vendredi 4 mars 2011

L'État de Droit

Ne pas lécher les pots d'échappement, ne pas mâchouiller les grillages, ne pas doigter les transfos, ne pas faire sur les trottoirs, ne pas écrire avec les frites.

vendredi 28 janvier 2011

Programme toujours actuel

(placard de 1848 http://expositions.bnf.fr/hugo/grands/est_08.htm)


-------------------------------------------------------------------------------------------------

VICTOR HUGO
A SES CONCITOYENS
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mes concitoyens,
Je réponds à l’appel des soixante mille électeurs qui m’ont spontanément honoré de leurs suffrages aux élections de la Seine. Je me présente à votre libre choix. Dans la situation politique telle qu’elle est, on me demande toute ma pensée.
La voici : Deux républiques sont possibles.

L’une abattra le drapeau tricolore sous le drapeau rouge, fera des gros sous avec la colonne, jettera bas la statue de Napoléon et dressera la statue de Marat, détruira l’Institut, l’École polytechnique et la Légion d’honneur, ajoutera à l’auguste devise : Liberté, Égalité, Fraternité, l’option sinistre : ou la mort ; fera banqueroute, ruinera les riches sans enrichir les pauvres, anéantira le crédit, qui est la fortune de tous, et le travail, qui est le pain de chacun, abolira la propriété et la famille, promènera des têtes sur des piques, remplira les prisons par le soupçon et les videra par le massacre, mettra l’Europe en feu et la civilisation en cendre, fera de la France la patrie des ténèbres, égorgera la liberté, étouffera les arts, décapitera la pensée, niera Dieu, remettra en mouvement ces deux machines fatales qui ne vont pas l’une sans l’autre, la planche aux assignats et la bascule de la guillotine ; en un mot, fera froidement ce que les hommes de 93 ont fait ardemment, et, après l’horrible dans le grand que nos pères ont vu, nous montrera le monstrueux dans le petit.

L’autre sera la sainte communion de tous les Français dès à présent, et de tous les peuples un jour, dans le principe démocratique ; fondera une liberté sans usurpations et sans violences, une égalité qui admettra la croissance naturelle de chacun, une fraternité, non de moines dans un couvent, mais d’hommes libres, donnera à tous l’enseignement comme le soleil donne la lumière, gratuitement ; introduira la clémence dans la loi pénale et la conciliation dans la loi civile ; multipliera les chemins de fer, reboisera une partie du territoire, en défrichera une autre, décuplera la valeur du sol ; partira de ce principe qu’il faut que tout homme commence par le travail et finisse par la propriété, assurera en conséquence la propriété comme la représentation du travail accompli, et le travail comme l’élément de la propriété future ; respectera l’héritage, qui n’est autre chose que la main du père tendue aux enfants à travers le mur du tombeau ; combinera pacifiquement, pour résoudre le glorieux problème du bien-être universel, les accroissements continus de l’industrie, de la science, de l’art et de la pensée ; poursuivra, sans quitter terre pourtant, et sans sortir du possible et du vrai, la réalisation sereine de tous les grands rêves des sages ; bâtira le pouvoir sur la même base que la liberté, c’est-à-dire sur le droit ; subordonnera la force à l’intelligence ; dissoudra l’émeute et la guerre, ces deux formes de la barbarie ; fera de l’ordre la loi des citoyens, et de la paix celle des nations ; vivra et rayonnera ; grandira la France, conquerra le monde, sera, en un mot, le majestueux embrassement du genre humain sous le regard de Dieu satisfait.

De ces deux républiques, celle-ci s’appelle la civilisation, celle-là s’appelle la terreur. Je suis prêt à dévouer ma vie pour établir l’une et empêcher l’autre.

VICTOR HUGO.
Voir également l'affiche originale de 1848 : http://expositions.bnf.fr/hugo/grands/est_08.htm

Quelques postés du 4 juin 2010 au jeudi 27 janvier 2011

Bruno qui-est-intéressant #1008 :
“Nous avons un forum, un site et un blog, cela devrait vous suffire. Ca vous instruira, au lieu de compiler tous vos commentaires de façon exhaustive sur votre blog…”

[quels site ???, mais ce n'est certes pas ce que je demandais de tte façon..]

Réponse de l’Omnivore qui-est-donc-très-intéressant, pour noctambules uniquement.

C’est dommage j’avais la flemme de tout copier-coller mes commentaires sur mon blog depuis l’affaire Zemmour, y a de la relâche… Mais là c’est vrai que vous donnez envie de reprendre. Il faudrait que je me retrouve tous ceux des 10 derniers jours ça va faire fatigue… Hum pas sûr.

Au moins on voit quoi je pense et que je l’assume, et malgré le temps.
Vous devriez faire pareil ça nous renseignerait.

Lors de notre parachutage groupé sur le forum de Science-po Paris le soir de leur pipi criard collectif organisé lors de la venue bbousculée de JM Le Pen dans leur hangar à endives un après-midi pendant la campagne 2007, ils m’ont menacé ohlàlà de se servir de mon olympique blog personnel (cliquez dessus, c’est immense, c’est grandiose…) pour mettre à jour la nullité du militant FN de base genre, par des statistiques sémentiques…, et ainsi avoir une bonne note, faire un rendu quoi.

J’en tremble encore.

C’est vraiment symptomatique de voir cette unanimité de groupe, flipperie instanée de classe culturelles, spontanée dans certaines cages spirituelles pour trouver hostile, ou vulnérable, bref d’attaquer, tout comportement qui n’est pas à la mode dans la chambrée.

Jusqu’à ces drnières semaines je copie colle(ais)de temps en temps tout ce que j’écri(vai)s dans Word avant que de poster sur internet, ici ou là (correcteur orthogaphique, c’est grave docteur?) , et donc je balance(çait) tout le fichier résultant une fois tous les 2 ou 3 mois environ, comme un purge dans le blog histoire de… en fait surtout, de pouvoir m’y retrouver moi même.
Ca range ça centralise et ça me permet de s’y retrouver (search) plus facile.
Et oui, il m’arrive de me souvenir de ce que je pense… au delà des 4 secondes du poison rouge et alors j’aime bien remonter certains trucs quand ça me travaille (ou des références), parfois. On se rapelle une ou duex morceaux de phrases exacts et hop…
Il y a des gens qui appellent ça prendre des notes.
Et les consulter.
Ca arrive vous savez… mais apparemment ça fait grosse impression sur vous, du genre flippant, ou des hoquet moqueurs dans un humour d’ambulanciers. Moi bof, voilà tout, je vis comme je travaille ça ne me traumatise pas tout ça. C’est utile vous savez…

ET puis j’aime bien le fait de sceller ça ‘par l’affichage’ aussi quand même, pour ne plus pouvoir le renier… Plutôt que de le jeter à la poubelle c’est plus coquet okay.

Il s’agit d’une pratique personnelle, un truc que je n’ai pas importé de washington mais inventé ‘à force’ sur mon parquet (en chène), voyez comme ça vous excite la parano.
Vous avez un tel comportement de troupeau, de mimétisme de bancs de langoustes que ça disjoncte collectivement et dans l’instant, pour une simple irrévérence envers la mode canalplusse et guideline W9 et peut-être, l’orthodoxie estudiantine, et encore je ne le fais pas exprès (l’irréverence à l’orthodoxie.)

Je ris à imaginer le nombre des gens “crédibles” que vous référez et révérez avec crainte, journalistes ou écrivains arrivés et qui ont… chez eux des pratiques… ou avaient… beaucoup plus loufdingues que moi. Et de très loin avec ça.
(Par exemple en toute modestie il y avait Mallarmé je crois qui allait hurler toutes ses phrases dans un ‘gueuloir’, une pièce qu’il avait fait construire exprès, pour les tester à son loisir. J’imagine tout les petits marquis de la crédibilité ici, ou brushingués crème-à-bronzées pas loin qui se ruent et se marchent dessus pour se ventripoter sur ‘la connerie psychiatrique de ce looser de Mallarmé’. Ah vous faites une belle floppée de paranos oui…).

Mais merci de m’ouvrir l’inspiration après tout il ya toujours mieux à ajouter :
C’est vous qui, y voyez irrévérence, persuadés que c’est un acte hostile ou une tare à fustiger.
Voyez comme je m’en fous. Mon voisin lui parle à ses pigeons les matins vers les 7 heure chaque jour, et voyez comme on s’en fout.
Voyez comme on vit bien.
J’imagine déjà vos gargouillis spontanés collectifs, éjectats bilieux empressés pour aller le caguer toute la matinée sur sa manie à causer aux piafs de son jardin, ou de la rue… (tout ça parce que Dieudonné lui plairait bien mettons… (ce qui serait sûrement le cas s’il connaissait.))
Voyez comme vous paraissez englués dans les flipperies de dance-floor comparé à ça, à moi, à lui ; fébriles dans vos gousses mentales pré-surveillées et sans cesse plus contries.
Et voyez comme j’en ris.

Je vous rappelle donc que j’aime regarder les vidéos d’avions à hélices qui font vroum ,d’un air satisfait sur internet, et que j’en ai mis plein sur ma page Youtube.

C’est facile à trouver c’est le même pseudo.

Et vous, c’est où qu’on peut faire une analyse sémentique statistique sur vos interventions ?, qu’on rigole vraiment, pour le coup ?
Peur ?

[et fin du HS. mais puisque vous insistiez... merci encore moi ça me détend.]


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Yes, communist China did throw waves after waves of youngster (i.e. kids) as cannon fodder and machine gun garniture, on a gigantic, industrial scale.
Without the slightest care, and endless supplies apparently.
"Socialist war" it was conceptualized then, à la Chinoise...
There are many hair-raising stories, in the Korean War for instance (yes, I'm talking about China and Chinese, although the neocons of these days in America and Europe were loudly dinying this reality on Korean fields. I bet some boys around and today would instinctly base their judgments on these rants, still, as 'primary and basic sources' even today... Anyway..)

The fact that religiosity in communist China was/is somewhat different than that living and well in republican Iran doesn't change this basic statement.

In China it was not a key around the neck, it was a red star nitted on the front, and even plastic was too expensive.

They did it with comparable - ney, superior - disregard of their own childrens' lives, following a rather identical logic, that, ahemm somewhat roughly expressed, the 'pile of it will solidify somehow', and allow the later juvenile waves to move forward some distance, and offer fresh targets to the ever trigger-happy American GI's this time, for instance as I said (Lord only knows the many particulirities of the 'Long Walk', throughout years and a continent, for another instance...), Us GI's who too managed to get shocked at what they saw before their machines' tubes...

Further, Communist China did brag about, and waver its resolute and unhesitating use of atomic weapons, and along its own terms of employ.
I do not know about the complete Mao Tzedong public record, and it would be an interesting read in that field I'm sure, but I know that years after office the subtle and sensible Nikita Kroutchev himself revealed that, in a secret conversation he held with Mao ("by a swimming pool"), right after having provided the latter with much of the thermonuclear and ICBM capacity, the Great Leader most seriously stated to him that raining a shower of H bombs on America was "the surest path to bring Revolution", or words to that effect...
And managed to shock, yes shock !, good old Nikita, the former political commissar responsible in Ukraine in the early 30's, the former inspector of the Red Army in 1941-42 himself..
(and that was the beginning of the end of the alliance between those two great powers. The Chinese being seen as 'unmanageable crazies' for years on by the Brejnev era, when R.Nixon cleverly (Kissinger being in the play) punched in 'le coin', doing what... Obama should do towards Iran very soon, we hope.)

No time to spare any more on commentary yet, sorry...

Just to add also that yes, communist did proclaim their project too anhihilate neighbouring political regimes, as (a standard marxist rethorics) "the unstoppable path of History" : which is almost by the letter the "shelving from history books" which Amhadinedjab roughly said when talking of that outdated, Mussolini once-backed apartheid regime a thousand miles away from his microphones.

Yet, in spite of all this, and the lack of all this... (human compation for kids, et cetera..) :
Communist China did not allow itself to go along that... "Surest Path to a Winning Revolution", target large or small.

They didn't even nuke Taiwan.

Let us hope Barack Obama as a great president achieves in good time what Richard Nixon did towards a similarly stalemated, yet unavoidable, power.

The difference being... that parasitic noise, constantly yelling and shieking for an all-out war on psychosis grounds, from every monitoring assets of the "Washingtonian Empire", ex USA, or "Hyper-Babylon" as one has it, apparatchiks on an apparatus.

"Washingtonia-la-petite" I call all this, despite its Cyriusesque pretentions, mimicking Victor Hugo's famous words and bitterly regreting the actual United States of America, the national.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://lionseye.wordpress.com/2010/07/22/longer-life-spans-and-social-security/#comment-42


Yes, I've always thought the same.
Born 1966, from la France. I do not dare being too explicit on that subject with my parents, them being in their 70's it is not a welcome discussion whatever the point of view.
But clearly the 'polluting and social diseases' you list didn't occur in their youthfull years, when they made their own healths.
There are still a few actual progresses today, that do act the opposite way.., but yes, I mainly agree with yourself.

And am always upset when I hear, again and again 'chez nous' as well, this same blind creedence... that we have to thank our Dear Leaders, and ask for a permition very soon even.. for this 'ever expending life-expectancy'..., always coupled with 'ageing population' you may have noticed, justifying some extra massive importations of social garantee wreckers and life-style trumbling under-paid populations, or goods they make, which is the same, all with an unshackable solid smile just because they provide us with printed pink stars everywhere.

By the way, the mantra that "We are too numerous on this planet" has the same effect on me too, instinctively hostile, because I cannot consider the idea without having first have had some serious try, at managing the challenging situation, for real.
Then, only, can we eventualy 'sit and worry'...

Only sun-bathed surface is limited on this planet, the rest is virtually endless... and human production output, too, grows geometrically...
A little' organisation' required, perhaps, avoiding blunt central planning as well...

Merci.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Simple remarque : lors du dialogue à la fin :
"C'est quoi 'reubeu' ?
- Reubeu c'est 'arabe' à l'envers",
MArine aurait été bien inspirée de répondre : "Non, 'arabe' à l'envers c'est 'hébreu'." [ébara ou éb'r' quoi..], d'après ce qu'en dit François Plantey toujours bien au faît de ces questions hébraïques lors d'un de ses passages chez de Beketch :
http://www.sergedebeketch.vacau.com/category/archives-2002/page/4/ (le 23 10/02 lors de son monologue érudit vers 1heure15 d'émission
Ce genre de certitude est toujours bonne en ce qu'elle fait peur au pouvoir d'Opinion, pour rien... Ca fait sursauter l'ectoplasme, gratuitement et c'est très bien sourcé.

Bon, simple remarque... Marine comme toujours performante face aux marquise et soubrette de l'Opinion.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Toujours très bon.
Moi qui suis encarté au Front et ne vois aucune raison objective de m'en détacher, je ne peux qu'en appellerer à votre besoin de crédibilité ; en vous rappelant que tant que vous continuerez à cracher sur la main qui vous est tendue - amicalement à tout le moins - , et sur la base électorale nationaliste réaliste d'orientation 'utile', pronant les mêmes vues que vous et selon les mêmes mots : nous perdrons.

Les gens pas plus que les mouvements politiques n'apprécient l'incohérence, le double language voire, poussée à ce point là, le véritable flashage mental... Dirent une chose et cracher sur ceux qui le disent. Les gens devant cette sidération cérébrale permanente haussent les épaulent, et laissent faire. Un pouvement politique, pour être un mouvement d'hommes comme d'idées, a besoin d'être cohérent. Il n'est peut-etre pas nécessaire d'être tous réunis au sein de la même 'crèmerie' - si vous y tenez... - mais il est nécessaire d'être cohérent.
Et n'allez pas nous interjecter des "raisons" olfactives, qui n'attirent même plus les publicitaires aujourd'hui.

En tout cas bravo sincèrement, pour cette intervention comme tant d'autres de votre part, et je souhaite, donc, la fin de notre perte.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


l'Omnivore Sobriquet
Le 14 octobre 2010 à 15 h 27 min | Permalien Editer


Oui Pierre 1ier #418 merci d'insister.
Cela montre tout simplement la mécanique tranquile de... l'oppression d'Opinion.

- Un groupe fait dans le télépaiement, par marge sur les paiements en ligne, les sms surtaxés etc. Ce groupe est donc dans le créneau 'finance&télécommunication'. Possèder 'une tête de gondole' justement on y revient cher Pierre, comme RUE89 ça permet de brancher un tuyau.

- Ce groupe fait aussi dans la vente d'espace publicitaire, c'est à dire qu'ils offrent 'en bloc' tout le financement de tel ou tel organe de communication. C'est comme ça que ça ce passe aujourd'hui (et dans le monde "avancé"..)
Ils peuvent menacer de tout retirer du jour au lendemain si vous ne leur plaisez pas.
Et vous ne trouverez personne ailleurs, car foin de 'libre marché' ils ne sont pas si nombreux en fait, sur la place, et déplaire à l'un excite illico la parano - répandue - de tous autres. Ils vous jureront tous bras au ciel qu'ils sont indépendants les uns des autres, et qu'ils ont des divergences souvent, et peut-être "toujours" et des avis opposés toussa... jusqu'à ce que vous testiez la question sérieusement par vous-même... Ils s'engueulent entre eux bave au vent mais tombent toujours d'accord dès qu'il s'agit 'des autres.' fin de l'apparté.
Ce qu'il est important de comprendre, c'est que c'est par là que passe le pouvoir 'dur', le pouvoir contraignant. Les centrales (d'achats ?) d'espace publicitaire. Ce sont les centrales d'espace publicitaires qui ne se privent pas d'être des oppressants - des réellement oppressants, pas 'potentiellement' comme un actionnaire - envers les organes de communications qu'ils tiennent, par les couilles. Et oui c'est plus facile d'être oppressif dans cette position que d'être propriétaire même. (les journalistes et autres employés resistent facilement à des tentatives de pressions du patron, du propriétaire, il y a des outils sociaux pour ça dans la presse..., mais c'est beaucoup plus difficile quand c'est un simple type au téléphone qui est 'client', mais en fait monopolise toutes vos recettes. Et qui exige de retirer tel ou tel article 'insupportable' etc. et ils ne s'en privent pas (le genre à y revenir presque tous les jours vous voyez... et commenter ce que vous faites, se facher de temps en temps toussa)
(c'est véridique, des exemples ont été donnés en illustration de cette dénonciation - connue - par des gens du métier même.)

- Ici on a même un groupe qui se permet finalement de s'acheter un organe comme Rue89, dont le logo constelle comme vous l'avez déjà remarqué ces panneaux de sponsort 'fausse diversité' qu'on voit en fond dans les grands rendez-vous de gouvernement, extraits d'interviouv -phrase choc (flashage mental) peut-être, vous savez, derrière Alette Chabot, JP Elkabach etc.

Donc résumons nous :
On a un groupe qui est dans la 'traite financiaire', qui est aussi une 'grande surface' du négoce d'espace publicitaire.
(il n'y que des grandes surface dans ce domaine, ça fait longtemps que les 'régies publicitaire' au 3ième bureau au fond du couloir à droite genre, des canards comme 'auto-tuning' ou quotidiens régionaux comme La Montagne, hein, par exemple : n'existent plus. C'est Leader Price pour tout le monde. C'est Lidl vous avez le choix, Cora ou Carrefour Market sivvoulez . fin de la parenthèse.)
Et ce groupe finalement, s'achète Rue89, branche belge (d'après ce que j'ai compris.)

Ils l'achètent à mon avis ce n'est pas pour leur donner des ordres (ça marche déjà très bien par le canal 'espaces publicitaires monopolisés' merci...), ce n'est pas tant pour la tune en s'assurant que les télépaiements passeront par leurs tuyaux (pensez donc, les télé-achats sur Rue89....)

Nan, c'est plutôt pour offrir une niche et une rente à ce haut-parleur propagandiste qu'est RUE89, on en a encore eu la démonstration avec cette affaire de 'scandale du racisme ordinaire chez ces salauds de notables blancs' (blancs mais néanmoins insultables, donc goyim)(à priori), avec ce bourgeois de profession libérale, ce bien-pensant propre sur lui, ourak!!, ce koulak quoi ! Leur offrir une niche à RUE89, tout confort tout payé, et s'assurer d'occuper la place. Que le bébé, la petite pépé, ne tombe pas 'ailleurs' hors de controle.
Bref ils considèrent RUE89 non comme une source de revenus mais comme un instrument de pouvoir. Un gourdin pour pratiquer l'oppression. Ils se 'le paient' quoi, lui offrent une... protection.

C'est vrai qu'avec un nom comme ça, 'rue'... ça ne pouvait qu'attirer le borsalino.

(et d'ailleurs je trouve que le site de casino en ligne, parmi les attiributs d'un tel groupe 'finance, ligne, pouvoir d'Opinion et distraction" (des vrais problèmes), manque singulièrement dans cette joyeuse tuyauterie...)

Finances 'pompes et tuyaux' donc, monopolisation des recettes dans toute la presse et les médiats (centrales d'espace pub), et finalement, organe de communication... on a le triptique de l'oppression, la structure interne du Pouvoir d'Opinion.

Lequel influe sur notre vie d'une façon aussi forte que l'état lui-même.
On voit que rien n'est, à priori, monstrueux dans ces ingrédients en eux mêmes, qui sont des activités économiques tout à fait respectables qui ont leurs utilités et de tte façon leurs logiques propres, froides, trouvent leurs combinaisons naturelles, leurs synergies 'fatales' (inévitables), et qu'il n'est pas besoin d'être vilain méchant pour se trouver assemblant cet état de fait.
Mais le fait est là et il nous opprime.
Le problème est que rien ne les oblige à être gentils et désintéressés voyez vous, et que les gens qui utilisent ce pouvoir, se marchent dessus pour le manier, seraient prèt à tout pour le garder, car ils s'en servent et avec quelques intentions...

Des gens gentils donneraient un tour très différents à de tels assemblages 'naturels' (synergies économiques), seulement voilà, les gentils ont été écrasés depuis longtemps par moins gentils, plus durement motivés (utilisation future de ce pouvoir, névrose du 'puissant', vivant parmis de semblables névrosés etc.) et le fait, tel qu'il est, nous opprime.
Bref, la froideur et la neutralité purement économique de ces assemblages oppressifs, ne sont peut-être qu'un cache sexe, un hochet tout facilement agité quand on commence à trouver cette combinaison de pouvoirs quelque peut génante, voire malfaisante et qu'on questionne ses motivations.

Si nous voulons abattre ces 'barons' de notre vie publique et nous le voulons, rien ne sera tant sérieux que de s'occuper à désassembler ces structures, telles que bien exposée dans ce cas. En touchant à leurs logiques d'intérêts mêmes par exemple, qui les font s'assembler.

Merci Pierre1


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


l'Omnivore Sobriquet
Le 23 octobre 2010 à 12 h 56 min | Permalien

…estimant que la demande de main-d’œuvre de migrants clandestins devait, dès lors, être reconnue par les pays de destination”

C’est de l’horreur pure cette phrase.
Les gars disent qu’il faut graver dans le marbre que l’autochtone européen (ou même fils d’immigrés..) est inemployable, pour des travaux précaires et peu payés.
Scandale !
Or ces emplois existeront toujours, ils sont d’ailleurs une huile essentiellle si je puis dire, non seulement pour le bizness (petites entreprises souvent) mais aussi pour une certaine jeunesse en âge de tater du boulôt ici et là vite employé vite payé vite largué (mutuellement) (et non de ’se marier’ d’entrée, obligatoirement avec un métier et une situation professionnelle stable sur des rails jusqu’à retraite), ou pour toute personne qui souhaite ‘changer d’air’ pour raison x ou y, une liberté fondamentale qu’il ne faut pas étouffer.

Partant du constat fantasmé que rien ne saurait changer dans le droit à l’accès au travail réel dans nos législations officielles européennes (ou nationales) dite ‘démocratiques’, car il s’agit d’un ancien repaire de la maffia - la vieille 'auberge' du Vieu... - donc c'est sacré personne n’oserait y toucher (sauf nous!), les gars veulent qu’on grave dans le marbre le ‘besoin de travailleurs hors la loi’ comme si c’était un principe Olympien, tant il est exact que l’économie a besoin de petits boulots précaires (et la société aussi, disais-je), et que, syndicalisme français en tête, tout ce qui n’est pas emploi à vie dans une Urss et avec le plombier payé aussi cher que le dentiste, doit et sera combattu, “pieds à pieds” comme il se doit...
Or nouq le savons : c’est faux.

C’est l’horreur cette phrase, et les gars disent ça parce que ça sert la soupe à la transhumance des hommes des marchandises et de l’imprimerie monétaire, sans frontières donc sans responsabilités, bien proportionnés : vers la liquéfaction générale, sponsorisée Rockefeller-Soros (avec Al Gore en homme-sandwich, et Ki*s*s*inger (2 mots interdits par le robot fdesouche pour un seul nom, c’est dire s’il cumule!) en Leonid Brejniev de nos temps radieuzheureux…) , vers la dissolution des pouvoirs locaux et bien proportionnés en faveur du Grand Tas, cette Hyper-Babylone qui est le summum de leur imagination.

Et il semble hélàs , de leurs motivations.
(même Jacq Boris ne saurait l’infirmer.)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Hervé Morin, explique-moi en quoi une armée ex-nationale retaillée selon "ton" Livre Blanc pour ne pouvoir assurer qu'une partie de l'éventail des missions que doit savoir effectuer une armée, et ceci non seulement en Afghanistan mais définitivement et en toutes circonstances à l'avenir, c'est à dire spécialiser l'armée ex-nationale pour l'obliger à perdre sa pleine entité 'politique' et ne devenir qu'une simple partie d'un jouet de l'empire ; explique moi donc ça, en quoi, monsieur Morin, ce serait "moins con."
J'attends...

Vas-y surprends moi.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


"Nauséabond" ... Quels ringuards ! Toujours à l'ouest ces maghrebins... (jeu de mots)

On cause "effluves" cette année bandes de tocquards, c'est Cespedès qui l'a créé lors du happening dit "Ce soir ou jamais" de chez Taddeï quelques minutes avant le lâcher sur petits fours, depuis cette semaine tout le monde sait ça même chez fDesouche (l'ennemi !)

Non franchement, "nauséabond" brâmé à l'automne-hiver 2010, c'est la t'asse...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Ambact #523
Le 23 octobre 2010 à 23 h 00 min | Permalien

“Région ancestrale, pays historique, Europe ethnique, ça semble incompatible tout cela ?”
———————————————————-

Il progresse, mais c’est pas encore tout à fait ça et on voit bien où le bas blesse.
Donc après correction de l’Omnivore :

“Région ancestrale, nation politique, Europe ethnique, ça semble incompatible tout cela ?”

( en dessous il y a la ville – modèle réduit de tout celà -, et au-dessus il y a le monde, où l’on considère la multitude humaine et le reste en attendant E.T… Les cinq échelles de l’Omnivore sont exposées une fois de plus, et surtout, leurs attibuts privilégiés…)


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Philippe L #555
Le 23 octobre 2010 à 23 h 49 min | Permalien

"Croyant que la France est l’ennemie des régions, [les ids] s’y opposent et applaudissent l’Europe qui, précisément, essaye de la briser."

----------------------------------------------------------------

(bon je n'ai pas envi ni compétance de discuter du zids, euro-régionaliste (hier encore souvent) ou non)

Juste pour dire que la nation, entité politique constituée, mi-charnelle mi-artificielle ( 'idéelle' j'ose pas, ça fait pédant, mais pourtant...), de dimension intermédaire et interessée : puisqu'elle ne possède par construction que QUELQUES provinces (ou régions), elle les protège, elle les chérie forcément...
Puisque sa survie même en dépend.

Quand on n'a que deux reins on fait gaffe.
On essaie de se prévenir de l'accident terrible, mais s'il survient on en accepte l'augure car on ne se prend pas pour Sirius non plus on reste soumis au réel, modeste mais humain quand même, et s'il nous reste alors qu'un seul rein, c'est vraiment terrible tout s'articulerait autour de cet handicap, ce dernier raccord à la vie tout court cette fois.
Même chose pour les poumons, les bras...

Suis-je clair ?
L'Europe elle, des provinces elle en a tout un bottin, trois cent cinquante douze comme je dis souvent, donc, si elle était constituée en pouvoir politique principal sur ses terres, elle pourrait sans problème choisir d'enfouir un cinquième de la Bretagne sous 20cm de lisier de porc par exemple, si le deal est cool dans le palace, l'euro-lupanard ; ou de transformer vous l'ai-je déjà dit le Comptat Venaissain (c'est comme ça qu'on écrit?) en mine de tungstène à ciel ouvert, par exemple vous redis-je, après tout des provinces mignonnes à fortes identités accent qui roule et haute culture, acrochées à la montagne en bord de mers jolies, l'Europe elle en a toute une palenquée, de Dubrovnic à Copenhague.
Sans oublier la Grèce et sans même passer par la tourbe irlandaise ourlée et fumante aux moutons pensifs, et aux poètes pulls roulés et bérêts pensifs, et a pipes, fumants pareil.
Alors une Nice ou deux...

Une nation consituée par contre en mourrait, une Europe politiquement forte elle (prépondérante sur ses terres pour être exact), n'en aurait rien à secouer.

Et n'allez pas croire que ce serait l'entreprise de TP de l'oncle du voisin de table au night-club de la haute, possédante société au 20 familles dudit comptat qui décrocherait le contrat de terrassement pour la mine nouvelle ... Dans le palace (hypotéthique) de l'empire les accès, ça ne marche pas comme ça.

Une nation elle, se battrait jusqu'à la mort - car c'est bien la mort qui est en jeu, à un ou deux reins près - pour éviter ça.

Enfin bref, je me répète.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Philippe L. 569

L'Europe a bel et bien un rôle ethnique a jouer.

En tant que "congrégation des hommes [les nations] libres" (citation l'Omnivore S. in fdesouche point com ,début du 3 ieme millénaire), elle a pour rôle de définir les valeurs morales et spirituelles qui réunissent ces hommes d'une part, et de discerner et de dire ce qu'à grande échelle les hommes la constituant ont 'géographiquement' en commun, d'autre part (car 'on va à l'église de son quartier'...), à savoir la race.

Religion et race, ou 'culte et engeance' pour faire éthnologue genre : c'est bien de l'ethnique.

Et cette Europe existe Philippe.
Elle est menacée, elle est entammée, mais elle existe.
Et je ne suis pas sûr que ni les Russes ni les Américains n'en fassent vraiment partie...

(oh, comme je préfèrerais au lieu de tout regrouper dans une Europe 'contient euro-asiatique', comme je préferrerais voir un continent-civilisation (deux en fait) fleurir à notre gauche en Amérique en plus (véritablement américains vous dis-je, nord et sud, conscients d'être des congrégations définies par continents et résultantes spirituelles et morales) (je rappelle que les valeurs dans ce qu'elles ont d'irrationnel sont à défendre justement (pas à larguer en ricanant), et à cette échelle, car le code de la route rationnel voyez-vous lui sera toujours incapable de démontrer que le doute 'judéo-chrétien' peut être préférable à la discipline 'musulmano-prolétarienne', en tout cas par ici, à l'échelle d'une société, d'une congrégation ; ou que l'introspection auto-critique libre conduit à de meilleures ensembles sur la durée, de plus belles construction en tout cas c'est comme ça qu'on pratique par ici, incapable le code de la route, de démontrer - et donc d'intégrer - que de dire bonjour à la dame poliment construit des sociétés supérieures et plus durables que de lui couper la parole. C'est indémontrable justement, tout simplement... et il n'y a alors que "l'Europe" pour marteler ça, dire qu'on préfère, et "qu'on va faire comme ça par ici" comme une pratique religieuse (n.b. ce n'est pas national, du tout) ;
et,
d'autre part,
à notre 'droite',
à l'Est quoi,
pour être plus à l'aise un autre continent-civilisation 'blanc chrétien' on va dire (avec toujours la vieille option 'judéo' flippez pas les gars) (nouveauté : on ne coule plus le païen dans le bronze dont on fait les cloches, on 'recatholicise' un peu la résultante (trop claviniste ces derniers sciecels..), on repaysanne sylvestre dit autrement, on souffise un poil), continent Orthodoxe-panslave Russe donc, et jusqu'à Vladivostock en avant l'avenir populeux.
Avec option turque (si !, ils se complètent assez avec les Russes), à moins que cette Turquie devienne un jour un phare d'un espace meditéranéen 'restant' à constituer, et proche-oriental avec ses petits copains.)*


Et cette europe Ethnique elle existe mais il est grand temps de la défendre Philippe.. vraiment je veux dire.

Mais par contre ceux qui croient que c'est en privant les nations de leurs 'best', qui est d'être des entités politiques viables et capables, comme des hommes libres partageant des simplement des valeurs en congrégation... et des 'affinités' réelles aussi : ceux qui croient que défendre impose de liquider les nations n'ont vraiment rien compris au film. (ni à la logique d'ailleurs).

Ils sont persuadés que les nations vont disparaitre emportées par le vent de l'Histoire, qui... les larguerait enfin... ah les cons : les villes 5000 ans après leurs heures de gloires antiques demeurent aujourd'hui encore, et encore comme pouvoir locaux... , les régions aussi, car les massifs de montagnes qui brisent la pluie n'ont pas bougés eux non plus et les racines provinciales non plus, des êtres et des choses qui y vivent, 1000 ans après le temps des 'princes' et leurs haut-faits, leur famille (maffia) et leur unique chateau :
Il en sera de même des nations (de tailles suffisantes mais bornées, nombreuses sur terre mais chacunes importantes au sein de leur congrégations propres), dont l'évidente supériorité à porter le pouvoir politique législatif et exécutif, prévalera car il provient de sa proportion par rapport aux QEULQUES provinces constitutives, briques identitaires. Sa capacité supérieure à centraliser l'esssentiel du pouvoir politique en bonne entente avec les autres échelles et aussi avec ses semblables (et non à porter le folklorique, ni l'ethnique, le charitable (c'est communal ça), le moral ou le trans-continental multi-exotique)... Il faut bien choisir un siège à ça, à une échelle ou à une autre. Oseriez vous privilégier le quartier pour dire vos lois, centraliser vos taxes etc ? le grosmonde alors ? quoi ? réfléchissez...

Euh bon voilà j'écris trop encore 1 fois.
Je rebondissais juste..


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Je n'ai pas vu la vidéo mais j'ai lu bcp de commentaires.

Rama Yade, encore une fois s'est bien battue, et même Zemmour était à la niche.
Je vous avais prévenu...

@ ProFrance
Le 24 octobre 2010 à 11 h 11 min | Permalien

"Je préfère Rama Yade à Edwy Plenel au moins elle parle..."

--------------------------

Oui moi aussi et de loin.
En fait et pour tout dire je l'aime bien, carément. (J'aime bien aussi la jeune gauchiste Marion Cautillard quessvouvv'lez on est humain, et c'est tant mieux.)

Elle joue franc-jeu, elle garde bien les fondamentaux en tête.
(il fallait entendre comment elle a engueulé Bourdin un matin sur RMC (RTL??) qui voulait la piéger en lui demandant la question con-démago sur, par rexemple, elle qui venait d'être nommée à la jeunesses et aux sport si elle connaissait la taille des crampons des chaussures de foot ou autres trucs 'populeuh' ; elle a rétorqué direct en moins d'une demi-mesure de hip-hop qu'elle était secrétaire d'état, elle n'avait pas à connaitre ce genre de petits détails ce n'est son rôle et qu'elle refusait catégoriquement de répondre à ce genre de question : comparez, avec les les innombrablels tortillages du c*l de nos zelites représentatives vertes de peur quand on leur demande le prix du ticket de métro, le pirx de la baguette... ils font dans le froc (c'est la bête noire de Balladur) )

Son gros défaut est toujours le même ça fait longtemps qu'on le dénonce et il lui est impossible de l'enlever :
elle est sénégalaise, elle roule pour Dakar, elle préfèrera toujours le Sénégal, "son pays".
Elle bosse ici, éventuellement bien, mais son coeur est là-bas.

Politiquement c'est un défaut exploitable... pour qui ose, et articule.
(Bruno, Marine, les deux sont OK pour ça.)( Evidemment, Soral lui bafferait ça fort sérieusement as well, mais ils ne sont pas dans la même catégorie..) (Elle est au dessus. avec Marine, avec Bruno.)

J'ajoute mais c'est un pari personnel que je suis persuadé qu'elle fera l'essentiel de sa longue carrière làs bas, dnas le pays de son coeur, de sa famille aussi... et au sommet avec ça...
Ici elle n'est qu'en 'stage de formation', se construit une simple 'crédibilité' (le totem des temps contemporains) 'de gouvernement' (et voilà le second..), pour impressionner le peuple sénégalais en fait, "son" peuple, pour la porter au pouvoir là bas.
Où, en bonne Zimmet-Sarkosite elle s'emploiera à renvoyer l'ascenceur à sa belle famille, cad à ouvrir des bases Otan, liquider la monnaie local (nationale?), lancée la crétion d'une 'région-mondiale' dont elle sera gouverneure à l'image de Président Sarko à Paris, faire reconstruire le pays par Halliburton et cetera...
A moins qu'une fois assurée au pouvoir là bas, elle se révèle moins conne - c'est une possibilité -, et se montre beaucoup plus nationale-consciente là bas, que lors de son stage de formation actuel bloing-bloing&communication parisien, où elle sous-marine intelligemment en gravissant les échelons.
Toujours bien coachée comme il se doit, bien parrainée nous l'avons souligné dans ces colonnes.


Je crois qu'elle passe très bien dans le poste, auprès des gens, de tous les Français. elle assume ses positions, affiche une idée assez haute de ses fonctions et reste très proche des préoccupation et des refus, des attitudes du peuple... bref :
Elle pourrait être une sorte de Marine LP de l'UMP si si... et surtout... elle pourrait devenir l'arme anti-Marine (LP) de Président Sarko pour 2012.

(Si MLP est rabrouée par les militants FN début 2011 il y a des chances qu'elle se présente quand même... et nous espérons que ce soit au sein du même parti !) (même pas sûr ! elle risque de criser et claquer la porte c'est son défaut, et papa est fichu de l'y encourager... sans oublier l'entourage marinien pareil.)

Oui, toute noire qu'elle est elle pourrait être la carte de 'femme du peuple au parlé vrai' et surtout 'qui n'a peur de rien ni de personne et qui va se taper Marine comme elle s'est flingué Zemmour'...
Car le peuple français est remarquablement non raciste c'est une donnée qu'il faut conserver tout Hollywood n'arrivera pas à le faire changer. Oh bien sûr, une lorraine Nadine Morano par ci par là pour la touche 'prolo desouche' quand même, on a ses affinités... mais quand même Rama Yade pourra être une force d'opinion (voyez comme Rachida D. est larguée en tant que force d'opinion...), une force 'parler vrai' et une arme anti-Marine qui gagne...

Le fait de dominer Eric Zemmour lui-même va lui ouvrir les viva des apparatchik de la Democracy d'Opinion, qui se pâmeront devant moins con qu'eux (elle n'est pas con, et je l'aime bien (comme tout le monde...), mais personellement seulement!)

Elle gagne ! elle, miracle ! Elle va confondre 'le danger MArine'... Tout ces gens en sont convaincus d'autant qu'arrièrés comme ils sont, ils sont persuadés que sa négritude est une armure d'acier supérieur contre la béééte, et qu'elle confondra 'le racisme inhérent de Marine Le Pen et de ses troupes bas du front', reduite toute tremblante devant LA NOIRE, coupée de ses meilleurs effets populistes.
Qu'iis croient...
(Et un Bruno Gollnisch mis dans la même situation serait tout aussi à l'aise, discernant parfaitement les choses lui aussi et ne vascillant point.) (simplement, la confrontation sur le terrain de l'Opinion auprès des foules, ne serait pas la même...)

Bref Rama Yade est en phase avec le gros de l'Opinion fançaise, et elle cause bien, reste la tête en mode 'fonctionnaire d'état' (les Français adorent ça, et elle en est fière comme une princesse ne.g.resse avec un carton d'invitation à des soldes privées chez Chantal Thomas : elle ne lachera ça pour rien au monde)(elle n'a pas tord), et surtout, elle cause vrai, elle joue franc jeu, et réagit comme le gros du peuple français face au qutodien comme face aux problèmes de société.

Elle se tape Bourdin, comme une vieille chaussette, elle te met Zemmour à la niche comme elle veut aujourd'hui comme demain : elle va être missile d'or anti-Le Pen, Marine, pour 2012 ça y est ils l'ont trouvé !!!.

Ils y croient... d'ailleurs les écolo-globo-sarko-libéro-sécuritaires-bobogauchossansfrontières ont une mentalité foncièrement raciste, des ethnies multitaches en floppées sous une super OMC 'démocratisée' voilà leur paysage mental ; et sont donc persuadé que la Rama possède des super pouvoirs puisqu'elle est Noire disais-je, une potion magique qui gagne dans l'Opinion... tout ces gens ne comprennent et ne comprendront jamais rien à la Nation.

*******************************************************************************

Mais la Rama n'est qu'une tigresse de papier : pour la dézinguer, c'est très simple.
Pas d'insulte, bien la prendre pour la personne intelligente et assurée qu'elle est, à peine lui reporcher ses choix, de vie comme de carrière... Simplement : lui rappeler pour qui elle roule : le Sénégal.

Elle ne roule pas pour les Noirs, ni les fançais d'origine africaine ou les "issu(e)s de" ou autres hochets médiatiques qui ne lui collent pas : non , elle est une nationaliste sénégalaise, éventuellement une impérialiste à visées sénégalaises, elle ne préfèra jamais la France ni même l'Europe elle la le Senégal en tête, LE SÉNÉGAL COMME PROJET, et par conséquent elle n'est pas populaire chez nous.
et ne le sera pas.

Elle fait un stage à Paris, mais elle n'est qu'une voyageuse qui ne comprend pas l'intérêt national français, qui ne voit pas en quoi l'assemblage français au niveau national représenterait un outils efficace et d'avenir, un ultime recours et un espoir à ceux qui n'ont ou n'auront bientôt plus rien.

La belle Rama se fera enterrer au Sénégal un jour à sûr, elle y tient plus que tout il n'y a même pas à lui demander ("ça se devine", comme ça se devnie chez près de 15-20% des citoyens de papiers aujourd'hui... thème porteur), et ce jour-là cela fera longtemps déjà qu'elle aura oublié et bien laissé tombé toute la France et tous les Français aucun doute n'est possible, nous le savons tous, elle l'a suffisemment dit elle-même et le peuple de conclure.

Une étudiante entre deux jet de lignes, qui se pare de sa peau noire ici en oubliant la conception nationale française, et qui se targue(ra) de sa 'réussite' parisienne là bas, pour prendre le pouvoir à Dakkar sa seule ambition, son ambition intîme (et familiale africaine, ainsi que le projet de sa belle famille.)

(n'oubliez pas d'agiter la carte 'politicienne par famille', conception du pouvoir par le retour de la famille au palais, la revenche maffieuse : la révulution de palais pour culture politique d'origine.... par comparaison à la mentalité nationale qui habite
la Le Pen française, si par malheur (par chance!) elle se hasarderait à aller chercher notre Marine (présidente du FN ou pas) sur le terrain médiatiquement attendu de "l'héritiaire", fut-ce par médiats interposés. Garre aux gencives ! crépés les chignons ! hein, crépés j'ai dis...

Rama fille du peuple qui cause franc ! Ah ! étudiante de luxe en formation politique dans les couloirs de l'empire, de passage, qui ne pense qu'à son vrai pays pour lequel elle sacrifiera tout, et à sa révolution de palais dakaroise, revanche de familles puissantes, en place au Sénégal et sous le dossard affreux du mondialisme, le plus cynique acheté à Paris dans les milieux sarkozistes et par mariage.
(Et pourtant je l'aime quand même, et j'aimerait qu'elle se rebelle vers 45 ans...)(elle pourrait être une Marie-France Garaud de la corne africaine et au pouvoir ! vers 2020, elle me fait rêver un peu quoi...)(notons que dans le mileix ou elle trempe on a l'ahitude de larguer les présentarice à 38 ans, a^ge où l'on commence à tirer les traits entre les points...)

Voilà ça devrait le faire, question Un costume pour Yade, non ? ...

(J'espère qu'il y a plus de conseillé frontistes qui lisent fdesouche que de conseillers en comm UMPiste au travail...)

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Evola 606
Evola
Le 26 octobre 2010 à 13 h 49 min | Permalien
... mais je pose cette question aux partisans de Bruno Gollnisch: d’après eux il est charismatique, intelligent, rassembleur ( peut-être transforme-t-il l’eau en vin ? ) alors pourquoi il ne pourrait pas être le candidat aux présidentielles ?...

------------------------------------------------------------
Evidemment que Bruno Gollnisch pourrait être candidat aux présidentielles et même président. Cela secouerait même pas mal de monde, ce candidat à la foi conspué et irréprochable. (Marine elle, n'est pas conspuée.)
Il est crédible dans son rôle et ses propositions, sa détermination.

Si vous croyez que BG ne peut pas bien faire c'est que vous accordez trop de pouvoir aux médias et aux barons de l'Opinion.
Depuis toujours, les Français ont rejeté avec une remarquable constance les baronnies, en appelant de préférence au roi, puis à la république. Mais au dessus rejet de l'empire également.

Les barons de l'Opinion, ou aparatchicks, ne règnent que sur ce qu'il est admis 'bourgeoisement' de parler à table ou au bureau, et ne pilotent que le ton 'convenable' à y afficher selon les sujet (le flux gastrique généré plus précisément...) (i.e. FN = haine, crachats, suspension du 'fair game', exception.., par exemple.)

Si Marine dans le poste interpelle mieux le quidam, indifférent croit-il (elle) à l'offre politique nationaliste, Bruno dans le poste le provoque presque tout autant. A la Gandhi dirons-nous, juste en se montrant et en disant ses vues. Et en résistant remarquablement à toutes les attaques, des plus faciles aux plus chiadées. Certes Marine elle, on la laisse parler... Lui n'est pas des médiats, il est contre les médiats (c'est l'effet que ça donne, il n'est pas ennemi de la chose non plus!) Il est contre les barons quoi, et résiste à toutes leurs vilainies. Les Français aiment bien ce genre la aussi.

Il ne faut pas donner trop d'importance au barons de l'Opinion dans vos pronostiques (et l'obsession du pronostique au-dessus même de la valeur cela s'appelle la spéculation), les Français sont comme des moutons pilotés aux stimuli c'est vrai quand il s'agit de choisir une boite plutôt qu'une autre sur un rayonnage de supermarché, mais toujours aussi rebelles aux directives de fermiers généraux...

Ne croyez pas non plus que les jeunes commandent les choix politiques de leurs parents, ou de leurs proches comme il commandent à table ou à la télécommande... parce qu'ils se savent chéris de l'Opinion... Les parents eux n'en pensent pas moins et, surtout, n'ont vraiment plus aucune admiration quand à la clairvoyance et la lucidité de leurs jeunes, c'est l'immense différence d'avec les années 60 et 70 et peut-être encore 80... Dans les bureaux de vote ça se passe radicalement différemment, qu'à table, c'est un des derniers espaces de liberté et les jeunes sont peu nombreux. Et n'imaginez pas que les parents devant la télé vont trouver intérieurement Bruno Gollnisch "pénible" eux aussi, ça ne se passe plus comme ça désormais.

Ça n'enlève rien au léger avantage pour Marine sur le terrain de l'accroche médiatique, et de la pénétration de nos thèses dans le discours 'acceptable' en milieux collectif malgré les dominants. Je dis juste que ça réduit l'écart à pas grand chose, et mesure la différence qualitative de l'effet.

Merci pour la réponse cependant (i.e. non, Marine n'accepterait pas d'être candidate à l'Elysée si Bruno était élu à la tête du Fn.)
(ce n'est évidemment pas "notre seul argument", tête de noeud, à supposer que je sois Gollnishiste (on l'est tous quelque part... comme on aime Marine et on souhaite la voir briller sur la scène politique française et donc au-delà.)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://www.fdesouche.com/146679-exclusif-marine-le-pen-et-bruno-gollnisch-repondent-a-nos-lecteurs/comment-page-15#comment-1619679

Les bons points de l'Omnivore :

(NOTE TECHNIQUE à la Desouche Team : il m'a été impossible de voir la deuxième parti de (des?) l'entretien (de BG à coup sûr.) Ne pourriez-vous pas METTRE LES LIENS dans l'article lui-même ? L'hébergeur de vidéos répond bizarrement.)

Marine :
- Elle défend la campagne de 2007, elle a parfaitement raison. C'était une offre politique tout à fait exceptionnelle. Elle n'a échoué tout simplement que parce que l'électorat s'est mis à jouer au tiercé (ou à la bourse..), préférant se prononcer sur qui il pensait aller gagner, qui il 'préférait' qui 'était le meilleur' compris de façon dégénérée, plutôt que de se prononcer sur qui pourrait faire le meilleur Président avec la meilleure offre, à ses yeux qui il 'préférait', de façon citoyenne...
Elle a tort de rejeter le coup de la Dalle d'Argenteuil, car aux yeux des immigrés et 'issus de' qui veulent s'en sortir, aimer et respecter leur pays de 'séjour', le servir oui il y en a beaucoup qui le désirent, et rejeter la racaille, seul le candidat qui allait physiquement au devant d'eux, sur les lieux mêmes de leur oppression serait digne de leur suffrages, de leur confiance, vaudrait le coup.
On peut avoir des soucis sur le problème ethnique en France (pardi) sans être bête au point de rejeter toute présence allogène, surtout quand elle est si bien filtrée par un engagement pour le Front national, fut-ce par un simple bulletin de vote dans l'isoloir.
C'est triste de voir comme quoi ce geste de la Dalle d'Argentueil est devenu le lieu commun de l'explication de l'échec (et encore , relativement à d'autre c'est un succès, on se l'est bien fait mettre par Bayrou c'est sûr ( oui oui on oublie trop ses 19% à lui...) même si c'est indirectement (d'autre l'ont fait pour lui.) J'apprécie que Marine défende la campagne 2007, elle a raison et ne faiblit pas.
Le vrai échec je le rappelle en 2007 a été celui de laisser l'esprit "paris urbains, courses et spéculation" prendre le pas sur la substance de la proposition politique, et donc de laisser ce que j'appelle les "dagoreries ricanantes" proliférer jusqu'à mai : "il est pas crédible", "il ne sera jamais au pouvoir", sans oublier le seau de merde à l'état pur : "il ne veut pas gouverner." Bref mauvais cheval, titre mal introduit etc. C'est pas lui qui va gagner nananéreuh, j'aurais l'air de quoi à voter pour un junk-bond, un tocquard, la loose quoi... Car le standing dans un monde mental d'arnaque généralisée et permanente, c'est de gagner, parier sur celui qui va gagner, aucune considération politique là dedans. Hélàs.
Mais c'était la mode en 2007, or en 2010 ça a déjà changé...

- Bonnes positions sur l'assimilation des étrangers. Qu'on y croit ou non en tant que 'solution', c'est néanmoins une politique à mener et à tenir. De grandes vertus sont à en attendre pour le pays, même si bien des choses fondamentales resteront à régler.

- Toujours bonne sur les vertus de l'état national, elle a oublié le monétaire dans son énumération à la Prévert, mais comme elle a été plus tard remarquable sur le sujet...

- Je ne pense pas qu'il y ait une réelle volonté politique d'islamisation de la France, elle va trop loin là.
Il y a dans les pouvoirs publics une volonté de laissez faire, de démission fataliste le tout liée à une certaine culpabilisation née de l'égalitarisme hors sol et hors du temps qui veut que les cathédrales propriétés nationales doivent être compensée (fausse égalité!) par des mosquées cathédrales pour que 'ce soit juste' (ah les cons ! et l'héritage alors ???) Et pourtant malgré cette critique que je lui adresse je mets ceci dans ses bons points : car en effet à coups de diatribes crû Le Pen elle réussirait à convaincre une armoire ! Elle a réussi à faire passer ce truc, un peu énorme quand même, une qualité assurément...

- Assez mauvaise sur 'le couplet chrétien". Elle dis "je crois" pour faire plaisir (elle peut bien être sincère là n'est pas la question), ce que je lui reproche c'est qu'à l'évidence elle n'entrevoit pas en quoi les enseignements chrétiens et les 'préférences' qu'on trouve dans ses valeurs (fussent-elles irrationnelles en partie) ont de potentiel d'avenir pour la santé du domaine public pris au sens large... Il y a de l'avenir là dedans assurément, tant ça va mal dans ce domaine aujourd'hui (ça déconne grave là mouarff mdr lol.)
Manque de bonne éducation sur ce terrain dans sa famille?? En tout cas elle ne serait pas la seule...
Elle oublie le potentiel sociétal des orientation chrétiennes, fait juste un coucou aux hommes du passé comme à la tante qui pique, cause racines, dit "les cathos avec nous" bien sûr, avec à peu près la même conviction que Sheila disant "j'aime le cinéma" 2 semaines avant la sortie de son 45tours "Le cinéma"..., et reste persuadée à l'évidence qu'il s'agit d'une vieille chaussette à écarter poliment.
Donc mauvais point là quand même, disons, en exagérant un poil.

- Elle défend bien sont projet de rupture avec les 'nuisibles' du partis, caricaturaux etc. Le problème c'est que les chasses aux cons ont toujours mal finis après avoir démarré dans le gâchis et passé par l'injustice, le cons n'étant jamais là où on le croyait si évident d'une part, le vrais cons qui marche étant plus utile que l'intellectuel assis d'autre part, et que la définition du pas-con s'allant de plus en plus fine...

- Très bon point sur la mise en avant du thème porteur, accrocheur, puissamment politique et très bientôt à la mode de rétablir l'état dans ses prérogatives monétaires d'avant 1973. Elle est comme moi elle visite le site d'E&R régulièrement ça donne des idées... Tout à fait excellent elle donne envie de l'élire sans réfléchir plus avant, une gagneuse sur un thème porteur !


Bruno :
- Bien joué avec sa proposition de développer très sérieusement des centres de formations pour... nous. Ca manque au Fn, c'est de la valeurs sûre, c'est autrement plus solide que les soufflantes à Ambact. Nickel sur le coup j'ai hâte de voir ça.

- Il met un frein contre les purges, exige d'examiner les cas profondément en écoutant bien tout la monde, alors qu'en face chez Marine-Alliot la sulfateuse-plasma est déjà sur préchauffage. Pas d'obsessions du blaireau chez Bruno, il a bonne conscience que les hommes sont divers, d'ailleurs le Front a toujours vécu avec ça. Avec sa préoccupation des 'centres de formations' on voit que sa connaissances des hommes et son amour des hommes sont un plus réel, chez lui par rapport à Marine Le Pen qui a subit depuis sa naissance les contre-coups cruels de la présence 'des cons' au FN...

- A l'aise dans son inspiration chrétienne - à l'évidence substantielle -, il ne peut manquer de voir tout le mal que la déchristianisation fait à l'ambiance publique contemporaine, et finalement même au droit.
Peut énerver beaucoup d'idiots avec cette inébranlable..supériorité. Le genre de type doué capable de déclencher l'admiration de vrais juifs par exemple.

- Pour les immigrés, il veut "traduire les aspirations de ceux qui veulent s'intégrer."
Il développe ce point mais tout est dit dans ces qque mots.
Que ceux qui veulent rejeter la racaille, et oeuvrer pour la France avec sincérité, et ils sont nombreux 15 à 20% des immigrés et 'issus de' environ, trouvent dans le Front National exactement l'arsenal de propositions, attitudes et certitudes qui leur est nécessaire, et qu'ils souhaiteront adopter.
Le Fn ne se change pas pour se mettre pas au service d'eux, mais le Fn tel que le conçoit Bruno Gollnisch serait le filtre parfait, en même tant que l'élément motivateur, le moteur de la vertu patriotique parmi les immigrés et issus de. C'est potentiellement très bénéfique pour la santé du pays... tout en état un bon moyen de s'occuper 'mieux' ( vous me suivez) de ceux qui eux ne passent pas le filtre... Une politique plus hystérique ou 'sionist-like' serait plus confuse finalement, n'aurait pas les vertus diverses de cette clarification là.
(car le critère racial, quoi qu'on en dise reste très flou et porteur d'injustices.)
Ce n'est peut-être pas la ligne du site françois desouche, mais, c'est celle d'un homme d'état français au début du 21e siècle...

bon voilà vite vu.
J'aimerais bien pouvoir voir les au-revoirs, les vidéos coupent brutalement à la fin et il n'y pas de suite accessible...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Quelle belle photo !
Que je hais ces imbéciles nuisibles, dont l'imagination ne se décoince que pour aller palucher le travail des autres.

Vive le beau !


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


BG n'a aucune casserolle négationniste au cul.
Il est toujours temps de le préciser.

Dans les récentes vidéos de ses interventions dans les grosmédiats, donc France-Inter, pas une seule fois un journaliste professionnel ne se risque ne serait-ce qu'à évoquer la chose.
Et pour cause... ils le savent bien. On n'est plus en 2006 les verdicts définitifs sont tombés. La manip, à la fois grossière et creuse ne pouvait pas durer... Vous pensez bien que si Bruno avait des casserolles négationnistes au cul, ça aurait-été sans arrêt des : "Vous croyez que les miliants du FN ont intérêt à élire un condamné pour propos négationistes comme president de leur parti Bruno Gollnisch ?" sans arrêt pendant l'interviouv...
Comme c'était certes le cas du temps où ils avaient encore le droit de dire ça...

Ce point est important, parce que justement il lui sert maintenant après l'avoir déservi. Bruno Gollnisch est le premier rescapé de l'oppression culpabilisatrice. C'est un créneau qui a de l'avenir, croyez-moi.
(Elisabeth Badinter à France Inter début 2010 : "la méthode la plus effice, c'est de culpabiliser les gens", devant un trio de bobjournalistes pamées d'admiration...) Après tout tous les Français - et pas que la Sncf - ont été condamnés fort injustement eyx aussi de crime contre l'humanité, il se peut que cette ex-casserolle se transforme en carosse... et de toute façon ce sera le cas dès février 2011 il le faudra bien, quel que soit le président élu de Fn.

Seule un dernier cercle ridicule d'imbéciles obsessionnels continueront à le haïr, confusément faute d'arguments recevables, pour ça...

C'est important à préciser parce que même si Marine est choisie, d'après ce que tous disent - c'est l'évidence - Bruno restera un cadre encore un peu plus important qu'avant encore. On peu reproche à Marine son absence de soutient quand BG était au plus mal avec cette (pseudo) affaire, mais c'est compréhensible en politique il faut garder plusieurs fers au feu je ne lui reproche pas. Pas très élégant c'est sûr mais pas forcément une faute.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://www.fdesouche.com/146802-il-reste-du-jambon-finance-par-le-ministere-de-la-ville/comment-page-5#comment-1621107

Il faut juste accepter maintenant que la France, elle a cette tête là, elle est plurielle.”

Ben tient.
Il me vient la remarque que la “tête plurielle” comme elle en rève sur la photo, elle va exister de moins en moins biscotte les gens qui se ressemblent aiment à s’assembler… et que dans ‘la France d’aujourd’hui’ (elle a pas osé dire “France d’après” ça fait fachiste Nazi cé Sarkozy!), pour obtenir cet assemblage de beurs noirs desouche et asiats, ensemble dans le même périmètre de moins de 10 mètres de diamètre, et j’ai même pas dis ’souriants’ : il faudra les y forcer.
Comme à l’école de l’éco-citoyenneté, à la spiritualité Titeuf kislache, ou plus vraisemblement : sortir un bifton et l’agiter en promettant d'en donner un à ceux qui seront sur la photo.
Le Kommissaire et le Prolétariat, version Orange-gouvernement et Nestlé-bien-être.
“Il faut juste accepter maintenant” qu’elle nous dit, c’est obligé, c’est forcé, tu parles !

Cette tête plurielle là moi je vous parie qu’on ne la verra pratiquement plus, de moins en moins assurement, hormis les anniversaires de Causcescu évidemment.

“Les arabes, ils ne vont pas tous repartir chez eux, ça y est, ils sont là et il faut s’y faire”
Même chose, même remarque.
Même s’il ne repassent pas la Mediterranée je vous fais le pari qu’ils vont effectivement “tous repartir chez eux” et pas qu’un peu, hélas dans quelques ruines françaises, dans leurs ghettos comunautaires où l’on se sent si bien et où la femelle est admirative. Hormis quelques matchs de l’Equipe d’Algérie ou du Maroc, où effectivement on les verra certes oui mais où finalement, là aussi ils restent entre eux.

Je noirci à peine.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


C’est idiot et passablement obsessionnel de la part de CB.
(je ne pensais pas devoir utiliser ce qualificatif ’stimulus-réponse’ de façon sérieuse.. Bouchet aura réussi ça.)

Même chose chez le site de E&R qui ne voyait qu’un sioniste de moins lors de la mort de Georges Frèche. (“Le sionisme ne rend pas immortel”, avec une vidéo de déclaration d’amour du cachalot enver l’Entité, ce qui, que ce soit clair pour mes fans nombreux ne me choque point, même si je suis pleinement nationaliste pour la question ‘méta-palestinienne’ là aussi, et non identitaire régionaliste-fou comme le sont les sionistes. Je respecte un minimum leur combat et leur idéal, ma foi (mal branlé mais) assez beau.) (l’idéal je veux dire, parce que le combat…)

A par ça Christian Bouchet reste quelqu’un qu’il faut savoir lire régulièrement, il a une bonne logique et son rapport à la judéomanie est intéressant, instructif quand même oui, sans chercher à adhérer à ses lardées.
Même chose pour les soraliens, en beaucoup beaucoup plus recevable néanmoins, en ce qui me concerne (Nietzche ne leur a pas retourné le cerveau, ils dominent.)


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


"Christian Bouchet, un obsessionnel qui discrédite."

Ben les gars ça fait un peu court comme épreuve mentale.

(Surtout qu'il a l'intelligence de rester en retrait (au Fn)... d'ailleurs il n'a pas le choix !)
Encore un "qui ne veut pas gouverner puisqu'il se discrédite", comme ça ronflait en boucles multimédiats (internet inclu) just'avant les prez de 2007 ?
"Il pue", grosso modo, c'est ça ?
Notez que quelque part, il mérite ce traitement de nouille gastrique, vu ce qu'il éructe de lui-même à l'occasion. On ne va pas pleurer... mais accordons-lui qu'il ne le cherche très certainement pas, à ce qu'on chougne sur son sort, un point favorable en sa faveur c'est indéniable.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Wikipédia sur le Conseil d'Etat :

Son premier rôle est celui de conseiller du gouvernement. À cette fin, le Conseil d'État doit être consulté par le Gouvernement pour un certain nombre d'actes, notamment les projets de lois.

Son second rôle est celui de plus haute des juridictions de l'ordre administratif (pour plus d'informations voir : Dualité des ordres de juridiction : ordre administratif, ordre judiciaire). Le Conseil d'État est néanmoins soumis aux décisions du Tribunal des conflits qui tranche les conflits de compétence.
---------------------------------------------------------------------------------------------------

<<>Le fait meme que leur porte-parole se réjouisse de la suspension de fdesouche, qui est non seulement le blog le plus populaire en France, mais surtout le symbole de la vague identitaire, du renouveau, montre que ces types ne sont au fond que des ennemis de la cause."
-----------------------------------------------------

Non plus prosaïquement c'est juste quelqu'un qui éructe épidermiquement parce que c'est son style basique d'une part (think Ambact-la soufflante, Jackouille-mes-sarcasmes-ont-encore-vaincus), et qu'il éprouve une répulsion environ physique envers les 'nids à you.pins' quessvvoulez quand il en voit, et il en voit.
Bref il est judéophobe ça arrive et ce n'est pas bien méchant.
(de même que certains ne supportent pas les bourgeois, ça n'en fait pas des bolchéviks trotsko-léninistes débarquant sur Novosibirsk non plus. On peut éventuellement se questionner sur leur attitudes possibles en cas d'instauration d'un régime extrémiste totalitaire qui reprendrait leurs phobies, aux Bouchet comme aux bouffeurs de bourgeois, tout au plus.)

C'est juste un tic d'un type, qui se gratte là oè lui ça le démange d'autres personnes de son groupuscule se garderaient bien de trainer fdesouche dans la boue sionarde, même si antisionistes voire judéophobes itou. Question de personnalités, sur ce coup.

Être antisioniste en soi n'a rien d'incompatible au FN, je le suis bien moi-même d'une façon toute différente.
(j'utilise le 'problème douloureux' du conflit israélo-palestinien pour pédagogiser à l'aise sur l'échelle nationale et ses vertus, sa construction et aussi sa donnée, sa supériorité sur 'la région folle', sa modestie envers le monde, en me gardant bien de me prononcer réellement sur le fond des luttes des acteurs et des projets en viguer là bas. Je suis antisioniste 'de tableau noir', c'est tout. Très différent de Christian Bouchet)
(je reste un lecteur joliment éclairé d'Israel Sh.amir cependant, mais c'est connexe.)

Être antisioniste n'est pas un problème ni doctinal ni humain au Fn, à la condition d'y accepter les nombreux sionistes et/ou sympathisants qu'on y trouve aussi, sans oublier les juifs (desprosgerie gratuite.).

Ce n'est pas que "nous avons [ou ayons] des points communs' avec un Christian Bouchet (pour répondre à un autre comm), c'est que Christian Bouchet ne pose aucun problème.
Étant entendu que son tic personnel, la judéophobie ou l'antisémitisme quoi, étant donné qu'elle est un repoussoir de l'Opinion doit être serainement cachée, planqué sans problème doctrino-psycho je ne sais quoi, exactement comme s'il était consommateur de jeunes gens à ses heures ça existe ce pas bien grave mais c'est indescent, et cette judéophobie intîme définie comme n'étant pas une valeur et encore moins au programme du Front national.
C'est tout.

Son antisionisme lui, par contre, ne pose aucun problème et n'a même pas à être caché , d'ailleurs l'actualité ne manque jamais de rendre cette opinion plus séduisante semestres après semestres... Pourquoi le taire ? , étant entendu que le Front se garde d'avoir une ligne définie sur cette question là, au-delà du classique "droit à l'existance et à la sécurité" dans "le respect mutuel" 100% compatible avec notre nationalisme identitaire-eurofrançais (et cathomondial??), et étant entendus que les sionistes ont également leur place au Fn, il n'y a pas d'incompatibilité doctrinale ni, Bouchet restant dans sa cave groupusculaire sur ses pratiques (il le revendique!), humain.

Au final l'antisémitisme de Bouchet et des Bouchet-like n'est qu'un tic personnel, charmant, indéfférent, ou repoussant (pour beaucoup... mais la vérité pue des fois le monde ce n'est pas un club de midinettes certain se savant condamne à n'être point aimés), mais n'est en rien une contribution doctrinale à quoi que ce soit Fn.

CB a une force de travail, c'est lui qui a fourni la thématique anti-immigration je vous le rappelle, au Front qui était plutôt simple casseur de gnoules avant cela, entre autres thèmes politiques motivants. Je ne veux pas qu'il retombe dans un rôle de ratonneurs de bas étages, au profit du 'Grand Trouble' en train de faire profiter les plus à même sdans ce genre de situation anti-chrétienne.

Bref ,
il ne s'agit absolument pas de "virer ces gens là' pour que le Front moderne d'avenir progresse mais simplement de cacher leurs vices intîmes - comme le ferait tout pédé au front par exple -, comme il l'écrivait lui-même vers la fin de la campgne 2007, exposant clairement sa dinstinction entre parti à vocation majoritaire et groupuscule pointu (je m'en rappelle encore),
pas plus que la question de 'partager des valeurs' avec Bouchet and c° ne se pose, mais, uniquement leurs contributions doctrinales... qui doivent être compatibles et heureusement elles le sont, et mêmes plutôt riches on a besoin de ce gens de penseurs productifs, un peu en retrait à l'aise avec ses petites tares qu'il sait impopulaires dans son salon tranquile, vice qu'il admet être ultra-minoritaires (j'exagère?) et en a accepté les conséquences ''grand public' de longue date en bonne intelligence.
Pourquoi alors serions-nous tenu a être idiots, alors que les situation est déjà bien réglée ??
Bouchet est trop intelligent, trop vieux, pour être balayé comme un goupe de nazebroks un peu trop portés sur le Heimdal...

On dirait que vous n'avez jamais lu un article de temps en temps sur voxn.r dans votre vie, pas plus que consulté une vidéo à Soral en roue libre sur tout et n'importe quoi (mais sérieux!).
Franchement , seule la phobie pathologique pourrait vous en empêcher, en 2010 avec une mouvance d'avenir à comprendre et faire exister.

Bref again, je me répète : seuls les instables olfactifs seraient repoussé par Christian Bouchet , conseiller un peu marginal au front.
Les autres, tant qu'il ne nous oblige pas à plonger la main dans son slip, je ne vois pas de vrai problème...


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Vous semblez rêver à une sorte de virginité d'Opinion, d'une pureté de crédibilisette Gala, habité d'un puritanisme pour feuilles à scandales jalouses, à avoir peur du non-zen, à courir en agitant le déodorisant "zéro-remugles" de manière toujours plus frénétique, en quète d'un idéal acceptable enfin, par les barons de l'Opinions, alors que le peuple français a horreur des barons.
Et que de culture néo-testamentaire, il sait que la pureté puritaine n'existe pas, hors les couvents, et encore...

Christian Bouchet n'est pas ennemi de la cause.
Pas parce qu'il éructerait épidermiquement à un "nid de sionards", sa petite musique intîme à lui sans plus ; disons que vous ne voudriez pas passer une soirée avec lui voilà tout.
Ce n'est pas pareil et on n'est pas encore dans la peopolisation à ce point ...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Christine O on l'imagine jeune, dans les années 70 en train de manifester entre le foyer des étudiants de sciences-po et la Maison de la radio pour "la liberté d'expression", le droit de dire pipi caca à l'antenne, de sérialiser "Suicide mode d'emploi" aux "horaires bourgeois" (elle dirat "en prime-time" bientôt...), ainsi que l'établissement d'un panneau d'affichage tournant à coté de la cafetière au foyer à Sciences-po "pour les jeunes", toussa..

Que de chemin parcouru depuis ce temps, jusqu'à la présente sortie contre "ces blogs", aujourd'hui... que d'immobilité en fait plutôt.
Elle est coulée dans la connerie, quelque part.
En tout cas en voilà une autre qui célèbre les puissants, tout en fuitant sur les petits.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


En fait quand elle n'aime pas quelque chose, elle le qualifie de "français."
C'est aussi simple.
C'est typique et très répandu chez une catégorie de gens, d'une certaine génération aussi : bref les parents un peu 'avancés et de gauche" lecteurs de Charlie-hebdo 1ère mouture, auditeurs de Dylan Bob et du disque bleu des Beatles, parents d'un ou des copains de classe au lycée, dans les lycées et collèges de banlieues pas trop ça-craint au début des années 80 ceux de mon âge en ont forcément connu.
Dès qu'un truc était ringard c'était "français", à commencer par les voitures etc.

Même pas besoin d'être victime du syndrome familial juif, juste hypnotisé comme des poulets. Moi aussi, critique et dans l'air de mon temps, je balançais assez facilement sur les choses de mon pays, les erreurs de mon peuple parce que je souhaitais mieux c'est traditionnel français ça en fait, mais je ne le savais pas.
Pourtant, quand on tombait sur ces gens là, en passant après la classe chez un copain une copine on sentait vraiment un malaise, parce que chez eux la pensée démarrait et s'arrêtait vraiment au "français = de la m*rde", ce qui surprenait de tant de connerie de la part de gens que le discours dominant de notre enfance (les années70) présentait quotidiennement comme la fine fleur de la pensée populaire.

Bref, je crois qu'elle n'a fait que prouter routine sans même s'en rendre compte, tant ces gens-là qui ont été au pouvoir réel ces 20 dernières années (politique, économique, syndical, d'Opinion, monétaire etc.) ne portent même plus attention à leur lieu commun idiot que tout ce qui serait français et par extension national serait forcément mauvais, nul.
Nous, jeunes adolescents extraits de milieux plus 'normaux' on leur accordait un crédit curieux et amusé, et on tombait sur gens pour qui un robot Moulinex représentait l'horreur absolue, une vraie phobie limite clinique, tout en nous montrant fièrement un 'can-opener' ramené des Etats-Unis qui tronait usé dans la cuisine, 'prolétaire' elle aussi bien sûr.

Elle n'aime pas les blogs alors elle appelle ça "français" voilà c'est dit c'est fait, elle ne s'est même pas essuyée et son mari a 75 ans.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


C'est publié dans "20minutes", je ne vois pas meilleure publicité actuellement (envisageable.)

Tous les gens qui lisent ça, avec le faire-valoir Riposte-laïque en plus siouplais, comprennent immédiatement que ce site 'fdesouche' est excitant et intéressant.
Tous aussi, hélàs, comprennent que le Pouvoir d'Opinion qui leur fait courber la tête et courrir leurs femmes toute la journée leur a intimé l'ordre de taire ce nom infréquentable, devant être 'nettoyé' que même la Mairie de Paris zn a exigé le ménage, ce qui fut fait sous les applaudissements, les menaces et les flonflons actuels des sous-fifires petits commissaires de l'Opinion, imposés gratuitement ce jour encore, dans les espaces de circulations obligés et bondés des centre-villes.

Notez que le titre est parfaitement mensonger, fdesouche n'a pas infiltré quoi que ce soit, si ce n'est l'internet, le libre.
Voyez comme le titre est en fait une menace à peine voilà : ne refaites surtout pas ça sinon ça voudra dire que vous voulez "être infiltrés", que vous êtes complices.
Imaginez l'effet sur le type qui va à son bureau prendre ses responsabilités, pour sa boite pour la journée... Comment son patron il lui tomberait dessus s'il "laissait passer un truc comme ça" (hi! hi!)


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


De droite, contre le super-état, les barons de l'Opinion recyclés des syndicats portes-flingue de grand-papa, et finalement : résolument contre la guerre, contre les guerres washingtoniennes, contre le War Party : c'est le mouvement "Antiwar" - ou "Libertarian" - , bien plus cohérent et fort de potentiel que ce chiffon d'opérette sans idée directrice qu'est le 'Tea Party' tout juste bon à "être présent" dans le paysage médiatique de l'infotainment autorisé.

Héritiés du vrai projet américain depuis toujours, ce mouvement contre l'état impérial washingtonien est donc scrupuleusement opposé aux interventions impériales étrangères, et est dominé par Pat Buchanam, et bien sûr par (le pé.d.é californien mais incisif, personne n'étant parfait) Justin Raimondo, et son fameux site "antiwar.com" ; le 'fdesouche' américain avec les chiffres de fréquentations qui vont avec...
Le lire par exemple suite aux élections législatives ricaines de cette semaine (les 'mid term' comme disent.. les journaleuh français) :
http://original.antiwar.com/justin/2010/11/02/election-2010-a-disaster-for-peace/

Un saut hebdomadaire ou bi-hebdomadaire sur ce site antiwar.com, c'est l'assurance d'une injection de bon sens, de liberty pur wheat, d'actualités de l'empire dans ses contradictions sans cesse plus accablantes, et de visions d'avenir toujours régénérées.
Rien à voir avec le demi frisson éphémère que vous procurera les "Tea Parties" entre Attali, Fillon et Cohn-Bendit au football, invention communicationnelle pour émoustiller le senior wasp ricain et qui durera ce que dure une bonne pub Danone, entre 3 et 5 ans grand maximum.

Zizi s'en fait l'écho normal il est journaliste, mais nous on peut encore cliquer mieux et plus puissant.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@Tintin #10, au début
"Maurice Allais est une idée neuve pour le FN, issue de l’influence des libertariens tendance extrême gauche.

Maurice Allais contrairement aux “tea party”, n’a jamais défendu la légalisation des monnaies privées, il était socialiste et ...
"

-----------------------------------------------------------------

Vieille idée, issue de Jean-Marie Le Pen. Qui en faisait fièrement référence dès les années 80 avant même qu'Allais n'évolue ces-dites positions. Le FN a évolué avec dans les années 90-2000.

Maurice ne s'est jamais positionné économiquement par rapport aux élucubrations supposées des Tea Partier (et ce sont les plus grosses voix de l'Opinion qui actuellement définissent ces positions 'officielles' des tea partiers. On attend la version de Christophe Barbier avec déférence et empressement en ce bon vendredi 5novembre.)

L'émission privée de monnaie est une vieille histoire américaine, mais c'est ça n'a rien à voir - du tout - avec applaudir la FED privée qui est banque centrale de fait.
C'est une longue bataille au contraire, qui date des émissions des bons privés des (futurs) tea partiers historiques au 18e siècle (refusant de payer l'impot de 'la FED brittanique - passablement 'privée' elle aussi (tu parles)- ' déclanchant la révolution américaine, avec mains longs et douloureux coup de théatre et contre-coups de théatres durant toutes ldes décennies qui ont suivi - la "FED de Londres" (comprendre la City, The Crown etc.) ne renonoçant jamais et même réussissant éphémèrement parfois, à reprendre l'imprimerie américaine, avant, finalement LA DÉFAITE FINALE telle que la décrivent les tea partiers authentiques et autres American Libertarians, celui de l'infâme établissement de décembre 1913 de la FED actuelle, privée ou non...

D'une façon générale, celui qui définit le monde comme consistant entre les tea-partiers battant monnaie dans leurs grange du Michigan d'une part (et servant d'alibi bèlants à une néoFED type OMCétendue mais 'privée') , et "les socialistes" de l'autre, ne peut être que mal-comprenant.

Un outil monétaire d'état étant aussi évidemment utile qu'un service de pompiers ou d'armée, ce qui ne devrait pas exclure des affaires privées conventionnées en parallèle sur ce domaine pas plus que sur les autres, certes c'est mon point de vue.

(je pense en fait que tout état devrait émetre une monnaie non-convertible, à maintenir en parallèle avec l'euroyuandollar, le mondeo ou même leur 'franc'.)

Du coup j'ai hâte de voir l'antenne Danone euh "Tea Party-France" toutes voiles dehors, slippery sur 'la vague de succés qu'ils remportent aux Etats-Unis', avec leurs appels à la liquidation de l'Euro-banque beuark-vilain au profit 'd'une banque privée moderne et teaparty', une fois que Christophe Barbier aura clarifié le concept...
Et il va falloir qu'il le clarifie, car ça va être chaud rien qu'au niveau alliances politiciennes françaises déconstruites-zéreconstruites ce truc là.

Une belle troupe, un spectacle qui va faire chaud au coeur n'en doutons pas.
J'attends avec impatience qu'ils traitent mes amis frontistes de "socialistes qui veulent une monnaie au service de l'état quelle horreur" comme tintin dans les grosmédiats qui leurs seront grands ouverts of course, quelle bonne idée..., face à une Marine Le Pen par exemple, ou le Bruno Gollnisch lui-même oh que ça va être bien joué les gars... Oh le beau spectacle son et lumière.
Pour gagner des pourcentages d'intentions de votes par tranches de 12 y'aura guère mieux allez-y les gars please, allez-y.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


A lire des commentaires entre temps...

Une liberté maximale d'enteprendre, réelle, est une nécessité fondamentale. Avec son petit cadre de lois et son petit état flic-armée, ok.

Mais il faut aussi un 'domaine royal', quelque chose qui soit un recours pour tout un chacun, qui existe à dispo, à dispo du citoyen et à disposition de l'état. Dont le but, la noblesse, la mission quoi !, soit d'être au service du bien public, et d'y demeurer de façon "non négociable", comme dit l'autre..
Les socialos appellent ça "service publique" aujourd'hui est ne l'estimant utile que s'il monopolise, ils se trompent, mais moi ici je préfère l'appeller "domaine royal" histoire de le détacher des connotations contemporaines. On pourrait dire "domaine national' aussi si son assise n'était pas continentale ni régionale, mais nationale, peu importe (mettons), mais point de monopole svp ça ce sont les connations contemporaines socialisantes que je veux effacer .
Il ne doit pas étouffer la liberté d'entreprendre - le Tiers Etat mettons - ni par l'argent (impots et taxes), ni par le droit (passe-droit, monopole.)
Mais il doit EXISTER.

On peut tout à fait envisager par une fabrique de chaussettes 'nationale' ou 'de domaine royal' si le besoin de travail productif (ou de 'production travaillée') se fait sentir dans notre domaine de responsabilité. Que cette fabrique soit destinée à être ringardisée peut-être par des entreprises privées plus performantes, nées ici ou bien loin ailleurs des stimulations du marché grand bien leur fasse ; l'essentiel étant qu'on y trouve utilité dans notre domaine de responsabilité (défini par des frontières, donc), et dans une certaine fenêtre de temps, et qu'il n'y ait point de monopole de droit ce qui serait communiste, tyrannique. (pour les faits par contre, nulle directive.)

On peut tout pareil envisager une création de monnaie 'nationale' ou 'de domaine royal' (mettons, là encore pour filer la métaphore qui sachez-le est féconde). Elle ne devrait pas géner la ou les monnaies 'du marché' en circulation ici telles le Mondeo ou l'euroyuangdollar, mais elle devrait EXISTER sur notre domaine de responsabilité, comme recours toujours disponible aux citoyens qui souhaitent convertir leurs corvées journées de travail en pouvoir d'achat (fut-il restreint géographiquement, désavantge de la formule mais comme celle-ci n'est point obligatoire, le libre choix restant - dans le droit - possible) tout comme cette monnaie serait évidemment disponible à l'état.
Et donc telle la fabrique de chaussette telle la terre seignieuriale ou la forêt royale, elle ne devrait pas être vendable..., ni négociable... il s'agit bien d'un domaine hors marché.

Je ne demande pas que celui-là écrase celui-ci, pas plus que je ne souhaite le retour des barons opprimant le peuple, des privilèges empêchant les mérites. Je réclame simplement que la chose, expression et incarnation non seulement du génie français et de sa manière intime de fonctionner au plus efficacement - nous ne sommes points des libres entrepreneurs pour beaucoup, mais nous sommes tous volontaires pour travailler au mieux commun... et individuel au passage ! ("la richesse de tous" et "le pain de chacun" comme disait Victor Hugo, si vous cliquez sur mon pseudo...), je souhaite simplement que la chose disais-je, existe et soit gazrantie sur notre domaine de responsabilité, que sont existance même (à ce 'domaine royal') contribuerait à définir dans ses frontières, justement...
La liberté d'entreprendre certes, garantie, mais la possibilité réelle et locale d'adhérer à une oeuvre forcément utile, et donc d'assise suffisante...aussi.


Quand au un Front National fantasmé 'socialiste', vous confondez avec Marc Georges j'en ai peur.
Ce n'est pas la même audience.
Renseignez-vous en toute décontraction et arrêtez de voir du socialisme 'menaçant' au FN, que j'imagine certains phantasment encore avec un nouveau nom...
Quand à moi c'est "Chavez à gauche, Poutine à droite, Le Pen au milieu".


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


f j amsallem #55
Le 5 novembre 2010 à 10 h 41 min | Permalien

Avis à tous les obsessionnels incapables de dialoguer préférant l’insulte au dialogue, les associations d’idées aux démonstrations, en bref à tous ceux dont le chandelier à 7 branches est tombé sur la cafetière [...]

A bon entendeur salut, vous ne méritez plus à mes yeux désormais que le copié-collé de ce qui précède.

-----------------------------------------------------------------

<< relourds =" 'lourds'">de temps en temps faire des petites mises au points, petit texte diffusé par le site (qui mélange vidéos et texte, c'est bien), qui remet les pendules à l'heure et se démarque des commentaires même si bcp de ces commentaires colleraient très bien au site ; se séparer de tous juste par principe, dire ce qu'en pense le patron vous-en-pensez-c'que-vous-voulez-ça-m'est-égal, court et bien argumenté de la part de la Desouche Team mais signé François je présume.

Pour moi ça doit suffire, on sera toujours décrit de loin comme des nazis bouilleurs d'enfants ultralibéreux sinistes et rouge-bruns, et de près on verra toujours des avis, hm, limites, dans la forme et dans le fond. Sans oublier les provocateurs, généralement très vite coursés par les autres commentateurs si mon expérience desouchienne est valable.

(De même que de temps en temps ils devrai(en) se fendre d'une campagne de levée de fonds, de dons, avec sujet 'alerte' bien envoyé bien surprenant et bien argumenté, une fois toutes les 3 ou 5 semaines environ.)

Bref méfiez-vous plutôt des commentateurs +ou- organisés qui entendent prendre le pouvoir et piloter fdesouche ainsi par les coui.lles, car il est vrai que les passant remarquent ce que 'librement' croient-ils il s'y passe ; méfiez-vous donc de ces clients qui entendent contrôler la boite.
D'ici très peu de temps les passants reconnaitraient d'instinct le nid à mafia et passeraient leur chemin, cependant que François se ferait détrousser de son projet sur place, projet auquel il tient c'est bien ce qu'il nous a montré.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Les réseaux jaloux de l'ordre moral le flattère lui est sa suffisance idiote, de sorte que declanchant sa fortune continentale (pensez Bill Gates, pensez Georges Soros) au service de ses maitres pyramidaux motivés et très méprisants il fit beaucoup, pour donner des moyens :
à la Grande Peur, à la pénurie de blé, à l'innondation de Paris avec du paim fait en grande partie avec de la terre, et du vin coupé à la poudre à canon, les feuilles terroristes trempées dans le sang et leurs répétiteurs grassement rémunérés à chaque coins de rues, sans oublier le torrant migratoire intermitant de la fourche défeversé sur Paris, lui aussi massivement financé par devinez-qui.

Philippe qui bien sûr n'était pas au courant on lui faisait juste miroiter sa place de nouveau roi à lui le beau et intelligent Philippe d'Orléans, à la place du roi quoi quelle avancée philosophique cher Monsieur !!!, tellement il était beau, tellement il était riche, intelligent et signez là.

En 93 on peut raisonnablement supposer qu'il n'avait encore pas bien compris tout le mépris dans lequel ses courtisants de haut niveau monopolisant professionnellement son boudoir le tenaient, sauf peut-être, quelques heures avant son exécution.

Quand on dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions, c'est faux mais ça ne l'a pas empêché de tester le chemin pour voir.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le_Gentleman
Le 6 novembre 2010 à 22 h 02 min | Permalien
"La monarchie n’a plus de raison d’être depuis bien longtemps déjà,..."
---------------------

<<>
Autre question : Si ce qui compte pour vous est un souverain inamovible..."
--------------------------------------

<<>patronat, bourgeoisie, classe ouvrière, ….. c’est un penseur du 19ème siècle?"
--------------

- "Classe ouvrière" = classe des employés.
Qui ne possèdent rien des richesses ni des moyens de production, même s'ils ont parfois un salaire décent (à deux...) leur permettant de louer immobilier et quelques dépenses pendant les vancances, et ont deux voitures. Eventuellement. Ne font que trimer de toute façon, mourront sans rien comme ils sont nés.
- "Bourgeoisie" = collabos du système, qui en profitent un chouïa tout en le défendant beaucoup.
- "Patronat" = hyperclasse nomade (dont les biens sont nomades surtout) possèdant de fortes participations dans les grandes entreprises mondiales, ayant capacité à investir et à en profiter.

Je ne suis pas très fortiche en neomarxisme soralien mais on fait des efforts (de même que j'écoute les libéralistes, libertariens etc.) :

Dans ces définitions le Rmiste qu'il soit éco-bobo ou 'issu de' va être de facto un "bourgeois", profitant un peu du système en ne faisant rien tout en le défendant beaucoup, becs et ongles, "pieds à pieds" comme il dit, voyant les frontières comme un cauchemard archaïque, est "citoyen du monde" et pour tout dire répétiteur bourgeois idiot du chantage ultracapitaliste violent : "La mondialisation ou Auschwitz.".
Néanmoins il se fait globalement baiser - et pas qu'un peu - mais par sa présence idiote et crasse il fait écran, masse, bouclier.

Dans ces définitions le petit patron lui va être "ouvrier", qui en trime la langue sur le trottoir du matin jusqu'au soir pour finir sa carrière en vendant tous ses biens propres à 55 ans (multiples exemples dans mon entourage provincial), sans sécurité aucune, gageant son logement et la voiture de sa femme sur le chiffre d'affaire espéré de l'année prochaine de sa boite de plomberie à domicile ou de conditionnement agro-alimentaire, dans les faits souvent entre les mains de LA commande annuelle d'un méga Auchan Carrefour de son créneau économique et de sa 'région', qui détériore chaque année davantage son prix négocié lors de LA négociation chaque année plus insupportable encore, plus 'infernale' comme on disiait des cadences (soit la 'condition syndicale' objective pour le petit patron), et surtout :
ne possêdant plus en fait ses propres moyens de production (vieux critère marxiste), en ce sens que c'est le bouquet satellite, la flotte de semi-remorques, les tuyaux de communications mondiaux et les taux directeurs de la FED repporté à son credit revolving décidant de son découvert autorisé le trimestre prochain, qui font ou défont le succès de son dur travail, qui décident s'il est 'productif' ou mis au rebus.
Et que bien sûr il ne possède pas, pardi.
Ce qu'il possède, c'est trois express un hachoir à viande et une armoire frigorifique, le tout déja gagé à sa banque-guichet du coin (elle même ne possèdeant plus rien de ce qu'elle 'produit', ne faisant qu'afficher les dernieres campagnes pour tel outel produit financier visant un segment précis mais transposables dans le monde entier (affiche 'jeunes étudiants', 'nouveaux retraités' etc.), on est loin du simple "Crédit municipal" ou "agricole' d'il n'y a encore pas très longtemps ,qques décennies, qui eux avaient une capacité de décision 'productive' par rapport à leur métier, leur fonction sociales, autre exemple) mais ce qu'il produit notre petit patron c'est poutant bel et bien de, par exemple mais c'est générique, l'agro-alimentaire de supermarché , fonction sociale qu'il est loin de 'possèder' ouh là là bien au contraire du produteur-transformateur d'antant :
en ce sens on peut donc écrire que, ouvrier ne maitrisant rien de sa chaine, et dont les acquis syndicaux de dignité et d'honnête rémunération ont été balancés dans le caniveau depuis quelques années déjà, par les puissants à peine intéressé par son métier mais qui de plus en plus squattent sa raison sociale, qui le tiennent à leur merci comme jamais ;
bref il est encore autorisé, il en est réduit à "louer son tournevis"...
On est loin du "capitaliste" réel il me semble...

On voit dans cette lecture aussi que La poste "s'embourgeoise", et que la puissante EDF passe elle dans les faits sous la dépendance des courtiers en énergie, simples antennes des grandes banques prédatrices actuellement poursuivies pour ces mêmes activités judiciairement en Californie et dont les capacités de destabilisation de la production sont hégémoniques. En somme EDF de 'prolérarise', retourne au statut d'ouvrier exploité là où le socialisme l'avait pourtant institué 'méta-producteur' (l'avait nationaliser quoi, avec les erreur concomitantes bien sûr.)


Voilà qui se transpire de 2 années de visionnage dailymotion des conférences à Soral, hélas pas assez reprises ici sur fdesouche alors que c'est dans le sujet et la bonne direction, pour raison de fâcheries idiotes d'avec le bouffeur de crachoir enragé oncle So comme toujours je présume, il faudrait dépasser ça) ; et un peu plus aussi quand même (scriptoblog, Michel Drac et il faudrait lire Michéa qd mm bientôt.)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


C'est un test, un ballon d'essai.

Jusqu'où peut-on aller trop loin ?
Selon la réponse mesurable constatée, on ébauchera (dans les loges autorisées) (nan pas dans les Rotary) la proposition définitive, celle qui ne se refuse pas, avec peut-être le nom de "Noël optionnel" gardé provisiorement les 35 prochaines années - ne surtout pas lacher le pouvoir d'ici là - (pieds à pieds !).

Version mesurablement iInfligeable à une population qu'on électrochoque avec des stimuli-réponses savamment contradictiores depuis Haby au moins, ce flagada dé-cortexé collectif devrait laisser passer ça, la version définitive.
Ici et à présent, ce n'est que la pique sur paillasse, le stage pour thésarde refilé en douce à une agence facturé par la Princesse à prix d'or, juste une cession-test en batterie sur nous les rats anonymes en rangs de piqouses, injectée par l'étudiante bac+12 en mode automatique et journées de 15 heures stagiaires de la neurofac, qui va bientôt abandonner ses 12 ans de formation supérieure hors de prix, rubis sur l'ongle pour l'amour de Ken..., non sans être passée auparavant devant moults jeunes gens un peu moins studieux qu'elle; à 21 ans...
- et donc d'en avoir écarté de la carrière -, toutes ces années, durant.

Le problème, de ce shéma directeur "excitant" (dixit La Grand Con (Jacques Chirac, président) devant le gratin de la franc-maçonnerie au grand complet lors d'une rencontre officielle), le truc qui va coincir dans ce shéma de jambonnage industriel ça va être Marine Gollnisch, qui va avoir une portée, hm, belge au moins, toutes ces années...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


AAh la vache, ah la photo qui tue !
Quand je pense au silence géné, quand même, dans un de ces soviets de créatifs d'agence à 11h25, quand l'un ou l'une a émise l'idée.
Impossible de refuser, il s'en sont bien rendu compte, impossible de refuser..
Je le devine, le malaise, il a existé j'en suis sûr.

Puis tout ce petit monde à la brasserie assiettes carrées s'est vite fuit en avant sur nerfs en disant que "ça va culpabiliser" tous ceux qui oseraient, émettre, une pensée muette...
Et donc que l'efficacité est là - la culpabilisation, c'est le top ça - donc ils ont bien bossé oué.

Elles iraient bien se terminer mieux-être, quand même, au salon de thé transparent des bulles ponce équitables du monde mais les garçons préfèrent le tequila-bar.
Alors...


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Ambact:

J'ai ressassé ton paragraphe comme quoi l' IAF avait assuré la couverture aérienne du Liban à une certaine époque, et donc interdit bien des massacres que l'arme aérienne syrienne incontestée eut sans nul doute infligé salement aux chrétiens libanais et à leurs amis...
Evidemment on peut se dire que ces dits chrétiens eûent tôt fait de s'armer en conséquence, à l'afghane au moins. Les trucs sur l'épaule qui marchent pas trop mal, ce n'est pas Matra qui eût craché sur les ventes.

Tu as raison et c'est un exemple, il y a d'autres réalités de ce genre - aide réelle de tsashale envers les Libanais et leur Liban menacé, je le reconnais. Mais nous savons que le bilan global de l'action isrélienne au Liban, est, hm...
Hm.

On peut le demander aux Chrétiens libanais par exple, pioche-s-en au hasard ça m'ira.

Juste pour dire quand même, que c'est cette même diplomatie armée israélienne qui a interdit ensuite à... la France.. d'assurer cette même couverture aérienne au Liban, pourtant ravagé d'heure en heure par avions hélicoptères et tout le radada, en 2006. Et d'ailleur dédidée par l'ONU but who cares.

Je ne vois pas d'alliés de ce côté là; 'font ce qui leur chante.
"Ce côté là" pris au sens large, bien sûr, très large (on peut en exclure pas mal de juifs, et y inclure une fine pincé de Crown people, et leurs imprimeurs, mineurs, et autres 'frappeurs', de métal I mean.)
Sont capables de nous jeter du Saoudien à la gueule, à tout moment comme il l'ont fait aux poulets américains si ça peut fouetter le troupeau au bon moment.
Pas fiables.

Quand à l'opportunité passagère, prévoir une porte de sortie dès le début.
A partir de Paris, Paris tel qu'il est, de porte de sortie je n'en vois guère.
Enfin, priorités...


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

//////////


La meute, certes ! mais les chiens de garde aussi.
Ils fonctionnent à la Culpabilisation. Florent Pagny, cible mouvante, coupable de ne pas avoir l'air de culpabiliser immédiatement :

La culpabilisation est le totem, le veau d’or des commissaire-shamanes de l’Opinion.
Le mauser des surveillants orange-bolcho la chemise gris-noir la veste noire la cravatte noir-gris, pantalons noirs et chaussures au choix, et toujours les yeux mi-clos la barbouille moue sous le poil dédaigneux.

Pieds à pieds et que ça vous plaise ou non ; ils sont les censeurs, agitant la Culpabilisation leur arme psyko favorite qu’ils vénèrent sourcilleusement. "L'arme la plus efficace", dixit Badinter madame sur une radio d'état toute mouillée d'amiration. NE SURTOUT PAS laisser échapper le moindre air de déculpabilisation ce serait l’envers même de leur fonction présente… fuiter un soupir de décontraction… une lumière de propos.
Nan ! propos !!
Et l’auditeur l’air coupable de s’en aller passif et résigné, ravalant de lui-même ses ébauches de pensées qu’ils présuppose ‘mauvaises’, suffoquant ainsi son libre élan civilisateur, la tête basse vers ce monde de ses semblables en batteries oranges de culpabilisables premanents sursitaires, sans même une évangile belle et simple pour les guider, la laideur fataliste et l’inspiration bridée.
(“étouffera les arts” disait Victor Hugo dans son affiche – cliquez sur mon pseudo.)

Nous avons abandonné notre république pour une babylonerie paramoïaque persécutrice de nos véléïtés.

Coup d’état innomé du pouvoir de l’Opinion. Ses petits comissaires-marquis monopolisant l’habit noir sur le plateau-plasma multichrome et la mimique d’authorité boudeuse, m’étant particulièrement insupportables, et objectivement cibles de premier choix. Ils font parti du problème c’est le moins qu’on puisse dire.

On les verra fauter et s’oublier ces mauvais jésuites de la mixité festive obligatoire et amorale, les bolchos s’auto-surveillant de l’arbitraire orange, dans temps zà autres sur d’autres concepts ; mais jamais dans le flicage “air-tight’ à la culpabilisation. Rien ne doit s’échapper, Rien !
C’est le grumeau actuel qui bouchonne dans leur mental, c’est leur spiritualité flippeuse particulière, ces années-ci ils ne verront pas plus loin..

C’est leur métier actuel ils sont jugés sur ça par leurs propres soviets, c’est leur totem qu’ils saluent empressés, craignant seulement la décrédibilisette agitée par le sorcier qui les regarde danser.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le charabia informe qui sort du cobaye traité à l'école de l'écomixité citoyenne n'est certes pas de l'arabe littéraire - ça, ça s'apprend à la mosqué, pas dans les allées de la cité - , mais c'est du mavais langage que tout père de famille corrige chez ses enfants.
Ici, c'est du reubeu, Florent Pagny a employé le mot exact et l'article ci-dessus est à côté de la plaque.

Dans la France d'avant, il y a 20 ans à peine un enfant qui revenait de l'école en jactant ch'timi de caniveau par exemple se faisait reprendre pas son père, pareil.
Il est nécessaire que cela revienne - dominant ! - dans l'espace public ce n'est pas une affaire de phères privées en rang d'oignons on fonctionne au public aussi.

Bonne attitude de Florent, qui se débrouille comme il peut avec sa progéniture pour leur éviter de devenir cobayes insatisfaits de l'écomixité citoyenne-des-bulles et de la prolétarisation mondiale. Total soutient, et tout bon Arabe un minimum libre de parler dirait la même chose, avant d'aller reprendre ses propres gamins quand ils ont de la merde dans la bouche.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Soupçonné de propos, Florent Pagny en procès préventif pour dérapages.

Derechef et Illico ont encore frappé, et la cible ce n'est pas Florent Pagny, c'est VOTRE liberté de pensé. Et surtout de l'exprimer hors de votre bulle.
Ce n'est pas tant les réactions outrées, agressives haineuses couardes ou lamentables, ce qui m'horripile, c'est le procès systématique.

Les gars font semblant de ne pas prendre parti mais instruisent le procès direct, systématique, pour "dérapage", à la moindre occasion. La moindre velléité...
Il nous fouettent à la culpabilisation.

RMC, ni pire ni meilleure est bien typique en mettant du point d'interrogation hypocrite bien partout en veux-tu en voilà, alors qu'ils instruisent le procès avec Derechef et Illico, il y a eut propos attention ça pourrait débarquer chez vous demain matin.

C'est là où il y a oppression, c'est vous qu'il veulent couler dans le béton.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////



Calmez vous sur les ‘horribles excuses’ de Florent Pagny ; il a fait le minimum syndical et n’a dit que du sensé.
Puisque l’on parle de lui partout en s’énervant tout plein il a eu raison de saisir le micro que RTL lui proposait, et d’annoner les poncifs calmants qui n’engagent à rien.
Il n’allait quand même pas dire “oui je suis raciste bien à donf, et j’espère emm*rder le maximum de vous tous, les gros c*ns qui m’écoutez en ce moment sur RTL.”
Enfin vous espériez quoi ??
Il n’aurait pas pensé une horreur pareille, et je suis sûr qu’il n’a rien lâché sur l’essentiel.

Il y a une haine de l’excuse qui transpire régulièrement dans la société, et je déplore que la commentairerie de fdesouche verse là dedans aussi.
Savoir s’excuser est une force mentale, on repère la faute et on s’excuse uniquement pour elle, avec élégance et sans se faire prier davantage. Ne lâchant rien sur la haute idée qu’on se fait des choses, des bonnes idées et des principes.
Se vautrer pour dire le contraire de se qu’on pense dans l’espoir fou de donner une fausse impression : voilà qui n’a rien à voir avec l’excuse telle qu’en Occident on sait la pratiquer.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bravo pour cette tirade Jaime Horta ça faisait b'en longtemps que je n'avais pas lu des trucs au niveau....
J'aime beaucoup l'idée de :
"Bien entendu cette apologie ne vaut que pour le populo et les immigrés en particulier, dont le plus grand chic pour les élites parisienne, est aujourd’hui que les enfants de cette catégorie soient grossiers, mal éduqués, déstructurés, ignorants et incultes."

Ceux qui hélas luttent "pieds à pieds" contre la pensée évidente basée sur les faits constatés font parti du problème, alors qu'ils leur suffirait d'être sincères pour que tout aille mieux. Nous avons besoins de bonnes volontés, et des cervelles aptes au travail.
Mais non, faire tourner la mécanique a broyer la pensée qui gambade, regarde amusée et tire ses libres traits est pour eux chose utile qui engendrera la beauté, et le vrai. Après avoir concassé le vrai et le beau, bien entendu...


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Sa réflexion était évidemment justifiée.

elle était même bienvenue.
Elle était un peu bête, c'est vrai ses mômes ne vont pas se mettre à parler l'arabe littéraire comme ça du tout au tout, mais elle était très vraie néanmoins.

De même, un père qui refuse que ses enfins parlent comme des salopiaux, avec de la merde de caniveaux dans la bouche leurs disent de changer de fréquentations, les engeulent, et rèvent de pouvoir les mettre ailleurs.
Bravo Florent Pagny pour dire ça, malgré les crachats des hypocrites, et autres tartufes de la mixophilie bienheureuse mondialisée mais sans principes moreaux dans la sphère publique, bien sûr..

Les excuses moi j'estime que bien pratiqué ça n'enlève rien mais qu'au contraire ça va vise plus haut. Aucun reproche donc.
Oui Pagny peut bien présenter joliment des excuses pour des mauvaises interprétations - il n'y a qu'à lire la grosse presse + les 1/2 dingue commentateurs ici et là - il n'en reste pas moins que pour ceux qui subissent la violence objective des sans-frontiéristes 'de gouvernement' à solde (rigoureusement parlant) de Washingtonia-la-petite (Libération, Le monde etc), oui, pour eux qu'il y ai des gens qui 'causent dans le poste' qui disent ce que le culpabilisme 'de gouvernement les oblige à ravaler chaque minute dans leurs gosier, était chose bienvenue, "un peu bête", ou pas.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

La répression contre ces salopards.

Ce n'est pas en leur offrant une largesse après leur avoir offert une largesse qu'ils se mettront à laisser le jeune peuple en paix.
Jeunes salopards méritent jeunes répressions, pas des bordées e-pychotiques sur la "peur des estrème droite" qui font barrage pour les protéger de la pensée utile.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Pastori tu écris comme un identitaire, comme un régionaliste du Bloc.

Sur fdesouche ils sont nombreux à tirer à vue et eux aussi ils sont "tristes", envers les pauvres nationalistes (plutôt frontistes) comme moi, qui avons nous une vision plus universelle et qui préferrons penser par des solutions plus hautes politiquement, adaptable sur une assise variée et raisonnablement puissante parmi ses semblables ; eux aussi "font la loi chez eux" ça file droit d'après ce qu'ils disent et je sais que ça existe, et eux aussi comme toi veulent nous empècher de batir une nation, une vision et une solution politique qui dépasse leurs valons peut-être entourés d'eau. Où ils cognent fort, nous assurent-ils et je les crois.

En attendant entre le canton identitaire où le papa règne sous le chène que même les clefs ont peur, et 'le problème de Wall Street' : il y a la nation, moyenne ou grande (nation au sens français, pas anglo-allemand), et elle est capable, elle, de nous aider.

Alors soit triste quand tu aperçois au loin là bas le terrain des mouvements et des forces en présence, et continue à bien abattre les frontières au nom de la météo citoyenne et continue à bien abattre les pouvoirs constitués entre ton arbre et la banque unik globalisée des fois que ça aide quelqu'un quelque part , mais surtout cesse d'en être fier s'il te plait..
Et laisse ceux qui veulent réagir s'activer comme c'est souhaitable, politiquement, à défaut de nous encourager et de contribuer. Si tu veux continuer à faire parti du problème, alors, reste dans ton coin là où les enfants s'interrompent quand mémé va dire quelque chose, stp.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Quelle préchience, votre fachicule de pensées en dechente qui s'immichent dichernantes dans indicible, tel un achenseur fiscal.

C'est fachinant.


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////



Ces gens n'ont rien compris aux vertus de la Corvée.

"Proposer" du travail oui, mais de l'utile à la nation, telle que le seigneur d'aujourd'hui, c'.a.d. le Service publique, le juge utile réellement, à la nation.

A "la nation' ou à "la collectivité' si vous voulez, on verra plus tard.

Les trous qu'on creuse et puis qu'on rebouche au Champs de Mars, vieux repoussoir à andouilles vertes politiques, ce n'est pas utile réellement donc il ne faudrait même pas 'y penser ni l’évoquer. Normalement.... Fini.

Travail payé évidemment, au minimum syndical et quelle que soit la fonction (mettons..).
La corvée 'offerte' par le gardien du domaine public, à savoir l'état tout connement, non négociable et non vendable, hors du domaine des marchands et des souffleurs de vent, direct hériter de la noblesse bien comprise évidemment, et bien digérée...

Moi chômeur actuel je ne demande pas mieux, il me conviendrait bien d'être contre mon pécule obligé que, faute de mieux, le gardien du Domaine, l'état quoi, me 'propose' un travail en ses ateliers nationaux en ses champs en ses agences, qu'il juge librement et de lui même, utile, réellement à ceux qui le font vivre, à savoir la collectivité intelligemment définie : le pays national, me donnant ou ne me donnant pas le choix ce n'est pas si grave.
Mais me payant évidemment, c'te bonne blague, voire offrant même un repas chaud entre midi et deux.

C'est la corvée qu'il faut rétablir, et non pas l'esclavage (quels cons !! mais qeuls cons !!)
Corvée modernisée bien sûr, aux normes de travail syndicales pardi, mais sans plus non. et pas forcément beaucoup d'heures, il en faut pour tout le monde. Au total du boulot et pas beaucoop d'argent, mais un résultat réellement utile pour la collectivité intelligemment définie (disais-je.. car les frontières définissent les responsabilité, il faut les rétablir,modernes, et à l'intelligente échelle) ; et pour moi après tout une expérience professionnelle de plus, des liens sociaux tissés et des contacts pro réguliers.
Pour ceux qui ont la fibre nationale, ou sociale, sans négliger l'écologique du tout : le plaisir supplémentaire de contribuer à une oeuvre du Domaine. C'est à dire qui perdurera, qui ne sera jamais vendue à Halliburton ni transformée en hachoir à peuple et à esprits civilisés, jamais tyran monopolistique totalitaire sans 'Dieu', c'est à dire référentiel moral avec droit de véto..

Pour cela il faut un secteur public (dans l'héritage bien digéré de la royauté française quel plaisir), qui soit non seulement régulateur (un peu), mais aussi acteur,un peu, juste en ces quelques 'terres' laissant le reste (le 'tiers' pour filer la métaphore..), libre, libéral, avec juste quelques 'régulations' (Education nationale, santé etc.) qu'un Français estime indispensables, pas la City..

Le contraire de la vision UMP économiquement anarchiste, le contraire de la vision PS des irresponsables sans frontières. Opposée au monopole à la piquouse folle de la controlite aiguë, cette drôle de maladie du 20e siècle... Opposé au renoncement fataliste des idiots bling-bling neocons et anciens socialauds terrasseurs de civilisation du début du 21e, qui ouvrent bien grand la porte à l'Orange-gouvernement, option bank Unik et fusionné à Nestlé Bien-être..., comme des andouilles et des perdus qu'ils sont.

Il faut établir ça !
Il faut se secouer un peu les enfants.
Comprendre un peu les vertus de la modestie nationale, libérale avec libres propriétés pour le tiers, le peuple, nous quoi si possible !, et les grandeurs du Domaine, national bien assis parmi les siens voisins.
(je tolère la version européenne à la limite. La version régionale m'amuse certes, mais n'aura jamais les moyens, l'assise... Là pour le coup on aurait droit aux "trous qu'on creuse puis qu'on rebouche", au Champs de Mars...)
(pas de grand camp mondial unik avec des éco-prolétaires en converse partout, trimant pour 'rembourser' l'Imprimerie, svp...)

Quand au 'débat' sur le rétablissement de l'esclavage... il est nul et non avenu. Un attrape nigauds c'est l'évidence immédiate, un de plus.
Ce n'est même pas un ballon d'essai communicationnel, juste un attrape nigauds. L'UMPS va paraître 'social' après une pantalonnade pareille... Aux yeux des enfants.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le "Pagny bouclant" :
http://www.megaupload.com/?d=7VKY7HSY

C'est un style assez perso avec boom boom identitaire (on ne dit pas 'de la bourrée', mais c'est ça, environ..) et ça peut même se danser en ligne, je commets le riff de guitare somme toute arabisant si si!, et apppréciez cette touche japonaise unique aux percussions, qui mouche.
Le tout vient d'une collection de samples à moi.
A mon avis c'est plutôt drole et ça doit plaire aux jeunes et à leurs granges.
Allez je vais pouvoir écouter les autres maintenant...


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Intéressant votre échange de points de vue degueldre et Constantine, il y a de quoi moudre.
("la conquète la plus stupide de l'histoire de l'humanité", celle là il fallait la sortir...)

J'ai un ou deux p'tits trucs à rajouter, un peu en marge alors je les rajoute.

Disons d'abord d'une phrase que de sensibilité-gollnisch et séduit par son personnage, je pense néanmoins qu'il faut porter MLP au devant parce que 'le pays a besoin d'elle' tout connement. Comme l'a dit parfaitement le président Colbert (du PSR) : "Marine, what else ?"

Non, ce n'est pas que j'en sois mentalement incapable, de trancher une décision : mais je tiens à ce que Bruno Gollnisch soit à l'avenir proche bien mis en avant lui aussi, je veux un ticket Marine-Gollnisch et je dis pourquoi :

Bruno est un type impeccable et les Français seront toujours séduits par ses exposés stables et sereins. Ses idées sont joyeuses. Ses phrases sont agréables, juste ce qu'il faut de raffinement de la langue pour plaire à tous. Ce qui ce conçoit bien s'énonce clarement, il est imbattable à ce jeu là, tous partis politiques confondus (accordons à Rocard une 'clarté persuasive' éqivalente, mais lui est vieux.)
Et bien sûr ce sont les mêmes idéesque celles de Marine, c'tebonne blague (degueldre je ne te suis pas sur ce terrain là)(pas plus que Rivarol, assez monstrueux dans ses attaques), ses idées ce sont les bonnes, et c'est le moment.

Marine seule ça ne le ferait pas, il faut Bruno. Marine seule ce serait "l'héritière nauséabonde"... Tout le monde a des points faibles et en face ils sont attirés par la chose. A deux, ce serait bcp plus dur à flinguer psykologiquement surtout avec le personnage complémentaire particulier de Bruno Gollnisch. (Louis Alliot est bien sympa mais il ne fait pas le poid, de BG sur un plateau télé, sans parler de sa légimité de carrière politique entre autre (BG a un bon bagage de parlementaire européen, productif, et même français (il était un peu jeune, mais il l'a fait.))

La personnalité médiatique de Bruno Gollnisch est intéressante et même indispensable, pour 2 raisons (autres que celles exposées par degueldre) :

- Il surprend : les Français ne le connaissent pas encore et par son apport même il illustre et incarne la richesse interne du Front, perçu encore aujourd'hui par l'opinion comme "la bande à Le Pen". Perception qu'une Marine seule ne ferait qu'empirer évidemment. Gollnisch dans le poste c'est un effet d'évidente conviction, allié à une surprise permanente - tant le nom "Le Pen" est acollé à nos idées - de voir 'quelqu'un d'autre' fournir une pensée cohérente sur la nécessiter de votre Front national, de façon évidente et convaincquante (encore une fois, surprise de façon bien plus puissante qu'avec Louis Alliot, que j'aime bien néanmoins.)

- Deuxièmement : la casserole. La fameuse casserole.
La 'casserole' imaginaire accrochée à Bruno Gollnisch est pour nous un atout puissant, il faut le monter et absolument ne pas le cacher... A la différence, malgré ses excuses bien circonstanciées, de Jean-Marie Le Pen, BG n'a absolument rien à se reprocher.
Or c'est vrai il bien faut le reconnaitre, un certain mal a été fait à son personnage encore sur le terrain de 'la perception médiatique', ou d'Opinion. Mais ce pétard mouillé se retourne en glaive. Oui "il en restera toujours quelque chose', et nous avons l'oportunité historique de modifier ce 'quelque chose' justement, qui restera.
Le "nagationisme" n'a rien à voire avec le combat frontisme c'est le moment d'enfoncer le clou. Le 'cas Gollnisch' est un atout formidable, et il faut l'utiliser.
BG est parfaitement innocent et le Fn ne doit pas faire l'économie d'un 'retour de baton' particulièrement bois-bandé sur ce point là... Déjà j'ai remarqué lors de ses derniers passages à tabac chez les médiats que les journalistes faisaient professionnellement profil bas sur ce point là désormais, son famousse 'dérapage'. Avec la bénédiction du parti, c'est à BG maintenant de revenir à la charge, et de remettre de son propre chef cette histoire sur le plateau, systématiquement. Il gagnera à tout les coups, c'est victoire sur victoire sur victoire.
Car il ne s'agit pas de la réputation d'un homme, il s'agit de celle du FN, et mme au delà.
Ce n'est pas en 'dédiabolisant' gentiement et en planquant soigneusement 'l'horrible' (BG??) que l'on nettoiera la perception "négationiste" du Front, fantasmée dans l'Opinion. Pas avant 20 ans au moins... surtout venant d'une "héritière nauséabonde", n'oubliez pas que la grosse charge contre Marine n'a pas encore commencé - il ne vont pas se rendre sans combattre, c'est même leur spécialité (se rendre en continuant à taper du point, je veux dire. Version bille et ongles, pas soldatesque ça c'est chez nous.)
Au contraire, c'est en démontrant que le soupçon est nul et non avenu, en brandissant le cas Bruno Gollnisch donc, qu'on y arrivera.
Bruno Gollnisch a été innocenté immédiatement - il y a même eu des poursuites engagées par le 1ier juge contre ses calomniateurs - , puis mal jugé, avec une condamnation en peau de lapin, puis finalement innocenté encore, totalement.
Le pouvoir judiciaire en a été contraint et forcé, le pouvoir d'Opinion va se le prendre en pleine gueule.
(Seule la sanction administrative de la faculté de Lyon n'a pas été levée (pour le moment ?), tant il est vrai que ces gens ne répondent de personne, c'est une maffia objectivement et pas même une démonstration incontestable ne peut les faire bouger. Autre point intéressant à soulever dans c'taffaire.)
Le Fn ne doit pas faire l'économie d'une mise en avant de Bruno Gollnisch, pour ce point seul il ne le doit pas.

- et une troisième raison en cadeau bonux, à toujours répéter jusqu'à ce que ces deux larrons là prennent leurs retraites : Bruno Gollnisch a le même âge que Daniel Cohn-Bendit.
(euh enfin je crois, à 'quelques mois près' disons.) (vérification faite, BG a QUATRE ANS DE MOINS que l'insupportable sauterelle hirsute, bigleuse et poilue, vieille langouste née en 1945 (contre 1950 pour BG))
Le répéter toujours !

Je suis prêt à voter Bruno Gollnisch uniquement pour cette raison : avoir la certitude que Bruno Gollnisch sera bien mis en avant auprès de l'opinion française, la vraie comme la 'constituée', et plus que jusqu'à présent pas moins !
Et être tout à fait certain qu'il ne sera pas placardisé, risque affreux et pourtant bien réel actuellement.

S'il doit y avoir 'purge' dans le Fn d'après l'élection de Marine - purge très contestable en elle -même quand on se penche sur les détails, les manières et les cibles (la chasse aux cons étant de tous temps un mauvais sport, "un rêve d'imbéciles" (scusez de me citer), à terme toujours perdant), et bien soit, purgeons, un peu il faut bien de temps en temps et c'est le bon moment : mais en aucun cas au prix de Bruno Gollnisch.

Ce serait l'erreur la plus énorme ! Et elle est hélàs possible, presque probable !
Il faut absolument empècher ça, et je le répète j'envisage de votre Bruno uniquement pour ça.

(ps Qu'on ne vienne pas me dire que "ce sont les médiats qui invitent", quand on veut on peut. Même avec Marine éventuellement présidente, il faut imposer Gollnisch dans le poste.)


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

"je paie des impôts"

L'argument qu'on entend partout. On l'entend même de plus en plus et je me demande au cas où l'on suive cette pente encore, si "l'état" transformé dans les faits en collecteur d'impôts et gageur hypothéquaire pour l'empire, type Orange-grouvernement, ne sera plus qu'une enseigne 'de nationalité', purement marchande, vendant contre impôts et taxes son bouquet de services dit "nationalité" (et encore, s'il conservent le mot...), à qui en veux, et destinée bien sûr à être bouffée par plus gros.

Soupir, léger soupir.
Quand je pense à ça je me sens jacobiniste tout d'un coup.
Voire napoléonien.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

RTL ébruite l'affaire c'est bien.
On peut avoir bien des reproches envers Président Sarko et la sarkozerie, malgré les patinages répétés de m'ame Dati il faut avoir conscience que le pouvoir judiciaire est assez séparé, indépendant de l'exécutif et même du législatif élus. Il applique les lois certes, mais ne réponds de rien à personne sinon. Il est gangréné et ne répond plus guère à ses impératifs, sa mission, même s'il prend soin de mélanger et de cacher sa forfaiture. Il constitue une cible en soi, tant il est pourri dans de nombreux foyers.

Pourrie par le gauchisme enkystée la justice, la magistrature ; et il faut reconnaitre qu'avec des affaires comme ça les socialauds l'ont vilain dans l'arrière train, la population sachant parfaitement renifler d'où vient l'idéologie qui fait relacher des gens attrapés avec drogue et kalachnikov en main, oppresseurs des petits blancs non guévaristes ni maos, qui filent la tête basse pour aller au boulot.
RTL le claironne, la Sarközerie a un boulevard - juste deux trois mots de Nadine Moreno ou de Président Sarko l'ancien Permier Flic et hop - (à croire qu'ils le font exprès pour se renvoyer la serviette par dessus le gateau) tout socialo petit ou grand doit en trépigner de rage, et mis à part quelques excités - ou indeed les trots infiltrés c'est avéré - , il doivent pester laine poil et pipe contre ces trots de la magistrature incontrolables et qui leur font régulièrement un tord immense, à eux socialos 'grand public', pousuivant de leur niches gardées leur révolution permanente les doigts sur les manettes de la société.
Et le prochain qui émet un propos c'est trois mois de tôle , et trois ans d'inéligibilité.

Cette publicité est donc potentiellement un avantage plutôt énorme pour la sarközie washingtonienne, qui va se faire un malin plaisir de râler contre les juges oppresseurs dans les gros médiats - -qui ne pourrons pas bloquer ça malgré leurs accoutumances, avec deux trois phrases bruyantes mais résignées, impuissantes comme d'hab, à temps just'avant les échéances électorales qui comptent.

Néanmoins foin de Sarközie il s'agit d'un combat traditionnel des frontistes - où est un Nico Dupont Aignan à dénoncer la camarilla des juges oppresseurs du peuple, sur une affaire comme ça ? - , tout comme le combat contre une certaine Eduknaz, notre également, qui s'annonce violent même en l'absence de contacts physiques. Il n'y a pas que l'immigration et le remplacement de population.
Ce sont des combats traditionnels de la droite nationale populaire et sociale. Ce devrait être populaire à gauche aussi, la "gauche sérieuse" comme il ne dit pas encore (ça devrait venir), un minimum patriotique, consciente des forces d'oppressions actuelles et à tout le moins rigide dans sa défense des petites gens.

"La droite a abandonné la nation comme la gauche a abandonné le peuple",
une des grandes phrases qu'a sorties Marine Le Pen, celle-ci il y a longtemps déjà.
C'est peut-être bon de le rapeller en c'moment, il n'y a pas que Gollnisch, à sortir ce genre verbe définitif...
Ah, je taquine je taquine...


/////////////////////////////////////////////////////////////////

Bobigny, futur centre et nid de la révolution armée, violente, la prochaine fois qu'un frontiste passe au deuxième tour.

A mon avis c'est ça qu'ils préparent, à Bobigny et à quelques endroit ailleurs, (je vote au pifometre pour Villeurbannes...Tourcoing... plus Marseilles-Nord voire Nîmes.)
Quelques sanctuaires inexpurgeables de bandits violents, patiemment mis en place par leur laxismes répétés inexcusable, bandits violents armés et 'avec des moyens', qu'ils s'imaginent, habitués qu'ils sont à hypnotiser le poulet : qu'ils sauront les guider vers la 'libération des forces révolutionnaires' en leur disant qu'ils attaquent des banques, comme dans le film "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone.

(et l'on voit bien j'espère toute la vertu qu'il y a dans un mouvement comme celui d'Alain Soral, qui leur 'débranche les fils' justement, bien consciencieusement, leur coupe l'herbe sous le pied dans leur stratégie perverse, même si hélas personne ne peut vraiment prédire ce que vont faire ces nids de violence armée asociaux à l'avenir (ils ne suivront pas plus Soral..., mais au moins lui aura su les 'débrancher' de la camarilla des enfoirés de première, il en est véritablement capable avec E&R n'en doutez plus et pour cela il faudrait savoir applaudir un peu.))

Ils se trompent mais en attendant il faut bien dire qu'ils roulent pour le pire, or nous savons que pour le réveil des Français, l'opium c'est pas le top.

A toutes les têtes brulées de ce site je le répète encore, OUI LE VOTE frontiste est bel et bien puissant pour changer les choses, rien qu'avec les réactions par exemple, que ça va automatiquement générer chez les pires d'en face qui n'attendent que ça et s'y sont bien préparé déjà.
Bobigny et cette affaire - kilo de cocaine, kalach' - sont une preuve qu'ils nous préparent (+/- consciemment, allez le complot n'est pas partout!), forcément, une belle publicité et une sacrée accélération de l'histoire le jour où nous saurons enfin faire voter suffisament de Français.

Ca suffit et c'est automatique.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bobigny, futur centre et nid de la révolution armée, violente, la prochaine fois qu'un frontiste passe au deuxième tour.

A mon avis c'est ça qu'ils préparent, à Bobigny et à quelques endroit ailleurs, (je vote au pifometre pour Villeurbannes...Tourcoing... plus Marseilles-Nord voire Nîmes.)
Quelques sanctuaires inexpurgeables de bandits violents, patiemment mis en place par leur laxismes répétés inexcusable, bandits violents armés et 'avec des moyens', qu'ils s'imaginent, habitués qu'ils sont à hypnotiser le poulet : qu'ils sauront les guider vers la 'libération des forces révolutionnaires' en leur disant qu'ils attaquent des banques, comme dans le film "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone.

(et l'on voit bien j'espère toute la vertu qu'il y a dans un mouvement comme celui d'Alain Soral, qui leur 'débranche les fils' justement, bien consciencieusement, leur coupe l'herbe sous le pied dans leur stratégie perverse, même si hélas personne ne peut vraiment prédire ce que vont faire ces nids de violence armée asociaux à l'avenir (ils ne suivront pas plus Soral..., mais au moins lui aura su les 'débrancher' de la camarilla des enfoirés de première, il en est véritablement capable avec E&R n'en doutez plus et pour cela il faudrait savoir applaudir un peu.))

Ils se trompent mais en attendant il faut bien dire qu'ils roulent pour le pire, or nous savons que pour le réveil des Français, l'opium c'est pas le top.

A toutes les têtes brulées de ce site je le répète encore, OUI LE VOTE frontiste est bel et bien puissant pour changer les choses, rien qu'avec les réactions par exemple, que ça va automatiquement générer chez les pires d'en face qui n'attendent que ça et s'y sont bien préparé déjà.
Bobigny et cette affaire - kilo de cocaine, kalach' - sont une preuve qu'ils nous préparent (+/- consciemment, allez le complot n'est pas partout!), forcément, une belle publicité et une sacrée accélération de l'histoire le jour où nous saurons enfin faire voter suffisament de Français.

Ca suffit et c'est automatique.

/////////////////////////////////////////////////////////////


Le dégout incommensurable une fois de plus dans cette affaire.
Et le soutient encore une fois à l'asso SDF, qui sait faire des heureux.
Après tout cette soupe est aussi un vent de liberté pour beaucoup d'entre eux.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////

Merci, merci françois desouche de me permettre de connaitre ce fait, cette nouvelle.

"la nation phare de l’escalade..."

Je ne le savais pas et oui c'est vrai que ça nous ressemble bien. Ce ne sont pas uniquement les gens des régions de montagnes, ce sont tous les Français qui aiment l'escalade.
(et moi je n'y ai pas échappé, par connaissances et amis comme tout le monde, just'une paire d'occasions (débutant) mais quand même.)
C'est un peu comme le judo fut un temps (mon temps..)
Je crois au passage qu'on peut remercier nos maires et nos cadres de l'Eduknaz, ça fait plaisir c'est si rare. C'est un sport de masse chez nous.

MERCI François Desouche et n'oubliez pas de bien suivre ce sujet, encore des beaux Français vainqueurs et un sujet durablement favorable pour nous, auquel vous pouvez accoler notre patte.
(oui il doit bien y avoir des noirs et des zarabes dans le lot, quand même... voire des Turcs tout est possible, et l'on me murmure que des Juifs sont suche.ptibles de s'y imi.cher aussi, même en dehors des camps de Tsachâle. )

Bon enfin plaisanteries mises à part, la France dans l'escalade c'est beau et ça se voit, et c'est 'oublié' par les gros médiats (la pub... les personnages dans les séries télés...) Et puis l'escalade française est un phénomène proffond qui va durer, une valeure sûre.
Bref ça pourrait devenir un 'escalier à succès' pour le site...


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Expérimentation sociale.
Porte ouverte aux pires manipulations. Les naîfs dans les services sociaux qui saccagent tout souriant aux lendemains 'libres' en fleurs ! (et 'ce n'est qu'un début' c'est encore mieux ainsi), et les cyniques d'en face qui vont bien avec, qui reprendront le troupeau vite fait via les 'stimulus-réponses' qui poivrent les flonflons du Discours, du dessin animé pour petits bouchons jusqu'aux dimanches après-midi de Drucker. ('Habilage', scénarios etc.)

Je n'y connais rien en intelligence enfantine - j'ai des souvenirs confus d'être "pas si con" même à la petite maternelle - et on peut être neutre devant cette tentative de chatouiller la question pourquoi pas, à priori...
(n.b. je n'ai pas regardé la video, je serais bave aux lèvres actuellemlent je suppose sinon.)
Mais je suis certain pour me l'être fait expliquer (livres, entretiens radios etc.) que c'est avec l'apprentissage de la lecture ('occidental' i.e. traditionnel) que le cerveau se structure bien, que la pensée débrousaille et devient à l'aise avec les impératifs de la logique, à "l'âge de raison" c'est à dire 6 7 8 ans. Où l'on peut comencer à philosopher...

Ici ils en ont 3 4, j'ai peur qu'on ait affaire à une 'derriderie' de plus : une déconstruction du sens du mot "philosophie' pour le reconstruire/remplacer par un scrouitchh étoilé aux aromates (du Burkina supérieur), une sorte de demi-finale de la tchampionnss ligue permanente ousque l'on 'vibre avec.'

"Maman j'ai fais de la philo", "Toute ma vie j'ai toujours bien aimé la philo."
Flash neuronal saccadé tous les 2/3 de secondes il ne manque plus que la teupu aux yeux charbonnés les rappeurs et la calandre de la béhème.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Napoléon91 #16 et Jack Merridew # 2 :

Tout à fait d'accord avec Jack et non pas avec Napoléon91, malgré ses très excellentes lignes sur le sens des mots qui ne veulent plus dire ce qu'ils disent encore pourtant...
Je maintiens qu'il faut revendiquer et appuyer le qualificatif de "populiste" qui est pour moi, par hypothèse et par définition même, tout simplement ce qui est bon et souhaitable là où la démagogie est mauvaise et à repousser.
Le 'bon coté de la démagogie', la démagogie étant le mauvais coté du populisme... Simple, voire simpliste mais à s'y tenir. Y'a de l'avenir pour le concept.

Que Lénine l'ait intronisé péjoratif peut nous inciter davantage, justement.
Jack n°2 a très bien exprimé ça !

[edit : bravo à French Carcan, pour l'idée avant tout ! Et Anne-Sophie qui a eu l'idée elle aussi, et qui annonce les vérités toutes crues avec une candeur qui sème la terreur sur la plateau on dirait.. A surveiller. Quelle vicious celle là...]


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le gars sort de son appart et va chercher son courrier dans le hall. Deux racailles bien vilaines sont là, qui l'aggressent le maitrisent s'introduisent chez lui et forcent le deuxième 'larron' et leur obéir lui aussi.
Puis c'est parti.
Il y a le hors sujet sorti de je ne sais où qu'ils pourraient être tatas, ce qui aurait attisé la bêtise haineuse désentravée des 2 ordures, gastriques. Il y a le double hors sujet si drole (merrudiouzz humour!) qui consisterait à en déduire (? , je pousse un peu là) que ce serait deux frontistes marinistes, donc, ce qui là encore aurait provoqué ces crieries psykotiques inassouvies 24 heures après encore, des deux belettes macérées sudojuteuses cliniques.

Mais ce que je veux dire, ayant lu l'article : puisque les deux victimes ont rapidement reconnu à la police leurs deux crabes jette-glaviots siphonés du bulbe, c'est donc "qu'ils les ont balancé."
L'un a été arrêté et vu sa longue liste de casseroles +ou- en surcis ne devrait pas ressortir de sitôt, l'autre : court toujours.

A votre avis, "la balance", il retourne dans son appart ??

Parlons-en de cette 'gène' là aussi, c'est du lourd et le cas est aisément démontrable.
Où sont les services sociaux étatiques ou régionaux, qui prennent en charge ces cas précis et désormais statistiques : le relogement d'urgence pour cause de voisinage soudainement menaçant, de mort et sans le moindre doute ?
Il existe bien une structure d'accueil aux réfugiés politiques, non ?
Ces cas - pas si rares - ne sont-ils pas rigoureusement équivalents ?
(et j'y ajouterais même, les intellectuels libre penseurs menacés "d'antisémitisme"..)


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


A rapprocher des propos d'un pape, en plein Moyen age et très fameusement rapportés par la suite par Victor Hugo.

Il s'agissait de la célèbre 'parole papale' (bulle ? encyclique ?), qui fut comprise et utilisée comme autorisation et caution morale pour des chrétiens de pratiquer l'esclavage sur en terre africaine, parait-il. C'est l'Eduknaz qui nous l'assure, trop contante de récupérer le mot du Poëte qui cache si bien tant de choses, et d'accuser une fois de plus l'église-des-temps-anciens.. Oh que j'aimerais revoir ça en détails et surtout, en toute indépendance*...

/// En fait je crois me rappeler, ce texte se contentait de dire, mot pour mot il me semble, que l'Afrique était "terre maudite". ///

En latin bien sûr.
Il me parait intéressant au point où nous en sommes de l'histoire mondiale en 2010, de revenir sur ce mot exact, papal et du Moyen Âge, pour peut-être si c'est possible en 'réviser' sérieusement le sens que Victor Hugo avait cru pouvoir lui coller...

Tant il est vrai que la guerrilla de tous contre chacuns en Afrique et chez les Africains, maladie afro-sémite environ qui nous ronge actuellement ('spirituellement' aussi, pas uniquement charnellement notre combat est pour 'l'ambiance publique' également, et j'y tiens.), ou de tribut contre tribut quoi, est un enfer.
Les Africains savent se souder solidaires contre un ennemi étranger assez facilement à l'occasion (essayez de fou.tre la mer.de dans une soirée afro genre pour voir), mais n'arrivent pas bien à se socialiser entre eux... au dela d'un patriarcat autoritaire avec sa tribut dévouée. Fut-ce dans un vieux village africain à l'époque ou dans un immeuble ou quartier urbain maintenant.
Nous entrons dans cette ornière là nous aussi, nous y sommes il faut réagir mais je digresse.

Le mot de ce pape,
son sens exact,
l'emploi qui en fut fait à l'époque,
et quelle manipulation ou torsion de sens et de rôle historique lui furent infligés par ce 19e siècle
(si friand de légendes velues et de réécritures historiques (c'est dans ce siècle que furent inventés les concepts de "Moyen-Âge", "Renaissance", les horreurs gothiques et frankensteiniennes de l'Inquisition etc. cf Jacques Heers)) :
OUI, il serait tout à fait opportun de reprendre tout ça bien à plat, et dans le détail ; et de réviser ce dossier "Afrique, terre maudite" de A à Z façon 2010.

Le livre de m. Konaté apportant forcément une contribution consistante dans ce projet.

J'insiste sur cette recherche/révision historique concernant ce vieux cliché hugolien.

* "Oh que j'aimerais revoir ça en détail et surtout, en toute indépendance*..." :
l'esclavage et en particulier la traite négrière ayant officiellement le statut de Crime contre l'humanité maintenant, ce que j'approuve c'est l'évidence même, on conçoit aisémment qu'une recherche historique libre... sur le sujet sucheptible de réviser moults vérités et espects 'dormants' enfouis sous les strates se retrouve, donc, interdite.
Et il ne manque plus alors qu'un homme politique élu, universitaire de haut rang lui-même, qui agacé en fin de conférence par une rafale de questions vicilardes sur le sujet cherchant uniquement à le destabiliser décide de couper court à cette scéance idiote, en "souhaitant que les universtaires en débattent" et basta... : pour que la chéance de torture publique commence illico.
En tout cas c'est ce que souhaitent bon nombres de 'Blacks' communautaristes, jaloux du succès insolent des Juifs sur ce terrain de l'exploitation victimaire, alors que quand nous leur auront expliqué les choses bien, ils vont entendre raison je vous en donne l'assurance.
(et sans mauvais humour là dessous, genre "le monsieur il explique bien là dis-donc", cf Serge de Beketch pour les lecteurs de haute culture devant l'écran présentement..)


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Parmi ces personnalités figurent ..., le directeur de Sciences Po Paris Richard Descoings,...


Toujours dans les mauvais coups celui là.
Je crois qu'on peut le considérer comme un marqueur fiable.
Je pensais immédiatement faire cette remarque, puis j'ai vu le nom de Michel Rocard...

Natrép #51
Le 19 novembre 2010 à 1 h 24 min | Permalien

"Alors lui [i.e Rocard], il met vraiment quelque chose de diabolique dans sa persistance à la déchéance intellectuelle !"
-------------------------------

<<>'trimestres de nivaux' ,
et séparés filles garçons,
avec examens en octobre et d'autres en fevrier mars pour un rafinement et une 'mobilité' dans les classes de nivaux ainsi déterminées à chaque sessions,
après un mois de rentrée tronc-commun toussensembles (ça a du bon),
et avant un mois de fin d'année (juin voire un peu juillet) re-toussensemble, plutôt orienté 'travaux collectifs' cette fois, dans les champs aussi et oeuvre commune d'une classe d'âge de l'école ou du collège ou du lycée (à voir.)

Par toussensemble je veux dire toussensembles au maximum, tous du même âge redoublants (ou 'sautants') compris, garçons et filles mélangés, voire mêmes les guedins etc. Seul l'âge compte, toutes les différences seront là sinon. Mais c'est juste le mois de spetembre et le mois de juin. Puis on affine... On unifie.

On nous gave jusqu'à la nausée du vivreensemble, vous l'avez remarqué, mais il ne faut pas oublier que ça a du bon aussi, pratiqué à doses raisonnables. L'essentiel étant de pouvoir en sortir, ce que ces batteries d'examens 'trimestriels' permettent aisément. SAns traumatisme. Leurs conséquences ne sont pas dramatiques ce ne sont que des classes de niveaux dans un même établissement et on sais qu'on a la possibilité de faire mentir une mauvaise perf en cour d'année meêm. (et celui qui a été 'mauvais' aux exams pourra se retrouver bon dans sa classe (de nazes) pendant un trimestre etc.

Ce serait pas cher et facile à mettre en place, et, avec une touche et un doigté magique on pourrait même imaginer en persuader les apparatchiks de l'Eduknaz... je veux dire, en douceur éventuellement.
La réalité joue en la faveur de cette idée, et la réalité est de plus en plus puissante dans le système éducatif. Le problème du vivrensemble y devient de plus en plus pressant, même pour les cadres de la rue de Grenelle. Je pense que cette idée 'peut passer' ; elle est somme toute de l'ordre du compromis (il y a de belles choses parfois dans le champs du compromis)(les avions sont des compromis, par exemple.)

Je remets souvent ce dada de l'Omnivore sur le tapis quand il s'agit d'école, les anciens d'Fds l'ont peut-être remarqué.
Mais n'ayant pour le moment jamais rencontré de critique de la chose....


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Boaff j'avais évidemment visionné cette série de vidéos de l'Oncle So depuis qu'elles sont disponibles sur le site d'E&R.
Que je visite régulièrement, je suis assez soralomane je le confesse.

Je ne vois spontanément rien là dedans qui puisse déclancher une quelconque ire des 'activistes' d' E&R et je n'y crois pas une seconde.
Alain Soral est une personnalité à mes yeux assez humainement imbitable, bien que drole et électrique, accro au combat de chiens et bouffages de gueules sur-parisiens (j'ai horreur de ça)( j'aime beaucoup les échanges de petits messages écris de chez soi, j'aime beaucoup la formule internet), infichus de laisser de l'air dans une discussion, et incapable de s'excuser ce qu'il aurait dû faire depuis longtemps déjà pour une petite floppée de mots écris envers françois desouche.
De là à parler d'ostilité radicale je n'y crois pas non plus.
Des gens avec ces défaut là nous en avons rencontré des biens pires, je l'aime bien tonton So il monologue en effet très bien (...), sa démarche E&R est assez bien menée et utilement positionnée (à mes yeux), ses combats de chiens sur les plateaux (où il reviendra) sont un délice à regarder bref le fin gourmet le pratique à distance, via le cable d'internet et abonné à Flash qd mme si possible, et lui réservant quelques sous pour son prochain livre.

Je ne devine pas de "très hostilité" envers fdesouche.
Il nous défend même très bien, revient toujours systématiquement sur la légitimité de la collère du "petit blanc" (vieille expression surannée au demeurant, on dit tous maintenant, il dit aussi : "Français de souche" !) qui refuse de voir son pays et son peuple partir à veau l'eau et être remplacé par de l'étranger et souvent, pour le coup, hostile.
Et ce couplet systématique, Alain Soral vous le sort en pleine banlieue, en bordure de la Dalle, en pleine audience arabomachin tout pareil, c'est systématique vous dis-je. Cette défense de la démarche desouche est très présente dans sa pensée comme dans ses discours publics (entretiens internet, conférences filmées etc.) moi qui suis ses interventions avec apétit depuis mon salon je vous le confirme.

Seuls quelques militaires israéliens mal dégrossis sont maladivement chavirés par son évocation même la vue de son crâne et la lecture de son nom, et François je crois qu'il y a un rideau de fumée qui t'entoure qui va te persuadant d'une "très hostilité", alors que nous plus neutre humainenment via la distanc du net nous voyons qu'il n'y a à peine qu'un pet de lapin.

Une bordée d'insulte, ce type en lâche trois toutes les 48heures en moyenne il faut savoir intégrer cette donnée là.
Ce n'est pas une raison pour se coucher en l'absence d'excuses distinctement formulées (ha ! "élégance" dit-il!), mais ça ne doit pas égarer le sain jugement pour autant. Ton sain jugement François, hors fumée, le notre aussi.
Il n'y a pas de "très hostilité" de Soral envers fdesouche, puisqu'il défend et explique la légitimité des gens qui sont comme François, agissent et pensent comme François, par contre, si de la "très hostilité" toi tu es sûr d'en voir je te propose de considérer qu'elle vient en fait de la fumerie écumante qui t'entoure... peut-être d'un peu trop près, un peu trop grassement comme on le lit si facilement moi et mes coussins dans les pages de commentaires toutes tachées, 'mauresques', et dont tu aimerais t"'indiférer totalement" ce que nous comprenons assez (comme tu l'écris dans le fil en lien du 19avril09).


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Pour ce qui est de cette polémique, la controverse du week-end, je répète que je n'y crois pas, je ne crois pas que des activistes E&R aient été dérangés par les envies de vie personnelle exposées par l'Oncle So dans cet entretien cette série de vidéos pas plus que je ne crois à une imzginaire "très hostilité" de Soral envers fdesouche :

- Il s'agit d'une série de petites vidéos présentées comme "Interview littéraire", ce qu'elles sont effectivement. Soral y parle de littérature, de ses bouquins, ses films passés (un long métrage, six courts), sa boulimie de lectures philosophiques apr_s l'adolescence et bien sûr au passage, des raisons et répulsions épidermiques qui se sont confirmées au fil de ses expériences entre lui et certaines catégories de gens. (Dont le terme 'sionistes' mine de rien produit une étiquette d'ensemble assez bonne, idéologiquement et socialement comme humainement, malgré tous les défauts qu'une étiquette de groupe a toujours.)
Que Soral parle de son envie de se construire sa propre maison dans ses évocations (on est à la fin de l'entretien, c'est la 7ième vidéo je crois, il est questionné pour conclure sur son avenir personnel) ne choque et surtout ne surprend même pas, je ne crois pas une seconde à du rififi sur ce sujet au sein de E&R même si je ne connais pas bien cette association. C'est l'évidence même, et ça peut s'expliquer, aussi :

- Soral théorise sur "la droite des valeurs, la gauche du travail" vous le savez assez et d'ailleurs c'est en passe de triompher idéologiquelment dans notre camps et autour.
Si vous cliquez sur mon pseudo, vous allez tomber sur un chouette texte de Victor Hugo de 1848, il s'agit d'une affiche électrorale où il motive sa canditature à la chambre des députés. Superbe texte avec de très bonnes visions. Quand il explique en quelques traits son projet de république idéale - il ne se fait pas enfermer dans un programme chiffré lui c'est le moins qu'on puisse dire - , il y a cette proposition que 'la bonne république' :
"..partira de ce principe qu’il faut que tout homme commence par le travail et finisse par la propriété, " et : "assurera en conséquence la propriété comme la représentation du travail accompli, et le travail comme l’élément de la propriété future ; ..."
ce qui est parfaitement un programme 'soralien' me semble--t-il, et je ne vois pas en quoi AS déclarant qu'arrivé à la cinquantaine il veux à présent se bâtir sa propre maison, surtout après avoir glosé longuement sur ses années de ventre creux parisiennes, choquerait qui que ce soit parmi ses... fans.

Je crois que des gens mal-intentionnés en son endroit - tant il est vrai qu'humainement il peut être insupportable durablement (qui voudrait être dans la peau de Marc Georges actuellement?) - se sont servis de fdesouche.com, l'on manoeuvré quoi en terme politiicens, pour jeter des seaux de matière sur lui, tout en abimant un peu l'image du site mêm si'l ne s'enrendent pas compte. (n'allez pas croire que ça va 'améliorer la crédibilité' de fdeousche, du tout, ce n'est juste qu'un droit d'entrée irrationel et capricieux dans certains night clubs, ce qui est vain.)

Ceci dit il faut bien rire et j'accepte de bonne humeur cette polémique du week-end, mâle et juvénile, au milieu de mes vaches de la campagne bourbonnaise ça a un petit parfum de Paris assez piquant. Les femmes et les jeunes filles étant admises évidemment, si bien de leur personnes.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Provoc.

Ils veulent devenir le FLN de France du 21e siècle. Ils sont d'ailleurs soutenus à pleines mains par le pouvoir algérien.

Ils iront tant que possible vers le pire, force 7, jusqu'à nous imposer la valise ou le cercueil pourquoi pas , le cercueil ou le trimart plutôt, car il faut bien faire tourner les usines et fournir le lait.

Comme le FLN à l'époque de son développement similaire, d'autres groupes intéressés les favorisent aussi, de diverses manières, tant le jerrican d'essence et le briquet zippo sont élus permanants au top five des incendiaires.
Pour le Pir, je suppose qu'il s'agit du briquet, à présent... La surface a suffisement été arrosée d'essence, imbibée jusqu'à ce que ça goutte depuis 15 20 ans.

Il va falloir rester chrétiens dans cette affaire les gars..., ne pas partir yeux baissés dans "le combat horizontal", tout en se battant quand même. Rester éclairés et bienveillants sinon nous allons tout perdre. Pour un chrétien se battre ne veut pas dire abandonner l'ouverture à l'autre ni la lucidité d'ensemble.
(lire "The Sword of Saint Michael" d'Israel Sh.amir, pour un résumé du concept de combat chrétien.)


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le constat de déprime et la dureté des temps qui lui sont contraires, A.S l'a toujours phrasé depuis que je suis ses interventions (3 4 ans).
Je ne pas vois ici (dans l'entretien vidéo et l'affiche petit-caca lancée par une demi cabine téléphonique) le moindre constat d'échec et encore moins de renoncement. J'ai l'impression que "l'effondrement d'Alain Soral" ou même d'E&R est une parfaite illusion.

Certes le temps passe et la chose évolue.
Oui je pense qu'après pas mal d'efforts Alain Soral intègre que la conversion d'Arabonoirs à la cause nationale (ou nationalomarxiste) est un peu à sec. Mais il connait de bons contacts et à bati de l'utilitaire j'en suis persuadé.

Tout ceci est riche, et ce n'est pas parce qu'il pousse un soupir comme il le fait régulièrement (et dignement) en public que tout se vaporiserait d'un coup aujourd'hui.
Son action a été utile et il y a du bâti, une structure qui est solide et prête a servir à l'occasion. Qui ne va pas tarder.
Quand on voit la tentative de conquète du Pir auprès des arabonoirs zéissusde, on reste persuadé qu'il y a du moteur, et de l'essence, pour une action E&R future en France. Assoce et gourous 'recadrés' idéologiquement ou non.

Quand à Soral on n'a pas fini de l'entendre et c'est tant mieux.
Petit patron ou pas. N'oubliez pas qu'il cite souvent le parcours de Jean Gabin ou de son personnage, socialement, et 'spirituellement'. Je ne me rappelle pas qu'il ai parlé d'import-export..., mais je suis sûr qu'il veut sereinement 'une petite affaire qui tourne' à lui maintenant, sans le moindre problème idéologique (relire mon #193), son problème étant qu'il n'acceptera jamais de se laisser bouffer par ça l'est trop keupon.
On n'a donc pas finis de le voir faire ses volutes, dans la société, et c'est tant mieux.

Je pense avoir bien lu le sujet, ce n'est pas tant une attaque de François que j'ai lu que le reportage du petit rififi, avec exagération sur les dégats réels, tout en restant constant sur la lucidté de l'utilité 'desouche' d'Alain Soral, marginale mais réelle. (moi je vais plus loin dans l'appréciation de cette utilité, mais au delà de la perspective strictement desouche. Ce n'est pas le lieu ici.)
Ce que je dénonce, ce n'est pas tant une irréelle "odieuse attaque de François", que le fait que le 'rififi chez E&R' exposé ne soit rien qu'un pet de lapin,
et que la 'lassitude' de tonton So ne soit que normale et récurante en fait chez lui à voix haute depuis longtemps,
et n'annonce aucun renoncement,
ce que je dénonce c'est que tout ceci est creux.
Ce qui en soi mérite d'être affiché...

(également ce "très hostile" que j'estime, planqué bien au loin, imaginaire. En grande partie. Quand à le faire s'excuser l'autre grand bougre ça va pas être gateau, mais finalement au delà de ça il n'y a rien. Et ça peut durer longtemps alors vous deux..)


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


ProFrance #222
Le 20 novembre 2010 à 11 h 30 min | Permalien

"Soral avec son association E&R est utile car il reconcillie les français musulmans et les français chrétiens contre le système qui est à la fois islamophobe et antichrétien.

L’ennemi ce ne sont pas les blancs, les arabes ou les noirs, c’est le système et Soral l’a bien compris…
"
-----------------------------------------------------------------

<<>tout à fait bien.)
Et les problèmes avec les Juifs, le rapport avec eux je veux dire c'est qu'ils tiennent à ce que ce soit eux qui décident qui "les aiment" et qui ne les aiment pas, de façon capricieuse et sur critères suffisemment fluides pour rester bien privés (tant il est vrai que le rationnel rigide devient universel, accessible à tous). Et de comment nous les aimons, nous les aimerions, ou devrions les aimer pour oui être considéré dans leurs flonflons comme "aimant les juifs" au lieu de dire simplement : "nous juifs, les aimons bien"... Inversion psychiatrique assez bien connue maintenant concernant l'"antisémite!" puisqu'il est assez commun à présent que cet anathème veut dire en fait : "nous [juifs] ne vous aimons pas."
Tout ceci me paraissant cultivé dans un terreau passablement qualifiable de paranoïa caractérisée.

Donc Soral 'a eu le tord' de ne pas plaire au Juifs..., et pour le coup on peut lui reconnaitre une vraie résponsabilité.
C'est un véritable tord et on voit que ça coince en ce moment, les camps sont il me semble trop tranchés de part et d'autre.
Les Juifs étant de moins en moins Français quand bien même il deviendraient de plus en plus vindicatifs 'desouche' antimuzz et même anti saccage de notre civilisation (elle même préalablement saccagée par nos aïeux , enfin, surtout certains mais bon...), de plus en plus 'militaires israéliens' quoi, toujours prèt à plastiquer un collège jésuite français (vide) en Palestine à l'époque comme de trouver le pape "pas assez sûr" à présent, genre , et d'autre part : les natios ou identitaires français de la France qui restent intimement rebelles à voir leur mouvement revendicatif être transformé en hollywooderie pop-corns et gel-douche gothico teuton rincé à la fleur de Phocée, avec la moumoute banane sur talonnettes pour se mettre au rock comme en 1972 t'as vu comme j'suis identitaire ??.....

On peut dire qu'on a connu mieux dans l'entente inter-française gnetils contre feujs au cours de notre histoire ne serait-ce que récente, et que l'Alain Soral a une partie de responsabilité dans ce... handicap auto-infligé.
?

Néanmoins je jetterais principalement la pierre à ceux d'en face quand à la responsabilité première, vu leurs réactions imbéciles violentes et obtues face à quelqu'un qui s'exprime somme toute, normalement.
Comme ons'exprime entre soit quoi, et n'allez pas me dire le contraire.
(a ce sujet, ce sont de nombreuses tirades dans les autres passages vidéos de ce même 'entretien littéraire' (allez sur la page du site E&R) qui pourraient faire sursauter bien des écuelles et retenir un peu trop l'attention..., dans le genre "Soral goes explicit" ..)
(et un petit clin d'oeil à Nierdoua 224 pour sa gentille parodie du Soral en action...)

Voilà cétait mon petit couplet sur "Soral nous et les Juifs", dans ce fil indispensable une fois, et provoqué par une remarque sur les vertus de l'alliance antisystééme soralienne...
N'oublions pas qu'il reste un pôle d'une autre discorde aussi, quand même et hélàs. Mais quand on a raison...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Bruno #302
Le 20 novembre 2010 à 13 h 58 min | Permalien

"Bon à présent les quelques blaireaux de la nano-cour des Miracles soralienne, qui postaient de temps à autre ici, en nous vantant les mérites de le gourou Mokhtar-al-Soral 1er, vont surement nous lâcher la grappe avec leurs théories ridicules, et leur arrogance insupportable"
-------------------------------------------------------------------------

Ben tiens compte là dessus Alain Soral d'ici quelques semaines à peine va sortir son nouveau livre, pas roman pas 'divertissement sociologique', nan : un bon pavé une bonne tuile en plein dans le marigot...
Le 'livre de toute sa vie' où il met tout, "et je ne saurais plus quoi ajouter après" (de mémoire), pour ce qui est de 'vous lâcher la grappe'... et de s'en retourner pépère... dorlotter ses laitues de race dans son jardin rupestre je crois que vous n'avez rien, mais rien, mais rien, compris.

"Comprendre l'empire" ou le titre choisi finalement (souvent Soral varie) va nous tenir le crachoir et agiter nos neurones pour les 12 ou 18 mois à venir au moins, ce qui d'ailleurs nous amènera à 2012 et la candidature qui va s'appuyer dessus, la notre.
Du concept et de la vulgarisation poilante, droit dans le mille et avec le fromage autour et même la salade c'est garanti sur facture avant livraison.
De plus, une partie de la gent journalistique va profiter une fois de plus de l'aubaine et "la Controverse" pour s'offrir un très cher très précieux espace de liberté éphémère par rapport à leur soviet de rédaction, en utilisant ce biais, gràce à la sorti de ce bouquin, questionnement riche de l'Or et du grand capital avec sa volée de torgnoles sur les icones confites du système pourtant en cuisson vapeur activées (Mélenchon, Besanceneau) , arrosées audimat grand crû garanti , à chaque fois : et le tout sur fond de montée irrésistible d'actualité brûlante de qui nous savons : Marine Bruno.
Qui ne manquerons pas d'en reprendre les bonnes idées, une fois de plus (je vous rappelle que "droite du travail gauche des valeurs" lancé en 2008 est à présent la ligne la plus lisible du discours du Front rien de moins, avec juste un poil de 'protestation anti-minaret' à peine en plus, répétée presqu'au mot près à chaque intervention Bruno comme Marine...)

"..vont surement nous lâcher la grappe avec leurs théories ridicules...", ah !


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


tovaritch #307
Le 20 novembre 2010 à 14 h 07 min | Permalien

"nous ne vivons plus à une époque où nous pouvons nous permettre le luxe de finasser : entre les “sionistes” même à franges et perruques et les barbus et bâchées, nous sommes hélas obligés de choisir, et le choix, hein, il est tout de même vite fait entre Elizabeth Lévy et Houria Bouteldja."
---------------------------------------------------------------------

<<>Le “il n’y a plus ni Grec, ni Romain, ni homme, ni femme, ni maître, ni esclave, mais seulement des hommes en jésus”, proné par Saül de Tarse [i.e. Saint-Paul dans son acceptation judéo-païenne : un organisme multicellulaire local qui a completement disparu il y a 2000 ans déjà ndl'OS] : aucun Européen digne de ce nom ne peut y adhérer."
---------------------------------------------------------------

<<>Des trafiquants qui se butent entre eux, c’est nettement plus efficace et économique que la peine de mort."
----------------------------------------------------------------

<<>Le probleme avec l’abolition de la peine de mort est qu’il n’y a pas de peine de substitution .La bonne solution aurait été d’au moins rétablir le bagne en compensation ."
--------------------------------------------------------------

<<>'bagne' (à définir) comme "jumeau de la peine capitale".
Reflet exact, 'héritier'.

Par exemple je pense qu'il faudrait rétablir un jugement, un procès spécial pour envisager l'application de cette peine.
C'est ce qui se passait avec la peine de mort : quand un accusé se trouvait condamné à mort "théoriquement", un procès spécial s'ouvrait alors uniquement pour déterminer si la peine capitale devait être effectivement décidée. Dans le cas d'une peine de bagne "de substitution", je trouverais bénéfique de rétablir ce procès spécial questionnant cette application de peine très... pénible, et reprenant ainsi ouvertement, ostensiblement, les traditions de la "peine capitale."

(Il faudrait peut-être alléger cette procédure quand même, par rapport au procès d'antant (en 'haute cour' etc.) pour la peine de mort, une procédure plus rapide peut-être aussi, mais c'est un détail facile à règler)

Je suis sûr que cela aurait une porté réelle sur la délinquance et la criminalité.

Jouer la carte de la haute visibilité, 'comme si c'était la peine capitale', pour une peine qui ne manquera pas de faire hurler 'victimes' et donneurs de trotskoleçons culturo-mondains de l'Opinion en guerre permanante contre les bourgeois (le délinquant étant un "proche" dans la mécanique bolchéviste de destruction des nations.)
N'oubliez pas que le bagne français a une réputation absolument horrible, dans le monde entier. Bien que je ne souhaite aucunement rebatir un système horrible, le travail forcé pouvant être suffisemment dur par lui-même merci. Bien sûr, quand même, "au loin" tout ça, hors de la métropole et loin de toute ville, et dans des centre fermés bien sûr (pas de 'bracelets' avec 'réinsertion' !, du tout !)
Tellement horrible cette réputation, malgré les garanties d'exemplarité qu'on fournirait - et avec procès spécial à chaque fois s'il vous plait - puisque c'est "un système de camps de concentration" madame qu'on vous dit, que je suis sûr que l'Ueheu sous l'impulsion de l'Allemagne serait prète à nous menacer de guerre rien que pour ça.

Très bon programme ! très bonne proposition !

Merci Alexendrom de nous l'avoir soufflé (et FMK)

Je pense effectivement qu'on tient là la proposition électorale précise qui a toutes les chances de très bien fonctionner, en tant que 'produit d'appel' électoraliste tout autant que comme instrument de gouvernement réel, applicable et souhaitable :

- On institue un bagne, bien au loin bien fermé bien exemplaire (pas si cher)

- et on l'institue comme "peine de substitution" à la peine capitale, de façon très voyante, et avec le maximum de 'folklore' repris de cette même "capitale." Dont surtout le 'procès spécial d'application', en moins cher plus léger qd mme, qui rassurera un peu les défenseurs éplorés des chères pépites (et de leurs gros bonnets, pas toujours de la même ethnie) (nous sommes pour la justice, la vraie, pas la barbarie), et qui aura le grand mérite de reprendre exactement les traditions de la peine capitale : je suis sérieux en disant que ça comptera, ce fera effet sur la délinquance et la criminalité,

- On envisage cette peine pour : toute activité 'importante' (termes flous, volontairement maléables aux bons grés des exécutifs, mais qui théoriquement monte jusqu'aux plus gros bonnets tout pareil..) liée au trafic de drogue, peut-être pour tous les crimes de sang, et à coup sûr, pour tous les crimes qui scandalisent spécialement les Français, meurtres d'enfant, tortures, actes de barbarie.

A mon avis avec ça on a un tiquet gagnant.

C'est lui le tiquet gagnant. Que Bruno-Marine l'adopte !!!!
En plus il fera hurler en face ("camp de concentration" etc.) et on nous infligera le "c'est impossible c'est inaplicable, l'Ueheu l'interdit", et le "ce n'est pas de gouvernment" ce qui sera parfait comme champs de bataille polémique, parce que justement, si, c'est applicable dans une Fance certes européenne mais un minimum souveraine, un minimum nationale quoi, c'est typiquement une mesure 'de gouvernement' justement aussi, si nous savons redéfinir ce terme dans son acception logique classique. C'est un bon cheval de bataille politique et c'est une bonne mesure réaliste aussi.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Enfin pour la peine elle même, je ne suis pas pour le sadisme d'une peine sciemment inutile comme FMK, avec ses creusages puis rebouchages de trous, mais, pour une vision assez intermédiaire : une sorte d'élaboration permanente d'un immense "monument à la paix civile",bien loin là bas, dans une terre française bien loin bien perdue au milieu de nulle part, mais "visible par satellite" comme ils disent à Dubaï. (éviter la Guyane éventuellemnt, qd mme...)
Oui, un beau monument de visibilté internationale, quelque chose qui ne soit jamais fini - il y aura toujours de 'nouvelles petites mains' pour y contribuer héhé... - mais qui dès le départ ressemble déjà à quelque chose, soit déjà le monument en lui même, mal dégrossi : Ca existe on appelle ça un "processus itératif".
On commence par quelque chose d'assez grossier d'assez informe puis à chaque 'itération' (passage 'du burin du bagnard') on affine le truc, l'embellit, ajoute du sens, on l'agrandit éventuellement, on le multiplie pourquoi pas etc... Nous chargerons les fortiches de l'art conceptuel de nous trouver l'concept, nous obligerons les faux monnayeurs de l'Art Contemporain, et les vrais les petits génies du 'Land Art' de nous trouver une idée... quelle soit bonne.

Non ?

Ca y est ma religion est faite, merci Alexandrom, merci FMK.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Dans mon exposé au #626 et tronçons suivants, je dis que ce système envisagé de condamnation au bagne de substitution devrait entre autres être appliqué pour : "toute activité ‘importante’ (?) liée au trafic de drogue." (#627)

En fait, il faudrait que j'affine, il faudrait dire :
"Toute infraction ("importante"?) à la législation sur les stupéfiants" ,
car ceci laisse la porte ouverte à une certaine - voire totale - légalisation des drogues, production comme distribution comme consommation/détention... dans le cadre d'un statut particulier, un peu comme les tabacs et alcools ou, du temps de la France française, des jeux de hasard et d'argent.
(c'est en fait ce que je souhaite, au fond...)(bien que je souhaite parallèlement une reprise en main de la morale publique par le pouvoir public, dans la sphère publique, mais ce n'est pas contratictoire contrairement à ce que nous ont bassiné pendant toute la scolarité des profs rigolards...
(..à propos de la Seita et des campagnes antitabac. Fils de fonctionnaire j'étais toujours à penser intimement que ce n'était pas si contradictoire en fait, contrôle et monopole lucratif d'un coté, propagande hygiéno/moraliste de l'autre, et culpabilisais timide sur une éventuelle 'mauvaise pensée' tant ça ricanait out loud tout autour de moi, et dans toute la classe et d'abord au bureau du prof, de nombreuses années, avec de nombreux profs différents... (C'était les années Giscard-Barre)

Que la drogue reste interdite ou qu'elle acquiert un statut spécial... toute infraction à la législation = procès 'capital' pour le bagne.

(on peut toutefois imaginer un 'petit bagne' pour les petites & toutes petites infractions, plutôt que miser sur le laxisme ça aurait l'avantage d'être clair et de le rester.)

Pour ce qui est du statut souhaitable 'de légalisation', je vote pour une limitation de quantité par tête de pipe (de "molécules actives", précisemment. A catégoriser selon la nature du produit, 'non nocif en soit' il en existe d'acceptables) , pour le producteur comme pour le commerçant comme pour le détenteur, et d'origine nationale uniquement tant qu'à faire.
C'est Son Altesse Mohamed-Chirac (le fameux successeur du "Assan-Chirac", que nous avons tant fumé...) qui va pas être contente pauvre choutte. (on est privilégié en France une fois de plus par dame nature, et avec une main chrétienne 'de travail' (n'est-ce-pas m. de Benoist?), on peut...)
Enfin lieux de ventes conventionnés (et sécurisés par la même occasion, la 'mise en place' du système risquant fort d'être 'contestée'...), des taxes, nationale, provinciales, et municipales 'raisonnables'..., et présentation de la carte d'identité pour chaque achat tant qu'à faire histoire de bien montrer que moralement c'est réprouvé et pour controler la 'quantité de molécules actives autorisées' par individus de tte manière. Et bien sûr contrôles serrés sur la qualité des produits, leurs concentrations etc.
. (enfin les poisons avérés devront rester interdit, bien que la définition soit floue évidemment. Disons q'une dillution minimale dissuadive, voire homéopathique soit imposée dans ces cas de 'toxicomanie' quasi-clinique. Sachant je le répète que le possession d'une 'nombre de molécules actives' par personnes réelles et par type de produit, soit de toute façon limité)
Limitations par Individus c'est un principe : pour le consommateur privé, pour le distributeur professionnel (pas le même nombre, mais quota par personnes réelles effectivement embauchées quand même donc pas de 'méga Mac Donalds de la drogue', sachant qu'on est limité par le personnel embauché comme par la masse 'de molécules actives' effectivement achetables par les consommateurs, nationaux uniquement)), et pour le producteur (pas les mêmes nombres, même principe.)

Voilà pour mon satut idéal de la drogue. ce n'est pas vraiment le libéralisme mais c'est normal car c'est une pratique moralement néfaste, pour l'individu comme pour la société. (et c'est bien là sont premier reproche, avant même la santé ou l'hygiène, parfaitement maitrisables avce des bons produits bonnes procédures. Ce qui savent comme moi seront d'accord, c'est la pratique, 's'adonner à' qui est mauvaise, le prémier reproche à faire au 'fleau', pas vraiment les dégats sur la santé, qui pour une grande partie des produits sont très exagérés (le LSD restant un cas difficile) encore aujourd'hui.

Sinon...
Je maintiens que ce qui m'a été souflé au #626, dit de façon relou :le système judiciaire de bagne de compensation 'capital' pour toute infraction à la législation en vigueur sur les stupéfiants, est la proposition en or concernant tout celà ; et la sortie de Marine Le Pen, rectifiée à postériori de la sorte, demeurant elle parfaitement justifiable - et efficacement avec ça - comme "réaction d'une mère, en colère, et proposition loin d'être irresponsable si on y réfléchi à deux fois."

Femez le ban.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Antoine et Héhé :
Pas terrible oui en effet, je crois qu'il est nécessaire que le Front soit bien tenu et bien géré, avant d'aller penser aux Présidentielles...
Membre à jour de cotisation, j'envisage maintenant d'agir en conséquence en janvier, tout en souhaitant que la Marine ne nous pète pas entre le doigts...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Sozialist tu ne penses que par la race donc tu mets l'échelle continentale au dessus de tout.
Jusque là, à la limite ça va c'est cohérent (tu restes 'omnivorien', soit.) Le continent est effectivement l'échelle de la race, et de la civilisation. L'ethnie étant au niveau provincial.

Le problème commence quand tu te mets à confondre race et pouvoir politique, c'est à dire quand tu veux transformer en executif fort un niveau qui que référend civilisationel et racial. Le pouvoir politique, lui trouve sa meilleure incarnation dans l'échelle nationale, batarde, composée de QUELQUES provinces (entre 5 et 20 environ.)

Le pouvoir politique lui, plein, ne considère la race que comme une donnée parmi tant d'autres, certes importante 'normalement) mais à coup sur difficilement politisable (gérable) et pas plus importante que 'la connerie', l'injustice, l'armée l'éducation où l'insécurité.
Pour le pouvoir politique, proche du code de la route dans sa nature mais s'il est établie en son échelle naturelle, la nationale (mi charnelle mi articifielle, batârde te dis-je) alors interviennent des priorotée de frontières et de peuples 'nationaux', 'la race' c'est un peu comme le pape ou la religion confuscéenne, ça lui passe au-dessus, par nature même.
Je ne dis pas ça parce que je ne penserais que 'nation', je pense effectivement 'pouvoir politique' (réel), qui je le répète reste proche du code de laroute par sa nature.
Le référand civilisationnel il va le prendre en compte un peu s'il est national, il ne fera que le subir s'il est provincial, mais la seule échelle où il le ferait passer devant serait l'européenne, la continentale. Nous sommes 'd'accord', tu es omnivorien en célà mais par conte tu te trompe en vou nat faire coller le pouvoir politique à une échelle qui n'est pas la sienne, tu regresse vers le médiocre (en cela.)

Autre ilustration :
Tu ne pense que par la race. Dans la religion universelle, la Religion quoi pasle météo locale, ce n'est pas prépondérant. Dans le/la/les paganismes, oui ça l'est. (bien que pour moi paganisme soit avant tout porvincial, ehnique. Mais admettons je te crois sur parole que ce soit réhaussable au niveau civilisationnel européen.)
En ne prônant que race race race et race, tu es donc une sorte de prètre europaïen, de clérical, tu es une sortes d'homme d'église. Jusque là ça irais presque mais tu fais l'erreur de confondre église et pouvoir politique.
C'est le même shéma qu'en raisonnant à partir des échelles topologiques.
Va pour être clérical euro-païen sit'veux, mais ne prétends pas que le pouvoir politique en sa plénitude la meilleures - et de tradition occidentale qui pla est - se pratiquerait comme une pure théocracie (europagano raciste mais peut importe), alors que ous savons nous occidentaux eurpéens que le pouvoir politique se situe au mieux, 'dans sa meilleure échelle' si l'on veut une fois de plus, dans une subtile distinction proche mais non égale à une brutale séparation, du tpuvoir temporal du pouvoir 'd'église', clarical.

Ta vision purement eurpoenne sans nation pour batir un pouvoir clérical razciste, est uinéficace, et régresse dans le babylonisme plus ou moins judéen, voire la tribut, là où nous Européens avons déjà dégagés les voies - après recherche - les meilleures de l'exercice du pouvoir politique, c'est à dire avec distintion entre temporel et spirituel. Et à l'échelle nationale, de façon prépondérentes (les autres échelles existent aussi, mais politiquement elles doivent s'inclinent, dans les faits (on le vérifie aujourd'hui, on voit comme l'empire même le plus puissant bute sur une nation bien proportionnée, spure de sa modestie si je puis dire... supportant les autres sans en avoir vraiment besoin.)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le bagne pour tous les trafiquants de drogues.

Voilà la proposition qui vous remue un plateau, et l'Opinion...

M'est avis qu'on ne peut proposer ça sérieusement qu'en parallèle avec une certaine légalisation des drogues, avec controle strict sur la nature des produits pour éviter les poisons avérés (composition, concentration), et surtout limitation de quantité de molécules actives (grammes de Thc pour le chichon par exple) par personne physique effectivement employée, chez les professionnels (producteurs,vendeurs) ; et de même chez le détenteur/consommateur en quantité plus faible évidemment.
(grosse quantité chez soi=trafiquant=procès avec peine de bagne spécial à l'arrivée.)
Et évidemment points de ventes conventionnés, sécurisés.. contrôles sanitaires et tracabilités (production nationale donc), et taxes.

Pour le "bagne" en question, du lointain et du fermé ; je veux un truc exemplaire avec salle de presse permanente!, un truc qui soit en fait un 'Monument à la Paix civile", sans cesse retravaillé par les petites mains, affiné, étendu...

Dans ces conditions on peut se permettre d'être très ferme, zéro tolérance à la moindre infraction, et gros ménage.

Dans ces conditions on peut se permettre d'être très populiste et de vraiment emm.pistrouiller tous ces barons et baronnesses du libéral-libertaire, et à grands coups de tuiles avce ça.
Bien emm.pistrouiller pareillement les sarko-tenant du 'libéral-sécuritaire', toujours fermes à l'adresse de l'automobiliste, et parfois du petit traficant, un peu et s'il n'est pas mineur... avant de les confier aux révolutionnaires permanents trotskistes de la magistrature.

Oh oui on a de quoi les faire hurler tous...

Quand à notre 'vieil électorat', il est plus ouvert d'esprit qu'un troupeau de socialistes il appuira, trop ravi d'avoir une mesure politique morale et apte à faire le ménage efficacement, et qui emm.pistrouille si justement tous nos adversaires, le système lui-même etc..

Voilà une annonce très 'extrème droite' comme ils disent, je me demande la tête que ferait Zézette (Duflot) devant un tel "fachisme"...

Le but étant tout de même, outre le nettoyage de nos cités, outre la lutte contre la haute criminalité (et les accords de haute maffia, quasi inter-étatiques concernant le Maroc par exple) ; de mettre en place un système très voyant de 'renvois au loin' de tous ces... nuisibles, si vous voyez ce que je veux dire...

Oh la belle polémique.
Surtout qu'il s'agit de les faire aller dans un ou des camps 'spéciaux' donc, dédiés, (le fameux 'Monument érigé à la Paix Civile), et qu'on n'y déporterait enverrait pas que des petits Arabes... ouh là là.

Le bagne pour tous les traficants de drogue - sachant que parallèlement une politique souveraine nationale de 'légalisation' véritable serait décrétée
(un simple trait de plume suffirait, si vous m'avez bien lu : tolérance d'une quantité de molécules active par personne embauchée réelle, statuts professionels obligatoires, taxes. Le reste c'est le libéralisme - jugulé par l'emploi réel - qui joue) :
Voilà le barouff garanti , et 'la bombe' Front National pour animer morose PAf ces temps-ci... Douillet hiver aux tisons. Je suis sûr que notre électorat le soutiendrait, et au-delà quel tremblement !

La torture pour nos adversaires, obligés de hurler au fâchisme malgré les meilleures garanties (salle de presse permanante sur place vous dis-je, voire webcams (dans une certaine mesure)), obligés de défendre les gros traffics les points de Pib faussés et de voler au secours de la racaille une fois de plus, celle qui nous oppresse à tous les étages du flicage du hall d'immeuble jusqu'aux mitraillages dans les rues.
Obligés encore une fois de défendre le pire de l'insupportable actuellement pour l'opinion, en remettre une couche pour le maintient en liberté dans nos rues toutes zexcuses brâmées des gentilles bandes de cpf, devant une opinion parfaitement exaspérée cette fois, de la racaille armée oppressive et raquetteuse de vos enfants comme des services sociaux de l'état et "soixante fois" arrêtée et remise en liberté.... obligés de défendre tout ça devant les électeurs qui n'en peuvent plus ça tout en traitant la chose de fachisme intolérable quand on n'a que du bon sens un peu réactif et enthousiasment... Obligés de se tirer une balle non pas dans le pied, mais dans le ventre.
Brâmer obligés et sans enthousiasme devant une proposition de légalisation juste, simple et claire, tout à fait réaliste pour un gouvernement qui utilise sa capacité de décision que les euro-textes lui laissent encore (ce qui n'est pas le cas de notre gvt + assemblée agissant comme si les 'directives' étaient obligatoires, ce qui est faux.), alliée à une idée innovante de bon débarras.
Juste vertueux et réaliste lui aussi.

Le rève de voir nos cité débarrassée du pire, et de voire la petite racaille faire profil bas

Bagne systématique, avec minimum de 5 ans je dirais, sans aucune considération de double nationalité (pas question de les renvoyer pour qu'il reviennent ici 3 semaine après), même pour les Israéliens tout pareil, plus un an supplémentaire de travail de réinsertion cette fois, bien que des accords avec des pays d'origine pourraient prendre le relais...)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////



La nouvelle donne.

La donne "zemmourienne", celle qui démarre et qui va durer.
Président Sarko fait parti de l'ancienne, celle qui m'opprime depuis l'enfance, la donne du dégoût ricanant de la France, et l'incitation à la dilution, avec admiration irraisonnée 'du sud' turquo-sémite vécu sincèrement comme vecteur de progrès parce qu'il éradiquerait 'la moisissure', qu'ils considèrent par leur culture intîme, être étrangère, être "française" rien que le mot est péjoratif chez eux. Ils nous ont tant infligé leurs dégoûts, idiots, leurs nez étranges indisposés. Président Sarko fait parti du problème.

Zemmourrienne madame Sorel l'est doublement, puisque là encore son origine brise la glace devant elle. Quand aux Français de la France qui diront enfin ça, dans le poste, ce sera le tour de Marine Bruno il n'y a aucune alternative dans le Discours et nous devons contribuer à son succès.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Prêts, bien sûr que nous chrétiens sommes prêts.

D'ailleurs, nous vivons déjà en milieu code-de-la-routiste ultra, peuplé de ses conséquences logiques c'est à dire d'éponges à fiel basses du front, foule d'entravés dans des fringues humiliants et jaloux du bonheur qu'ils croisent encore parfois, haineux du beau, méfiants du vrai ; l'oeil charboneau ou avec de la pisse gélifiée sur la tête persuadés que comprendre ressentir et regretter à voix hautes leurs erreurs cela les entraveraient encore...

Je vais maintenant avoir l'autre son de cloche, écouter monseigneur Lefebvre, merci françois de l'avoir mis en contre point c'est ça qu'il faut faire...

Merci de ne pas cracher sur les chrétiens de ce fil, on n'est pas des pelles à tartes.
Nous.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


“La religion doit être contenue dans les sphères privée”…
Voilà ce qu’on entend trop. Ce qu’on a trop entendu.

L’idéologie des ‘boules privées’ trouvet aujourd’hui ses limites.
L’éradication de l’espace public lui-même, considéré pleinement en tant que tel, éradication à l’usage exclusif du code-de-la-route omniprésent militant et du tournevis anti-spirituel, l’idéologique des ’sphère-privées quoi (“privato-sphérisme” ? j’ai bon là?) est incapable de nous préserver de l’accablement sociétal, menant la voie vers – jadis le prolétarisme hard coco -, aujourd’hui vers le prolétarisme fin et musulman.

Politiquement il faut continuer à faire le jeu de la vieille république athée bien sûr, et proposer un parti politique républicain et parfaitement athé, même s’il est d’inspiration française élevée.

Néanmoins le combat contre le “bubulisme’ et pour la sortie des sphères, est important (n’est-ce-pas les marinistes bubulistes-ultra et autres zoros de la mouvance ? vous pourriez être d’accord avec un point de vue catho une fois ? ou non ? "pieds à pieds" vous aussi??).
Pour les temps qui viennent la libération du ‘bubulisme’ (l’interdiction de toute considération autre que “dans les sphères privées uniquement”) est une tendance lourde du combat réel à mener pour le proche et moyen terme. On verra sous quelle forme c'est un autre débat.
L’évèque d’aujourd’hui, commence à ressentir douloureusement la conséquence ultime de ce ‘bubulisme’ hélàs trop accepté d’évidence par l’ensemble de la société, église catholique incluse.

Il faut revenir sur la “séparation”, de l’espace public et de la spiritualité résultante, il faut rétablir à sa place la “distinction”, toute la nuance est là…


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


L'église catholique en France, alliée à une noblesse véritablement française (pléonasme avec 'noble', normalement..), doit réagir en mettant en place des centres sécurisés d'accueil pour les convertis de l'islam.
Et appeler sans cesse à la conversion de tous les musulmans de France, leur garantissant sécurité gites et couverts (et sain travail), dans des centres fermés et protégés.

Les juifs et les athés on verra après (bien que la proposition soit aussi valable, par contre c'est la justification légaliste euro-compatible ('pour leur éviter d'être systématiquement assassinés, c'est démontrable') qui ne tient pas.)

Ca à l'air gentil tout douillet cette 'réaction' que je propose, mais, l'Islam tremble devant ce risque de convertions en masse vers le catholicisme (ou autre christianisme, hélàs peut-être, peut-être pas, dans un premier temps.) (Mais les autres sont-ils capables de mobiliser des moyens d'hébergements sécurisés ?)

C'est bien simple, c'est exactement comme le mur de Berlin.
L'islam, spirituellement, c'est Berlin Est.

Je vous assure que l'Islam tremble devant la possibilité de conversion en masse de ses fidèles vers Jesus et les évangiles, à l'évidence reconnaissants de la vérité et de la richesse chrétienne les concenant aussi. Ils rèvent tous de 'passer à l'ouest' (vieille expression de l'époque...) c'est aussi simple.

(je dis toujours que l'islam est un 'prolétarisme spirituel', où tout le monde flique tout le monde faute de responsabilité individuelle, ou 'tout est réglé en détail dans le Livre' faute de responsabilité reelle individuelle pareil, ce qui produit pouer ce dermier point de la paranoïa de masse (irresponsabilisation+persistances de problèmes 'qui ne sont pas rêglés en détails dans le Livre qui résout tout à ta place, normalement', suis-je clair ?), où également comme on dit du trotskisme : "l'erreur pour pouvoir durer doit être étendue partout.")

"Mister Gorbatchof, tear down this wall !"

Voilà le discours que devrait adopter l'église carholique pour l'Occident en ce début de siècle, sûre de ses terres en France et de ses soutiens, vieux et récents.

Immense appel à tous les musulmans de France de se convertir en fuyant leurs oppresseurs grace à des sanctuaires français et chrétiens bien sécurisés qui leurs sont réservés.
Je vous asssure que c'est l'arme première contre l'Islam, le direct pleine poire, la rétame. Pour ce qui est de l'immigration elle même, c'est un autre aspect. Autre problème. Le problème musulman per se doit être affronté comme il se doit.
Ce n'est pas avec l'idéologie des droitdl'homme ni surtout l'éradication des Evangiles du Dioscours et de l'esprit publics.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


L'inverse d'un groupe de réflexion oecuménique : la création de sanctuaires catholiques sécurisés pour les convertis et un immense appel solanel à tous les musulmans de se convertir en France, et de rejoindre leurs semblables dans ces lieux où l'esprit est si bon (et ça, se vérifie ça...)

Les détails on les règlera (ne pas flinguer les sanctuaires exstants pour ça, ne pas en faire un - puissant - produit d'appel pour l'immigration, veiller à la soncérité (sic) des convertis etc.)

Ca n'empèche pas les dialogues et les groupes de réflexions éventuellement... Mais il faut prendre ce contre-pied que l'histoire nous impose.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le droit international, moins important que le vote direct des citoyens de la Confédération.

(Mange!)

C'est bien ça qui va compter dans les jours et les semaines qui vont venir, que les Helvètes ait pu préférer une proposition qui parait-il viole le droit international à une proposition assez proche, qui s'y soumettait...
Que les Helvètes aient eu le droit de faire ça, aussi tout simplement, voilà qui va faire docte débat par ici... et qu'ils l'aient fait !!!

En Ueheu, nous on n'a pas le droit, bien sûr, mais de toute façon le référendum "d'initiative populaire' est une simple demande, n'implique aucune obligation... C'est la commission qui décide, toute seule arbitrairement et sans recours si la "proposition" sera soumise au vote....
C'est écrit texto dans la constitution Giscard adoptée à Lisbonne et on nous a dit que c'était un progrès, bandes de nazes.

Par exemple, si on lui 'demande' de faire un référendum je sais pas moi... au hasard sur la réquisition orange de tous les biens privés "à forte signature carbone" en cas de réchauffement climatique mondialisé qui inquiéte (genre ta maison, construite il y a 30 ans avec des engins de chantiers sans pot catalytique... (je plaisante à peine, j'ai entendu un truc comme ça, très proche sur France culture cette année un matin joyeux ("plus de 50% du parc immobilier ne serait plus aux normes et devrait être remplacé " on était dans la folie pré-Copenhague je crois), et bien ça , la grosse commission, elle va trouver vachement bien ça..., comme idée de référendum. Et vazy la 'pédagogie nécessaire' osscour tout le monde sous les ponts...
Par contre, si nous on demande de voter sur l'imigration genre, ou suis-je fou, un sujet proche qui ne soit pas "contraire au doroit international" pour ciommencer, et bé, de toute façon, la commission elle dira non non parce que "les leçons de l'histoire" toussa.
(vieille regaine en Rfa depuis 1950)

Sans perler (sic) du nombre pharaonique de signatures requise pour la 'demande', un million cinq cent mille je crois, obligatoirement réparties sur un nombre 'significatifs" de pays (c'est la mme commission qui juge de sens à entendre par ce mot, au coup par coup), et bien sûr sur "un même texte" dans cesdits différents pays... rien que du pratique quoi, ça donne envie c'est fonctionnel... l'horreur soviétique dans toute sa flatulence suée, l'arnaque mauve flashée white avec grimaces plasma conventionnées : la fausse démocratie.

Oui il est important ce vote hélvète, parce qu'il nous montre bien la distance entre une vraie démocratie - ce qui n'empeche pas une représentation fédérale, et un exécutif propre - , et l'horreur publicitaire saccadée qu'on nous inflige.
Et que nous ne méritons pas.


/////////////////////////////////////////////////////////////////


NDA très bon, et Juju (Dray) très mauvais bref c'est tout bon.
Ardisson complice ce qui ne gache rien.

Si NDA persiste à ignorer les souverainistes, les nationaux les identitaires les patriotes et même les soraliens : il faudra l'abattre.

C'est une image mais s'il ne sert à rien qu'à occuper le terrain tout en écartant toute alliance "possible" avec ceux qui tiennent, qui inventent et qui ont tenu le discours exact qu'il tient aujourd'hui, alors c'est qu'il se confirmera n'être qu'un 'Carpentras ambulant" nouvelle mouture, une boite à chocolats à écarter des affaires ceux qui savent, peuvent, et veulent.
Pourtant politiquement il serait un allié bon pour la France, même 'indépendent', mais cohérent donc bienveillant. Se la jouer je suis seul à Londres devant mon micro est imbécile car il n'est pas seul, la France est depuis +de20 ans leader du mouvement populaire de contestation bien raisonnée... En attendant avec son hostilité toute chiraquienne il se croit "crédible" et c'est tout le contraire.

L'antilepénisme primaire est une lente dérive vers le rien.

En attendant il est encore meilleur que Zemmour, le NDA : mais il fait de la pollitique lui alors il ne peut pas être 'neutre' par rapport aux mouvements de fond...


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Misanthrope 65 : OUI, c'est effectivement l'hypothèse optimiste, la raisonnablement optimiste.

En fait pour moi c'est l'objectif.
(d'où l'apparté...)
Je pense qu'il peut être obtenu avec une présidence FN donnée à Marine comme à Bruno, je pense Marine meilleure candidate quand même bien que Bruno puisse se révéler puissant, s'il maintient une cadence élevée de 'large rassemblement' d'ici la dernière ligne droite, ce qui inclut les ND(A)istes sincères évidemment, entre autres. Et forcémment, bien très bien secondé par une Marine qui ne laisserait rien passer. Ni perdre... et ne baisserait en rien les bras (elle conserverait toute son 'accroche' auprès des gens c'est évident. Serait une vedette en fait même derrière - éventuellement - Bruno. C'est une alternative tt à fait considérable.)
Je pense néanmoins que Marine candidate c'est ce que le pays attend, ce qu'il réclame oui.
Enfin...

Et oui sa présence au second tour en 2012 est un objectif tout à fait réalisable, et c'est je crois le bon.
Les gens veulent avoir un moyen de 'voter suisse' si je puis dire, quelque chose qui ait de la gueule vraiment, de mettre un coup qui soit irréprochable et en même temps insupportable pour nos oppresseurs.

(Surtout que ça nous -leFn- mettrait sur de très bonnes bases pour la présidentielle d'après, et d'ici là nous ferait rentrer cette fois-ci à l'assemblée très certainement. Quand à la révolution à droite que ça créerait, je ne vous dis pas. Ceci dit il faut passer devant Président Sarko, ou le socialiste pour monter au 2nd tour, pas simple...)
Fin de l'apparté.


////////////////////////////////////////////////////////////


Aramis #71
Le 29 novembre 2010 à 0 h 11 min | Permalien

Arrêtez le délire anti Dupont-Aignan. C’est un homme bien. Il a parfaitement le droit de n’être pas FN!
------------------------------------------

<<>le témoignage de Benoit #700 suisse romand sur la honte là bas de voter UDC ou pire, d'être y encarté (à cacher soigneusement!), ... et qu'en plus, on lit les réactions hallucinantes qu'ont provoqué ce simple vote, sans le moindre 'point de détail' ni le moindre théatre maccabre arrangé à la Carpentras Joxe-tour, on se dit que la donne concernant la 'diabolisation' est plus vaste que nos petites querelles inter-frontistes...

Certes il faut continuer à être propre. C'est un travail de longue haleine et au delà de l'Opinion et de ses aparatchiks on voit que les Français eux-mêmes restent plus exigeants envers le Fn, et même si l'insoumission et la colère vont être des modes de communication en vogue sur le retour... Il faut cesser de courir après ce dahut insaisissable qu'est la dédiabolisation. Il suffira de vouloir expulser un criminel étranger pour voir rappliquer Goldwin-le-point dans l'instant, cependant que le Discours débattra illico à l'antenne de "l'urgence d’entreprendre une démarche concrète pour stopper", c'est à dire lois d'exceptions en veillant à ce que le téléspectateur n'élève à peine qu'un sourcil.

Le phénomène est plus vaste. Il est lié à notre programme politique. Ce ne sont pas les dérapages lepénistes, c'est ce que nous proposons et nous voulons : c'est ça qui fait hurler et qui fera toujours hurler l'exemple suisse le montre aujourd'hui bien.
En face c'est l'Orange-soviétisme, ils nous jetteront toujours toute la bile qu'il pourront, et tous les coups de p*tes qu'ils pourront...

C'est "la mondialisation ou Auschwitz", le chantage, et nous puisque nous refusons le mondialisme, nous devrons alors savoir marcher parmi les cageots de tomates, mures (&sans conservateurs.)

Je pense que l''évènement suisse d'aujourdhui a valeur d'exemple aussi pour cela : il faut nous débarrasser du personnage de Jean-Marie-cause-de-diabolisation, du "la faute à Le Pen", cause de tous nos malheurs électoraux...
L'UDC est diabolisée pareil, en Suisse romande au moins, dans l'Ueheu et toutes les ONG ("non gouvernementales" c.a.d qui interdisent tout gouvernement réel en fait..), et les mesures d'exceptions qui pleuvent, annulations et modifications des règles 'entre les deux tours', sans parler des mensonges et autres phrases sidérantes, qui toutes pullulent dans l'heure.

Sans donner tord ou raison à Marine ou à Bruno, je dis que la donne 'diabolisation' est en fait différente de la vision étriquée 'Jean-Marie Jean-Marie'' que nous en avions...


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Dr Emmet Brown
Le 29 novembre 2010 à 4 h 14 min | Permalien

"Dupon Aignan est seul et fera peu de voix ? C’était la position de De Gaulle au début de sa carrière : seul contre tous."
-------------------------------------------------------------

Problème, gros problème. Quand on défend les positions qu'il défend, exactement, et en France 2010 se prétendre "seul", c'est qu'on a un problème...
C'est qu'on est un problème.

Moi je comprends bien qu'un homme politique veuille faire sa carrière, ou tout au moins l'entamer de façon assez solitaire, être patron de sa propre structure, faire parler de soi. Déjà, ce n'est pas ma façon d'envisager le combat politique fut-il de 'résistance', mais, bon.
D'autre part je lui accorde de choisir de 'lacher du lest' au système un peu, donner un peu de mou pour ne pas se faire flinguer illico par plus puissant que lui. (euh, De Gaulle ???)

Là où ça coince c'est quand il se prétend "seul" justement, contre les évidences les plus criantes.
C'est dans son incapacité farouche à saluer idéologiquement ses semblables, ouvrir la porte dans ses interventions médiatiques, à serrer des mains alliées, voire à s'unir ponctuellement en quelques occasions opportunes.
Les rares fois où on arrive à le coincer pour répondre à ce problème - j'ai bien fais attention - on n'a droit qu'à une rafale de mauvaise réclame style berlingo Dop, "moi je suis républicain", bras qui écartent, grimaces de dégoûts, légèrement attristé mais 'ferme' dans sa condamnation totale...

La situation d'ici et maintenant n'a strictement rien à voir avec juin 1940.
Nicolas Dupont-Aignan n'est pas seul à Londres devant son micro.
S'il persiste à le croire - s'il persiste à nier la force politique qui soutient les idées exactes qu'il ramasse si facilement (avec justesse et brio) , tout en ne voyant que "du vide" autour de lui - alors nous devrons considérer qu'il n'est qu'un placard publicitaire absolument dénué de la moindre épaisseur doctrinale, d'une incohérence criante, et politiquement : un épouvantail.
(malgré des idées excellentes, il 'fait le vide' dans les sympatisants c'est terrible à terme.)

Pour des gens quidams qui l'écoutent, pour qui les idées et analyses qu'il professe passent bien et commencent à rentrer - environ 60% de la population à la louche ces années-ci (2005-2015) - , mentalement c'est son message d'incompatibilité avec le Fn qui devient prépondérent. Hélàs...(En celà Eric Zemmour a la décence de ne rien dire, laisser la porte ouverte alors que NDA lui véhicule une hostilité, une opposition. Un 'breniévisme' particulièrement nuisible.. et insuportable (souvenez-vous).)
En pratiquant cette expèce de schizophrénie politique, professant des choses et niant ceux qui les professent, il flingue le mouvement du quidam qui allait passer à l'acte, il fait mal déjà et potentiellement un mal extraordinaire, à la cause du souverainisme politique bien compris intégré dans le monde moderne et son évolution.
Quand bien mme il porte bien ces idées, au premier abord (il est meilleur que Zizi, mais n'est pas dans la mme catégorie non plus.)

J'irais jusqu'à dire que, si depuis 2007 (au moins) il nous arrive en 2011 à l'identique, "seul" malgré des idées toujours plus partagées en particuliers chez les frontistes, zidentitaires (sans oublier les gauche nationale, force montante), s'il se maintient schizophrène en faisant raisonner l'image publicitaire de l'homme seul de 1940 dans son studio de la radio avec son gros micro, nous le rabattrons comme simple flash mental subliminal parfait symétrique du NPA au service de la sidération : jumeau du mégaphone stylisé du parti du facteur qui tamponne les cervelles, on aurait 'le gros micro posé sur la table' de "l'homme seul" version Photoshop-Illustrator 2010 de la banlieue pavillonnaire incarcérée, là où l'autre flique le bac à sable de la révolte adolescente, simple attitude subliminale surcontrastée déjà implantée par les livres d'images de l'Eduknaz et vénéré par Drucker.

Pour autant je ne pense pas que l'attaque frontale du bonhomme soit la bonne tactique parce que ce serait, là aussi et pour le coup, sysmétriquement la même incohérence politique et doctrinale qui brouillerait les pistes.
Le parti qui compte, le Front National va s'offrir une cure de jouvence après janvier prochain comme jamais depuis sa création. C'est une opportunité majeure. Nous devons le coincer et faire en sorte que même récalcitrant - il faut hélàs le prévoir -, ses ébats médiatiques 'marchent pour nous', faire en sorte que le quidam qui l'écoute pense "donc, le FN"... En permanence là où actuellement il leur flashe de la schizophrénie incapacitante.
Pour autant la tactique du 'tir à vue sur le viconte' tant utilisée serait contre-productive cette fois, je crois.
Il faut être bon manoeuvrier politicien dans les mois qui viennent, pour le Fn à venir concernant Nico Déha..., je n'ai pas d'autre conseil à donner.

(être bon manoeuvrier - à la Gollnisch, et lui balancer une grosse tarte médiatique à la figure qui le videra de sa capacité de nuisance et au contraire en fera un bon rabatteur à son corp défendant : à la Marine... Bref il faut le retourner, consciemment comme 'médiatiquement'.)

(p.s. et désolé d'être si long à chaque fois mais je suis pressé moi aussi, je "n'ai pas le temps de faire court"...)


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Nicolas Duipont-Aignan perdure l'attitude de rejet systématique du FN, hors de toute raison, infligée par le Discours (les médiats.)

Je l'ai identifié et je le dénonce : il y a dans le Discours une action efficace qui consiste à banaliser et même à imposer le rejet du Fn dans toutes nos discussions, attitudes publiques... Les médias injectent la haine aveugle, alors que nous râlons contre tel ou tel journaliste ou intervenant à l'occasion 'mauvais' contre nos chers champions, ou 'haineux', en fait banalisent tranquiles le rejet bilieux irraisonné et même violent du Fn, dans l'espace publique (qu'ils monopolisent de plus en plus), même s'ils ont tord dans le débat d'idées..
Ils banalisent et imposent en pratiquant systématiquement cette attitude de rejets violents, devant nos cervelles disponibles embubullées.

Nico Déha, commet la grave erreur de verser dans cette nuisance sociétale.
Ca pourrait être encore une erreur de jeunesse mais il va falloir s'expliquer bien à fond là maintenant. Quand on est politique, en Occident en 2010 on a forcément une prise de position par rapport au pouvoir d'Opinion, devenui si élephantesque depuis Séguéla ici.
Il a donc des comptes à rendre sur ce terrain et pour le moment c'est 'globalement négatif', voyez comme je suis gentil.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le Front national est républicain depuis sa création.

Les gènes royalistes ou 'peu démocrates', qui sont l'extrème droite réelle, j'en fais parti par loisir... La pensée par la royauté française bien réussie, ça fouette l'imaginaire, et ses trois ordres publics non négotiables (le peuple et sa puissance première n'étant pas plus négociable que 'le service publique' bien compris (non monopolistique!) ou le référent moral disponible à tous et gratuit), ça donne des bases pour la continuité française, dont de Gaulle fait partie et même si les provinces n'ont pas été assez libres ; tout ceci, ce loisir amusé fournit une interessante incitation à la réflexion moderne. Sans plus.
(la république est vieille de 2800 ans ceci dit, au moins.)

Mais, évidemment, nous sommes tous républicains. Sincèrement. ll n'y a rien de nouveau nous jouons le jeu de la 5ième république à plein, volontairement et sans arrière pensée aucune (malgré les dégats constitutionnels constatés sous Chirac... et Président Sarko) c'est évident pour tout le monde depuis le début. Aucune "nouvauté" là dedans.
Et aucun 'suspens' pour la présidence du Front en 2011 sur cette question qui fait l'unanimité !!!

(merci de m'avoir lu. Il y a de meilleures critiques que moi, même lapidaires !)


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


BRAVO à la desouche team de faire eux-même un travail de recherche dans la jungle que représentent les fuites de wikileaks. Plusieurs centaines de mille...

J'écoute la radio depuis hier il font dans la culotte matelasse ils ne parlent plus que de ça. Et comme l'état américain réagit en hurlant à l'illégalité de ces fuites, ça commence depuis ce matin à sérieusement débattre du bien fondé de... publier effectivement ces fuites, ou des extraits, dans les gros médias.

"Illégal"...

Ils disent : "ne sont pas encore publiés, sauf sur certains sites" (France Culture il y a une petite demi heure.)
(Également : "c'est un Onze Septembre [de l'Opinion]", à retenir pour la 3ieme partie ci-dessous..)

FRANCOIS DESOUCHE a donc une carte maitresse à jouer en se fadant lui même ces 'leaks', et en en tirant ce qui l'intéresse.
Cela reste de la "revue de presse", wikileaks étant considéré comme un médiat, une source.

Il se pourrait qu'il y ait un mouvement général de black-out dans toute la grosse presse ("professionnalisme", je les entends déjà), or fdesouche est un site déjà 'hors du sac', c'est à dire déjà connu, et tel le chat proverbial qui est sorti du sac il est trop tard pour essayer de l'y faire rerentrer... Fdesouche peut être une voix - intelligible - qui fait parler ces 'leaks'.
Bref vous pouvez devenir célèbres, et importants.

(évidemment ça veut dire travail.)


///////////////////////////////////////////////////////////////////////


Petite remarque pour faire le lien avec la suite : oh, mais quelle invasion de militaires israéliens aujourd'hui sur ce fil ! C'est la floppée et il y avait mongtemps. Toujours, quand il y a "Israël" dans le titre d'un poste il y a afflux relatif d'obsessionnels - je parle de Juifs sionistes, bien sûr - ce qui est parfaitement naturel ; mais là, l'afflux est vraiment soudain massif et systématiquement massacreur des débats. On sent le rrhasbarat en sorties groupées.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


WIKILEAKS : glop ou pas glop ?
Il est évidemment tentant de renifler de la manip dans cette affaire.
Pourtant, difficile de ne pas admettre qu'on a... affaire à de joyeux fouteurs de chose avec ces fuiteurs massifs là. Déjà avec l'Afganistan c'était pas mal, et avant ils avaient fait leurs débuts sur l'Iraq, pas mal non plus.
Gueuler à 'la manipulation évidente" est excessif et inapproprié.
'Lire si possible le site "antiwar.com" régulièrement, qui donne de bonnes infos entre autres sur ces leakeurs là, qu'ils soutiennent globalement.)

C'est vraiment f*ut la m*rde wikileaks, et c'est vraiment... destiné à servir quand même.

Comment ?
Je cois qu'on a droit à une manip d'un genre " de xième génrération", excusez moi je ne les compte plus, ces tactique postmodenes "assymétriques" et autres...ne suis pas spécialiste. En tout cas un truc très éloigné de la manip simple et classique avec poignée de comploteurs dans l'ombre avec leur plan précis et 'tout réglé' etc.

Je crois que c'est vraiment un 'lachage massif' de... bruit, comme on dit en logique (bruit = magma ingérable, illisble, d'informations confuses et contradictoires souvent), et que l'utilité viendra de qui saura en tirer un message cohérent, transformant le bruit en.. arme bien pointée.
Arme d'Opinion...
C'est le "qui bono" - i.e. 'à qui profite le crime" - érigé en méthode de.. complot, disons en méthode de manipulation d'Opinion, de manipulation politique donc.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Donc :
- non seulement j'encourage fdesouche à investir sérieusement dce 'magma' pour en tirer profit 'avant tout le monde' (peu importe en fait le 'avant tout le monde' mais c'est manière d'illustrer que 'tout est créé' par l'édification de messages clairs tirés de ces 500 000 fuites),
- mais deuxièmement je remarque l'agitation militaire israélienne immédiate et vichéralement motivée et, ah ah, 'massivement spontanée' et donc je me dis que la manip va doit forcément faire intervenir - de façon toute naturelle - la glande obsessionnelle juive typique et en floppées.

De ce nuage de wikileaks balancé chez une poignée de jeunes 'anti-système' sincère, j'en attends, si nous ne faisons rien, j'en redoute, l'édification à terme d'un casus belli, pas moins.

A coup sûr ce fo*tage de m*rde doit bénéficier à une petite entité ayant intéret naturel à neutraliser les grandes puissances nationales en les jetant les unes sur les autres.
Mais ceci, à l'heure actuelle, n'est pas garanti.
Seul le pari sur 'la mobilisation naturelle des obsessionnels' semble être assuré...


/////////////////////////////////////////////////////////


La première citation d'Anleka ("j'aurais quitté l'équipe") est complètement.... sidérée..

Question, quand il jouait à Chelsea (en veulent-ils encore?), si on lui avait demandé de chanter un eventuel hyme de Chelsea, chant de la ville genre, aurait-il accépté ?

Réponse : OUI biensûr. C'est sa haine de la nation qui fait de lui un favorits du système. Elle lui a été injecté dès tout petit, et le système l'a choisi parmi ses innombrables semblables puis porté car il serait un exemple pour les innombrables racailles de France et d'Europe.

Il a rempli sa fonction au delà de toute espérance, l'idiot utile.

En fait il l'a même fait de trop, comme on l'a vu lors de la coupe de monde dans la négation du fait national : l'opinion française s'est retourné, s'est réveillée...
Le damage-control malgré une actualité turbulente depuis , reste à l'orde du jour, c'est important, il faut absolument que la fierté nationale réduite à présent aux stades de foute, et qui dans ces stades (+télé, 'opinion' etc.) a été soigneusement minée, sapée (le terme exact) : soit explosée quand il le faudra... c'est à dire à mon avis après le déclanchement (par l'Obama) des hostilités en grand, les nations devant être dans cette Troisième ce que les empires chrétiens couronnés ont été dans la première... à savoir la cible réelle .
(avec en option "la paysannerie catholique populeuse" hier, et aujourd'hui-demain (2013 à mon humble avis) "la surpopulation", surtout celle qui est élevée spirituellement, même rempart à la réification globalisée que les nations le sont à l'empire d'Hyper-babylone.)


//////////////////////////////////////////////////////////////////


Ils avaient fait pire, avec le jus de boudin infâme que furent et pour l'instant hélas demeurent ces logos d'euhrorégions, que sont ces virgules insupportables vertes et brunes tournées vers l'avenir, et bleues, éradiquant blasons armes et écus, cet exact héritage de l'ère Chirac la Grande Endive, papa madame &fifille en tête, et baudets suiveurs.

Alors, maintenant, après cette flagellation porno-vulgaire qui furent ensuite ces tags sur nos euhroplaques minéralogiques 'régionales', si horribles (ah ! cette étoile de mer à sept branches rouge pour signifier Ile de France !!!) qu'on en ravalerait son vomi, voici qu'on est blingbling truclala maintenant, et qu'on drague la femelle de la haute, niveau Jacques Martin tiré(e) Arno Klarsfeld, à poil derrière sa guitare sèche feulant des ch'jheueuh sssuischsss laaach'aâ 'szhstoutatouaach'h à 300 000 (exemplaires), en Dolce & Grab'ev-maleh délavés bienpisseux, et bien, ça assure mieux ladidonc, donc, foin de virgules vertes et bleues de ma com'com des prés, cette foie : voici le "BERRYSIANISME", arme fatale et biengastrique, dernière nouveauté de l'Opinion déléguée bureaux adulescents des pyjamas créatifs, disco-bazooka garanti de la sidère, crédible du night-club avant tout : "Berrysianisme" qu'on vous dit !, contre cette montée affreuse des "populismes" si wiki ouhhla si terrible.. ça y est on les tient ohyeah on a trouvé.

Ah Ah Ah !

Encore loupé.


///////////////////////////////////////////////////////////////


Je me rappelle l'oeil fatigué et halluciné à la fois, d'un artisant commerçant poissonier, sis rue Popincourt dans le Paris 11è niveau métro Voltaire, devant l'inondation-spectacle sinoppressante circulant chaque jour plus épaisse devant son étal, toujours fais.

C'était avant qu'il jette l'éponge et vendit son carré urbain, remplacé par devinez-qui.


//////////////////////////////////////////////////////////////////


« Une société transparente c’est une société totalitaire »

Je suis complètement d'accord avec cette phrase.
Je n'ai pas écouté la vidéo du Baroin ceci dit.

Comme la propriété privée, jusqu'à un certain point, l'intimité ou "privacy" au sens plus large angais, sa propre tambrouille interne disons n'a pas à être connue. Et tout pouvoir qui prétendrait oter ça serait totalitaire.

Mais j'y pense, je suppose que c'est à propos de l'affaire Wikileak cette saillie barouane, Wikileaks ce "Onze Septembre" de l'Opinion monopolisée (entendu à France Culture hier), ce cauchemar verdâtre de neoaparatchiks...

Ils ont beau jeu les Baroins et autres groins, après nous avoir soufflé les bronches avec de la transparance 'de gouvernement' par brisées à décorner les boeufs (ce qui fut fait!) pendant 15 ans au moins, de la gourvernance bien transparente pour la France d'après comme pour la Chiraquie d'avant, les bubulles qui remontent dans le yaourt bioecocitoyen mais néanmoins transparent du monnndeuh, avec exigence communautaire from l'ueheu directivant à tuors de bras toujours plus de transparence, depuis Delors au moins. Dans les affaires des états nations...

Mais maintenant que ce sont 'des punks' qui fuitent leurs arrangements courriels à la réchauffette climatik pseudo scientifique (c'était Wikileaks déjà qui avait levé cette serie de e-mails accablants de tricheries concernées inter-'experts', leur premier gros coup ("climategate")), alors là..., c'est pu pareil c'est pu pariel du tout du tout du tout du tout.
Là pour le coup... et sauver encore ce qui peut l'être... on nous envoit le petit jeune sorti de l'école sup plancher doctement devant les gromicros toutouverts sur l'alliénation de l'information sur la toile (cirée), le léninisme de la transparence etc...

ok j'ai compris.

Ils essaient de nous faire passer en verrouillage béton et validé d'état de l'information, (pas vraiment d'état, à la 'pharmaceutique' plutôt...), mise hors la loi de tout site amateur 'non-conventionné' qui s'amuserait à vouloir informer ou pire ré-informer, exercice illégal de l'Information quoi, bien fliquer ça, avec des lois autorisant tous les grands - les états étant vassalisés aux Grosss Ong 'de gouvernment' en réseau de l'Hyper-Babylone, graissant patte aux Ordres des Journalistes renforcés toussa... - à fermer, et à emprisonner qui ils veulent sur simple suspicion...
Car à tout "Onze Septembre", il faut : son Patriot Act...

Bref ils nous dérrident en ce moment même le mot 'totalitarisme' (de Jacques(?) Derrida, le 'penseur' déconstructiviiste-reconstructiviste du sens des mots, la capsule externe sonore restant inchangée) pour essayer de nous fourguer un vrai totalitarisme celui là, mais présenté comme "opposé au totalitarisme" comme bien exposé par le petit Bourgoin sur Europe et donc 'anti totalitariste', forcément. Vous me suivez ?

Je reste totalement..., entièrement d'accord avec cette phrase mise en exergue du joli Baroin ceci dit. Il a raison.

La sidération est en marche ne nous laissons pas enfler.


////////////////////////////////////////////////////////////////


" WikiLeaks vs. the Political Class"

De Justin Raimondo, la star du site antiwar.com
A toujours bien couvert les affres de wikileaks depuis ces dernières années, il nous pond ce qu'il faut savoir cette fois encore.
Les trois premières phrases consistent à assassiner d'entrée de jeu un sénateur qui vient de traiter Wklks d'organisation 'terroriste', le reste je vais le découvrir avec vous. Ca écrit toujours efficace, aux States.
Rien que le titre m'amuse.
http://original.antiwar.com/justin/2010/11/30/wikileaks-vs-the-political-class/


////////////////////////////////////////////////////////////////


WikiLeaks vs. the Political Class

Why they hate Julian Assange

by Justin Raimondo, December 01, 2010
Email This | Print This | Share This | Antiwar Forum

Rep. Peter King characterizes WikiLeaks as a “terrorist” organization, but who’s the real terrorist-supporter? Wasn’t it Rep. King who signed a statement of support for the “National Council of Resistance,” a front for the Mujahideen-e-Khalq (MEK), which appears on the State Department’s list of designated terrorist organizations? The MEK has killed American diplomatic personnel, and is described as a fanatic cult by many observers: its supporters, who adhere to a weird combination of Marxism and Islam, were succored by Saddam Hussein in Iraq before the US invasion, where they still persist (under US guard) to this day.

King’s support for terrorism doesn’t stop there, however: he is also a fervent booster of the “Real IRA,” an Irish Republican terrorist organization that plants bombs and assassinates its enemies. As a supporter of Irish Northern Aid, King lent his name and prestige to a group that was buying weapons for the “Real” IRA, which were used to murder civilians as well as British government officials and police.

If anyone should be accused of support for terrorism – material support – it’s King, and the only reason he’s not been charged is because there are two sets of laws in this country, one for us lowly plebs, who might travel to, say, Colombia, or Palestine, and meet with someone our government doesn’t approve of, and another set of laws for the political class, the members of which can do anything [.pdf] they damn well please as long as they don’t inconvenience higher-ups in the DC food chain.

Speaking of the political class, listen to William Kristol, the little Lenin of the neocons, as he dispenses advice to the Obama-ites on how to deal with WikiLeaks:

“From now on, a policy of no comment about anything in any of these documents should be the absolute rule. No apologies, no complaints, no explanations, no excuses. No present or former government official should deign to discuss anything in these documents. No one in the executive branch should confirm or deny the accuracy of any document. No one should hasten to reassure any foreign leader of anything, or seek to put any cable in context. No one in Congress should cite anything in these documents to make a point about any issue. The entire American government and political class should simply go about its important foreign policy business, and treat these leaks as beneath contempt, and beneath comment.”

Kristol and his ilk don’t believe they’re answerable to anyone but other members of the “political class” – because, don’t you know, they’re above reproach, or criticism of any kind. Sniffy disdain is the only possible response to any attempt to question their royal prerogatives. These Bourbons have learned nothing in the past decade, during which their failed policies have visited disaster on American foreign policy and the peoples of the Middle East – and, what’s more, they don’t care to learn anything. They would rather close their eyes and ears, and just “go about their important foreign policy business,” wreaking murder and mayhem in their wake, while the rest of the world marvels at the enormity of their crimes, and the small-mindedness of the chief criminals.

Kristol’s prescription perfectly expresses the neoconservative view of power and its proper exercise: the common people who pay for our overseas empire have no right to know about, let alone criticize, our overseas shenanigans. Their role is simply to subsidize the whole mess, and let their betters (i.e. Kristol, various Kagan family members, and the laptop bombardiers at AEI and Heritage) determine policy. How dare the hoi polloi interfere!

This is a perfectly natural impulse on the part of the political class, of which Kristol is an exemplar: secrecy is essential to the success of their most important scams operations, and always has been. That’s where the tremendous resistance on the part of the Establishment to Ron Paul’s campaign to audit the Federal Reserve is coming from. If the American people knew, in detail, what scams were robbing them blind, and what murderous plots were being carried out in their name, they’d rebel – and we can’t have that!

Which brings to mind a particular item from the WikiLeaks document release, a cable from Bishkek, the capital of Kyrgyzstan, a small Central Asian nation where the US had to make a major effort to keep Manas air force base from being dismantled by the local authorities, who were demanding more “foreign aid” as the price to keep it open. Meeting with the Chinese ambassador, our own envoy “mentioned that Kyrgyz officials had told her that China had offered a $3 billion financial package to close Manas Air Base and asked for the Ambassador’s reaction to such an allegation.”

According to this self-serving and prolix missive, Ambassador Zhang was “visibly flustered,” and even “temporarily lost the ability to speak Russian and began spluttering in Chinese to the silent aide diligently taking notes right behind him.” Our ambassador continues:

“Composing himself, Zhang inquired if maybe the Kyrgyz had meant the trade turnover between the two countries, which he claimed was about $3 billion a year. When disabused of that notion, Zhang went on at length to explain that China could not afford a $3 billion loan and aid package. ‘It would take $3 from every Chinese person” to pay for it. If our people found out, there’d be a revolution,’ he said. ‘We have 200 million people unemployed” because of the downturn in exports, he said, and millions of disabled and others who need help from the government.’”

“If our people found out, there’d be a revolution” – and that is precisely the point. That’s why Kristol and the war-bots are frothing at the mouth over WikiLeaks’ latest coup. Because if the American people really understood what was being done in their name, and at their expense, they’d rise up as one and deliver one thumping kick in the ass to the entire political class. There would indeed be a revolution – which is why WikiLeaks is being excoriated by both the right and and the left, by Clare McCaskill (on CNN the other day) as well the Fox News types.

Curiously, it looks like the Chinese political class is much more sensitive to popular sentiment than our own mandarins, at least when it comes to foreign adventurism and extravagant spending abroad. As the dialogue between the two ambassadors continues, the essential cluelessness of the American envoy – one Tatiana Gfoeller, career diplomat and former Consul General of the US embassy in Jeddah, Saudi Arabia – comes through as she continues to press Ambassador Zhang:

“The Ambassador then asked what Zhang thought about the $2 billion plus Russian deal with Kyrgyzstan. After some hemming and hawing, Zhang said it was ‘probably true’ that the Russian assistance was tied to closing Manas. Asked if he had any concerns about the Kyrgyz Republic falling ever deeper into the Russian sphere of influence and whether China had any interest in countering this, he answered that Kyrgyzstan was already in that sphere, and China had no interest in balancing that influence. ‘Kyrgyzstan is Russia’s neighbor,’ he intoned … ‘And when the Kyrgyz ask me about this, I always tell them that a neighbor is a gift from God.’ As for China’s interests in the Kyrgyz Republic, he stated flatly: ‘We have only commercial interests here. We want to increase investment and trade. We have no interest in politics.’ He claimed that some Kyrgyz had argued for China to open a base in Kyrgyzstan to counterbalance Russian and American influence in the country, but China has no interest in a base. ‘We want no military or political advantage. Therefore, we wouldn’t pay $3 billion for Manas,’ he argued.”

It never occurs to Ambassador Gfoeller that maybe, just maybe, the Kyrgyz came up with that story about an alleged Chinese offer of $3 billion because they want to create the illusion of a three-way bidding war – and wring more money out of the extravagant Americans. Zhang, the Communist, is more cost-conscious than Gfoeller, supposedly the representative of a capitalist country, and, what’s more, he is full of good advice about how to get the best price:

“Zhang asked the Ambassador whether the U.S. would negotiate to keep the Base open. The Ambassador answered that the U.S. side was evaluating its options. Zhang then offered his ‘personal advice.’ ‘This is all about money,’ he said. He understood from the Kyrgyz that they needed $150 million. [Gfoeller] explained that the U.S. does provide $150 million in assistance to Kyrgyzstan each year, including numerous assistance programs. Zhang suggested that the U.S. should scrap its assistance programs. ‘Just give them $150 million in cash’ per year, and ‘you will have the Base forever.’ Very uncharacteristically, the silent young aide then jumped in: ‘Or maybe you should give them $5 billion and buy both us and the Russians out.’ The aide then withered under the Ambassador’s horrified stare.”

That young aide just couldn’t help himself. The Americans – bankrupts going around the world throwing money out of airplanes – just beg to be mocked. Ambassador Gfoeller, fortunately for her self-esteem, didn’t seem to get it. In any case, as it turned out, we wound up having the yearly rent on the Manas base tripled, to $60 million, in addition to paying $150 million in “assistance” programs.

Our policy of global interventionism doesn’t come cheap: if you add the military budget to a great deal of the operational costs of the US government, what you end up with is the total cost of our overseas Empire – an enterprise that is enormously lucrative for a very small minority of Americans, and hideously burdensome for the rest of us. And then there are the moral costs of supporting dictators, sucking up to numerous sleazeballs, and generally treating the peoples of the world like pawns in a game.

“We have only commercial interests here. We want to increase investment and trade. We have no interest in politics” – this is a foreign policy that makes sense for a republic of traders and entrepreneurs. Why is it that it has to be enunciated by a representative of a Communist state?

The way Julian Assange is releasing these cables is a stroke of genius, because the cumulative effect paints a devastating portrait of a policy wielded by spendthrift know-it-alls, one designed to do nothing but enrich the undeserving and empower the worst. As the foibles of our preening viceroys are publicized, and the enormous scale of the waste and fraud comes to the attention of the American people, a revolution is indeed possible. That’s why the Establishment of both parties, and pundits on the neocon right and the Obama-ite left, are out to knife Assange and bring down WikiLeaks. They may fight about how much to raise the retirement age, and how to divide the tax loot, but when it comes to defending the Empire – and the cult of secrecy that sustains it in a “democratic” Imperium such as ours – they stand united, both red and blue. That’s why Chris Matthews can smear Assange as a “rapist,” even though he knows it’s a trumped-up charge, and neoconnish “libertarian” Michael Moynihan – who believes the very idea of any US government pressure on the Swedish government to harass Assange is only credible to “wild-eyed, spittle-flecked conspiracists [sic] bloggers” – can get in on the act, too.

Oh, but of course the US government – our government – would never do anything so rude, so crass, so un-libertarian as to try to discredit a prominent critic through sexual innuendo or other dirty tricks. Now would it?

The smear campaign against Assange is a disgrace, and good for him for walking out of an interview when his interlocutor insisted on pursuing the “rape” angle. And bravo for making the New York Times go to the Guardian for the cables: that Times “profile” of Assange was another in a long series of smear pieces that have appeared in our court press with suspicious regularity. This is the price some “journalists” pay for access to the corridors of power, and they’re not only willing but downright eager to pay it. Jobs in journalism are hard to come by these days.

One thing I personally appreciate about the WikiLeaks mega-dump is that it provides me with plenty to write about for the next few years, at least. There is so much material here that one could hardly hope to cover it all, and pick up all the little gems that are just waiting to be discovered by the avid researcher. For some time to come I’ll be mining this rich lode – rich with meaning, and heavy with lessons for critics of the interventionist foreign policy consensus.


/////////////////////////////////////////////////////////////////


"Exercice illégal de l'Opinion"

Voilà ce qu'ils vont finir par nous sortir, si la dynamique post-baroine naissante prend de l'ampleur librement...

"Manipulation d'information par personne non autorisée."
"Distribution et incitation à la consommation d'informations prohibées piratées ou non conformes, contemporaines hors licence ou à oublier"

Je prends exemple simplement sur "la méthode pharmaceutique" et ses fameuses dérives qui n'ont que trop duré. Méthode qui a l'avantage pervers de prendre les états élus et nationaux en otages, par des 'Ordres" qui ne sont cooptés que par eux-mêmes et par des réseaux, impériaux par leur nature même de réseaux.
(i.e. l'échelle nationale favorise le gouvernement étatique évolué philosophiquement, l'empire d'échelle gargantuesque favorise les réseaux, seule manière de faire fonctionner quoique ce soit d'à peine politique dans ce magma aux 350 provinces.)


//////////////////////////////////////////////////////////////////


Tiens ?
Je n'arrive pas à me connecter sur Wikileaks...

Je viens d'essayer pour voir, une fois à partir du lien fourni par antiwar.com :
http://cablegate.wikileaks.org/
Une autre fois par celui fourni par fdesouche, plus précis pointant sur un item (mot français) particulier, l'article sur Israël engueulant la France pour l'attitude un poil tiède de la Turquie.. ( http://www.fdesouche.com/154375-wikileaks-israel-accuse-la-france-de-turcophobie ), là :
http://cablegate.wikileaks.org/cable/2009/10/09PARIS1461.html

Et bé... Aucun des deux ne marche (le site est le même), on va dire que c'est la rançon momentanée du succès planétaire... mais comme disent les Russes à propos de la confiance : on va vérifier.

Pas vous ?


///////////////////////////////////////////////////////////////


"La France n’ a jamais été un grand peuple.
Une grande nation certes oui mais...
"
------------------------------------------------------------------

<<>Une grande nation certes oui"... toute la grandeur de l'idée ou du fait national tient là. Mi charnelle et 'posée là' (le "fait"), mi idéelle, pensée et artificielle ("idée"), la nation est.. une invention française justement, peu importe que ce soit par une foule immense de français "d'élite" au cours des siècles, plus que par le petit peuple, qui pourtant méprisait ses barons et en appelait au roi si naturellement, et qui si naturellement, précocement et durablement (on va le voir!) a embrassé cette 'mi idée' faite pour sa grandeur, sa satisfaction juridique son autonomie et son progrès


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ SPQR #213
Le 1 décembre 2010 à 20 h 52 min | Permalien

"Je comprend vraiment pas les commentaires. Pour le coup, il a complètement raison! La volonté general de faire disparaitre la sphère privée, est presque aussi terrifiante qu’une photo du patron de wikileak. (bon j’ai pas vu la video aussi)"
------------------------------------------------------------------------------------

Nous sommes assez nombreux à avoir émis cet avis, régulièrement le long des cinq pages de commentaires. Pas majoritaires, mais nombreux, régulièrement il y en a un qi dit ça. (moi c'est au #93)
Après quand c'est remis dans le contexte que ça craint, il y a de quoi gueuler j'ai développé ça (avec d'autres, dont Chevalier #125 clair et conscis) ; mais dans la phrase prise seule il a tout à fait raison.
C'est un peu comme avec la propriété privée, arrivé à un seuil, c'est pas touche !.
Pas vos oignons.


(HS : J'espère que MArine s'en est bien tiré chez Denisot et a bien résisté au sigrand Béhachel en mission d'intimidation.) (encore une fois, il s'agit 'communicationnellement' d'assurer la banalisation des invectives systématiques et maenacantes dans NOS conversatyion, celles du peuple d'un bas (et dramatisation, et culpabilisation) lorsque le thème du FN, son nom, essaie d'y apparaitre...)


///////////////////////////////////////////////

Pour faire court, le problème c'est que Baroin fait un exercice de philosophie politique toute théorique et scolaire, pour certes l'appliquer à un simple épisode accidentel et d'initiative privée ("des punks" disais-je) et non point "une société" comme il cause, ce qui est un peu vilain vilain, mais surtout :
qu'il participe à la construction dynamique (euh, dialectique ? c'est ça?) d'un grand mensonge, doublé d'une horreur sociale, consistant à :

1 - affubler de l'étiquette "danger totalitaire", danger fachiste quoi, l'attaque que les deux ou trois héros de WikiLeaks leur ont infligé.

(Précision en marge : 2 héros... les 2 seuls assez connus de l'affaire dont l'un croupis déjà dans les prisons de l'armée (c'est lui qui a 'fuité les message en Afpak ou en Iraq j'n'saisplus), l'autre gestionnaire du site vient à l'instant d'être poursuivi par la Suède, où il s'était réfugié politiquement, pour une affaire louche de harcellement sexuel voire de viol, proferrée par deux personnalités spécialement douteuses et spécialistes de la poursuite judiciaire (militantes d'assoces louches je vous assure, deux différentes, qui publient toutes deux sur le thème de "la vengeance") , aisément pilotables car volontaires tout simplement, et professionnelles ou semi-pro mais habituée à coup sûr à utiliser cvette fois au service de mamdame Clinton and C° la législation suédoise particulièrement favorable aux femmes plaignantes, à la limite de la folie féministe même puisqu'elles sont dispensée de prouver, leurs accusations suffisent...)
(cf J Raimondo dans son article sourcé impeccablement comme d'hab du 28 novembre sur antiwar.com (pas celui du 1ier dec. que j'ai posté +haut, le précédent allez sur le site, and read.) (Bref, tout va très bien pour eux actuellement comme vous le voyez, cependant que les médiats de la terre entière les pourrissent d'injures around the clock... Mais petit Baroin, lui, participe à mieux : )

2 - et alors de présenter (bientôt, par d'autres personnes), un projet de législation spéciale sensée lutter contre cet horrible danger affreux de la société totalitaire, (enrobé de diverses et horribles "dérives", ça c'est la petite voix des revues de presse tous les matins de toutes les radios, voix de l'autorité sous formes de féminines débutantes et touchantes qu'on n'oserait pas contredire),

3 - et ainsi en se présentant fatalement et automatiquement comme une législation "anti-totalitaire" ou anti-fachiste, puisque "la transparence c'est la société totalitaire" grosso modo, point numéro 1 énoncé (avec "une société" ajouté au début) de façon incontestable en vérité par notre universitaire petit Baroin..., et bien ; de réaliser ce tour de force sémentique et déridien en diable de nous présenter une législation muselant l'information comme.. "anti-totalitaire."
( ..the world over tant qu'à faire, ou dans tout l'Hyper Babylone au moins , l'impériale Washingtonia ("-la-petite".))

Là si vous m'avez bien suivi, ça craint.


/////////////////////////////////////////////////////////////

Appelez-moi l'O.S. les enfants...
(j'espère indiquer clairement à chaque fois que mon niveau de compétence général est fort bas (philo...) et que je ne compte pas le dépasser. Je le tutoie, c'est tout..)

Vu à l'instant la vidéo de Béhachel 1ier (eux non, il a des ancêtres déjà 'illustres' j'oubliais !!) chez Denisot, Marine était absente j'avais mal compris. Ouf ?

Difficile de voir à quel jeu ils jouent, en la faisant mousser comme ça, tout en lui jetant de l'épouvantail fasciste (pour l'aider à passer auprès des frontistes en janvier ? avec ces gens tordus...), il est clair qu'ils se préparent, qu'il lui réservent un truc, des trucs et qu'en fait peut-être ils la souhaitent..
Bon.
Mais moi aussi je la souhaite finalement, et le pays aussi il la souhaite.

Alors...
Par contre pour garantir un ticket Gollnisch Marine en 2012 elle présidente lui "1ier ministre évident", et faire campagne de façon novatrice avec ce ticket seul capable de faire trembler vraiment et de résister vraiment , et de rassurer (n.b. les deux font trembler, les deux résistent bien !, les deux rassurent... mais pas par rapport aux mêmes gens ! ils se complètent admirablement sur tous les plans ce n'ai pas une vue de l'esprit lui un officier de réserve avec de nombreux contacts de hauts niveaux dans le monde depuis longtemps, elle passionaria ierresistible un peu névrotique mais sûre des ces idées (propres!) et fille d'un père injustement persécuté), je suis sérieux ce n'est pas parce que je suis incapable mentalement de trancher une décidsion : c'est bel et bien le "ticket Marine-Gollnisch" que je souhaite et je pressents pour 2012, qui bousculera l'opinion au dela du 1ier tour c'est l'objectif (c'est pas gagné sinon!), offre originale mais constitutionnelle (ok la présidente restera libre de nommer, mais ça n'empèche pas de faire une campagne novatrice et puissante) et qui ira loin en 2012), et bien pour avoir ce ticket : je ne suis pas bien sûr de pour qui il faut voter le mois prochain à la présidence du Front ..


////////////////////////////////////////////////////////

AAppelez-moi l'O.S. les enfants...
(j'espère indiquer clairement à chaque fois que mon niveau de compétence général est fort bas (philo...) et que je ne compte pas le dépasser. Je le tutoie c'est tout..)

Vu à l'instant la vidéo de Béhachel 1ier (euh non, il a des ancêtres déjà 'illustres' j'oubliais !!) chez Denisot de ce soir, Marine était absente j'avais mal compris. Ouf ?

Difficile de voir à quel jeu ils jouent, en la faisant mousser comme ça, tout en lui jetant de l'épouvantail fasciste (pour l'aider à passer auprès des frontistes en janvier ? avec ces gens tordus...), il est clair qu'ils se préparent, qu'il lui réservent un truc, des trucs et qu'en fait peut-être ils la souhaitent pour lui balancer tout ça.
Bon.
Mais moi aussi je la souhaite finalement, et le pays aussi il la souhaite.

Alors...

Par contre pour garantir un ticket Gollnisch Marine en 2012 elle présidente lui "1ier ministre évident", et faire campagne de façon novatrice avec ce ticket seul capable de faire trembler vraiment et de résister vraiment , et de rassurer
(n.b. les deux font trembler, les deux résistent bien !, les deux rassurent... mais pas par rapport aux mêmes gens ! ils se complètent admirablement sur tous les plans ce n'ai pas une vue de l'esprit lui un officier de réserve avec de nombreux contacts de hauts niveaux dans le monde depuis longtemps, elle passionnaria irresistible un peu névrotique mais sûre des ses idées (propres!) et fille d'un père injustement persécuté toute ça vie), et bien pour avoir ce ticket : je ne suis pas bien sûr de pour qui il faut voter le mois prochain à la présidence du Front ..

je suis sérieux ce n'est pas parce que je serais incapable mentalement de trancher une décision : c'est bel et bien le "ticket Marine-Gollnisch" que je souhaite et je pressens pour 2012, qui bousculera l'opinion au delà du 1ier tour (c'est pas gagné sinon!) c'est l'objectif , offre originale mais constitutionnelle (ok la présidente resterait libre de nommer, mais ça n'empèche pas de faire une campagne novatrice et puissante) et qui ira loin en 2012), ils se complètent admirablement ne serait-ce que pour leur solidité duale face au sale coup qu'il réservent à Marine.
(Bruno lui sort impeccablement blanchi de toute accusation salissante, n'en sera que plus fort c'est un point désormais acquis. Elle, ne sera jamais accusée de ces mauvaises pensées nazifiantes, on la dira 'fachiste malgré elle' quand même, genre. En tout cas ils lui préparent un autre sale coup , genre "l'héritière nauséabonde', ou bien pire.
Avec Gollnisch il y a vraiment une synergie.)


//////////////////////////////////////////////////////////////////

fj amsalem 104 toujours bien comme d'hab.

Pas grand chose à rajouter,
si ce n'est que BHL, mine de rien, compte, ne serait-ce que par intimidation.

Et que le succès de son ethnie vient aussi de ce qu'elle est mieux formée au combat de chiens, terrain fatiguant pour le Français moyen, (et que 'le noble' refuse, lui), et qui a remplacé notre civilisation...
Ce ne sont pas tant 'les quotas' qui maintenaient à la marge les Juifs de France, d'ailleurs peu nombreux jusqu'à quelques années avant le 20e siècle : c'est tout simplement le fait que la société française était plus favorable à la démarche du Gentil français, tout simplement mieux à son image de Gentil français bienvoulant râleur mais discipliné dans des oeuvres communes et inventif en légèreté, fonctionnait mieux avec le Gentil français présent dans ses meilleurs rouages comme dans ses soutes, cons ou studieux, sages ou furieux, suiveur et libre et curieux... La culture ethnique juive y étant moins à l'aise, alors moins adaptée, un peu - en exagérant - comme des gitans devant une confiserie bourgeoise place de l'église.
Aujourd'hui tout a changé, la culture du tous contre tous - implantée chez nous comme ailleurs sous les coups conjugués du judaïsme organisé, et du protestantisme anglosaxon triomphant, et entre les deux chez nous par la Secte FM admirative des deux premiers, d'ailleurs y trempant de divers degrés et à coup sûr leur jouet.
Non, la 'connerie' du Gentil français de base n'explique pas tout. On était largement aussi cons dans la France de 1900. Et pourtant...

Ca a commencé avec la prolétarisation des pauvres..., chose peu française qui n'était rien d'autre que la résurgeance de l'antique esclavage méditérannéen accompagnant la monté en puissance de ces agents conjugués - puis bientôt l'écrasement du 'patron chrétien', par le syndicalisme révolutionnaire politisé, par le haut capitalisme concentré tout-écrabouillant, et par les lois des chambres 'socialistes' anti-koulaks par idéologie et/ou motivées en sous mains par les prédateurs, 'prolétariennes' de Blanqui à Giscard - par ces agents divers mais conjugués et nommés ci-dessus donc, au paraphraphe précédent.

Béhachel aujourd'hui n'est pas qu'un épiphénomène dans cette sitation, présente comme dans cette lignée historique, mais c'est vrai qu'on s'en fout.

Pour lui tout ce qui ne serait plus le combat de chiens glaviotants généralisé, qui ne contribue pas à l'avènement d'une espèce de combinaison post-moderne d'anarchie et d'Hyper-Babylone, serait "du fachisme." En ce sens il est toujours utile le Béhachel comme marqueur fiable des erreurs et de la connerie.


///////////////////////////////////////////////////////////////

771 commentaires tiens j'avais loupé cette affaire...
Ca va vite !

Bon, en dehors des choses évidentes : mesurer soigneusement toute la différence qu'il y a dans ces faits avec une bagarre 'normale' de fin de match, au foute ou au rugby comme celle que notre beau pays a certes toujours su en produire de lui même.

Couper l'herbe sous le pieds des apparatchiks vivrensemblistes qui automatiquement vont nous brandir du "ben quoi une bagarre sur une terrain de foute, vous avez jamais vu ça ?"
(ces aparatchiks sont maires, responsables expérimentés de 'sections sportives', cadres ou consultants de services sociaux de départements par exple (votez au cantonales ! votez bien !) régionaux etc. Ca, ils en ont vus, et plus que tous les visiteurs de fdesouche réunis.)

Mais ce qu'ils cachent et qu'ils va bien falloir leur pointer, à eux et à leur répétiteurs des pravda de province, c'est le changement qualitatif dans ces évènements :

- l'extrème violence, et l'acharnement aux motivations jamais vues sur un terrain de sport, et l'acharnement sur la vitcime à terre. Rien à voir avec nos 'boites à baffes' provinciales.

- l'incroyable attitude maffieuse des cadres chapeautant ces coupables de graves violences constatées, attitudes purement antisportives, affichant mensonges si ostensibles que ça en devient, je l'ai dit : maffieux.
On connaissait les avocats des confectionneurs du Sentier, on fait connaissance des entraineurs de clubs de foot sarasins.


////////////////////////////////////////////////////////

"Fragile psychologiquement..."
Cette phrase n'est pas à l'intention des tribunaux, cette phrase est à l'attention des lecteurs de la brève, des auditeurs, des téléspectateurs.
Débrancher immédiatement le réflexe "y'en a marre de ces hostiles c'est de pire en pire il faut réagir cette fois je vote FN !!!"

Nan... "Fragile psychologiquement" qu'on vous dit, une rareté quoi.
Aaaaah, boonnnn...

Et voilà.
Les tribunaux eux ils sauront se trouver des raisons à eux tout seuls, comme des grands, voire même infliger une peine lourde ça se voit périodiquement.
L'ESSENTIEL c'est de maintenir sur le bulot ce bisou tout va bien chez sarkoland le sécuritaire à l'eau dure, vous vous rendez compte les automobilistes ce qu'ils prennent alors les racailles quessqu'ils doivent manger..., l'essentiel c'est faire reposer doucement ce sourcil, prestement levé dans 'la population' à l'annonce de ce crime au marteau sanglant, d'un gardien d'immeuble bien de chez nous qui avait osé lever la voix.

"Instable psychologiquement" qu'on vous dit. Ca compte pas.

La cible de cette phrase si répandue vous ne trouvez pas ?, ce n'est pas les juges, c'est nous.


//////////////////////////////////////////////////

@ Dude #33 et aussi Mundare et Roy
Le 3 décembre 2010 à 0 h 13 min | Permalien

" Il [le Fn] ne le sera jamais [au pouvoir]"
------------------------------------------------------------------------

<<>... but of one thing we can be sure: the US government’s shameless attack on WikiLeaks, and Julian Assange, its founder, will continue and even escalate. Under pressure from the US, the Swedes have reversed their earlier reversal of an indictment for “rape and sexual molestation,” and have issued an international arrest warrant for Assange. They have also denied his previous application to live in Sweden. The whole thing is an obvious set- up, with two women – one with a very dicey political history, and a obsession with “revenge” – taking advantage of Sweden’s crazed “feminist” laws which only require an accusation and little proof to necessitate an indictment. His main accuser, a member of the “Brotherhood Movement,” which has been described as “a fringe group around Sweden’s social democrats with decidedly ‘cultish’ leanings,” is also the author of an article entitled “Seven Steps to Legal Revenge.”

That the US government would even try to discredit someone in this pathetically transparent manner, and brazenly manipulate the Swedish “legal” system to serve its own misguided ends, isn’t just morally reprehensible – it’s evidence of an astonishing incompetence. Who do they think they’re fooling? "

De Justin Raimondo, il y a 6 liens rien que dans l'extrait ci-dessus pour sourcer solidement les affirmations qui y sont. Ces liens sont perdus ici à cause du copié-collé, mais vous les aurez tous en consultant l'original :
http://original.antiwar.com/justin/2010/11/28/the-big-dump/

----------------------------------------------------------------

Pas le temps de tout traduire mais grossomodo :
Les charges que des suédois avaient abandonné contre J.Assange pour aggression sexuelle et viol ont été reprises sur place par deux (semi) professionnelles de la traque aux machistes profitant d'une législation particulièrement favorable ("folle") en Suède - point faible du sanctuaire politique où il s'était réfugié et... qui vient au passage de demander son expulsion, enfin de refuser sa dernière demande de (renouvellement de?)résidence... - les deux traqueuses étant à la tête d'associations tout à fait louches, l'une d'elles décrite comme 'à tendances sectaires" et communiquant toutes deux sur la vengeance, et payées par on ne sait qui contre on ne sait quoi.
Grosso modo...

Bref rien que du clean..

Julian Assange et Bradley Manning sont des héros tous simplement, et il faut les soutenir.
Même si la manip probable dans cette histoire de WikiLeaks consiste à (re)construire du sens à postériori à partir du bruit qu'ils balancent innocemment, qu'ils ont assez facilement ramassés (toutes ces communications étaient déjà centralisées, et le fichier accessible même à des fonctionnaires de très bas niveaux.)

Il est donc important pour nous aussi de 'construire du sens' à partir de ces fuites en masse, et il me semble que fdesouche dans son domaine l'a compris !

Sinon, pour les amateurs du genre aux States hier voici que dans l'indifférence générale certains petits malins viennent de piocher dans la nasse un joli document révélant... des connections avec la mafia israélienne dans le gouvernment américain tiens donc..., mais bon, hein c'est pas le sujet ok ok ... ( http://original.antiwar.com/justin/2010/12/02/wikileaks-exposes-israeli-mafias-growing-influence/ )


/////////////////////////////////////////////////////////////////

TRAHISON spectaculaire de la Suède, qui vient de revenir sur l'asile politique si nécessaire qu'elle avait accordé à Assange.
INVERSION lamentable du procès qui avait lavé Assange de cette accusation stupide d'aggression sexuelle, on se croirait dans l'affaire Gollnisch.
PERVERSION ignoble du système judiciaire 'avancé' suédois, permettant à toute femme accusant sans même avoir à le prouver de déclancher des poursuites contre l'homme trop indisposant, poursuites aujourd'hui déclanchées par le parquet suédois traitre à son honneur et à sa mission. Perversion de ce système par deux professionnelles de l'oppression judiciaire anti-mâles version "cultish", achetables aux plus offrants.


///////////////////////////////////////////////////////////

@ Neustrie : c'est ce que Chevalier disait si bien dans son comm 128 dans le fil Baroin (http://www.fdesouche.com/154739-baroin-%c2%ab-une-societe-transparente-est-une-societe-totalitaire-%c2%bb/comment-page-3#comment-1743671 )

"»Une société transparente c’est une société totalitaire » – François Baroin

Hum, honnêtement, je pense qu’il a raison, en un sens. C’est ce que Muray passait son temps à dire. Naturellement, les gens comme Baroin ont tout fait pour rendre la société “transparente” du haut vers le bas, et “opaque” du bas vers le haut, ce qui est tout le problème."


[edit] : f j amsallem est bien mieux qu'un troll, je ne laisserais pas dire ça.


//////////////////////////////////////////////////////////////////

[1ier tronçon...]

Les fuites de WikiLeaks embêtent la diplomatie professionnelle et salissent les Etats-Unis... ou à tout le moins le Département d'État américain (c'est leur "Quai d'Orsay" à eux, ministère des affaires étrangères donc. Cheffesse actuelle la "control freeak" quasi clinique : Hillary Clinton.)

Bon. Qui a fuité et comment ?

Il y a volonté de salir d'une part, diffuse ou non, et une volonté de balancer d'autre part, bien diffuse elle aussi.

Rappelons que la fuite massive et centralisée, techniquement était en fait assez facile puisque cette centralisation était déjà faite dans les services du Département d'état ricain, que ce/ces fichiers étaient mis à disposition assez naïvement à à peu près n'importe quel fonctionnaire de cette administration, fût-il stagiaire en Evaluation en Milieu de Travail, en exagérant un peu.
Source de mes dires, encore une fois antiwar.com : le très bien sourcé. Rappelons le liens vers l'article qui, au début de l'explosion de cette affaire rappelait les faits bruts le 28novembre : "The Big Dump" http://original.antiwar.com/justin/2010/11/28/the-big-dump/

extrait : "The dossiers were to be collected by US embassy personnel and passed on to the CIA, the FBI, and other intelligence agencies, presumably to be entered into Siprnet, the “secret” US government database to which even newly-recruited low-level intelligence officers such as Bradley Manning – generally believed to be the source of the original leak – have ready access. So when Ban ki Moon’s credit card number and password is lifted by some low-level functionary, and used to pay for a wild weekend in Reno, we’ll know who to blame. [i.e Miss Hillary, lire le texte en entier c'est amusant, et bien stimulant] (deux liens pointant vers des sources fiables ans cet extrait.)

Pour le comment on s'en contentera ; et impossible de surcriot de savoir si les fuiteurs - Bradley Manning - et les diffuseurs - Julian Assange - sont de braves idiots utiles manipulés par dfes affreux ou de vrais Cartouche du net, de la ré-information et de la lutte contre l'Hyper-Babylone.
Il faut les soutenir c'est évidents dans les deux cas ce sont des braves, dans les deux cas ils nous offrent à grands frais de quoi faire de l'utile...
La manipulation vilaine je le répète, viendra plus sûrement à postériori, dans la capacité à mobiliser certains réseaux (qui se sentent visés) pour fabriquer du sens à partir de ce bruit des 250 000 messages, sens qui conviendra alors aux éventuels manipulateurs - ou simplement les meilleurs dans cette spécialité, sûrs de leur fait par avance...
Alors que pourtant nous souchiens internautes sommes loins d'être largués dans cette course au sens, et sur la toile (voire ailleurs..) nous ne sommes pas les seuls :

Par exemple à cet exercice là ça démarre sur les chapeaux de roues chez antiwar.com depuis dimanche dernier sans débourrer, et ce matin encore... Site spécialisé contre les menées guerrière de l'Empire, mais fondamentalement fait de vrais libertariens (Lew Rockwell, Buchanan, Raimondo..), ne pas confondre avec les Obwanophobes primaires et baveux nés la semaine dernière, Tea Partiers de micro trottoirs et autres Sarah Pallins...

QUI ? donc a intérêt à la balance ? , en interne ?

D'un côté les pourriseurs, toujours automatiquement contents d'uriner sur une organisation étatique exhibant encore de belles ruines de souveraineté nationale, d'utilité publique et de raison d'état, de culture et d'effort à la civilisation, et de sens du service, public.
Ceux-là devant leurs ordinateurs tout en émoi derrière leur badges d'accréditation "Secret / State Departement", je les imagine facile, salivant devant leur 'sauvegarde' sur clé USB de tels ou tels propos de général ricain, un peu 'vert' dans son appréciation (en interne) de certains alliés 'niakoués' ou autres pipis d'Hillary Clinton certes risibles réclamant qu'on relève toutes les données biométriques de députés UK ou de l'administration de l'ONU au grand complet...
Ceux-là je les imagine trop facile, j'ai été élevé dans les années 70 à l'animateur de France-Inter nous mettant invariablement du "Je t'aime moi non plus" tous les samedi à 12heure59 en plein repas familial, et ricanant avant comme des têtes de cons qu'ils sont, et ricanant après encore.. Ceux-là c'est bon j'ai trempé dedans, trop trempé.
Le genre Siné de tous les âges à taper encore en 2010 sur les curés et les colonels, le ventre tressautant de spasmes devant leur surprenante audace urinaire tout en cherchant des yeux si le chef n'est pas dans le couloir.

De l'autre coté les nettoyeurs, ceux-là 'tiennent à ce que ça se sache', exaspérés ulcérés par ce qu'ils voient autour d'eux depuis des années dans leurs services.
Cette inondation de boues intriguantes, ils sont malades de voir tel ou tel bureau (dans la diplomatie, dans l'armée) transformé en lupanard des ambitions et casino des enveloppes, tables à roulettes des incompétances exacerbées solidaires en réseau, épousialles d'affinités des cyniques en baskets et des tricheurs, jusque dans leurs sphères proches infestés de plus en plus par des cafards plus roublards qu'eux et leurs amis Wasp américains, et en floppées solidaires, réfugiés politiques iraquiens par ci puis maitenant iraniens par là à qui l'ont confie des budgets pharaoniquesd et des responsabilités pharamineuses, qui disparaissent en autant de riens lamentables tout en ayant bloqué et détruit leur travail honnêtes et fin, bouché par leurs présences avides les bonnes promotions utiles et "principeled" comme disent les Wasp's, crapeaux vaguement Turco-machin affairés à détourner en petits troupeaux les meilleures technologies vers Le Seul Allié, et surfacturer de la daube pour les US, à argumenter à longueurs de mails trolliques sur l'inutilité d'envoyer des plaques de blindages aux GI's en Irak..., à grands coups de "ce serait contre-productif en termes d'images" ou tout autres trouvaille pilpoul de la minute entravant à longueur de semaines la moindre bonne idée de bon sens qui circulerait libre encore, par flipages réflexes de se faire passer devant dans leurs baveries quotidiennes de la maitrise, du crachoir et des lignes de budgets toujours plus enflés et dispendieuses, pour rien, dans leurs calculs de mites à l'assaut de la statue.

Pour pas mal de ces gens là, qui ont maintes fois vérifié en conversations privées avec d'autres que c'est pareil un peu partout (diplomatie, armée, 'aides', armements, 'priorités politiques' etc.), dans ces ex services américains transformé en pyramides flasques et obèses mais paranoïaques, ne faisant qu'aspirer toujours plus de dollars par porte-containers entiers et toujours plus de petits cafards miteux obsédés de la combine et persuadés de la tricherie, et bien, de tous âges, l'option WikiLeaks... leur est apparu pour ce qu'elle est, peut-être : le seul moyen.

A nous d'en faire bon usage, de piocher les bons faits et de connecter les points.

Le "Cui bono" (i.e. "à qui profite" (le crime) ?) est toute la viande dans c't'affaire, toute la substance de cette histoire. A venir. Tout est dans ce que nous en feront. En face ils sont si sûr de pouvoir mayonnaiser ça à leur guise... à nous de faire sens, le notre.

----------------------------------------------------------------------------------------
Par contre, que ça permette à "Obwana le muzz et Michele la Black Panther" dans leur lutte contre l'homme Blanc d'embêter Sainte Hillary et ses charmants soutiens, tout en essayant de se défaire de la magistrale et splendide charge que lui ont "fait subir" les Tea-Partiers en T-shirt bermudas micro-trottoirés derrière leur barbecues sur Fox-News pendant 6 semaines, c'est possible mais on s'en fout.

///////////////////////////////////////////////////////////////////

Si Bruno Gollnisch reprend mots pour mots ce qu'écrit Goldnadel, il se prend la Licra et l'Uejf sur le dos.
Ce ne sont pas des mots en l'air, c'est déjà arrivé.

Donc c'est bien d'applaudir certaines vérités mises sur la place publique, enfin, mais il ne faut pas oublier que c'est une sorte de parade des monopoliseurs du discours qui nous narguent, en se ruant sur le dernier thème dans le vent.
Evidemment individuellement il n'y aurait rien à leur reprocher sommes toutes, ou même aupplaudir certains, sauf quelques vrais enfoirés +ou- identifiés.
Il n'en reste pas moins que l'effet est bien là, et à moins d'être 'parainé' bon teint je vous déconseille de faire l'essai vous même, pour le moment...

///////////////////////////////////////////////////////////////////

Leur argument est : “Nous ne faisons pas de publicité à caractère politique ou religieux

Ils proclament ainsi la dictature du marchand, du 'culturel' de pur divertissement (puisque dénué de politique ou de religieux), du factuel sans perspective.

Le Discours est devenu important, très présent, et autoritaire : il intime des ordres à tous, mêmes aux élus , mêmes aux ecclésiastiques.
Le Discours censure le politique et le religieux voilà qui est symptomatique d'un pouvoir de fait. Tout en favorisant le non dit, et pas n'importe lequel : celui qui l'arrange.
Le Discours se proclame agent du sansfrontiérisme cérébral. L'irresponsabilisation obligatoire, et totale, l'interdiction de l'engagement.

///////////////////////////////////////////////////////////////////

Autre fait intéressant : que ce soit le publicitaire qui dicte cette interdiction.

Voyez qui commande, qui intime l'ordre d'éradiquer politique, religieux, mémoire et perspective.
N'oubliez pas que ça fait belle lurette que la publicité est dealée par grandes centrales, que les journaux n'ont plus leur propre bureau de "réclames" au fond du couloir à gauche. Toutes leurs pages sont prises en charge par une ou deux agences, centrales d'espaces publicitaires. Elles dictent leurs lois, et sont liées avec les propriétaires des journaux bien souvent, en plus.
Ce sont elles qui imposent cet 'a-politisme' (et non pas le journal 20 minutes, simple portevoix), ce sansfrontiérisme mental.

/////////////////////////////////////////////////////

Cette polémique sur-gonflée sert de coup d'éponge, 'd'effaceur' de la mémoire collective de l'excellente prestation de Marine le Pen, longue et en prime time chez Arlette C. (et Duhamel et Dati) devant un niveau d'audience absolument exceptionnel.

CE genre de peformance effraie terriblement les apparatchiks de l'Opinion. Beaucoup plus que le commun des gens, mêmes socialos 'nomaux'.
Alors voilà, palucher, painturlurer, essayer d'empocher quand même un peu et dans la panique le phénomène qui a existé en fin de semaine passée.
Dans 2 semanes, dans deux mois, ils s'imaginent qu'on ne se rappellera plus que de 'la controverse sur les propos'... : oubliée la démonstration de pertinence politique et de belle tenue télévisuelle de notre Marine préférée (bé oui, on l'aime pardi.)
Ca pourrait être triste et rageant, seulement voilà :

1 - cette polémique surgonflée est intensément ridicule, et creuse, et malgré la convocation de Klaus Barbie lui-même laisse les Français parfaitement froids, narquois et incrédules devant ce ballet de nos apparatchiks rosis d'indignation de notre socialisme d'Opinion.
2 - j'ai comme l'impression que l'impression qu'a posée Marine sur l'esprit des gens va durer, et ridiculiser cette polémique en comparaison.
3 - j'ai comme l'impression, même, que cette polémique imbécile et qui semble révolter les Français (ceux qui réagissent...) va au contraire laisser un souvenir... marquant comme symbole de la polémique lamentable et creuse anti-Fn typique, comme son référent classique, et que les gens maintenant pour se braquer encore contre le Fn vont exiger cette fois des raisons consistantes pour le faire : faute de quoi...
4 - j'ai comme l'impression que Marine l'a fait exprès. Après tout elle n'est pas sotte ses propos sont innattaquables et elle a des conseils expérimentés dans la famille...

/////////////////////////////////////////////////////////////////

En fait cette polémique post passage chez Chabot me fait penser exactement au coup de psyko qu'a été l'éclatement de l'affaire Carpentras, le lendemain même, je crois d'un passage télé très suivi et prévisible de Jean Marie Le Pen...

Il s'agit de coller une étiquette indélébile 'noire' sur un édifice construit par le populiste dans le vent, et dont l'opinion s'était inocément émourachée... Le lendemain même , on te traumatise tout ça avec une intense culpabilisation, de ses mêmes véiléités lepénistes...

Ce week end c'est un peu la même chose. Mais c'est petit bras tout ceci. Oh la la on est loins du cop de Carpentras.
Ceux qui nous font face n'ont plus le scinisme violent de l'infernal couple Joxe-Mitterrand. On a affaire à des peluches édentées.

Ceci dit, nos vrais adversaires, de première bourre euh n'ont pas encore agit, ceux de cette 'polmémique' du week end les seconds couteaux et des has been, qui nous resservent du réchaufé
On a vu en 2007 qu'en face ils savent travailler et agir sérieusement encore...
Ah mon avis en ce momment iols en sont à l'observation.
Une chose est sûre , ils sont obnubilés par Marine...

////////////////////////////////////////////////////////////////////

Un Front qui plébisciterait Gollnisch en janvier, c'est un effet de 'cliquet', une impossibilité de revenir en arrière.

L'obligation de résister, faire front et gagner.
Dans la lutte des forces en présence, nous pourrions être tentés de reculer ; en fait nous sommes suffisemment forts, le pays est prèt à suivre Marine nous ne devons pas nous atrophier de nous même.

Si Bruno Gollnisch était médiocre, si sa mouvence était médiocre, oui il faudrait couper et sabrer ça au plus vite.

Mais c'est tout le contraire.

Laissons les autres hurler, et faisons bloc.
Marine seule ne triomphera pas de la classe politique, quand bien même elle doit être portée au devant du choix des Français. Le combat est plus vaste que pour une personnalité seule . D'ailleurs, les Français ne feront jamais confiance à une seule personnalité, même charismatique : ils veulent voire ce qu'il y a derrière.
Or si Marine l'emporte ce qu'il y a derrière sera oblitéré, automatiquement et les Français se méfieront.
Le soutien serait plus faible.
Il faut une formation derrière et alors, un appel devant.

Si elle gagne en janvier, les "forces" la pousseront à renier une partie 'nauséabonde' tout naturellement, nauséabonde ce qu'elle n'est pourtant pas. Cette pression nous fera engager des forces, en gaspillage.
Pour qu'elle puisse résister à ça il faut... la forcer, c'est aussi simple. Avec un Bruno elu à la tête du Fn cette question ne se posera plus et nous avons la solidité de toute façon, en ce moment. Les atouts sont là, et l'opportunité aussi.

Le succès électoral - quelque soit la barre efficace dite du 'succès' -, nécessite un Bruno Gollnisch mis, peut-être pas en première place de la scène publique, mais mis plus en avant qu'il ne l'a jamais été jusqu'à présent dans l'histoire du Front : et cela seul un vote en soutien massif en janvier peut l'obliger.
Dans le cas contraire les 'forces' toutes naturelles autour et (même) au dedans feront qu'ils sera passé à la trappe quelle horreur. Perte eliminatoire, les Français auront l'impression qu'on leur cache la m*rde au chat. Juste pour brandir la Team Le Pen. Ce n'est pas suffisant pour la France...
Alors que dans le cas contraire, vu les qualités en présence...
Le conclusion s'impose d'elle même.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

zohen
Le 14 décembre 2010 à 0 h 17 min | Permalien

"marine le Pen face à ces deux bécasses aurait été bien plus convaincante !"
---------------------------------------------------------------------------------------

Invitée, Marine Le Pen aurait été confronté à deux messieurs assez vieux, d'autorité et 'de gouvernement' histoire de la décontenancer. Un peu comme envers les jeunes de l'UDC suisse, ils lui auraient balancé les grands textes intrernationaux dont la France est signataire (charte de cecicela, Ueheu etc.) et qui interdisent ses sornettes illusoires de petite fille à papa excitée (genre.)
Ne prenez pas les programmateurs d'émissions télés pour des nazes.
Avec Gollnisch la prochaine fois on aura des lesbiennes chroniqueuses des stades de la league en after, et de météo bide à l'air sciento&gratmoala sans frontières.
Genre.

////////////////////////////////////////////////////////////

GGrand VVilain :

"Marine vs Elkabach sur Europe 1
Cette interview n’en a pas été une par contre ce fut une mise en accusation du début à la fin, Marine a été mauvaise et devrait arrêter de se contenter d’esquiver....
"
-----------------------------------------------------------------------------------

Marine n'esquivera plus quand nous aurons élu Bruno à la tête de la Formation.
Si elle ne pête pas les plombs, si elle ne nous pête pas entre les doigts je suis sûr qu'un parti de vaste proposition chapauté par Bruno sera le meilleurs pilier imaginable à une proposition vraiment populaire aux électeurs français.

Les Suisses ont leurs bonnes méthodes, nous avons les notres.

Si Marine sait rester elle-même après une élection de Bruno Gollnisch nous aurons le meilleur ticket.
Au monde.

Marine saura rester elle même...

///
" ... des faits et développer une com bien plus agressive face à ce genre d'..."
-----------------------------------------------------------------

Oh là Ggrand Maitre de nos noires laïcités, ricanantes et ventantes ( ^^ ) ! , aggressive, la Marine saura y retourner n'en doutons point.

Les occasions feront les larrons et le Front tel qu'en lui-même avec le même nom y fera son.

//////////////////////////////////////////////////////////////////

Le Fn est un danger pour l’oppression.
C’est ce que Ruquier et l’ambiance sur son lieu de vie, et son soviet de production-rédaction entendent par “cohésion nationale.” (était-ce chez France2 ? était-ce chez Europe1 ? fait-ce-t’il différence palpable ?)

Pour eux eux tout ce qui est national est caca, tout ce qui est gouvernant mondial est bel Apolon en gloire.
Quand ils se mettent à défendre la “cohésion nationale”, c’est qu’ils mentent.
Ou alors qu’ils entendent “système d’oppression des bulots en cages nationales”, disais-je.

Au ministère des finances à Bercy il n’en va pas autrement.

///////////////////////////////////////////////////////////////////


"Je ne prends pas non plus ceux qui encouragent les mauvais sentiments et sont un danger pour la cohésion nationale. C’est ma vision du service public."
------------------------------------------------------------------------------

Ta vision du service public c'est de taxer arbitrairement n'importe qui d'"encouragement aux mauvais sentiments" par effet de mode, par pur caprice personnel, sans raison, sans le moindre début de justification rationnelle.

Merci de l'avoir avoué.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

[version complète et rédigée]

Cinarca :
La dédiabolisation vient d'en bas mais aussi d'en haut : je veux dire, les barons de l'Opinion diaboliseurs, sont en train de vider d'eux mêmes la substance efficace de leur diabolisation. Bref ils tournent de plus en plus à vide, en même temps que de plus en plus fort : ils crissent.

Oui c'est bien d'en bas que ça vient, mais en haut ils sont en train de 'ringardiser' leur diabolisation à la vitesse grand V.
Saluons le talent de Marine qui joue fine ces jours-ci, mais n'oublions pas le potentiel de Gollnisch à les faire 'crisser à vide' lui aussi, plus important encore à cet exercice n'en doutons pas.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Et pour assurer qu'il ait voix au chapitre dans les mois cruciaux qui viennent - où sa solide lucidité fera arbitre dans l'esprit troublé de l'opinion à notre endroit, ouverte par Marine - , il faut que les adhérents Fn votent bien ces jours-ci, pour Bruno je présume.

Mon critère final de choix, c'est 'd"imposer le ticket' Marine-Btruno, et donc de voter Bruno.
Ca fait léger comme critère final, puisque les deux en l'état me vont.

J'ai juste peur :
- que si Marine l'emporte, la 'chasse aux cons' dépasse comme toujours ses objectifs premiers, et qu'après être démarrée dans l'injustice et poursuivie automatiquement dans la forêts des crocs-en-jambes et des petites mesquinerie de boudoirs, +ou- tricheurs et gaspilleurs (de meilleurs souvent, ou en devenir plus exactement) , elle ne se termine comme toujours dans la réduction gélée à la parano générale, tout le monde flicquant tout le monde et surveillant l'inflexion journalière de La Ligne, celle qui envoie au goulag ou sous les lambris au jour le jour, et l'inaction meilleure garante finalement.
J'aimerais éviter ça, cet autimatisme prévisible vu le programe et les acteurs.

- qui si Marine l'emporte, rien ne pourra sauver Bruno Gollnisch de la placardisation. Surtout auprès des médiats, et au devant du gros des Français.
Ce serait une défaite en rase campagne. Un sabordage pour ne gagner rien, si ce n'est soigner l'importance et durcir la ligne de quelques stratèges 'ultra-marines', qui n'ont jamais fait lever le soleil ni tomber la pluie pourtant.

- qui si Bruno gagne, Marine pête les plombs et s'en aille.

- qui si Bruno gagne, le Front soit malgré tout bête et soumis au point de croire les médiats qui nous crieront - pendant 2 mois pas plus ! (si nous r^glons la qustion, donc) - que le FN s'est tiré une balle dans le pied, que le Fn a 'renié Marine'.
Ce ne serait pas du tout je crois le sens d'un tel vote, et il serait terrible que le parti soit incapable de rétablir cette vérité auprès des Français.
Rétablir aussi auprès de l'Opinion, elle trop contente d'entérer Marine sous ce prétexte, sous ce 'vote frontiste réactionnaire de l'arrière garde de toujours qui l'a désavoué."
Ils diraient ceci c'est inévitable - et s'il n'y avait que ça et si ça ne durrait pas 36 mois on pourrait dire que c'est de bonne guerre - , mais il faut être sûr que le FN, et non simplement Bruno Gollnisch, décide clairement de les faire taire là dessus .
Ce n'est pas eux qui écartont Marine de la scène politique française.
Et ce n'est certainement pas le Front post Jean-Marie qui le fera dans un avenir prévisible. Même aux mains de Bruno.

Face à ces 2 craintes - Que Bruno disparaisse du devant si M gagne, que Marine s'en aille vexée si B gagne - que j'ai développé un peu en 4 ci-dessus ; je m'en tiens à mon petit critère final de vote : imposer le ticket, et au passage remettre le commandement de l'appareil à Bruno.

////////////////////////////////////////////////////////////////////

Cynisme affreux envers le peuple des votants dans son dernier paragraphe sur le site Libé : "Et que les partis de gouvernement se montrent pour une fois capables de proposer chacun trois ou quatre idées neuves crédibles et différenciées. "
Deux trois c*nneries pour ballader le bulot en somme, qui risquerait de voter efficacement sinon.

La "démocratie non représentative" disait Hungtinton...
Elle s'appelle Alain Duhamel, baron de l'Opinion, ce socialisme réel des temps nouveaux. Sans négliger 'le canal Elkabach' néanmoins, que nous n'oublions point. Ces gens sont bien emm*rdés avec le peuple, qui décidément persiste à penser par lui-même, et même à réagir parfois. Même en France !!!!!!!!

"...trois ou quatre idées neuves crédibles et différenciées..." mon concon :
- l'abrogation de l'obligation pompidolienne faite à l'état de se tourner vers les marchés financiers pour emprunter à vil prix l'argent qu'il peut créer lui-même sinon.
- la préférence nationale à l'embauche à compétence égale.
- Les droits de douanes remboursables en achats français (ou européens?), négotiables (sur les marchés financiers pour les amateurs de ce sport), et modulables (selon les standards du pays (ou aéropage de...) exportateur en niveaux de prélèvements sociaux, efforts environnementaux, attitudes pour la paix entre nations, attittude particulière face à la France (ou l'Europe?)...
Une quatrième ?
- expulsion des délinquants étrangers, accords d'extraditions massifs avec les pays d'origine pour double nationaux et les européens.
Une cinquième ?
- application réelle de la répression de l'incitation à l'avortement écrite dans la loi Veil.

Et on en a d'autres comme ça.
En face il n'y a rien, si ce n'est "métissez vous", "il neige donc il faut plus de gouvernance mondiale", et bien sûr la vieille branche trotsko : "sus à la banque de France !, euh, à la Banque d'Europe !, pour la confier à un soviet 'crédible de gouvernement' entendez par là une fratrie Rottschild-Khun plus un barbu avec un bonnet de docker devant un mégaphone et une punkette genre A. Parisot ou Nicole Notta."
Et son corollaire tristement célèbre : "Pour pouvoir durer l'erreur doit être étendue partout."

//////////////////////////////////////////////////////////

@ Centriste #42
Le 17 décembre 2010 à 16 h 05 min | Permalien

"Comme le dit Mathieu, c’est plus qu’étrange. Si il s’agit d’islamistes, pourquoi ajouter “1923? ???

Si on se fie à leur nom, il s’agit donc de laïques. Dans ce cas, pourquoi attaquer l’Église catholique de Bretagne ??
"
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

<< docid="909744112610181116#">Quand on voit ces 2 spécimens, on comprends les années 30."
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus encore, les révoltes des années cinquante dans les pays d'Europe centrale ("dEurope de l'Est" comme on disait), aux mains de ce genre d'Askkolovitch violents infernaux.
La révolte de Budapest 1956 en Hongrie bien sûr, mais aussi en Allemagne de l'Est, en Pologne (on s'en rappelle moins.) dans ces années là
On comprend les années 30 mais on comprend surtout les années 50 'à l'Est', on voit à quel point les stéréotypes perdurent malgré les régimes, assez diférents qd mme il faut bien le dire.

Caroline Fourest elle, correspondrait plutôt à.. Madame Mao Zedong, ex actrice devenue furie de l'oppression par le statut d'icone de la Propagnade du Gros Mediat Autorisé, vilaine mêre fouettarde puis horreur totalitaire par le lit, Fourest n'étant actuellement que commissaaire politique de grande ecoute issue de Charlie Hebdo.
Elle prend le même chemin.
D'ici à ce qu'elle couche avec Ségolène et nous voilà frais...

///////////////////////////////////////////////////////////////////


1 - Bravo François et la Desouche team pour la couverture de ce fait d'immigration français. Encore un scoop et j'ai bien l'impression que la grosse presse va devoir se bouger grosc*l, vu l'importance qu'elle donne à l'affaire ivoirienne depuis le début on en a plein les oreilles.

Ils ne s'attendaient surement pas à une telle tournure des évènements, plutôt à une mise au pas genre l'Onu avec vote pour emploi de la force, quel beau précédent...
(tant il est vrai qu' à Gaza comme à Jéricho, il n'y a prien qui puisse motiver une quelquonque suée à New-York, pas d'usurpations de pouvoir ni de missiles tirés sur des ministres élus par, éh éh, plus zélus qu'eux (ouais c'est facile on est dimanche 21heure.)

Et v'là t'y pas que ça vire : 'ras le bol de l'immigration, vidéo choc sur le naufrage du vivrensemble chez françois desouche' !!!
l'horreur quoi !
Imaginez Alain Duhamel qui était déjà en train de se brancher sur le site de l'Onu et puis, arf, de réserver sa première pour New-York !
Résultat : "jeu du Fn" place de la Répu...

aaaaaaaaaaah !

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


2 - Hm oui les chrétiens du sud et du pouvoir en place, tous motivés qu'ils sont nous on sorti un joli petit slogan là dit donc, quand même il faut saluer leur... positivisme.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


3 - Depuis 2 semaines environ que ce refus d'optempérer dure en Côte d'Ivoire et que nos média chauffent la casserole...
D'abord, le lundi matin suivant le scrutin ils avaient tous dit que les fraudes étaient très très importantes et très très nombreuses des deux côtés, et que les observateurs avaient levé les bras au ciel devant un tel désastre.
Puis ils ont tous décidé que c'est "l'opposant", à savoir le chef des muslims de l'intérieur (consulter Bernard Lugan pour les mots techniques), qui avait gagné, opposé à Laurent Gbagbo, l'homme des chrétiens de la côte (au sud , sud ouest donc.)

Nicolas Sarkozy, euh scusez : Président Sarko (nous aussi on a notre roi four-à-pizza-dans-l'Airbus et Tshirt NYPD) qui déclare qu'aucun doute n'existe : c'est l'autre qui a gagné (le Muzz de l'intérieur, scusez mon Lugan est trop loin du clavier, et il est lourd), que c'est Président Sarko qui le dit et que c'est comme ça.

Les médias depuis reprennent en coeur... on dirait Sakash-vilain en train de canoner l'Ossétie au petit matin
( http://www.nouvelle-europe.eu/geographie/cei/pourquoi-saakashvili-a-t-il-mange-sa-cravate-.html ) .
Plus doc, Président Sako....
Plus finalement ce mignon petit slogan parisien, du pavé manifestant de la République...

... m'est de plus en plus sympathique ce Gbagbo.

ET il va devenir le Sadam Hussein de l'Afrique, en 18 mois chrono il est grand temps que l'Otan intervienne... et ouvre ses bases hahenfin... Là et ailleurs aussi.
Rama Yade attendue à Dakar d'une 'élection' à l'autre...

//////////////////////////////////////////////////////////////////

S'il y avait des processions dans "les rues de la répubique" (je les entends déjà), ils se rueraient sur l'occasion pour surenchérir sur "l'occupation"...

J'aime bien les processions.
Dans l'optique d'une privatisation de certains quartiers, je trouve assez normal qu'il y ai ce genre de manifestations, des prières de rue.
Je veux lutter contre l'invasion musulmane certes (celle de l'Islam elle mme, 'indépendemment' des hommes)
J'aimerai bien habiter dans un quartier catholique... C'est vrai que c'est tentant.
Mais notre France républicaine me va, à condition qu'elle soit libre...

N'oublioions pas qu'il y a des prisonnier des cette rue là, et que nous devons metttre sur pieds des sanctuaires pour sécuriser ceux qui veulent se convertir à Christ.
Oui, même les Arabes, même les Noirs, même les Jaunes.

Il n'y a pas que la lutte pour préserver notre 'race' (française!).
Il n'y a pas que le combat politique primo-national
Il y a le combat des âmes aussi, et lutter contre une foi codifiée par une foi incarnée.

/////////////////////////////////////////////////////////////////


Anhihiler la Chrétienté, un fantasme tenace d'andouilles.

Lisez la brève mise en lien de l'article c'est ahurissant.
( http://www.christianophobie.fr/breves/la-commission-europeenne-sort-un-agenda-sans-noel-mais-avec-des-fetes-juives-musulmanes-hindoues-sikhs?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29 )
(Pas possible de copier in extenso le texte dans une revue de presse ? Robin c'est ça ? Dommage...)
L'Ueheu est un nid d'imbéciles médiocres et nuisibles.

- Et c'est quoi aujourd'hui Citoyen(ne) de l'Ueheu ?
- Aujourd'hui c'est la fête de la journée de l'enfance sodomisée à un early stade, dans le monde.
- Oui et dans le cadre de cette semaine de préparation écocarbonnée, au quart de solstice notre Grosse Commission en collectif huit clos recevra un musicien sur bébés, de haute sensibilité aztèque pour une performance exceptionnelle et mesurable. Et puis il viendra de Tel Aviv alors il aura de bons morceaux.

Bon allez moi fini pour ce soir fatigue. Franchement avec ce calendrier on vire dans le grotesque fini, la caricature du plafond, du sommet de l'immagination christianophobe à moins que ce ne soit vécu comme comme un talismen.

/////////////////////////////////////////////////////////////////


Ménard cure ses dernières granules d'antilepénisme ancien, râcle sa culotte foncière, finale, de rhaine ,télégénique du Gollnisch et du Front.

Il se pince, essaie de faire genre, plait à son soviet directeur (qui l'insulte et le méprise dans les couloirs) , utilise son vécu ancien...
Se croit à Dreux, à la contre manifestation d'antant.
Il n'y croit pas vraiment, mais ça fait réaliste et c'est à destination de ses chefs.
S'il était libre il serait audible.

Tout ça pour donner des gages aux aparatchocks qui l'ont dans le collimateur le Ménard, vu l'ambiance actuelle...
Avec Bruno, tout est bon dans l'outrecuidance, en fait il ne fait que marquer des points en interne (pour I-télé) dans l'espoir concret de durer un peu.

Gollnisch ne se laisse pas déborder et place du sens, mais le fait est qu'on a droit à une dégradation. Paniquée...
Il doit être fort, Bruno.

//////////////////////////////////////////////////////////////////


La méthode Ménard ne me convainc pas du tout, n'amène aucune information, ne fait ressortir rien du tout, ne tire aucun vers d'aucun nez..., hache menu toute pensée, canine toute ébauche de raisonnement menaçant de dépasser le pipi-caca.
J'ai bien noté ses incroyables audaces contre d'autres interviouvés, articulant des arguments 'frontistes' qui fonctionnaient et contraient ainsi les invités, je constate qu'il donne ici des gages au soviet d'I-télé surtout, plutôt que d'informer les Français.
Je ne constate aucune différence notable avec Fogiel.

Il n'amène même pas Gollnisch à "se révéler", objectif pour lequel on a conçu toute une méthodologie du neo journalisme, (et de l'enquète sociale) qui occupe nos centres de formation actuellement.
Destruction du discours, giclées jalouses en remplacement.
Fogiel.

Gargouilla pré-natal en guise de 'conversation', haine paniquée devant l'impression d'une intelligence naissante, hors de porté de la paume moite du flippeux, tatanne réflexe, ventre-à-terrisme toutes sirènes hurlantes quand en face on s'achappe par la grace du raisonnement bien fait, quand on s'apperçoit malgré la brume fétide que l'Autre pourrait developper une intelligence communicative malgré vos cris.

Echec des méthodes révolutionnaires implantés de forces dans les écoles de journalisme (et connexes), depuis les années 70 en France. Issues peu ou prou du freudisme "social"...
On a affaire à des roquets presse-glandes.

y'en a marre.

///////////////////////////////////////////////////////////////////

Ce cher Bruno.
Il nous le faut, présent dans l'arène, et à l'avenir proche.
Le pays néanmoins souhaite et attend Marine.

Un débat serait très intéressant mais il commence à se faire tard. Pour moi, un vote Bruno me parait le plus utile, vu la pression (externe surtout) qui pèse à son élimination complète, quoi qu'on en dise dans le camps de Marine (j'imagine!!)

Il faut plus de Gollnisch dans l'arêne qu'on en a eu jusqu'à présent, plus qu'on en a jamais vu (la seule vraie erreur de 2007 à mon avis) ; et même si automatiquement du fait du retrait relatif de Jean Marie BrunoGollnisch, pilier évident du Front, devrait être plus visible, je maintiens que la seule façon de s'en assurer est pour lee militants de voter pour lui en masse, et si possiblede l'élire président.
Il y a trop de forces qui pèsent à sont éviction, celles ci iront croissantes en cas de victoire de Marine.
Or il y a une manière bien ceetaine, de réduire ce problème (angoissant!) à rien du tout.

Quand au seul danger éventuel d'une victoire de Bruno, à savoir que Marine nous pête dans les doigts et claque la porte : je n'y crois pas une seconde.
J'espère également que cela ne tournerait pas la tête aux anti-marinistes purs et durs qui hélàs sévissent de façon néfaste parfois (pas toujours.) Nous avons besoin de Marine et il faudra qu'elle tienne son rôle.
Le pays si important qu'est la France, même s'il sera grandement convaincqu en découvrant l'homme réel Bruno Gollnisch et surtout ses idées (que de fantasmes crevés!), même s'il sera bien servi par un parti bien mené par Bruno Gollnisch ; attend il n'empèche, et réclame Marine Le Pen pour exprimer son mécontentement et oser s'engager dans le redressement.

/////////////////

Parler de Monte Cassino, dans un contexte honnête, ce serait bien : nommer et rappeler à nos souvenir un certain Alain Mimoun ce serait mieux.

C'est là, dans l'intervention décisive et héroïque (sans exagérer) à MC, qu'il a reçu à la fois sa blessure et sa médaille.
Moulins à parole national et pro Fraçais, gaulliste vociférent jusqu'à la moelle (même s'il y aurait à redire concernant l'Algérie..), Alain Mimoun toujours vivant bien sûr je le rapelle pour les enfants ici, héros de l'athlétisme français spécialisé dans les courses de fond...) était un inlassable défenseur de la France patriotique indépendante, alors, aucun nanard de l'Opinion n'ose plus évoquer sa personne.

Il vaudrait 20 films "Les indigènes" à lui tout seul, mais il ne fait pas le jeu mondialiste de la lente dérive vers la prolétarisation, alors, depuis 25 ans au moins : on ne le voit plus.

/////////////////////////////////////////////////////////////////


Bravo.
Les 'professionnels' comme Liquidweb font dans la culotte dès qu'un type un peu mafieux leur tient un langage un peu ferme, et suivit.
Les 'militants' tiennent bon.
Je comprends les 'professionnels' mais il faut constater que eux qui forment l'essentiel de l'activité humaine organisée, les entreprises 'normales' quoi, sont mortes de trouille et obtempèrent à la moindre véléité de menace de la part de ce qu'elles persoivent, oui, comme le pouvoir dominant, un truc qui n'est même pas dans les textes légaux et qui n'a même pas de statut.
Juste, l'impression du Pouvoir.

Peur verte et bleue devant la possibilité de se mettre à dos le Réseaux Dominant.
Qui ne fait qu'évoquer sa consistance, ne se montre pas plus. Un type se dit 'représentant de l'AFP' ouh là là, il est démontré que c'est du flanc ce n'est que du vent, mais ouh là là quand même, c'est plus sûr : l'"AFP" a été invoqué et tu n'invoqueras pas son nom en vain... Alors ouh la la quand même c'est plus sûr...
Chez Liquidweb ils ont copyrighté un concept dit "Heroic Support" voyez ça sur leur site... ça veut dire 24 heures pour ficher le camp ???

Peur bleue, trouille verte devant l'irrationnel. Le fantome n'a qu'à peine laissé entrevoir un bout carré de son linge, que toute l'Amérique liquidweb ou pas préfère lui obéir plutôt que de risquer de le fâcher.

Voilà l'empire c'est du pipi, voila ce que Washingtonia a faite de l'Amérique d'antan...


//////////////////////////////////////////////////////////////////

La machine à métisser.
Lecorbusier 1920 copié-collé 2010, par ces vieux oncs qui nous em.pistrouillent le colon depuis.., bé depuis que je suis né si on compte honnêtement.

L"idéal serait qu'on soit dans des barres HLM avec une herse par étage Grande Métisseuse obligatoire dans le passage obligé, unik devant l'ascenseur (pardon, "l'achenseur" scusez) et bloquant l'arrivée de la cage d'echcalier, avec quelques photos d'hommes et de femmes à poil pour initier les marmottes (ou bullots si vous causez grenoblois) du palier citoyen.
Même le grand Adolf n'avait pas osé pareille horreur.


////////////////////////////////////////////////////////////////////

Un mouvement de pensée qui s'accroche si débilement et avec un tel acharnement, comme nous le constatons tous sur ce fil édifiant (archivez!) à une pseudoliturgie trèsidiote est de la dernière daube, à éviter, absolument.

Ceux qui doutent sincèrement (encore?) ça va ; mais les enragés de l'acier caoutchouc et des passports du miracle, de l'avion de ligne atomisé à l'impact (Pennsylvanie bien sûr), du "non non la troisième tour n'a pas existé seuls les révisionnistes le disent" : ceux-là sont dare dare à renvoyer chez De Villier StraussKahn Clerc et Lelouche, où ils se sentent si bien.


////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bouah un peu excessif, à la limite.
Toujours pareil quand on veut plaire à madame il faut faire le vide autour...

"Avec Alain Soral quand on est pas d'accord avec lui, soit on est un imbécile, soit on est un sioniste."
JMLP just'après le claquage de porte du Front dudit Soral, seul petite pique publique que notre Président ait jamais laché contre lui. Un homme d'honneur...

Tout ceci est outrancier et ne rend pas justice ni à soso, ni à fdesouche que j'aime toujours autant malgré tout ce qui... enfin tous ceux qui... enfin, assez bien décris dans cette petite diatribe tout de même....assez amusante ma foi.
Il y a de tout chez desouche et il faut que ça continue...
Quand à être une poubelle c'est très vilain de dire ça, voire du coté de Skyblog plutôt.

Bref rien de bien terrible, François Desouche et Alain Soral continuent à se tirer la bourre devant tout le monde, mais nous en s'en fout on a mieux à penser.

D'ailleurs j'en profite pour informer mon avide lectorat que je suis assis derrière un écran sous pseudo, et que ces bordées de baverie récurrentes contre cela, le fait qu'une idée énoncés anonymement devienne insupportable de ce fait meême, pour certains, des gens qui sont des déséquilibrés mentaux, à savoir qui ont besoin d'une gueule et d'un nom à peloter et machouiller pour fixer leur attention (paranoïa) dans un simple débat d'idée, me laisse froid, depuis toujours. Je n'ai jamais été convaincqu par ce refrain, toujours le même. Jamais entendu ni lu le moindre début de justification, juste des mots en l'air. Ils y sont encore.
Et j'en profite pour annoncer de plus que je porte la moustache maintenant !, et que donc je rentre depuis hier dans une catégorie "stigmatisée par Alain Soral" ouh la la, et que je m'en fous et d'ailleurs je crois que lui aussi.
[edit Ah j'oubliais, je suis alcoolique aussi, comme beaucoup et d'ailleurs j'y retourne demain]

C'est dire à quelle point les oukases (idiotes dès qu'il s'agit de François) d'Alain Soral m'impressionnent... Bref il arbitre les élégances dans son cercle intime, il faut être cinquantenaire cheveux ras sportif et col roulé pour être 'attirant' dans ce cercle là, grand bien leur fasse... mais lui ne devrait pas étaler sa muflerie à courte porté au grand jour, on est pas des intîmes, nous, ça ne marche pas du tout de genre de 'charme' .
(on est à l'ère internet on demeure hors de sa coupe et on reste sous pseudo tant qu'à faire, épars et bien loins (encartés au Fn si possible), c'est dire si ça tombe à plat.)

Je vous conseille les 6 parties de cet entretien : http://ripoublik.com/2010/12/ripoublik-com-entretien-exclusif-avec-alain-soral-video/ ,
(ou http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ripoublik-com-entretien-avec-Alain-Soral-4988.html )
dont celle de ce fil est la 'trash finale', histoire d'impressionner bobonne.

Les thèmes abordés sont très intéressants et se combinent parfaitement avec une réflexion 'desouche' orthodoxe mais si mais si, il y a juste ce combat des chefs entre vous deux qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe et qui ne fait que trop durer, on s'en on vous dit, vous êtes fatigants à la fin
(n.b. A.S. met déjà les pied dans le plat à propos de François personnellement, dans une de ces premières vidéos je ne sais plus laquelle... Pas très beau tout ça, et facile pour nous assis derrière l'écran de voir où la connerie pointe chez tonton so.)

En attendant je vous surconseille les SIX parties, de quoi nourrir la réfeéxion du souchien et c'est même indispensable, tant pis pour la volée de matière on est chez les gauchos c'est toujours pareil, quand on est un poil différents d'eux... :

1. L’Islam, un opposant utile qui n’existe pas
Alain Soral réintroduit de la complexité face au problème de l’Islam en Occident afin d’éviter les pièges et les simplifications fausses, et démontre clairement qu’il n’a rien d’un dhimmi ou d’un babouchologue!

2. Renouer avec nos valeurs chrétiennes?
Alain Soral affirme que le meilleur moyen pour les nationalistes français de bloquer l’expansion de l’Islam est de renouer avec la foi chrétienne. Ce propos permet d’expliquer ceux qu’il avait tenu lors d’un entretien sur la radio québécoise Rockik en 2007 et qui fait l’objet d’une vidéo de notre part

3. Vive la République?
Alain Soral nous explique pourquoi il est attaché à l’idéal républicain, sachant que celui-ci a été mis en place par la maçonnerie.

4. Marine / Gollnisch puis Marine / DSK
Alain Soral nous donne son éclairage sur le sens profond de la lutte interne au FN sans détour, permettant au passage de relativiser son “marinisme” que certain ont pu lui reprocher

5. Alain Soral à la Desouchière!
Alain Soral nous donne son avis sur les expériences de vie communautaire et le futur envisageable d’une espèce de communautarisme gaulois

et enfin donc, celle ci-dessus :
6. Alain Soral face aux guerriers du net
Alain Soral dénonce les guerriers du net sous pseudo passant leur temps à insulter et diffamer. Un moment croustillant!


//////////////////////////////////////////////////////////


La bordée d'injures est de trop.
Parce qu'elle est fausse avant tout.
Le pire n'est pas la norme chez fdesouche, même dans les commentaires.

Depuis 4 ou 6 mois, à chaque fois que Tonton Soral jette du boudin sur François, ça sonne faux.
J'ai bien compris les nuances doctrinales, mais à chaque fois les effets de guignolade contre fdesouche tombent particulièrement à plat.
On sourit gentiment par ce qu'on aime bien Oncle So mais on passe rapide à autre chose parce que l'effet est loupé et le fond aisément contestable : c'est faux, tout simplement. De l'espèce d'exagération idiote, sensée gouverner les foules alors que pas du tout c'est loupé, tout connement.

Et même chez fdesouche vis à vis d'Oncle So. Même mauvais entêtement. C'est si facile à voir de derrière l'écran.

Ne comptez pas sur moi pour marcher dans cette flaque là, ça ne prend pas c'est aussi simple.

Quand à diatriber sur les gens sous pseudos qui tapent sur un clavier, depuis 6 ou 8 ans que je lis ça régulièrement de la part de gens qui (se ressemblent et) jettent ça en l'air croyant avoir tout dit, je ne vois toujours pas où est le problème. J'attends toujours une explication. Une justification. Moi et la plupart des gens normaux on n'a pas de problème psychologique envers des gens qui émettent des avis anonymement sur le net, derrière un pseudo plus ou moins marrant.


///////////////////////////////////////////////////////////////////

loki # 51
Le 30 décembre 2010 à 10 h 32 min | Permalien

A Omnivore Sobriquet : C’est juste que la position de Soral est inconciliable avec celle de Desouche et des Identitaires
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conciliables bien sûr que oui qu'elles sont conciliables. Dans la vraie vie je veux dire.
Ce sont deux facettes d'un même bon combat.
La nation française a beau être quelque peu 'plurielle', il n'en demeure pas moins que sa défense par un biais purement politique ou même social (à la Marine/Soral disons) amène automatiquement la défense du souchien français.
Car la nation est mi idéelle, mais aussi, mi charnelle. Hugo Chavez l'idole E&R/Soral ne dit pas autre chose.
De même, le combat souchien trouve son meilleur allié dans le combat national à la Marine-Soral, ses meilleurs armes pour pouvoir exister dans l'espace public actuel... surtout en France.. Combat national surtout 'à la française', plutôt.

Je vous rappelle de 'race blanche' reste une chose bien vague, malgré nos efforts de prise de conscience et de mobilisation... Une dictature européenne serait éventuellement adaptée pour traiter ce problème, mais tellement inadaptée pour le commun des problèmes politiques...
A.S. sinon, clarifie assez bien sa position dans la vidéo du point n°5. (celle consacrée à la desouchière.)

Conciliables.
Et joliment avec ça...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Alain Soral a tord (au début, vidéos 1 et 2) quand il dit que la Chrétienté n'existe pas, n'a pas existé etc. Tout ça parce que des pouvoirs chrétiens se sont fait la guerre en interne... ce n'est pas un argument consistant, juste de l'esbrouffe. Faux argument : on ne demande pas un palace avec marqué "Ici siège la Chrétienté" pour que ça commence à exister...
Qu'il aille se faire parachuter au fin fond d'une province chinoise voire si "la Chrétienté ça n'existe pas".
Il n'y a peut être pas un pouvoir constitué, avec soviet directeur visible depuis Alain Soral mais ce n'est pas pour cela que ça n'existe pas. Il y a une réalité indéniable, et elle a sa puissance...


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Ca vole très haut.
Je revu les sept vidéos de cette série, ça vole haut.
Évidement on peut toujours trouver philosophiquement plus hymmalayesque ailleurs mais déjà, ça vole haut.

En fait, ça descend en vrille uniquement quand il 'chechere' les desouchiens, à un point qui suchiterait presque chez moi de la curiosité intéressée pour Dantec... Quand on voit comment il dévisse sur François et son blog...

@ gringrin : au contraire, moi la video où il parle un peu de son projet de petit propriétaire d'une affaire qui tourne, m'a plu, comme d'ailleurs une très notable et large majorité de commentateurs sur fdesouche même.
"L'homme commencera par le travail et finira par la propriété", c'est un projet hugolien qui en vaut bien d'autres (cliquer sur mon pseudo pour le court exposé, qui percute bien.)

La guerre civile est évidemment à éviter.

Le vote Fn n'est pas vain, le pouvoir n'est pas impossible à prendre. En fait un simple score très important électoralement du Fn et hop c'est parti pour la phase 'concrète'... Le Pouvoir jettera bas le masque devant une telle inadmissible catastrophe (Marine à 38% genre) ça peut démarrer comme ça aussi sec.
(et on peut redouter, à l'instar de Soral dans cette série de vidéos, que certains 'en face' n'attendent que ça justement et poussent la Le Pen pour pouvoir passer en mode 'état d'urgence' ensuite, "global" of course on est en 2012, "gouvernance" ou peut-être "état de droit" s'il faut sortir le phallus... bref le réveil pour tous, tant attendu.)
Il n'y a rien d'utopique là dedans, je pense même qu'on est sur la pente naturelle qui va nous y amener, et dans pas longtemps.

Comme lu ici plus haut, pour guérir la maladie il ne suffit pas de traiter la cause, il faut aussi s'attaquer aux symptômes... La doctrine soral a l'inconvénient de négliger les symptômes... Mais ce n'est pas un parti politique E&R non plus, son utilité est dans l'assemblage...

Bref à tous, amis ou adversaires de l'oncle So, visionnez ces sept vidéos ça nourrira forcément vos réflexions et prises de positions, d'accord ou pas d'accord c'est secondaire mais il ne faut pas continuer idiot (je m'adresse aux 99.95% qui n'ont pas déjà tout vu tout lu tout bu, bien sûr.)

Je considère sa prise de bec envers fdesouche comme une erreur, qui gâche un peu, mais très peu (après tout il 'exagère' aussi concernant notre cher pape...)


///////////////////////////////////////////////////////////////////


La notion de frontières dans l'empire actuel, Washingtonia la petite, est maintenant casée dans l'irrationnel pur.
Suscite les réactions les plus étranges, et il y en aura d'autres.
Je vous prédit le balet des idioties, des incongruités, l'étrange cinglerie des tous azimuts.

Bravo à Régis Debray d'avoir mis le doigt sur ce point précis, rationnellement important pour les temps qui viennent mais aussi et peut-être surtout, véritable goutte lysergique qui surréagit et rend dingues tous les valets bardés de tabous de l'Hyper-Babylone.
Régis a du lire l'Omnivore Sobriquet j'en suis sûr, qui écrit partout où il peut que : "Les frontières créent les responsabilités."

[Edit Adhémar de monteil 44 : "Le raisonnement que je viens de lire dans cet article est complètement illogique.". Qu'est-ce je disais ?! J'en étais sûr sans même avoir lu + loin que le bandeau]

//////////////////////////////////////////////////////////

0101010101012011

"Penser le monde".
J'ai horreur de cet amalgame.

Typique du pilotage des foules par leur cervelle droite (celle des impressions d'images, ambiance, reconnaissance des mimiques etc.)
On esbroufe le conscient rationnel en disant "allez-y, pensez!", et par derrière en fait on impressionne cervelle droite avec "pensée, intelligence = mondialisme."
"Mondialisme = intelligence, 'pensée'..."

Quand on leur balancera dans le fromage que les nationalistes ont "contre eux l'analyse rationnelle des faits et de l'Histoire", (genre "ils ont peur" aussi) : les toutous remueront de la queue.
Ajoutez-y les mimiques et le ton systématiquement hostiles envers les frontistes quand ils passent dans le poste et vous aurez les chiens qui montreront les dents, en plus.

Je crois qu'on a beaucoup de choses à apporter aux gens, je sens confusément qu'ils aspirent à être sauvés de ça.


J'ai horreur de ça, c'est néfaste, c'est faux-cul au possible, et ça nécessite en face un troupeau d'envieux pilotables à l'impression, à la grimace-mimique, qui croient comprendre un mot alors qu'en fait ils ne font que reconnaitre son image sur le papier..
J'en fait partie, un peu. Ca n'empèche pas de le dénoncer.


////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les Israéliens font pire et plus souvent.

Tous ces gens manquent d'éducation chrétienne et de rafraichissements aux Evangiles.


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Bienvenu à Talasan dans un monde flippeux et déraciné, de mixité forcée et de Converses au choix


///////////////////////////////////////////////////////////////////

Un des buts de ce machin est de ringuardiser les papiers français, les papiers nationaux.

Un seul monde sans frontières avec une gouvernance des experts (entendu ce matin à Fraznce Culture pour ce qui est de la “gouvernance des experts”, avec Caroline Fourest qui gloussait de plaisir.)
Une même monnaie adaptée à tous les prolétaires du monde, les prolétaires du monde adaptés à cette monnaie unik, prêtée et dont la quantité est controlée à loisir par le monopole de l’imprimerie, cependant que les ânes brameront que la Diversité règne enfin.
Les rares possédants eux pourront utiliser d’autres monnaies, heureusement !!! (pour eux!)

Effectivement ça ressemble à du communisme remasterisé 21e siècle. A du capitalisme pas libre et très faussé sauce 1890 en moins criant, mais plus lourd.
C’est aussi con.


///////////////////////////////////////////////////////////////////

"Candidat à la présidence de la république" :
Encore un missile anti-fn.
Encore un chef acheté qui discrédite totalement le mouvement Identitaire.
Il est évident que les Identitaires de la base ne veulent pas suivre une démarche de traitrise électorale et politique, et refuseront de se retrouver une fois de plus seuls devant le mépris des Français qui savent où est la solution, et par où passera le soutient populaire.
Sûrement pas pour un courtier de la dissolution nationale française, ni pour un diviseur électoral aux motivations privées...


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Barachiel
Le 5 janvier 2011 à 13 h 40 min | Permalien

"Quant à Arnaud Gouillon, ce n’est pas un chef acheté qui agit pour des motivations personnelles… Ce n’est pas parce que vous n’adhérez pas à l’idée que vous vous devez de l’insulter et la déshonorer, ainsi que leurs partisans. [...] et là je parle surtout pour Sobriquet. Attaquez les idées et non les personnes, surtout avec des accusations totalement fausses et imaginaires…
----------------------------------------------------------------------------

Arnaud Gouillon est assez sympathique, dit de bonnes choses avec franche manière, garde à l'esprit des priorités fondamentales.
Et à l'instant même où il se présente "candidat à la présidence de la république" c'est patatras. Il deviens DE FACTO un diviseur d'un mouvement qui peine à passer ou a se maintenir à la barre de la représentativité républicaine et dans les plateaux de l'Opinion.
Il deviens de facto viande bonne à insulter, ce n'est pas moi qui choisi se sont les faits.
S'il ne faisait que gratter les flancs d'un parti largement installé, ou d'un parti complètement à l'ouest des enjeux cruciaux du moment, se serait 'bon jeu républicain vas-y ma poule."
Mais ici il tranche dans un corps tout entier dédié à la Cause et tout entier dédié au jeu électoral (en particulier Présidentielles, Législatives), et qui peine à obtenir ses cinq cent signatures... Un mouvement dont les deux tiers des trop rares apparitions sur les plateaux de l'Opinion en pré-campagne sont bouffées par ces "Pensez-vous que vous aurez le droit de vous présenter, hm ?", les deux tiers des débats autour de son offre politique consistent en pré-campagne en ces mêmes "doit interdire ce parti de se présenter ?", dont plus aucun représentant ne siège à l'Assemblée depuis que la barre a été élevée de quelques pourcent, la manquant dans un nombre énorme de circonscriptions d'un point voire moins d'un demi point (2 fois chez moi, aux législatives et aux régionales), un mouvement qui la référence évidente de 100% des français, et souvent enthousiaste...
Alors gratter les flancs de ce parti là dans ces circonstances là, c'est patatras, et c'est la décrédibilisation immédiate auprès de ceux d'en bas, malgré les chèques venus d'en haut.
Ce b'sest pas parce que je n'adhère pas que j'insulte, je l'insulte parce que les faits l'insultent. Ce type contribue activement à interdire le seul parti de pouvoir se présenter, aucx présidentielles comme à tous les seconds tours des élections locale, législatives, régionales, européennes, cantonales... rien à voire avec un dissidence du PS, il s'agit d'une trahison, d'une traitrise en plein combat contre le meilleur combattant sur ce terrain là (le Fn est taillé pour l'affirmation électorale, pour l'offre politique, il y a d'autres terrain propices au B.I. et même ses membres, gênés devant la trahison de leurs chefs, le reconnaissent toujours volontiers sinon.) Ce type est donc DE FACTO insultable, et doit être insulté il en va du salut de la civilisation européenne et de ses meilleurs inventions.

En attendant même s'il préfère être activiste au B.I., pour lui comme pour d'autres la place au Front est grande ouverte pour ceux qui ont du talent, et l'intelligence de la discipline.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Georgie
Le 5 janvier 2011 à 13 h 54 min | Permalien

Excellent le Gouillon putain, vraiment !

La bonne nouvelle est que cette prestation va certainement lui ouvrir d’autres médias, on sait qu’il peut “faire le show”!

Quant à ceux qui se demandent à quoi ça sert aux identitaires d’être candidats pour 2012 : précisément à ça ! Pouvoir envoyer leur candidat tenir un discours aussi clair et ferme dans les médias.

En plus, arrêtez deux secondes d’être débiles, il y a de grandes chances qu’ils n’aient pas les500 signatures et tout cela profitera à votre chouchoute…

----------------------------------------------------------------------------------------

Rioufol n'est pas "candidat à la présidence de la république" et pourtant il passe dans le poste tout pareil. Gouillon pourrait tout à fait passer dans le poste en tant que figure d'un mouvement populaire qui milite et prend de l'ampleur, fait parler de lui et défend un cause qui a de la valeur. Il serait tout autant invité sur les plateaux de l'Opinion.
Mais au contraire... : ça sert précisément à ça : être candidat à la présidence de la république, ça sert précisément à obtenir des gros chèques du pouvoir mondialiste, qui fait exactement la même lecture que moi sur cette "candidature"...
Et s'abstient juste de l'insulter, malgré les faits. Par pure hypocrisie.

L'activisme de terrain avec les Identitaires.
Le choc électoral et le combat politique avec le Front National.
La captation du discours encore libre sur un terrain que nous revendiquons notre, internet, par fdesouche et les vidéos de Soral surtout.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Remarque toute bête docrinale : voyez comment la ligne du
B.I. se fait aisément attaquer (voire flinguer...) par le biais nationaliste par les enfoirés du système présents sur le plateau..., voyez comment le musulman patriote dégage de la puissance de conviction auprès des Français.


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Castel 274 : dans votre fantasme cauchemardesque (le Fn qui ne pourrait être autorisé par nos maitres (surtout les votre) à se présenter en 2012 parce que "son manque de crédibilité l'interdirait", si je résume à grands traits) , et bien ce serait tous les Français qui seraient des andouilles.
C'est là votre vision froide et 'réaliste' ?? (le type inféodé à la Crédibilité d'Opinion qui nous parle de réalisme ! ah !)


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Clara
Le 5 janvier 2011 à 18 h 27 min | Permalien

"La candidature présidentielle du BI est légitime étant données les différences idéologiques qui existent avec le FN. Si le BI était assimilationniste, jacobin et anti-européen, on comprendrait les critiques frontistes selon lesquelles le BI serait un diviseur ou un traître. Mais il se trouve que ce n’est pas le cas."
-----------------------------------------------------------------------------------

"Jacobin" est un mot creux dans le paysage français actuel. Pour le Fn , il s'agit d'utiliser l'échelle politique nationale, qui est capable et intrinsèquement populiste (au 21e siècle.)
L'échelle continentale vaut pour la race, pour les valeurs helleno-chrétiennes, avec option judéo si vouvoulez. Ces compétences ne font pas un pouvoir politique, qui lui a d'autres chats à fouetter ('soigner les cons', par exemple. Ou un socle de richesses et d'outils publics, entre autres.) Cette échelle nationale parce que les forces impérialistes l'ont abandonnée (depuis 50 ans) est en passe d'être annihilée, par mode, alors qu'elle est la mieux adaptée aux pouvoirs publics justement, puisque déjà diverse et encore particulière (d'assise philosophique évoluée, mais liée au réel.)
Et qu'elle à l'avenir proche qui l'attend bras grands ouverts, face aux naufrages prévisibles de l'UNIK. Le FN, qui la comprend bien veut la raviver.

L'Ueheu est évidemment un navet complètement loupé et néfaste, il faut le dire et être conséquent. Il faut une structure européenne oui, en phase avec ses compétences naturelles certainement : pas un machin à broyer les frontières et toutes les entités collectives capables d'oeuvrer, et qui entend réguler le droit de fumer dans les bar-tabacs jusqu'à Sirius. Cette bonne structure d'échelle européenne pourrait être construite à partir de l'actuelle Ueheu, peut-être, peut-être pas..

Mais bon ces quelques points en défense du FN, ne répondent pas vraiment à votre remarque.

Si la ligne de BI est tellement différente de celle du Front, au point de faire du régionalisme une ligne de fracture, et bien qu'il s'exprime (bien sûr!) mais profiter de l'éclairage médiatique des élections juste pour lancer une nouvelle tête, un gamin non présidentiable (soyons francs!), ne se justifie pas. C'est du sectarisme caractérisé. Un abandon de poste en pleine campagne.
Car l'élection présidentielle à venir, c'est un terrain largement populaire, et ce qu'il faut en 2012 c'est un tremblement électoral.
Ainsi "l'assimilationisme" du Fn se voit dans cette perspective, celle réaliste d'un parti de gouvernement d'une entité d'échelle large validé par une multitude, le corps français. Il ne s'agit pas de position protestataire stérile pour simplement se montrer. Il s'agit de proposer du réalisable face à la situation réelle donnée.

Oui le B.I. en se défaussant peut faire bien plus de mal que son score réel; lui même déjà nuisible vu les particularités des réformes électorales récentes (500 signatures, diverse 'barres' pour les 2nd tours etc.). Mais il y a des effets plus subtils, comme l'incohérence affichée face à l'ennemi, pour qui "le G20 est en quelque sorte l'embryon" (dixit DSK, merci les bonnes vidéos du net..)

Je crois que l'orientation régionaliste, tout à fait loisible en France (quelle dommage que de Gaulle n'est pas laissé son référendum de 69 gagner sans lui !, il proposait une régionalisation très bien pensée, clef de voute de son oeuvre constitutionnelle..), est actuellement exacerbée au BI, justement pour fournir un alibi de synthèse au sabordage de l'élan populaire...

Elan populaire vaste (il faut viser un bon 30%, c'est pas gagné il faut y travailler). Seule voie de solution envisageable à court terme et d'ailleurs la meilleure. Que ce soit directement ou par effet induit.
(par ricochet : la réaction du 'système' face à un succès brunomariniste incontournable. On aurait droit alors à l'immédiate "nécessité de la gouvernance", que les français reconnaitront pour ce qu'elle est : imposition de l'état d'urgence. Il n'y a qu'à voir comment cela réagit face à un simple référendum sur les minarets, et en Suisse qui plus est.)

Ce que j'ai mis en gras répond à votre remarque : dans le fond et en sincérité apaisée la divergence entre BI et FN, est minime et ne justifie pas la désunion en de telles circonstances électorales et devant de tels enjeux : le reste n'est qu'une exagération artificielle poussée par des hystériques de formation destinée à enfoncer le coin pour manipuler les identitaires, jeunes premiers ou autres, par faire dérailler l'élan, qui est réel, lui.


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Pour se justifier devant son soviet, Robert Ménard doit assurer "qu'il les déstabilise", d'où son comportement assez odieux ici encore. (cette main en permanence qui dit 'ferme là' quand son invité parle, on la voit par 2 fois aux moins dans cette vidéo à chaque fois que la caméra le permet c'est permanent on dirait.)
Avec Gollnisch il était proprement insupportable, bête et méchant par outrance et toujours pour donner des gages.
On gâche des émissions uniquement pour donner des gages aux soviets, comme quoi on les invite mais on fout bien la m*rde je vous assure regardez...
Évidemment ça ne suffit pas les connivents de l'extérieur (Jlliard) viennent par derrière remettre de la pression : c'est pas assez !

Ici l'interviouv est quand même réussie, B.L. place tout ce qu'il veut et les interrogations de Menard sont bien celles qu'il faut.
Instructif.
Bon.

Je pense que le communiqué écrit de B Lugan , ses "voeux' pour la Côte d'Ivoire si bien écrits, devrait être mis dans le corps de l'article.
Il est au comm # 10 d'Erwan l'Africain ( http://www.fdesouche.com/162262-bernard-lugan-sur-itele-a-17h45/comment-page-1#comment-1839580 )


////////////////////////////////////////////////////////////////////


"Heureusement que Jean Marie est le père il aurait lui aussi quitté le navire ou aurait été épuré."
--------------------------------------------------------------------------------------------
Ah les gars vous délirez sueur là...


Bon j'admets qu'en ce soir de samedi 15, il soit de mise verser une petite larme.
Sur le Front qui fut, et qui jamais pareil ne sera.

Moi même j'avais pris parti sur le net pour Gollnisch, pour pouvoir garantir son maintient dans l'appareil et son placement au devant dans les médias ; car je sais que même s'il faut insister avec Marine Le Pen auprès du public (du peuple), il est nécessaire de le surprendre avec quelque chose de qualité et qui ne soit pas de la famille Le Pen.
(Alliot est bien joli mais franchement Gollnisch est loin dessus, en toutes circonstances) (il a 5 ans de MOINS que Cohn-Bendit, soit dit en passant...)
Il faut surprendre l'opinion pour gagner les conversation et les coeurs, et bientôt les décisions, les votes...
Marine seule n'y suffira pas. Il y a comme un 'plafond de verre' qu'elle ne pourra pas percer, avec toutes les qualités du monde, parce que le pays réclame de juger avec d'autres personne du 'parti' que l'éternelle figure de proue.

C'est plus de Gollnisch qu'il faudra à l'avenir, de toutes façons, pas moins.

Voila c'était donc ma motivation à soutenir Bruno, avec en petit plus la certitude de sa bonne compétence pour gérer un navire aussi singulier que l'appareil du Front National, son hommerie, le parti...

Bon.
Le claquage de porte de Roger Holleindre me surprends et me déçoit, c'est à dire : m'inquiète.
En fait je redoutais plus un claquage de fusibles de la part de notre bonne Marine, en cas de victoire de mon (léger) favoris, mais pas dans ce sens là...
Apparemment il y a quelques problèmes internes un peu tenaces..., ce n'est pas un départ en retraite que nous fait là le combattant Holleindre... C'est un assaut.
Espérons que, ça c'est déjà vu, dans une paire de jours il publie un communiqué où il revient sur son esclandre...


Il n'empêche sur tout ça que c'est sincèrment que j'applaudirai Marine demain (euh, comment ce fait-il que l'on connaissait déjà le résultat ce matin voir hier ?), car il y a une chose qui doit être apparaitre clairement en ce soir particulièrement : c'est que Bruno ou Marine, le Front est à une étape historique de rénovation.
Jean-Marie s'en va.
Il y a donc grand chambardement, ménage et coups de chiffon, effets d'annonce et regards curieux, élans de verbe et de fraiche imagination... pour ce qui est forcément, le Front nouveau.

Tous les espoirs sont de mise.
Ce soir alors que la nostalgie des grandeurs passées nous gagne...


////////////////////////////////////////////////////////////////////


Quand on fait son métier, on le fait bien.

Jeune avocate, fille du frontiste Jean-Marie, Marine dans sa carrière a eu a traiter des dossier d'immigrés clandestins, cas de figure délicats...

Ces cas lui ont été imposés si ce n'est par le Parquet (ce que je crois), au moins par l'usage : parce que quand on est jeune chez les avocats comme chez tous le monde, on ne choisi pas ses clients.
On apprends sur le tas, on accepte les dossier.
Intellectuellement, c'était forcément enrichissant pour elle, et avec un surcroit de difficulté dû à la figure de son père.. Une prise d'expérience et une exigence d'excellence.

Elle a bien fait son métier elle a tout lieu d'en être fière, à l'époque comme aujourd'hui. C'était difficile et elle avait ainsi toutes les chances d'apprendre la réalité par 'le dessous du capot', concernant la question des immigrés clandestins.
Moi aussi je suis fier de ce qu'elle a fait, accomplissant sa tache avec volonté (ardeur ?)

An moins quand le sujet apparait et apparaitra sur la place publique, on est sûr avec elle qu'on aura pas affaire à un de ces 'valise ou cercueil-iste' qui n'a jamais rien vu, sous pseudo sur desouche généralement...

Le travail bien fait, difficile, enrichissant.
Je suis fière d'elle et elle a tout lieu de l'être, d'avoir dans son métier eut à plaider sur des dossiers d'immigrés clandestins.

Entre gens honnêtes j'aimerais que les critiques envers Marine, sur ce point précis, cessent.

Reprocher à un avocat de plaider, surtout à un (une) jeune avocat, de plaider pour les clients que la vie lui présente, c'est de l'enfantillage et je suis sympa.


////////////////////////////////////////////////////////////////////


François 1018 :

"Le FN peut avoir son utilité, mais pas dans une logique de prise de pouvoir. Soyez lucides 5 minutes."
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le Fn a son utilité en ce qu'il amènera le danger, et finalement la sur-réaction dans le camps adverse, et ceci uniquement s'il est dans une logique de prise du pouvoir.
Non ?

C'est parce qu'il cherche effectivement à prendre le pouvoir politique, (exécutif comme législatif, et entrer dans un appareil d'état par lui restauré (banque école armée etc.)), que le FN devient immédiatement utile en ce qu'il menace sérieusement d'envoyer dans les cordes, le 'système'.

Lequel ne fera plus que reculer petit à petit et de plus en plus, ou d'un coup, abattre le masque et décréter l'affrontement tout en déclarant l'état d'urgencce ("l'harmonie du droit sans frontières", un truc comme ça..) imposé aux Français, médusés...
Qui cesseront alors de collaborer je le parie cette fois-ci (Un peu comme Stalingrad 'au loin et inutile' en janvier 43, si on ose la comparaison.)

Il n'y a pas vraiment besoin de faire 51% au second tour pour arriver à cela. On peut provoquer beaucoup, avec moins que cela.

MAIS il FAUT, vraiment, ESSAYER.

Sinon la menace (horrible!, un vrai supplice pour les trafiquants de chairs et de papiers!), tomberait d'elle même. Voilà l'utilité.
Voilà ce que j'ai compris.

Le Fn doit prétendre politiquement et électoralement. Il le faut et plus il est consistant dans sa prétention plus il est, immédiatement, utile.

ET ceci dans une pure problématique desouche, qui nous concerne simplement ici.
Il y en a d'autres, aussi... et qui concordent.


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Quelques personnes ici on fait écho de ce que le bureau élu serait bien plus équilibré à 50-50 entre gollnischiens et marinistes : ce qui voudrait dire que ce serait un succès de campagne pour BG, qui avait fait circuler une liste de noms à favoriser (on votait aussi pour les 100 sièges du comité central (euh je crois que c'est le nom..)) avant que Marine in extremis ne fasse de même .

En tous cas les membres souhaitent plus d'équilibre, de garanties, que leur préférence (confirmée?) pour la personne Marine en figure de proue ne semble l'indiquer.

C'est bien.

///////////////////////////////////////////////////////////////////


time is come

Le 15 janvier 2011 à 21 h 24 min | Permalien

cohn “bandit” lui croit que marine va cartonner !
---------------------------------------------------------------------------------------------------

Cohn-Bendit en a marre des cochons de votants.
Il cherche à faire supprimer ou plutôt à 'relativiser' les scrutins à l'avenir.
Il l'a dit et répété ("il faut en finir avec la majorité" dit à Bruxelles, + ses réactions aux votations suisses)
La tendance est hélàs trop claire : pour le fond on est tous au courant, pour la forme par contre chez ces publicitaires flippés que sont la 'génération Cohn-Bendit', je dirais tel que nous le voyons maintenant, on avait il y a bien longtemps le recensement maintenant on a des 'recensions actualisées', le thermomètre et la main courante on été remplacés par "la température ressentie" et "le sentiment d'insécurité", toutes notions non seulement molles et opaques mais parfaitement adaptée aux manipulations futures, qui ne manquerons pas à condition d'être spécialiste de l'Opinion et suffisamment puissant ce qui revient au même (d'où la majuscule.)

Cohn-Bendit le progressiste qui ose, leur donne le là pour faire pareil même chose avec les élections tout simplement... et ceci en plein coeur de l'Europe.
(à titre d'exemple dans les monastères et les abbayes depuis toujours on vote (les décisions 'politiques'), c'est presque aussi vieux que La république de Platon (euh je crois.)

"Elections" qui vont donc être remplacées par... "votations"... ah non zut ça c'est pris, le sens vient d'être 'reconstruit' déjà récemment, par ces fachos chuiches (merci les gars!) c'est plus disponible, ah, malheur, malheur..., alors il va falloir trouver autre chose, truc bien être et apaisant, très tea party vert et liberté d'expression en branches volutées : "esspression populaire constatée" peut-être, "geste urné" que sais-je, "ail-vote" ?, ou "vote crédible" plus probable..., ou "votation citoyenne (et citoyenne la votation, hein ! citoyenne ! malheur à celui qui oublie de l'dire...), "consultation libre" ça c'est bien hypocrite-déstabilisant dans leur genre, "votation démocratique" ils n'oseront qd mme pas.....

Alors le Cohn-Bendit, vous pensez, pour nous faire passer ses sachets de thé post-electoraux "consultatifs", il gonfle le danger Marine...

Il le gonfle, comme danger, qui appellera des réformes nécessaires par exple...

[suite ci-dessous]
[suite]

Car le sale coup que nous redoutons tous, et bien l'Omnivore vous en propose un scénario bien sanglant ce soir :
Pas de vilaines affaire carpentro-propoteuse qui grillerait d'un coup le candidat Marine, non, un truc plus gros, un truc autour, un 'méta-coup' (c'est comme ça qu'on dit.) Qui ne prendrait même pas la peine de griller Marine (sauf réeldanger électoral) :
Prendre prétexte de "l'irresistible danger Marine Le Pen" pour, comme il dit : "en finir avec cette histoire de majorité"... Pour invalider à priori un résultat d'éléction, le soumettre à 'validation crédible', faire que les électeurs ne soient plus soumis qu'à des 'consultations', bien dans les clous, après, les gens 'de gouvernement' avisent, devant le résultat de l'ail-votation.

- 1iere étape : dire et faire admettre que Marine, c'est la même chose que Jean-Marie.
Ces gens rôtissent des petits enfants tous le jours à midi pour déjeuner, et jettent les restes à leurs chiens de guerre de l'oubliez pas.
Les frontières c'est Auschwitz.
Le Fn de Marine, c'est le Fn qui déterre les cadavres juifs pour les empaler dans les cimetières juifs. (montage de Carpentras, depuis complètemement démonté (c'était du Joxe-Mitt'rand) je précise toussa pour les qques bambins qui parcourraient ces lignes.)

Marine c'est Adolf, le programme de 'l'ultra-droite' est toujours le même (prospérité et responsabilité dans les classes moyennes, domaine public réservé, remise en valeur du travail manuel et de la production, préférence nationale, monnaie d'état etc.)
Bien entrez dans les ciboulots que Marine c'est "la vraie nature du Front"
Et le Front est de nature 'bonne à exterminer', on le sait depuis Michel Durafour (crématoire !)

[suite et fin]

- Etape 2 le hiii, le hooh, le danger de l'irrésistible montée.
Marine Le Pen est irrésistible, sont charisme par ailleurs irrésistible fait mouche à tous les coups, elle monte, et elle monte encore...
..Et toujours "cette histoire de majorité"... qui risque d'amener par les urnes un pouvoir qui "nie la démocratie" et qui pire , nie les minorités !!!

- 3 Fouchtra ! Il faut protéger le peuple contre lui-même !
Ah la noble tâche
Puisque le danger Marine qu'il est si irrésistible et qu'il monte si irrésistiblement, et puisque "la vraie nature du Front" est inchangée, (ils veulent des frontières ! c'est les barbelés, les chiens de race ! les boudoirs de la mort !,) et ceci même alors qu'on appelle à la rato.nnade généralisée (ça occupera tous le monde, en bas), donc, on SAUVE LE PEUPLE de son 'danger irrésistible' de se faire suspendre sa liberté tout seul à cause l'application automatique des résultat de élections, 'bête' pour tout dire (c'est Cohn-Bendit qui le dit, un homme d'état de gouvernement !), directement dans les Camps lepénistes de "la vraie nature du Front", là où le nauséabond se transforme en gaz puisqu'on vous le dit, par stricte application du droit de vote "bête", vous saisissez... ?

On le sauve donc en SUSPENDANT LE PRINCIPE de l'ELECTION SOUVERAINE, en en finissant avec cette histoire de majorité oufenfin...

Et tout ça avec dans le décors permanent le grand philosophe et le grand économiste Jacques Attali, qui annone : "Il faut un état de droit mondial" (public masculin et sérieux), "il faut une gouvernance mondiale" (public féminin, et djeuns), dès qu'il pleut, qu'il fait soleil, que Wall Street mise sur du papier en vogue demain matin ou qu'un caporal africain augmente unilatéralement ses tarifs.
Vous voyez l'ensemble, le touchant tableau. Je reste très chématique là ché pas le temps.

Et voici pourquoi, madames et messieurs, notre Cohn-Bendit n'est pas muet sur l'entrée en chène de la fachiste Marine, mais au contraire fort en bouche et en rajoute beaucoup.
On en est à l'étape un, du 'méta-coup'....

(n.b. j'élucubre, librement je n'en sais rien j'espère l'avoir fait comprendre dès le début de ce "méta-coup".)

Vas-y pour l'ail-votation ça fait jeune, avec la température ressentie et le sentiment d'insécurité, "l'opposition crédible" sur conglomérat variable et ses recensions actualisées : si vous le voulez bien et en cerise sur le gâteau je choisirais finalement : "l'expression populaire constatée", je le sens bien, ce truc...

Inquiet de Marine Le Pen, Cohn-Bendit le sexagénaire deuxième bourre en fin de carrière de menteur public, inquiet !

/////////////////////////////////////////////////////////////////


@ Misanthrope M :
Lu mais toujours pas d'accord.

Pas le temps, plus, ce soir désolé...

@ Imperator :
C'est une question de pouvoir, de pouvoir d'opinion en ce cas là. Les gars en face on de l'argent à ne savoir qu'en faire, j'imagine que Marion Cotillart (je l'adore) nous donnera des précisions bientôt.
(Marie Laforêt (je l'adore) parlait de "200 fois le budget de la France" dans certains cercles 'top' où sans contestes possible elle était bien introduite.)
Ca va pas plaire à Jack M (et pour le coup il aurait raison on est dans le Cotillard avancé là) mais je crois que l'argent pour certains projets ce n'est guère le problème.
Je répète l'essentiel, en valeur absolue ça ne coute pas très cher.
Voilà, je fais mon Joe Vials du samedi soir il faut bien rire et réfléchir librement.
J'espère ne pas finir comme lui ceci dit. (tué d'un coup de sarcasme?).


////////////////////////////////////////////////////////////////////


L'avenir de l'Humanité, harmonieux avec la planète et néanmoins riche, de qualité, passe par la colonisation de la Sibérie, du Canada, de l'Australie : et de l'Afrique.

Ces colonisations ne seront possibles que si nous nous re-colonisons nous mêmes, c'est à dire retrouvions cette capacité de s'assembler, de se fédérer sur des projets de bien commun et même de longues portés voire d'ambitions.
Loin hors de nous bulles privées jalouses et flippée actuelles, véritables 'africanisation' et nos ex-sociétés, même si il faut bien le dire le terme employé par certain historiquement de "judéïsation" conviendrait très bien, aussi.
C'est à qui fera le tour du paté de maison avec une limousine babylonienne avec des putes en morceaux dans le coffre, en crachant sur ses semblables et voisins qui ont honte de n'être pas assez chiens. Se re-coloniser, se civiliser. Abandonner la yaourte.

Il va bien falloir aborder le problème (l'Afrique et l'avenir de l'humanité, je veux dire!), sinon puisqu'il se pose et se posera de toute façon nous le laisserions aux Guigou et autres réducteurs de population Rockefello-Windsoro-Algoro-Attaliens, qui sont mondialistes bien sûr, puisque soumis au précepte trotskien : "L'erreur ne peut fonctionner que si elle est répandue partout."
Ou aux Chinois bien sûr, voire aux indiens.
Je ne serais pas surpris non plus que l'Iran propose un modèle de développement aussi, bientôt.

/////////////////////////////////////////////////////////////////


Tryphon
Le 16 janvier 2011 à 8 h 26 min | Permalien

elle se touche la meuf, si elle croit qu’on va faire quelque chose
de bon avec un milliard de bwanas, faut etre fou (ou folle)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

On peut faire quelque chose si on prend le commandement.
Et si on dispose de la terre.
Quand je dis "on" je parle de nous re-civilisé bien sûr. D'ailleurs à la réflexion ça peut inclure des Arabes et des Africains (quelle part?).

Les "bwanas" n'en sont pas plus capables, que nous déchets de post-civilisation flippeux sur place et utopo-gangsters, schizos coincés entre 'le désir de partage' et la playstation, un pantalon sac-à-m*rde qui empêche de courir et de la pisse dans les cheveux.
Les critères de races dans cette affaire, en les admettant, ne comptent que peut finalement même s'ils améliorent le rendu.
Ce qui est à faire est à faire avec des 'bwanas' tout pareil, et ils auront l'intelligence de reconnaitre leur bien en action, cependant qu'il y travailleront concrètement tous les jours (ou presque.)

Ce qu'il fut, c'est une civilisation.
Pas une Hyper-Babylone avec des traficants de cornes de rhinos et leurs tepus au milieu, entre les Grandes Compagnies et les 'bwanas'.

Evidemment comme je disais +haut, l'approche euroGuigou n'est pas la bonne.


////////////////////////////////////////////////////////////////////


On n'a pas besoin d'Africains pour venir payer nos retraites.
On se porterai fort bien avec une baisse de la natalité, passagère ou même soutenue.
La France n'est pas un pays sous-peuplé, loin s'en faut.
L'Allemagne, l'Angleterre, la Hollande et l'Ialie non plus.

N'oubliez pas l'aspect publicitaire-hypnotiseur de la mantra : "la population vieillit".

La population ne vieillit pas. Les jeunes sont toujours aussi jeunes, les vieux ne sont pas 'plus vieux'. On baise toujours comme grand-père, et s'il y a un peu moins de nouveaux nés et un peu plus de vieux qui vivent longtemps, après tout pourquoi pas on peut bâtir un pays intéressant sur cette base. Et jeune.
Avec retraites (et soins) gérés en accord avec cette situation, ma foi fort gérable.

IL n'y a pas de problème il n'y a que des solutions : ça passe par une réorganisation des soins et des retraites, intelligentes et dans un bon esprit, une mise en place de journées de travail disponibles et au minimum obligatoire pour payer l'état (qui ainsi fourni une minimum salarial, au passage), adapté aux zuns et aux zautres, ainsi qu'un privilège de l'accueil de la vie... française.

L'importation d'inséminateurs et de ventres africains n'est qu'une solution du 'problème' des retraites (qui n'est qu'une ré-adaptation nécessaire, rien de plus), et de toutes les solutions, passé un petit apport rigolo pendant 5 ans (en 1982 ce n'était déjà plus rigolo), c'est la pire.


///////////////////////////////////////////////////////

Oxymandias 1403 et Curtiss et Téflon 01 :

"Pour revenir au sujet, qui est Marine Le Pen, on constate que ses partisans et une bonne partie de ses adversaires ont globalement les mêmes idées europhobes…

————————————————————————————————————

Oh mais ça s’explique très simplement, c’est tout simplement parce que les français sont très très très cons.
"

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Europhobes", "cons."
Il est évident que les Français intelligents seront toujours opposés à l'imbécilité fondamentale d'une construction continentale en faisant fi des nations.
C'est comme vouloir construire une nation sur la destruction des régions.
C'est aussi con, ce n'est pas possible.

C'est pourtant ce qui motive votre foie. (oui, avec un 'e')

Ni les Françias ni les frontistes ne sont cons, politiquement, ni europhobes.

- Ils constatent que l'Ueheu a pour projet et ne fonctionne que sur la destruction des nations. Comme un état national qui se constituerait par la destruction des pouvoirs provinciaux et avec comme projet ultime de s'auto-détruire, laissant place aux "Grandes compagnies".
donc ça ne va pas.

- Ils constateraient s'il le pouvaient que le projet d'Europe intégrale d'Eurosocialiste (Téflon, Curtiss etc.) ne s'envisage que par la destruction des nations, organes intermédiaires exactement comme... un état national ultra-dictatorial qui se constituerait par les destruction physique et sourcilleuse, puis immatérielle et sans cesse paranoïaque, des pouvoirs de provinces, leur échelle immédiatement en dessous. Sorte d'ultra robespiérisme, Louis Onze aux hormones, Richelieu numérique. Avec pour projet de transformer tout ça en un immense champs de betterave bien unifié, avec une herse informatisée qui passera souvent bien partout et y programmerait la vie le bonheur le soleil et nos richesse ; les communes étant par ailleurs elles-mêmes mises sous intense surveillance, suspectées à priori faites attention il en reste....
Donc ça ne va toujours pas.

- Je ne sais pas si l'option euro-identaire est inclue dans les personnalités complexes d'Oxymandas, et de Curtis, du nouveau petit robot Téflon n°01 ou d'Eurozocialist grand absent (...), mais au passage traitons le cas ça fera un chose de sûre.
Les français constateront quand ça passera sur Canal que l'idée euro-identitaire est auto-contredite puisque, là encore, étant basée sur la destruction des nations... (une obsession, vraiment. Victimes de la mode...) (les hypocrites ou ceux qui commencent à entrevoir la lumière chez les eurozids parle de "nation historique", comme référent culturel , pour mieux l'enterrer...). En effet :
L'idée d'une Europe sur les décombres des nations c'est exactement l'idée d'une nation "jacobine" construite sur les décombres des provinces (régions). C'est aussi con. C'est exactement la même connerie, et les Français qui ne sont que moyennement colbertistes le savent très bien. Et les Eurozids par contre, eux, continuent à cracher sur l'une tout en encensant l'autre...
du pur Canal plusse et on va en bouffer d'ici 2015.
Et ça ne va toujours pas.

C'est tout. Voilà.

Pas de très très cons ni d'europhobes là dedans, juste des gens qui mettent les compétences là où ils faut, le folklore, l'aide aux personnes et les cars&bus au niveau provincial, la Race et les Valeurs de Civilisation au niveau continental....
Police, armée, monnaie, impôts politique industrielle et les 5/6 des lois étant le mieux du monde gérés au niveau national.
Comme chacun sait, quand il y pense honnêtement.

Les Français et même les frontistes marinistes (oh!) souhaitent une Europe, une construction européenne. Il la souhaitent comme référent moral et comme recours supérieur éventuel mais fonctionnel (judiciaire..) voire arbitre de conflits inter-nationaux, avec les moyens de ces fonction naturelles et somme toute limité, bien que très graves.
Ils souhaitent l'Europe à sa place continentale comme garant de l'Européanité...
C'est à dire garant des valeurs chrétiennes (au sens large ok...), et de la race (notion floue de même, j'espère que vous en êtes conscient.) Réelles et importantes, néanmoins.

Nous en avons besoin, nous le réclamons, et vite. Curtiss ferait un excellent fonctionnaire dans cette Europe là. Un peu casse-berles, mais bon...
Téflon serait un cloche par rapport à mon voisin catholique, mais bon...

Nous n'avons pas besoin d'un machin qui dépasse ses limitations structurelles, intrinsèques, et se mette à nous imposer une monnaie unique et obligatoire, à décréter que la France sera une zone de porcherie, laitues fraiches, vaches grosses (immigration de masse) et parfums fins.
L'essentiel du pouvoir exécutif, surtout de 'haut niveau', l'essentiel du pouvoir législatif (surtout de niveau intermédiaire) revient à l'échelle nationale, structurellement, intrinsèquement.
a la nation, mi charnelle, mi idéelle.

Mi naturelle, mi artificielle.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

Quand à Oxymandias qui insiste sur 'ces cons de Français' mais comme on va le voir ça concerne aussi Eurozoc :
"Qu’ils ne peuvent s’empêcher d’attribuer leurs malheurs à des causes externes."
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce dont vous parlez là exactement c'est exactement la déchristianisation.
L'oubli de l'intelligence de l'introspection, de l'autocritique et éventuellement de l'émission de regrets sans le moindre complexe.
(Ah cette mode de dire "sans regret" pour tout et pour rien, quelques soient les conneries passés et quelques soient les dégâts ! l'air rien, fiers comme un tabouret de marque!)

Cette "connerie" que j'ose le croire vous dénoncez, cette absence de regret et rejet de la faute sur les autre : c'est être païen.

Alors cette pseudo"Europe" là on vous la laisse, avec vos "très très cons" et vos "Europhobes" pour y rejeter vos propres défauts d'éducation..


////////////////////////////////////////////////////////////////////


@ YannC 1686 :

"YannC
Le 16 janvier 2011 à 17 h 14 min | Permalien

Ambact
Le 16 janvier 2011 à 16 h 05 min | Permalien

@ l’Omnivore Sobriquet
Le 16 janvier 2011 à 14 h 38 min | Permalien

Et au lieu de te gargariser de ta connerie prétentieuse,...

A une présidentielle, on est élu ou pas et point barre !


——————–

Ah ben ça fait plaisir de voir des gens qui raisonnent.
Et j’ épicerai ce com avec deux citations, complémentaires :

1- «A la guerre comme à la chasse, un objectif raté de peu reste un échec total.»
"
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La politique n'est ni la guerre, ni la chasse.

Vous ne comprenez rien au peuple et je remarque que ça fait hurler Ambact.
Marine à 48%, Arnaud à 0.8, "même chsoe". Et fier de le répéter sur fdesouche avec ça.

Je le répète moi : "objectif raté de peu reste un échec total" est la profession même de l'imbécilité politique : allez chasser, allez guerroyer, et allez, laisser les gens responsables s'occuper des choses sérieuses qui concrétisent notre quotidien.

"Objectif raté de peu reste un échec total" ; allez à la chasse , allez à la guerre.

"La guerre est une chose trop sérieuse être confiée à des militaires", décidément ce gros enfoiré de Clemenceau en a sorti des biens bonnes durant sa longue vie.
(des conneries aussi, c'est son genre...)


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Pierre 1944 :

"Mais, tu me pardonneras, je n’ai pas confiance en le FN. J’y vois une fabrique à cocus comme l’UMP. "
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Le plus puissant d'Europe et depuis le plus longtemps.
-Le seul en France bien sûr.
-Le mieux positionné doctrinalement (aujourd'hui encore.)
-Le seul "Household name" comme ils disent, nom connu de toutes les cuisines de tous les foyers, cocagne publicitaire impossible à atteindre en moins de 15-20 ans (sauf Sheila & les Beatles.)
-Des hommes responsables et des femmes pareilles : où ça les cocus ?

Le Fn ne torniole pas les zarabes à la sortie des lycées et certes le besoin parfois s'en fait sentir. Le Fn a pour vocation de conquérir le pouvoir politique par les urnes et de gouverner, seules les victimes de la mode sont scotchées sur le : "c'est impossible" vintage 2002, deuxième semaine.
Tout ça parce que Elkabach-Drucker disent non.

Aujourd'hui avec le nouveau Fn qui s'assemble c'est possible et c'est ça qui change, ça parait même décontracté de l'oeil (de lys.)


///////////////////////////////////////////////////////////////////


@ certains plus haut :
"Comme ça ouvrira les yeux aux nigauds que le fn est un parti républicain, jacobin, assimilationniste et libéral
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Non, non, non, et non.

- Le Fn n'est pas plus républicain que ma chaussure gauche, il a décrété qui jouerait le jeux constitutionnel, à fond. Pas une écharde qui dépasse, le FN seul parti de France à complaire totalement au code électoral, parité etc..., le Fn est légal et strictement légal. Ce n'est pas lui qui fait les lois, tant s'en faut.
Ca ne l'empêche pas d'être en toute décontraction parfaitement critique envers la constitutions, la démocratie voire même la république. Tout ceci nous le savons. Aucun problème nulle part.
Le Fn est bâti pour être un parti constitutionnel a l'assaut des pouvoirs politiques disponibles. Doù bien sûr, en plus, une certaine collaboration au Pouvoir d'Opinion qui chapeaute tout ça, il faut bien accéder aux gens.

-Le Fn n'est pas jacobin. Le Fn est moins jacobin que Giscard. D'ailleurs son "europhobie" (dixit Pelle d'acier) est une expression actuelle d'anti jacobinisme en l'an 2000, pour ceux qui savent lire l'époque.

- Le Fn n'est pas assimilationniste. Réaliste, il veut défendre le peuple français c'est à dire débarrasser le maximum d'immigrés surnuméraires (i.e 'trop nombreux') et empecher de nouveaux entrants, en commençant par les extra-européens c'est plus simple et plus urgent.
Le Fn prend acte de la situation actuelle , celle que lUMP avec le PS a si puissamment 'directivé' à Paris et à Bruxelles (Bruxelles obéit aux gouvernement nationaux, avant "d'édicter", il faudrait en prendre conscience...), et il gère "les Français" tels que le passé (voté par des Identitaires et des MPF Aignantistes rappelons-le encore ce soir particulièrement), nous le fait hériter.
Horribles, ces gens qui lui reproche de prendre en compte la réalité brute fût-elle douloureuse et grosse de changements potentiels, et qui la ligne d'après.. ricanent sur "l'incapacité" du FN à gouverner...

Des nouveaux lecteurs sur fdesouche il y en a tous les jours, mais pour la majorité lisante ici je crois que ce petit jeu mégréto-égoïste , y'en a marre.

@ Téflon zéro-zéro-un.
On ne fait rien sans le peuple, et on ne fera rien sans le peuple. Détruire le peuple pour 'enfin' imposer notre solution - à supposer qu'elle soit bonne (non Curtiss!) - c'est le réflexe des imbéciles mal christianisés.
La solution passe par le Fn. Évidence.

@ Choucroutegarnix : Serge de Béketch n'était pas un fossile ni une huitre enkystée sur son rocher. Optimiste, libre, visionnaire et chrétien, il aurait célébré ce jour historique avec joie.
Merci de le laisser danser avec nous, ce soir.

Un esprit libre a toujours matière à critiquer, un esprit obtus toujours à renfrogner.


/////////////////////////////////////////////////////////////////


l'Omnivore Sobriquet
Le 16 janvier 2011 à 23 h 18 min | Permalien Editer

Israël, c’est la faute des juifs.

///////////////////////////////////////////////////////////////////


Hey, Joe !
Ce ne sont pas de piaillements, et encore moins des ligues de vertus. C'est le Pouvoir d'Opinion, et il y a 80 ans il était déjà fort. Opposant et destructeur pendant tant d'années il est en France depuis le début des années 80, depuis le cri de victoire de Jacques Séguéla "Révolutionnaire !" constatent son arrivée, depuis les années 60-70 aux (ex) Etats-Unis, au pouvoir, prépondérant ; et depuis notre république rase les murs.
Piaillements... rots de digestion oui !


///////////////////////////////////////////////////////////////////


"La cause nationale, il s’en tape, il veut juste taper sur les sionistes, car c’est l’ennemi qu’il a identifié comme cause originelle de sa déchéance de l’intelligentsia."
-------------------------------------------------------------------------------------------
Il a assez bien réussis sa carrière jusqu'à présent, de son point de vue. Il en est assez fier et il continuera comme ça. Avec des évolutions, des constances et des sauts.


"Même remarque que Bingo. Et Soral à l’air d’avoir un peu forcé sur la bouteille."
------------------------------------------------------------------------------------------
Pas du tout. Il mime la gestuelle du buveur au bistrot. C'est un choix télévisuel à ce qu'il me semble. Je sais reconnaitre un homme quand il a but, rien de cela ici. Comme à son habitude il crée le combat de chiens... Aucune alcoolémie discernable.


"J’aurai préféré entendre Alain de Benoist."
-------------------------------------------------------------------------------------------
On l'entend pas mal dans la version intégrale (cf le site de France3). Il parle peut, mais bien. Ne peut pas s'empêcher d'éjaculer sur les chrétien moisis du Front, c'est son tique et sa faille philosophique.


"... les “professionnels” de Fdesouche casse[nt] du Soral [...]. Des méthodes qui expliquent qui sont les plus puissants.
------------------------------------------------------------------------------------------
Ils ne sont pas puissants ils sont obsessionnels.


"J’ai posté plusieurs interventions pour dénoncer les collusions avérés de Soral avec le chiisme Iranien, pas un membre du fan club n’a osé répondre à mes arguments."
-----------------------------------------------------------------------------------------
Il a aussi des collusions avec les femmes libérées occidentales.
Il teste des soutiens discrets auprès de l'Iran - une puissance nationale (c'est autre chose que les cotisations E&R) - il a bien raison et drague ailleurs aussi (Venezuela...) Les chiites iraniens, particulièrement en France, sont loin d'être cons.
Tout ceci est bien normal et tu ne "dénonces" rien.


"Soral défend les muzz parce qu’il a des collusions avec le chiisme Iranien."
----------------------------------------------------------------------------------------
Soral a des rapports avec le régime iranien parce qu'il défend les muzz, d'ici, si possible.


"L’Islam a gagné en dehors de son berceau historique car la discorde régnait dans le pays conquis."
---------------------------------------------------------------------------------------
E&R lutte précisément contre ça.
Euh... c'est vraiment l'Islam qui progresse par la discorde en pays 'conquis' ? Question...


"J’ajoute que ceux qui trouvent normal de défendre les muzz qui représentent 90% de l’immigration sont soit des imbéciles soit des taupes muz."
---------------------------------------------------------------------------------------
L'islam n'est pas l'immigration. L'ennemi est l'immigration, pas le muzz. Tout faux.
Comme la frontière, l'Islam est une contrainte à l'abandon dans le rien gastrique et la marchandisation sans entrave, et l'abrutissement envieux. C'est aussi une élévation. Après il y a l'aspect théo-prolétarien que je combats - moi aussi - fondamentalement.


" “croyez-vous possible une entente ponctuelle contre “le système” avec une partie significative des arabo-musulmans ? ”

Non.
Soral le croit lui. C’est son problème"
---------------------------------------------------------------------------------------------
Soral ne le croit pas il prône simplement une réconciliation et une allaince. Il ne 'croit' pas au résultat (un epu qd mme), il indique la voie pou rceux que ça interressera. C'est très important de constituer un chemin vers le mieux pour les gens.
Il ne spécule pas sur sa réussite, ce qu'il fait est dès aujourd'hui positif, et façonne une 'machine à espérer' qui fonctionne là où il y a grand besoin, bien défendue, particulièrement bien placée. Les hommes qui feront croitre leurs bonnes volonté se chargeront du reste.
Ca ne favorise en rien l'immigration.


"Vous mentez effrontément quand vous prétendez que “il y a désormais autant de racailles chrétiennes que muzz dans nos banlieues.” j’en veux pour preuve qu’il y a plus 60% de musulmans dans les prisons de France et d’Europe."
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
La racaillerie athée et vaguement desouche est un fait. Moins virulente au départ parce que plus en affinité avec les autres gens, elle se développe vitesse grandV sur l'abrutissement envieux, voyez dans votre entourage et, fait terrible, prend de plus en plus exemple sur la caille muzz.
Soral lutte justement contre cet esprit, et veux et montre un exemple appétissant de séparation des cailles blanches ET des cailles grises (ou noires, ou jaunes) de cet esprit là.
François desouche lui aussi amène ce thème dès qu'il le peut, le problème de ces Fds qui endossent ou mme s'invente une arabité pour mieux coller à l'esprit racaille muzz comme vous dites, "islamo-racaille" pour parler bien. (comme oncle so. Lui considère ce pseudo islamisme dégradé comme simple alibi aux connes bastons de bas d'immeubles 'de jihad' . Et pour les filles, une coquetterie valorisante, entre deux modes passagères à un âge ou c'est stratégique.)
Un type de mon voisinage, une fiere racaille, a 1/4 de sang arabe dans ses veines. Il ne parle que de ça, s'y croit à fond (sont être muzz le moins du monde, ça ça le gonfle), parle le plus possible pareil etc.
La démarche de Soral vise à briser ça, en posant un exemple vertueux. Ca attire et ça améliore beaucoup les choses, dans le peuple, un exemple vertueux.


"Le niveau des coms anti-soral est très bas. personne semble-t-il ne sait lire. Le lepeniste cuvée 2011 est vraiment un gros beauf."
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le lepéniste actuel est très au-dessus de ça, et comprend le populiste vertueux Alain Soral.



Allez ça ira pour ce soir, à l'arrache.

/
///////////////////////////////////////////////////////////////////


Quand on est faible et qu'on est devant un ennemi puissant et d'assise internationale, il faut s'unir.
Monsieur Dupont-Aignan, il faut s'unir !
Pensez à toutes ces mains tendues et tous ces esprits qui ne comprennent pas votre prétention d'être seul.
Pas faire l'autiste, s'unir !
Dire aimer des choses, et dire haïr ceux que les aiment... : la schizophrénie ruine la pensée populaire !

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

mme chose dit en moins gentil :

Le NDA, s'il continue à cracher sur Gollnisch par exemple, ou tout le Front national idées et électeurs inclus, versera fatalement dans cette ornière d'être une sorte de 'Besencenot de droite', avec le culte du Général 'sans fautes' (ah!) et la balieue pavillonaire pour jardin, la révolte adolescente virginale et les soutiens mondialistes pour l'autre.
C'est très simple, s'il continue dans cette dérive anti-frontiste, non seulement il perdra cette précieuse 'crédibilité' qu'il a pourtant tant chercher à engranger !, mais, il deviendra comme le symbole symétrique du porte-voix stylisé et sur-contrasté du NPA.
Là, ce sera avec la photo 'fameuse' du Général devant son micro à Londres en 40, photo qui nous est imprimé dans le fromage au plus profond déjà (l'année passée encore, ce fut l'image la plus 'pressante' de toutes l'année du Paf français. Et on a ça depuis l'école.)
Le parti de NDA se réduirait ainsi, faute de consistance, faute de s'autoriser tant d'incohérentce violente à la face du peuple, à n'être plus que cette photo sur-stylisée, sur-contrastée, solarisée, flashée en sigle publicitaire comme l'est le porte-voix de l'autre là..., avec sur l'à-plat blanc quelques traits de la 3/4 face du Général, le flanc gauche de l'imposant micro au premier plan, et un relief de sa main+manche gauche.

Voilà. Sorte de damnation antique, médusé.
N'être plus qu'un porte-logo d'une image dorénavant subliminale et qui lui échappe, hors réalité désormais en fait. Mais qui sert tambourin-clochette au shamanes du Pouvoir d'Opinion... "Debout la République" dévoyée de son rôle, sans pouvoir plus jamais s'en détacher. Sa statue de sel.

J'écrivais fut un temps un peu cruellement sur une vidéo de Paul-Marie Coûteaux : "L'anti-lepénisme primaire est une lente dérive vers le rien."
Dans le cas de N Dupont-Aignan, ce n'est pas exactement vers le rien que lui amènera la schizophrénie politique balancée au peuple qui n'en veut pas : mais ce sera, ça, ce que j'ai décris au dessus.

Éternelle photo figée du saint Général (!!!), rendue publicitaire par stylisation surcontrastée façon logo. Le flashage mental aura gagné.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Je ne crois pas qu'il souhaite ça et je le crois sincère et je l'aime bien. Il a du potentiel c'est certain, et dans la bonne direction avec ça... Je crois qu'il y a une part prudente chez lui qui n'ose pas (comme dit précédemment dans ce fil.) Il sort prudemment du système lui, n'est pas un punk ni un 'natio'.
Mais je crois aussi qu'il y a une réelle bêtise et/ou une simple ignorance de ce que je tue à dire sur lui (cf début, 'le peuple ne suivra pas la schizophrénie', il faut en sortir avant qu'il ne soit top tard.)

J'espère que Marine et l'avènement d'un renouveau au FN permettra de sains re-positionnements, Gollnisch étant d'évidence l'intermédiaire idéal.
Il est disponible.
Il faut que Nicolas prenne son courage à deux mains, et saute de la planche de la piscine, la première fois !
Pense à ta crédibilité ! saute !
Qu'il lui serre la main tout simplement.
Qu'ils causent.

/////////////////////////////////////////////////////////////////


A nous, il a aussi souhaité bonheur, identité nationale, et dépassement de la liquéfaction soixantehuitarde.
En fait il s’en fout.
‘finira avocat dans un cabinet d’affaire ‘crédible’ à Miami.


//////////////////////////////////////////////////////////////////


L'ingénierie européenne/occidentale saura trouver des solutions, pour exploiter les insectes aussi. Des pâtes des trucs... Pour le moment on en est au stade 'tradition-orale dans la brousse', le bush...
Mais ça n'est pas dit que ça durera ainsi !
L'agro-alimentaire ça nous connait. Les Français aiment ce genre de recherches. Évidemment, si le Sarko-land attend après Bruxelles par contre...


///////////////////////////////////////////////////////////////////


Izeuth
Le 23 janvier 2011 à 8 h 08 min | Permalien
" C’est certains il vaut mieux payer des actionnaires que des fonctionnaires! "
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Belle formule.

En attendant il faut repenser le 'service public.'
Inspiré par une vision idéalisée de la royauté à la française, je dirais plutôt qu'il faut un 'domaine public'.


////////////////////////////////////////////////////////////////////


Jasmin ! jasmin ! jasmin !

Le pouvoir d'Opinion a beau agiter le Jasmin-Jasmin avec l'énergie du désespoir, le peuple n'en veut pas et cette révolution est en train de lui échapper.
Le moteur musulman dans cette histoire est, à tout prendre, plutôt bénéfique.
Les Tunisiens savent que Ben Ali avait été porté aux affaires suite à une révolution de palais dite "des jasmins" à l'époque déjà (source, France Culture.)
La révolte de pacotille sous contrôle des publicitaires neo-turfistes whashingtono-parisiens est en train s de se prendre la fessée cul-nu devant tout le monde.