jeudi 4 janvier 2007

POSTE du 4 juil au 20 juillet2006

le 04 juil 2006
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/violence_contre.html#comment-19279651

Il faut persévérer à patrouiller dans ces lieux. Les policiers font un métier de plus en plus beau, de plus en plus utile. Une promesse éléctorale ? On augmente tous les policiers de mille francs. Eux et les profs (actifs). C'est mérité et ça impressionne, ça motive à l'effort, un certain pays montrerait à un certain pays où il met ses priorités, en ce moment. Peut-être que certains ne voteraient même que pour ce geste là! Un vote FN soft, en quelque sorte. (attention aux récups!)
///////////////////////suite
n.b. Je n'ai dit "augmenter le budget de 'la sécurité' " !! (ministère de l'intérieur + milices privées.) Mais verser 1000 francs (..) directement aux gens, d'en bas ! Aux policiers actifs, p'tet aux gendarmes, et aux profs (actifs). Pas 'augmenter le budget' ou 'plus de moyens'... Versé directement dans la main de ceux qui 'se tapent' les incongruités du système en première bourre... Dire où nous avons nos priorités : la loi, l'ordre, l'école. En commençant pour là où ça va faire du bien, là où c'est le plus rapidement utile, ça requinque, ça motive, ça fait passer les nouvelles instructions dans un esprit positif bienvoulant, ça donne une certaine autorité sur le terrain.
Quand aux 'ministère de votre sécurité', et 'ministère de l'éducation citoyenne', le ménage est autre...

//////////////////////////////////////////////////
http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/05/433-et-oui&cos=1

DagorDagorath fatigue l'internaute de passage.
(pas encore vu la vidéo, mais à mon avis c'est de l'or en barre.)
Soyez un poil moins racistes les oïs et les oïettes, et Kipling est grand.
//////////////////////////////////////////////
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/prparation_du_m.html#comment-19292940
/////////////////////////////////////////////////////
re ! http://www.voxnr.com/convergences/viewtopic.php?p=23038#23038

L'église, un certain épiscopat, appelleront à barrer la route à Le Pen, comme ils s'étaient permis à appeler à voter oui au référendum l'année dernière. Affiché à l'entrée de toutes les églises, repris à la radio. De quoi je me mêle, rapport le projet UE, il n'était pas question de fondamentaux là dedans. A la différence de l'avortement, qui fera tomber tout le monde comme il a fait tomber John Kerry dernièrement. (Diseur de la condamnation à la l'époque : le cardinal Ratzinger, Grand Inquisiteur de c'temps là (président de la Congrégation pour la Doctrine, de la Foi, c'est à dire très présisément : Grand Inquisiteur.)) Le Front à parfaitement raison de prendre ses distances d'entrée de jeu d'avec "l'église catholique française". Ce n'est même pas la peine de parier : le FN et Le Pen auront droit à leur (neo) coup de (néo) crosse la veille du premier scrutin.
Bon..
Essayez d'être intelligent. Essayez de vous mettre dans 'la peau de l'autre', essayez de sortir de votre enveloppe charnelle. Ou comme on disait durant ces nombreux siècles par ici : ayez pitié. (c'est le sens très complet de la chose.) L'avortement institutionalisé est une horreur, la réduction de population est une connerie et un péché, et rien dans la république rationnelle ne permet de l'apprécier... Pas de différence... Ca ne viendra pas de François Mitterrand, ça viendra d'au dessus : jouez aux cons avec l'avortement et ce sera 5.5 % direct, façon Ratzinger USA 2004. Vous allez passez vingt ans à vous mettre dessus à savoir à qui c'est la faute.
La famille Le Pen, Le FN, le père la fille, ou le comité directeur que sais-je, on l'air d'avoir compris. Sont potes avec l'opinion (élargir la base, comme dja dit ici), mais z'ont compris, l'essentiel, l'immuable, et le politicien opportun aussi. Peut-être ont-ils demandé à des femmes voyez vous.
Avril 2007 ça va faire Equipe de France-Eglise de France-France Média : "Il ne faut pas voter Le Pen". Et bien, on votera Le Pen et avec joie, utile, mais si c'est pour appeler au massacre au traitant le penseur catholique de blaireau, vous allez sentir votre douleur... Au FN, au moins, ils ont l'air de le savoir. La réunion des évèques gauchistes de France, ce n'est pas un tas de nouilles non plus... Quand à se positionner pour 'après', il n'y a pas d'après. Pas pour des blaireaux qui se rêvent nudiste-1920.

[quote]Il est donc illusoire de vouloir rallier ses derniers fideles dans un combat europeen.[/quote]
Passons sur l'élégance du propos, passons sur la finesse du sens politique. La caution de la pensée catholique n'est pas un dernier carré de fidèles (on passe donc sur 25% de la population : moi qui vous écris ne mets pas les pieds dans une église 10 fois par an et répondrais donc "non" si on me demandait si j'était pratiquant, évidemment)(pas confessé depuis des lustres, bref on en est loin.), Au delà de vos statistiques portillonnes c'est une grille de valeur qui fonctionne sans le poste de télé, et la jeune mère de famille moderne sautera de joie quand elle entendra un discours intelligent sur l'avortement et la différence entre l'homo-union et le mariage, et elle ne lêvera même pas un sourcil pour le marasme permanant du vomi France--Inter réducteur de population géré au mieu, si habituel. Vous ne savez pas lire les statistiques.
Bizarre comment le FN semble avoir tout juste et vous, avoir tout faux. Erreur passagère je présume. Une râlerie honnête contre l'Eglise De France aurait eût une autre gueule.
Au revoir.

Bref le socialisme promet de surveiller le socialisme. Mon conseil : évitez Strasbourg..
////////////////////////////////////////////////////////////
5juil : buzzbazar
http://www.buzzbazar.com/blog/2006/07/le_podcast_de_m.html#comments

L'audio passe bien sur I Like You Style :
http://www.ilikeyourstyle.net/blog/
Sur le site FN la video ou audio ne passe pas non plus (ça coince, quoi)
Ici sur buzzbazar ça ne passe pas plus que ce matin.
Chez Pierre Guillery qui a posté sur ce fil, son lien mp3 ne passe pas (allez qd mme voir son site http://www.pierreguillery.net/ )

L'entretien est très intéressant, malgré la médiocrité de l'interviewer, plus publicitaire que politique.
Il n'y a pas que Marine, il y a Bruno G et Jean-Marie aussi, toujours très convainquants quand on les laisse s'exprimer plus qu'une demi-phrase. Le duo JMLP-JCMartinez sur la taxe 'deuxième génération' et le vin et le mondialisme, vraiment très très intéressante itou : ça a une semaine pas plus. Evidemment : tout cela s'écoute, se regarde, se lit, sur le site du Front : www.frontnational.com
N'attendez plus après BuzzBazar, allez-y vous même.
Bonne initiation !
///////////////////////////////////////////////////////////
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/les_homos_de_lu.html#comment-19314311

Les mondains déculottés vont jouer aux sans-culottes en jouissant des jardins de Versailles, tout en vomissant chrétienté, royauté, nations, et leurs 'insupportables persécutions'. Le tout à l'occasion d'un film plus anti-mâles qu'anti-monarchiste de la camarade Sophia Copolla sur sa charmante copine nordique...
C'est l'extase chez les publicitaires parisiens usurpeux, ça vient, le carton en est monstrueusement explicite, prendre et reprendre le pouvoir, à la sauce 'gay et lesbiens de gouvernement', persuadés qu'ils sont, par professionalisme mal compris, que la mode neo-bête qui a triomphé aux 'States' il y a cinq ans débarque juste en ce momment chez nous; par ce morne après-midi sans joie, ça quittera les boutiques du 16e faire un saut en Mini jusqu'à Neuilly prendre les copines et les copains avant que de s'aller manifester.. sa haine de la France catholique !, tout en se rêvant des boîtes de maccarons en série spéciale limitée (on parie ?) (rose ou fushia, avec une gravure coquino-champêtre de l'époque 'Marantoinette'.)
Question : n'y a-t-il pas des cars d'enfants à ces heures dans ces jardins ?
////////////////////////////////////////////////////////
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/gaylib_ne_picni.html#comment-19324172

Comme beaucoup de choses ces temps ci, ça teste jusqu'où ça peut aller trop loin... et ça bat en retraite dare dare aux premiers signes de réaction.
De quoi être optimiste pour l'avenir, en somme...
J'ai sauvegardé la grande image du "pik nik" (sic), encore disponible en cliquant sur la vignette du premier article du Salon Beige, un peu plus bas. Souvenir.....
Réagissons !
Alors l'Omnivore propose ceci : camarades flics versaillais, si vous avez une revendication utile qui traîne, sur ceci ou celà (...), c'est le moment ! : vous me coffrez tout ce petit monde pour incitation à la pédomanie ('pédophilie' comme ils disent)... direction le poste ! de quartier ! Puis vous regardez les portables s'agiter... menacez loooonguement de prévenir la presse..... choisisez un meneur près de la retraite...... et ça ne devrait pas trop traîner !!
C'est très réactif, en ce moment, place Beauvau. Surtout rapport à Gay Lib.
///////////////////////////////////////////////////////
http://www.pointblog.com/past/2006/07/05/bertrand_lenotre_a_propos_du_podcast_de_marine_le_pen_sur_podemus.htm

Hongrie 1948...
/idem
"Peut on arreter de parler de cette histoire de censure s'il vous plait ?"
euh.. ben c'est vrai quoi, ce blog n'a rien avoir avec une quelconque histoire de censure..
Aller, à partir de maintenant on cause des Bleus. Là on peut ?
Marine place quatre phrases : on censure ; et puis la censure... on arrête d'en parler, hein. Là, c'est mieux.
logique 'socialiste'. Logique du contrôle, du controle de 'ces c... qui risquent de...'

Les Blancs ont encore gagné ce soir, ce maillot blanc porte chance à la France, qui l'a porté en gloire pendant quinze siècles quel hasard... Quant aux 'bleus', ils font des heures sup crapette-belotte-tarot en ce moment dans les fourgons, cette nuit.
Ce soir y'a les télés et les radios aux Champs Elysées, grand spectacle citoyen, version minuit+ maintenant, Sarkory l'a promis.
Enfin, euh, on peut dire ça ?

///////////////////////////////////////////////////////////////
http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/06/443-playstation-white&cos=1

Salut c'est l'Omnivore qui insiste :
c'est-y quoi donc la couleur du maillot de l'équipe de France qui vient de gagner ??
Blanc, le blanc de toujours.... le blanc que la France a porté en gloire pendant quinze siècles. J'vous l'rapelle juste. Et quel rire de voir sur fifa.com ces plans sur les supporters dans leurs tribunes avec leur maillots tout bleus... contraste!!!! Leucidermiens tout bleus sans religion sans histoire et qui ne se rendent même pas compte... compte de rien.. ne voient pas que devant leurs yeux ce sont LES BLANCS qui sont en train de gagner.
Et du coté 'proximité française', la fraternité intîme quoi, c'est assez bizarre là aussi le contraste tribune-terrain... (tiens, c'est bien comme 'la tribune' (politique) et 'le terrain'..), les leucos tout bleus qui s'imaginent qu'ils sont en train de 'vibrer avec', qu'ils sont en train de soutenir vraiment, d'appuyer... totalement, non pas "à donf ouais!", d'appuyer pleinement, d'appuyer forcément... ne savent même pas ce que c'est, se soutenir, ce que ça nécessite... ce que ça réclame... n'ont jamais connu et n'imaginent même pas. Contraste, les plans de coupe.
Allez les Blancs !
(désolé pour les points de suspensions usurpés.)

Quant aux 'bleus', merci Fripounette, ils sont effectivement en train de taper crapette-belotte-tarot dans les fourgons de la république en ce moment même. Quoique l'heure tourne....
Télés et radios sont tous collés aux Champs Elysées. (ah RMC ! vous y croieraient pas ! j'raconte mme pas)(Le pays... ses rrraaaacines... solidaires... parce tous solidaires.... solidaires (du système) ils ont gagnés... le pays tous unis a rrretrouvé ces rrraaacines (sic ! j'vous dis, sic !!!)... intégré (Domenech)... intégrés.. (Domenech l'a placé 2 fois en 25 secondes) et j'en passe et j'en oublie, 'c'est la fête bleu blanc rouge ici tous solidaires sur les Champs élysées' (22h00)... les pays... fier d'être Frrançais.. je vous jure !!! -j'en oublie j'en rajoute pas!!- bref ultra-excessif, à un point que seul le socialisme réel peut nous le montrer), tous les projecteurs sont là, Champs Elysées, Sarkozy a prévu il y a deux jours (cf Le Salon Beige) des "moyens importants" (arf !!, c'est comme "sortir en boîte"..) pour contrer tout risque de 'lepénisation de évènements'...

ah là là, depuis deux semaines, ('les Bleus' lamentables au premier tour c'était 'la faute à Le Pen' en réserve-préparation active je vous le rappelle, et la fête aux Champs Elysées subséquente aurait été très faute à Le pen aussi, nonobstant un coup de kärcher lancé pour par le ministère de 'votre sécurité'), ah là là, 'tain, j'ai 40 ans ; depuis deux semaines et maintenant quoi qu'il arrive pendant les DIX prochains mois, c'est full gaz, c'est au taquet, j'ai jamais vu ça. Je vous assure les ptits djeuns, moi qui ai assisté à 7 ans1/2 au onzième retour de Sylvie Vartan à la chanson en 74, ahuri par tant de conneries (on m'avait expliqué) dans la grosse télé et "sous vos applaudissements" , p'tain, teudieu , nom de nom : j'avais jamais vu ça.

Du courage il va en falloir, mais on va rire c'est sûr.
////////////////////////////////////////////////////////////

PODEMUS AU CACTUS !
MARINE OUI PODEMUS NON.
////////////////////////////////////////////////////////////
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/ridicule_podemu.html#comment-19342031

MARINE OUI PODEMUS NON

Effectivement il y a censure au Salon Beige et elle est bienvenue. Coupures, suppressions, peuvent améliorer les débats. Interdire blasphèmes et autres horreurs donne un vent de liberté aussi, fait un bien fou.
La censure, toujours minimale et à regrêts, peut être un moyen de.. la civilsation ? Encore faut-il pouvoir avancer une raison un critère ou une motivation consistante... ce que les quatre pages obligées de notre sympathique journaliste de montrent certes pas.
Podémus au cactus !
///////////////////////////////////////////////////////////////
6juil06
http://blog.podemus.com/2006/07/a-propos-du-podcast-de-marine-le-pen/

@ Marina
"A ce que je sache, les podcasts LO, PCF ou LCR ne font pas l’apologie de la haine raciale et du rejet des minorités ethniques?"
LO, PCF et LCR prônent la haine sociale. Ce ne sont pas des vains mots, ni des 'légendes urbaines.' LO, la LCR et les Verts prônent la réduction de population. PCF, LO et LCR applaudissent Robespierre. Tous veulent t'interdire une spiritualité organisée (sauf pour les Juifs), prônent l'athéisme obligatoire, prélude indispensable à 'la gestion'. La gestion des parpaings, ou des 'composés carbonés' pour les plus en vogue.
Le FN prône la nation, comme outil politique privilégié.
Dans 6 mois, quand Libé, Podémus et France Sphincter t'expliqueront que c'est normal que la candidature Le Pen soit INTERDITE, seras-tu dans le derniers carré d'ânes à dire que oui, c'est bien normal puisqu'ils prônent l'intolérence, le savon juif, les émeutes raciales que 'de toute façon ce n'est pas un parti de gouvernement?'. On se réveille please ! On est en Hongrie 1948.
A part ça Podemus peut bien censurer qui ça lui chante, discriminer pour n'importe quelle raison privée, s'afficher dans son coin en temps qu'incapable de suopporter 40 minutes de Marine Le Pen. Le problème est que tous les pouvoirs en place actuellement ont les mêmes oeillères, et redoutent par dessus tout que le 'troupeau d'ânes' dont tu fais encore parti puisse cligner un oeil sans leur autorisation (éventuelle.)
On dirait un pub pour Orange Open, ton message, 'abonnement libre' genre.
///////////////////////////////////////////////////
idem
"Sa devise est je site : “La liberté commence où s’arrêtent les peurs.” "

Notre liberté s'arrête là où commence leurs peurs.
Me semble-t-il...
Enfin c'est ce qu'ils s'imaginent.
Pour ce qui est des zizins qui s'inventent que 'd'abondonner ses repères, 'ça libère'', ils sont trop jeunes... Transgresser, c'est s'abandonner. La chair fraiche, il y a des vieilles peaux spirituelles qui 'adorent ça.'
///////////////////////////////////////////////////

http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/06/443-playstation-white&cos=1

Je n'avais même pas vu la Black sur la photo hier..
C'est effectivement monstrueux. Appel à la haine 'gastrique'. La justification du 'le problème, c'est les blancs qui sont racistes.' Je refuse cette saloperie.
" Sony a bien mieux saisi l'air du temps", oui, c'est vrai, et ce n'est pas une gloire (un papillon fait ça mieux que nous tous.) Quand le diable rôde, être en harmonie avec l'air du temps, ce n'est pas bien malin... Et ça n'a jamais libéré personne. S'il y avait un symbôle ou un acte de fierté blanche, qui apparaissait, ou d'intelligence blanche au minuimum, je crois que j'applaudirais bruyemment.
Ce white là n'est qu'une blancheur nippone, qui se rue sur l'abîme religieux de l'Europe décérébrée et 'nouvelle'. Portée pour une teutonne mal terminée, habillée comme une indienne. Pour un ptit blanc de quatorze ans d'aujourd'hui, avoir à placer sa fierté blanche, française et catholique (forcément) naissante là dedans, dans ce piège hideux, n'avoir pour l'aider dans son combat quotidien pour relever la tête et les yeux, pour pouvoir sourire là maintenant sans risquer 'qu'ils se fâchent', n'avoir pour réplique face aux 'face de craie!" permanents, que cette 'sony white' de pacotille qui pue la haine de trottoir, le bouffage de gueules de couloirs pisseux, le dérêglement de rats enfermés dans des boîtes et des piscines carelées, ce doit être vraiment l'horreur. T'inquiète pas petit camarade on s'en occupe, de mieux en mieux.
Terres, racines, Dieu, patrie, peuple chrétien, villages, nation.

Sony, ça fait longtemps qu'ils m'énervent, avec leur fleurs magiques numériques-mini et rechargeables, et l'insupportable troupeau de têtes à claques qui trouvait ça branché et obligatoire, 'supérieur', j'envisage le boycott définitif.
Comme je boycott Krupps, rapport mes ancêtres dans les tranchées. Y'a même pas à réfléchir. Qu'ils fassent leur bizness autrement...
////////////////////////////////////////////////////////////////

"moi je soutiens completement podemus de pas contribuer à la diffusion de cette propagande pas du tout anodine."
Cete pancarte qui vous tient lieu de pensée est complêtement discréditée. Vous allez droit dans le mur depuis des années votre 'propagande' et on est dans les derniers centimètres. Jean-Marie, Marine, Gollnish et les autres font de la politique, tout simplement. Ils parlent longuement et en profondeur quand il en ont l'occasion (ça, y'a que sur frontnational.com que ça se trouve), dans les fosses 'interviews' de 4 minutes sur le cable TV ils ne font que déblayer les conneries en rafales qui leurs sont balancées la bouche haineuse, l'interuption immédiate effrayée toutes les 5 secondes, le radicalisme affiché permanant (aolrs vous voulez FERMER TOUTES les frontières ? comment allez vous VIRER TOUS les immigrés etc. dans l'entretien BuzzBazar c'est exactement ça mais pdt 40minutes) ("Ce qui compte à la télé, ce n'est pas ce que tu dis, c'est ce que tu dégage.", voilà ce que s'amuseaient à dire à voix hautes de profs (ou 'chercheurs universitaires') de journalisme dans les années soixante-dix...), ou alors ils font des discours percutants et chargés DE SENS quand ils ont une tribune. Ils causent politique, tout simplement. C'est vrai que ça vous SEMBLE incroyable.
"cette propagande pas du tout anodine", oh là là, stade terminal. Plus personne n'y croit, il suffit de constater et de critiquer. Vous faites le jeu du FN carément. Même dans un jeu télévisé ils n'oseraient plus dire ça. Ils en sont maintenant, l'avaez-vous remarqué, à "Les bleus blancs rouges rrruénis tous solidaires sur les Champs le pays rrrassemblé se rrretrouve tous solidaires sur ses rrracines intégrées."... Critiquez ? constatez ?

A part ça, très d'accord avec 'un grincheux' ci-dessus, comme déjà dit; Podémus peut bien censurer qui ça lui chante, discriminer à l'embauche pour n'importe quelle raison privée, mais qu'il ne jouent pas à "l'hébergeur".
(Podemus, au cactus ! )

"moi je soutiens completement podemus de pas contribuer à la diffusion de cette propagande pas du tout anodine."
Cete pancarte qui vous tient lieu de pensée est complêtement discréditée. Vous allez droit dans le mur depuis des années votre 'propagande' et on est dans les derniers centimètres. Jean-Marie, Marine, Gollnish et les autres font de la politique, tout simplement. Ils parlent longuement et en profondeur quand il en ont l'occasion (ça, y'a que sur frontnational.com que ça se trouve), dans les fosses 'interviews' de 4 minutes sur le cable TV ils ne font que déblayer les conneries en rafales qui leurs sont balancées la bouche haineuse, l'interuption immédiate effrayée toutes les 5 secondes, le radicalisme affiché permanant (aolrs vous voulez FERMER TOUTES les frontières ? comment allez vous VIRER TOUS les immigrés etc. dans l'entretien BuzzBazar c'est exactement ça mais pdt 40minutes) ("Ce qui compte à la télé, ce n'est pas ce que tu dis, c'est ce que tu dégage.", voilà ce que s'amuseaient à dire à voix hautes de profs (ou 'chercheurs universitaires') de journalisme dans les années soixante-dix...), ou alors ils font des discours percutants et chargés DE SENS quand ils ont une tribune. Ils causent politique, tout simplement. C'est vrai que ça vous SEMBLE incroyable.
"cette propagande pas du tout anodine", oh là là, stade terminal. Plus personne n'y croit, il suffit de constater et de critiquer. Vous faites le jeu du FN carément. Même dans un jeu télévisé ils n'oseraient plus dire ça. Ils en sont maintenant, l'avaez-vous remarqué, à "Les bleus blancs rouges rrruénis tous solidaires sur les Champs le pays rrrassemblé se rrretrouve tous solidaires sur ses rrracines intégrées."... Critiquez ? constatez ?

A part ça, très d'accord avec 'un grincheux' ci-dessus, comme déjà dit; Podémus peut bien censurer qui ça lui chante, discriminer à l'embauche pour n'importe quelle raison privée, mais qu'il ne jouent pas à "l'hébergeur".
(Podemus, au cactus ! )
/////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.philipperanda.com/cgi-bin/cogit_content/iSay.cgi?Page=Comments&ID=EEVkEykEApdhPSbEgF

(que j'aurais aimé affiché chez voxnr.com..)(amitiés de lecteur)

La tribune et le terrain.

Dans la tribune, ils sont tous tout bleus avec leurs maillots tout bleu EDF et ils ont l'air bête.
Sur le terrain, ils portent le maillot... blanc, ils sont beaux et
ils gagnent. Depuis l'Espagne - voire le Togo ? - et jusqu'à samedi
prochain, à chaque fois.
Le blanc, avec une certaine fleur de lys dans un coin, la France l'a
porté de toutes ses gloires pendant quinze siècles, environ. Re-
regardez Zidane avec son maillot blanc, ça marche... Allez LES BLANCS !

Dans les tribunes, ils sont "à donf ouaiis", ils "vibrent avec" sans
imaginer, sans jamais avoir imaginé de leur vie entière, faute de l'avoir vécu ou entendu avec talent, ce peut être se soutenir pleinement, y être obligé
parce que c'est sa chair qui est en jeu... Ils agitent sur leurs crânes d'obélix des oreilles d'astérix en plastique sans aucun rapport avec le terrain, qu'ils soient banlieusards, banzannés ou 'potes de' comme on l'est tous, car le terrain lui est gladiateur
de l'empire, tirailleur du flouze, tête brulée du foot-buziness... voire trotskiste en place.


Dans 'la tribune' politique, euh, 'sur' la tribune ont dit, la tribune politico-médiatique, commerciale 'de haut niveau' avec emprise cérébrale multimédia permanente sur tout le pays, et le continent, 'de la tribune' donc, celle qui existe et qui est bien obèse,
ils sont tout bleus eux aussi..., ne voient même pas que leurs joueurs actifs eux sont en blancs, puisque c'est 'les Bleus' qu'il faut dire, toujours, sans exception, et ils nous brâment maintenant du :
"Bleus blancs rouges rrruénis tous solidaires sur les Champs le pays rrrassemblé se rrretrouve tous solidaires ses rrracines intégrées."

Sur 'le terrain' par contre...
Vous avez lu les nouvelles...
ils n'ont pas le maillot blanc, ni la fleur de lys, hélàs.

Et ce ne sont pas 'les bleus', trop fameux, dans leurs fourgons de la république à attendre que leur ministère ait rassemblé les caméras, pour jouer à la "Lepénisation des événements", qui feront gagner la France.

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/franceportugal__1.html#comments

En cas de grosse contre-performance 'des bleus', il y aurait eût l'émeute vandale généralisée tout pareil, et ça aurait été 'la faute à Le Pen' et à ses 'déclarations racistes', "à l'encontre des B...". En fait n'importe quel attroupement maintenant, pour n'importe quelle raison, on nage dans l'anti-christianisme. (Mais la France se réveille.)
A mon avis c'est parti et ça ne va pas s'arrêter. Plus s'arrêter.
Et pourtant ce qui m'inquiète le plus, c'est cette permanence à nous glisser à l'oreille, systématiquement et depuis plusieurs mois, qu'interdire la candidature Le Pen, finalement, 'il fallait s'y attendre'.
"Etes-vous BIEN sûr, monsieur Le Pen, que vous POURREZ obtenir vos 500 signatures", "Serez-vous AUTHORISE à vous présenter ?", ".. SI vous vous présentez", "Où en êtes-vous ? de vos DEMANDES de signatures ?"...l'inquiétant vous dis-je, c'est l'automatisme de la chose, c'est que c'est tout aussi systématique que les 'impressions de haine' distillés (par les hommes-tronc)à chaques dialogues (de 5 minutes) depuis si longtemps, et que ça dure et que c'est sans exception. Régionales 2004, je n'ai pourtant pas rêvé... L'incident Podemus (au cactus!) distille aussi cette même impression... ce serait normal... "Les partis de gouvernement", "Les partis républicains" etc.
Le reste importe moins.
////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/famille_le_parl.html#comment-19388196

On ne peut pas dire mieux.
C'est une véritable bénédiction.
Au bon moment... Parlé de la sorte, même notre hiérarchie française (gallicane?) va succomber... et reprendre en coeur !! Les partis politiques français, ceux ayant éventuellement 'pris leurs distances', à cause du trop prévisible coup de crosse 'citoyen' l'avant-veille des éléctions, vont être obligés eux aussi et peut-être eux surtout, de se conformer sur le fond face à de tels fondamentaux. Obligé de réagir, de se révéler, de dire. Impossible de se taire, ni de minimiser l'attaque contre Dieu dans un tel contexte vatican, particulièrement doué pour expliquer 'tout ça' clairement et simplement. L'électorat non-pratiquant, son rond de pierre cerclé autour du cou, va pourtant réagir immédiatement à de telles paroles, à un tel discours, absolument unique dans le PAF et qui répond parfaitement à un besoin profond.. actuel...
Ne sourtout pas confondre, pour le FN : 'prendre ses distances' politiciennes, et ignorer...
Ce genre de parole porte, car il s'agit des affaires de Dieu, et 'tout n'est pas à César', et il va falloir qu'ils l'admettent.

Salon Beige, l'actualité.
/////////////////////////////////////////////////////////////////

pas encore
Podemus caprice un site (buzzbazar) qui pourtant s'affiche comme 'enquêteur des rumeurs', 'tout est à révéler', et qui promet de mener des interviews du monde politique français./////

http://blog.podemus.com/2006/07/a-propos-du-podcast-de-marine-le-pen/

Podemus autorise tout et n'importe quoi sur ses sites, vous l'offre gratuitement car tel est son bon plaisir, SAUF une discussion avec le Front National.
Podemus est persuadé que tout peut se dire, dans le cadre des lois, que tout peut se PRESENTER, sauf une candidature Le Pen. Podemus vous censure la gueule, car tel est son bon plaisir et son droit. Il vous censure l'idée que le FN est un parti politique.

"Vos conditions générales, telles que publiées à http://www.podemus.com/site/mentions/ sont à la fois verbeuses quand il s’agit de limiter vos responsabilités, et vides quand il s’agit d’en prendre."
Oh que c'est bien dit.

Podemus est un ectoplasme hirsute qui suscite beaucoup de haine.
Et vous prépare la cervelle, volontairement ou non, à un coup d'état anti Le Pen proche. Enfin... Podemus fait le jeu du FN, ouf...
Marine oui Podemus non.
/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/07/equipe-de-france-un-choix-politique.html

Pour répondre au premier post, qui pose les vraies questions et donne les bons éléments mais, d'après moi, n'a pas la bonne conclusion.
Mais d'abord la question brutale :
Ne trouvez-vous pas, vous aussi, que cette Equipe De France manque singulièrement de blancs français alors qu'elle représente la France ? Ne trouvez-vous pas celà, franchement, dommage ?
Alors oui, c'est comme la couleur des yeux, on s'en fout royalement, et seul le mérite sportif compte. Pour un club privé surtout. Ici on a une 'équipe', et 'de france'. Mais réclamer une 'représentativité', raciale ou autre, nous sommes bien d'accord, est complêtement hors de propos pour une équipe de foot. Moi qui ai pratiqué de l'athétisme en club de mon jeune temps, 'les noirs en compèt', dans ce sport là, j'aime autant vous l'dire, on connait et on connait bien... Mais c'est surtout le réclamer, réclamer cette 'présence blanche' qui est ridicule, car ce n'est pas son rôle, mais il peut être possible de le regretter... D'ailleurs s'ils avaient tous les yeux bleus ont pourait aussi le faire remarquer, en le regettant... On ne va qd mme pas reprocher à une équipe de basket d'être 'trop grands' par rapport à 'nous', mais on ne voit pas trop pourquoi ils ont tous 'les yeux violets' dans l'équipe du mundial... on ne voit pas trop en quoi les yeux violets auraient une importance pour le football, on a déjà vu des équipe de France avec des yeux pas violets comme vous et moi, même si on a toujours vu une ou quelques paires violettes, et en plus le pouvoir (lequel?) insiste pour nous bassiner avec son "grace à leurs yeux violets, maintenant ils gagnent", alors qu'on sait tous qu'on était déjà capable de se faire sortir du premier tour comme des malpropres avec ou sans yeux violets, qu'on voit des équipes sans un oeil violet qui fonctionnent tout aussi bien, et que fichtre si l'oeil violet aime à briller en football en france ces temps-ci, pourquoi pas, mais c'est juste que nous on n'a pas l'oeil violet, et qu'on est sur que l'équipe ne vient pas de chez nous. Ce n'est pas parmis nous qu'elle a été sélectionnée...
Entendons-nous bien : les Noirs sont parmis nous, et ils sont bien des français, et pas depuis la dernière pluie, qu'ils sont dans la France, de la France. Meme chose les Arabes, les parcours historiques un peu différents. Voir un relais 4 fois 100 mêtres à la télé avec uniquement des Antillaises me donne envie de faire cocorico et de chanter la Marseillaise.. Mais bizarrement, le football est une affaire beaucoup plus... populaire. C'est tout le monde et c'est partout. C'est beaucoup plus aléatoire et complexe aussi, ce n'est pas comme un chronomètre rapporté à la longuer du fémur (exple fantaisite)... Bref c'est pas normal qu'il n'y ait que des yeux verts là partout dans cette équipe, de France, de toute la France qui joue en club de foot partout. C'est comme si le club DE FOOT de Varennes sur Allier n'était composé que.. d'Asiatiques... Ce serait idiot de réclamer vraiment, mais il y aurait de quoi interroger les regards bourbonnais, ça introduirait un sujet de conversation, même les vaches seraient surprises.
L'athlétisme finalement n'est guère plus populaire que la philatélie, ça motive surtout quelques 'groupes' pour des raisons probablement plus culturelles que philatéliques, les Antillaises copines d'Antillaises et d'Antillais ici, les ronds de cuir, les rentiers et leurs rombières là, mais le reste du pays s'en moque, n'y joue pas, et ne regrette en rien telle ou telle 'surreprésentativité de groupe' (merçi la novlang). Le foot, aahhh, il faut être comme une grand-mère pour comprendre... Et les grand-mères sont toutes 'racistes', toutes. Ca existe pas la race, et va m'définir 'race française', hein ?, foutaises !
N'empêche que la p'tite vieille elle a l'oeil, et que devant l'écran pendant tous les autres sont pendus au centre en retrait à la reprise de la tête ou au match, dont elle se fout éperdument, pendant tout ce temps, elle regarde... Elle matte ses p'tits gars. Y'a rien à faire la grand-mère la p'tite vieille, l'arrière grand mère, elle matte. Quelle tête ils ont cette année, ou 'cette fois-ci'. Leurs nez, leurs épaules... leur teint.
SES p'tit gars.
Marlon Brando qui tackle Géronimo ça ne l'intéresse pas. (préfère tricotter les layettes pour la dernière ou les chaussettes pour 'le grand'). Les fils et filles de France, ça c'est le monde des grand-mères. Un peu comme si, pour nous, ils ne mettaient plus pour les miss France que des Savoyardes, ou que des Corses, tout bien charmantes au demeurant, mais nous... on est sensé draguer quoi ? C'est pas des jolies filles qu'on a là tout autour et depuis toujours, en France, ce qui dépasse très très largement la Corse ou la Savoie ? ELLES SONT OÙ ? Miss France ça veut dire Miss France, ça vient forcément de chez nous tôt ou tard, puisqu'il y en a pleins 'qui jouent', par ici, chez nous. c'est elles qui nous font courir. Arrive un moment il faut que ce soit un minimum représentatif, même moche, sinon ce n'est pas Miss France, c'est un vaisseau spatial.
On peut aussi avoir le regard d'une femme tout simplement, devant une équipe de foot, qui matte les mecs, comme nous on reluque la rangée des filles incroyables qui se présentent, elles c'est les beaux mecs, en action, bien motivés dans leur sport de cons, de mâles qui bossent physique, fort et qui s'entrechoquent, sa batent, et que, justement, à propos de physique..., la femme qui est blanche et française comme beaucoup, et dont le mari est blanc et français comme il y en a tant, ça la fatigue de s'enthousiasmer pour quinze africains qui jouent pour NOTRE équipe française, mâle et héroïque, alors que celui qu'elle aime vraiment et pour la vie c'est son mari, et qu'il est blanc et qu'il est français, comme elle, sa famille et ses voisins. Ce n'est pas comme un sauteur en longueur bardé de médailles, il y a une alchimie, pour l'équipe de foot de notre pays il lui faut de l'affinité, une familiarité physique, à laquelle elle puisse adhérer sans question comme elle supporte son mari, dans la défaite comme dans la victoire, mais pas pour des ennemis, déclarés, qui crachent devant ses pas et posent un danger à sa fille, en bas de chez elle. Elle souhaite, elle préfère une équipe visiblement familière, blanche, française, aimable. Elle adore l'exotisme, mais une équipe de France de foot exotique, ça ne colle pas... Elle préfèrera l'équipe du Brésil tant qu'à faire, si la France ne joue pas, Ronaldo Ronaldihno viva la samba le Brésil, ou les Lions du Sénégal, et pourra les adimrer snicèrement et fémininement, mais lui coller de force Makélélé dans son salon comme porte-drapeau de son mari, et de sa femme, devant l'arène glorieuse des nations, je ne dirais pas que c'est un viol, mais c'est une substitution violente. Pour une simple question de couleur de peau ? de couleur des yeux ? Non, de proximité charnelle ou d'exotisme coquin... De 'talisman représentatif', ou pas représentatif... ce qui change tout... Alors certes Momo et Pap sont dans la ville, et fatalement aussi en équipe de France, mais c'est Roger, Pierre ou Alain qui partagent sa couche, et c'est EUX qu'elles veulent encourager. Quand bien même un Guadeloupéen serait un meilleur français et chanterait mieux la Marseillaise, et quand bien même il y a et il y aura toujours 'des' Noirs dans SON équipe de France idéale, elle ne se mobilisera pas pour quinze Black Black Black, même s'ils étaient tous d'origine Martiniquaise, des Amériques Françaises il faudrait dire, et ardents patriotes, parce que Black Black Black (ok le dernier tiers on se le partage Blanc Beur) ça oblitère son Bérichon de mari, et que la mode chez les Noirs et les Arabes en ce moment c'est de menacer ses enfants en bas de chez elle, entre chez elle et leur école, et dans leur école, et dans l'auto-radio même, et dans la musique même que ses enfants achêtent. C'est un peu comme la grand-mère, les femmes ont leurs critères. Et pour ces questions c'est un envisageant leur cas qu'on voit ces vérités là. Une équipe de France de foot, c'est censé requinquer son mari et amuser ses enfants. La conforter dans ses choix de vie féminine. Porter les couleurs 'des garçons', qui eux portent 'les filles', qui les supportent. Il est très bien avec le Zizou, mais il est tout seul... Il y a trop de noirs et pas assez de blancs. Simple regrêt, démission intîme du public.
Ai-je bien fouillé l'aspect 'raciste' de toute la situation ? Il me semble, je pense que oui. Ca existe, mais ça n'a rien de pourri ni d'horrible et caché, et d'habitude tout le monde s'en moque, mais là on nous demande l'amour complet issu de nos ruelles, et nos ruelles ne nous ressemblent plus, à un point vraiment important. Est-ce la 'race', ou est-ce 'l'étranger', quelle complicité est-ce ? Imaginez une réponse de femmes.............

(mais tout ceci est beaucoup trop long, je préfèrais commencer direct par 'l'allusion raciste', au coeur du propos. La suite devait être un soutient à cette nouvelle 'saillie' du père Le Pen, qui est politique et non raciste, quand bien même elle évoquait sans le dire cet aspect. Vu contexte et débats, je pense qu'il a bien parlé et bien fait de parler. pas le temps, trop long, trop tard.)
/////////////////////////////////////////////////////////////

voxgalliae
http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115222231625487597

Le 'bête et gratuit' est la première menace de France.
////////////////////////////////////////////////////////

J'ai posté un petit ça cette nuit chez Philippe Randa (http://www.philipperanda.com/cc/article01/EEVkEykEApdhPSbEgF.shtml), un poil mieux tourné que certaines ébauches ici ou là. Je le colle ci-dessous, bien dans le sujet, pas long. Plus proche de la préoccupation d'Ingomer, vraiment proche, il y a une loongue verbeuserie de la nuit en réponse à un message (long lui aussi) pondu chez VoxGalliae là (http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115211093479285036)
Bonne journée toute beige !
//////////////////////////////////////////

J'ai posté un petit ça cette nuit chez Philippe Randa (http://www.philipperanda.com/cc/article01/EEVkEykEApdhPSbEgF.shtml), un poil mieux tourné que certaines ébauches ici ou là. Je le colle ci-dessous, bien dans le sujet, pas long. Plus proche de la préoccupation d'Ingomer, vraiment proche, il y a une loongue verbeuserie de la nuit en réponse à un message (long lui aussi) pondu chez VoxGalliae là (http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115211093479285036)
Bonne journée toute beige !
//////////////////////////////////////////

J'ai posté un petit ça cette nuit chez Philippe Randa (http://www.philipperanda.com/cc/article01/EEVkEykEApdhPSbEgF.shtml), un poil mieux tourné que certaines ébauches ici ou là. Je le colle ci-dessous, bien dans le sujet, pas long. Plus proche de la préoccupation d'Ingomer, vraiment proche, il y a une loongue verbeuserie de la nuit en réponse à un message (long lui aussi) pondu chez VoxGalliae là (http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115211093479285036)
Bonne journée toute beige !
///////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_rcupration_p.html#comment-19406715

La tribune et le terrain.

Dans la tribune, ils sont tous tout bleus avec leurs maillots tout bien bleu EDF et ils ont l'air bête.
Sur le terrain, ils portent le maillot... blanc. Ils portent le maillot blanc, ils sont beaux et ils gagnent. Depuis le bon match contre l'Espagne - voire le Togo ? - et jusqu'à samedi prochain, à chaque fois.
Le blanc, avec une certaine fleur de lys dans un coin, la France l'a porté de toutes ses gloires pendant quinze siècles, environ. Re-regardez Zidane avec son maillot blanc, ça marche... Allez LES BLANCS !

Dans les tribunes, ils sont "à donf ouaiis", ils "vibrent avec" disent-ils sans imaginer, sans jamais avoir imaginé de leur vie entière, faute de l'avoir vécu, ou entendu évoqué avec talent, ce que peut être 'se soutenir', se soutenir pleinement, y être obligé, forcément, comme quand c'est sa chair qui est en jeu...
Ils agitent sur leurs crânes d'obélix des oreilles en plastique d'astérix sans aucun rapport avec le terrain, qu'ils soient banlieusards, banzannés ou 'potes de' comme on l'est tous, car le terrain lui est gladiateur de l'empire, tirailleur du flouze, tête brulée du foot-buziness... voire trotskiste en place.

Dans la tribune politique, euh, 'sur' la tribune comme on dit, la tribune politico-médiatique, la même que la commerciale 'de haut niveau' avec emprise cérébrale multimédia permanente sur tout le pays, le continent, 'de la tribune' donc, qui existe je vous lassure et qui est bien obèse, ils sont tous tout bleus eux aussi..., ne voient même pas que les joueurs actifs devant eux sont en blancs, portent le blanc, et le reportent le Blanc de la France qui crée et se débat et joue, les Viéra du boulot, les Zidane de la serviette, les Barthez de livraison, les Makélélé des cuisines, les Ribéry des Roissy même ! Minuscules ou moyennes entreprises à muler contre sous-effectifs et commandes urgentes en surnombre, rêglements pas gentils, à subir les 'négotiations' du méga-client, payés au tarif France 2006, c'est à dire le nouveau smic unique plus ou moins agrémenté de dettes.
Le maillot blanc nous on le porte : c'est l'étoffe de tous et de toujours qui claque bien, le tissu gracieux qui motive, seul esprit encore vivant par ici, beau et bien, qui y vit et y retourne... Y RETOURNE !!

Mais pour eux 'de la tribune', ils ne voient que du bleu, ils sont tous tout en Bleu, ces bleus entrecoupés d'Orange, bien open, comme les autres se font panoramix ollé olla, et, parmi les giclées de la seringue branchée, nous brâment :
"Tous les Bleus-Blancs-Rouges Rrrréunis ici Tous Solidaires sur les Champs le Pays ses Rrrracines Rrrrassemblé la Victoire Solidaires se Rrretrouve Tous Intégrés."
Moi qui en 73 ai assisté à 7 ans 1/2 au onzième retour de Sylvie Vartan à la chanson, comprenant d'un seul coup tout, ahurri devant la grosse télé, je vous assure que jamais ô grand jamais ils n'avaient essayer de sauter si loin. Jamais eut un tel coup de klaxon de toute ma vie. Bleu.

Sur 'le terrain', par contre...
Vous avez lu les nouvelles...
Ils n'ont pas le maillot blanc, ni la fleur de lys, hélàs.


Et ce ne sont pas 'les bleus', trop fameux, dans leurs fourgons de la république à attendre que le ministère ait rassemblé les caméras, pour nous jouer "la lepénisation des événements", qui feront gagner la France.
/////////////////////////////////////////////////////////////////

le 8juil
http://blog.podemus.com/2006/07/a-propos-du-podcast-de-marine-le-pen/

Allez voir le site veritesurlefn, surtout le section 'documentation'. Les amnésiques et les jeunes pourront se rappeler l'interdiction de candidature de JMLP aux dernières élections en date, les Regionales2004, ainsi qu'une VINGTAINE d'autres dossiers (Carpentras, l'assault sur journaliste etc.), là:
http://www.veritesurlefn.org/modules/xfsection/
Le site est tenu par des membres du FN.
Bonne lectures.
///////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/prsent_et_marin.html#comment-19446149

"Wait and see" pourrait constituer à exiger du FN une position ou une promesse, qui vienne du nous et non d'eux. Une sorte de défi catholique, pour les élections spécifiquement. Je propose d'exiger un calendrier chiffré. Tant de dizaines voir centaines de millier d'avortements en moins en France, ou bout d'un an, ou bout de deux ans, au bout de trois, de quatre, de cinq.
Pas de 'on verra si on a une assemblée', ni de 'on fera de notre mieux, vous verrez' : non non : une belle promesse bien solennelle et bien 'bête', un échéancier précis, chiffré, dont le stricte respect ne saurait dépendre des aléas de la vie politique ou de la conjoncture. Spécifier bien clairement au FN, qui prépare en effet sa position 'nouvelle' pour 2007, par un 'défi' qui vienne de nous et non une critique de leur position, qu'il faut rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu, et que la vie humaine, c'est à Dieu. Pas à César. Qu'il n'y a aucune limite dans l'opposition totale des catholiques à l'avortement (surtout 'de gouvernement', plus monstrueux encore), au-delà des partis; bien leur faire comprendre que c'est au delà des partis, que ça prime, puisqu'(assez)exceptionellemnt c'est du ressort de Dieu, c'est 'sacré'.
Ce point de vue était la conclusion d'un petit commentaire que j'avais affiché le 3 juil, et auquel je vous renvoie http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/orientations_de.html

D'autre part, que les camarades du FN ne commettent pas l'erreur historique d'oublier cette revendiquation qui est à l'heure actuelle encore affichée : l'inscription dans la constitution du devoir de 'respect' de la vie humaine, (de sa conception à sa fin naturelle), en fait écrire dans les rêgles de la république son caractère 'sacré' de l'âme humaine, et de l'être humain de chair, fut-ce à demi mots laïcs.

Enfin la côterie Valmy en préparation, dont j'accepte le coté 'reconnaissance du bleu-blanc-rouge qui a versé son sang dans la patrie', doit être compensée par un ramdam en faveur d'une 'repentance' de la république pour le génocide vendéen, symbole de la 'catophobie de gouvernement', criminelle.

Bravo pour tous ces commentaires sensés et riches, sur cette page notemment.
////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/coup_de_thtre_e.html#comment-19446871

Vive la Pologne libre !
////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/le_saint_calice.html#comment-19447319

Et encore une bonne nouvelle.
Avec Landeau et vous tous...
Je serai à la messe demain.

(c'est rare, mais là s'en est trop!!!!)
La paroisse ? Saint Laurent.
////////////////////////////////////////////////////////


"Supprimer la loi Veil d'emblée nous mettrait tout le monde [à] dos, sans résultat positif"
C'est très vrai. Et j'approuve le résumé ci-dessus de Michel Janva. Il faut faire pression sur le FN avec des exigeances claires et 'dures', même si 'politiciennes' et electorales : moi il me semble d'avec l'application de l'interdiction a l'incitation à l'avortement, qui existe dans la loi Veil, qui ouvrirait d'immenses possibilités si elle était appliquée d'une part, appliquée avec 'motivation' de plus, nous pourrions accepter un vote sur cette position à la condition que le FN réponde favorablement à une exigeance qui viendrait de nous, suplémentaire.
Voir mon commentaire http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/prsent_et_marin.html#comment-19446149
qui renvoi à nu autre précédent.
Il est vrai que cette question étant typiquement au-dessus des partis, on peut saluer mme Boutin et sa position comme il doit y en avoir, aussi, à gauche. De plus en plus probablement.

"qu'il est absolument impossible aujourd'hui, sans dommage grave pour la société, de la rayer d'un trait de plume."
Voilà qui est très bien pensé également.

//////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/christine_bouti_1.html#comment-19448292

"Supprimer la loi Veil d'emblée nous mettrait tout le monde [à] dos, sans résultat positif"
C'est très vrai. Et j'approuve aussi le résumé ci-dessus de Michel Janva. Il faut faire pression sur le FN avec des exigeances claires et 'dures', même si 'politiciennes' et électoralistes : moi il me semble qu'avec l'application de l'interdiction à l'incitation à l'avortement, hélàs oubliée aujourd'hui, qui existe dans la loi Veil, qui ouvrirait d'immenses possibilités si elle était appliquée d'une part, appliquée avec 'motivation' de plus, nous pourrions accepter un vote sur cette position là à la condition que le FN réponde favorablement à une exigeance qui viendrait de nous, suplémentaire.
Voir mon commentaire http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/prsent_et_marin.html#comment-19446149
, (vers le bas), qui renvoit à un autre précédent. (et je n'y reviendrait pas ! enfin.. guère..)
Il est vrai que cette question étant typiquement au-dessus des partis, on peut saluer mme Boutin et sa position comme il doit y en avoir, aussi, à gauche. De plus en plus probablement.

"qu'il est absolument impossible aujourd'hui, sans dommage grave pour la société, de la rayer d'un trait de plume."
Voilà qui est très bien pensé.

//////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/qui_va_gagner_d.html#comment-19449621

"On aimerait le croire. Mais des mots aux actes, nous commençons à connaître le ministre-candidat."
Il va, soyons en certains, organiser une DEMONSTRATION de force.

//////////////////////////////////////////////////////////////

vox galliae
http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115229279385901100

"..pour une régularisation massive et régulière de clandestins."
Régulière ??! mais cette femme est folle !

/////////////////////////////////////////////////////////////

vox galliae
http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115235817622368686

La version réécrite du commentaire que j'ai ajouté chez Ph Randa, avant-hier :

La tribune et le terrain.

Dans la tribune, ils sont tous tout bleus avec leurs maillots tout bien bleu EDF et ils ont l'air bête.
Sur le terrain, ils portent le maillot... blanc. Ils portent le maillot blanc, ils sont beaux et ils gagnent. Depuis le bon match
contre l'Espagne - voire le Togo ? - et jusqu'à samedi prochain, à chaque fois.

Le blanc, avec une certaine fleur de lys dans un coin, la France l'a porté de toutes ses gloires pendant quinze siècles, environ. Re-regardez Zidane avec son maillot blanc, ça marche... Allez LES BLANCS !

Dans les tribunes, ils sont "à donf ouaiis", ils "vibrent avec"
disent-ils sans imaginer, sans jamais avoir imaginé de leur vie entière, faute de l'avoir vécu, ou entendu évoqué avec talent, ce que peut être 'se soutenir', se soutenir pleinement, y être obligé, forcément, comme quand c'est sa chair qui est en jeu...
Ils agitent sur leurs crânes d'obélix des oreilles d'astérix en plastique sans aucun rapport avec le terrain, qu'ils soient banlieusards, banzannés ou 'potes de' comme on l'est tous, car le
terrain lui est gladiateur de l'empire, tirailleur du flouze, tête brulée du foot-buziness... voire trotskiste en place.

Dans la tribune politique, 'sur' la tribune comme on dit, la tribune politico-médiatique, la même que la commerciale 'de haut niveau' avec emprise cérébrale multimédia permanente sur tout le pays, le continent, 'de la tribune' donc, qui existe je vous l'assure et qui est bien obèse, ils sont tous tout bleus eux aussi..., ils agitent leurs volières eux aussi, ne voient même pas que les joueurs actifs devant eux sont en blancs, portent le blanc, et le reportent le Blanc de la France qui y croit, qui crée et se débat et joue, les Vieira du boulot, les Zidane à la serviette,
les Barthez de livraison, les Makélélé des cuisines, les Ribéry logistiques des Roissy même ! Minuscules ou moyennes entreprises, 'tradis' gaulois et autres, à muler contre les sous-effectifs et les commandes urgentes en surnombre, rêglements pas gentils, à subir la 'négotiation' avec le méga-client, dont les revenus de plus familles vont dépendre radicalement, les maillots blancs payés au tarif France 2006, c'est à dire le nouveau smic unique plus ou moins agrémenté de dettes.
Le maillot blanc nous on le porte : c'est l'étoffe de tous et de toujours qui en France claque bien, le tissu gracieux qui motive, seul esprit encore vivant par ici, beau et bien, qui y vit et y retourne... Y RETOURNE !!

Mais pour eux 'de la tribune', ils ne voient que du bleu, ils sont tous tout en Bleu, ces bleus entrecoupés d'Orange, bien open, comme les autres se 'retrouvent' en panoramix ollé olla, et, parmi les giclées de la seringue branchée en permanence, nous brâment :
"Tous les Bleus-Blancs-Rouges Rrrréunis ici Tous Solidaires sur les Champs le Pays ses Rrrracines Rrrrassemblé la Victoire Solidaires se Rrretrouve Tous Intégrés."

... Moi qui en 73 ai assisté à 7 ans 1/2 au onzième retour de Sylvie Vartan à la chanson, comprenant d'un seul coup tout, ahurri devant la grosse télé, je vous assure que jamais ô grand jamais ils
n'avaient encore essayé de sautouiller si loin. Jamais entendu un tel coup de klaxon de toute ma vie. Bleu.

Et...

Sur 'le terrain', par contre...
Vous avez lu les nouvelles...
Ils n'ont pas le maillot blanc, ni la fleur de lys, hélàs.


Et ce ne sont pas 'les bleus', trop fameux, dans leurs fourgons de la république à attendre que leur ministère ait rassemblé caméras et 'atentes',
pour nous jouer à "la lepénisation des événements", qui feront gagner la France.

///////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.v2asp.paris.fr/v2/actualites/bleus2006/formulaire.asp

EN MAILLOTS BLANCS
TOUS DEVANT !

/////////////////////////////////////////////////////////////
dim 9juil au soir vox galliae
Je n'ai pas pu m'empêcher de sauter sur le clavier phraser un peu sur l'événement. C'est tout juste relu, à peine égouté. Mais l'heure compte.
Si vous avez 6 ou 8 minutes...
/////////////////////////////////

Ca ira mieux sans haine.

Ca ira moins bien avec. On a eut une belle coupe du monde, un beau match, une belle finale. Le 'geste de Zidane' restera marquant. Voyez vous, je crois en Dieu, et je suis sûr que l'esprit compte... Et les esprits, aussi. Le sifflant de Zidane à duré une minute entière, au moins, et c'était pas beau.
Le vent de haine à coulé 'les Bleus', cette minute a ignoré nous, le maillot blanc Sport2000 français. Ressort cassé, incompréhension. Qu'ils étaient beaux, ces derniers efforts, pour marquer quand même, balle au pied, dans les dernières minutes, un ou deux !, et retourner tout ça d'un bon coup, rétablir et faire triompher. Remettre les pendules à l’endroit. C'est une saloperie dans l'air et bien visqueuse qui a duré, bien, étalée et bien longue devant le planétaire téléspectatorat tuméfié, un de ces trucs qui existent je vous l'assure, qui n'a pas lâché pendant plus d'une minute je vous l'assure, vous l'avez vu.
L'antique élan glorieux, qui se rêve vertueux, qui fonctionnait encore jusqu'à cette fin de match, c'est exactement ce qu'il n'aime pas, ça, l'anglaise, le coup de pute, la raclée boche, verte. L'insulte à Dieu en son pays chrétien, que j'appelle ça, l'intime trahison, 'déchire', entre une terre un peuple une civilisation qui n'a rien d'autre à faire d'intéressant, que 'd'appliquer Dieu', en ses terres, faire ça bien, comme un maillot blanc en France, heureux catholique responsable et éclairé, soutenu bien, et puisque le passé est là, et que l'esprit est bon ; ici la sifflante Zidane passe moins bien qu'au Juventus, est plus catastrophique, qu'un tackle 'à l'italienne' Rossi Rossignoli Paola qui envoie au brancard et à l'hôpital direct, non, là, c'est l'antifrance qui attente que j'vous dis, c'est l'outrage, c'est l'Anglais dans la place et le boche offensif, c’est l’inverse.
Sur les média ce soir y parait qu'on est tous tristes censés et pensifs, parce qu'on a perdu, alors que moi je suis content de cette finale de ce parcours et de ce match-nul bien intense, et simplement j'ai vu passer la bête qui a pissé sur l'équipe sur la tête sur la France, sur nous, souiller la blanche étoffe, qui par ses vertus évidentes avait repris ses droits malgré Domenech, vu le superprince rire de son caprice en salopant nos désirs et nos âmes, l'échelle nationale catholique responsable qu'est la France.. Je ne suis pas "triste d'avoir perdu."
La haine fait des coupes sombres en France, est ce qui l'endommage le plus.
En Italie ça passe.. En Angleterre ça vit mieux avec, que nous. On a donc un vrai coup de patte qui nous défigure...

L'Italie elle par contre elle à Gagné.
Alors à ceuzécelles qui cherchent du commentaire 'social' sur l'affaire, sur la grande sous-messe Mundial et sa finale 'Les Bleus', avec toutes ces 'attentes' sur les Champs Elysées, non sans avoir une pensée émue pour Vaulx-le-Hangar, Hirson, Saint Pourcin sur Sioule et Villeurbannes qui n'ont pas les honneurs du système et de ces fameux 'moyens', oubliés du socialisme donc (ahh, du ‘système’ si vous voulez ,) puisque ce soir c'est une de ces 'sortie en nombre dans la rue' comme bientôt le quatorze, je conseillerais alors de porter les regards sur l'Italie, pour ce soir, en attendant demain.
Nos chers Ritals de voisins ont sut s'établir une réputation de bandes de ritals, c'est à dire et parmi toutes ces merveilles, la capacité d'être vilains quand ils sont plus nombreux qu'ils se savent plus fort et qu'ils ont gagné, et qu'ils sont motivés par quelque chose d'important. Deviennent vilains. Certains d'entre eux, pas tous, beaucoup. Les chauds, en bandes… ce soir 10 20 ou 30 % de la population.
Nos Arabes de français sont une connaissance assez ancienne, et importante en nombre ici. Folklores territoriaux, gens, générations, importants et connus. En Italie par contre... les Arabes j'imagine que c'est beaucoup plus récent, de la vague 'd'immigration de gouvernement', de ces dernières années et ces récentes décennies, beaucoup plus 'allogènes & mouvements mondiaux', beaucoup moins 'français'... Et moins nombreux qu'en France aussi, les Arabes spécifiquement, en Italie. Ce soir.
Notre Kabyle de Zizou l'a tout au long de sa vie suffisamment entendu : c'est "un Arabe". Et l’a très certainement endossé en solidarité de toute façon, j'ai connu ça moi aussi, au Japon à côté de l'Opéra Garnier par exemple... Et en Italie on peut être sûr que les finasseries Franco-Kabylo-Arabes, ils ne s’y intéressent pas... Avec le coup de boule tout rouge de l'injustifiable, ce soir, non seulement les Francese dans la péninsule vont éviter de faire les malins, mais, j'en ai peur, ça va être la chasse aux Arabes, agressive.
Sont moins nombreux là bas, l'Italien cette nuit est en force, avec des exigences ce soir, des exigences de bandes d'Italiens vainqueurs.
Vous qui surveillez les flonflons TF1-sarkozistes des 'évènements' sur les Champs-Elysées mobilisés tous solidaires intégrés, et sécurisés, attendant comme de bien sûr cette 'lepénisation des évènements' téléphonée préambule au coup d'état pré-électoral, je crois que 'l'effet de la finale', c'est en Italie qu'on va le voir démarrer.
MezzoGiornio-ce soir-Arabes-pas bon.

Quand au retour de flamme français, si l'incendie a été bien allumé, il n'attend que ça. Que ceux qui se soucient de la France et des Français attendent un jour ou deux. Sinon ce soir, c'est pour la-bas qu'il faut avant tout, d'abord, prier.
Ca ira mieux sans haine, et oui ça ira moins bien avec. Mais c'est la première partie de la phrase qui m'intéresse, pas d'exciter le lecteur avec des images dantesques, jus de carottes, dessins qui d'ailleurs ne se réaliseront pas; car le pire n'est jamais sûr, surtout si on le combat. On le combat. La sifflante qui a fait son grand show devant les téléspectateurs du monde du nouvel ordre, a fait son geste satisfait et trop long, à l'instant choisi du prince, que le nouvel ordre gâte, n'a pas pu s'empêcher de nous infliger son entrée vaniteuse et déplacée. Quel plaisir la bestiole, pour son coup de trompette éclatant sinistre ridicule, pétarade à la face du monde, a-t-elle dût avoir à vampiriser ainsi, à réduire, Zinédine Zidane et son maillot blanc, glorieux jusqu'au bout, attenter à la France française qui reste son principal ennemi, tant qu'elle est France c'est à dire nationale insoumise responsable et chrétienne.
Moins de haine c'est la leçon populaire française immédiate de cette coupe : moins de haine pour nous les Français, c'est comme ça que ça marche. Et il ne faudrait pas l’oublier.
Evidemment qu'on aurait gagné avant la fin du temps réglementaire, l'élan était...'blanc' (si si j'vous assure), de plus en plus, si toto n'avait pas prévu son toutour sous ses sunligths.
Mais il fallait s'y attendre, quand même un p'tit peu, hein?, vous n'y croyez pas ??
Croyez que la France, aujourd'hui comme hier, marche vraiment beaucoup mieux avec moins de haine, spécialement la France, oui j’insiste sur cette échelle et cette ‘entité là, les autres s'en dépatouillent de la haine malveillante, mais nous ici on a vraiment meilleur à fructifier. Ce match l'a montré de façon éloquente, l'après-match nous devront le gagner.

/*//////////////////////////////////////////////////

http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/10/462-on-a-gagne&cos=1

Bonjour je vous fais par de deux heures de baffouilles sur le sujet, forécément un peu proche. Ce lit en 6-8 minutes, probablement en peu lourdingue, mais ça fait des pronostic pour tout de suite alors j'allègerais plus tard. Peut-être alors sur d''autres blogs.
bonne fête.

//////////

Ca ira mieux sans haine.

Ca ira moins bien avec. On a eut une belle coupe du monde, un beau match, une belle finale. Le 'geste de Zidane' restera marquant. Voyez vous, je crois en Dieu, et je suis sûr que l'esprit compte... Et les esprits, aussi. Le sifflant de Zidane à duré une minute entière, au moins, et c'était pas beau.
Le vent de haine à coulé 'les Bleus', cette minute a ignoré nous, le maillot blanc Sport2000 français. Ressort cassé, incompréhension. Qu'ils étaient beaux, ces derniers efforts, pour marquer quand même, balle au pied, dans les dernières minutes, un ou deux !, et retourner tout ça d'un bon coup, rétablir et faire triompher. Remettre les pendules à l’endroit. C'est une saloperie dans l'air et bien visqueuse qui a duré, bien, étalée et bien longue devant le planétaire téléspectatorat tuméfié, un de ces trucs qui existent je vous l'assure, qui n'a pas lâché pendant plus d'une minute je vous l'assure, vous l'avez vu.
L'antique élan glorieux, qui se rêve vertueux, qui fonctionnait encore jusqu'à cette fin de match, c'est exactement ce qu'il n'aime pas, ça, l'anglaise, le coup de pute, la raclée boche, verte. L'insulte à Dieu en son pays chrétien, que j'appelle ça, l'intime trahison, 'déchire', entre une terre un peuple une civilisation qui n'a rien d'autre à faire d'intéressant, que 'd'appliquer Dieu', en ses terres, faire ça bien, comme un maillot blanc en France, heureux catholique responsable et éclairé, soutenu bien, et puisque le passé est là, et que l'esprit est bon ; ici la sifflante Zidane passe moins bien qu'au Juventus, est plus catastrophique, qu'un tackle 'à l'italienne' Rossi Rossignoli Paola qui envoie au brancard et à l'hôpital direct, non, là, c'est l'antifrance qui attente que j'vous dis, c'est l'outrage, c'est l'Anglais dans la place et le boche offensif, c’est l’inverse.
Sur les média ce soir y parait qu'on est tous tristes censés et pensifs, parce qu'on a perdu, alors que moi je suis content de cette finale de ce parcours et de ce match-nul bien intense, et simplement j'ai vu passer la bête qui a pissé sur l'équipe sur la tête sur la France, sur nous, souiller la blanche étoffe, qui par ses vertus évidentes avait repris ses droits malgré Domenech, vu le superprince rire de son caprice en salopant nos désirs et nos âmes, l'échelle nationale catholique responsable qu'est la France.. Je ne suis pas "triste d'avoir perdu."
La haine fait des coupes sombres en France, est ce qui l'endommage le plus.
En Italie ça passe.. En Angleterre ça vit mieux avec, que nous. On a donc un vrai coup de patte qui nous défigure...

L'Italie elle par contre elle à Gagné.
Alors à ceuzécelles qui cherchent du commentaire 'social' sur l'affaire, sur la grande sous-messe Mundial et sa finale 'Les Bleus', avec toutes ces 'attentes' sur les Champs Elysées, non sans avoir une pensée émue pour Vaulx-le-Hangar, Hirson, Saint Pourcin sur Sioule et Villeurbannes qui n'ont pas les honneurs du système et de ces fameux 'moyens', oubliés du socialisme donc (ahh, du ‘système’ si vous voulez ,) puisque ce soir c'est une de ces 'sortie en nombre dans la rue' comme bientôt le quatorze, je conseillerais alors de porter les regards sur l'Italie, pour ce soir, en attendant demain.
Nos chers Ritals de voisins ont sut s'établir une réputation de bandes de ritals, c'est à dire et parmi toutes ces merveilles, la capacité d'être vilains quand ils sont plus nombreux qu'ils se savent plus fort et qu'ils ont gagné, et qu'ils sont motivés par quelque chose d'important. Deviennent vilains. Certains d'entre eux, pas tous, beaucoup. Les chauds, en bandes… ce soir 10 20 ou 30 % de la population.
Nos Arabes de français sont une connaissance assez ancienne, et importante en nombre ici. Folklores territoriaux, gens, générations, importants et connus. En Italie par contre... les Arabes j'imagine que c'est beaucoup plus récent, de la vague 'd'immigration de gouvernement', de ces dernières années et ces récentes décennies, beaucoup plus 'allogènes & mouvements mondiaux', beaucoup moins 'français'... Et moins nombreux qu'en France aussi, les Arabes spécifiquement, en Italie. Ce soir.
Notre Kabyle de Zizou l'a tout au long de sa vie suffisamment entendu : c'est "un Arabe". Et l’a très certainement endossé en solidarité de toute façon, j'ai connu ça moi aussi, au Japon à côté de l'Opéra Garnier par exemple... Et en Italie on peut être sûr que les finasseries Franco-Kabylo-Arabes, ils ne s’y intéressent pas... Avec le coup de boule tout rouge de l'injustifiable, ce soir, non seulement les Francese dans la péninsule vont éviter de faire les malins, mais, j'en ai peur, ça va être la chasse aux Arabes, agressive.
Sont moins nombreux là bas, l'Italien cette nuit est en force, avec des exigences ce soir, des exigences de bandes d'Italiens vainqueurs.
Vous qui surveillez les flonflons TF1-sarkozistes des 'évènements' sur les Champs-Elysées mobilisés tous solidaires intégrés, et sécurisés, attendant comme de bien sûr cette 'lepénisation des évènements' téléphonée préambule au coup d'état pré-électoral, je crois que 'l'effet de la finale', c'est en Italie qu'on va le voir démarrer.
MezzoGiornio-ce soir-Arabes-pas bon.

Quand au retour de flamme français, si l'incendie a été bien allumé, il n'attend que ça. Que ceux qui se soucient de la France et des Français attendent un jour ou deux. Sinon ce soir, c'est pour la-bas qu'il faut avant tout, d'abord, prier.
Ca ira mieux sans haine, et oui ça ira moins bien avec. Mais c'est la première partie de la phrase qui m'intéresse, pas d'exciter le lecteur avec des images dantesques, jus de carottes, dessins qui d'ailleurs ne se réaliseront pas; car le pire n'est jamais sûr, surtout si on le combat. On le combat. Nous les croyant on le combat. La sifflante qui a fait son grand show devant les téléspectateurs du monde du nouvel ordre, qui a fait son geste satisfait et trop long, à l'instant choisi du prince, que le nouvel ordre gâte, n'a pas pu s'empêcher de nous infliger son entrée vaniteuse et déplacée. Quel plaisir la bestiole, pour son coup de trompette éclatant sinistre ridicule, pétarade à la face du monde, a-t-elle dût avoir à vampiriser ainsi, à réduire, Zinédine Zidane et son maillot blanc, glorieux jusqu'au bout, attenter à la France française qui reste son principal ennemi, tant qu'elle est France c'est à dire nationale insoumise responsable et chrétienne.
Moins de haine c'est la leçon populaire française immédiate de cette coupe : moins de haine pour nous les Français, c'est comme ça que ça marche. Et il ne faudrait pas l’oublier.
Evidemment qu'on aurait gagné avant la fin du temps réglementaire, l'élan était...'blanc' (si si j'vous assure), de plus en plus, si toto n'avait pas prévu son toutour sous ses sunligths.
Mais il fallait s'y attendre, quand même un p'tit peu, hein?, vous n'y croyez pas ??
Croyez que la France, aujourd'hui comme hier, marche vraiment beaucoup mieux avec moins de haine, spécialement la France, oui j’insiste sur cette échelle et cette ‘entité là, les autres s'en dépatouillent de la haine malveillante, mais nous ici on a vraiment meilleur à fructifier. Ce match l'a montré de façon éloquente, l'après-match nous devront le gagner.

/////////////////////////////////////////////////////////////

10juil
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/changement_de_p.html#comments

Redisons-le :
Vive la Pologne libre !

////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/vers_une_future.html#comment-19505309

Confondre textes de lois et Réalité....

////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/campagnes_pour_.html#comment-19518662

Je crois qu'il plaisante finaud.
Ces gens n'ont pas perdu la raison mais ils ont perdu leur tenue.

////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/12/470-a-propos-de-villiers&cos=1

La réaction de Le Pen sur Zizou est 50 fois voire cinquante mille fois supérieure à celle du Villier, qui s'agite assez pathétique.
Je l'aime bien, un peu (ai entendu de bonnes séquences sur radio courtoisie), mais je ne comprends pas qu'on puisse chercher à saborder la candidature Le Pen en 2007.
Par contre, ses 'propos scandaleux', ne me scandalisent pas. Il existera toujours 'une certaine France'. C'est d'ailleurs pour qu'elle existe tout court qu'il faut se mobiliser (on en fait partie !! on doit la transmettre, nous)
Evidemment, l'ex-ministre de la Ligue Lombarde parlait d'un autre sujet..

///////////////////////////////////////////////////
idem

"Donnez lui donc la chance en 2007 d’appliquer son programme à l’ensemble du territoire national !" dit Nico...
"Philippe de Villiers ferait un excellent ministre de Le Pen" dit Marine Le Pen à France 2 il y a 1 ou 2 mois. Il était d'ailleurs présent.

N'empêche que oui, ça m'embête de taper sur un des quelques ministrables-téléconnus qui peuvent oeuvrer à droite comme il faut au gouvernement. Reste à savoir au service de qui.

Théoriquement, on est encore loin des candidatures/élections alors il reste possible qu'il ralie plus tard après avoir fait son ramdam perso, ce qui serait bien. Mais ça parait fantaisiste comme idée, hein...

/////////////////////////////////////////////////////////////

13juil vox galliae
http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20223422&postID=115265282565328781

"si Zidane amenait l'Espagne en finale".... les commentateurs diraient que c'est une grande victoire de l'intégration européenne...
Avec eux il n'y a pas de 'si'.


////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/jeanmarie_le_pe_1.html#comment-19726873

Juste à propos des deux phrases suivantes (JMLP):
"Nous n'avons pas un devoir de réforme morale ou éthique,"("cela appartient aux forces religieuses ou à chaque citoyen ")
et
(la remise en cause des lois sur l'avortement "n'est pas un des thèmes du combat politique d'aujourd'hui").

La lutte contre l'avortement d'une façon politique est bel et bien un combat d'aujourd'hui. Le retour de la morale et de l'identité dans la politique et au gouvernement, (à la limite) quel qu'il soit, est une 'tendance lourde' de notre temps, j'en suis convaincu. C'est précisemment ce qui manque au système, et de façon structurelle, et de la part de l'action d' ennemis de la morale (pour tous) et de l'identité.
(celle-ci locale et commune, une; même si cohérente avec une multitude (donc 'soft' en qque sorte, mais réelle et proclamée, en 'référent gratuit et permanent' pour la communauté entière : méanmoins il n'y a pas le choix: ce ne peut être que celle issue du plein passé.))
Le manque (de morale, d'identité) structurel serait une affaire de régime et de constitution; pour ce qui est des prochaines élections, porter au suffrage suprême un homme et une formation qui sont non des ennemis mais des amis, serait déjà une bonne moitié... Mais Le Pen se trompe en pensant que ce n'est pas un combat d'aujourd'hui; ça l'est, et cela va compter.
(il y a une sorte d'effet référendum2005 sur les problèmes d'avortement, dignité humaine, et même place/traitement public de la religion catholique, dont le discours 'intellectuel et spirituel' manque, (on commence à être fatigués du '100% France-Inter/canal+'), les gens ont envie de faire sauter cette chape de plomb là aussi, même si l'église elle-même les indiffère, avec le rond de pierre cerclé autour du cou; le traitement en 'moutons de panurge' voire boîtes de conserves abonnées, et les attaques réelles sur le vivant (l'humain, les embryons, mais aussi les graines végétales, les races animales voire toute la "matière vivante sur cette planête" (Catherine Ringer, des Rita Mitsouko: pas des tradis..)), et les forfaitures grasses de ces 'mariage homos' et sa novlang néoparentalité : je suis sûr qu'il y a un fort courant populaire de ras-le-bol, qui pourrait être éléctoral si'la bonne question est posée'..; reste à savoir valoriser l'Eglise elle-même!)
Le Pen devrait le sentir plutôt que de le nier, mais enfin sa position reste proche.

La première phrase où il dit qu'ils "[n'ont] pas un devoir de réforme morale ou éthique"; c'est l'erreur toute bête d'oublier que s'il faut rendre à César ce qui est à César, il faut d'autre part, rendre à Dieu ce qui est à Dieu. L'avortement, la vie humaine et sa 'dignité', et le mariage même, sont du ressort de Dieu. Même pour un 'athé' ou 'agnostique', qui s'invente son truc dans sa sphère privée, il est évident que la vie d'un enfant à naître est du ressort de 'Dieu', pas des politiques (ni des économistes.) FN et Le Pen ne doivent pas s'étonner de l'intransigeance des catholiques, toute 'récente et neuve', voire leur indifférence à regarder couler un candidat du style "...et tout est à César", (dixit Clémenanceau, l'homme qui refusa tte paix avec les 'têtes couronnées'.)
"Façon Ratzinger USA2004" disais-je dans un autre commentaire.

/////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/le_pen_valmy_.html#comment-19728286

Oui, mais quand le paquet est faisandé il faut s'attendre à ce qu'il nuise :
La réaction du député socialiste outré, si elle reflête bien la bêtise finissante anti-Le Pen (je ne parle pas de l'opposition loyale et politique), a pour elle une cohérence, et pur elle la force 'très socialiste' de cette **scène** de bataille, sanglante vraiment, pour la défense 'très socialiste' de la... ('très socialiste') république d'hier et d'aujourd'hui.
L'ambiguité historique du symbôle ressurgit de façon dommageable. Souhaitons que JMLP saura garder le fil, tenir le bon cap, avec ce symbole et cette occasion.
N'oublions pas ce commentaire dans la discussion sur Zidane : "l'anti-racisme justifie la violence à présent, prenez-en bonne note." Pas gai, mais à noter, certes. L'appel 'à contre-manifester' est dangereux, avecun tel lieu, et cette symbolique, ces enjeux et ses 'moyens'.
Il y a 'comme quelque chose de pourri', avec ce fétichisme de Valmy....
Comme le faisait remarquer miss Nesta Webster en 1924 dans un livre sur la Révolution (& secret societies, très bon petit livre lisible là : http://yamaguchy.netfirms.com/webster/webster.html), cette levée en masse était en fait pour une guerre permanente et sans fin... il n'y avait aucune limite et aucun but précis... on envoyais (d'abord) les hommes à la mort à la guerre tout en commençant la 'réduction de population' à l'intérieur du pays... une même 'révolution', vraiment. L'importance de cette logique dans les faits réels est à discuter, mais présente, elle l'est...
Le symbole de la levée en masse pour défendre la Nation en danger, oui, c'est effectivement la légende... Encore une fois, souhaitons que le FN se sorte de ce pas.. louche quand même.

////////////////////////////////////////////////////////////////

suite

Il est normal néanmoins que le Front National affiche son républicanisme, le doigt sur la couture du pantalon : c'est un parti qui est accusé d'être non-républicain, dont la censure semble (presque) 'légitime', dont la condidature est 'en question' etc.
Il faut s'attendre et approuver une 'geste républicaine' de la part du candidat Le Pen.

Est-ce le bon choix, ce Valmy ??
C'est proche du message, à coup sûr : le FN est un parti 100% républiqain et légal, et il est important de le dire bien fort aux 52 % de Français qui vont voter pour lui.
Moi je me serais plus méfié...

///////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/isral_en_guerre.html#comment-19739090

"Notre soucis est de défendre les chrétiens de la menace du Hezbollah !"
et bien sûr :
"..je crois (mais je peux me tromper) qu'Israël est notre plus sûr allié et notre dernier rempart contre la volonté d'hégémonie de l'islamisme."
Non, l'entité siosniste n'est pas notre plus sûr allié, mais notre plus incontrolable compromission. Il ne faut pas raconter l'histoire du 'plus sûr allié' à des internautes informés, quelles que soient leurs 'inclinaisons' d'ailleurs, ça ne passe plus.
Et 'votre' soucis n'est pas de défendre les chrétiens, que je saches.
(La bouillie pour 'Christian Zionists' est à réserver aux téléspectateurs américains et à leurs sénateurs, mais pas au lecteur du Salon Beige, plus éclairé me semble-t-il, fusse en agitant trois fleurs de lys 'tradis français'..)

La situation des chrétiens et de la chrétienté en Palestine, sur tout son territoire historique, est bien pire qu'il y a 100 ans.
Beaucoup d'autres critiques fond, également.

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/on_ne_peut_pas_.html#comment-19739433

Je me permets de vous afficher le petit texte que j'avais écris à chaud le dimanche soir/nuit de l'après-finale, réécrit le lundi. C'est un point de vue chrétien et français, que l'actualité postérieure n'a pas modifié. Depuis il y a eu une course éffrénée aux 'propos racistes du joueur italien', à 'l'intolérable insulte de "terroriste"', aux 'recours' divers, et un Zidane qui s'est excusé mais qui ne s'excuse pas non plus... Je garde ma confiance dans le Zidane, j'en suis heureux. A cette heure, les grandes manoeuvres autour de la chose nous amènent, effectivement, à "L'antiracisme justifie la violence physique à présent, prenez-en note." Hélàs.

J'avais envoyé cette (double) page de réflexions/réaction en courriels à des amis, mais elle n'est affichée nulle part sur la toile, sinon j'aurais mis un lien. Dans le sujet cependant, complêtement, et d'un point de vue d'esprit 'salon beige' je pense. Je m'excuse de 'squatter' un peu, là.. si vous avez 8 minutes à perdre...
C'est un peu longuet, un peu à chaud, recherchant les implications le plus immédiates et premières, où il est question de l'esprit de la chose...

///////////////////////////////////////////

(le dimanche 9 juil au soir : version du 10)

Ca ira mieux sans haine.

Ca ira moins bien avec. On a eut une belle coupe du monde, un beau match, une belle finale. Et c’est le 'geste de Zidane' qui restera marquant.

Voyez vous je crois en Dieu, et en dessous il y a ‘les esprits’, aussi.
Le sifflant de Zidane a duré une minute entière, au moins, et c'était pas beau.
Le vent de haine à coulé 'les Bleus', cette minute nous a coulé. Ressort cassé. Qu'ils étaient beaux, ces derniers efforts en maillots blancs, pour marquer quand même, balle au pied, dans les dernières minutes, un ou deux !, et retourner tout ça d'un bon coup, rétablir et faire triompher. Remettre les pendules françaises à l’heure. Baffer cette saloperie spirituelle sirupeuse, bien dans l'air bien visqueuse qui a duré, étalée devant le planétaire téléspectatorat tuméfié, un de ces trucs qui existent je vous l'assure, qui n'a pas lâché pendant plus d'une minute vous l'avez vu.
L'antique élan français glorieux de la bannière blanche vertueuse à la fleur collective unifiée, qui fonctionnait encore jusqu'à cette fin de match, c’est ce qui le casse, c'est exactement ce qu'il n'aime pas, ça, l'anglaise, le coup de pute, la raclée boche, verte. L'insulte à Dieu en son pays chrétien, que j'appelle cela, l'intime trahison, qui défigure, qui déchire. Infligé par l’entité à une terre/ un peuple/ une civilisation, et ses champions, qui n'a rien d'autre à faire d'intéressant que 'd'appliquer Dieu', quelle que soit la novlang, en ses bonnes terres, faire ça bien, responsable et éclairé, soutenu bien, le passé bien là et l'esprit bon.
Car ici dans l’ouest-Euroland, la sifflante Zidane passe moins bien qu'au Juventus, est plus catastrophique.
Pour nous beaucoup plus, que pour eux serait le simple ‘tackle à l'italienne' Rosseto Rossignoli Paola qui envoie au brancard et à l'hôpital direct, voire une claque tifosi du calcio énervée ; non, là, c'est l'antifrance qui gouverne, c'est l'outrage, c’est lui qui attente, c'est l'Anglais dans la place et la ligne boche offensive, c’est l’inverse. Le Zidane lui-même n’est pas vraiment le responsable dans cette affaire météorologique, juste un petit peu.
Il va rester avec son ‘geste de’, mais sans grand dommage par rapport au reste de sa carrière, comme Maradona et sa ‘main de dieu’, avec laquelle il marqua un but lors d’un match fameux… Le Zidane ce n’est pas vraiment le problème, même si il y a participé.
Sur les médias ce soir il parait qu'on est censés être tous tout tristes et tout pensifs, parce qu'on a Perdu nous disent-ils ; alors que moi je suis content de cette finale, de ce parcours et de ce match-nul bien intense, et simplement j'ai vu passer la bête qui a pissé sur l'équipe, sur la tête et sur la France, sur nous vraiment, souiller l’étoffe portée vaillamment par nos Français de coeur, blanche comme l’ancienne, qui par ses vertus évidentes avait repris ses droits malgré Domenech, j’ai simplement vu un bel élan français, convaincu, et le superprince rire de son caprice en salopant nos désirs et nos âmes... Je ne suis pas "triste d'avoir perdu."
La haine fait des coupes sombres en France, est ce qui l'endommage le plus. Ca la gêne.
En Italie ça passe.. En Espagne ça organise… En Angleterre ça vit avec, mieux que nous. Ici ça consterne, et se casque comme à la fin du match.


L'Italie par contre elle a gagné.

Alors à ceuzécelles qui cherchent du commentaire 'social' sur l'affaire, sur le dessous de cette sous-messe Mundial et de sa finale 'Les Bleus', avec toutes ces 'attentes’, sur les Champs-Elysées, non sans avoir une pensée émue pour Vaulx-le-Hangar, Hirson-Préfecture, Saint Pourcin sur Sioule et Villeurbannes qui n'ont pas les honneurs du système et de ses fameux 'moyens', oubliés du socialisme actuel donc (ahh, du ‘système’ si vous voulez ,) puisque ce soir c'est une de ces 'sortie en nombre dans la rue' comme bientôt le quatorze, je conseillerais aux panels considérants de porter leurs attentions sur l'Italie, pour ce soir, en attendant demain.
Nos chers ritals de voisins ont su s'établir une réputation de bandes de ritals, c'est à dire et parmi toutes ces merveilles, la capacité de se faire vilains quand ils sont plus nombreux, et qu'ils se savent forts et qu'ils ont gagné, et qu'ils sont motivés par quelque chose d'italiennement important. Deviennent vilains. Ils racaillent en meutes. Certains d'entre eux, pas tous, beaucoup…. Les chauds traditionnels italiens, en bandes, ce soir, 10 15 ou 20 % de la population.
Nos Arabes de français sont une connaissance assez ancienne ici, et importante ici. Folklores territoriaux, cartes Michelin 1958, souvenirs du Maghreb, gens, rencontres, générations, importants et connus. En Italie par contre... les Arabes j'imagine que c'est beaucoup plus récent, de la vague 'immigration de gouvernement' de ces dernières années et récentes décennies, beaucoup plus 'Allogènes & mouvements mondiaux : rapport ONU 1995', beaucoup moins 'français' en quelque sorte, là bas... Et moins nombreux qu'en France aussi, les Arabes spécifiquement, en Italie. Ce soir.
Notre Kabyle de Zizou l'a tout au long de sa vie suffisamment entendu : c'est "un Arabe". Et l’a très certainement endossé en solidarité, j'ai connu ça moi aussi, au Japon à côté de l'Opéra Garnier... En Italie on peut être sûr que les finasseries franco-kabylo-arabes, ils ne veulent pas les connaître... Avec le coup de boule tout rouge de l'injustifiable, ce soir, non seulement les Francese présents dans la péninsule vont éviter de faire les malins, mais, j'en ai peur, ça va être la chasse aux Arabes, là bas, agressive.
Sont moins nombreux, là bas, et l'Italien cette nuit est en force, ces prochains jours peut-être, avec des exigences de ce soir bien chaudes, des exigences de bandes d'Italiens vainqueurs.
Vous qui surveillez les flonflons TF1-sarkozistes des 'évènements' sur les Champs-Elysées mobilisés tous solidaires intégrés, et sécurisés, ici, attendant comme de bien sûr cette 'lepénisation des évènements' téléphonée et préambule au coup d'état pré-électoral, je crois que 'l'effet de la finale', c'est en Italie qu'on va le voir démarrer.
MezzoGiornio/les Arabes ce soir pas bon.

Quand au retour de flamme français, si l'incendie a été bien allumé, il n'attend que ça. Que ceux qui se soucient de la France et des Français et des touristes attendent un jour ou deux. Sinon ce soir, c'est pour la-bas qu'il faut avant tout, d'abord, prier.
Ca ira mieux sans haine, comme une bonne finale, et oui ça ira moins bien avec. Mais c'est la première partie de la phrase qui m'intéresse, pas d'exciter le lecteur avec des images dantesques, jus de carottes, vils dessins qui d'ailleurs ne se réaliseront pas; car le pire n'est jamais sûr, surtout si on le combat. On le combat. Nous les croyants on le combat. La sifflante qui a fait son grand show devant les téléspectateurs du monde du nouvel ordre, qui a fait son geste satisfait et trop long, au moment choisi du gargouilleux que le nouvel ordre gâte, n'a pas pu s'empêcher de nous infliger son entrée vaniteuse et déplacée. Quel plaisir la bestiole, pour son coup de trompette à la face du monde, sinistre et ridicule, a-t-elle dût avoir à vampiriser ainsi, à réduire, Zinédine Zidane et ses maillots blancs, glorieux jusqu'au bout, attenter à la France française qui reste son principal ennemi, tant qu'elle est France c'est à dire nationale insoumise responsable d’âme chrétienne fleurdelyssée.

Moins de haine c'est la leçon populaire française immédiate de cette coupe, la consigne : moins de haine pour nous tous, ici c'est comme ça que ça marche, il ne faudrait pas l’oublier. Cette âme qui résulte des siècles français, qui marche toute seule, fusse ici ou à Berlin... il n’y en a pas de rechange, il n’y a pas le choix… et elle fonctionne, et elle a du répondant, quand on sait l’invoquer. Elle nécessite les bonnes manières et le but altruiste, les grands champs disponibles, et son plein passé identifié invoqué.
Evidemment qu'on aurait gagné avant la fin du temps réglementaire !, l'élan était 'blanc' (si si j'vous assure), et crescendo..., ou alors battus aux pénaltys dignement, et contents !
…. si toto n'avait pas prévu son toutour sous les spotlights.
Mais il fallait s'y attendre, quand même un p'tit peu, hein?, vous n’y croyez pas ??


Croyez que la France, spécialement la France, aujourd'hui comme hier, donne vraiment beaucoup plus et mieux avec moins de haine, car c’est le pays du ‘christianisme réel’ ici, quelque soit son nouveau nom, sinon il n’y a rien. Les autres s'en dépatouillent de la haine malveillante, mais nous ici on a vraiment meilleur à fructifier. Ce match l'a montré de façon éloquente, l'après-match nous devrons le gagner.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/le_14_juillet_e_1.html#comment-19750864

Belle opération que ce 'tractage' à l'Arc de Triopmhe. Les touristes vont apprécier.. (les Américains comme les Chinois...)
N'oublions pas que la France, c'est aussi 'les amis de la France' de par le monde, une donnée toujours importante. Eux aussi il faut les instruire. Bravo.

////////////////////////////////////////////////////////////
suite

Et pour tous ces 'Amis de la France', une victoire (forcément) spectaculaire du 'renouveau de la nation', porté par la France à la face d'un mondialisme mal en point, susciterait un enousiasme absolument planétaire.
Hugo Chavez et son Venezuela feraient pâle figure à côté...

////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_nouvelle_mar.html#comment-19756025

Entre le gros plan et le plein pied, (avec les guillemets aussi), mon coeur balance.

////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/le_vatican_cond.html#comment-19785581

"Le droit à se défendre n'exempte pas un état du devoir de respecter les règles du droit international"
Petitérzatz.
Le droit Vatican est bien meilleur que toute cette soupe : le droit international.
Creuse immitation de la projection logique de la vérité vaticane, catholique, royale, noble, validée, sereine, belle, intelligente, phrasée, charpentée, vieille, française, allemande même !, belge, déposée, argumentée, complête, répétée, valable, centrale, compréhensible, expliquée, facile, vraie, évidente, célèbre, appuyée, non-juive, super-musulmane, presqu'orthodoxe, imitée, et bien sûr, jamais égalée.
Souhaitons le Saint siège à la télé.

/////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/du_gnocide_vend_5.html#comment-19786009

On ne peut oublier personne, puisque tous sont nous.

/////////////////////////////////////////////////////////////

15juil
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/le_vatican_cond.html#comment-19793127

La Palestine il y a 100 ans était plus civilisée que cet 'Israël' d'aujourd'hui, comme celui de 1935, de 1920, de 1947, de 1953, de 2001 etc.
Avoir à lire "qu’Israël, en tant qu’État, est LE représentant de la civilisation dans cette région" dans le Salon Beige est décevant, triste, c'est prendre l'internaute pour un inculte incapable de raisonner, ni de saisir la réalité des choses qui sont pourtant bien exposées.
Je maintiens mon appellation'd'entité sioniste', plus exacte. Si 'Israel' fut jamais un état, ce que je conteste, dès le lendemain l'entité sioniste l'avait bafoué.
(je ne souhaite pas polémiquer ad noseam; ma critique est plus fondamentale - c'est 'une mauvaise idée', au départ - , malgré l'actualité certes fournie)(et il n'y a pas que le Liban, en Palestine...)

/////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/14/484-la-marianne-de-la-mairie-communiste-de-bobigny&cos=1

Imaginez un jeune couple de 'chinois', d'origine asiat quoi, qui vient se marier à la mairie devant ça. Imaginez ce qui passe par la tête des familles présentes... sur la République Française, sur Mariane...
Et les chaises...
Et même mieux, imaginez deux familles arabes réunies au pied de ça...
Et je suis sûr que du côté black, il y aurait pas mal de critiques, diverses.
Quant aux gaulois 'festifs et joyeux'... pff. (combien ?)
Je crois que parmi ceux cités au dessus, Jean-Marie Le Pen a une grosse carte à jouer.
Envers les pas-dessouche : Choisir entre une République Française, qui a qd mme ses vertus et ses classiques, et qui est en danger de disparaitre (Nation, échelle politique nationale), bien leur exposer ce totem tribal et demander de choisir entre la République Française et 'la marianne de bobigny.'
Succès assuré, surtout qd on connait les Arabes...les Chinois... etceatera.

/////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_nouvelle_mar.html#comment-19795042

"Hervé Di Rosa s’est attaché à rendre l’antre des mariages à la "fois festif et ludique"" , et :
"c'est la République qui semble avoir épousé l’art contemporain, avec ses sièges de marié sexué et...sa Marianne africaine (photo) " Je crois que c'est extrait de l'article de Libé du 23 juin.
Il y aurait bcp à dire, lisez le Christine Sourgins ! ("Les mirages de l'Art contemporain", mars2006, ed. La table ronde). Mais je préfère m'en tenir a ma petite réflexion, postée chez FDessouche :

Imaginez un jeune couple de 'chinois', d'origine asiat quoi, qui vient se marier à la mairie devant ça. Imaginez ce qui passe par la tête dans les familles présentes... sur la République Française, sur Mariane...
Et les chaises...
Et même mieux, imaginez deux familles arabes réunies au pied de ça...
Et je suis sûr que du côté black, il y aurait pas mal de critiques,diverses.
Quant aux gaulois 'festifs et joyeux'... pff. (combien ?)
Je crois que parmi ceux cités au dessus, Jean-Marie Le Pen a une grosse carte à jouer.
Envers les pas-dessouche : Choisir entre une République Française, qui a qd mme ses vertus et ses classiques, et qui est en danger de disparaitre (Nation, échelle politique nationale), bien leur exposer ce totem tribal et demander de choisir entre la République Française qui perdure, et "la marianne de bobigny"...
Succès assuré, surtout qd on connait les Arabes...les Chinois... etceatera.

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/de_la_guerre_ju.html#comment-19797076

En revue, les quatre conditions nécessaires :

1- Que le dommage ... soit durable, grave et certain.
Indépendamment des moyens déployés par l'aggresseur Hezbollah/Hamas, il est évident que si l'aggressé est cette idée sioniste d'un état pour-Juifs-seulement assis à la place de la Palestine, le dommage sera toujours durable, grave et certain. Le fondement de l'entité sioniste est et sera toujours vulnérable.
Est-ce lui qui est attaqué ?
Du point de vue militaire immédiat, cependant, 'l'état' 'd'Israël', l'appareil d'état (sous perfusion permanente depuis 1917) n'est pas gravement menacé. Je considère néamoins que le premier critère est rempli.

2- Que tous les autres moyens d'y mettre fin se soient révélés impraticables ou inefficaces.
Etablir un seul état démocratique et laïc sur tout le territoire de la Palestine historique, avec un homme-une voix, les mêmes droits pour tous, est un autre moyen d'y mettre fin tout à fait praticable - l'immense majorité des HABITANTS seraient rapidement pour, si la question avait LE DROIT d'être posée voire même évoquée. (la constitution actuellement en vogue d''Israël' - elle n'est pas encore 'terminée', pas définitive, officielemnt -, l'interdit.)
Et n'a pas été tentée.
Je vous conseille l'Association pour Un Etat Démocratique en Israël/Palestine, constituée à Lausannes en 2003 : http://www.one-democratic-state.org/ . Un état laïc et démocratique, 'standart' donc, - ce qui n'exclut en rien des rêgles propres adaptées au pays réel, surtout pas!, comme la solidarité et le devoir de défense des Juifs de part le monde, la liberté d'organiser des vies publiques locales selon certains précepts ou philosophies religieux 'très palestiniens', le rôle mondial de Jerusalem à préserver etc. - n'a rien d'une lubie et n'est absolument pas ce qu'on constate actuellement, depuis que l'entité sioniste a été 'jeté' là certainement. Un simple pays 'standard', nation indépendente, état laïque et neutre, qui accepte et accueille ses 'immigrés' (les Juifs, donc, surtout) choisis 'très palestiniennement', et qui accepte et rapatrie ses déportés (les Palestiniens de 1948, donc.) Qui inscrive les 'droits aux retours' dans ses tables, pour tous les 'Palestiniens' qui souhaitent s'enraciner dans ce pays et y vivre en bons voisinages. Qui les choisisse souverainement, selon ses particularismes 'israéliens' (='très palestiniens'), et selon quelques principes minimaux d'une démocratie laïque... Une identité assumée d''Israël', qui s'impose la solidarité et la défense des Juifs (qui le souhaitent..) de part le monde, qui assume la subordination de l'état franc-mac aux respects des religions du livre en leur terres, un exemple à méditer... Pas une entité qui confisque, et même sacage, des terres (LA terre) par les armes et le terrorisme, avant que d'aller les refiler aux juifs-seulement.
Cette solution, évidente, si évidente, n'a pas été tenté. Ni même envisagée. Le deuxième critère n'est pas rempli.

3- Que soient réunies les conditions sérieuses de succès.
Aucune chance. Même un génocide ne ferait pas cesser les roquettes. Le sionisme nie la terre et ses habitants, 'palestiniens' forcément comme issus des siècles vivants, des siècles 'de terre et de travail des hommes', nie le pays réel, fait de certaines racines, de certaines terres, de certains peuples, de certains croyants-communiants. L'attaque sur le Liban, couplée à la 'liquidation du gettho de Gaza' (700 000 emmurés), n'a aucune chance de faire cesser les hostilités contre les éradicateurs d'un pays complet, plein.
Les HABITANTS de Palestine/Israël s'en rendent bien compte. Les Juifs enracinés ayant renoncé au sionisme sont l'avenir de ce pays. Le Christ y prendra, naturellement, toute sa place. Il y aura des 'zones prolétariennes', c'est dire musulmanes, voilà tout...

4-Que l'emploi des armes n'entraîne pas des maux et des désordres plus graves que le mal à éliminer.
Les maux et les désordres plus graves sont certains. Ces maux seront surtout immédiats pour les pays limitrophes de cette usurpation qui s'appelle 'Israël' (usurpation aux yeux des 3 religions), mais le critère de l'Eglise ne spécifie pas, justement, 'pour quel camp' le mal et le désordre sont à considérer. C'est 'en tout', trivialement dit.
Inutile de phraser davantage pour établir ce non-respect du quatrième critère, la destruction des puisances voisines qui, forcement, s'opposent à l'extension du projet sioniste, semblant être une constante dans l'histoire d''Israël'.


ceci étant dit...
/////////////////////////////////
en réponse à rabassa particulièrement:
"L'unique pays ou les chrétiens ont une population en hausse est Israel"
Evidemment puisqu'on est en Palestine ! Et n'oublions pas que le milion de 'Juifs' russes importé en 91, refuse toujours de jouer le jeu sioniste, et de plus en plus se tourne vers l'église orthodoxe... Cela fait une population chrétienne en hausse, forcément. Nous sommes en Palestine, il ne faut qd mme pas s'étonner ! Notons qu'en Algérie, aujourd'hui, la population chrétienne est en hausse (en pourcentage et en chiffres bruts)... là bas aussi.
"Le sionisme est une chance pour le christianisme,.. "
Oh que non ! et je ne parle que 'sur place', bien sûr... (on pourra lire 'Notre Dame des Douleurs', du proffond Israël Shamir, ex-Juif converti à l'Orthodoxie, interdit de publication en France, là http://www.israelshamir.net/French/ourlady.shtml)
"..l'islam englobe chrétiens et juifs dans le même mépris. Des porcs et des singes voila ce que nous representons pour les musulmans du Hezbollah. Ce n'est pas nous qui désignons l'ennemi, c'est lui qui nous désigne."
Voilà qui est bien vrai. N'oublions jamais d'ajouter que :
Le judaïsme englobe chrétiens et musulmans, et autres, dans le même mépris. Des porcs et des singes voila ce que nous representons pour les Juifs du Talmud. Ce n'est pas nous qui désignons l'ennemi, c'est lui qui nous désigne.

////////////////////////////////////////////////////////////////////

suite

Bien évidemment m.Sixtine.
"...les Juifs restent "nos frères aînés dans la Foi et que le Seigneur leur a parlé en premier"... "
Et le Seigneur leur à envoyé le Christ, pour eux, et pour toute la multitude, c'est très important.
Tout dépend alors de ce qui est entendu par 'les Juifs' : pour moi, le judaïsme a cessé toute raison d'être à la seconde de la Résurection, et d'une certaine manière, c'est à dire selon la vérité catholique, il "n'y a plus de Juifs." Ceux à qui le Seigneur a parlé en premier, sont devenus chrétiens... avec les autres...
(Pour moi Dieu a 'choisi la méthode familiale', avec Abraham et son peuple, après d'autres tentatives, pour amener 'ses' hommes, l'humanité, à lui. Méthode somme toute 'de survie' et bien sûr 'de gestation', de croisance, qui a fait et toujours fera ses preuves. Méthode 'abandonnée', dépassée, avec le Christ en croix. Suis-je dans l'erreur ?)
C'est en ce sens que j'entends ces paroles du Vatican: les Juifs historiques.
Les Juifs de l'ère chrétienne, que j'appelle 'Juifs talmudiques', existent bien entendu, et ils prient Dieu bien sûr, tant bien que mal, comme les Musulmans. J'admet que j'ai alors tendance à mettre ces deux derniers - post JC tous les deux - dans le même sac religieux... avec probablement certains Protestants, quand bien mêm leur religions respectives sont distinctes; et je 'change de sac' nettement avec Orthodoxes et Coptes. Et bien sûr Catholiques. Suis-je dans l'erreur ?
Les Juifs d'aujourd'hui existent, c'est sûr, et ils maintiennent certains standards de vie (en particulier familiale) qui sont plus que bienvenus.
Il va sans dire que l'antisémitisme, qui est racisme, n'a pas sa place dans une pensée catholique.
(Mon point de vue consiste à dire que le racisme existe et peu même être bénéfique s'il est bien mené, mais chez les carottes, chez les poulets. Notre statut d'homme qui est appelé à Dieu, "à l'image de Dieu", 'maison de Dieu' même; c.a.d pouvant 'L'héberger', Le nourrir, Le 'comprendre' et Le protêger, interdit toute veleïté de racisme envers tout humain.)
Reconnaissons que le Christ a 'été étudié pour', spécialement adapté à l'homme et son esprit, à ses prières, pour l'amener à Lui.
Bien évidemment m.Sixtine.
"...les Juifs restent "nos frères aînés dans la Foi et que le Seigneur leur a parlé en premier"... "
Et le Seigneur leur à envoyé le Christ, pour eux, et pour toute la multitude, c'est très important.
Tout dépend alors de ce qui est entendu par 'les Juifs' : pour moi, le judaïsme a cessé toute raison d'être à la seconde de la Résurection, et d'une certaine manière, c'est à dire selon la vérité catholique, il "n'y a plus de Juifs." Ceux à qui le Seigneur a parlé en premier, sont devenus chrétiens... avec les autres...
(Pour moi Dieu a 'choisi la méthode familiale', avec Abraham et son peuple, après d'autres tentatives, pour amener 'ses' hommes, l'humanité, à lui. Méthode somme toute 'de survie' et bien sûr 'de gestation', de croisance, qui a fait et toujours fera ses preuves. Méthode 'abandonnée', dépassée, avec le Christ en croix. Suis-je dans l'erreur ?)
C'est en ce sens que j'entends ces paroles du Vatican: les Juifs historiques.
Les Juifs de l'ère chrétienne, que j'appelle 'Juifs talmudiques', existent bien entendu, et ils prient Dieu bien sûr, tant bien que mal, comme les Musulmans. J'admet que j'ai alors tendance à mettre ces deux derniers - post JC tous les deux - dans le même sac religieux... avec probablement certains Protestants, quand bien mêm leur religions respectives sont distinctes; et je 'change de sac' nettement avec Orthodoxes et Coptes. Et bien sûr Catholiques. Suis-je dans l'erreur ?
Les Juifs d'aujourd'hui existent, c'est sûr, et ils maintiennent certains standards de vie (en particulier familiale) qui sont plus que bienvenus.
Il va sans dire que l'antisémitisme, qui est racisme, n'a pas sa place dans une pensée catholique.
(Mon point de vue consiste à dire que le racisme existe et peu même être bénéfique s'il est bien mené, mais chez les carottes, chez les poulets. Notre statut d'homme qui est appelé à Dieu, "à l'image de Dieu", 'maison de Dieu' même; c.a.d pouvant 'L'héberger', Le nourrir, Le 'comprendre' et Le protêger, interdit toute veleïté de racisme envers tout humain.)
Reconnaissons que le Christ a 'été étudié pour', spécialement adapté à l'homme et son esprit, à ses prières, pour l'amener à Lui.

//////////////////////////////////////////////////////////////////

suite encore

A propos de racisme donc, je me résume :
Ce n'est pas tant que 'ça n'existe pas', car nous sommes aussi (issus) du monde animal, c'est que c'est un 'tabou', de part notre condition d'homme plein, même imparfait. C'est un interdit religieux, tout simplement.

//////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_personne_hum.html#comment-19803267

Quel plaisir de lire les mots exacts de Benoît XVI.

//////////////////////////////////////////////////////////////////

http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/07/vendredi_14_jui.html#comment-19803713

La photo que vous avez choisi pour la couverture n'est pas mal du tout...
n.b. Je suis sympathisant FN.

////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/07/politicshow_fut.html#comment-19811998

Je viens de visionner la version longue : laisser JMLP s'exprimer sur la durée, bravo ! Ah les vacances !
Convainquant, comme d'habitude, mais il est vrai que je suis déjà convaincu (depuis le DEUXIEME tour 2002.)
Alors, pourquoi cette section huit ?
"Vous conviendrez qu'à 10 mois des élections, il est un peu tôt pour exposer un programme détaillé" (approx., de mémoire) dit-il. Ca peut être discutable, mais c'est acceptable parce que sensé. Alors, pourquoi cette liste à la Prévert que de sujet "qu'il vous a interdit d'aborder ? " Il suffisait de lui demander son opinion, pas de lui exiger son programme ! C'est exactement ce qu'il vous a dit, à un momment. Et votre temps d'entretien était long, très long... vous aviez tout le temps ! (au montage celà ne se soupsonnera pas..) C'eût été instructif je vous l'assure (yaka lire les communiqué de presse du FN, 10 par semaine en moyenne, sur leur site éclairant http://www.frontnational.com/). Ah la malhonnêteté !
Et après au montage, on aura l'impression que vous n'avez pas eut tout ce temps, et tout ce loisir (son autorisation formelle de lui demander ses opinions), d'aborder ces 38 questions !
Je redoute le montage 'pro'. Esthétique rouge-noir-blanc........

////////////////////////////////////////////////////////////////
suite

Est-il possible de télécharger cet entretien pour un usage privé et intîme ? non-commercial ? avec les 'postcasts', on peut ? ou on nous a changé d'internet...
Vos liens ne le permettent pas, ni le macromedia, bref com d'hab chez les .blogs.com : aux bons plaisirs du chef des tuyaux..

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100303&var_mode=recalcul#commentaire100303

Comme affiché il y a peu sur blpwebzine.blogs.com :

Je viens de visionner la version longue : laisser JMLP s'exprimer sur la durée, bravo ! Ah les vacances !
Convainquant, comme d'habitude, mais il est vrai que je suis déjà convaincu (depuis le DEUXIEME tour 2002.) Le vieux est parfait.

Alors, pourquoi cette section huit ?

"Vous conviendrez qu'à 10 mois des élections, il est un peu tôt pour exposer un programme détaillé" (approx., de mémoire) dit-il. Cela peut être discutable, mais c'est acceptable parce que sensé. Alors, pourquoi cette liste à la Prévert de sujets "qu'il vous a interdit d'aborder ? " Il suffisait de lui demander son opinion, pas de lui exiger son programme ! C'est exactement ce qu'il vous a dit, à un momment. Et votre temps d'entretien était long, très long... vous aviez tout le temps ! (au montage celà ne se soupçonnera pas..)

C'eût été instructif je vous l'assure (yaka lire les communiqué de presse du FN, 10 par semaine en moyenne, sur leur site très éclairant http://www.frontnational.com/). Ah la malhonnêteté !

Et après, au montage, (ce que vous voyez sur agoravox), on aura l'impression que vous n'avez pas eut tout ce temps, et tout ce loisir (son autorisation formelle de lui demander ses opinions), pour aborder ces 38 questions !

Je redoute le montage 'pro'. Esthétique rouge-noir-blanc........

///////////////////////////////////////suite

Est-il possible de télécharger cet entretien pour un usage privé et intîme ? non-commercial ? avec les 'postcasts', on peut ? hein ? ou on nous a changé d'internet...
Vos liens ne le permettent pas, ni le macromedia, bref com d'hab chez les .blogs.com : aux bons plaisirs du chef des tuyaux..


///////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.fdesouche.com/index.php?2006/07/15/498-interview-de-le-pen-sur-politic-show&cos=1

Merçi camarade Dessouche, c'est du nectar...
Préférez les huit parties formant l'intégrale, plutôt que leur montage que je soupçonne salope. Le vieux est parfait.

///////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100303&var_mode=recalcul#commentaire100303

--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Courouve (IP:xxx.x50.118.234) le 14 juillet 2006 à 22H37
N’est-il pas possible de la voir en un seul morceau?
8 parties, cela lasse la patience ...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Nicolas (IP:xxx.x25.226.221) le 14 juillet 2006 à 22H59
@ Courouve > si, c’est prévu, mais on va dormir quelques heures avant;) http://www.nuesblog.com/
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Courouve (IP:xxx.x50.118.234) le 14 juillet 2006 à 23H23
Merci. S’il y a un DVD à acquérir, je suis pour.
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Carlo Revelli (IP:xxx.x25.24.123) le 14 juillet 2006 à 23H19
Bravo Nicolas pour cette interview. Très bonne initiative aussi de la laisser en intégral et de faire intervenir les lecteurs (au moins ceux qui ne sont pas partis en vacance).
Je suis assez content qu’on publie une telle interview à la Une sur AgoraVox, de plus est un 14 juillet. Soyons clairs, je suis aux antipodes des idées du Front National notamment sur les notions de race, nation et religion qui sont pour moi des notions universelles et non pas "régionales". Ayant toute ma famille éparpillée un peu partout sur la planète, j’ai un peu de mal avec certains "concepts" propres à des partis comme le FN en France ou encore pire la Ligue Lombarde en Italie. Cela étant dit, force est de constater qu’il existe une censure médiatique indéniable sur la figure de Le Pen et du FN, et comme il dit, c’est invraisemblable qu’il n’ai jamais été invité dans aucun talk-show non politique depuis des décennies. http://www.agoravox.fr

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par www.jean-brice.fr (IP:xxx.x14.20.100) le 15 juillet 2006 à 13H59
Vous êtes aux antipodes des idées de LE PEN, mais vous êtes bien content de l’utiliser comme REPOUSSOIR, comme tous les affidés de la PENSEE UNIQUE, méthode que Mitterrand avait parfaitement mis au point ...
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par www.jean-brice.fr (IP:xxx.x14.20.100) le 15 juillet 2006 à 14H03
En tout cas, il y a une chose certaine, ce n’est pas lui qui trouvera la solution ...
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Carlo Revelli (IP:xxx.x25.24.123) le 15 juillet 2006 à 14H26
Pas sûr de vous comprendre... Repoussoir? Pensée unique? Le but de ce type d’interview "brute" est justement de permettre à tout un chacun de se forger son opinion. Et mon opinion est une parmi mille autres. En lisant les commentaires, vous verrez d’ailleurs que les avis des lecteurs sont très différents les uns des autres. Je ne vois pas de quelle pensée unique vous parlez. http://www.agoravox.fr
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Marc P (IP:xxx.x01.141.228) le 15 juillet 2006 à 00H38
Je respecte l’audace et l’intention des auteurs de l’interview et de M Revelli, mais parfois le courage est ailleurs que là où on le croit ou où on croit le placer...
En tant qu’ouvrier puis petit employé j’ai toujours cotoyé assiduement et volontiers les victimes de cet individu,( ceux qui ont voté pour lui), pour trouver nécessaire de l’interviewer... avant le recueil des 500 signatures et la validation de la candidature en tout cas... N’y aurait il pas quelque procès en cours??? Son parti serait tout simplement interdit en Allemagne où qu’on me détrompe...

La diffusion de certaines de ses frasques racistes montrées sur France 3 en région mais pas repris au national aurait suffi à présenter ce personnage sous son vrai jour... Pas celui de "Montre Rien du Tout ou Presque"...

Bref on aura les résultats qu’on mérite comme avec les Guignols et J Chirac...

Un article un peu approfondi sur l absence de présence de JM Lepen aux talk shows fût une bonne base de réflexion et de tergiversation utile avant cet anti-14 juillet...

Bien amicalement et en croisant les doigts.

Marc P

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Marc P (IP:xxx.x01.141.228) le 15 juillet 2006 à 00H41
petit correctif - omission
"trop" pour trouver nécessaire de l’interviewer... Ttes mes xcuz

Marc P

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Jean-François. B (IP:xxx.x93.178.139) le 15 juillet 2006 à 08H08
Je vais essayer de répondre a Marc P. J’ai grandi, au sein d’une famille dont mon père était communiste, donc permettez moi déja, de juger ce parti. Mon père a quitté les communistes car ceci l’avait condamné à mort pour refus d’obéissance, et pas n’importe quel refus: Celui de refuser d’aider le FLN en ALGERIE pour faire des attentats et tuer des ressortissants FRANCAIS. Les Politiques de l’époque 1950 à 1962 et jusqu’à ce jour, à l’exception de Jean-Marie LE PEN aucun ne condamnera les méfaits du communisme. Qu’avez vous à reprocher a MrLE PEN?. de n’avoir jamais mis les mains dans les caisses de l’état, de dire trops de vérités,et de ne pas se mettre à genoux face aux vindictes de ceux qui ont la trouille de perdre leurs acquits. C’est vrai souvent il n’à pas la manière de dire les choses. J’ai entendu de mes propres oreilles les aventures communistes qui ont provoquées des drames pendant la seconde guerre mondiale,et racontées par eux ça donne plus de sens au mépris que j’ai pour eux. Ce qui est dramatique c’est qu’aujourd’hui, alors que nous essayons de faire l’Europe, 50 ans après la dernière guerre, pour le plaisir de se dire droits de l’homme, anti ceci, anti cela, nous montrons du doigt(vous constaterez que je dis nous), la génération des enfants amis de notre pays aujourd’hui mais dont les parents et grands parents avaient été des ennemis; si redoutables avaient-ils été, nous n’avons pas le droit d’accuser leurs enfants et petits enfants, et c’est malheureusement ce qui se passe tous les jours, à des fins électorales. On peut apprendre l’histoire dans les livres,on peut se souvenir, il existe des archives, mais aujourd’hui il faut arrêter de faire des procès à tout ceux qui veulent donner un avis qui n’est pas le même que celui que l’on nous impose à écouter. La FRANCE a eue sa part de soufrance pendant les guerres, et si on parlai aussi de la soufrance des POLONAIS, des ESPANOLS, des BELGES, des TZIGANES, des ARMENIENS, et plus proches encore nos frères HARKIS.
Voila Marc P, vous avez maintenant l’avis d’un FRANCAIS issu de diverses origines: CATALANE, SARDE,et TUNISIENNE. Et je suis fier d’être un homme droit et de surcroit de DROITE.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par harakiri26 (IP:xxx.x01.241.240) le 15 juillet 2006 à 09H23
"de n’avoir jamais mis les mains dans les caisses de l’état"
Il préfère le porte-monnaie des petits vieux ...

"de dire trops de vérités"

Il ne sait pas ce qu’est la "vérité". Il a sa vérité, nuance, qui semble vous convenir.

"de ne pas se mettre à genoux face aux vindictes de ceux qui ont la trouille de perdre leurs acquits"

Quel courage de s’opposer à de tels "trouillards" ... Dis-moi qui sont tes adversaires et je te dirai qui tu es ...

Salut les filles ...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par harakiri26 (IP:xxx.x01.241.240) le 15 juillet 2006 à 10H55
Vu l’interview ...
C’est courageux. Mais comme le fait remarquer Nicolas, c’est un peu dommage que Le Pen n’ait pas développé sur son programme. Même si celui-ci n’est pas "finalisé à 10 mois des élections, cela fait tout de même 20 ans qu’il n’évolue pas beaucoup ...

Bref, il paraîtrait presque sympa comme cela ... s’il ne véhiculait pas autant de "haine" avec lui. Une certitude: s’il arrive à lisser suffisamment son discours, il sera présent au second tour!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Marc P (IP:xxx.x07.148.52) le 15 juillet 2006 à 12H28
@ Jean François B.
Merci pour votre réaction... je ne veux pas sous estimer ce que vous me dites sur le PC et vous avez toute ma considération...

Cependant mon sentiment est que s’agissant de JMLP, nous ne parlons pas de la même personne. Je parle quant à moi de quelqu’un qui utilise la politique et ses compatriotes à des fins méprisables, strcitement personnelles et de manière honteuses, et scandaleuses...

Bonne journée.

Marc P

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par RAMSAY (IP:xxx.x28.202.160) le 15 juillet 2006 à 14H11
@ Jean François B
Edifiante chronique familiale qui prouve que les idées du Front National s’enracine dans un terreau populaire.

Trop édifiante? Sans aucun doute... Si le Parti Communiste Français s’est engagé activement dans la lutte contre la guerre d’Indochine et le soutien à Ho Chi Minh, il ne s’est malheureusement pas engagé dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie, ce que l’extrème gauche de l’époque lui a abondemment reproché.

S’agit-il d’une confusion? Pour ma part, je ne le pense pas, les travaux des historiens ayant suffisamment éclairci cette question. Les réseaux d’aide au FLN (ce que l’on a appelé les porteurs de valises) ont effectivement compté dans leurs rangs des communistes de toutes obédience tels l’internationaliste Henri Curiel et des membres du PCF agissant à titre purement personnel tel le petit fonctionnaire qui tenta de faire exploser un dépot d’essence à Oran et fut condamné à mort mais JAMAIS le parti ne donna d’ordre à ses militants d’aider le FLN, jugé trop nationaliste et incontrôlable à ses yeux.

La mobilisation du PCF concernant la question algérienne se limita à des points périphériques comme le soutien aux Gaullistes contre l’OAS. Il fut aussi étrangement muet concernant le massacre du 17 octobre 1961, malgré les informations dont il disposait grâce aux syndicats policiers quil avait pu infiltrer.

Révisez votre histoire, documentez-vous mais, de grâce, soyez honnête!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par boudiba samira (IP:xxx.x0.235.117) le 15 juillet 2006 à 00H50
jean marie me fait si rire que je trouve bien dommage de ne pas l’entendre plus souvent, il donne tant de passion à son combat que sa fille passe pour une modérée. mon petit coté cynique aimerait le voir président! la révolution se ferait plus vite, vive la république vive la révolution et vivent les états généraux
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Dav (IP:xxx.x55.187.74) le 15 juillet 2006 à 00H59
Depuis un demi-siècle Israël est diabolisé dans les médias français. Depuis vingt ans, Le Pen est diabolisé dans les médias français. Israël comme Le Pen incarnent ce refus de la fin de l’histoire dont on nous rebat les oreilles. Non, nous ne voulons pas disparaître, et nous laisser tiers-mondiser et exploser sous les bombes humaines. Non, nous ne voulons pas du racisme anti-français, de l’antisionisme et de la destruction de l’occident. Le Pen a commis des excès verbaux, qu’il a regrettés. Sharon a commis des excès militaires. Mais ces deux hommes sont des guerriers qui refusent l’extinction de leur peuple pour complaire aux médias politiquement corrects de la France et d’ailleurs. Ils refusent la fatalité, dont Tocqueville disait qu’elle allait constituer l’apanage de la démocratie moderne, qui ferait des judéo-chrétiens que nous sommes des turcs. Ils osent et affrontent leurs ennemis, bafouent les mondialistes de tout poil pour qui le bon blanc, en Rhodésie, en France ou en Israël, est un blanc mort et soumis. Un catéchiste qui doit dialoguer avec le terrorisme, l’islamisme ou l’invasion, le néo-communisme et la liquidation d’un prodigieux héritage. L’immense succès des films impériaux comme " Gladiator " (produit par Spielberg) ou " le Seigneur des Anneaux " (produit par les frères Weinstein) a montré que l’occident ne voulait pas mourir et qu’il croit encore en ses valeurs. L’opinion publique européenne, en Italie comme en Autriche, en Hongrie comme au Danemark, en Belgique comme en France, refuse la fatalité. Merveilleux de courage, Jo Goldenberg, victime du terrorisme islamique en 1982, a soutenu Le Pen devant les caméras au soir du prodigieux premier tour. Au risque d’être diabolisé par un loustic comme Julien Dray montant sur ses grands chevaux, comme les dames patronnesses du PS qui voudraient nous distribuer des bons points de paternité ou de drouadlommisme. Mais qui incendie les synagogues? Les potes ou les électeurs de Le Pen? Les jeunes de banlieue ou les ouvriers écoeurés par l’immonde classe politique qui, comme les émigrés de 1815, n’a rien oublié ou rien appris? Est-ce au parti créé par le collabo Mitterrand, qui s’est entouré d’enfants de collabos (Jospin, Védrine, Tasca, Bousquet et tant d’autres), de donner des leçons au FN, qui est le parti le plus capé en résistants? Pauvre France décidément Le Pen n’est qu’au début de sa prodigieuse carrière. Il faut balayer la droite molle et créer un parti tory à la Thatcher ou un likoud français, sûr de soi et dominateur, pour emmerder les néo-gaullistes et les socialistes qui ont fait de la France le pays occidental le moins sûr du monde!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par RAMSAY (IP:xxx.x28.202.160) le 15 juillet 2006 à 14H19
@ DAV
Belle illustration du courant Cukierman et consorts qui consiste à soutenir Le Pen par anti arabisme primaire, nostalgie de l’OAS, et ultra nationalisme israelien.

Stupidité politique? Sans aucun doute. Le Front National se situe plus du coté de ceux qui remplirent les autobus en partance vers le Vel d’Hiv que du côté des Justes célébrés à Vad Yachem.

Une preuve de plus que la haine rend aveugle..

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par harakiri26 (IP:xxx.x01.118.235) le 15 juillet 2006 à 22H30
+1
Tout ça nous promet encore quelques bôôô massacres ...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par boudiba samira (IP:xxx.x0.235.117) le 15 juillet 2006 à 02H20
belle prestation dav, pour passer de 20% à50% y a encore de la marge, mais tout évolu si vite, en 2007 peut etre un sursaut de la nation, mais je t’avoue qu’ avant de voter je vais quand meme lire son programme!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par LOUIS (IP:xxx.x7.246.105) le 15 juillet 2006 à 02H53
Montrer sans arrêt des gros plans inutiles, c’est dégueulasse, le feriez-vous pour quelqu’un d’autre? Cet entretien m’a cependant i ntéressé, quoique le jeu des questions y ait été aussi perfide qu’à la tv pour aboutir encore et encore aux mêmes obsessions sur le "détail" etc.C’est prendre les gens pour des imbéciles car vous ne vous adressez pas qu’à des internautes lobotomisés comme dans le roman 1984.J’admire le talent et la patience de M;Le Pen den tout cas, sa clairvoyance, sa belle élocution, son habileté en bref son honnêteté car il faut encore être bien ignorant pour se figrer cet homme politique tel que diabolisé.Je suis d’ailleurs un de ceux qui croyait autrefois à ce portrait truqué par les médias, maintenant que je connais mieux mon histoire d France, la politique et ses roueries, les vraies idées de la soit disant extrême droite, mon jugement est bien plus calir et plus sincère et je suis persuadé, comme ceux de cette famille de pensée tant honnie, que de graves dangers (dont on ne voit que les prémices) nous atendent dans un très proche avenir.Et ça, c’est la marche de l’humanité, des sociétés qui périclitent, d’autres qui les remplacent etc. A bon entendeur!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Gil (IP:xxx.x35.93.79) le 15 juillet 2006 à 03H05
Bravo messieurs pour cette initiative qui a le mérite de tenter d’ouvrir le débat national à toutes les tendances politiques. Qu’on partage ou non les idées de MrLepen, il est tout de même une chose qui doit être respectée dans toute démocratie: le droit pour toutes les opinions d’être librement exprimées et argumentées. Aucun débat sérieux ne peut s’envisager que d’une seule voix et sans contradiction.
Vous ne précisez toutefois pas quels ont été les autres candidats contactés pour cet exercice ni les raisons de leur refus ou de leur report, si tel est le cas, pour répondre à votre interview.

Pourriez-vous précisez les raisons qui ont fait que MrLepen fut votre premier interviewé, plutôt que MmeBuffet ou MrSarkosy par exemple...

Peut-on imaginer plus tard également des débats politiques sur internet concernant les grands choix de société?

Peut-on également inviter des chercheurs qui puissent préciser qui a raison ou tord quand il avance tel ou tel chiffre, pourcentage, etc... de manière à avoir une vision plus précise de la réalité. Par exemple, quand MrLepen avance le nombre de 10 millions d’immigrés récents, qu’est-ce que ça veut dire exactement? que faut-il entendre par "récent", sur quel lapse de temps: 50 ans, 20 ans, 1 an? Quand il parle du "coût social des 95 % d’immigrés qui seraient là sans travail", quel est l’ampleur objective de ce coût. Je crois que cela permettrait de saisir l’ampleur des phénomènes d’une part, et d’autre part de ne pas "fantasmer" à partir d’une perception éxagèrée de phénomènes.

J’ai hâte de découvrir la suite de vos interviews... Pour des "apprentis" journalistes, le travail est plutôt honorable... J’espère que les aspects plus concrets des diagnostics et des programmes apparaitront par la suite pour chacun des candidats.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par ant (IP:xxx.x3.223.2) le 15 juillet 2006 à 03H16
Heu, oui, moi aussi il m’a fait sourire à plusieurs reprises, et c’est indéniable que son charisme n’est pas étranger à sa réussite (si on peut parler de réussite, il y a 82% des français qui ne veulent pas de lui!)
Mais bon sang, il faut lire son programme! Il faut l’écouter parler! On se rend compte par cette interview qu’il y a de nombreux sujets qu’il ne maîtrise pas:
les entreprises et l’industrie? Il sait juste dire qu’il préfère un russe à un hindou. Partageant "la même culture que Mitterrand", il accepte quand même de confondre nationalité et religion. Soit.
les OGM? Il s’en fout comme de l’an 40, mais il sait qu’une bonne partie de son électorat est rural et que ça les concerne. Or il ne sait pas trop quel est leur avis. Parce que merde, Bové il est de gauche. Il leur demandera à l’occasion.

On peut dire qu’il a le courage de s’attaquer à des problèmes réels (comme l’immigration et la radicalisation de l’islam). Mais il ne faut pas oublier qu’il n’apporte aucune solution, ou alors des solutions qui ne sont pas viables (les étrangers dehors, les frontières fermées, la peine de mort...).

Finalement, les problèmes auxquels ne s’attaquent pas les grands partis pour sauvegarder leur électorat, ce sont les mêmes auxquels Le Pen prétend apporter des solutions, qui ne sont là que pour stimuler l’imaginaire et la ferveur de son propre électorat.

Merci M.Voisin d’avoir eu le courage de lui faire face, mais on sent que vous essayez de temps en temps à commenter ses propos, et -c’est mon avis après un seul visionnage-, vous n’êtes pas toujours courtois, et je pense que ça a poussé le dir’comm’ à vous mettre à la porte. Mais vous avez su garder votre sang froid jusqu’à la fin, et pour ça bravo.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
(IP:xxx.x24.150.188) le 15 juillet 2006 à 03H21
Interview intéressante (quoique la vidéo est finalement assez inutile; une interview audio comme les précédentes aurait été aussi efficace et plus légère); par contre il y a trois gros détails problèmatiques; d’abord vous ne parlez pas de l’essentiel: le programme. Vous allez me dire que ce n’est pas de votre faute: c’est vrai, mais hélas, à la suite de l’interiew, quelqu’un qui entendrait parler de Jean Marie Lepen pour la première fois n’a pas beaucoup d’éléments pour savoir si il doit voter pour ou contre lui... Un deuxième problème; vous avez tendance, malgrès vos louables intentions, à ne pas être assez neutre; comme vous l’avez dit, vous êtes là pour questionner et pas débattre avec lui, et vos questions parfois légèrements agressives et votre insistance sur des points de détails, ajoutés à une très légère pointe de cynisme ne servent pas vraiment cet objectif. On a l’impression que vous cherchez à vous distancier de lui, à montrer que vous ne partagez pas ses opinions; mais vous l’avez dit une fois pour toute au début de l’interview, inutile de craindre... Quoi? Le jugement des internautes?
Bon, je suis sévère, vous faites un excellent travail au service du journalisme citoyen, et c’est l’essentiel ^^ J’espère que vous conduirez le prochain entretien avec autant si ce n’est plus d’expérience et d’efficité:)

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par lt2ab (IP:xxx.x50.56.78) le 15 juillet 2006 à 04H04
Très bonne initiative. C’est intéressant d’entendre la parole politique dans un nouveau format qui laisse le temps à l’homme politique de s’exprimer et à nous de l’écouter et/ou de le re-écouter. Dommage d’avoir relancé JM Le Pen sur ses vieilles casseroles, il a pu ainsi éviter de nous présenter concètement ce qu’il nous prépare en cas de succès.
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Yann (IP:xxx.x4.68.72) le 15 juillet 2006 à 06H01
Je suis sacrément frustré mes baffles m’ayant lachées honteusement cet aprés-midi, de ne pouvoir entendre les propos de Jean-Marie Le Pen, mais le visuel et déjà trés attractif avec une intro à la ciel mon mardi(ceci dit sans sarcasme) et des gros plans que Jean-Marie Poiré(le réalisateur des visiteurs) n’aurait pas renié. Le débat avec le plus grand orateur Français de ces 40 dernières années est toujours instructif quand il se déroule sans frein et sur la durée, lorsque en somme il n’est pas contraint de saucissonner sa pensée en quelques slogans parfois douteux. Difficile de ne pas se dire que l’on se trouve en face d’un homme courtois qui maitrise le Latin et les évangiles comme peu de ses congénères politiques, un homme qui expose sa pensée avec un logorrhée envoûtante, presque charnelle, une sorte d’envoûtement donc, sans gravité puisque l’on connait le personnage depuis longtemps, les médias et les associations nous l’on présenté comme un monstre fachiste, un tortionnaire sanguinaire, un homophobe virulent, si bien que soudain l’image ne colle pas, les extraits du grand jury RTL bien souvent diffusées à la télévision nous reviennent en tête, quelques fractions de secondes d’un débat d’une heure, d’autres aussi, à base de jeux de mots vaseux volés à un meeting de campagne sans doute arrosé, et alors n’aurait t’on plus le droit de faire de l’humour en cette époque? Il semblerait oui. C’est une époque qui quand j’y pense doit bien déconcerter des gens qui ont vécus la guerre, des gens comme Le Pen par exemple. Nous sommes en 2006, un certain référendum a fait bien des soucis à une classe dirigeante qui aurait bien voulu se débarasser des dernières prérogatives qu’elle n’avait pas déjà délègués à Bruxelles, des immigrés, par milliers mettent à sac leurs banlieues. Des petites émeutes qui ne feront que des victimes blanches oubliées des médias, les Français soudainement réalisent qu’il y a un problême, un problême qui justement avait était annoncé 30 ans plus tôt, par qui? Par Jean-Marie Le Pen, et par chance ce visionnaire existe encore, et des jeunes gens abrutis par des bribes d’archives de télévision serinées en boucle, débilisés par une éducation nationale dont tout le monde connait l’idéologie, propagandisés par des journalistes sans couilles, insultés dans leurs intelligence par une classe politique inique, se mettent à réfléchir, et quand ils ont réfléchis ils votent Le Pen, et le plus fou ma bonne dame c’est que ces jeunes cons sont parfois juifs, c’est mon cas, y’a plus d’jeunesse!...
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Yann (IP:xxx.x0.9.217) le 15 juillet 2006 à 22H12
Il est probable en effet, que l’auteur de cette entrevue n’ai pas de grandes difficultées à se caser dans une niche à gauchistes. Rejoindre en somme la cohorte vertueuse du journalisme résistant, résistant à la résistance tel des paons mitterrandôlatres, mais ne doutons pas qu’une fois la guerre finie ils seront les premiers à acheter des médailles. Mais le simple fait de nous offrir une interview de Le Pen mérite le respect, bien que comme toujours le journaliste en sorte diminué, comme accablé par la candeur qui affronte la lucidité, comme chamboulé. Le Pen lui en sort toujours grandit, ce n’est pas un hasard si le pauvre Chirac à refusé de l’affronter dans un débat démocratique, il se serait fait laminé,il aurait même perdu l’election. Un conseil à celui ou celle qui affrontera Le Pen au second tour: Ne pas débattre avec lui si vous voulez gagner!;;
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
Connétable Du Déclin
par Marsupilami (IP:xxx.x94.55.158) le 15 juillet 2006 à 08H50
Ouaf!
Je suis très déçu. Le conducator ne fait nulle part mention du pogrom de gouvernement du FN.

A part ça il aurait fait un très grand acteur tragique. Il aurait été grandiose dans le rôle du Connétable Du Déclin boutant hors de France les Anglois basanés.

Houba houba grrr...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par vizier (IP:xxx.x68.184.60) le 15 juillet 2006 à 09H27
Monsieur,
Je suis tres deçu par vos attaques et commentaires à mon endroit.

Cordialement A.V.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Nicolas > Nues Blog (IP:xxx.x25.248.1) le 15 juillet 2006 à 12H06
@ Alain Vizier > qu’avez-vous pris pour des attaques? cette itw n’aurait pas eu lieu si vous ne nous l’aviez pas permis; je vous en suis donc au contraire reconnaissant. Nous nous permettons de souligner votre présence et de signaler nos échanges qui sont hors caméra pour que le "téléspectateur" comprenne le déroulement de l’entretien. Vous savez combien j’ai été navré (et agacé, ok, je vous le concède) de ne pouvoir interroger JMLP sur son projet pour la France et aurez noté que j’espère pouvoir le rencontrer à nouveau début septembre, comme nous l’avions envisagé suite à cette ITW. J’espère que cela sera possible.
très cordialement, n’en doutez pas.

Nicolas http://www.nuesblog.com/

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par candidat007 (IP:xxx.x16.122.128) le 15 juillet 2006 à 10H10
Je crois que Jean Marie le Pen doit être trés content de cet interview.
Il y a peu dans les médias (presse écrite et radios-télés) on se posait la question de savoir s’il fallait l’inviter et en définitive ils se posaient cette question publiquement pour ne pas avoir à l’inviter. Or il représente un parti et donc il a le droit à la parole, comme tous les autres. Pourquoi se posaient’ils la question? parce que dans le genre d’interviews auquels nous sommes habitués, Jean Marie le Pen tire toujours son épingle du jeu. Je pense que jean Marie le Pen est toujours bon parce que les interviews ne sont pas fouillés. Son sens de la répartie, et un certain bon sens naïf (pourquoi sa réponse à des questions "par oui ou par non" serait plus idiote que celles des autres hommes politiques) font que ce sont les questions habituelles toujours téléphonées qui apparaissent comme un peu dérisoires et même hors de propos dans un interview politique. c’était un interview people et donc JM Le Pen est trés bon. (ainsi sa réponse à la question des immigrés par bateau; c’est un problème qui concerne l’espagne et l’italie.!!!) or pour toutes les questions c’est comme ça.

Vous avez le droit de le faire aussi bien sûr. Mais c’est sans grand intérêt(et donc inquiétant) et en tout cas pas innovant. (c’est un show à la Ardisson).

Si Jean marie le pen peut être interviewer, dans le cadre d’un débat présidentiel, que vous ouvrez sur Agoravox, c’est compréhensible parce qu’il sera candidat et président d’un parti. (encore que, lorsqu’il dit je n’ai pas à vous parler de mon programme politique parce que trop tôt, a mon avis le débat est clos, à moins de poser des questions sur son parti, sa façon de voir les institutions le rôle du président, françaises ou européennes, les orientations sur le pouvoir et la démocratie, ses ambitions politiques ...)en fait un interview politique.

Mais pour ceux qui n’ont pas encore été désignés par leur parti, il faudrait quand même attendre leur désignation officielle. Il serait normal dans cette attente de n’inviter que les chefs ou porte parole de partis. Sinon n’appelez pas cela, débat entre candidats à la présidentielle. Mais comme vous le dites "Politic-show"

Mais comme nous pensons tous que internet doit être un média citoyen, je trouve que votre initiative sur les petits candidats était plus interessante et plus dans votre volonté éditoriale. Enfin, c’est mon avis. http://changerlarepublique.over-blog.com/

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Internaute (IP:xxx.x93.121.244) le 15 juillet 2006 à 10H54
Je vous rend grâce de votre équité dans la présentation des candidats. Ceci dit, le mode de fonctionnement employé n’est pas forcément le plus adéquat. Quelle est votre intention quand vous faites des gros plans sur le bout des lunettes, un point noir ou une dent? N’avez-vous pas de points noirs vous-même sur le visage? Vous-a-t-il fallu vingt ans d’exercice professionnel pour vous rendre compte que cela existe?
Le début commence comme un réquisitoire. Il faut du courage pour aller jusqu’au bout. Quand aux procés, vous oubliez bien de mentionner que la plupart sont essentiellement un moyen qu’ont trouvé ses adversaires politiques pour le combattre et qu’il les a tous gagné. Que vient faire Lambert? Est-ce qu’à chaque rencontre d’un journaliste de Libé vous lui faite remarquer que Rothchild leur a donné 20 millions d’Euros? Il vaut mieux hériter de quelqu’un qui fait ce choix en toute liberté que de financer son action en détournant l’argent du contribuable comme l’ont fait le Parti Socialiste avec UrbaGraco ou l’UMP avec la Mairie de Paris et les deux avec les pots de vins des frégates de Taïwan.

Tout cela mis à part, ce qui me gêne le plus dans les entrevues entre un journaliste et un politique (quels qu’ils soient) est que le journaliste est sensé poser les questions qui intéressent l’auditoire mais qu’il tombe trop souvent à côté de la plaque. Qui s’intéresse aujourd’hui à des détails d’il y a 20 ans sortis de leur contexte alors que le monde bouge et que les défis nous attendent?

Il ne s’agit pas de nous montrer comment le journaliste est prompt à dominer la bête ou en tous cas ce n’est pas ce qui nous intéresse. On veut savoir ce que l’homme politique qui demandera nos suffrages fera de ceux-ci. Il faut donc le mettre en condition de dire ce qu’il a à dire et s’il n’a rien à dire ou si ses propositions ne nous conviennent pas nous sommes assez grands pour en juger tout seuls.

J’aimerais bien une série faite autour d’une question écrite posée aux hommes politiques. Le journaliste leur donnerait un thème à discuter en 20 minutes à leur libre et entière disposition (par exemple "Le commerce international doit-il être contingenté ou libéré", "L’instruction publique", "L’équilibrage du budget, la dette", "L’europe à 45", "L’immigration", "La politique étrangère de la France"). L’homme politique aurait un délai de préparation pour faire intervenir qui il veut. Le journaliste et son équipe serviraient à mettre au point (techniquement parlant) la présentation faite et c’est tout. Les journalistes seraient alors le relais entre ce qu’a à dire l’homme politique et les auditeurs au lieu d’orienter l’information pour espérer provoquer une réaction plutôt qu’une autre. Les entrevues pourraient passer l’une derrière l’autre dans une seule émission, les auditeurs pouvant alors faire des comparaisons.

Le gros avantage de ce système est que 1/ il est débarrassé des à-prioris du journaliste 2/ contrairement aux foires politiques à plusieurs il est débarassé des agressivités personnelles 3/ L’homme politique dit ce qu’il a envie de dire. C’est peut-être une forme que permet Internet mieux que la télé car le personnel y n’est pas encore sclérosé.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
Milliardaire par captation d’héritage
par Marsupilami (IP:xxx.x94.58.165) le 15 juillet 2006 à 12H03
Ouaf!
"Que vient faire Lambert?"

La réponse se trouve ici et là.

Houba houba grrr...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Marc P (IP:xxx.x07.148.52) le 15 juillet 2006 à 12H43
Merci Marsu pour vos interventions, elles sont salutaires, même si je crains qu’on ne passe pour de vieux c... aux yeux de ceux qui voient le FN comme un parti presque comme les autres... et à qui par équité il "convient" de tendre les micros... C’est mal connaître le ressenti souvent désespéré et douloureux de son électorat, le sentiment d’incompréhension, d’isolement et de condescendance qu’il perçoit de la part des politiques, de leurs concitoyens, bref du système ...
Enfin le droit ne peut pas tout puisqu’il est ce sur quoi JMLP a bati et entretenu toute son action contre le progrès de l homme...

Bonne journée.

Marc P

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
Electorat frontiste
par Marsupilami (IP:xxx.x94.38.70) le 15 juillet 2006 à 13H00
Ouaf!
@ Marc P

Vu que si je suis social-démocrate, je ne suis pas du tout bobo, je connais bien l’électorat de JMLP, que je côtoie régulièrement et avec lequel je discute souvent sur le marché près duquel je vis. Par expérience, je sais qu’il y a peu de salauds fascistes parmi eux. Comme tu dis, ce sont plutôt, pour la plupart, des gens désespérés par la politique politicienne "d’en haut" et qui en ont ras-le-bol des problèmes induits par l’immigration arabo-musulmane. Ils réagissent viscéralement à ça en votant FN... et les réactions viscérales peuvent être extrêmement dangereuses, même lorsqu’elles viennent de braves gens.

Lors des dernières présidentielles, un couple d’amis très proches (et qui auparavant votait PS) a voté FN par dépit. Comme ils ne sont ni racistes ni fascistes, ils sont restés mes amis quand même. Mais ça fait mal.

Il serait temps que la droite et la gauche républicaine et démocratique prenne à bras-le corps-les problèmes justement dénoncés par JMLP depuis 30 ans et les traite d’une manière implacable et humaniste à la fois. Sinon, dans 6 ans, le FN, qui n’a aucun programme économique, social et politique crédible, finira par prendre le pouvoir. Et commencera alors le règne de la violence, de l’intolérance et de l’anarchie.

Houba houba grrr...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par harakiri26 (IP:xxx.x01.241.240) le 15 juillet 2006 à 10H56
Vu l’interview ...
C’est courageux. Mais comme le fait remarquer Nicolas, c’est un peu dommage que Le Pen n’ait pas développé sur son programme. Même si celui-ci n’est pas "finalisé à 10 mois des élections, cela fait tout de même 20 ans qu’il n’évolue pas beaucoup ...

Bref, il paraîtrait presque sympa comme cela ... s’il ne véhiculait pas autant de "haine" avec lui. Une certitude: s’il arrive à lisser suffisamment son discours, il sera présent au second tour!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Patriote (IP:xxx.x57.131.200) le 15 juillet 2006 à 11H28
Vous étiez pas très courtois durant l’interview , je comprend que vous détestiez les idées de Le Pen mais l’homme vous invite dans sa demeure et est très respectueux envers vos personnes , faites comme lui . Si vous auriez eu un bon comportement le directeur vous aurais surement pas mis à la porte. Franchement je reconnais votre travail mais envoyer une lettre d’excuse à MrLe Pen , sa serait toute à votre honneur.
Félicitation quand même

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Dav (IP:xxx.x5.79.235) le 15 juillet 2006 à 11H43
Brillante interview de Monsieur Le Pen notamment dans ses reponses sur l’immigration
Dommage que le journaliste soit un bobo socialo qui ne pouvait s’empecher de donner son point de vu d’"intellectuel" (haha!!!)

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par harakiri26 (IP:xxx.x01.118.235) le 15 juillet 2006 à 22H27
Un bobo socialo chez Le Pen!!
Mon dieu quel horreur!

Pourvu que Le Pen ne soit pas contaminé ...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Gil (IP:xxx.x35.93.79) le 15 juillet 2006 à 12H13
Au second visionnage il me semble que vous manquiez quelque peu de neutralité parce que vous avez sans doute trop peur que votre initiative de donner la parole à MrLepen n’apparaisse comme un soutien à ses idées. On vous sent trop sur la défensive. Or, il n’en est nul besoin: vous pouvez vous contenter de rester neutre envers chacun des interviewés car rapporter le point de vue de quelqu’un ne signifie pas y adhèrer. A moins de pratiquer un journalisme militant, ce qui est une démarche d’une autre nature, légitime également, à condition de préciser ouvertement vos choix politiques et éditoriaux au préalable.
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
etait ce bien nécessaire ??? même par souci d’équité ???
par Marc P (IP:xxx.x07.148.52) le 15 juillet 2006 à 12H18
L avis sur cette interview de ceux qui ne voteront pas pour cette personne compte très peu (même s’il est intéressant)au regard de l’avis de ceux qui voteront pour lui. C’est cet avis qui fera leur nombre.... ou le défera... Ce film peut être un bon travail même s’il renforce son électorat... Raison pour se demander s’il était bien nécessaire... L interview de nos prochains candidats sera on peut en augurer très utile et intéressante...
Bien à vous.

Marc P

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Clairette (IP:xxx.x93.18.164) le 15 juillet 2006 à 12H32
Nicolas, je vous félicite et vous remercie d’avoir le courage d’aborder un sujet et un personnage que la plupart des journalistes évitent habituellement au nom du "bien-penser-correctement-politiquement". Je vais lire et écouter consciencieusement, avec le maximum d’objectivité, le fond et la forme de votre article. Nous aurons sûrement grâce à vous un vrai débat. C’est la meilleure manière d’avancer en toute connaissance de cause en s’appliquant à la tolérance et au respect.
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par boudiba samira (IP:xxx.x02.211.248) le 15 juillet 2006 à 12H32
laissons le s’exprimer, il enrichit le débat, au moins un qui ne laisse pas indifférent: le pen ou comment passer du rire aux larmes,jean marie revient! et que le meilleur gagne
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par boudiba samira (IP:xxx.x02.211.248) le 15 juillet 2006 à 12H41
ss’il arrive à lisser suffisamment son discours, il sera présent au second tour! harakiri, je pense au contraire que lisser son discours ce serait jouer sur le terrain de sarko et ce dernier a beaucoup plus de faciliter à ponderer ces propos ce serait dénaturer la personnalité de jean marie,il n’y va pas par quatre chemins et c’est ce qui plait à son électorat
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Gil (IP:xxx.x35.93.79) le 15 juillet 2006 à 12H48
Vous avez raison Samira, d’autant que personne n’a toujours totalement raison ou totalement tort: ça vaut sans doute aussi pour MrLepen...
On ne voit pas pourquoi MrChirac ou MrHollande, ou MrUntel auraient une parole systèmatiquement digne d’intérêt et porteuse de vérité, et pas MrLepen. D’autant qu’on aura beau vouloir faire taire le FN, il n’en restera pas moins que les questions de société qu’il pose, il faudra quand même bien avoir le courage d’y apporter des réponses, qui d’ailleurs ne seront peut-être pas celles du FN.

Le "politiquement correct", le "circulez, y’a rien à voir" et le "les français ne sont pas capables d’avoir des raisonnements fondés sur telle ou telle question", il y en a marre.

Il ne doit pas y avoir de tabous en politique. Pour mener une saine réflexion, les citoyens doivent avoir accès à l’ensemble des points de vue. Il convient de regarder l’ampleur des abstentions, votes blancs ou nuls, au jour de ces réflexions...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par boudiba samira (IP:xxx.x02.211.248) le 15 juillet 2006 à 13H16
pas de tabous et pas besoin d’infantiliser l’électorat en lui bouchant les oreilles, que je sache, les électeurs sont majeurs donc carton rouge pour la presse qui dénigre le peuple et se met hors la loi. pensent ils que nous ne savons pas faire la part des choses?
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Gil (IP:xxx.x35.93.79) le 15 juillet 2006 à 15H43
Bien dit Samira. On est 100% d’accord!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Toxique (IP:xxx.x7.159.2) le 15 juillet 2006 à 13H21
Frusté...Oui Un peu frustré parce que cette interiew ne m’apprend rien de plus que je ne savais deja.Est ce que parce que les questions les plus importantes ont été occultées par MrLe Pen et la personne qui se trouvait à ses cotés? Rien de plus rien de moins c’est un coup d"épée dans l’eau!Dommage...Affaire à suivre...
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Dav (IP:xxx.x5.79.235) le 15 juillet 2006 à 13H55
Avez vous vu linterview? Monsieur Le Pen na justement occulté aucune question
Si vous faites reference aux questions qui nont pas ete poses alors il sagit plutot de critiquer le journaliste.

Sachant quil naurait pas beaucoup de temps peut etre quil aurait ete preferable de poser des questions davenir plutot que de revenir sur des points de la vie de le pen vieux dil y a 20 ans et maintes fois debattus.

Les reponses de Le Pen etaient tres coherentes et reflechies malgré les debilités d"intellectuel" de gauche du journaliste Dommage que pour interviewer un politique aussi brilland on nait rien dautre que des tocards lobotomises

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par harakiri26 (IP:xxx.x01.118.235) le 15 juillet 2006 à 22H28
Allez Dav, prends ta caméra et ton Nagra ...
J’sens que ça va être un grand moemnt de journalisme ...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Magloiramoi (IP:xxx.x35.15.147) le 15 juillet 2006 à 14H05
Evidemment, un sujet comme celui présenté, avec Jean-Marie Lepen en première, ça en jette, ça brule les doigts et démangent les neuronnes de tout journaliste professionnel et, a fortiori, de tout amateur. Photo immortalisée de l’écran. Allons, que JM Lepen saisisse l’occasion de passer sur un media, c’est logique. Lepen ne peut pas refuser. Il n’aurait pas refusé. N’importe quelle feuille de choux lui envoie un questionnaire, il y répond. Pourvu que l’on s’intéresse à lui. Il a ça, il a besoin de se faire entendre... Clairement, plus que tout autre.
Sur la forme du documentaire

La manière de faire le reportage, avec les gros plans, les promenades d’un autre siècle, est plutôt agréable. Il y a de la poésie, du romantisme dans tout cela. La performance technologique est aussi remarquable. Il était tard et j’ai quand même regardé, ennuyé sans plus par la contrainte de devoir cliquer pour voir/entendre la suite, la suite, la suite etc...

Sur le contenu... sans surprise

Comme en témoigne son parcours et son discours, JM Lepen n’a pas une ligne directrice en matière politique. Relativement aux problèmes de la cité, il n’y connait pas grand chose et ne s’en cache pas. Ce n’est pas son combat. Il n’a donc rien à dire. Les OGM? Il ne connaît pas. Le pouvoir d’achat des français n’est pas son problème. Etc. Etc. S’il est pour la peine de mort, c’est parce qu’il est en colère. Sa ligne rouge, son combat, il le dit, le répète, c’est lui, être reconnu, entendu. Il est en manque, voire en mal, de reconnaissance. Il en devient inévitablement contradictoire, soumis, colèrique ou fuyant.

Pour se faire entendre, il joue d’une certaine provocation. Une provocation qui n’a pas d’autre finalité que d’attirer l’attention sur lui. S’en rend-il compte? Manifestement pas. Il s’incarne lui-même, capitaine du bateau, galère pour les autres. S’il paraît désordonné intellectuellement, avoir la mémoire sélective, ce n’est que parce qu’il ne s’intéresse pas à la réalité d’autrui. Ou, plus exactement, qu’il en est venu à ne plus s’y intéresser. Parce que, incontestablement, il a un parcours politique qui a témoigné, pendant une longue période, d’une recherche de positionnement, pour finalement se retrancher dans des positions extrêmes qui lui ont valu un banissement politique. Et, précisément, comment se faire une place parmi tous ces politiciens qui se bousculent aux portillons du pouvoir? Il se fraie un passage, bouscule, frappe éventuellement. La plupart du temps, il vit comme des agressions toute confrontation à ce que d’autres identifient chez-lui comme des contradictions. Soldat de sa cause malentendue, il grogne en se suivant lui-même, donnant hostensiblement dans le politiquement correct. Retranché, il ne sort que pour véhiculer son sentiment d’exclusion comme autant d’appels à l’unification et c’est pourquoi il impacte sur ceux qui en ont un de même nature, ceux qui se reconnaissent en lui et se fourvoient dans ce chemin qu’il n’a pas tracé pour autrui, mais pour lui seul.

Après lui, le naufrage du FN ne l’intéresse pas.

Voilà un homme, perdu dans sa lutte, devenu trop lourd à force de travailler une certaine légèreté, désormais sans valeur morale. Un homme qui énonce des situations en terme de problème et suggère ou proclame posséder l’art des solutions finales. Il donne en représentation son histoire, ses balbutiements, sa réactivité, ses actes et paroles qu’il en vient à contester lui-même, son image et qui, en somme, exhibe avec force toute la faiblesse humaine. N’est-ce pas cela qui est trompeur? Lui ne trompe personne, sinon, peut-être, lui-même. Seuls ceux qui se voient et se reconnaissent dans le jeu de miroirs qu’il tend au public se trompent. Mais cela lui échappe, même s’il en joue, disposé qu’il est à utiliser chacun comme instrument de sa propre mise en scène.

Ce n’est ni triste ni réjouissant. Qu’il séduise ou déplaise, il sait malgré tout, en se plaignant ou se mettant en colère (ce qui relève du même processus), en simulant ou en étant authentique (la maîtrise des sophistes), s’imposer dans l’agora médiatique.

Et, quand bien même il sortira un programme politique, il sera à cette image: fortement affirmée au gré de ses humeurs, avec des promesses dont la réalisation sera plus incertaine encore que celles auxquelles nous croyons ... parfois.

En fait, probablement l’acteur ne souhaite qu’une chose, mourrir sur scène. Après lui, le naufrage du FN ne l’intéresse pas. Pas plus que le chaos du reste du monde. Son programme, peu importe ce qu’il pourra en écrire, son seul programme, c’est lui.

Allez, salut grognard, maintenant, il va quand même aller à la pêche aux voix... et la République n’a pas besoin d’un soldat de plomb.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Internaute (IP:xxx.x93.252.195) le 15 juillet 2006 à 14H26
Vous prenez vos désirs pour des réalités. Dire qu’il faut un ego assez développé pour se présenter à une élection présidentielle est une évidence qui s’applique aussi bien à Le Pen qu’à Ségolène Royal. Se limiter à cette carcatéristique c’est ne voir les choses que par le petit bout de la lorgnette.
J’ai plus été interessé par son analyse des élections où il se voit au deuxième tour contre Jospin. Tout compte fait il a peut-être raison. Dans ce cas, les résultat peut lui être favorable car comme Sarkozy marche sur ses plates-bandes l’électorat de la droite classique n’aura pas beaucoup de difficulté à se reporter sur sa candidature.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Miaou (IP:xxx.x27.103.74) le 15 juillet 2006 à 15H20
@Magloiramoi
" Relativement aux problèmes de la cité, il n’y connait pas grand chose et ne s’en cache pas."

Il n’a pas été interrogé là-dessus!!!

"Les OGM? Il ne connaît pas."

Personne ne peut être spécialiste en tout.

" Le pouvoir d’achat des français n’est pas son problème."

La question ne lui pas été posée, manifestement, vous n’avez pas regardé l’interview et ressortez vos propres idées.

"S’il est pour la peine de mort, c’est parce qu’il est en colère."

La raison ne lui pas été demandée!

" Il en devient inévitablement contradictoire, soumis, colèrique ou fuyant."

Je n’ai repéré ni contradiction, ni souimission (?), ni colère, ni fuite devant les questions.

Vous n’avez manisfestement pas vu l’entretien et nous avez balancé un coipier-coller d’un texte quelconque sur lui.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par boudiba samira (IP:xxx.x02.211.248) le 15 juillet 2006 à 14H17
je suis d’accord avec dav, le journaliste n’a pas posé les questions qui font avancer le débat, ça traduit l’intentionnalité de son action, passer pour quelqun de courageux alors qu’il n’a fait que le procès d’un homme on ne peut pas etre juge et parti, avez vous voulu traduire le projet d’un candidat ou flatter votre égo et cracher votre venin
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par nono (IP:xxx.x5.205.17) le 15 juillet 2006 à 14H17
Toute façon il faut reconnaitre que l’extreme gauche elle beneficit d’un traitement médiatique normal alors que ces scores sont faible... bien que un besancenot ou laguillier au pouvoir n’est rien de plus qu’un mao ou un stalline en puissance...alors que le front national qui fait des scores consequent et est present au 2em tour a un traitement particulier....
Les pincettes du genre je l’interview mais je partage pas ses idées... pourquoi ne le fait on pas pour les autres parties.... on est en democratie ou on ne l’ai pas...

Si le front national progresse c’est que une partie de ce que denonce le fn est vrai et que les autres parties sont dans l’utopie et le nihilisme....

L’attitude qui consitste a traiter de con les electeurs des fn est facile et permet de faire l’economie de voir ce qui est juste en partie dans le discours du FN...

La republique français n’est pas capable de changement sans passer par la violence c’est peut etre un mal nécessaire qui sait? qui ne nous dit pas aussi qu’il y aura une allinace des extremes droites pour mettre des freins a la mondialisation..

puisque apres la magie regulatrice du marche sur le marché du travail

les politiques croient a la magie de la mondialisation ... mais bien sur alors que les pays europeens du nord non pas les moyens de rivaliser avec des pays comme la chine...et que la pauvrete et la baisse du pouvoir d’achat ne cesse de baisser en europe....

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Laurent Bervas (IP:xxx.x06.199.226) le 15 juillet 2006 à 15H32
Chapeau. Je trouve que tu passes très bien comme interviewer. Mieux que Karl ZERO, ou Loïc le Meur (mais sur ce dernier ce n’est pas très difficile;)) http://www.blogwaves.com
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Le Panda (IP:xxx.x13.78.207) le 15 juillet 2006 à 15H45
Bonjour, c’est une utopie, jamais et c’est une ligne de "conduite" que je me suis tracée. Je déplore non la valeur de votre témoignage, mais ce que certains propos et médias ont pu faire de cet homme qui baffoue tout, y compris la vérité, je ne voterai donc ni pour ni contre car autant j’accepte de dialoguer avec des personnes ayant une pensée humaine pour les autres, autant je me REFUSE y compris d’écrire le nom de quelqu’un qui refute y compris l’existence de la nation française et la souffrance de nos anciens. Il faut du courage pour l’approcher j’ai pris connaissance de votre reportage à chacun ses conceptions. Les français ont suffissament de problémes, donc la France pour éviter toute publicité, et j’ose l’écrire quitte à voir mon commentaire supprimé, je refuse d’écouter de tels propos. Par contre je donnerai ma vie pour avoir le droit de vivre libre, pour les femmes hommes qui souffrent de par le monde justement par la cause du manque de civisme. Je ne sais que sera le devenir d’extrémistes "dangereux" en ce qui me concerne la concertation reste valable entre gens en ayant les "capacités"
Le Panda

de Clermont-Ferrand

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Nicolas > Nues Blog (IP:xxx.x25.248.1) le 15 juillet 2006 à 15H55
merci de ces commentaires. Au regard de certains je me dis que notre démarche n’est pas un coup d’épée dans l’eau. et n’en déplaise aux railleurs, le courage est du côté de ceux qui essaient, pas du côté de ceux qui reculent et condamnent. La démocratie mérite de vrais débats. en interligne, c’est ce qui nait ici. Rendez-vous en septembre sonc;) http://www.nuesblog.com/
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
vrai débat avec de vrais conséquences possibles...
par Marc P (IP:xxx.x07.149.233) le 15 juillet 2006 à 18H57
Bonjour Nicolas,
Pour qu il n y ait pas de malentendu, je serai votre lecteur attentif et visualiserai avec un intérêt probablement admiratif les interviews d autres candidats... Je n’ai pas compté tant de railleries ou condamnations jusqu’à présent...

Mais à 50 ans, permettez moi de questionner le sens de la formule "vrai débat" dès lors qu’un des débatteurs serait la personne qui nous occupe aujourd hui...

En outre le débat est utile et intéressant, mais ce n’est pas l alpha et l oméga conditionant la prise de décision...

Il peut permettre de s’enferrer dans l erreur s’il s’agit d’un vrai débat avec de faux prophètes... (suivez mon regard)...

Nous serons peu nombreux à le penser ou à le dire peut être, mais il est des poisons qu’il n’est pas nécessaire de libérer car ils ont leurs "capteurs" ou leurs "cibles" majoritairement parmi les plus vulnérables ou/et influençables de notre société...

Parfois le courage est aussi dans l’abstention, même si ce n’est pas spectaculaire, mais pour autant on ne vous reprochera pas d’avoir essayé avec cet ITW en espérant que vous avez raison...

Je retiens en faveur de la pertinence d’avoir essayé, que JMLP se présente pour la dernière fois et qu’il ne sévira plus logntemps en personne... Mais il a le temps de faire encore quelques petits et l’époque s’y prête malheureusement... Qui plus est les commentaires le disent ,il n a jamais été aussi "bon" l age aidant...

Amicalement et avec mes encouragements chaleureux mais mesurément critiques....

Marc P

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.x97.193.245) le 15 juillet 2006 à 17H50
Bonjour Nicolas,
Pour un intervieweur es-utile de préciser: «Je tenais à préciser que si je ne partage en rien ses idées, je ne vois pas en quoi cela devait m’empêcher de l’entendre (...)»

SVP, dites nous , quand vous allez interroger la ou les personnes qui partagent vos idées, le mentionnerez vous également!

@+ P@py

P.S., j’ai juste écouter l’interview n°1,…. bicause défaillances fréquentes de mon vieil ordi!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Globi (IP:xxx.x26.112.214) le 15 juillet 2006 à 18H29
Alors que certains estiment que Le Pen n’a pratiquement rien dit, la première moitié de son interview m’a déjà fait découvrir un chef du Front national dont je ne soupçonnais pas l’existence.
Par son discours sur la Nation et sur le rôle de la Nation, JMLP se positionne comme un idéologue qui redimensionne, au format nains de jardin, tous les autres candidats à la présidence de la République.

En fait, Jean-Marie Le Pen a un projet pour la France, et pour l’avenir de la France, et, à partir de là, son vrai programme peut se résumer en deux objectifs:

1. - oeuvrer à tout ce qui renforce l’homogénéité et la cohésion du pays;

2. - combattre tout ce qui nuit à l’homogénéité et à la cohésion du pays.

Y compris, bien sûr, combattre ceux des citoyens français, égarés (cosmopolites de gauche comme de droite), qui professent des doctrines négationnistes à l’égard du fait national, ou qui adoptent des attitudes favorisant l’affaiblissement du fait national.

A partir de là, le rôle de président de la République atteint à celui de gardien du Dogme, et des questions comme celles des OGM, de l’entreprise, de la politique énergétique, apparaissent comme marginales, technico-économiques et non plus politiques.

Dans cette optique, même la question du chômage s’avère secondaire. Ce qui ne choque pas si on considére le peu de cas qu’en ont fait Mitterrand et Chirac, après avoir défini la lutte contre le chômage comme la priorité des priorités...

Malheureusement, Le Pen idéologue se heurte à des difficultés de communication: on n’entraîne pas les masses électorales, avec des concepts aussi peu mobilisateurs, (parce que beaucoup trop longs à expliciter), que l’"homogénéité sociétale" et que la "cohésion nationale".

En outre, faire une campagne sur un niveau aussi élevé alors que tous les autres candidats, de l’extrême gauche trotzkyste au sarkozyme, en passant par l’écologisme, se situent à ras de terre, serait le plus sûr moyen de paraître totalement décalé et incompréhensible.

D’où, chez Le Pen, un discours apparemment "anti-immigrés" et sécuritaire qui est beaucoup plus immédiatement compréhensibles pour l’opinion publique.

Il est, en fait, confronté au même problème que les nonistes de gauche, qui ont utilisé le "plombier polonais" pour faire rejeter un projet de constitution qui ancrait définitivement l’U.E. dans le libéralisme économique.

On pourra néanmoins regretter que JMLP n’ait pas davantage mis l’accent sur cet aspect doctrinal au cours du dernier quart de siècle, car son parti y aurait gagné en unité et en potentiel d’avenir.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par erik (Côtes d’Armor) (IP:xxx.x14.51.155) le 15 juillet 2006 à 21H14
interroger Le Pen c’est une erreur, quoi qu’on en dise c’est le faire participer au jeu politique. Ces idées sont abjectes, ces supporters idiots. A quoi çà peut bien servir de l’interroger sinon lui donner un certain crédit qu’il ne mérite pas; On n’interroge pas les SS. On les combat. J’accepterai une interview de Sarkozy dont je ne patage nullement les projets mais je sais que SARKOZy une fois élu d’autres elections pourront être envisagés. Avec LE PEN c’est fini, plus d’éléctions; tous derriere le duce. Il n’y a pas de cuillere assez longue pour manger avec cette personne. Je ne signe pas, les milices pourraient essayer de me faire taire. Tres déçu par votre posture.
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Yan Essal (IP:xxx.x50.1.190) le 15 juillet 2006 à 23H44
"Ces idées sont abjectes, ces supporters idiots."
ce n’est pas comme votre orthographe qui elle est un tantinet tordue!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Steve (IP:xxx.x49.119.21) le 15 juillet 2006 à 21H18
Très bon interview. Je suis prêt à parier très gros que Nicolas (l’interviewer) finira sur une grande chaine nationale. Par contre le seul point qui ma choqué c’est de commencer l’interview par "je ne partage pas vos idées, je suis là en tant que journaliste". C’est pas très habile. Vous imaginez PPDA dire ça à un politique? A part le crisper je ne vois pas bien ce que cela apporte à l’interview. Autre point qui m’a bien fait marrer c’est la question "doit on préférer le Rail à la route?". J’ai eu très peur que le vieux monsieur comprenne Raï...
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Laurent (IP:xxx.x6.243.151) le 15 juillet 2006 à 21H31
«Ces idées sont abjectes, ces supporters idiots» Pas faux! Sarko-royal ont repris les mêmes idées...
C’est marrant, ça; personne ne partage ses idées mais en 2002 il a failli renverser la classe politique, bizarre, non?

Quasiment un français sur deux a voté le Pen, c’est que la moitié des français doit être conne, alors...

Moi; Ça fait vingt ans que je vote le Pen je dois être un sacré connard!

Arrêtes d’insulter les gens et commence par te regarder d’abord!

En tout cas au second tour si c’est Sarkozy ou le Pen pour moi ce sera le Pen comme en 2002!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Erik (Côtes d’armor) (IP:xxx.x14.51.155) le 15 juillet 2006 à 22H41
En 1933, une grande partie du peuple allemand était derrière Hitler, avaient-ils pour autant raison?
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Daniel Milan (IP:xxx.x7.168.242) le 15 juillet 2006 à 22H45
Le Pen, est quand même plus prôche de Sharon que d’ Hitler, même s’il est moins pire que Sarkozy ou de Villiers!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Yan Essal (IP:xxx.x50.1.190) le 15 juillet 2006 à 23H42
C’est cela , oui , il faut dissoudre le peuple!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Globi (IP:xxx.x26.47.89) le 15 juillet 2006 à 23H48
"En 1933, une grande partie du peuple allemand était derrière Hitler, avaient-ils pour autant raison?"
C’est toujours facile de juger quand on connaît la suite de l’histoire, je ne joue donc pas à ce jeu-jà. Ce que je sais, en revanche, c’est que les Allemands avaient leurs raisons.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Globi (IP:xxx.x26.47.89) le 15 juillet 2006 à 23H50
"Le Pen, est quand même plus prôche de Sharon que d’ Hitler..."
Et il faut bien reconnaître que Hitler était beaucoup plus proche de Robespierre que de Le Pen.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Daniel Milan (IP:xxx.x7.168.242) le 15 juillet 2006 à 23H58
Tu sais je n’ai pas beaucoup connu Hitler et Robespierre!
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus



--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Globi (IP:xxx.x26.47.89) le 15 juillet 2006 à 22H33
"Ces idées sont abjectes..."
Si c’est la préférence nationale qui est abjecte, il faut savoir qu’elle se pratique dans tous les pays du monde et que, de ce point de vue, la France représente une aberrante exception, basée, disons-le, sur la perception délirante d’une prétendue égalité des êtres humains, qui ferait que tout un chacun est n’importe où chez lui.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
> Interview de Jean-Marie Le Pen
par Yan Essal (IP:xxx.x50.1.190) le 15 juillet 2006 à 23H41
Merci tout d’abord à ceux qui ont réalisé cet interwiew , c’est de la bonne facture .
Sur le fond, certes beaucoup de "détails" me différentient de Le pen mais la force de conviction de cet homme , la conviction qui s’émane de lui font que les autres politiques apparaissent comme des tocards .

Une idée force cependant , et qui compte énormément, la disparition , l’effacement , le bradage de la France , de sa culture, de sa civilisation .

On peut être opposé à sa pensée dans les détails comme je le suis, on peut être profondément athée et opposé à toutes les institutions, on peut se sentir Anarchiste fondamentalement et avoir une sorte d’estime pour cet homme et lui donner raison quant à son idée force .

Un regret cependant que j’adresse à l’intewiewer , nous sommes dans le cadre des présidentielles , un président de la république n’a pas vocation à avoir réponse à toutes les questions techniques , il est là pour donner la direction et le sens , le reste sera le fait des représentants du peuple(à condition de changer le mode de représentativité) et du peuple lui même au travers les référendums , donc ce petit monologue de fin de parcours et un tantinet médiocre et inapproprié .

J’ai la conviction qu’en France , il nous faut un soubressaut pour changer , après tout la révolution Française inclus la terreur , mais ce soubressaut n’a-t-il pas été salutaire?

Il nous faut changer , changer de société , changer de mode de vie, changer de contrat social et j’ai l’impression que l’élection de Le Pen sera le déclencheur de ce changement. La vraie question n’est-elle d’ailleurs pas là? Voulons nous changer ou non? Le facteur déclenchant sera son élection , le reste sera ce que nous écrirons ensemble!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | Signaler un abus


--------------------------------------------------------------------------------
Intégrale !
par l’Omnivore Sobriquet (IP:xxx.x97.166.42) le 15 juillet 2006 à 23H46
Comme affiché il y a peu sur blpwebzine.blogs.com:
Je viens de visionner la version longue: laisser JMLP s’exprimer sur la durée, bravo! Ah les vacances! Convainquant, comme d’habitude, mais il est vrai que je suis déjà convaincu (depuis le DEUXIEME tour 2002.) Le vieux est parfait.

Alors, pourquoi cette section huit?

"Vous conviendrez qu’à 10 mois des élections, il est un peu tôt pour exposer un programme détaillé" (approx., de mémoire) dit-il. Cela peut être discutable, mais c’est acceptable parce que sensé. Alors, pourquoi cette liste à la Prévert de sujets "qu’il vous a interdit d’aborder? " Il suffisait de lui demander son opinion, pas de lui exiger son programme! C’est exactement ce qu’il vous a dit, à un momment. Et votre temps d’entretien était long, très long... vous aviez tout le temps! (au montage celà ne se soupçonnera pas..)

C’eût été instructif je vous l’assure (yaka lire les communiqué de presse du FN, 10 par semaine en moyenne, sur leur site très éclairant http://www.frontnational.com/). Ah la malhonnêteté!

Et après, au montage, (ce que vous voyez sur agoravox), on aura l’impression que vous n’avez pas eut tout ce temps, et tout ce loisir (son autorisation formelle de lui demander ses opinions), pour aborder ces 38 questions!

Je redoute le montage ’pro’. Esthétique rouge-noir-blanc........

///////////////////////////////////////suite

Est-il possible de télécharger cet entretien pour un usage privé et intîme? non-commercial? avec les ’postcasts’, on peut? hein? ou on nous a changé d’internet... Vos liens ne le permettent pas, ni le macromedia, bref com d’hab chez les .blogs.com: aux bons plaisirs du chef des tuyaux..

////////////////////////////////////////////////////////////////

suite

La photo que vous avez choisi pour la couverture (du montage) n'est pas mal du tout...

n.b. Je suis sympathisant FN.

////////////////////////////////////////////////////////////////

suite encore

Peut-être parce que tout le monde peut accêder à l'intelligence de l'échelle nationale, et même l'apprécier.

Je ne pense pas qu'être Juif empêche d'y voir clair, quand bien même on serait de culture 'cosmopolite' (et alors ??).

Je ne pense pas que JMLP ait jamais été proche du sieur Kadhafi, ni l'ait jamais soutenu: il me semble que vous inventez. (mais évidemment je ne connais pas mon '50 ans de JMLP' par coeur, et reconnaîtrais mon erreur éventuelle.)
Par contre il a soutenu Saddam Hussein oui, sur quelques points précis et restraints, et sans être 'un proche' (ça, il faut regarder plutôt du côté de Chirac et de Douglas Rumsfeld) C'est la nation souveraine irakienne qu'il soutenait, et l'approche consistant à discuter avec lui comme avec le chef d'un état, vraiment, souverain. C'est la même approche qui l'a fait saluer Ariel Sharon à de nombreuses reprises (cf les communiqués de presse du FN sur leur site)(et jamais sur aucune radio.); le salut au 'nationaliste', au charbonnier maître chez lui et dont les vaches sont bien gardées ainsi. Non sans phraser des critiques de fond sur ces deux-là, c'est certes vrais, comme un politique libre et clairvoyant (et 'équipé'.)

"Pas seulement irrationel, mais illogique." euh, la différence, c'est quoi ?

Sinon aucune autre réponse à porter à vos interrogations, mais un essai de la part d'un 'extérieur' (comme moi) peut être intéressant aussi. On peut très bien être clairvoyant sur l'échelle politique nationale et être Juif, et voir que c'est le manque le plus criant aujourd'hui, et que c'est un concept qui a un bel avenir ce siècle-ci. J'appelle ça 'l'échelle homo', indépendante et complête et puissante, mi naturelle mi artificielle, capable de dialoguer avec le monde entier et même au-delà. Pour moi ce n'est qu'une échelle, il faut penser aux autres aussi (dont les 'trans'), mais ce sera toujours la plus belle.
Il va y avoir des Juifs et des Arabes qui vont voter Le Pen, des jeunes des vieux, des riches des pauvres etc.

//////////////////////////////////////////////////////////////

http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/07/politicshow_fut.html#comment-19815387

Oui Jean-Paul mais la différence d'avec tous ces 'majoritaires' de 2050, ce que nous on n'a nul part d'autre oèu aller pour être 'chez nous'.
C'est clair que le racisme n'est pas loin dans ce genre de considération, mais 'culture' suffirait-il ? La couleur de peau du camarade peut-être sans aucune importance pour être 'dans sa culture'. Certes, mais... solidarité avec le peuple Basque ! Il disparait lui, et aujourd'hui, même si la culture de + en + muséïfiée reste intacte. Quand je pense à toutes ces mesures pour protêger la biodiversité, le moineau à col vert des moyennes Carpates, le vers de terre bérichon à trois bandes beiges.. et rien pour les Basques...
M'enfin, compliqué. Avec les hommes c'est pas comme avec les carottes, non plus...

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100334&var_mode=recalcul#commentaire100334

Ben... on a une grande émeute (permanente), et une guerre, non ? Vous ne regardez pas la télé ?
Quand aux boucs émissaires, ils sont dans votre tête.
Sujet clos, gud nite !

///////////////////////////////////////////////////////////////

suite qd mme

Ah, j'ai failli oublier :
écouter l'audio de la conférence de presse à La Grande Motte du 27 juin (là http://www.frontnational.com/jmlp_cdp_27062006.php). C'est à propos de vin, mais en fait ça va bveaucoup plus loin. Le premier tiers, 10 minutes, est un discours très très valable du vieux, vous allez apprendre des trucs, mais c'est le deuxième tiers qui casse la baraque, et est tout a fait opportun p/r à l'entrevue d'ici PoliticShow Agora : JMLP et surtout Jean-Claude Martinez y font une 'explication de texte', où toute la théorie des droits (taxes) de douanes 'de 2ième géneration', remboursable en achats français, est expliquée clairement et oui ça va très loin.

Ca va au delà de l'agriculture, comme au-delà de ce scandale sur la privatisation des graines, de la vie, l'assassinat de la biodiversité paysanne, lui même plus vaste que seul 'danger' OGM...

Voilà, à bon entendeur donc !

(le dernier tiers est la rafale des questions de journalistes, d'un ennui et d'un inintérêt mortels.) ("Est-ce que vous POURREZ avoir vos signatures?", "Vous pensez que vous serez AUTHORISE à vous présenter ?", voire pour les plus sots "Combien de Juifs avez-vous torturés au savon en Algérie en 1978?", bref la routine inutile et nuisible)

////////////////////////////
suite

"Ecoutez", voulais-je dire.
so sorry.

//////////////////////////////////////////////////////////////////
16juil

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/de_la_guerre_ju.html#comment-19820353

à Amos et à Greg
Les citations à tord et à travers 'du Talmud' sont une maladie de ce genre de débats. Les versions changent, les contextes des phrases peuvent être importants et sujets à 'études', bien sûr, certains 'rapporteurs' sont d'autres part non fiables et il y a le non écrit, et il y a les livres eux mêmes à quoi l'ont 'intêgre' plus ou moins les écrits de rabbins divers, 'compléments', 'commentaires' de diverses époques etc.
Pour ma part je me garde bien de tirer une phrase 'en aveugle', et j'ai déjà remarqué que seuls sont authorisés à en parler ceux qui connaissent bien...
Néanmoins puisqu'on demande une référence j'ai trouvé ceci :
"« Sa (du non-Juif) semence est considérée comme de la semence du bétail » (Tosephta, complément au talmud Ketoubot, 3, b). « Lorsque ses serviteurs ou ses servantes [décèdent], on n'adresse pas de condoléances Á ceux qui leur survivent, mais il faut lui [au maître juif] dire :" Que Dieu compense le dommage subi", exactement comme on dit Á un homme dont le boeuf ou l'âne viennent de crever » (Iore de'a, 377-1)."
Je ne puis juger de la pertinance de tout cela. (c'est extrait d'une assez longue diatribe, fournie, là http://www.russia-talk.com/rf/obrashchenie-fr.htm )

"Les Juifs" ?? Aujourd'hui, tous ceux qui souhaitent la mort du Christ... Beucoup de monde !!!!

Tout n'a pas été tenté, en Palestine/Israël, pour éviter cette guerre du jour.
Jour qui nous incite à la prière, et à la communion.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

L'avenir, c'est un homme politique comme Jean-Marie Le Pen.

Les citoyens ont d'autres chats à fouetter que de faire de la politique, eux-mêmes et à temps plein. Regardez autour de vous. Alors vas-y pour la représentation citoyenne (euh, elle est où?) et les suffrages universels, mais le citoyen n'a pas à remplacer le politique! Peut pas ! Veut pas !

Ceci dit, y'a d'la marge...

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100489&var_mode=recalcul#commentaire100489


Allez les comrades, puisque c'est dimanche, un p'tit cadeau !

C'est une affiche électorale, placardée sans l'authorisation de votre podcasteur, par un candidat à la députation citoyenne, certes clairvoyant, qui cause très très très bien des enjeux de 2007. Rien à voir avec cette nazerie de Georges Brassens, bête à pleurer. Lisez ça et lisez ça bien, bien à fond svp, puis aller courir voter pour l'homme politique Jean-Marie Le Pen.

Tel qu'affiché en juin1848 à Paris, dans sa circonscription...
/////////////////////////////////////////////////

VICTOR HUGO

A SES CONCITOYENS
-----------------------------------

Mes concitoyens,

Je réponds à l’appel des soixante mille électeurs qui m’ont spontanément honoré
de leurs suffrages aux élections de la Seine. Je me présente à votre libre choix.
Dans la situation politique telle qu’elle est, on me demande toute ma pensée.La voici:
Deux républiques sont possibles.

L’une abattra le drapeau tricolore sous le drapeau rouge, fera des gros sous avec
la colonne, jettera bas la statue de Napoléon et dressera la statue de Marat, détruira
l’Institut, l’École polytechnique et la Légion d’honneur, ajoutera à l’auguste devise :
Liberté, Égalité, Fraternité, l’option sinistre : ou la Mort ; fera banqueroute, ruinera
les riches sans enrichir les pauvres, anéantira le crédit, qui est la fortune de tous,
et le travail, qui est le pain de chacun, abolira la propriété et la famille, promènera
des têtes sur des piques, remplira les prisons par le soupçon et les videra par le
massacre, mettra l’Europe en feu et la civilisation en cendre, fera de la France la
patrie des ténèbres, égorgera la liberté, étouffera les arts, décapitera la pensée, niera
Dieu, remettra en mouvement ces deux machines fatales qui ne vont pas l’une sans
l’autre, la planche aux assignats et la bascule de la guillotine ; en un mot, fera froidement ce que les hommes de 93 ont fait ardemment, et, après l’horrible dans le grand que nos pères ont vu, nous montrera le monstrueux dans le petit.

L’autre sera la sainte communion de tous les Français dès à présent, et de tous les peuples un jour, dans le principe démocratique ; fondera une liberté sans usurpations et sans violences, une égalité qui admettra la croissance naturelle de chacun, une fraternité, non de moines dans un couvent, mais d’hommes libres, donnera à tous l’enseignement comme le soleil donne la lumière, gratuitement ; introduira la clémence dans la loi pénale et la conciliation dans la loi civile ; multipliera les chemins de fer, reboisera une partie du territoire, en défrichera une autre, décuplera la valeur du sol ; partira de ce principe qu’il faut que tout homme commence par le travail et finisse par la propriété, assurera en conséquence la propriété comme la représentation du travail accompli, et le travail comme l’élément de la propriété future ; respectera l’héritage, qui n’est autre chose que la main du père tendue aux enfants à travers le mur du tombeau ; combinera pacifiquement, pour résoudre le glorieux problème du bien-être universel, les accroissements continus de l’industrie, de la science, de l’art et de la pensée ; poursuivra, sans quitter terre pourtant, et sans sortir du possible et du vrai, la réalisation sereine de tous les grands rêves des sages ; bâtira le pouvoir sur la même base que la liberté, c’est-à-dire sur le droit ; bâtira le pouvoir sue la même base que la liberté, c’est-à-dire sur le droit ; subordonnera la force à l’intelligence ; dissoudra l’émeute et la guerre, ces deux formes de la barbarie ; fera de l’ordre la loi des citoyens, et de la paix celle des nations ; vivra et rayonnera ; grandira la France, conquerra le monde, sera, en un mot, le majestueux embrassement du genre humain sous le regard de Dieu satisfait.

De ces deux républiques, celle-ci s’appelle la civilisation, celle-là s’appelle la
terreur. Je suis prêt à dévouer ma vie pour établir l’une et empêcher l’autre.

VICTOR HUGO.

//////////////////////////////////////////////////////////////////
Aagoravox, Syd Barrett

Désolé, mais moi qui connais bien le sujet, je trouve que "tintamarre" correspond au poil...

A part ça, si, monsieur Globi, le Syd Barrett, qui est bien grand, est d'actualité : c'est l'iôone de toute une neo-francmacquerie de haut vol, tendance "je ne suis rien, tout n'est qu'illusions, et je prends de meilleures drogues que vous."

Ca n'enlève rien à Syd, mon frère.

///////////////////////////////////////////////////////////////////


"..on trouve le négationnisme, l’anti-américanisme, l’anti-israëlisme, l’antisionisme, l’antisémitisme et le pro-arabisme (Irak et Saddam).."

Ah, RECORD BATTU !

///////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100489&var_mode=recalcul#commentaire100489

Ni falsification, ni déformation, ni salissure.

Pas en ce qui me concerne, that is..

Hugo aurait 'changé' ? il aurait 'abandonné' ses vérités premières ? ah !! Relis donc sa carrière à l'assemblée et relis ce placard.

Lequel est véritablement d'actualité, plein, complet.

Compare avec "désirs d'avenir"......

/////////////////////////////////////////////////////////////////

suite

La citation, célèbre, cher Houba H.G., du "Si vous ne voulez pas du progrès, vous aurez des révolutions" à l'assemblée confirme, là aussi, son placard. (qu'il faudrait lire sérieusement.)
Cette citation va dans mon sens aussi: on ne peut pas nous interdire, éradiquer, le progrès qu'est l'échelle nationale en politique.

Tout est cohérent là dedans, sauf votre hémiplégie. Inutile de vouloir faire parler le mort Totor, mais ce placard là se suffit à lui-même et en dit beaucoup. Après, à chacun d'adapter aux temps présents. Mais il faut abandonner les oeillères paranos, justement, sujet (partiel) de ce placard et de tout ce post, et pleinement accepter - je dire llier, simplement, en entier - ce texte brut.

Plutôt que de vouloir le hacher en deux, pour le prétendre 'abandonné 18 mois après', se l'approprier et le coincer dans la (grosse) dérive de l'offensive 'cléricale' de l'époque (ah!, ces phrases de Hugo à la tribune explicant la différence entre catholicisme et cléricalisme!!!), alors qu'il n'en est pas question même si la mise en garde est déjà là ('genre "une fraternité, pas de moines dans un monastère, mais d'hommes libres" et il faut lire les autre alors ! l'égalité, et tout, et tout!, tout y es zut ! Houba quoi..), tout en criant à 'la falsification'. C'est le contraire...

Juste en texte brut, sans modifs, terriblement visionaire et plein, et politique, et en phase avec notre époque si précisemment!

///////////////////////////////////////////////////////

suite encore

Ah j'oubliais : ni escroquerie.
Belle ou intellectuelle, ou autre.

Ca fait beaucoup de conneries au mêtre, ça quand même cher Houba hg.

////////////////////////////////////////////////////////

suite encore.

Plus vous parlez de Victor Hugo, plus ça donne envie de voter Le Pen.
En pleine crise d'hémiplégie, vous et votre amis qui ne comprend pas comment on peut écrire "une egalité qui respectera le développement naturel de chacun"...

et son contexte est très ACTUEL

///////////////////////////////////////////////////////////

La réponse était 15 centimètres au-dessus...

Relis-là commisaire.
Tu n'as en rien modifié tes erreurs, bien expliquées par moi. Quand aux cris et aux insultes, je laisse l'internaute de passage en juger...

Je suis bien d'accord, enfin moi je l'ai compris, qu'il ne faut pas faire voter Hugo en 2007... mais la phrase plus complête aurait dût être : "Plus vous parlez de Victor Hugo, et plus vous 'parlez' de Le Pen, plus ça donne envie de voter Le Pen."

Je vais garder ta dernière passe sur mon DD, dans mes précieux souvenirs Juillet2007! Record battu !

///////////////////////////////////////////////////////////////

S'il n'y a que le tourne-vis que voyiez.. : J'ai pris une affiche de 1848, datée et circonstanciée, retranscrite sans erreur (sauf une double ligne, vers la fin, simple doublon), et posté ça ici en disant 'Regardez-ça les gars, CA VAUT POUR AUJOURD'HUI.) Et ceci, je l'avais déjà répété dans un précédant commentaire.

Ceci dit, lisez ce que vous écrivez les gars, c'est de la folie furieuse. En gros, (pour le tournevis, se référer à ci-dessus) (faut tout leur dire!), Machin aurait "changé de camps", ce que moi et Alain Decault nions (c'est plutôt l'assemblée qui a changé autour de lui... tient, ça m'rappelle quelq'un), en 1850, et donc en affichant son affiche je falsifie l'histoire. Dingue ! Dingue ! Hongrie 1948, Lyon 1792..., vous ne pouvez pas effacer tout ce que vous venez d'écrire et que j'ai lu. zêtes fous.

D'autres commentaires sur Le Pen et 2007 mais dans un autre post. Et plus tard. Respirez bon sang !

///////////////////////////////////////////////////////////////

A vos ordres officier :

Vous cliquez là : http://www.frontnational.com/jmlp_cdp_27062006.php
et vous choisissez "veuillez cliquer pour écouter cette conférence de presse" C'est dans les premiers centimètres de la page, au milieu.
(désolé, le lien du pdf ne marche pas, enfin pas chez moi)
10 minutes, pas interviewé.

Là vous allez apprendre, et entendre. Et SURTOUT, les 10 minutes suivantes, l'explication de texte, avec le duo Le Pen-Martinez, ça dépote. (un peu 'punk', mais bon...) Ca englobe les OGM, en 18 minutes en tout.

A part ça relisez 'Les deux républiques" de Victor Hugo, dans le contexte.......

(Et courrez voter Le Pen !, le fond ! la forme !)

/////////////////////////////////////////////////////////////////

Ok, pissez de rire...

Et plutôt que ses tableaux sur la misère d'avant l'époque prolétarienne, je vous propose de lire ce qu'il affichait à propos des "deux républiques", c'est beaucoup plus actuel. Après vous choisissez entre continuer à pisser en riant de la Calypso, ou alors l'une des deux...

C'est posté un peu plus haut.

Bon gobelet !

////////////////////////////////////////////////////////////////

Ce qui m'inquiète le plus c'est que ce genre de personnage - monsieur panda je vous respecte et vos convinctions sont nobles, vrai !, c'est facile à voir (quant à être 'en phase' ou simplement intelligentes au sens plein, hm.., on va dire "nobles", hein...) et j'ai lu ici des attaques contre vous qui sont bien môches - que ce genre de personnage disais-je puisse avoir un pouvoir réel sur la validation de la candidature Le Pen en 2007, ou avoir une 'influence' sur celle-ci, ou travaille, enfin travaille à son poste ni grand ni petit, à son interdiction, encourage et flique les universitaires ou notables de 'sa circonscription', questionne et s'oppose, conforte PODEMUS (au cactus!) et autres bouches haineuses audiovisuelles ("CROYEZ-vous que vous serez AUTHORISE à vous présenter?", "SI vous êtes candidat" etc.), pipoles, dans leur préparation-installation ces mois-ci de cette acceptation mentale 'grand public' vers novembre2006, cette démission complête, que finalement Le Pen interdit de se présenter, "il fallait s'y attendre."

Voyez-vous, c'est cela qui m'inquiète sérieusement. Aux régionales2004 j'ai pas révé, et j'ai même vérifié. Que voilà ce soient des Pandas dans le genre qui nous préparent ça, tout contents en plus... Et pour leurs chefs, ou leurs Bons Amis, la guerre civile, c'est 'une option'... comme cela l'a toujours été pour des vrais révolutionnaires, post 1789 donc. Alors vous pensez, ça cause "win/win" chez les ennuyés. Avec Le Pen arrivé à l'Elysée, ça sera plus qu'une option, mais ce sera maîtrisé. Là non non, "comment osez-vous interroger Le Pen qui ne peut pasêtre candidat", "il faut que tout cela cesse."

Ils sont là avec leur 'coup d'essai réussit' (PACA2004, l'administration qui est en faute - mais incontestable - bé c'est passé...- , et maintenant ils se chauffent les pieds avec le 'grand enjeu', c'est à dire le grand jeu.

Ce genre de personnage, qui participe à fond à ça, qui ne supporte pas qu'Agoravox squatte Le Pen pour leur diplôme de fin d'étude, et qui ne va pas lâcher la rampe avant 38 heures chronos, c'est maître de conférence, c'est adjoint d'une mairie, c'est l'antenne toute zélée de la branchette du réseau, sa siffle ça flicque et sa rapporte dans un sens, ca transmet les chantages ou les 'conseils' dans l'autre, ça décide de pleins d'avancements, de postes, de dossiers prioritaires et de dossiers relégués, de subventions, de budgets, sa choisit la bonne boîte de com qui fera le (néo)logo de la ville, ou de l'institut, ou de la fillale, ou elle y mettra ce qu'elle veut puisque Panda est d'accord... ça vous donne des gars qui préparent un coup d'état la bouche en coeur, l'oeil 'sans faille'.

Le genre de personne qui affiche ici pour laisser une trace indignée, de la seule évocation d'une possibilité d'authoriser à maintenir une entrevue de Le Pen ou tout autre FN (Gollnish, Marine), des fois que ça 'crédibilise',- ah le con ! mais on lit les textes nous!, pour crédibiliser ça crédibilise croyez-moi (essayez!) - et que crédibiliser ça ben justement c'est pas 'la mode' en ce moment, c'est même le contraire... même si, c'est sûr, dans les mois et semaines qui viennent les citoyens français auront à affronter plus dangereux, plus 'tendance', mieux injectés', comme ennemis du scrutin présidentiel.

"Ah ben fallait s'y attendre", voilà le but achevé de l'ambition politicienne en France 2006.

Si on suit les PAndas.

////////////////////////////////////////justendessous
Enfin c’est ce qui m’inquiète le plus, quoi.

//////////////////////////////////////////////////////////////////
17juil06 tjrs pareil :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594#commentaire100754

"Si Le Pen était plus intéressé par ses idées que par sa personne, ça ferait longtemps qu’il aurait passé la main..."

Ben non, au contraire.

N'avez-vous pas une conception de l'homme, euh, humaniste ? Alors en quoi défendre des idées nécessiterait effacer l'homme ?

(sinon on a tous remarqué que le JMLP, lui aussi, aime bien passer à la télé et causer dans le poste ou aux foules rassemblées (les discours, son meilleur 'exercice'), et je ne vois pas du tout en quoi on en déduirait qu'il est dingue de son égo ni que "Si Le Pen était plus intéressé par ses idées que par sa personne, ça ferait longtemps qu’il aurait passé la main... " Pour défendre ses idées, à votre avis, il faut faire quoi ? mourir ?)


/////////////////////////////////////////////////////////////////

agoravox ?
http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=10425&id_forum=2093&var_mode=recalcul#commentaire2093

'jour,

j'avais écrit le texte suivant la nuit du match, il y a une semaine donc, à chaud relu/corrigé le lundi 10. J'me permet de 'squatter' et de l'afficher ici parce qu'il est tout à fait dans le sujet, précis de cet article.

Sans vraiment chercher à débattre (ça, plutôt du coté du post JMLP), mais pour vous proposer un point de vue trop rare dans vos colonnes, à l'exception de ce titre d'article (j'ai lu 3 lignes pour le moment!!!), et les idées personnelles qui m'ont surgit et que les votres erjoignent enfin (ok, ya à boire et à manger..) comme un document brut du temps et de la 'météo'.......//////////




Ca ira mieux sans haine.


Ca ira moins bien avec. On a eut une belle coupe du monde, un beau match, une belle finale. Et c’est le 'geste de Zidane' qui restera marquant.

Voyez vous je crois en Dieu, et en dessous il y a ‘les esprits’, aussi.

Le sifflant de Zidane a duré une minute entière, au moins, et c'était pas beau.

Le vent de haine à coulé 'les Bleus', cette minute nous a coulé. Ressort cassé. Qu'ils étaient beaux, ces derniers efforts en maillots blancs, pour marquer quand même, balle au pied, dans les dernières minutes, un ou deux !, et retourner tout ça d'un bon coup, rétablir et faire triompher. Remettre les pendules françaises à l’heure. Baffer cette saloperie spirituelle sirupeuse, bien dans l'air bien visqueuse qui a duré, étalée devant le planétaire téléspectatorat tuméfié, un de ces trucs qui existent je vous l'assure, qui n'a pas lâché pendant plus d'une minute vous l'avez vu.

L'antique élan français glorieux de la bannière blanche vertueuse à la fleur collective unifiée, qui fonctionnait encore jusqu'à cette fin de match, c’est ce qui le casse, c'est exactement ce qu'il n'aime pas, ça, l'anglaise, le coup de pute, la raclée boche, verte. L'insulte à Dieu en son pays chrétien, que j'appelle cela, l'intime trahison, qui défigure, qui déchire. Infligé par l’entité à une terre/ un peuple/ une civilisation, et ses champions, qui n'a rien d'autre à faire d'intéressant que 'd'appliquer Dieu', quelle que soit la novlang, en ses bonnes terres, faire ça bien, responsable et éclairé, soutenu bien, le passé bien là et l'esprit bon.

Car ici dans l’ouest-Euroland, la sifflante Zidane passe moins bien qu'au Juventus, est plus catastrophique.
Pour nous beaucoup plus, que pour eux serait le simple ‘tackle à l'italienne' Rosseto Rossignoli Paola qui envoie au brancard et à l'hôpital direct, voire une claque tifosi du calcio énervée ; non, là, c'est l'antifrance qui gouverne, c'est l'outrage, c’est lui qui attente, c'est l'Anglais dans la place et la ligne boche offensive, c’est l’inverse. Le Zidane lui-même n’est pas vraiment le responsable dans cette affaire météorologique, juste un petit peu.

Il va rester avec son ‘geste de’, mais sans grand dommage par rapport au reste de sa carrière, comme Maradona et sa ‘main de dieu’, avec laquelle il marqua un but lors d’un match fameux… Le Zidane ce n’est pas vraiment le problème, même si il y a participé.

Sur les médias ce soir il parait qu'on est censés être tous tout tristes et tout pensifs, parce qu'on a Perdu nous disent-ils ; alors que moi je suis content de cette finale, de ce parcours et de ce match-nul bien intense, et simplement j'ai vu passer la bête qui a pissé sur l'équipe, sur la tête et sur la France, sur nous vraiment, souiller l’étoffe portée vaillamment par nos Français de coeur, blanche comme l’ancienne, qui par ses vertus évidentes avait repris ses droits malgré Domenech, j’ai simplement vu un bel élan français, convaincu, et le superprince rire de son caprice en salopant nos désirs et nos âmes... Je ne suis pas "triste d'avoir perdu."
La haine fait des coupes sombres en France, est ce qui l'endommage le plus. Ca la gêne.
En Italie ça passe.. En Espagne ça organise… En Angleterre ça vit avec, mieux que nous. Ici ça consterne, et se casque comme à la fin du match.


L'Italie par contre elle a gagné.

Alors à ceuzécelles qui cherchent du commentaire 'social' sur l'affaire, sur le dessous de cette sous-messe Mundial et de sa finale 'Les Bleus', avec toutes ces 'attentes’, sur les Champs-Elysées, non sans avoir une pensée émue pour Vaulx-le-Hangar, Hirson-Préfecture, Saint Pourcin sur Sioule et Villeurbannes qui n'ont pas les honneurs du système et de ses fameux 'moyens', oubliés du socialisme actuel donc (ahh, du ‘système’ si vous voulez ,) puisque ce soir c'est une de ces 'sortie en nombre dans la rue' comme bientôt le quatorze, je conseillerais aux panels considérants de porter leurs attentions sur l'Italie, pour ce soir, en attendant demain.

Nos chers ritals de voisins ont su s'établir une réputation de bandes de ritals, c'est à dire et parmi toutes ces merveilles, la capacité de se faire vilains quand ils sont plus nombreux, et qu'ils se savent forts et qu'ils ont gagné, et qu'ils sont motivés par quelque chose d'italiennement important. Deviennent vilains. Ils racaillent en meutes. Certains d'entre eux, pas tous, beaucoup…. Les chauds traditionnels italiens, en bandes, ce soir, 10 15 ou 20 % de la population.
Nos Arabes de français sont une connaissance assez ancienne ici, et importante ici. Folklores territoriaux, cartes Michelin 1958, souvenirs du Maghreb, gens, rencontres, générations, importants et connus. En Italie par contre... les Arabes j'imagine que c'est beaucoup plus récent, de la vague 'immigration de gouvernement' de ces dernières années et récentes décennies, beaucoup plus 'Allogènes & mouvements mondiaux : rapport ONU 1995', beaucoup moins 'français' en quelque sorte, là bas... Et moins nombreux qu'en France aussi, les Arabes spécifiquement, en Italie. Ce soir.
Notre Kabyle de Zizou l'a tout au long de sa vie suffisamment entendu : c'est "un Arabe". Et l’a très certainement endossé en solidarité, j'ai connu ça moi aussi, au Japon à côté de l'Opéra Garnier... En Italie on peut être sûr que les finasseries franco-kabylo-arabes, ils ne veulent pas les connaître... Avec le coup de boule tout rouge de l'injustifiable, ce soir, non seulement les Francese présents dans la péninsule vont éviter de faire les malins, mais, j'en ai peur, ça va être la chasse aux Arabes, là bas, agressive.
Sont moins nombreux, là bas, et l'Italien cette nuit est en force, ces prochains jours peut-être, avec des exigences de ce soir bien chaudes, des exigences de bandes d'Italiens vainqueurs.
Vous qui surveillez les flonflons TF1-sarkozistes des 'évènements' sur les Champs-Elysées mobilisés tous solidaires intégrés, et sécurisés, ici, attendant comme de bien sûr cette 'lepénisation des évènements' téléphonée et préambule au coup d'état pré-électoral, je crois que 'l'effet de la finale', c'est en Italie qu'on va le voir démarrer.
MezzoGiornio/les Arabes ce soir pas bon.

Quand au retour de flamme français, si l'incendie a été bien allumé, il n'attend que ça. Que ceux qui se soucient de la France et des Français et des touristes attendent un jour ou deux. Sinon ce soir, c'est pour la-bas qu'il faut avant tout, d'abord, prier.
Ca ira mieux sans haine, comme une bonne finale, et oui ça ira moins bien avec. Mais c'est la première partie de la phrase qui m'intéresse, pas d'exciter le lecteur avec des images dantesques, jus de carottes, vils dessins qui d'ailleurs ne se réaliseront pas; car le pire n'est jamais sûr, surtout si on le combat. On le combat. Nous les croyants on le combat. La sifflante qui a fait son grand show devant les téléspectateurs du monde du nouvel ordre, qui a fait son geste satisfait et trop long, au moment choisi du gargouilleux que le nouvel ordre gâte, n'a pas pu s'empêcher de nous infliger son entrée vaniteuse et déplacée. Quel plaisir la bestiole, pour son coup de trompette à la face du monde, sinistre et ridicule, a-t-elle dût avoir à vampiriser ainsi, à réduire, Zinédine Zidane et ses maillots blancs, glorieux jusqu'au bout, attenter à la France française qui reste son principal ennemi, tant qu'elle est France c'est à dire nationale insoumise responsable d’âme chrétienne fleurdelyssée.

Moins de haine c'est la leçon populaire française immédiate de cette coupe, la consigne : moins de haine pour nous tous, ici c'est comme ça que ça marche, il ne faudrait pas l’oublier. Cette âme qui résulte des siècles français, qui marche toute seule, fusse ici ou à Berlin... il n’y en a pas de rechange, il n’y a pas le choix… et elle fonctionne, et elle a du répondant, quand on sait l’invoquer. Elle nécessite les bonnes manières et le but altruiste, les grands champs disponibles, et son plein passé identifié invoqué.
Evidemment qu'on aurait gagné avant la fin du temps réglementaire !, l'élan était 'blanc' (si si j'vous assure), et crescendo..., ou alors battus aux pénaltys dignement, et contents !
…. si toto n'avait pas prévu son toutour sous les spotlights.
Mais il fallait s'y attendre, quand même un p'tit peu, hein?, vous n’y croyez pas ??


Croyez que la France, spécialement la France, aujourd'hui comme hier, donne vraiment beaucoup plus et mieux avec moins de haine, car c’est le pays du ‘christianisme réel’ ici, quelque soit son nouveau nom, sinon il n’y a rien. Les autres s'en dépatouillent de la haine malveillante, mais nous ici on a vraiment meilleur à fructifier. Ce match l'a montré de façon éloquente, l'après-match nous devrons le gagner.

(le dimanche 9 juil au soir : version du 10)

//////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100019&var_mode=recalcul#commentaire100019

"s’il est élu, Le Pen fera le jeu des ploutocrates et des puissants."

Il ferat le jeu DE TOUT LE MONDE, ce qui vous paraît intolérable. Le reste du post est une élucubration borgne et obtue de votre part.

La préférence nationale est à l'entité politique nationale ce que la préférence municipale est aux municipalités. La nation a ceci de remarquable qu'elle est à la fois une multitude et un enraricenemt charnel. A la fois mi-naturelle et mi-artificielle, mélange de QUELQUES régions elles-mêmes beaucoup plus identitaires en 'unités biologiques' (ou 'météorologiques' si v.voulez, mais moi j'irais en fait jusqu'à Dieu), différentes entre elles, et formant ainsi un ensemble déjà hautement 'politisée' (ne peut tenir que par de grands principes philosophiques, les régions pouvant elles 'se serrer les coudes' biologiquement, géologiquement, culturellement etc.), la nation à ceci d'unique qu'elle est A LA FOIS donnée (par 'la Nature', l'histoire la terre et le travail des hommes), charnelle, enracinée dans de pleins passés (les qques régions vivantes et 'éternelles' qui la composent), 'ici et pas ailleurs', avec du pétrole puisque c'est comme ça, sans pétrole puisque c'est comme ça, (à la différence de l'empire avec son bottin de fournisseurs empressés), 'de Dieu', ou si vous voulez 'tel résultat particulier du Grand Loto géologico-météorologico-historico perdurant et pas tel autre', mais clairement identifiée avec ses régions 'biologiques' (Bretagne, Provence, Auvergne, BP etc.) distinctes et peu nombreuses (donc importantes, nécessaires et vitales, pas 'un bottin de fournisseurs'), d'une part, pour une moitié, et EN MEME TEMPS elle est déjà pur fantasme, utopie, volontée citoyenne (ou ducale...), idée, progrès artificiel, élucubration philantropique, caprice intellectuel, rêve, pensée. C'est cela qui la distingue: d'être à la fois les deux.

Par ses quelques régions (imposées ! imparfaites !), elle est déjà stable et puissante, multiple, souple, et par son intégration artificielle elle a la puissance centrale déjà, 'le rail socialiste', le souffle international, mondial, la complêtude sociale, culturelle, scientifique, artistique, militaire, commerciale, médicale, hygiénique, religieuse même, bref, elle est comme un homo-sapiens (sapiens-sapiens, là!), complet dans sa tête capable de toute pensée et ne manquant de rien, avec son plein cerveau et ses pleines mains, par dizaines de milions.

J'aime à parler "d'Echelle Homo" avec la nation, et c'est il me semble la plus belle. Dans cette analogie, les commpunes seraient les cellules, les régions les organes (distincts, 'typés', doués d'une 'vie propre' qui peut perdurer au-delà du cadavre national, très 'ancrées' sur la naturel particulier et durable, si possibles avec ses hommes croyants et formés et formants), l'homme serait donc la nation, souple, indépendante et puissante et 'capable de tout', pouvant tout comprendre et tout entreprendre, sans avoir beoin d'être 'seul aux commandes' non plus, à la différence de l'empeureur, Ecologique ou Romain, l'Europe-le bloc continental serait une assemblée des hommes, une congrégation, encore particulière mais au service de ses membres (pas de 'ses organes'........), assemblée qui ne vaut que parce qu'elle est faite d'hommes, qui n'a d'intérêt que de là, sinon ce serait un hangar à mûlots, et au-dessus, en échelle pas en importance, le monde, qui serait alors 'la multitude'; faite de quelques 'assemblées' donc, indépassables, sortes de 'délégations' qui négocieraient entre elles ce qui correspond le mieux à son échelle mondiale et humaniste au sens le plus strict, sous les regards libres et pleinement inteligents, 'meilleurs juges', de la multitude des hommes....

C'est une façon de voir qui est bel et bien profondemment inversée par rapport à la tendence de ces deux derniers siècles, encore à rigoler sur sa tribune usurpée pour quelques temps, même si oui en apparence ça se rejoint sur beaucoup de points (le contraire d'un masque.) La tendance actuelle, je veux dire la mode au pouvoir, pas la vague nationale qui va se révéler, c'est 'le plus gros a plus d'andouilles', 'le plus gros c'est plus fort', quitte (et forcément) à rabattre le potentiel de chacun, 'le plus gros il a plus de tuyaux',

c'est plus profondément cette ânerie que 'pour que l'erreur puisse durer il faut l'imposer partout', pour que l'on puisse boire à l'avenir il faut donner le monopole mondial de l'eau à Vivendi-Universal, que si l'on veut une France prolétarienne réelle il faut absolument éradiquer la Suisse capitaliste jusqu'à la dernière herbe, car une seule qui perdure serait sûrement fatale à terme, c'est l'idée que pour qu'une religion prolétarienne (l'Islam) puisse être il faut éliminer d'abord et toujours l'église du Christ et son message de liberté responsable, c'est l'idée que pour qu'une religion prolétarienne ('l'astrologisme' agnostique d'Oranges télécoms en réseaux, des 'vous n'êtes rien seul l'échange est')('donnez-nous vos âmes dévaluées, par containers svp, il fait froid ici et on s'ennuit...') puisse être et durer il faut éliminer d'abord et toujours l'église du Christ et son message de liberté responsable, c'est l'idée qu'il ne faut pas se contenter d'accorder les mêmes droits à tous les citoyens, mais qu'il faut les forcer à se mélanger uniformément (Education Nationale et ses 'zones obligatoires', simple exemple), se broyer, se noyer sans qu'aucune inégalité ne puisse être, ni possible ni envisageable, alors que la vie elle-même fonctionne à l'inégalité (créatrice, le doux/salé, excès/pénurie, 'quasi-équilibres dynamiques', CREANT mouvements, rythmes, entretenus), cette idée qu'un cloporte non contrôlé va tout foutre par terre, qui fait bien peur à Raminagrobis parano en ces robes, qu'au lieu de se contenter d'une égalité parfaite en droit à la naissance pour tous ceux qui naissent (voire avant!), non, il faut du surimi d'identités, de la pâte, prévisible.

Bon l'heure tourne, à plus, on y reviendra, forcément, moi ou un autre, parce que la nation serait un vrai progrès pour nous autres Français de 2006, - comme aux Venezueliens de 2003 - , qu'il y a du très puissant derrière tout ça, même du mélange de très puisants, et que comme dit l'autre, si vous ne voulez de progrès vous aurez des révolutions.

(et je n'ai même pas parlé de la langue... C'est très important, la langue, pour articuler les pensées, et même les définir.)


//////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11594&id_forum=100734&var_mode=recalcul#commentaire100734

(@ Demain et tous)(le texte suivant, 'au fil du Syd Barrett' en quelque sorte, au débotté donc, même si heureusement, moi, je vous épargnerais ce 'crystal pur de l'astre noir' et autres 'éclats de conscience', que je n'aime pas trop, mais attention, ça va 'improviser', velu, au fil du Syd, vous êtes prévenu.)

Le vieux a été parfait.

Evidemment, je n'ai pas osé regarder le montage (de salope, à priori&forcément, puisque "Je tiens à préciser que je ne partage pas vos idées", c.a.d 'je précise ce qui pour un journaliste ne se précise jamais,-tant c'est instrinsèque du journalisme 'notable'-, parce que toutes les rêgles sont abattue dans votre cas', impressionnant nos cervelles droites d'un 'LePen=Etatd'urgence'), mais les rush et la photo de couverture sont sans appels : c'est consistant et c'est même beau.

Vous y voyez du "vague et perdu, sauf lorsqu’on évoque l’immigration", moi j'y vois du 'qui attend une question interressante', mais il faut essayer d'imaginer, messieurs-dames, que la vue de deux caméras professionnelles et d'une équipe de jeunes vidéeux, chez certaines gens, ça ne retourne pas la cervelle. Donc calme et placide, en regardant s'agiter - même verbalement pdt l'entretien -, les petits merdeux qui se croient permis de squatter et de mal faire de la télé sous prétexte que c'est 'comme à canal+', et qu'on les a impressionnés avec ça, dans des centres spécialisés, usines à 'sciences humaines' qui ne sont que shamaneries terribles, et que leur pensées ne dépassent pas leurs impressions, c'est un standard de l'Education Nationale depuis 25 ans


(apprentissage par l'envie, 'envie de savoir', 'envie de discuter', mot à complêter, vite, etc. : tout ceci ayant été, enfin, bien démonté médicalement et scientifiquemnt (Lucien Israël, surtout), mais que des idiots 'qui ne voient que du vague' de votre genre et de celui du Panda ne veulent surtout pas toucher, à 'la révolution' (celle de la laisse irrationnelle artistique, musicale, faciès, de l'impression gouverante), quitte à renommer ça en 'semi-globale' pour mieux la maintenir ferme qques années encore, malgré les évidences criantes maintenant incontestables, criées auparavant par toutes les mères de familles pendant 30 ans, mais bien sûr 's'il fallait écouter les parents d'élèves...' et, petits merdeux disais-je avec excès, dont les choix politiques sont questions de 'sensibilité', dont les meilleurs projets, outres 'd'abatre Le Pen' c.a.d l'empêcher de se présenter, culminent à accèder à "l'impression de gouvernance."

Vous remarquez qu'il ne répond pas sur les OGM, sujet qu'il connaît à peine alors qu'il connait très bien la menace qui pèse sur les diversités paysannes et ses causes et ses conséquences, ce qui emglobe et dépasse le seul aspect technique 'races de laboratoire' strictement OGM, vous remarquez qu'il ne répond rien sur 'les OGM', remarque si 'finement' martelée en flash blancs par ce travail de publicitaires qui se croient journalistes ("A la télé, ce n'est pas ce que tu dis qui compte, c'est ce que tu dégage.", ça c'est ce que disaient bien fort dans les cocktails les futurs profs de ces futurs jeunes journaleux dès les années70), Les OGM, les GOM monsieur Le Pen, et vous ne lui posez aucune question sur l'agriculture........ N'y pensez pas...Ne remarquez même pas que vous ne lui demandez rien sur l'agriculture, thême et valeur éternelle et d'ultra-chaude actualité, et de tête sans en rien engager son programme présidentiel à venir, il vous aurait recraché qque chose ressemblant à sa conférence de presse (là : http://www.frontnational.com/jmlp_cdp_27062006.php ) du 27 juin06 qui emglobe et dépasse, je le répête, le simple aspect OGM 'races de laboratoire', qui n'en est qu'un détail c'est certain, même s'il est important. (et bien placé. N'empêche, le progamme FN, le classique de ces 5drnières années comme celui qu'on attend, porte des solutions en amont, très bien placées pour contrer tout ça je vous l'assure) Vous répêtez tressautez OGM OGM et ne remarquez même pas que l'agriculture été tout simplement escamottée. (allez sur le lien FN ci dessus, ça dure 18 minutes (audio))


"Il fait des "prédictions", et non pas des prévisions comme il conviendrait mieux à la politique."

Sophisme. Les prévisions c'est pour les experts, qui de surcroit doivent la fermer comme des certitudes dans une mare d'eau. Vous n'imaginez même pas ce peut être de la politique.


"Il considère qu’on est étranger, même avec une carte d’identité française, si l’on est en quelque parenté avec l’étranger avant nous..."

La mise au point de Gollnish sur le code de nationalité va donner des merveilles. C'est déjà exposé sur le site. Vous allez rapidement oublier vos brames, à la seconde o'u ils seront connus. Ca c'est pour 'les papiers'. D'autre part je prétend que vous êtes incapable d'imaginer qu'on puise être 'étranger'. votre discours est creux, hollow, et n'importe quelle pensée associée au mot 'étranger' vous ferait moutarde.

En dehors de tout programme précis, pour celà se référer aux recentes interventions de Gollnish (mais non! pas à Infosport!), en phrase révélatrice du fond de la personnalité lachée aux détours d'une conférence, en indice philosophique, en 'saillie lepéniste', vous avez (qque chose comme) ça : "Etre Francais, sinon, moi je penserais plutôt que c'est avoir des grand-parents dont les os pourrissent dans cette terre."

, qui m'a bien plû à moi aussi (il citait quelqu'un d'autre.) Evidemment ce n'est pas le programme politique du FN, c'est une phrase de penseur. A l'aune de cette phrase là, un rapatrié tout blond appelé Ströeffenberg d'aujourd'hui serait ALGERIEN... Ce n'est pas le programme du FN, ni 'ce qui risque d'ariver si on perd la main (moite)'. Quand à ceux qui insistent pour aller se faire enterrer 'là-bas', hein.... enfin.., pensées.


"..pour toutes ces raisons si nettes qu’elles trouent nos yeux.."

Tu l'as dit bouffi ! Impression de gouvernance, étoiles vertes, mugets, football antiraciste, Nestlé vrai et Danone bleu.


"..alors qu’ils ne savent jamais nous donner quelque lopin de cette sagesse.."

Il y en a des kilomètres sur www.frontnational.com. Et énormément, à chaque secondes presque (oauis, enfin presque!), sur cette entrevue djeunz. Effectivement, ce sont les vieux qui s'auto-atribuent le titre de sage, vu qu'autour d'eux il n'y que des jeunes cons. (ça inclut Chirac.)


"car ils n’en ont plus du solide,"

Tu regarde bien la photo de couverture, de cette page de ce montage. Regarde bien.



Allez hop, la viande dans l'torchon, je fatigue, tu ne m'en veux pas camarade de ce tutoiement cravatte, on est entre agoriens plics.

ploc

///////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/un_tmoignage_de.html#comment-19855549

".. l'effort est toujours payant' dit-il.
Certes, mais dans quelle direction ?

//////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_france_atell.html#comment-19857401

Oh oui que la France a un avenir : c'est celui de l'échelle nationale, mi-naturelle mi-artificielle, l'échelle 'Homo', qui manque tant aujourd'hui et qui est éternelle, centrale, première.
Que la France porte si bien.
Mieux que le Venezuela de m. Chavez..., la France de m...... enfin votons utile quoi ! gagnant !

(je pourrais phraser sans cesse sur ce thème là... un progrès, une nécessité, une urgence ! et un exemple, un tremblement de terre... Français, rien de plus, rien de moins...)

////////////////////////////////////////////////////////////////
suite
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_france_atell.html#comment-19857752

La commune, c'est la cellule, la région (Bretagne...), c'est l'organe - charnel, propre, capable de survivre au cadavre national...-, la nation c'est l'homme, mi animal mi intelligent, voir plus..., l'Europe, le bloc continental, c'est une assemblée des hommes, une 'congrégation' - qui ne vaut que si elle est constituée d'hommes, et à leur service (voir plus, en effet là aussi, mais ceci est valable à toute échelle), et le monde, c'est la multitude, où les 'congrégations' discutent entre elles sur la seule base de l'humanité, et sous les regards intelligents, capables, et responsables, des hommes en multitudes...
Comparaison n'est pas raison, certes...
(mais quand même !! et je m'en tiendrais là.)

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/libert_dexpress.html#comment-19858128

On peut avaler beaucoup de choses, mais lire "..parti 'Amour du prochain, liberté et diversité'..", alors là, c'est colère, c'est gros mot.

Colère !

/////////////////////////////////////////////////////////////////
le mêm, 18 juil
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/libert_dexpress.html#comment-19897632

Bravo le Chercheur Masqué et bravo Eloi, en particulier.
En effet l'église de France, et l'Eglise tout court, doit sortir de sont strict droit-de-l'hommisme, pour nous rappeler des valeurs qui dépassent le simple aspect légaliste. Ceci manque cruellement à la société française, sur la place pulique.
Bien sûr que l'Islam va foncer bille en tête CONTRE CES MANQUEMENTS là. Et sera (est) d'ailleurs objectivement un allié, hélàs 'prolétarien'.
(je tiens à cette qualification de l'Islam, certes rapide : une religion - ou plutôt organisation sociétale de la Foi - prolétarienne. Aucune liberté ni responsabilité individuelle, juste l'apprentissage du Coran et sa méditation, tout le monde qui flicque tout le monde, exercices de masses accablants, règles strictes et précises et , bien sûr, surnuméraires (trop nombreuses) prétendant tout régenter, absolument tout, aucune exception tolérable, car elle 'ruinerait tout', toutes les solutions de tous les problèmes imaginables dans le livre unique, qui a réponse à tout sur tout et toujours, interdisant le doute et la réflexion personnelle, les rendant de facto suspect, la 'lutte' finale' etc. C'est une 'organisation prolétarienne' de la Foi.)
Il est peut être facile de taper assis derrière son écran des yakayakas, mais la sainte église doit se faire entendre, sur ces vérité qui dépassent, bien sûr, le simple légalisme, les simples 'droits à' et 'devoirs démocratiques'. C'est une DIRECTION qui manque, à la société française d'aujourd'hui, ainsi qu'à ces trop fameuses 'sphères privées', billes folles.
J'ai peur que les partis politiques s'y trompent, et j'espère sérieusement 'secouer les trompes', justement, du FN, sur cet aspect là. (pourquoi du FN plus que les autres ?, parce qu'il porte l'espérance, réelle et consistante ces années-ci.) Les partis ont l'oeil rivé sur le portillon et son compteur, ils chiffrent le catholicisme à 'pas grand chose', vu les pratiques assidues raréfiées, ils se rendent bien compte eux aussi que maintenant, hélàs, aujourd'hui, oh France !, oh pôvre France, dans l'immense majorité de la population les mots "catholique" et "église catholique" et "épiscopat" et "Saint Siège" etc, provoquent AUTOMATIQUEMENT, des réflexes de moqueries, d'hostilité. Conditionnés, des 'envies' immédiates de dire une grossièreté, (associées comme à la télé à la radio aux rires synthétiques et succès de plateaux paillettes dominants, mais je m'égare). Ces partis, le nez dans leur guidon portillon, sont à côté de la plaque vraiment, n'ont rien compris.
La jeune femme avec son rond de pierre cerclé autour du cou, le bide à l'air et à 'l'aura précolombienne', si j'puis dire, (j'les appelle des 'Robert Plant', du nom du chanteur de Led Zeppelin, fort disgracieux mais - toujours - fort ressemblant... Quand à ces ronds de pierre trotskistes, j'appelle ça des "zéros", bien entendu. mais j'éxagère..), comme le mâle nouilleux déconstruit reconstruit qui rêve de Palace et de Canal+, et leurs parents (bien vivants!), sont également EN MANQUE de directives morales, de 'savoir vivre', d'arguments en faveur du beau, du bien, de l'effort, du plein, du vertueux en fait, sont avides de conseils et savoirs et simplement de pistes pour pouvoir enchaîner plus de 2 réflexions à la suite dans le sens de... Dieu.
Tout le monde en a marre de cette Clémenceauterie : "...et tout est à César." Non monsieur, non. Et on n'en peut plus de souper de cette erreur là. C'est général et il n'y a qu'à se baisser pour recueillir les entousiasmes éclatants et les élans spontanés, vers Dieu et par le Christ, qui nous enseigne ET nous libère, vraiment, alors que le légalisme nous étouffe et, surtout, ne nourrit pas nos attentes. L'intervention du chercheur masqué le montre si clairement; le strict légalisme ne permet pas vraiment de REJETER la pédomanie, de comprendre en profondeur en quoi elle est néfaste, en quoi son rejet est supérieur à sa simple critique, ne permet pas d'y réfléchir tout simplement... Or cette attente est immense je vous l'assure (simple 'nez de l'Omnivore', mais..), et le cas "pédo'philie' p/r société", est peut-être le meilleur example, peut-être le plus fort, le plus convainquant.

Et une certaine Eglise de France, et les partis politiques français, n'ont pas encore compris leur erreur de ne nous tenir qu'un discours de magistrats droit-de-l'hommistes.
Ce n'est pas 'compter les catholiques pratiquants' qu'avoir une compréhension de la chose religieuse en morale en France 2006, et d'autre part l'église, qui reste aussi un juge modéré et patient, doit aussi être une voix et une direction, dans la société, dans la vie publique quelque soit le régime 'de César', et 'dans ma tête' de tout un chacun, et c'est ce qui manque le plus aujourd'hui.
Les gens ont un reflexe gastrique de rejet, conditionné, de la crosse et de l'épître, de la simple immission du prêtre en robe à l'écran, mais ils sont en manque.
On va gagner.

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/un_francmaon_en.html#comment-19897966

Le 'sens de l'histoire' en plein anachronisme !

////////////////////////////////////////////////////////////////
idem

"-En garde, suppôt du Temple du Mensonge ! Apprends que mon épée franc-maçonne va transpercer ta tunique bleue qui entrave mon avance et oppresse ma cuîte !
- Ah ouais ? ..."

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/lavortement_est.html#comment-19901527

Je suis plutôt favorable au point de vue de Benoît :
1- Ces images sont des horreurs et nous ne voulons, nous ne voulons plus, de ces horeurs pavanées sur les murs et jetées à nos yeux, et au yeux de nos enfants.
2- la 'foldingue avec ses poupées ensanglantées', fut et reste une grande victoire psychologique de l'adversaire. Il y a un an (ou 2) aux mâtinés de Fransseculture il nous l'ont encore sorti. Je suis persuadé que c'était une comédienne. Ca ne ressemblait en rien à Radio Courtoisie, Le Salon Beige, ou autre sîtes/blogs catholiques, de droite ou pro-vie. Une comédienne en casting, j'en suis sûr. L'adversaire en redemande.

Par contre il reste vrai que l'image intolérable de l'avorton résume bien 'la problématique' qui se pose, et impressionne; elle est le premier rempart à surgir dans l'esprit en proie à 'la question', et peut-être le plus puissant. Au delà de l'information pure, indispensable, notre société écolibretée-fleur magique-bien pensance agnostique, de gouvernement, serait très efficacement influencée si on parvenait à lui apprendre que l'ADN du petit avorté reste présent dans le sang et le corps de la femme pendant +ieurs années (2ou3 il me semble), qu'elle n'en est pas 'libérée', qu'on ne se 'débarasse' pas de l'enfantement quand il a été initié.

(puis expliquer la différence entre l'abstinence et le préservatif, dire que l'acte d'amour n'est jamais gratuit ni inconséquent. Parler mariage=assumer)
(n.b. je n'ai même pas regardé ces images...)

////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/les_bienfaits_d.html#comment-19903503

C'est Sarkozy qui se frotte les mains. Il doit être content... ça baigne...
(pas pour longtemps, johnny, pas pour longtemps.)

suite

Lire "monsieur Sarkozy", quand même.

//////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/liban_communiqu_1.html#comment-19910767

Le communiqué du député Jacques Myard, que je vous invite à lire in extenso -le lien est dans le post-, n'a rien de 'dhimmis'.

////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/liban_chirac_et.html#comment-19911156

Et si monsieur Chirac arrêtait, enfin, d'admirer et d'imiter le président Miterrand, et se mettait aujourd'hui, à admirer et surtout imiter le président Le Pen ??

////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/liban_communiqu.html#comment-19913304

L'ONU, "Israël" ne la reconnait pas plus...

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/liban_communiqu_1.html#comment-19922771

@ Octave :
Encore un de vos raisonnements qui mérite qu'on le complête : Vième République, foutaise comparée à la France Eternelle, Chine communiste, foutaise p/r aux empires Han, démocratie fantoche de Beirouth, foutaises p/r au Liban de toujours : eh bien voilà, vous y êtes ! Entité sioniste, foutaise p/r à la Palestine historique, et tous ses habitants, vieille de trois millénaire environ. N'allez pas crier à l'extermination, alors qu'il ne s'agit que de Palestine, diverse depuis toujours, qui perdure.

ps : Le Salon Beige mérite-t-il tout ces hurlements d'excitations devant et en faveur de plus de massacres, de destructions ? On se croierait, à lire tant de commentaires sur ces hostilités débutantes, chez des Christian Zionists d'importation attardée.......

//////////////////////////////////////////////////////////////////

19juil deuxième essai

@ Octave :
Encore un de vos raisonnements qui mérite qu'on le complête : Vième République, foutaise comparée à la France Eternelle, Chine communiste, foutaise p/r aux empires Han, démocratie fantoche de Beirouth, foutaises p/r au Liban de toujours : eh bien voilà, vous y êtes ! Entité sioniste, foutaise p/r à la Palestine historique, et tous ses habitants, vieille de trois millénaire environ. N'allez pas crier à l'extermination, alors qu'il ne s'agit que de Palestine, diverse depuis toujours, qui perdure.

[pas plus laissé..]

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/letat_isralien_.html#comment-19937108

@ tous,
Confondre antisionisme avec antisémitisme, c'est avoir un âge mental de six ans. Pensez-y !

A propos des offensives en cours, s'il faut casser le Liban pour désarmer le Hetzbollah , il va falloir casser la Syrie également, puisque "ils se réfugient en Syrie" malgré les passes assidues des stukas israéliens (j'insiste) sur les routes de l'exode.
(et le Hamas, il n'existe plus, au Liban ?, en Syrie ? Les un million de manifestants l'année dernière à Beirouth, ce n'était pas à l'appel du Hetzbollah, et, d'ailleurs, c'était pour réclamer que la lumière soit BIEN faite sur l'affaire Hariri, suite aux tentatives dites de 'la Révolution Gucci' pour entériner une version des faits qui ne résiste pas à l'analyse. Le Hamas de 'Palestine' venait juste, il y a qques jours ou une paire de semaines, de reconnaitre l'état d''Israël'; mais ces approches conciliantes, hein, on n'en parle pas...)
Horrifié de lire des baveries du genre de "... ne vise pas des populations civiles - si c'était le cas, il y aurait des dizaines de milliers de victimes à l'heure qu'il est."
On peut toujours 'mieux faire' bien sûr, dans ce domaine, plus disproportionné encore, bien sûr...
Je m'attends d'un jour à l'autre à un évènement 'de classe Pearl Harbour', contre les forces américaines en Irak (ou dans le golfe), de signature radiologique 'iranienne', pour étendre ces manques de réflexions anticatholiques de Tripoli à Téhéran. Sous les cris haineux de certains, omnubilés, perdant toute vision chrétienne, collant à l'esprit visqueux du jour, qui est fort mauvais. Enfin peut-être... Et avec un coup "d'Al Quaida" en France ces prochaines semaines, pour forcer la main des derniers récalcitrants... (à moins que la FIFA ne nous ordonne d'aller "appliquer ses sanctions contre l'équipe raciste d'Italie qui refuse de rendre sa coupe" !!, je vous assure, je n'arrive même pas à sourire de cette éventualité.)

Souhaitons que tout ceci échoue.


Et le premier qui écrit que "On ne peut compter que sur Israël pour appliquer les résolutions de l'ONU" aura droit à ma déconsidération passagère! Merci au Salon Beige de nous rappeler les positions de Rome, ces principes directeurs, charitables et intelligents, la meilleure référence du net...

////////////////////////////////////////////////////////////////////
commentaire clos justavant.


C'est effectivement l'existence même d'une idée d'un état pour Juifs-seulement à la place d'une Palestine pleine et pleinement responsable que je critique. (voir mon commentaire dans 'De la guerre juste' du 15 juil, le point n°2 (http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/de_la_guerre_ju.html#comments , c'est le 6ième commentaire) Je critique également les manières de l'état hébreux actuel, en plus, comme tout le monde.
Je sais que le Saint-Siège (ou Vatican ?) à reconnu quelque chose comme l'état actuel d'Israël récemment, bien que le détail en serait intéressant à rappeler. Ce que je défends serait reconnu pareillement et même mieuw s'il était établis, soyons en certains. Pendant ce temps-là vous et certains hurlez aux holocaustes prêt à bondir et autres 'tout le monde sait l'hypocrisie..' et vous êtes bien bien loin de ma pensée.

Ecrire comme je l'ai fait ci-dessus "les passes assidues des stukas israéliens.." est une bourde épaisse que je regrette, plus venimeux qu'instructif. J'aurais aimé le retirer.. Néanmoins il reflète qd mme ce que je pense, ça n'a rien d'hypocrite; les parallèles historiques et même idélogiques sont nombreux ! Mais la formule et ces mots sont légers et blessants, alors qu'ils ne voulaient qu'être précis et piquant. Mes excuses au Salon Beige.
A part celà le commentaire affiché ci-dessus me parait acceptable et intéressant. Toujours un peu varié...

Au-delà de toute subjectivité, si possible, je dis que vous avez terriblement tord, profondément, à estimer que le "distinguo antisémitisme / antisionisme c’est une énorme hypocrisie" ; c'est au contaire le début de l'intelligence, c'est très important.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/sarkozy_viole_s.html#comment-19956848

A jouer au cas par cas le ministère de l'intérieur se prépare de longs mois de 'coups par coups', médiatiques bien sûr. Sarko intervient par ici, se montre auprès de tel autre, par là, à côté, en dessous et en travers, tranche, décide, gouverne en fait. Tout un cirque conséquent, au centre des débats et des 'attentes', avec ses décisions arbitraires du gouverneur de l'empire.
Et tout cela, 'dans le sens qui convient', croit-il. Pense-t-il que lui agit, et que nous nous blablatons sur ses actions' ? (c'est la mode à Washinton DC) J'ai bien peur qu'il ait cette bêtise là !

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/georges_bush_df.html#comment-19968724

La lutte politique contre l'avortement n'est pas désuette comme nos partis le croient. Au delà des catholiques, qui tiennent le flambeau du vrai, il y a toute une population qui attend des pouvoirs publics qu'ils placent de nouvelles barrières contre la marchandisation ou la 'réïfication' (pour les lecteurs..) de la vie humaine. Une grande majorité est inquiète devant cette tendance de 'mise en boîte' de l'humain, lourde, que rien ne semble contrecarrer.
Non seulement l'Eglise a un rôle attendu, vraiment attendu voire 'testé', (en silence, mais la jeunesse agnostique 'veut voir' l'église catholique sur ses points forts, puisque leurs encêtres encore vivants prétendent en tirer morale: il ne faut pas croire à l'abandon complet, la jeunesse mal instruite joue à s'inventer sa religion toute seule, sirupeuse toute en 'vibes', et elle tend l'oreille et tire un oeil si 'la religion figée des vieux' leur sort du solide et du puissant, surtout avec la vie, avec les esprits à discerner.. Je crois que le pontificat actuel 'cause', justement), une carte à jouer opur l'église donc, mais les pouvoirs purement politiques doivent aussi se révéler sur ce terrain, dans leurs barrières volontaires face à 'la bécane'... Et concrêtement svp... Car puisque depuis un bon siècle "tout est à césar", ici ou là, et même si il y a usurpation c'est automatiquement dans ce domaine républicain qu'il faut aussi agir.

Georges Bush est en avance et ce n'est pas la première fois que porte à son crédit, justement, la situation 'de société' de l'avortement dans l'Amérique d'aujourd'hui. Euh, c'était d'ailleurs la seule fois... c'est pour ça que je m'en rappelle bien !
Je pense qu'il est possible d'influencer toutes les candidatures pour ces prochaines élections, en exigeant quelque chose de concrêt, probablement chiffré en terme de réductions effectives du nombre des avortements, avec le but clairement déclaré (en pleine bouche de la part du candidat d'une part, et une démarche d'écriture dans la constitution française), quitte à accepter un programme d'étalement dans le temps si ces point sont clairement acquis.
Une jeune femme moderne et 'célibataire', plus ou moins ça dépend quand et de progéniture 'à présence variable', qui théoriquement souhaitement conserver son 'droit à l'avortement', éventuel, sera j'en suis sûr très réceptive à ce genre de promesse d'action concrête positive, tant qu'elle conserve (un fond de) son 'droit à'. N'oublions pas qu'il reste la/les pillules, et je pense que le discours insistant sur l'embryon et son nécessaire respect doit porter puissament aujourd'hui, en premier. (puis on informe sur l'ovule fécondée, puis sur l'acte d'amour lui-même : tout ceci n'est pas réactionnaire !! C'est le 'niveau d'interdiction' qui doit être innovant, politiquement en ce siècle, mais pas le prêche intelligent qui manque vraiment à tous!)
Même chose pour les jeunes gens, qui 'idéalisent' plus l'enfantement tant qu'il n'y sont pas vraiment impliqués.. Tous souhaitent, non pas la mître de l'évèque, mais de l'action positive de la part des pouvoirs publics en faveurs des petit français à naître, de la vie humaine en danger, fut-ce 'irrationel' j'en suis certain. (foie d'Omnivore!) La mître, ils prétendent ne pas la réclamer mais si elle se présente ils l'écoutent... Qu'elle soit consistante! (et l'importance de la 'pensée jeune' est hélàs très surdimensionnée ici et maintenant, en plein jeunisme triomphant. A contester mais aussi à nourrir bien.)
De quoi agir utilement, bien éclairés, aux gouvernes ces cinq prochaines années...
C'est un vent portant qui nous pousse, nous pouvons les inluencer. Plus qu'ils ne s'imaginaient il y a encore un trimestre.

/////////////////////////////////////////////////////////////////
20juil06

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_pologne_dfen.html#comment-19979215

Vive la Pologne libre !

/////////////////////////////////////////////////////////////////

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_violence_tou.html#comments

L'idiotie en roue libre...
Il n'est pas difficile, bientôt, de voter pour un parti vraiment républicain, et de responsabilité nationale...
Prolétaires aujourd'hui: tous ceux qui ne sont pas connectés sur LCL.lesdettes...

Aucun commentaire: