lundi 8 octobre 2007

POSTÉ du 1ier octobre au dimanche 7 octobre 2007

Lundi 1ier octobre 2007


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Rugby-politique-et-pognon-arrivent-t1870-20.htm#38510

Aujourd'hui c'est la surenchère nationalo nationalisante... avec le foot et le rugby.
Pendant ce temps, on vide le concept de nation de sa substance...

Or la nation c'est à la fois l'enracinement responsabilisant, le rafinement politique, et sociétal, la complétude et les moyens de la souveraineté.
Les échelles supérieures ne sont que 'subalternes' , ne sont qu'utilitaires au service des nations dans la recherche du bien commun.

Ca va plus loin que 'le peuple ovale' et 'les bleus', sans même parler de 'la mélée des cultures'.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Episcopat-francais-le-calice-est-plein-t2016.htm#38535

Une fois de plus c'est chez Yves Daoudal que ça se passe : http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/01/les-eveques-et-l-immigration.html
Il fait entre autre remarquer que cette déclaration - de deux évèques seulement, et non de l'épiscopat - tait l'enseignement écrit de l'église dédié à cette question.

Mais lisez ici le commentaire de 'Denis Merlin' : /////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Et le bien commun de la France dans tout ça ? La moralité, la vérité, la justice et l'amour de la patrie ?

Ce texte fait communiste ne voit que des "frères" sans considération pour les familles, les enfants. Il ne veut pas voir la réalité de la culture. Les pauvres de France ne l'interesse pas.

Mais surtout il nie toutes les distinction pourtant nécessaires : tout le monde n'est pas mon conjoint, tout le monde n'est pas ma mère, tout le monde n'est pas français, tout le monde n'a pas de titre à habiter chez moi, tout le monde n'est pas honnête etc. Si l'on va comme le dit le texte, supprimons tous le droit qui n'est que distinctions quasi infinies entre êtres humains fondamentalement égaux.

Du fait que les humains sont tous égaux dans leurs droits fondamentaux, il déduit qu'il n'y a aucune distinction légitime. C'est un paralogisme évident.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Amis-de-la-poesie-bonsoir-t660-40.htm#38544

Il a fallut que je déniche ça dans une publication très catho très tradi (le CEP, nid de créationistes (c'est tintéressant), n°38) . Les notes de bas de page sont d'eux. C'est un poème d'un anarchiste, de 1945. C'est 'sociétal'. C'est hallucinant, je suppose qu'il vous fera le même effet que moi. Et ça en dit long, tant de préscience, long sur la clairvoyance, sur des 'phénomènes' qui apparemment sont... longs.



Il est écrit sur deux colonnes, ce que j'ai essayé de reproduire ici. J'imagine que ça se lit dans cet ordre, 'horizontalement' (et non une colonne après l'autre), mais c'est probablement libre...



[size=12]Le programme en quelques siècles[/size][size=9]1[/size]
[size=12]Armand Robin [/size][size=9]2[/size]

On supprimera la Foi
Au nom de la Lumière,
Puis on supprimera la lumière.




......................................... On supprimera le sublime
......................................... Au nom de l'Art
......................................... Puis on supprimera l'art.

On supprimera l'Ame
Au nom de la Raison,
Puis on supprimera la raison




......................................... On supprimera les Ecrits
......................................... Au nom des commentaires,
......................................... Puis on supprimera les commentaires.

On supprimera la Charité
Au nom de la Justice
Puis on supprimera la justice.


......................................... On supprimera le Saint
......................................... Au nom du Génie,
......................................... Puis on supprimera le génie.

On supprimera l'Amour
Au nom de la Fraternité,
Puis on supprimera la fraternité.




......................................... On supprimera le Prophète
......................................... Au nom du Poète,
......................................... Puis on supprimera le poète.

On supprimera l'Esprit de Vérité
Au nom de l'esprit critique,
Puis on supprimera l'esprit critique.


......................................... On supprimera l'Esprit
......................................... Au nom de la Matière,
......................................... Puis on supprimera la matière.

On supprimera le Sens du Mot
Au nom du Sens des mots,
Puis on supprimera le sens des mots.


.......................................... Au nom de rien on supprimera l'Homme,
.......................................... On supprimera le nom de l'Homme.
.......................................... Il n'y aura plus de nom,

.......................................... Nous y sommes.




**************************************





1 Écrit en 1945 et publié alors par la Fédération anarchiste.

2 Poète breton d'origine paysanne, mort en 1961. En 1945, Robin venait d'être « épuré » par Aragon (toujours la vieille antipathie des communistes envers les anarchistes !). Mais à part la dernière strophe, marquée par le pessimisme d'une révolte désespérée, ce poème aurait pu être écrit par un chrétien lucide sur ce qu'allait devenir la culture et la littérature d'après-guerre.



/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Christianisme-vs-paganisme-the-final-fight-t1976-80.htm#38547

Christianisme et raison grecque, y a-t-il assez de place pour du paganisme entre les deux ?
Des indications de Benoît Seize, lors de son allocution de Ratisbone en décembre 2006, que nous avons lu, nous...

« Cet intime rapprochement mutuel ici évoqué, qui s'est réalisé entre la foi biblique et le questionnement philosophique grec, est un processus décisif non seulement du point de vue de l'histoire des religions mais aussi de l'histoire universelle, qui aujourd'hui encore nous oblige. Quand on considère cette rencontre, on ne s'étonne pas que le christianisme, tout en ayant ses origines et des développements importants en Orient, ait trouvé son empreinte décisive en Europe. À l'inverse, nous pouvons dire aussi : cette rencontre, à laquelle s'ajoute ensuite l'héritage de Rome, a créé l'Europe et reste le fondement de ce que, à juste titre, on appelle l’Europe. »

et

« Au regard de la rencontre avec la pluralité des cultures, on dit volontiers aujourd'hui que la synthèse avec l'hellénisme, qui s'est opérée dans l'Église antique, était une première inculturation du christianisme qu'il ne faudrait pas imposer aux autres cultures. Il faut leur reconnaître le droit de remonter en deçà de cette inculturation vers le simple message du Nouveau Testament, pour l'inculturer à nouveau dans leurs espaces respectifs. Cette thèse n'est pas simplement erronée mais encore grossière et inexacte. Car le Nouveau Testament est écrit en grec et porte en lui-même le contact avec l'esprit grec, qui avait mûri précédemment dans l'évolution de l'Ancien Testament. Certes, il existe des strates dans le processus d'évolution de l'Église antique qu'il n'est pas besoin de faire entrer dans toutes les cultures. Mais les décisions fondamentales, qui concernent précisément le lien de la foi avec la recherche de la raison humaine, font partie de la foi elle-même et constituent des développements qui sont conformes à sa nature. »

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////


et Denis Merlin (encore lui, cf le blog d'Yves Daoudal http://yvesdaoudal.hautetfort.com/ ) d'ajouter :

"Le christianisme a fait l'Europe et l'Europe a donné au christianisme son "empreinte décisive". C'est une donnée historique et providentielle, c'est la volonté de Dieu.

La langue judiciaire des Romains était le latin. D'ailleurs le droit est romain, si la philosophie est grecque."
////////////////////////////////////// in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/09/29/ils-ne-connaissent-pas-le-latin.html ////////////////

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Sans-vouloir-rechercher-querelle-t2013-20.htm#38550

Penser à la nation, penser d'abord à la nation ne veut pas dire se couper de l'extérieur, ni négliger ce qui s'y passe.
C'est penser à soi et à être soi, qui national est complet, et ainsi par soi penser au tout.
Ma position est donc un peu médiane à celles de Déesse/Kiki sur ce point : je ne m'interdis pas l'universel, du tout, et serait même prèt à fléchir mes intérêts en son nom, mais c'est d'abord en utilisant un prisme capable, la nation, ma nation.
Elle même est déjà complexe et vaste, variée, pour m'indiquer l'universel, mais elle est quand même particulière, singulière, n'a pas de pétrole ou devient aride, ce qui m'oblige au réel et au concret, à me construire des solutions et non trépigner d'envie de 'grand supermarché', qui forcément 'me comblera' grace à ma carte de crédit et ses immenses stocks : ce qui est la perversion de l'empire, l'illusion passive et le caprice.

Je pense à mon être plein et capable, avec tête, bras et mains, jambes et coeur et poumons. De là je peux penser à mon foyer ou au cosmos, c'est selon.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/Etats-Unis-preparent-une-attaque-terrifiante-contre-lIran-t2034.htm#38587

Une chose est sûre est que cette attaque contre l'Iran aura fait beaucoup parler d'elle.
Ca fait deux ans, les gars, deux ans qu'elle est 'imminante'.

Je ne dis pas qu'elle n'aura pas lieu, mais :
Puisqu'elle serait si chère, et si difficile, cette guerre iranienne, pourquoi ne pas commencer par la faire fonctionner virtuellement pour commencer ? Hein ? c'est moins cher quand même, surtout en body-bags... parce qu'en équipement, là pas de problème : ce n'est mme pas du budget de guerre froide, c'est du budget de guerre chaude (Iraq) étendu et augmenté "Iran imminant'... La mèche étant allumée en Iraq, on peut temporiser à loisir, elle ne s'éteindra pas si on veut pas..., et elle indique par elle même le baril de poudre, la suite de évènements qu'on vous dit... Alors, pourquoi ne pas profiter de la situation plutôt que de tout faire pêter prématurément en vrai ? "L'attaque imminante" n'est-elle pas en elle-même 'efficace' ??

Rappellez-vous les livraisons de super-bombes anti-bunker à Israël, c'était il y a 1an et demi déjà, bien avant Liban2006, et l'attaque sur l'Iran était, cette fois-ci ça y est !, "en phase finale."

Sidération, mobilisations forcées, choisi ton camps camarade : la guerre contre l'Iran est là; alors avec nous ou contre nous ?
Hm ?

C'est valable pour les quidam de "l'occident" (soit le world global, même Chine inclue), comme pour les états, pour les grandes compagnies aussi .

(mme remarque, les 'acteurs chinois' obligés de ne pas la ramener trop avec l'Iran sans doute... car braver Usraël sur son terrain d'opinion-shaping, ça, enfin je n'connais rien à Confucius, mais à mon avis c'est très con. La Chine vends sa camelotte à "l'opinion" occidentale (les consommateurs), et quand on est un joueur chinois on doit bien se douter qu'il vaut mieux ne pas chercher l'Usraël sur ce terrain, du discours public. Surtout avec tout ce tintamare et buzz sur-le-net d'attaque sur l'Iran 'engagée.' Joue au con yuitong et tu te retrouve avec un boycott carabiné world en juste quelques clips de Loana et de Johnny opur commencer; puis on fait remuer Elie Wiesel voire Henri Kissinger et hop terminé; l'UE et la North American Union (et oui, chez eux aussi... c'est Washingtonia qui gouverne j'vous dis, l'Amérique réelle n'a plus rien à voir) qui votent des taxes environnement-globalwarming, Drukker qui montre l'exemple et tout et tout...)

Et bien sûr, avec un tel foin, on garde la possibilité d'y aller vraiment, laisser la mèche iraquienne atteindre le baril iranien, vu qu'on ne peut guère imaginer meilleure accoutumance au concept que cette propagande non-stop. Ceci dit, donc, c'est le but de ce billet, tous comptes bien faits ne pas y aller et continuer à vociférer en mettant l'ensemble de "l'opinion" avec un couteau sous la gorge en permance, tout en palpant les contrats et intimidant les pouvoirs divers : pourquoi pas ?


Tout ceci pue les prémices d'un bon gros pouvoir autoritaire 'en Occident' (i.e. partout où l'on mange et où on a de l'eau chaude dans la douche), que ce soit volontaire ou 'la mode'. Et c'est forcémebnt un peu comploté aussi (on réactualise 'ce qu'on peut faire ces années-ci' selon les évènement et 'la mode', ça reste du complot "déterminons notre système de pouvoir (et d'avoir.)")
Cette histoire d'Iran, comme d'Irak aussi, peut se voir comme une répétition générale, et en costume s'il vous plait, en 'tests grandeurs', de la sidération totalitaire, autoritaire du type 'allez à la guerre on détient vos maisons', 'et réduisez-moi cette population on peut pas gerer (tout ça...) sinon', comme Robespierre en sommes... (Jeu de Paume et Emeutes à la Bastille et marche sur Versailles n'étant finalement, sur fond de pénurie de blé contrôlée-pilotée, que des aimables 'répétitions et test grandeurs' de ce que 1793-4 amena. Là aussi, les plans ont été réécris au fur et à mesure, ce n'est pas du pur complot. ) Les esprits, ça existe.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/Etats-Unis-preparent-une-attaque-terrifiante-contre-lIran-t2034.htm#38592

Ce que les autres écrivent...
Encore une giclée inutile d'Ajax. Et fausse.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mardi 2 octobre 07


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Sans-vouloir-rechercher-querelle-t2013-40.htm#38643

éh, Gérard, j'peux en avoir moi aussi de la crédibilité ?

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Que-pensez-vous-du-Porc-Day-t2036.htm#38644

Pourquoi appeler ça "Porc Day" ?

Quelle drôle d'idée vraiment...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/La-prostitution-t2028-40.htm#38650

[quote]Je ne vois rien de scandaleux à ce qu'une fille, de son plein gré, décide de devenir une prostitution grand standing.
La soirée à 3000 euros, si ça lui permet d'améliorer les chances de son gosses, où est le mal?[/quote]

Arf , la question...
Le mal, c'est que l'acte d'amour sans conséquence, ça n'existe pas.

D'abord ce n'est pas comme se chatouiller les doigts de pieds : on peut attraper un gosse. Ca tout le monde le sait, mais ça pointe sur une particularité.

Sinon... Certes il suffit de se forcer un peu... mais ce genre de soumission n'est pas, non plus, sans conséquences. On dit que ça rabesse la femme, c'est vrai, mais ça rabesse l'homme aussi, en lui supprimant 'la chasse', en le castrant d'une partie importante de son mâle effort. Et à coup sûr ça rabaisse la famille, bien plus que ça ne la 'fait tenir'...

Enfin, la 'prostitution grand standing', ça c'est du phantasme de... Bécassine à l'arrivée de la gare Montparnasse. D'abord le boulôt lui-même est tout aussi répugnant, c'est la salle d'attente qui est plus agréable, c'est tout. Ensuite la pute 'de grand standing' a forcément passé par le 'petit standing'... sinon ce ne serait pas une pute, ce serait une demi-mondaine. Sans salaire garanti. Croire à une vie au minimum digne en étant 'pute de grand standing', ou tout simplement croire à devenir 'pute de grand standing', c'est exactement la mentalité de la Bécassine 2007. Combien de Bécassines 2007, aujourd'hui ?? hm ?

Je pose la question.
Et j'y vois du mal...

(Je n'y vois pas forcément la fin du monde ni les flammes rotissantes de l'enfer, mais il est bon de faire le point sur ces choses là, entre le bien et le mal. Ne pas croire que mes considérations ci-dessus 'finiront par s'estomper' ; oh que non, c'est du durable j'vous dis...)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Amis-de-la-poesie-bonsoir-t660-40.htm#38667

Celui-ci je l'ai fait avec mes petites mains.. Il date un peu. ////////////////////////



Le Gros Mur à Sharon
l'Omnivore Sobriquet

Quelle est donc cette enceinte, qui atterre la vie sainte ?
Quelle est donc cette virgule, qui macule, mure et revient ?

La gaine infecte ~ l’implant chacal ~ l’outrant vilain
La corolle sale ~ la cravate louche ~ le carcan pire
Le chalut con ~ le gant béton ~ la ballade sèche
Les grappes de rien ~ le saturnin ~ l’engouement long.

Le lasso pro ~ ligne abrasive ~ la herse huppée
La dalle qui palpe ~ la pelote crade ~ la patte exprès
La colle horrible ~ l’embrasse immonde ~ le tamis près
Palissade chic ~ le séchoir torve ~ l’étui laissé.

Le tourment moche ~ la clôture ivre ~ l’œil laid ~ l’encoche
L’encolure lisse ~ le tourment rêche ~ et long garrot
L’étrange placard ~ le rameau sec ~ l’archipelag

L’ours vert ~ l’ampute sourde
L'âme enclave
L’étrangle
La grappe soude ~ l’accroche ~ la frise
L’anti-cloche ~ l’air nasse
Le fil toxique ~ le collier poisse ~ la raclure boche.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Que-pensez-vous-du-Porc-Day-t2036.htm#38669

Franchement, vous voyez Odile Bonnivard et ses Identitaires lancer une "porc day" pour une action "porc soup" ??
Non mais franchement...

Légitime ou pas (les églises ont droit à des baux spéciaux), la formule retenue est lamentable, ridicule, bouffone.
Le FN et le MNR se montrent bien meilleurs à ce niveau.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

[quote="Bebert"]Tu as raison, stigmatiser et ostraciser les plus pauvres et les plus vulnérables, cela n'a rien d'abject...[/quote]

...complètement fou ?

Ils ne les passent pas non plus au lance-flammes, pendant que tu y es ?

Dingue...
On se croierait sur canalplusse : http://www.dailymotion.com/video/xxyk0_lart-de-la-desinformation-par-canal

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/Chavez-et-Ahmadinejad-s-unissent-contre-Bush-t2003-20.htm

Vous savez que l'URSS a été rayée de la carte ?

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/02/objection.html

[désolé pour la longueur une fois de plus. l'o.s.]

J'ai toujours eu un doute à propos du regroupement familial... un doute ou plutôt une certitude : la certitude que c'est bon, que le fond de l'affaire, est bon.

Je pourrais me remérorer tel ou tel cas de famille de 'la-bàs' qui vit sommes toutes heureusement ici, gràce au regroupement familial, autour d'un papa travailleur immigré de longue date. Exactement le cas qui exaspère, je sais,dans notre famille politique (j'en suis!)

La cellule familiale est fondamentalement bonne, surtout la chrétienne. J'ai donc toujours eu un doute ou un 'frisson' en entendant tel ou tel proche du mouvement national s'en prendre à ce 'Regroupement familial', comme si c'était chose maudite. En meeting ou sur Radio Courtoisie par exemple...

Tout daoudalisant et daoudalisé que je suis, et même daoudalisateur par moments!, je maintiens qu'il y aura toujours quelque chose de spécial, sacré certainement (d'une façon ou d'une autre) sous cette 'notion' ou' mesure politique' de regroupement familial. Elle a permit tant de réalisations de la vie familiale...

Ainsi il est et il demeurera 'pointu' de manipuler cette chose là,
et les évèques et l'Eglise ont raison de s'y pencher,
car c'est bien ce qui convient à la position de l'Eglise dans le monde. Le monde d'aujourd'hui.

Peut-être, nos (2) évèques se sont-ils montrés trop, hm, directifs ? Trop politiciens, surtout dans 'l'opportunité' de leur éclat, et la trop grande précision de leurs indications, quasi législative. Ils ont certainement oubliés de solides objections, ce qui est grave vu le contexte.

Mais il me faut saluer la lucidité des sieurs Lahire et Janva : le point est effectivement profond, et certaines vérités ne peuvent être mises en second.
Place aux politiques, maintenant...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/02/parrainage-de-sans-papiers-a-l-assemblee-nationale.html

RESF, collectif Enfants de Don Quichotte... ces gens ont leurs entrées ce n'est pas possible autrement.
Leurs entrées dans le monde politco médiatique, dans 'le processus auto-structurant' (pas de complôts, hein), dans la pyramide apparement ils y habitent, au sommet...

RESF, c'est à peu près tous les jours sur tous les grands médiats, depuis la rentrée à coup sûr, sans oublier bien sûr les '"revues de presse' où tout ceci est rabacher une fois de plus.... (et oui, c'est cette 'conjonction d'opportunités' qui rend la récente déclaration des (2) évèques sur l'immigration plus que maladroite...)

Voyez, cette simple kermesse, cette simple foire au papillottes de dames patronesses... parainages de SDF (pardons, d'étrangers hors la loi où ai-je la tête!), illico tranportée à l'Assemblé Nationale sous les flonflons et les pince-fesse en interruptions de scéances...
Il faut dire que notre A.S. par les temps qui courent, n'a peut-être plus grand chose d'autre à faire... Et ainsi, bouclant la boucle elle affiche ce qu'elle fut au départ, de son existance : un raout de l'entoinoir ferreux qui se pavane sur notre pouvoir public.

Mais je cause trop...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/Tests-ADN-et-regroupement-familial-logique-kafkaienne-t2042.htm#38753

Et le FN, il a encore tout bon... : http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/02/objection.html

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/02/mieux-vaut-tard-que-jamais.html

Mais non on n'a pas compris..

Bon reprenons : y avait-il des témoins ?
(et oui...)
Bon,
euh,
étaient-ils fiables au moins, euh, j'veux dire, "biens" ? "crédibilizables" hein ?
(non)
Bon, euh, étaient-ils des Chances pour la France?,
des prolos ?,
des eNSeMbLEs2007 ?,
des anti-Poutines, des washintoniens ?
(euh..)
(non)
Bon, y'avait pas de témoins alors, j'attends...
(y'avaient des témoins)
Pas de témoins, pas de cadavre, pas de bévue.

"Steeve Briois est un grand danger pour Hénin-Beaumont, il faut libérer la population de Hénin-Beaumont du grand danger Steeve Briois."


(Quel danger ?)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Que-pensez-vous-du-Porc-Day-t2036-20.htm#38758

"Alors maintenant au lieu de pousser des cris de truies effarouchées devant l’abnégation de jeunes militants courageux qui ne font qu’essayer de soulager la misère humaine et de les traîner devant les tribunaux, vous devriez vous taire, vous faire oublier, parce que votre attitude est écoeurante ! Sachez aussi que les pauvres hères de toutes origines et de toutes confessions n’ont pas besoin de votre indignation, d’ailleurs ils ne vous demandent rien. Plus rien ! Et c’est bien parce que vous vous rendez compte que vous êtes inutiles que vous vous agitez. Que vous brassez… de l’air… du vent mauvais… un vent de révolte !
Mais peut-être voulez-vous tout simplement pousser le peuple Français à bout ?
Si c’est cela, continuez… Vous allez y arriver…Promis !
Rendez-vous le 22 avril 2007.

Jacques VASSIEUX
Conseiller régional FN "
//////////////////////////////////////////////////////////////////////

Mais où ai-je donc lu ça ?

Arf, cochon velu, où donc ?

Pour ce qui est du 22 zavril 2007, faisant suite au fameux 22 navril (2002), et bien oui nous étions là et bien là ! superbe campagne, superbe offre politique ! historique! ; moins nombreux que les héros de 2002 mais plus que les chevènementistes, andouilles, dont hélàs provisiorement je fus, à l'époque. Je vous ressure, ah'm'sieur Jacques, dès le deuxième tour tout en appréciant chrétiennement le sourire large et convaincu du 'pire que Mitt'rand' Jacques Chirac lui-même je votait LE PEN, quand même ! (vieux motard que jamais!)

Pour ce qui est de l'Islam en terrain vague italien , je dirais que la lutte anti-prolétarienne est spirituelle aujourd'hui...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Que-pensez-vous-du-Porc-Day-t2036-20.htm#38760

[quote="ajax"]En Israël, ils utilisent déjà des troupeaux de porcs pour écarter les musulmans de certains sites sensibles comme certaines écoles...[/quote]

"En Israël, ils utilisent déjà des troupeaux" de Christian Zionist pour, tout en leur crachant dessus, gueuler des conneries épaisses sur les bougnoules et se sacrifier sur les routes, 'stratégiques', 'iraquiennes', dans l'espoir fou d'une carte verte. 'Site sensible' nous dit Phalllus Du Cul (euh, c'est Ajax ce soir s'cusez), ou était-ce une école (dont_throw_stones_classroom.jpg) , carte verte "opposable" comme dit l'autre. (l'autre con, avec lequel je n'ai rien à voir.)

"En Israël ils utilisent déjà des troupeaux de porcs", mais je suis sûr que ça écarte en même temps les juifs sincères, alors que les imbéciles adorent ça.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Sans-vouloir-rechercher-querelle-t2013-60.htm#38767

[quote="ajax"]
Voyons voir qui... Aujourd'hui, je vois entrer dans le sillage de Soral et d'E&R :[/quote]

eh oui, toujours du crachat sur les autres.

Chez E&R en tout cas, je ne vois pas y rentrer Ajax.
--qui chie sur la totale et le particulier. d'E&R. Ses textes sur "Massacres Illuminés.net" sont imbéciles (http://www.salutpublic.fr/, si vous arrivez à lire sans écran plasma d'un (1) mètre de large), chûtes de Saint Just mal négociées, et bien sûr nihilistes.
Le cafard du forum, on dirait Dagor Daghora chez fdesouche.com. Sauf que ce dernier au moins assume sa condition de vendeur d'aspirateurs belge.

Enfin je déroule, je ne fais que commenter...

Lui ne fait que vomir sur la pensée E&R libre en bourgeons. Grand danger pour l'usurpeux ça, le possible qui s'ébroue. attention... Hier il a pondu un truc lisible, juste pour espérer pouvoir continuer à l'abri...

Cadenas , crachoir, au secours.

En plus, j'ai déjà écris des truc punks ailleurs. (google ! google ! )

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/Tests-ADN-et-regroupement-familial-logique-kafkaienne-t2042.htm#38776

[quote="thomassxb"]Les droitards, eux, sont toujours englués dans la toile tissée par Sarko, qui a détourné leurs voix au 1er tour.[/quote]

Certes mon bon Thomassxb, qui êtes excellent, une fois de plus.
(lisez ! lisez !)

Mais je profite de cette bonne formulation ci dessus, pour la contester.
Biscotte je n'en entends point parler., de l'objection........
De ces gogos 'frontistes', certes, qui ont ou auraient voté PRÉSIDENT SARKO au premier tour..., de ces gars plutôt volages quoi, il me semble... et bien, plutot, n'auraient-ils pas, largement, remplis les DIX-HUIT POURCENT de l'homme Baye-roux cette année ??
J'veux dire, on cause du winner, PrésidentSarko qui oui a beaucoup phrasé national quelques semaines, et bien sûr de "m'ame Mitt'rand" qu'on va se taper vingt ans (la damnation de la gauche française, s'il n'arrivent pas à l'éliminer rapide ils sont cuits, la honte de l'Occident), mais on a oublié "Sid vicious", le wild punk, la Mayonnaise de Sérielle-Kill, mes deux mains en volonté sur l'affiche, Ah'm'sieur Baye-rou qui a engrangé.. 18 POURCENTS troisième place et de loin, il serait peut-être temps d'en parler.

Parce que "les natios qui ont voté PrésidentSarko au premier tour parce qu'ils pensaient que ce serait le cheval gagnant et utile", et bien, d'après mon voisinage proche et tenancier, messeigneurs de la limonade, titrés ou soupirants, à mon avis ils ont plutôt voté Baye-rou... en masse quoi... vous savez "le Chenènement qui ne fera pas plus de 8 pourcent" dixit le chef... A mon avis je regarderais plutot de ce côté là, quand il s'agit du peuple réel, de la populasse vraie je veux dire, celle avec qui j'ai causé, qui s'est imaginée agir politiquement cette année, et oui...
Le vote utile, fut 'de gouvernement' et donc orange et noir avec pleins de sponsors au pied de l'affiche (des flyers) et donc...

Nous on est pas des anti E&R, mais nous, moi, on sait quand même voir l'élan politique en bas de chez nous...


('nne nuit!)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Apres-le-Venezuela-l-Equateur-t2038.htm#38778

Quand je pense que si on avait mieux voté cette année, on aurait pu, nous la France, en être l'âme la locomotive et même la "latest craze" comme ils disent.

Poutine prudent devant le monument, La parole au pupitre, Chavez ému...

Et oui, Gollnisch et Ajax au comptoir, super... et la beurette et bien on s'en fout.

Ah, quelle défaite.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/02/objection.html

La tribu n'est-elle pas 'une famille' ?

A quand le Regroupement Tribal ?
Et AVEC LES ESCLAVES de fraiche date pendant qu'on y est !! Ne sont-ils point dignes de 'regroupements' ??

Bernard Kouchner, venez mener campagne en France 'sans frontières' pour nous imposer ça !
Aaaaaaaaaaaaaarghh !

Un garçon trouvé sans papier 'sur le sol de la république' et bien sûr 'demandeur d'emploi'... et hop c'est = la tribu obligatoirement importée ?
, et sans 'immigration choisir' svp !!? Ces restrictions ne s'appliquant pas...
N'est-ce point logique ?!

Al Gore ! Liberté réligieuse ! Coutûmes peules, le respect !
Jusqu'où l'erreur ?

Jusqu'où la cécité... Et pourtant je maintiens que le regroupement familial est bon, et que l'Eglise et la société doivent le promouvoir, voire le défendre à tous crins.
Est-ce-que j'affabule...trop ?


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mercredi 3 octobre07

http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Campagne-anti-tabac-t602.htm#38797

Je suppose qu'il faudra ensuite se mettre à interdire l'haleine dans les lieux publics... Ca pue, c'est gavé de bactéries, de dioxyde de carbone et de vapeur d'eau, plus ou moins 'chargée', gaz à effet de serre. Qu'il faut réduire. Et inutile de dire, les tests l'ont prouvé, que l'on peut mourir à ne respirer que ça.
Pas d'église privilégiée auprès du pouvoir public, pas de raison de se priver...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Birmanie-imperialisme-du-PS-et-de-l-UMP-t2009-20.htm#38815

Merci Tatave pour cet article du Réseau Voltaire (si Meyssan en est toujours?), très intéressant. Il éclaire.

Non Donothérase, ce n'est pas la démocratie qui est mauvaise en soi, malgré ses défauts évidents (amoralisme etc.). C'est le culte spontané de l'empire, le service réflexe, culturel probablement, de Washingtonia. L'attrappe-nigauds, l'épouse-imbéciles du moment. Il y en eut d'autres, avant. C'est toujours la même bétise, naturelle comme culturelle je ne sais, qui fait préférer la relation au gros centre unique, qui clignote, au loin, mais qui omnubile, plutôt que le production locale complète. Se ruer sur le lien, doré et charmant, plutot que sur le développement. C'est jouir d'écraser des ousses d'ici parce qu'elles sont faibles, avec le gros baton métal crédibilisé de l'empire, acheté en ses caves hypnotiques là bas au loin. Certes il faut des deux, du développement local et de la communication, il faut savoir aimer les deux. Et en bonnes proportions....
C'est la préférence systématique, quasi réflexe pour l'empire des liens étranges, qui est mauvaise. C'est un déséquilibre.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/L-islam-et-le-mouvement-national-Christian-Bouchet-t1914-20.htm#38824

Relire mon commentaire du 26/9/2007, 16:41, à ce sujet. C'est haut dessus sur cette page.
Je tiens à me désolidariser du caca cuistre et si triste ci-dessus. Mais je l'ai déjà phrasé; lisez je vous dis....

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Birmanie-imperialisme-du-PS-et-de-l-UMP-t2009-20.htm#38833

Moi non plus !

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Sans-vouloir-rechercher-querelle-t2013-60.htm#38842

[quote="ajax"]Je ne fais que ressasser deux messages : premièrement la république n’est pas négociable, deuxièmement, la seule chose qu’on doit considérer c’est que le problème actuel est un problème de lutte des classes et non pas un délire mystique catho-judéo-musulman. Si cette approche, c’est vomir sur la pensée E&R libre, ...[/quote]
Non, ça c'est de la pensée honnêtement exposée.
Je parlais des vomis...

Et c'est reparti:

[quote]...je te remercie pour m’avoir confirmé involontairement ce que je pensais.[/quote]
Je confirme le contraire.
[quote]Que E&R vise à constituer un repère de nazillons tellement antisémites qu’ils sucent la barbe à Ben Laden. Pauvre Soral, il aura même perdu sa création[/quote]
Zéro pensée, du gastrique comme d'hab, on se croierait chez Dimanche Martin.

D'autre part...
[size=18]ROBESPIERRE = HITLER[/size]


Oui j'assume notre histoire, mais ça n'égare certainement pas mon jugement. Je retourne le problème dans tous les sens, je n'arrive pas à trouver une différence politique entre les deux, Robespierre et Hitler. Les Juifs et les opposants, les nobles et les opposants, le projet de réduction de population, pour la meilleure santé des survivants, (par) la guerre sans fin, la guerre à 'tout le reste' etc. Alors, il est où le nazillon ?


ps : 100% d'accord avec ta remarque homme Ajax : il faut faire de la politique.
C'est même ce qu'il manque le plus aujourd'hui dans la société, avec l'église (la moral, le sacré, l'intouchable, qui ne nous appartient pas que nous n'avons pas inventé et qui nous rend, donc, conscient du réel.)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Robespierre-Hitler-t2049.htm#38844

Tiens, puisque j'en causais au passage (ailleurs), autant en faire un fil de discussion. Avis aux amateurs... On pourrait développer à loisir, et détailler, discuter la chose... ou non. Une intéressante définition :


ROBESPIERRE = HITLER



Oui j'assume notre histoire, mais ça n'égare certainement pas mon jugement.
Je retourne le problème dans tous les sens, je n'arrive pas à trouver une différence politique entre les deux, Robespierre et Hitler.
Les Juifs et les opposants, les nobles et les opposants, le projet de réduction de population, pour la meilleure santé des survivants, "l'Être suprème" et son culte, la guerre sans fin, la guerre à 'tout le reste', nouvelle église etc.
Alors, quels nazillons à E&R ?

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Robespierre-Hitler-t2049.htm#38848

[quote="Kamo"]On peut éventuellement le penser mais je trouve que ce genre d'équations simplistes est une insulte à l'intelligence.[/quote]

Ce genre d'équations simplistes ne sont pas une insulte à l'intelligence, au contraire ça la provoque.

Evidemment qu'il s'agit de deux personnes différentes, à des endroits différents. Mais la similitude est frappante, et le rapprochement éclairant, non pas abrutissant.
Stimulant même, et il ouvre de nouvelles possibilités sociétales.

(en apparté je signalerais que le fait de 'rapprocher', d'écrire ou dire, guillemets, 'tous pareils', provoque un réflexe conditionné de rejet dans l'ensemble de notre civilisation gauchiste finissante. Or être à la fois ensembles et surtout 'similaires', gueuler tous un même temps la même chose dans un stade, par exemple, est aussi une forme de... verbe, de réalisation sensée. (à défaut d'être purement 'de la pensée', ou de l'intelligence. Mais je rappelle que la volonté, est une forme de non-intelligence.. Et c'est une vertu (à bonne dose...), il n'y a pas que l'intelligence comme vertu dans notre condition. Notre 'société' est abimée par cette révulsion pathologique du 'tous pareil', tous dans le même sac. Or l'analogie, le rapprochement d'idée, est une pratique essentielle de .. l'intelligence. Et je répète que certaines réalisations, matérielle, sociétales, culturelles, 'd'ambience' même (spirituelles donc), n'existent qu'avec l'homogeneïté, de masse. Penser simplement au chant... (aux chants aux champs !!!) fin de l'apparté.)

Bon ! et bien voilà un premier nazillon qui s'assume. Moi-même je ne le suis point, ma religion m'en détourne efficacement. Mais 200 ans d'histoire de France on montré qu'on pouvait causer positivement avec les nazillons. Ces gens savent travailler au bien commun, y pensent au moins... même si son origine est par eux mal située...

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Robespierre-Hitler-t2049.htm#38877

Et moi je t'offre la scène finale de "Mission to Mars", du même niveau, ça se veut lyrique et c'est ridicule. Je reconnais que le bouquin que tu m'offre véhicule plus, mais tu comprendras le parallèle...
Devrait te plaire...
http://www.youtube.com/watch?v=VG9HqyMvCVo

Mais revenons au sujet, lui est intéressant.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

[quote="ajax"]
Tu pars du postulat que juif = noble, [/quote]
N'importe quoi.

[quote]noble=exploiteur. [/quote]
N'importe quoi.

[quote]Donc par sillogisme si juif = noble et que noble = exploiteur alors juif = exploiteur...[/quote]
Je viens de voir passer un espace vectoriel derrière ma fenètre.

[quote]Voila, la grande classe ! comment en un parallèle véreux et un développement au ras des paquerettes on ressucite le protocole des sages de Sion...[/quote]
C'est toi qui le fait.
Les trois : le parallèle véreux (politique antisémite et politique antinoble sont similaires, et hop "juifs = nobles", ce qui est idiot, même dans le raisonnement pur (ne parlons même pasde la réalité des faits.)), le développement au ras des paquerettes (la foire aux signes égal), et la 'résurrection', de cette vieille chaussette (les Protocoles) dont tous le monde se fout (un bon roman, ceci dit.) "L'Omnivore agite les Protocoles des Sages de Sion", oh comme ça doit être terrible de vivre dans cette boîte... cette mentalité.

Robespierre = Hitler, mais ce sont deux personnes différentes ! le signe égale dit qu'ils sont pareils, mais ce n'est pas identiques mathématiquement ! Enfin ! Tout le monde a compris, et c'est important. Mais de là à faire joujou avec les signes égaux, c'est , hm, 'malhonnète' comme on dit dans les cercles universitaires, et ça tire des conséquences qui n'ont aucune consistance (juifs=nobles, puis les autres...), ça dit des choses qui ne sont pas inclues dans l'enoncée.

[quote]Bon bin je crois qu'on peut fermer hein ?[/quote]
Oui c'est ça, va t'en vouer Robespierre aux nues et Hitler aux gémonies et vérifie ton stock de sainte aspirine.

Fatigue...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mussulini était athée.


Plus généralement, c'est la question de la différence entre monarchie et royauté. Et il y a un gouffre.


D'autre part la concentration des pouvoirs était monstrueuse avec Mussolini (ou Napoléon-Bonaparte, autre monarque), et très relative avec le Louis 14. Il avait le goût du pouvoir personnel oui, mais c'était très encadré. La révolution des oligarques (enfin, environ...), il l'a cassée et c'est cette vieille rancoeur qui tente de l'abîmer aujourd'hui encore (alors que son règne reste très criticable, évidemment. Normalement) La phrase "L'Etat, ç'est moi" n'a jamais été prononcée (cf Jacques Heers, historien (non encarté au PCF, certes), qui demande de se référer à François Bluche "Louis XIV vous parle", 1988), c'est une invention finaude du 19ieme siècle finaud, un entonnoir ferreux sur la tête.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Bref il y a vraiment trop de différences entre Mussolini et Louis XIV.

Par contre la liaison Robespierre = Hitler reste elle consistante. Ce sujet-ci est bouffon.



(quoique... le débat monarchie/royauté pourrait en instruire plus d'un (dont moi ?), mais inscrire "Mussolini = Louis XIV" est effectivement ridicule, tentative bouffonne de noyer le pertinant.)
(mais non je ne suis pas relou, je pose les questions qui font progresser exactement notre position.)


J'en étais à scanner la page 187/8 de "L'histoire assassinée" de Jacques Heers (ed de Paris) pour illustre, la v'là :

L'arsenal des impostures : mots, phrases, clichés et slogans
Les recueils de petites phrases "historiques", à la manière de celui des citations latines des pages rosés de nos dictionnaires d'autrefois, donnent bonne mesure des efforts des faussaires, experts en apocryphes, et de la façon dont l'opinion peut aisément se façonner, au point, là encore, d'embarrasser l'historien dans ses recherches. François Bluche a fait justice de tous les faux généreusement prêtés à Louis XIV (« L'État c'est moi... », « Tel est mon bon plaisir »....)". Mais il en est de toutes les époques, pour exalter le héros accepté ou fabriqué (le "panache blanc" d'Henri IV, T'audace" du misérable Danton) ou, plus souvent, pour démolir ceux que l'on veut noircir à jamais dans l'opinion. Il suffit de bien peu. Les auteurs bien intentionnés et rivalisant d'un beau zèle, rappellent que, le jour de la prise de la Bastille, Louis XVI avait noté un simple mot dans son journal : le mot « rien ». Preuve, bien sûr, qu'il se désintéressait superbement des remous de foules et de la politique en général. Mais ce "journal" était en fait un carnet de chasse ; il était revenu bredouille. L'image du roi indifférent aux souffrances et aux colères du peuple, quelque peu benêt, en est restée. On pourrait trouver quantité d'autres exemples de ces appropriations de légendes, retenues à dessin. : L'Histoire racontée ou enseignée aux enfants s'est faite à grands renforts de sornettes, balivernes et impostures de ce cru. Devenus adultes, ils s'en souviennent ou, plutôt, ils ne se souviennent que de ces âneries, se fortifient d'assurances frelatées et ne s'en remettent pas volontiers.

[size=7]99[/size] F. BLUCHE, Louis XIV vous parle, 1988.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Robespierre-Hitler-t2049.htm#39027

[quote="ajax"]...tu considères que les groupes d'hommes ainsi isolés se valent donc sont égaux. [/quote]

Non.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

[quote="ajax"]si tu dis Hitler = Robespierre parce que les deux ont mis un coup de tranchet entre les opposants et un autre groupe d'homme[/quote]
Pas du tout. Je dis que c'est un élément qui permet de les identifier'. Ce n'est pas une cause directe, encore moins exclusive. J'ajoute que tu fais semblant d'être con.

[quote], tu considères que les groupes d'hommes ainsi isolés se valent donc sont égaux.[/quote]
Non, ils sont mis dans la même position, mais ça ce n'est pas être égal, nio même se valoir d'ailleurs.
Mais pour un communiste, être égal, être mis dans la même case... tout ça se confond. Il faut abandonner cette manière de penser.

[quote]Voila, c'est toute la base de ta rhétorique[/quote]
Mais non ce n'est 'la base', ce n'est pas la cause d'où mon discours découle, c'est un élément. Il n'y a pas implication, le debut ne crée pas l'arrivée, mais pointe vers, ce qui n'est pas une implication. Et elle n'est pas exclusive; ma 'réthorique' existe même si on enlève ce 'prémisse' (c'est comme ça qu'on dit?), lui même faux, par ailleurs. Ce n'est pas une base
D'autre part je ne date pas de 1925 moi, je n'ai aucune idée de comment on fabrique une rhétorique. Je suis enfant de l'école 'moderne', et donc incapable de manier cet outil donc j'ignore tout. Les enseignements utiles à l'E.N., la réthorique comme la couture, ayant été supprimés par des gens comme...

[quote] et elle est digne d'un Eric & Ramsy[/quote]
Wao, c'est qui ceux là ? C'est les Protocoles qui débarquent en soucoupe et platform boots ? J'imagine que c'est une insulte basse et bête. Bravo.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

@ Bordelleur:
Boaf, Napoleon n'était pas 'politique' comme Robespierre et Hitler, il se contentait plutôt de mettre de l'ordre, d'avoir un pouvoir politique propre et lisible. Certes il était entousisate des idées révolutionnaires, mais se considérait plutôt, politiquement, comme quelqu'un qui venait 'faire fonctionner le bazard', 'arrêter les conneries', et 'nettoyer tout ça.' Militaire quoi.
Et en retour, Hitler n'était pas tant militaire que ça. Il ne s'y est mis que sur le tart, en 40, avant il laissait l'armée allemande, qu'il admirait encore, s'occuper de tout ça. Il pensait concentrations, expansions, renouveau 'sociétal', nouvelle civilisation. Comme Robespierre en sommes... C'est avec le plan d'attaque de la France par les Ardennes (et sa suite), présenté par un p'tit jeune inconnu, qu'il est intervenu pour la premièer fois dans la chose militaire, pour imposer le truc. Puis effectivement, il s'y est mis vu qu'il avait fait preuve 'de génie'. Pas vraiment le parcours de Bonaparte. Robespierre pareillement aurait peut-être pu plonger sur le commandement militaire si les circonstances l'y eurent amené.

Bonaparte était un excité néfaste, certes (pas uniquement néfaste, si on creuse, bien sûr), mais Robespierre et Hitler était toust deux des idéalistes, des 'tout politique'. Enfin, pour juste parler de ça. Le détail de leurs choix politiques les rapproche également. (plus que 'le bilan' lui-même dont parle Kamo, c'est 'l'être politique' que je considère.)

D'autre part, l'un comme l'autre n'était jamais tout seuls, et il faut raprocher leurs actions/politiques au sens large, plus que leurs personnalités seules : celles des révolutionnaires 'de 93' d'une part, celles 'des nazis' d'autre part.

Là encore, on voit que Napoléon se contrefoutait de religion (ses bisbilles avec le pape et l'église chrétienne française étaient purement pragmatiques, "cathéchisme impérial" inclu), alors que Robespierre comme l'Adolf étaient pétris de l'importance de la chose, de l'impérieuse nécessité de révolutionner tout ça bien à fond.

Napoléon n'a pas intégré un programme de 'nouvelle population' avec un système de réductions-concentrations des oppositions, par groupes si possible, Juifs ou Nobles ou autres. Certes Napoléon était obsédé avec l'idée d'abattre les têtes couronnées, (qui reviendra avec le Clémenceau de 1917-18 ) , ce qui peut être présenté comme un idéal politique, mais avec les deux autres, la guerre était en elle-même plus idéologique (idéologisée?) : la nécessaire épreuve de force qui révèlera la race supérieure pour l'un, même si 'l'espace vital' était une fin 'pragmatique' aussi... le 'nécessaire combat' contre 'la tyrannie' pour l'autre, à l'intérieur du pays comme de part le monde aucune différence, le sacrifice nécessaire pour construire du mythe, le syndrome du culteux en manque, sacrifier du citoyen pour pouvoir faire de nouveaux hotels, qui de la gueule, 'trempés'. Napoléon faisait ça (la guerre) plus par jeu et vindicte personnelle ('ah celui-la je vais m'le farcir!'), au service d'un drapeau certes oui, républicain certes oui, mais voilà tout... Pour les deux autres, la guerre était un instrument de gestion de populations. Pour Robespierre et le Salut Public, pour que le citoyen ait son bout de terre, son arbre et de quoi se nourir et y faire sa maison, il fallait 'évacuer' un bon tier de la population française (record des différentes 'simulations', qui ont égaillées les réunions du joyeux Comité et dont les compte-rendus (verbatims?) ont été soigneusement archivés...)

Enfin, on pourrait tirer des parallèles en grand nombre j'en suis sûr., entre les deux zozos.. Je n'ai pas préparé ma thèse.
(au fait, l'Université Française serait-elle capable de plancher ou de laisser un étudiant plancher sur ça ? hm ? quand on sait qu'un universitaire a été cassé -à vie - rien que pour avoir fait une thèse sur la Vendée... et apparement l'homme Thundaar en a de biens bonnes sur son compte, aussi. Ce que je veuix bien croire. Fausse université... Voyez aussi ce que décrit Jean-Pierre Petit, du côté des scientifiques http://www.jp-petit.org/) Bref de la matière vous dis-je...

Tenez, c'est plutôt avec le petit Benito que j'associerais le Napoléon, mais lâchement, de loin. Vague association, vague ressemblance, lâche liaison. Alors qu'avec Robespierre et Hitler, c'est bien plus similaire, au point d'y mettre un signe égal.


Enfin, je répète surtout dans ce cas, les rapprochements malgré des contextes forcément différents peut se justifier, parfois ils sont solides, et ne sont certainement pas une insulte à l'intelligence. Laquelle procède aussi par associations d'idées.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Je récuse totalement l'idée que "Robespierre=Hitler" serait une obscénité à la con.
Creusez la question la gars, c'est plus sérieux que ça en à l'air. Evidemment ça remue les poils un peu au début, mais il y a de quoi creuser, et même, admettre...

Je veux bien, vu qu'il s'agit d'une identification brutale, qu'il y aient des éléments qui contredisent ou qui tempèrent, mais le fait de dire que c'est 'innimaginable de connerie', d'y associer toute sortes d'épaisses stupidités, ou de prêter toutes sortes de pathologies mentales à son locuteur, est complétement à côté de la plaque je tiens à l'affirmer tout de suite.

Considérez la chose honnêtement. C'est un peu polémique, ça choque le bourgeois, ça coince probablement aux entournures, mais c'est solide et sérieux.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

idem

[quote="Simplicius"]Soit dit entre nous, t'en penses quoi de ce mot d'un philosophe berlinois assez connu qui affirme que "l'Histoire ne se répète pas" [/quote]

Que c'est une tarte à la crème complètement vidée de son sens.
Je crois que la suite automatique à y ajouter, pour contrer, c'est "L'histoire ne se répette pas, elle bégaye." Ou autre chose de plus finaud, mais ma mémoire diable, ma mémoire ! Il y a aussi la famille des "Si on ne tire aucun enseignement de l'histoire, on se condamne à la revivre sans cesse", et pour tout dire, le fond de ma pensée : l'entropie augmente.
Les verres tombés brisés au pied de la table ne se recollent pas d'eux-mêmes, tout évolue. Et j'en reviens à ce que je répète régulièrement ici : il est à la mode de confondre "on ne peut pas revenir en arrière" avec "on ne peut pas remonter dans le temps." On peut parfaitement 'revenir en arrière', on peut tout à fait rétablir les tramways dans les villes, on peut apprendre aux enfants de 5-7 ans à structurer leur pensée par l'apprentissage syllabique de la lecture (il est là l'intérêt, l'enjeu...), par contre on ne peut pas remonter dans le temps, ça non.
Les centre villes avec les tramways d'aujourd'hui ne peuvent pas être les centres villes avec les tramways d'antant, mais ceux qui décrivent ça sous cet abrutissoir de "On ne peut pas revenir en arrière", sous-entendu (toujours!), "On ne peut pas remonter dans le temps", nous disent qu'il est impossible de penser à mettre des tramways en ville aujourd'hui.
Même chose, d'autres nous racontent qu'aujourd'hui "On ne peut plus" gérer la nourriture dans les cantines scolaires, à l'échelon national, 'dépassé', parce qu'on est en 2007 alors on n'peut plus, il faut passer par l'Europe maintenant.. (cas de Ségolène Royal en 2005)
Et enfin même chose ici, impossible de comparer un 'agriculteur' comme Robespierre avec un 'agriculteur' comme Adolf Hitler, car 'rien n'est jamais pareil'. Tartre à la crème !

[quote]De plus, les circonstances historiques et leur enchaînement se réduisent-elles à la psychologie de quelques acteurs politiques ?[/quote]

Il n'y a pas que la psychologie, il y a les choix politiques, l'approche politique. Vraiment très proches. Similaires.

[quote] mais là t'es super-relou à la vérité[/quote]
Nan j'trouve pas.

[quote]Chacun sa petite mythologie historique mon pote, c'est pas un blème, moi l'histoire qui m'intéresse c'est celle qui s'écrit au présent.
[/quote]
Oh là qu'il me tend la perche :
"Celui qui méprise le passé ne mérite pas l'avenir."
Effrayante maxime qui prend toute sa valeur quand on sait qu'elle est écrite à l'entrée d'un des plus grands ossuaires souterrains de la 1ière guerre mondiale, à Verdun.

Le culte du présent, est un machin que j'ai connu toujours quasi obligatoire qui a pourrit déjà ma vie. Profite de l'expérience de tonton Omni.
Exactement un de ces épouvantails qui durent un demi-siècle et qu'il nous faut abattre en ce moment.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Jeudi 4 octobre07

http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Que-pensez-vous-du-Porc-Day-t2036-20.htm#39094

Moi je veux bien qu'une saine vigueur européenne, telle qu'évoquée par Thundaar soit un moteur de constructions et de salut. Mais négliger l'échelle nationale, telle celle de la France, la croire et la vouloir morte est une erreur fondamentale, dans les idées comme dans le pragmatisme. La Bretagne, l'Europe la dealera à l'Islam sunnite sans problème, la lui donnera en entier elle s'en fout elle en a une cinquantaine en stock. Question de taille... Dans le cadre de négociations continentales c'est très plausible, c'est un peu comme "une mini-mosquée dans un port"; question de taille. La plus grosse n'est pas nécesairement la meilleure. Il faut privilégier la meilleure.

Et peut-être cesser les invocations tapageuses sur sa destruction, sur le mode agitatoir du pavé titrant "la nation est morte ! La nation est morte !" J'ai bien compris que Thundaar veut 'une nation europpéenne', certes, comme la Chine il y a 2000 ans en sommes (son développement s'est alors gelé, tout venait de l'époque précédente, celle des royaumes. L'epmire n'a fait que geler bétonner et tyranniser tout ça. Lire à ce propos le bon chrétien ratzingérophile Dr Minh Dung Louis NGhiem, dans "La royauté primitive : le modèle asiatique", à nos bienaimée Editions de Paris2004.), mais cela reste une échelle d'empire. Trop centralisée pour un territoire - un véritable continent ! - trop vaste, trop numéraire, l'un ne convient pas à l'autre. Mettre l'essentiel des pouvoirs publics dans une telle structure serait une régression affreuse. Cela dit je ne trépigne pas à sa destruction, moi, et oui je sais reconnaitre et accueillir les vigueurs là où elles sont.. Justement. Continentales, régionales.. nationales. (mondiales,comunales.) Alors allons-y pour le mouvement européen, aussi, la grande embrasse; mais intelligemment, hein.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/L-anniversaire-de-Spoutnik-et-nos-medias-t2061.htm#39112

Pour répondre à ton angoissante question Bibi, toujours cette indication :
"Les langoustes n'ont pas de roi, et pourtant elles attaquent en formation."
C'est quelque part dans la Bible.

Il y a dans les rédactions, des sorciers de l'obsession impériale. Rien de plus chiant qu'un sorcier nous le savons bien... Au bout d'un moment la salle de rédaction est obsédée par l'empire. Aujourd'hui l'empire c'est Washingtonia, alors forcément, les exploits des USA, s'y approchent... Ainsi on parle des carottes phillipinnes : oui mais l'empire ? On parle du lait d'uruguay, oui mais l'empire ? on parle de la charue finlandaise, oui mais l'empire ? On parle de l'astronautique soviétique, oui mais l'empire ?

Je m'inflige les mâtinés de France Culture au radio réveil, ce matin ça a été un concert : l'invité était un vrai intéressant et intéressé de ce sujet, l'astronautique soviétique (une formidable épopée, mais savez-vous que l'aviation française a connu une période absolument fantastique entre 1946 et 1958 ?), et en face c'était sur tous les tons de la bouche de tous les mâtinés en enfilade : "Oui mais les médiats américains ?"
(vous pouvez écouter ça sur leur site...)

Langoustes...
L'esprit de la mode, disons, pour faire light so light transparent des bulles fraiches. (et ouvertes, bien sûr, atomisées.)


L'autre façon, 'l'ordo romano' comme j'aime l'appeler en latin de comptoir, c'est le plan précis et ses acteurs disciplinés.
Caché, ça s'appelle un complôt. Il ne faut pas l'écarter systématiquement. Il a son efficacité, même s'il est moins solide aux 'rafalles de perturbations' que 'le processus auto-organisé' décrit ci-dessus (les langoustes.) C'est exactement la faiblesse rédibitoire, éliminatoire, du communisme, du socialisme théorique. Et, je pense pouvoir l'avancer : du marxisme. L'Islam d'une certaine manière a aussi cette fragilité de "l'ordo romano', : pris dans son principe comme ça ça a l'air très rigidifié très solide : ça décrit tout, a réponse à tout blinde tout et c'est en acier. Mais à l'épreuve de la vie réelle, longue et vaste commes les continents et les siècles, ça ne tiens pas, ça brise. De même, le socialisme réel parait parfait pour un camp scout en montagne, de trois ans éventuellement même : mise en commun et gestion rationnelle de la bouffe, dortoirs sécurisés bien construits et bien placé, communs. Comité compétent qui dirige. Mais c'est, précisemment, anecdotique. Ca ne tient pas ce bel Ordo Romano à l'épreuve des 'rafales d'évènements' (qui génèrent des conséquences évidemment.)
Il n'empèche qu'un limitant ses ambitions et son champ d'application, 'l'ordo romano' est très fort. Pour attaquer une banque par exemple, ou batir un pont. Ou noyauter des 'centres de décision'.. Il n'empèche aussi que 'la mode' ou 'les processus', sont plus adaptés aux choses complexes, comme, une société, un pouvoir politique, une durée. Il faut des deux.



Je modulerais quand même la remarque de Kamo : il me semble au contraire, que 'les médiats' ont fait tout un foin, des exploits soviétique de l'époque. De spoutnik un petit peu, oui, ce n'était qu'un début, qui a surpris même les "réthoristes" du suprem Soviet.
(rappelons que le Parti communisme exerçait une véritable dictature intellectuelle en France, et ailleurs en Europe dans ces années, et, dans une mesure appréciable (moindre), aux Etats-Unis. La soviéto-philie était très présente aux USA 'intellectuels' et des médiats, dès les années trente bien sûr, mais aussi ensuite, jusque la fin des années soixante mi 70s, où son aspect subversif d'un seul coup cessat d'être attractif.. mais pourquoi donc ah m'dame ? Pourquoi donc ? (parce que le pouvoir était jugé 'pris' et non plus 'à prendre', même si c'est forcément flou cette notion, et nous sommes depuis dans l'empiro-philie croissante, washingtonienne.) Spoutnik certes fut reçu discrètement à l'époque, mais il n'avait pas été envoyé sur de la grande propagande non plus, presque en catimini. La célébrité du truc est venu progressivement, petit à petit. Mais pensez à Gagarine...


Bon à part ça j'ai prévu de vous lâcher un peu mes chers camarades... Pour les quelques jours qui viennent.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/En-quoi-Alain-Soral-est-antisemite-t2052-40.htm#39116

La fixette en question, c'est la subversion.
Aujourd'hui l'antisémitisme, dans une version intelligente (et donc pas de l'antisémisme, qui est une forme de connerie de quelques côtés qu'on le retourne), est subversif.
Ni Soral ni E&R ne peuvent résister à ça. C'est leur point faible, le culte de la subversion.

Moi je suis un progressiste, un jardinier. Oui, il faut parfois dégager des allées, faire de la place, donner de l'air arracher la fourrache qui étouffe l'oeuvre et discriminer les pousses... A coups de pompes pourquoi pas : mais ça reste du jardinage, pas de la subversion de mon pré, ni du champ agricole voisin, pas même de la subversion de la bretelle d'autoroute qui prend sa place. Jambe gauche, jambe droite...


La 'formation juive' existe de fait, est-ce qu'il y en a plusieurs qui s'unifient, ou alors qui restent franchement distinctes voire hostiles ?, je ne sais. D'ailleurs ça change. Svp veuillez rangez vos réflexes eT La dIveRsiTUDe On ESt tOuS dIfFÉreNtS nOUs aLoRS, je sais bien, et gardez aussi vos mentalités Protocoles (quel complôt ? quels ordres ?). Alors sa relation au discours dominant et washintgonien, la 'formation', et au monde de fonctionnement capitaliste pur, font qu'ils se conviennent et que l'un charpente l'autre. Alors quand on se la pète 'subversif', hein, concluez...

Bien que facilement critique voire poête à mes heures, je suis peut-être le moins judéocentré (phobique ou pompom boy) du forum. Il est exact que sur de nombreux points je m'y oppose. (exemple : la supériorité de la nation sur l'empire, de la chrétienté vraie sur cette 'réaction cathophobe' qu'est le judaïsme moderne) Il est exact cependant que "jen suis', en temps que Helléno judéo romano chrétien, incarné en Europe.

Il n'est pas complètement inutile de proposer un fil de discussion sur ce thème : antisémitisme et E&R; c'est juste une certaine impression de déjà vu...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Maurras-t2050.htm#39118

N'ai jamais lu.. J'ai acheté un livre que j'ai chez moi, pas encore lu...
Mais il me semble que ça devrait me plaire.

Un poète royaliste français, pétrit de catholicisme et sourd comme un pot !

Tout ce qu'il faut pour plaire. (Pour la musique, je serais plutôt Seeds Who) (ou alors les chants grégoriens... mais c'est PLUS que de la musique ça.) J'en connais, ce qu'en ont concacré les nombreuses émissions de Radio Courtoisie dédiée à lui : son parcours ses idées, et surtout ses citations... à tomber par terre !
(du genre : "Le desespoir en politique est une sottise absolue.")


Voilà c'est un peu comme avec Marx, je me méfie du monument et de la massue, je préferre cultiver mes doutes pour le moment.

Serait ravi de voir ce fil s'étoffer de conseils de lectures sur lui.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://www.fdesouche.com/?p=119

J'ai entendu ça hier en direct...

J'avais déjà surpris une conversation de la même teneur il y a un mois dans une libraire qu'on aime bien (parisienne, pas loin de la statue de Charlemagne.)

Putin de 2007...

Mais on n'a pas encore perdu. Nos prières, Serge en est très sensible on peut en être certain. Voyez ce qui se passait pas plus tard qu'au mois d'août : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/08/quand-la-prire-.html

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://www.fdesouche.com/?p=121#comment-2854

"Par ailleurs, le tribunal de grande instance de Nantes devra donner son aval [...]. Il statuera « sur la nécessité de faire procéder à une telle identification »."

Ah ! ah ah ah !
A vue de nez, en une semaine de promenades, Nantes est un nid de francmacs ultras.
La ville est complètement traumatisée.
Le palais de justice est un truc tout neuf, immense, tout noir, tout seul face à la Ville, à la place d'anciens docs. Look prison, que des cages et des barres carrées grise anthracite ou noir, et sol simili laque de Chine. C'est tout noir. Au plafond, toît terrasse interdit au public avec des arbres plantés. Verts. Des petits zoiseaus probablement, espace collation et tout... C'est là que l'élite qui s'y croit prend conscience qu'elle est l'élite, la première à profiter du vert les zoiseaux, du nirvana franc-mac que la herse hideuse en dessous pour les 99% de la population 'contribue' à mettre en place... Il est prévu, je suppose, que les pourecentage évoluent, si les rènes sont tenues suffisement longtemps.

C'est plié, le machin se fera un plaisir de "statuer que les identifications ne sont pas nécessaires" à chaque cas ou presque, après deux mois de délibérations aux tarifs consulting bien sur; et avec le préposé cravate rouge à la télé régionale qui explique tout ça en direct de la place "de la repentance de la traite négrière", à moins qu'il ne s'agisse du cours "des cinquante otages", fusillés par les nazis bien sûr (et communistes tous, les autres ne comptent pas), l'artère principale de la ville. (je vous dis pas l'effet, quand la voix numérique du tramway vous énonce l'arrêt que tous le monde attend : " Cin-Quant-To-Tages " suivit de son vent métallique... La première fois j'ai failli surgeler sur place.)
Sans compter que du point de vue médical, avec ces test 'tous remboursés par l'état, il va y avoir une sacré pompe à fric aussi... Autant qu'on veut... Quand vous entendrez démarrer une campagne de comunication sur "les enfants illégitimes des marins français à Pondichéri (Inde) pendant l'époque coloniale, vous saurez pourquoi. Et le 'Tribunal de Grande Instance de Nantes' statuera cette fois-ci que oui, il faut procéder aux tests à "tous les demandeurs crédibles"...
"Pompe aspirante" tu l'as dit...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Christianisme-vs-paganisme-the-final-fight-t1976-80.htm#39278

(encore un lien riche : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/10/retrouver-les-v.html )

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Retrouver les valeurs de la droite nationale


Bernard Antony est interrogé dans le journal du MNR, Le Chêne :


"Selon vous, quelles sont les conditions à réunir pour que la droite nationale renoue avec les succès ?
BA : [...] Il faut reconstruire d’abord dans la clarté des valeurs et exigences fondamentales de la droite nationale et sociale, à savoir le respect de la dignité humaine, le refus de la culture de mort, la défense de l’indépendance de la France dans une Europe des Pactes, la défense des libertés positives, la remise à sa place du seul pouvoir scandaleusement absolu aujourd’hui : le pouvoir des juges n’ayant de limite et de comptes à rendre ni devant Dieu ni devant les électeurs."

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Est-ce païen ou catholique ??

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Robespierre-Hitler-t2049-20.htm#39280

@ simplicius :

J'ai rien compris.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

C'est bien pour tout ça qu'il faut abandonner la liaison Napoléon et Hitler.

C'est Robespierre = Hitler qui est intelligent.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Marxisme-de-droite-et-PME-PMI-t2066.htm#39292

[quote="ajax"]l'essentiel des PME actuelles sont dans le service et le tertiaire. [/quote]

C'est une catastrophe qu'il faut rectifier urgemment.

Je refuse de raisonner sur ces bases condammnées.

(et n'oublions jamais les paroles éternelles du bon ultra-khmer mid-seventies Georges Pompidou : "une nation, pour être durable, doit produire chez elle au moins tiers DE TOUS ses besoins, qualitativement. Le reste peut se négocier à l'import export, capitalistiquement." (je paraphrase de mémoire.)) Aujourd'hui, si un catho osait écrire ça sur un forum soralien sans zantraves, il se ferait tuer illico pour 'extrème droitisme traditionalist characterized.'

Je suis encore émus de toutes ces merveilles étalées gratuitement à nos yeux éclairés (i.e. catholiques) mouillés par Kiki le Terrible.
Je prépare un complément bougez pas.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Vendredi 5 octobre07


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/En-quoi-Alain-Soral-est-antisemite-t2052-80.htm#39323

Remarquons que le sujet du fil ne questionne pas si Soral est antisémite.
A chaque post ça en fonce donc uu peu plus l'impression... que Soral notre gourou poilu est antisémite.


C'est intéressant de discutailler certaines déclarations, positions politiques, mais je n'arrive pas à imaginer un dragueur et viveur comme Soral, antisémite. La réalité oblige.
Quand aux 'affreux masturbofrustrés qui pullulent sur ce forum et à E&R', je suis comme Kamo, j'ai tendance à écarter tout ça en bloc. A la Marchais Kroutchov. On a mieux à penser, le reste n'est que provocations, rèves éveillés de ramener tout débat sur cette question. Pour moi c'est à peu près nul.


D'autre part : Le Pen dans les années 80 quand il a émis la locution "juiverie internationale" ignorait ou refusait le tabou hirsute sur ce mot "juiverie"; il parlait de "communauté juive", c'est exactement la même chose, rigoureusement.
Le Pen est d'une génération qui, ayant, lui, résisté à la dictature interllectuelle de la pensée communistophile en France pendant toutes ses décennies de jeunesse, s'est completèment blindé; et est parfaitement imperméable flip nervo-fécal glandouillé à l'énoncé de certains mots 'interdits'. De plus dans la France des années 80, l'archi domination des maitres du discours n'était que débutante

(le fameux "On a gagné!" de Jacques Séguéla, avec sa campagne gratuitement non-sensée, donc oppressante, de l'AX "Révolutionnaire", du 'surréalisme appliqué' avec une tête de môme chinois à peine terrestre (les yeux à 10 centimètres l'un de l'autre), rien à voir donc, infligée pendant des mois sur tous les panneaux (les 4x3 qui ont eux aussi sallement 'révolutionné' notre clapier au même moment, rappelez-vous leur nombre a été multiplié par cinq, ou dix, tout en standardisant le format et en standardisant les afficheurs aussi (ceux là même qui refusent tous (ils sont 3 environ, virgule 5) les affiches du FN, depuis toujours... Un 'effet de mode' probablement...); quand on a 14-16ans on remarque très bien ces choses là, et leur importance. Je ne parle pas du métro parisien bien sûr, mais de 'ce qu'il y a autour'), ce même cri de victoire, cette même tête surréaliste insensée, ce même geste de dominant, (c'est le Séguala lui-même qui l'a dit et écrit, publiquement un peu plus tard), balancé en masse uniformément et pendant des mois sur tous les horizons de France.)

... archi-domination du discours multimédia omniprésent donc, que nous connaissons bien maintenant (de la télé aux prospectus de promo sur les nouilles, mêmes 'impressions')(zéro croix chrétiennes au coup des femmes par exple, depuis une bonne décénnie+, j'ai dis : ZERO), qui n'était que débutante alors, Le Pen l'ignorait et de toute sa vie déjà bien faite avait toujours cagué dessus, inflexible. Le Pen utilisait un mot souffré parce qu'il pensait pouvoir encore maitriser le souffre et que la meilleure défense, c'est l'attaque.

La communauté juive existe, toute EndIVeRSiTUdE certes, en diaspora remarquablement, et le fait de la désigner d'un mot unique et global est 'interdit', immédiatement rélié à la Shoa et à la Sncf (même les Sud-Africains 'sont coupables'.) Quand on est politique on parle des gens, des pouvoirs, des communautés constituées et de leurs conséquances, actives ou mêmes passives, des sytèmes et des articulations de pouvoirs dans la société existante. Le mot sentant le souffre n'était point 'tabou' pour toute une génération dite "d'acier."
C'est d'ailleurs à cette époque - voire avant aussi - que de nombreux ex résistants ou combattants de la France libre ont rejoint certains ex vichistes (ou sympathisants) au Front national, sans qu'il soit besoin de la cheftaine Soral pour leur fournir de l'assistance psychologique monchouchou, là où aujourd'hui beaucoup sont 'révulsés' par "l'obsession palestinienne" d'Alain Soral. Soupçonnable du sceau " 'antisioniste' ", hein, matez la finesse gastro-fromage de l'expression. Je pense que cette ère de flip juifiste est en train de terminer, et que l'on commence à parler, d'autre part, de "Krach médiatique."
Hmmmmm.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Soral-Identitaires-A-lire-t2067.htm#39332

[quote="Lepante"]Malheureusement une partie des "nationaux" ne veut pas voir la vérité en face, d'où de gros problèmes en perspective au FN où une partie des adhérents partage complètement les idées des Identitaires et réclament "le retour aux fondamentaux", entre autres l'idée de renvoyer chez eux tous les étrangers et d'avoir une France bien blanche, bien chrétienne (bien entendu catholique), bien pourvue en bébés etc...[/quote]

Un représentant de la 'vieille branche', un pur et un dur, FN, invité chez Béketch l'Ultracatholiquededroite en plus (et volontier chambreur des autres races), ROGER HOLLEINDRE, écoutez-le donc expliquer exactement... la position d'E&R telle qu'exprimée par Marc Georges ! :
http://www.francecourtoise.info/radio/index.php
(descendez à "Entretien avec Roger Holleindre" en bas de page le 14 mars. Et y'en a une heure !)
Voyez que la position 'd'une partie des adhérents du FN' est vraiment minime, et que vous fantasmez (encore) pleins tubes sur le soi-disant archaïsme du frontiste de toujours. Je ne pourrais pas vous l'expliquer mieux que Holleindre. Ecoutez-donc.

Et priez pour Serge de Beketch, l'excellent. Avec lui ça marche vous savez...


Je ne me souviens pas trop du texte de Fabrice Robert que j'avais lu gràce à John (qui a raison : pour ce qui est de l'Islam de France mieux vaut en discuter sur le fil consacré à ce sujet
(et ma position http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/L-islam-et-le-mouvement-national-Christian-Bouchet-t1914-20.htm, le premier (long) commentaire, qui dit qu'il faut ce soucier du contenu de l'Islam (c'était aussi exactement ce même propos que j'ai objecté à l'UDT à la fin du discours de C.Bouchet... avant de faire la connaissance de mon copain au pseudo 'Elias' chez fdesouche, l'Arabe barbu musulman 'visible' qui fait tant jaser..., nous nous appréciions depuis des mois par nos commentaires respectifs chez desouche, et nous nous le sommes redits, sans rien changer de nos 'choix' que nous savons bien conçus, voilà qui j'espère recadrera le délire 'Hii les cathos!!', 'Hii les zidentitaires!!' qui secoue ce forum et que je compte calmer) qu'il faut se soucier du contenu de l'islam dis-je, pas uniquement de 'sa sociologie' en France, encore moins se cantonner à l'Histoire de ses rapports avec les nationalistes français, meilleure façon d'évacuer le problème, réel. En un mot : amis marxologues considérez cet autre exemple : que l'Islam a pour projet social de créer une classe possèdant le monopole des armes de poing, les mâles musulmans, à tous les coins de rue et surveillant par tous les trottoirs que les non-musulmans sont bien désarmés. Je n'affabule pas, c'est un point précis et nécessaire de ce qui n'est pas simplement 'une croyance', mais un totalitarisme théoprolétarien.).)

Mais la question de survie de 'la race française' , quelque soit le très flou désigné sous cette dénomination ('Bretons' ? 'Européens' ?), notre peuple et sa pérénité quoi, se pose.
Ce n'est pas la peine de tourner de l'oeil si 'une certaine partie' des natios y pensent et s'en préoccupent. Moi ça ne me pose pas de problème d'y penser, après c'est vrai que la délicate question ouvre bien des options sur lesquelles on pourrait différer. Mais nettoyez-vous les yeux : ne glissez plus le problème sous le tapis, et vous verrez que les cathotradidelultradroitedesroyalobébésrosescathos ne posent aucun problème réel. Seuls deux-trois excités qui veulent absolument en découdre avec Le Pen sont hostiles. Il y a une logique de subversion du mouvement par le régionalisme, ok, mais très peu 'd'agents.' Les positions des zidentitaires et des ultracathodelultradroitetradi sont fondementalement bonnes. De même que des hommes de "l'option chinoise" tels Thundaar (la constitution d'un empire européen et l'écrabouillage de ses nations), ont une vertu propre à apporter au mouvement 'national', celle de la civilisation attribu propre de l'échelle continentale, européenne dans ce cas. Tout le reste, tous ceux là, simplement, réfléchissent.


Les problèmes existent. L'islam est politiquement un problème. (et non uniquement une question d'immigration, comme l'écrit Marc Robert, une erreur (sur un texte globalement bon il me semble) qui me fera réagir spécialement ici ou sur le site (là où on peut mettre des commentaires, à No-media ?) quand j'aurais le temps.) La disparition de la race française, même si les mots sont excessifs ('race', 'disparition'), est un problème. Ces deux problèmes sont d'aujourd'hui. Et je ne vois pas pourquoi "ça coincerait" entre E&R et ceux qui considèrent ces questions.


Quand à moi, je le répète, l'offre politique du FN cette année était exactement ce que je souhaitais (dont la position sur l'avortement par exple (on agit d'abord sur le terrain et on fait un référendum sur les grands principes ensuite, à la fin), sur la famille et même sur la religion ("la vie"), puisqu'on est en république.), et cette offre est remarquablement exposée et défendue, sur les points ici sur ce fil et par Marc Robert, par Roger Holleindre.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/En-quoi-Alain-Soral-est-antisemite-t2052-80.htm#39335

[quote="Kiki"]Ca m'étonne pas que les personnes juives désirent un pays où ils peuvent vivre en paix. Comment leur reprocher. Tout être humain logique avec lui-même en ferait autant.[/quote]

Si l'état d'Israël avait existé, même avec sa puissance actuelle dans les années trente, la seconde guerre mondiale se serait déroulé exactement pareil.
Voilà qui recadre en tantinet la 'nécessité' de l'entité sioniste, citadelle raciste jetée comme une plaque de béton sur la terre sainte gorgée de civilisations de peuples et de merveilles sans discontinuer depuis des millénaires. J'énumère : ouverture des hostilités et déclaration formelle de guerre dès les premières lois antijuives du régime nazi, manoeuvre ensuite pour amener les grandes puissances à la guerre avec le troisième reich, par le jeu des diasporas et des entrées ça et là dans les ambassades et autres; exactement pareil ! ... et légitime très certainement.)
Quand on vit "parmi les nations", un état constitué quelque part (est forcément mince et) n'est pas une garantie ni un outil très efficace en cas de pépins, là où on vit (c.a.d parmi les nations.) Il suffit de considérer le cas le plus énorme, la 2ième GM, pour le réaliser.)

Oui j'estime cependant que la juiv.. euh, le Peuple Juif constitue une entité suffisemment identifiée pour se construire un état.
Mais tout ceci c'est de la question sioniste, qu'il ne faut pas confondre avec celle de l'antisémitisme, et dont il est question sur le fil consacré ("Qu'est-ce que le Sionisme?"). J'y ai mis une unique et simple contribution; peut-être faudrait-il y ajouter que pour moi l'Israël 'de là-bas' devrait plutôt se constituer comme région au sein d'une "Grande Palestine", plutôt fédérale ou confédérale, comprenant une certaine partie de la Syrie, le Liban, la Jordanie, l'archipel 'palestinien' et une bonne partie du Sinaï. Avec Jérusalem soit comme capitale fédérale, soit, telle Kyoto, comme simple 'capitale culturelle.' C'est l'option que permet le mouvement 'One State', le seul qui offre une solution solide, enracinée viable et juste. Et si évidente... Et même si enthousiamante !
Où l'on voit là encore les vertus supérieures de la nation (bien comprise; QUELQUES régions distinctes mais naturellement combinables, avec haute visée possible) sur le gnagna type eurorégionaliste, nioumiddleEastan et autres...
On aura un pays formidable avec ses identiés fortes et mondiales, ses chemins de pélerinage sûrs et ouverts (le seul et unique but des croisades il faut le rappeler, 'croisades' qui ne s'appelaient même pas comme ça à l'époque), ses lycées chrétiens, ses mosquées rafinées (oui!), toutes sortes d'apports et 'implantations juives' aimant leur pays, ses montagnes et ses déserts, ses ports et les batons secs qui fleurissent. Et la juiv.., euh le Peuple Juif continuera la vie qu'il s'est choisie, à savoir occuper les quartier proches des centres de pouvoir de par le monde, et 'se' cultiver.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Aktu-f8/Marine-Le-Pen-victime-d-une-grave-agression-t1979-60.htm#39344

On annonce un "krach médiatique".

Les valeurs côtées n'ont plus rien à voir avec la réalité. La surproduction est merdique, tout se déprécie mais s'auto-apprécie cher, à côté de la plaque de plus en plus et s'interdisant toute remise en cause réelle par son fonctionnement propre, qui est mensonge, à la place de la vérité, les besoins restent énormes, insatisfaits, et les perpectives cosmiques... que le système en place interdit de son fait.
Krach...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Marxisme-de-droite-et-PME-PMI-t2066.htm#39349

Dans le fil http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Sans-vouloir-rechercher-querelle-t2013-80.htm#39333 , mais ça correpond mieux à celui-ci :

[quote="ajax"]
EDIT -- et puis tiens, pas plus tard que ce matin j'ai organisé une réunion machine à baffes au sein de mon groupe de PME (en fait, le groupe en question est un monstre mais la division dans laquelle je suis comporte 4 sociétés d'environ 100 personnes - des PME quoi).

Donc ce matin j'avais les 4 DG de ma division face à moi et 2 avaient des griefs à mon encontre alors que j'avais fait mon boulot de coordination. Ils ont cru m'impressionner parce qu'ils sont DG mais je leur ai marché dessus en leur mettant la vérité en face. Les mecs m'ont dit "si c'est vrai je vais devoir prendre des mesures à l'égard de mon personnel"...

Précision, on est sur un projet colossal pour la division - 20 M€ - (dont je suis le responsable), les mecs de ces sociétés censés bosser pour moi font déjà 18 h/jour uniquement pour leurs autres boulots parce que ces enculés de DG n'embauchent personne pour les soulager. Les mecs n'ont pu bosser pour moi parce qu'ils sont dans l'impossibilité de consacrer une heure de plus par jour... et ces autres fils de pute roulent leurs mécaniques devant moi les menaçant de leur "couper la tête"...


Haaa ils sont beaux ces fils de pute qui oppriment leur personnel et veulent les dégommer parce qu'ils n'en font pas plus que ce que leur putain de physique leur permet....


Note que c'est une anecdote, mais, par expérience, je peux te dire elle est représentative d'une frange non négligeable de ces fameux petits patrons de PME tous chétifs... Je ne généraliserai pas.[/quote]

Il sont mal élevés c'est surtout ça !

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/C-est-quoi-le-sionisme-t1391-320.htm#39357

J'avais quelque chose à ajouter sur la question p/r à mon commentaire sur ce sujet et je l'ai fait dans le fil du clavier à "En quoi Alain Soral est antisémite?", alors je le colle ici j'y tiens beaucoup.
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Oui j'estime cependant que la juiv.. euh, le Peuple Juif constitue une entité suffisemment identifiée pour se construire un état.

Mais tout ceci c'est de la question sioniste, qu'il ne faut pas confondre avec celle de l'antisémitisme, et dont il est question sur le fil consacré ("Qu'est-ce que le Sionisme?").

J'y ai mis une unique et simple contribution; peut-être faudrait-il y ajouter que pour moi l'Israël 'de là-bas' devrait plutôt se constituer comme région au sein d'une "Grande Palestine", plutôt fédérale ou confédérale, comprenant une certaine partie de la Syrie, le Liban, la Jordanie, l'archipel 'palestinien' et une bonne partie du Sinaï. Avec Jérusalem soit comme capitale fédérale, soit, telle Kyoto, comme simple 'capitale culturelle.' C'est l'option que permet le mouvement 'One State', le seul qui offre une solution solide, enracinée viable et juste. Et si évidente... Et même si enthousiamante !
(see : http://www.odspi.org/ )

Où l'on voit là encore les vertus supérieures de la nation (bien comprise; QUELQUES régions distinctes mais naturellement combinables, avec haute visée possible) sur le gnagna type eurorégionaliste, nioumiddleEastan et autres...
On aura un pays formidable avec ses identiés fortes et mondiales, ses chemins de pélerinage sûrs et ouverts (le seul et unique but des croisades il faut le rappeler, 'croisades' qui ne s'appelaient même pas comme ça à l'époque), ses lycées chrétiens, ses mosquées rafinées (oui!), toutes sortes d'apports et 'implantations juives' aimant leur pays, ses montagnes et ses déserts, ses ports et les batons secs qui fleurissent. Et la juiv.., euh le Peuple Juif continuera la vie qu'il s'est choisie, à savoir occuper les quartier proches des centres de pouvoir de par le monde, et 'se' cultiver.
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/En-quoi-Alain-Soral-est-antisemite-t2052-80.htm#39362

[quote="Geser"][quote="l'Omnivore Sobriquet"]Si l'état d'Israël avait existé, même avec sa puissance actuelle dans les années trente, la seconde guerre mondiale se serait déroulé exactement pareil.[/quote]

Dis, "SI" on met Paris en bouteille on pourra le boire ?[/quote]

Les commentaires chez françois desouche sont beaucoup plus drôles, beaucoup plus fins, beaucoup plus péchus, plus instructifs aussi, beaucoup plus libres, beaucoup plus honnètes qu'ici.

Tenez : http://www.fdesouche.com/ , pratiquez la chose un bon trimestre, ça forme.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Ce fil ne devrait pas s'appeler : "En quoi Alain Soral est antisémite ?" ,
mais : "En quoi Alain Soral serait-il antisémite ?"

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/C-est-quoi-le-sionisme-t1391-320.htm#39369

[quote="totalite"]De qui parles tu ? [/quote]

De tous ceux qui se prétendent Juifs, et qui sont acceptés comme tels par la jui... euh, la communauté juive.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/une-fiscalite-ER-t2077.htm#39420

('té j'avais commencé avec juste 5 lignes en vue... Désolé les camarades, c'est mon défaut.)


Quelqu'un avait dit aussi : réduction de 10% de toutes les dépenses publiques, sans distinction.

Même les services de santé ? Même les services de santé. 10 % comme tout le monde.
Même les centrales nucléaires ? Même l'EDF, elle se débrouille de façon responsable avec l'argent qui lui reste.
Mêmes les trains ?, les controleurs du ciel ? Pareil, on coupe tout et les responsables restent responsables. S'il faut pour garantir la sécurité dans ces conditions 'couper 20 % des trains', coupons 20% des trains.
Même l'armée ? Même l'armée.
Même la police ? Même la police. Même la justice.
Même le service publique de progrès égalitaire dans la république (l'Education Nationale) ? Pareil.
Même la dotation à France Télévision ? Aussi !
Même 'l'exception culturelle' ? Je veux mon n'veux...
Même les salaires déjà ultra bas et incompressibles de tous les fonctionnaires ? Oui. Surrendettements et cessations de paiements suivront hélàs (loyers...) Il faut espérer l'éviter par des mesures d'accompagnement (sur d'autres plans) pour éviter non pas un krach généralisé, mais les problèmes (personnels) les plus douloureux. Mais le chiffre reste : 10% pour toutes les dépenses de l'état (des 'pouvoirs publiques plus exactement : communes régions sont des nids à dettes aussi.) On verra des gens très pauvres et fonctionnaires...; mais attention, aucun licenciement non plus. Notons que les 'commerçants des fonctionnaires', ceux, privés, chez qui ils dépensent leurs argent, verront en contrecoup leur chiffre d'affaire baisser aussi (un peu.)

Tout le temps ?
Mais non. Bien sûr que non. Le machin décrit ci-dessus est un jeûne. Une mono-diète disons. Ca va purger les toxines grave ,ça oui, et le système étatique va puiser naturellement dans ses graisses. Le but n'est cependant pas celà, pas plus qu'il n'est question d'espérer des miracles de 'graisses miraculeuses' qui fournissent tout ce qui manque, que ça passe sans heurts, tout seul grace aux réserves de graisses : le but est de le faire quand même, en tenant bon. Malgré les manques, qui vont manquer. C'est évidemment provisoire, certainement pas un projet de 'nouvel état' (comme le sous-entendent les ultra-libéraux qui je crois sussurrent cette idée...) : c'est une diète je vous dis, un vrai jeûne : personne n'a jamais dit qu'arrêter de manger constituerait un nouveaux mode de vie. Il faut tenir, à mon avis un ou deux ou trois ans. En fait, théoriquement il faut tenir 'jusqu'a ce que la brioche commence à fondre'. C'est à dire qu'il faudrait tenir jusqu'à ce que le service annuel de la dette fonde, commence à fondre.

Au fait pourquoi 10% ? Pour rien, comme ça... arbitraire. A vue de nez quand même, c'est à la fois consistant et supportable en l'état. Aussi con que de choisir lentilles plutôt que nouilles pour la paire de semaines mono-diète. Je l'ai entendu ce chiffre ceci dit, je ne le ponds pas du clavier ici quand même; c'est peut-être savant ??,
Je ne le pense pas.
On peut aussi faire 11% et garder 1 % pour la pommade, les traitements des cas personnels douloureux, avec des réechelonnements de paiements qui seraient impossibles (et donc dettes), prèts voire dons en argent ou nature (idem), juste 1 %. Mets de l'huile...
Mais ça complique

Ca réduit, 10%, mais les responsabilités demeurent, les impératifs demeurent (les vrais, pas les ''droits à' deux salles de bains par appart neuf', aux tests ADN fournis à la demande etc.) et ces impératifs sont : sécurité, prévisibilité. Pour chaque service. Après on voit ce qu'on peut assurer... Ce sont les 'prestations' qui morflent.
Ce qu'il faut voir, même si les réductions d'impôts (prélèvements) sont une nécessité VITALE pour la France d'aujourd'hui, c'est que cette action est par nature provisoire et que tout doit être rétabli en entier à la fin. Avec effet 'rupture de jeûne' tant qu'on y est. Il faut dire qu'on y a tant pensé, pendant le jeûne.. Ah on f'ra ça..., ah on f'ra ci..., une tarte aux myrtilles tiens !, c'est pas cher ça, on pourra se le payer etc.

On pourrait objecter que ce 10% de réduction pour tout le monde sans accomodements est une brutalité idiote et son idée même un simplisme obscène.
Une insulte à l'intelligence comme dit l'autre. Ca ne l'est qu'en apparence, que c'est un défaut. C'est juste une impression, de 'godillot populiste' : en fait la simplicité fait partis de ce monde joli et il faut savoir l'utiliser bien. C'est effectivement simpliste, mais le fait que ce soit considéré comme néfaste n'est juste qu'une impression. Une mode... et d'ailleurs on a connu des temps où la mode était l'excès inverse...
Cette simplicité permet à tous de l'intégrer et de faire immédiatement le nécessaire en regard et de ne pas l'oublier non plus, d'y faire face, donne une prise facile permanente au problème. Elle est reflèté par une grande complexité du système qui doit s'y plier, exactement comme notre organisme lors d'un simple jeûne.
Enfin sans un faire une école de pensée je dis que notre société est en manque de simplisme, qu'on ne saurer direz à la minute si 'on a le droit' ou si 'on n'a pas le droit' de çi ou ça, si c'est légal, si on jouit ou si on trime, si on s'éclatte en clacquant du fric ou si on économise, si on est riche ou on est pauvre etc., ce que l'on camoufle trop sous l'attrappe tout de "manque de repères." (et la misère spirituelle aussi est une forme de manque 'de simplisme' car une bonne religion, pour être vraie, doit fournir des aides simples aussi.)
La question de 'la diète des 10%' peut être débattue et il y a de quoi réfléchir certainement!, mais l'apparente simplicité excessive du truc, "pour mongoliens" grosso modo, n'est qu'une fausse objection. Sa simplicité même est partie intégrante du concept, ce n'est pas un signe de manque de réflexion ou d'élaboration, ni 'de sérieux'... C'est aussi simple que d'arrêter de prendre des repas, aussi simple que de décider de ne manger que des lentilles, pendant x jours, et laisser l'organisme 'se débrouiller avec ça', c'est à dire fouiller complexement et 'pomper dans ses toxines.'
Le but n'est pas d'infliger au mauvais tour à l'organisme, de 'faire chier les fonctionnaires', de pomper les toxines, le but est simplement 'de commencer à maigrir', de commencer à voir le service annuel de la dette baisser (pour de vrai.)
Et n'oublions pas qu'on ne vire personne, rien à voir avec les 'solutions' proposée par l'UMPS et toute personne sensée à ce niveau : ici on récupère tout à la fin de la diète, toutes les dépenses et le personnel n'a absolument pas été touché : c'est inutile de le décider, puisque ce procédé par lui-même l'interdit : il s'agit d'amputer toutes les dépenses, tous les paiements, tous les chèques; il ne s'agit pas de virer du personnel ou de vendre terrains et batiments. Bon sens et pragmatisme n'étant évidemment pas interdits, s'il y en a qui veulent se casser... mais, face à un boulôt 'inchangé' (en fait si, les responsables devront réduire les prestations du service public), il y a fort à parir que le personnel qui devra faire face à ça ne sera 'pas de trop'. C'est un effort... mais il est faisable.. avec le mental aussi (d'où la vertu de la simplicité dutruc, qui mermet de 'sy coltiner', et aussi de s'en targuer. Qui se targue d'un plan de financement de vingt pages ?. Et ne sous-estimons pas la fierté du fonctionnaire français capable du sacrafice devant tout le monde... et de la solidarité profonde des français envers eux.) La question du poid de l'état est toute différente de cette question de diète, de jeûne, puisqu'il s'agit de 'l'état normal' et permanent, complètement indépendent donc. Il s'agit de briser la spirale infernale du service de la dette et de l'endettement suplémentaire permanant pour pouvoir couvrir le service de la dette, les frais courants de fonctionnement... qui donc enfle.

Enfin il faut sereinement admettre que ce genre d'idée nait fréquemment des milieux 'ultra libéraux' (et j'ai un sâle soupçon de l'avoir entendue de Claude Reichman, ou de son émission)(qui était stimulante intellectuellement), et que ça ne nous tretourne absolument pas la cervelle.
Il faut, vraiment, abandonner les clivages dans la nouvelle configuration de notre lutte "Périphérie contre gros centre", pour, vraiment, tenir bon sur nos objectifs : ceux d'un état capable et responsable, au sein (et non l'inverse) d'une société libre et harmonieuse. 'La purge du gras état', c'est certainement une idée 'qui sent la droite', mais il faut absolument abandonner le spasme révulsif de cégétiste. Les libéraux s'intéressent à la libre nature, nous voulons jardiner. Pas de quoi être révulsé... Pas de quoi se soumettre non plus, à eux.

Quand à l'idée elle même, je le répète elle est parfaitement débattable et je suis moi même perplexe circonspect. Par contre je pense qu'il faut la connaitre et surtout n'avoir pas peur de la considérer, à l'occasion. Et sa simplicité permet à moi même, incompétant notoire, d'y penser, de créer du politique.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Soralissimo-f4/Soral-Identitaires-A-lire-t2067.htm#39422

J'en redemande pourtant, des gens comme lui qui pensent comme il l'exprime.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/une-fiscalite-ER-t2077.htm#39446

Je pense qu'il n'y a pas de raison d'interdire au secteur privé tous les grands services de l'état, en libre concurrance (pour eux!), voire même certaines sous-traitances de fonctions régaliènes, sous des impératifs bien plus draconniens cette fois.


Le 'privilège' du service publique, c'est d'être décidé par le pouvoir public, et non un patron 'le marché' ou des actionnaires, et d'être financé par l'état, même si on fait casquer l'usager éventuellement : le service public est complètement hors marché, ses impératifs sont autres et sa survie ne tient qu'au bon vouloir de l'Etat, ce qui peut-être une garantie très solide.
Dans ces conditions je ne vois pas pourquoi on chercherait à décrêter un monopole : si le secteur privé arrive à battre le public, et bien qu'il s'y amuse ! Le secteur public n'en demeure pas moins soumis à la décision politique seule, et non à la compétition marchande : ça lui 'glisse dessus'. Il n'a pas besoin d'être 'seul acteur', monopolistique : il est 'seul politique' et c'est bien ça qu'on veut.
Mettons que notre état décide que toute les comnunes de France soient reliées par chemin de fer, et charge un service d'état avec (entre autre) cet impératif, la Sncf. Une compagnie privée se pointe et trouve que la ligne Paris Lyon a un joli potentiel commercial (ou à contrario une ligne minuscule en deux bleds paumés mais point déserts et dont les rails sont déjà en place et utilisables) et concocte une offre aux petits oignons pour cette ligne là seulement : pourquoi lui interdire ? Ce qu'il faut voir c'est que ça ne modifie en rien pour la Sncf sa mission et son existence. L'état n'a pas à chercher à 'se faire de la tune' non plus, il est financé par l'impôt, qu'il soit concurrancé ne le rebute pas. Il existe et, d'autre part, il fixe les règles (sécurité des rail etc, compatibilité etc.) Pour moi il n'y a pas, ou guère, d'impératif de monopole pour les services d'état.


Par contre je suis très remonté contre les injonctions de l'U.E. (des politiques 'libéraux' en fait), qui ne se contente pas d'exiger la fin des monopoles (alors que déjà ce n'est pas leurs oignons : ils confondent démocratie et démocratie de marché)(sans parler du plastiquage sociétal), mais exigent en plus que les services publiques alignent leurs prix sur ceux que des entreprises privées feraient de manière à ce qu'elles puissent les concurrancer, les bouffer à terme (si des foies jaunes style président Sarko ou Ségolène Royal la zapatériste continuent à être aux commandes des 'anciennes structures' politiques, en liquidateurs), et en augmentant ces prix bien souvent (edf, sncf, oui ! ils ont augmenté des tarifs juste pour être concurrançables !!) (...) :
ces injonctions réclament que les services publics proposent des prix qui permettent à de simples (mais gros...) investisseurs de bouffer du gateau, alors que les prix pratiqués, pour un service public, d'état, c'est justement un paramètre 'politique', que l'état entend manipuler à sa guise.

Non seulement ce n'est pas leurs oignons, à l'EU, de dire ce qu'un service publique, qui n'est que décision politique, fassse, (à la limite, Bruxelles peut trancher des différents, indiquer des chartes de qualités genre), mais là en plus on a un véritable attentat sur la nature même de l'idée de service publique, qui en gros 'doit faire ce qu'un opérateur privé ferait à sa place', ça et rien d'autre. C'est scandaleux, intolérable.
Tout à fait le genre de décisions que l'on prend quand on est de taille impériale, assaillit dans son palace Sirius Unique par la meute des courtisans (lobbies) forcément ultra-alléchants et alléchés-très au milieux du fantatisque champ de betteraves continental sous herse.


ps: Je n'ai pas compris ta dernière phrase en rapport avec l'U.E.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Marxisme-de-droite-et-PME-PMI-t2066.htm#39465

Et les inutiles à 0€ sur le net ?



/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Samedi 6 octobre 07


Lu quelque part sur le net, écrit par quelqu'un. PETITS RAPPELS
//////////////////////////////////////////////////////////////


Il faut rappeler ce qu'a été le décret du Génocide de la Vendée, au nom des idées des Lumières... Deux cent mille morts en quelques mois (1793-94)


Ce génocide initié par la République "libre" et égale"..., contre les Vendéens, Angevins, Poitevins et Bretons, fut délibéré en assemblée et savamment orchestré, perpétré, calculé, soigneusement mis au point, une volonté totale et permanente d'extermination.

Deux cents ans après le généocide décrété par la Convention, l'histoire de France officielle et les "manuels scolaires" continue ou bien de nier la réalité des faits ou bien de les occulter.

La “Vendée” est un terme générique, elle regroupait l'Anjou, le Poitou et à la Bretagne. En l’espace de quelques mois en 1793, la terreur jacobine qui avait « purifié » la cathédrale Notre-Dame de Paris de la « superstition chrétienne » fit bien plus de victimes en France que les trois Inquisitions catholiques réunies (médiévale, espagnole et romaine…)

Sur le décret d'extermination du 2 août 1793, voici ce qu'en dit René Sédillot après avoir cité le général François Westermann : "Il n'y a plus de Vendée! Elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. Je viens de l'enterrer dans les parais de Savenay. J'ai écrasé les enfants sous les pieds de mes chevaux, massacré les femmes qui n'enfanteront plus de brigands. Je n'ai pas un prisonnier à me reprocher. J'ai tout exterminé… Les routes sont semées de cadavres. Il y en a tant que sur plusieurs points ils font des pyramides". Ainsi le général François Westermann rend compte de ses hauts faits, conformes d'ailleurs aux instructions de la Convention qui, par décret du 2 août 1793, a ordonné la destruction systématique et l'incendie de tout le pays, récoltes comprises, en même temps que la mise à mort des rebelles…

(René Sédillot, Le coût de la Révolution française, Vérités et Légendes, Perrin Mesnil-sur-l'Estrée 1987, p. 24).

Le 1er novembre 1793, le décret sur rapport de Barère mentionne : "Toute ville, qui recevra dans son sein des brigands ou qui ne les aura pas repoussés avec tous les moyens dont elle est capable, sera punie comme une ville rebelle, et en conséquence elle sera rasée".

Rapport de l'adjudant général Rouyer: "Nous fusillons tout ce qui tombe sous notre main, prisonniers, blessés, malades aux hôpitaux"

Consignes du général Turreau, qui commande les "colonnes infernales": "Tous les brigands qui seront trouvés les armes à la main seront passés au fil de la baïonnette. On agira de même avec les filles, femmes et enfants qui seront dans ce cas. Les personnes seulement suspectes ne seront pas épargnées"… "Tous les villages, métairies, bois, genêts et généralement tout ce qui peut être brûlé sera livré aux flammes". "Je le répète, je regarde comme indispensable de brûler villes, villages et métairies": avec leurs habitants, s'il se peut... (ibid., p. 25-26)

Le 16 novembre 1793, c'est la triste formule (reprise d'ailleurs par un Jacques Chirac enragé entre les deux tours, rappelez-vous son "C'est la république ou la mort...") :

"La Liberté ou la mort, réfléchissez et choisissez", phrase tirée de l'Instruction adressée aux autorités constituées des départements, par la commission temporaire et signée : Duhamel et Perrotin, sur approbation de Collot d'Herbois et Fouché, 26 brumaire an II (16 novembre 1793).

Voici enfin quelques passages du Marquis de la Franquerie sur le massacre de la Vendée : "Barrère à la convention dit :"Les colonnes infernales (de Turreau) ont pour consigne de passer à la baïonette TOUS LES HABITANTS, y compris FEMMES ET ENFANTS, qu'elles rencontreront sur leur passage;... de brûler TOUS LES VILLAGES, METAIRIES, BOIS ET LANDES, après en avoir enlevé tous les subsides, grains et fourrages... (voir les ordres donnés par Turreau en date du 17/01/ 1794 cité par Gautherot et par Grignon...)

"L'un des chefs de ces colonnes, Amey, va jusqu'à faire jeter dans les fours de campagne les femmes et les enfants qu'on lui amène : "C'est ainsi, dit-il, que la "République" doit faire cuire son pain!"

"Un autre chef républicain, Beysser, se vante "de porter au milieu des combats et des revues un pantalon fait avec la peau préparée et tannée des Vendéens qu'on écorchait après la bataille"...

"Les troupes républicaines, massacrent jusqu'à des enfants de quelques jours, tel le petit Bossard de la Rabatelière; ...

"ailleurs, - et le fait s'est produit plusieurs fois.. - on éventre les bébés vendéens qu'on tient suspendus au bout des baïonettes.

"A Châtillon, à l'endroit dit des quatres routes, les soldats républicains égorgent une mère et son nourrison ; ils enfilent ensuite l'enfant avec une broche et le font rôtir au foyer, en mettant la broche dans la main de la mère après lui avoir coupé la tête" (Gautherot, L'épopée Vendéenne, p. 403.)

"A Faye-l'Abbesse, ils "sortent en guise de chapelets les oreilles enfilées de leurs victimes et... ils les font rôtir et les mangent à la vinaigrette en poussant des ricanements sauvages" (Source : Gautherot, L'épopée Vendéenne, p. 402)

((Voilà c'est ça la vérité cachée sur l'histoire honteuse de la république....))

"A la Gaubretière, on coupe les nez, on suspend par le menton des femmes et des jeunes filles à des crampons de fer; avant l'exécution, on coupe des doigts, phalange par phalange....

"Après les désastres du Mans et de Savenay, les républicains passèrent impitoyablement par les armes des dizaines de milliers de victimes. Ce sont toujours les mêmes scènes de carnage : les femmes sont outragées puis massacrées, coupées en morceaux, taillées en pièces, les enfants emportés au bout des baïonettes, à l'hôpital du Mans, quatre-cents malades et blessés sont sauvagement assassinés.

"Une fois entre deux noyades (celles de Nantes par Carrier), s'étant rendus à Clisson, ils dressèrent un immense bûcher, placèrent dessous des barils vides et dessus cent cinquante femmes qu'ils firent brûler pendant la nuit. La graisse de ces malheureuses remplit les barils qui furent transportés à Nantes et vendus au commerce... "Cette opération économique, écrivit Carrier, produisait une graisse mille fois plus agréable que le Saindoux…" (Source: Crétineau-Joly, Hsitoire de la Vendée militaire, II, 72.)

"Le 7 février 1794, aux Landes-Genusson, une centaine de femmes, d'enfants, de vieillards sont massacrés. A une jeune fille qui préfère la mort à la souillure, on arrache un à un les ongles puis les seins. Le 28, c'est aux Lucs le tour de 563 victimes dont le tiers est composé d'enfants au berceau. Pendant que les bandes républicaines assassinent, violent, incendient, pillent en Vendée, la République perpétue les mêmes exécrables forfaits dans toute la France, notamment à Paris, à Lyon, à Angers, à Nantes, à Rochefort, etc."

(Source pour ceux qui veulent aller vérifier : Marquis de la Franquerie, la Vierge Marie dans l'Histoire de France, éd. Résiac, Montsûrs 1994, p. 219-220.)


Conclusion :

1- Il est temps maintenant de rappeler tous ces faits.

2- J'attends que la république démcoratique et laïque propose jour de deuil, mémorial et acte de REPENTANCE, et de réparation... pour ce crime inouï et ce génocide contre la Vendée, un crime qui est comme la marque naturelle de cette république finalement, et un crime qui entache ce régime à perpétuité... raison pour laquelle les "manuels scolaires" n'en soufflent mot...


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

J'allais coller ce lourd fardeau ici même, puisque c'est le sujet, quand à l'instant je lis sur la bouffonerie dite "Louis XIV=Mussolini" (Dieu qu'il faut être con pour penser ça), http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Louis-XIV-Mussolini-t2055.htm#39503 ,à l'instant même je vous assure, les lignes suivantes.
[quote="Simplicius"]
S'il [moi..] veut ériger les massacres vendéens sous la Terreur comme justification idéologique (la martyrologie est à la mode), c'est le degré zéro et de la conscience historique et de la conscience politique.[/quote]
...
et juste ensuite...
[quote]La réconciliation entre paysans vendéens attachés à leur foi et République était possible,...[/quote]
...
[quote] ...il a dramatiquement manqué une instance médiatrice pour leur faire comprendre que le changement du statut de la propriété et de système fiscal n'allait pas contre leur foi. [/quote]
Une cellule d'accompagnement psychologique pour les Juifs de Salonique en sommes, pour leur expliquer que "c'est pour leur bien en fait", et "Ca vous sera bénéfique plus tard" (éventuellement en s'appuyant sur des interceptions de courrier entre sionistes au même momment, qui disaient pareil)("ils faut que nous ayons des martyres pour pouvoir poser nos exigeance la paix revenue", en substance, réponse d'un sioniste en Suisse à un membre éminant d'une communauté consistante de Juifs en Europe centrale, en 42 ou 43 je n'sais plus. Lettre qui commence à être connue de nos jours internets. Mais recollons aux affaires vendéennes.)
[quote]L'incompréhension a profité aux jeunes aristocrates vendéens qui ont pris la tête des révoltes. [/quote]
...
[quote]C'est une page tragique de notre histoire, que tout républicain sincère assume, ...[/quote]
...
[quote]...et qui l'amène à comprendre que l'égalité ne peut pas se réduire à une coquille vide, juste légale, elle est volonté de destin en commun. [/quote]
Egalité des cimetières.
La vie est mouvement d'excès vers pénuries, et retours.
[quote]Défendre des valeurs c'est bien,... [/quote]
Ah... un espoir ?
[quote]...croire que leur extension à la sphère publique suffit à définir une norme politique, ...[/quote]
Ooh...
C'est se faire une bien pauvre idée de leurs pensées.
[quote]...c'est rester dans la mystification d'une manière ou d'une autre,... [/quote]
Oui...
[quote]...à mille lieux de tout réalisme politique.[/quote]
Tu l'as dit.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Ce qui me gène, c'est l'intrumentisation du réel à des fins idéologiques,
c'est à dire capricieuses et fatal,
du présent là qui gît et pour le futur Sirius,
tels Robespierre et Adolf, Hitler.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Christianisme-vs-paganisme-the-final-fight-t1976-100.htm#39624

La raison est une vieille histoire, qui dépasse les arnaques les récups et les réchauffées.
(t'es une chaude toi.)
Soyons ouverts au meilleur é jouissons des bras plutôt que de flipper sur son ennemi qui te passe devant. (bonn' nuit à lundi..)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/06/les-agresseurs-de-marine-le-pen-se-presentent-a-la-police.html

é ben ça a dû targiverser vilain cette semaine hou la la, dans le réseau ferré (terré).
S'ils ont convenu de venir se présenter en grandes pompes et beau tralala, plutôt que de faire l'indien commme d'hab, c'est qu'on les a convaincus.

(enfin ce que j'en dis...)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Robespierre-Hitler-t2049-20.htm#39731

C'est trop large on peu plus rien lire.

hm.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/On-est-en-demi-de-melee-finale-t2089.htm#39733

[size=18]OUAIIIIS !!!!!!!!!![/size]

[+ photo de Beketch]

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Kamo : paillasson du XV de France pour toute la soirée !

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/On-est-en-demi-de-melee-finale-t2089.htm#39738

Et Rachida Mais-oui !!

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Wouaahh, le pied.

Le triomphe du nationalisme paillettes-tribunes, du ru'by sarkolène.
C'est déjà ça.
A nous de remettre le nationisme sérieux en place, ici même en France, terre qui connait ça.
L'avenir du monde.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Il est pas flagrant du tout l'en-avant.
Le reste, oui, est flagrant. Merci spirito pour les images !
Kamo, reste bien allongé on repasse !


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Dimanche 7 octobre07

http://leconservateur.bafweb.com/index.php?2007/10/07/968-serge-de-beketch-nous-a-quitte#co

...

C'est par vous que je l'apprends.
Les prières, pour lui, fonctionnement.

A nous maintenant de faire relais.
à son oeuvre...

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/Hybride-f6/Robespierre-Hitler-t2049-20.htm#39826

Relisez les rappels vendéens ci-dessus. Guillotine = Treblinka, vous ne trouvez pas ? moi si.


Je crois que les Einsatzstazfellen (les 'nettoyeurs' qui suivaient la Werhmarcht pendant Barbarossa surtout) ont fait moins de dégats que les Colonnes Infernales, dont quelques fait marquants sont rappellés ci-dessus et dont la 'politique' sur ordre était, me semble-t-il, pire. Evidemment il n'y a pas eu que ça et de même, les nazis n'ont pas fait que ça.
Alors 'Guillotine=Treblinka' si vous voulez, oui, en considérant la réalité de la chose. Et non juste "guillotine", qui n'est qu'un cache sexe 'mignon', et d'ailleur ne se limite pas à 'Robespierre'. (Ca décrit la peine de mort républicaine en fait, jusqu'à 1982; c'est hors sujet.)

Certes tout ceci, on va dire 1792-1794, n'est pas réductible à la seule mèche poudrée de Robespierre, comme le führer des nazis fut super dicateur et responsable personnel (à moduler probablement), mais oui il est exact de bien personnifier tout ça sur Robespierre même si une poignée de personnages contemporains devraient y être plus associés. ( au fait, "Marat = Goebbels" ?, hm ?, le système de propagande révolutionnaire "Ils ont accaparé tout le blé!!" (archi faux, c'est même le contraire), "Le roi va venir vous massacrer!" (archi faux, ultra-mensonger), "Les troupes du roi on tiré sur le peuple!" (faux encore), et mille autres rumeurs exaspérantes, parmi le vin réellement empoisonné, tout ceci n'est pas piloté par Marat. Lui ne fera que monter en grade à la longue par la surenchère, à la différence du Goebbels déjà grand chef du truc dès avant la prise du pouvoir, mais quand même, quelle langue de pute! placardée sur tous les murs partout tout le temps. Pendant l'époque 'Robespierre'..), parce que sa responsabilité personnelle à Robespierre est écrasante, et sa vision politique et manière de l'injecter dans le pays sont hitléreinnes. J'en ai donné juste quelques exemples dans le tout premier post, pas plus car je ne prétends pas être expert et je prétends que c'est inutile vu l'évidence disponible, qui parle, exemples qui n'ont pas été contestés validement je le rappelle.


D'autre part je ne vois pas où serait 'le danger' de mettre "Robespierre = Hitler", ni dans un sens, ni dans l'autre.
Ce n'est pas en disant que, continuons le parallèle, Marat aurait été 'un peu hard quoi', au lieu de bien acquiéser que c'était une vraie langue de pute, caractérisée, et néfaste, une réalité; (et à mon avis, bien réplacée dans son contexte c'est encore pire), et non une 'légende noire'.
Assumer notre passé français, ce n'est pas dire : "wah Robespierre c'était un peu chaud quoi", mais c'est bien au contraire assumer que l'horreur y fut absolue et l'erreur la plus entirère, qu'elles y exprimèrent leur natures sans entraves et y grandirent jusqu'à la la grossièreté consommée, et l'outrance, barbare. Tout comme on assume par exemple, que lors de la funeste bataille d'Azaincourt on eut effectivement 'tout faux', et que le massacre quasi complet de toute l'intelligentsia (et 'force d'entreprise') française quasiment renvoya notre pays au stade pastoral voire rupestre, fit reculer notre pays de 200 années bien comptées à coup sûr. Quand j'écris "Robespierre = Hitler", que je sois républicain ou autre, je suis en l'affirmant un français fier et lucide.

Il est bon de bien réaliser, et dire, ce qui 'déconne' dans les logiques révolutionnaires si bien démontrées par 93, le refus et l'oblitération de la réalité, innocente et 'catholique' si possible, qui trop complexe ne rentre pas dans les marches du plan. Qui défie le caprice. C'est l'excès de 'gauchisme' en soi-même, non pas 'sa maladroite appliquation'. La jambe gauche, c'est celle de la nouveauté préconçue, du progrès planifié et des brigades de terrassement. (à droite, comme déjà dit : ancienneté 'qui se renouvelle' tranquile si on protège ses champs, 'pousses naturelles' et non progrès planifié, bonifications pépères et non terrassements, c'est aussi "laisser le temps au temps" en non "les temps nouveaux", c'est aussi '''l'aide de Dieu''' et non '''le caprice sans entrave''' : il faut des deux jambes bien sûr, mais celle de droite est celle de la sagesse... et celle de gauche incite à la course. Voilà.)
La révolution, c'est la folie de la jambe gauche. Intrinsèquement : la jambe gauche seule, et qui prétend sauter les obstacles. C'est le type qui au lieu de marcher ou au lieu de courir, laisse trainer sa jambe droite et part en 'pas de quatre' tout hystérique sur le côté, et se dirige vociférant vers le mur d'obstacle que tous les autres contournent évidemment...
Il a calculé son fil logique anecdotique parmis la coline élysée et sais que la distance à vol d'oiseau est plus courte, que pour passer le sommet de 'ce muret' à ses yeux il lui sufirrat de couper la jambe droite, et tortillant un peu se laisser choir de l'autre côté et il aura gagné... Ce sera super, les fées sur le trône lui ceindront une papatte 'Golden Dawn' toute neuve toute dorée et il sera le roi.
Il est très important de bien réaliser l'intrinsèque connerie de cette démarche (non viable), de la dire, la regarder, le répéter. Nous en avons un fleuron historique et éternel, les Allemands aussi.


L'autre sens, 'dédouaner' l'Adolf en l'identifiant avec un Robespierre 'normal' , n'est pas à redouter non plus. Il suffit de bien discerner voire 'définir' l'indicible et le crime indépassable, l'horreur qui est absolue, 'la fin de l'histoire', la 'fin de la culture', pour voire qu'il ne peut être détaché ni d'Adolf Hitler, ni de Maximilien de Robespierre. Là dessus malgré la pathologie de leur politique et de la manière d'appliquer la politique, il n'y a rien à redouter à 'normaliser' Hitler, si l'on veut garder quelqu'espoir d'esprit critique à l'avenir. (et cet esprit persistera soyez-en certains, comme l'église même de Rome...) (comme dit Le Conservateur aujourd'hui à propos de Serge de Béketch ( http://leconservateur.bafweb.com/index.php?2007/10/07/968-serge-de-beketch-nous-a-quitte ) : "Pensée libre : pléonasme à opposer à la non-penseance qui règne sur..." ... sur un monde bas sans Béketch. RIP.)

Hitler pas beau, mais Hitler 'normal', possible quoi, comme Robespierre.
A l'heure actuelle et au train où vont les choses, avec la Shoa qui devient réellement religion de pacotille pour al gores en troupeaux dévolués (une religion se débrouille très bien avec ses morts merci, et pour discerner la 'politique' du ressort de Dieu; pas besoin du tout d'une religion spéciale pour la Shoa. Qui d'ailleurs malgré son immensité n'est qu'un aspect du nazisme appliqué, et qu'un aspect d'une guerre mondiale plus vaste encore.), l'Adolf Hitler se transforme en icône du mal, marionnette tordue qui vole en l'air en crachant des flammes, ratage extra-terrestre, ou vapeur de crapeau mal précipitée. Avec le lien Robespierre, ça devient tout de suite plus sérieux. Et ce lien est solide. Ce ne sont pas les pires massacreurs de l'histoire du monde, mais il y a la manière, les enchainements logiques, les chiffres aussi, réalisés ou en train, qui sont jumeaux; la réalité du monstre, la chose pétrie qui est siamoise, la 'spiritualité de l'évènement' aussi, l"l'esprit du truc" si vouvoulez, le verbe jeté en sommes, dans leurs temps et dans leur peuples, identiques, quasi.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Merci Pertinax j'avais sauté ton commentaire. Il y a un autre fil qui s'ouvre pour discuter ton propos en politicien, et déjà souillé par les gastriques: http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/reCONCILIER-RACIALISTES-ET-MARXISTES-t2089.htm#39820

[quote="Pertinax"]Mais la zone intermédiaire des échanges doit rester fluide, comme tu l’expliques ; c’est ça le plus délicat. [/quote]

Oui, mais c'est bien là le terrain des figures dynamiques.
La pensée en question (sanctuaires purs et mélanges riches) ne date pas d'hier chez moi mais d'avant-hier, élaborée alors au fil d'un an de discussions sur le groupe à base de mails (l'ancienne méthode), "Togethernet", du skinhead suédois bien connu qui n'existe tellement pas qu'il répondait au débats avec vif esprit. (oui oui on se faisait traiter de nazi aussi égulièrement, c'était ben drôle.)
La zone intermédiaire doit être bien fluide, oui, et je pense sans schéma politique précis qu'il devrait toujours exister ce genre de zone, libre, entre les propriétés 'privées', entre les nations mêmes... enfin, juste une vue de l'esprit.
(je serai du genre à casser un appart sur deux - ou trois - , à faire sauter une maison de lotissement sur deux - ou trois - etc.) J'entendais cette semaine, OH BONHEUR ! , pour la première fois de ma vie quelqu'un évoquer la chose, disant que sous le régime romain, ou gallo-romain (chrétien lui), il y avait exactement comme je le rève, entre chaque exploitation agricole, 'privée' évidemment (même si de tailles 'collectives'), une bande de terrain intouchable, inappropriable. Entre chaque, toujours, forcément. Pas de la jachère, mais de l'obligatoirement libre, du non approrié ni appropriable formellement (mais sa réalité ne sera que 'zones d'influances', des êtres alentours et dedans) Pas le système de jachère (complètement autre: il s'applique au propriétés, collectives ou privées), mais de l'obligatoirement libre pour la cueillette ou l'amour, la respiration naturelle, le fil ténu qui lie tout, la géométrie fractale, la connectivité de vie (même les 'parcs naturels' d'après-guerre ne sont que de gros pots de fleurs, qui pourrissent lentement entre cloisons étanches...) (les chamois pullulent comme des oufs, ça se dérègle, nous on en profite pas il n'y a aucune proximité, de même que pour l'intérieur il n'y a aucune connectionavec l'extérieur - porueuse au moins - , avec 'nous', etc.; aucune réflexion intelligente de frontière, moderne, géomètre, telle qu'elles devraient être avec les pensées neuves d'aujourd'hui en ce domaine, d'avenir)(rappellons que la réserve naturelle est un concept et surtout une invention d'Hermann Goering...), une bande, une ligne, une zone, libre de droits ('libres' au sens fort, c'est à dire 'non disposées à' être régulées ni approriées), pour les papillons les chochons les fraises des bois les carotes disséminées là et autres ultra-libéraux zoiseaux, moi et Odile, les champignons et le petit bois.
Entendu ça à Radio Courtoisie évidemment; where else ? Ce genre de 'bandes' pourrait aussi exister entre chaque propriété privée, chaque logement. (philosophiquement-géométriquement, ce searait créer de la frontière) Cette 'ancienne loi romaine', c'est exactement ce que je souhaite pour nos constructions futures et intelligentes en Sibérie au Canada, en Afrique ça et là et en Australie et ceatéra, on nous vivrons, 10 milliards supplémantaires en faisant des gros doigts à Robespierre et sa clique de... mauvais chrétiens, et même, de façon certes 'jardinière' politiquement (...), chez nous.

Et oui : "...zone intermédiaire des échanges doit rester fluide...c'est ça le plus délicat. "
Ce genre de bandes, entre les nations aussi, bandes europpéenes, bandes mondiales.. et d'autre part des frontières aux nations, surtout. (aux continents et aux régions, certes oui des genre de frontières aussi, mais moins déterminantes, politiquement.)( grosso modo la nation est la meilleure échelle pour la politique, pour une structure politique.) Voilà l'idée mais elle n'est pas arrètée... Salut à toi

Je recolle tout ça dans le fil cité ci-dessus, vu que ce n'est plus vraiment du seul aspect sionisme/Izzie/Palestine. Mais la Grande Palestine avec ses régions, ça oui bien sûr.

Désolé pour le fouilli, c'est dimanche aujourd'hui.

D'ailleur c'est toujours comme ça
Et vive de Béketch !

Aucun commentaire: