lundi 18 février 2008

POSTÉ du jeudi 10 janvier au jeudi 31 janvier 2008

Jeudi 10 Janvier 2008

(Salut les jolis mon ordi était en carafe. Vive 2008, qu'on suppose meilleure que l'autre.)

Bon.

Premier argument : remplacer des travailleurs autochtones par des travailleurs immigrés acceptant le même travail pour un salaire moindre ne saurait favoriser la croissance économique.

C'est tout, juste en considérant le salaire.
On peut y ajouter que le travailleur étant immigré ou même 'issu de', il y a de fortes chances qu'il aille claquer une bonne partie de son salaire 'là bàs', malgré nos taxes euro-régionales en délire ici, là bàs histoire d'arroser mémé offrir bijoux à cousines revendre voiture récente à voisins puis éblouir famille de future femme. Chose plutôt rare chez le desouche, qui fait ça chez lui. (aussi...)


Deuxième argument, plus omnivoré de les rouflaquettes:
La croissance par la population, keyneisienne c'est comme ça qu'on dit ?, bref jeunes papa-maman employés avec progéniture qui pousse et qui encore débarque, qui achêtent plus grande voiture frigo neuf qui envisagent le pavillon qui achètent télé bonbons beefsteaks etceatera. Bon. Croissance.

Prenez 100 'cellules citoyennes' comme on dit aujourd'hui dans la 'laïcité positive' de cet infernal janvier. Femmes seules, famille monoparentales 'libérées' (tu parles !, j'en ai encore ramassé une dans le voisinage récemment, c'est Stalingrad tous les jours chez eux !! pas de papa ! trois gosses !!!!!!), ou, allez soyons fous, parfum rétro, archaïsme qui revient en arrière, un jeune couple marié. Fertile en plus. Enfin 100 quoi, cent foyers.
Il habitent dans un beau clapier à 100 cases, prévu bien, (et donc tout ce qui n'est pas prévu est donc interdit, travers déterministe de ce siècle (et demi) marxo-rockfellerrien TERMINÉ, mais c'est hors sujet s'cusez, j'embrouuiille plus c'est promis.) 100 foyers, 'bien logés', avec cent boulots (je vous le fais à l'ancienne disais-je c'est plus simple à raisonner), cent promesses de croissances économiques futures, parce qu'ils sont bien logés, avec perpeptives envisageables, qu'il vont se développer quoi.
Croitre et prospérer comme le Christ disait déjà, en -2000 avant Attali. Ca va croitre parce qu'il vont se développer redis-je, ça a l'air d'une lapalissade mais gardons ça bien en tête je vous prie. Ils sont à peut près confort et les enfants, les 'nouveaux entrants', arrivent, et les 100 foyers avec leurs 100 salaires modestes vont se développer. C'est Keynes, c'est Ford.
Si il vient à immigrer 10 en plus ça fait 110, et ça croit plus.
Bon.

Mon deuxième argument est tout con, et il procède des limites du déterminisme telles qu'établies par la science dans les années 1960-1970. N'ajoutez pas 10 immigrés mais... balancez-en 200. Au chausse-pieds, dans le même 'clapier à 100 cases' bien sûr, et les mêmes 'perpectives de croissance de l'emploi', capables de fabriquer... disons... 110, allez 120 ou 130 emplois un peu mieux payés que celui des premières années du jeune papa, ceux que ford permettait, ceux de la croissance Keynes... Vous la saississez la 'limite du déteminisme' ? ou faut-il que je vous en balance 300 des immigrés ? deux mille ?

Vous le sentez le deuxième argument ?
100 vaches dans un grand pré, ça vous laboure l'herbe joli, la coupe, l'engraisse, la dégèlle, ça favorise le développemennt du toute une écologie jolie qui vous transforme tout ça en un petit paradis croissant... Mettez 2000 vaches dans le même pré... et Ford, et Keynes, ils préfèrent se retirer discrètement sur la pointe des pieds... de la scène ... de l'immonde cloaque qu'est devenue cette catastrophe écoloqique permanante qu'est devenue ce bourbier infâme ravagé par deux mille vaches qui n'arrivent qu'à peine à.. 'se retourner'.
La croissance Keynes-Ford-Attali n'est pas un machin qui marche toujours tout le temps : il faut que les foyers soient à peut près conforts pour croitre et pour prospérer; pas du tout le cas de la France ou l'Occident actuellement. Evidemment, ils ne le voient pas, évidemment ils ne s'en rendent même pas compte. Evidemment, pour ces pelles à tartes, ces pélicans velus white-flash ces "Tous ensemble vers les processus" ces cintres étoilés de Schweitzer-Atali-Minc-Zapaterro de Beauvoiristes étages mauves , il nous suffis de reluquer trois Nikes neuves dans une vitrine et de prendre un abonnement à Orange-poulets pour que les "perpectives de croissances" soient "au rendez-vous", "à l'horizon 2050" genre, et d'ici là grace à Nokkia tout ce petit monde heureux des jeans repassés ne fera plus qu'un Bébé virgule deux vu que c'est prévu. Ah les cons.



Bon suis étonné que personne n'ai encore posté le court et consci geste de Jean-Marie Le Pen du jour, assez peu argumentant finalement mais toujours si délicieusement politique.

Bisous à Kiki pour une fois, et à Kamo et à Nouvelle Lune sur ce fil et tous vous.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le Pen demande à Sarkozy de dissoudre la commission Attali


Communiqué de Jean-Marie Le Pen


Selon le Figaro, la Commission Attali en charge de réfléchir sur la croissance, propose de relancer l’immigration, qui serait « une source de création de richesse, donc de croissance », et permettrait de détendre le marché du travail.


Alors que 10 millions d’immigrés se sont installés chez nous en 30 ans, au rythme désormais de 400.000 personnes supplémentaires chaque année, et que cette immigration, principalement d’assistance, est une cause majeure de l’appauvrissement du pays, Monsieur Attali, ancien Conseiller du Président Mitterrand, propose d’accroître les flux d’entrées.


On croit rêver mais c’est un cauchemar politique, économique et social que prépare cette Commission. Je demande solennellement au Président de la République de la désavouer et de la dissoudre, au nom des promesses de sa campagne, de sa mission de défense des intérêts de la nation et du simple bon sens.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
in (Salut les jolis mon ordi était en carafe. Vive 2008, qu'on suppose meilleure que l'autre.)

Bon.

Premier argument : remplacer des travailleurs autochtones par des travailleurs immigrés acceptant le même travail pour un salaire moindre ne saurait favoriser la croissance économique.

C'est tout, juste en considérant le salaire.
On peut y ajouter que le travailleur étant immigré ou même 'issu de', il y a de fortes chances qu'il aille claquer une bonne partie de son salaire 'là bàs', malgré nos taxes euro-régionales en délire ici, là bàs histoire d'arroser mémé offrir bijoux à cousines revendre voiture récente à voisins puis éblouir famille de future femme. Chose plutôt rare chez le desouche, qui fait ça chez lui. (lui aussi.)


Deuxième argument, plus omnivoré de les rouflaquettes:
La croissance par la population, keyneisienne c'est comme ça qu'on dit ?, bref jeunes papa-maman employés avec progéniture qui pousse et qui encore débarque, qui achêtent plus grande voiture frigo neuf qui envisagent le pavillon qui achètent télé bonbons beefsteaks etceatera. Bon. Croissance.

Prenez 100 'cellules citoyennes' comme on dit aujourd'hui dans la 'laïcité positive' de cet infernal janvier. Femmes seules, famille monoparentales 'libérées' (tu parles !, j'en ai encore ramassé une dans le voisinage récemment, c'est Stalingrad tous les jours chez eux !! pas de papa ! trois gosses !!!!!!), ou, allez soyons fous, parfum rétro, archaïsme qui revient en arrière, un jeune couple marié. Fertile en plus. Enfin 100 quoi, cent foyers.
Il habitent dans un beau clapier à 100 cases, prévu bien, (et donc tout ce qui n'est pas prévu est donc interdit, travers déterministe de ce siècle (et demi) marxo-rockfellerrien TERMINÉ, mais c'est hors sujet s'cusez, j'embrouuiille plus c'est promis.) 100 foyers, 'bien logés', avec cent boulots (je vous le fais à l'ancienne disais-je c'est plus simple à raisonner), cent promesses de croissances économiques futures, parce qu'ils sont bien logés, avec perpectives envisageables, qu'il vont se développer quoi.
Croitre et prospérer comme le Christ disait déjà, en -2000 avant Attali. Ca va croitre parce qu'il vont se développer redis-je, ça a l'air d'une lapalissade mais gardons ça bien en tête je vous prie. Ils sont à peut près confort et les enfants, les 'nouveaux entrants', arrivent, et les 100 foyers avec leurs 100 salaires modestes vont se développer. C'est Keynes, c'est Ford.
Si il vient à immigrer 10 en plus ça fait 110, et ça croit plus.
Bon.

Mon deuxième argument est tout con, et il procède des limites du déterminisme telles qu'établies par la science dans les années 1960-1970. N'ajoutez pas 10 immigrés mais... balancez-en 200. Au chausse-pieds, dans le même 'clapier à 100 cases' bien sûr, et les mêmes 'perpectives de croissance de l'emploi', capables de fabriquer... disons... 110, allez 120 ou 130 emplois un peu mieux payés que celui des premières années du jeune papa, ceux que Ford permettait, ceux de la croissance Keynes... Vous la saississez la 'limite du déteminisme' ? ou faut-il que je vous en balance 300 des immigrés ? deux mille ?

Vous le sentez le deuxième argument ?
100 vaches dans un grand pré, ça vous laboure l'herbe joli, la coupe, l'engraisse, la dégèlle, ça favorise le développemennt du toute une écologie jolie qui vous transforme tout ça en un petit paradis croissant... Mettez 2000 vaches dans le même pré... et Ford, et Keynes, ils préfèrent se retirer discrètement sur la pointe des pieds... de la scène ... de l'immonde cloaque qu'est devenue cette catastrophe écoloqique permanante qu'est ce bourbier infâme ravagé par deux mille vaches qui n'arrivent qu'à peine à.. 'se retourner'.
La croissance Keynes-Ford-Attali n'est pas un machin qui marche toujours tout le temps : il faut que les foyers soient à peut près conforts pour croitre et pour prospérer; pas du tout le cas de la France ou l'Occident actuellement. Arriver à peine à 'se retourner', ce n'est pas du tout être 'à peu près confort pour croitre', tout est là. Evidemment, ils ne le voient pas, évidemment ils ne s'en rendent même pas compte. Evidemment, pour ces pelles à tartes, ces pélicans velus white-flash ces "Tous ensemble vers les processus" ces cintres étoilés de Schweitzer-Atali-Minc-Zapaterro de Beauvoiristes étages mauves , il nous suffis de reluquer trois Nikes neuves dans une vitrine et de prendre un abonnement à Orange-poulets pour que les "perpectives de croissances" soient "au rendez-vous", "à l'horizon 2050" genre, et d'ici là grace à Nokkia tout ce petit monde heureux des jeans repassés ne fera plus qu'un Bébé virgule deux vu que c'est prévu. Ah les cons.



Bon suis étonné que personne n'ai encore posté le court et consci geste de Jean-Marie Le Pen du jour, assez peu argumentant finalement mais toujours si délicieusement politique.

Bisous à Kiki pour une fois, et à Kamo et à Nouvelle Lune sur ce fil et tous vous.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le Pen demande à Sarkozy de dissoudre la commission Attali


Communiqué de Jean-Marie Le Pen


Selon le Figaro, la Commission Attali en charge de réfléchir sur la croissance, propose de relancer l’immigration, qui serait « une source de création de richesse, donc de croissance », et permettrait de détendre le marché du travail.


Alors que 10 millions d’immigrés se sont installés chez nous en 30 ans, au rythme désormais de 400.000 personnes supplémentaires chaque année, et que cette immigration, principalement d’assistance, est une cause majeure de l’appauvrissement du pays, Monsieur Attali, ancien Conseiller du Président Mitterrand, propose d’accroître les flux d’entrées.


On croit rêver mais c’est un cauchemar politique, économique et social que prépare cette Commission. Je demande solennellement au Président de la République de la désavouer et de la dissoudre, au nom des promesses de sa campagne, de sa mission de défense des intérêts de la nation et du simple bon sens.


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/10/le-pen-demande-a-sarkozy-de-dissoudre-la-commission-attali.html#comments

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/aktu-f8/pour-ou-contre-les-35-heures-t2691.htm#56416
(au dessus)
Travaillons 20 heures. travaillons 40 heures, travaillons 65 heures, travaillons 35 heures.
Que le pouvoir public apporte des formules de travail, d'embauches, acceptables pour les parties (qui se fient à l'usage, national), qui permettent à un employeur de savoir d'avance où il va et ce qui va se passer si il signe quelqu'un à quinze heures/semaines, sans avoir l'air d'un papou révolutionnaire des bois hirsutes par rapport au monde du travail et à sa boîte, et que le respect du travailleur soit assuré, par la force de l'état, même s'il signe pour 65... Un vrai syndicalisme, utile, avec un état utile et capable. (et un minimum libre, donc de taille inférieure et insoumis à l'empire, qui gèlerait tout.)
Ca sert à ça, un état (national), pas à mettre tout le monde à l'identique. Ca n'empèchera pas que certaines formules resteront plus courantes, communes, je ne vois pas où serait le problème ni l'obligation, ni le sens de l'histoire que ce soit 35 ou 40..., ou 38 ou 27, sans oublier 55 ni l 'honneur de la brute, à 70 et plus.

Je cois que c'est vieux comme le Fn tout ce que j'écris là.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Vendredi 11 janvier 08

http://alainsoral.frbb.net/aktu-f8/pour-ou-contre-les-35-heures-t2691.htm#56416

C'est le travail lui-même qui doit être re-pensé par l'action étatique, le marché lui-même ne pourra pas s'imposer les mutations souhaitables et il me semble nécessaires. Il faut maintenir le marché dans sa liberté parce qu'il est plus 'fort' que nos délires (il est naturel), mais il faut agir ces temps-ci. Mettre des clochards au boulot, image de notre 'société', le marché s'en fout. C'est pourtant la porte de sortie. L'autre étant la procession Orange-SNCF "Ensemble vers les processus", c'est à dire l'usine à patés de la réduction de population, étoilée.

Daoudal a pondu le 8 janvier un bon texte sur l'exemple de l'hôpital pour les 35 heures, un de ces endroits où ça se passe plutôt mal. Il y en a d'autres (la petite entreprise avec un patron et 2 ou 3 salariés...) C'est assez instructif, ça vaut le coup d'être lû.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le délire des 35 heures à l’hôpital


On sait depuis longtemps que la réforme des 35 heures a engendré des problèmes inextricables à l’hôpital. Mais on a laissé pourrir la situation, comme chaque fois qu’il y a un problème. Aujourd’hui, il y a 23 millions d’heures supplémentaires impayées, et 3,5 millions de jours de RTT non pris, qui s’accumulent dans les « comptes épargne temps » (CET). La colère des personnels hospitaliers prenant une tournure inquiétante (ils sont en « grève » symbolique depuis le 24 décembre), Roselyne Bachelot a reçu hier les syndicats. Elle les recevra de nouveau les 10 et 15 janvier, date à laquelle un accord est censé être signé. Le ministre affirme disposer de 700 millions d’euros de « marge budgétaire ». Mais le délégué général de la Fédération hospitalière de France, Gérard Vincent, remarque que la moitié seulement de cette somme peut être débloquée : ce sont les 350 millions du Fonds pour l’emploi hospitalier, qui sont consignés à la caisse des dépôts. Le reste a été théoriquement provisionné par les hôpitaux. Mais comme les deux tiers des hôpitaux sont en déficit, ces réserves sont déjà épuisées dans la plupart des cas.


Quoi qu’il en soit, même si elle permettait de régler les problèmes accumulés, cette manne ne changerait rien à la situation : les personnels continueront à engranger des heures supplémentaires et des jours de RTT.


Le problème vient de ce que les 35 heures à l’hôpital ont obligé certains agents à... travailler davantage, car on manque de personnel. Les créations d’emplois promises n’ont jamais été réalisées. Les médecins ont théoriquement droit à 20 jours de congés annuels supplémentaires pour compenser le fait qu’ils peuvent travailler... plus de 48 heures par semaine, mais ils ne peuvent pas prendre ces congés, et en outre, s’ils dépassent les 48 heures, les heures supplémentaires sont également transférées sur le CET.


Le gouvernement va donc s’engager à payer les jours de RTT engrangés sur les CET. Mais si l’opération doit se poursuivre, elle coûtera très cher. Il est également envisagé de faire du CET un mode de gestion de la retraite, en permettant aux médecins d’anticiper leur départ ou de prendre une année sabbatique payée. Mais on revient alors au problème initial : il faudra les remplacer, or il n’y en a déjà pas assez...


Ici non plus, on ne voit pas venir la rupture. Seulement les rustines.

////////////////////////////////////////////////////////////

in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/08/le-delire-des-35-heures-a-l-hopital.html

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/aktu-f8/8-ans-pour-les-membres-de-l-arche-de-zoe-t2630-40.htm#56436


elenfoiro a écrit:
Citation:
8 ans pour les membres de l'Arche de Zoé
Ca leur apprendra a etre des bobos prétentieux qui se croient parti sauver le monde.

Oui.
Voici ce qu'en écrit l'extrème droite. Je le poste ici puisque ça cause de Zoé mais en fait c'est d'athéisme dont il est question, à chaque ligne ou presque. C'est assez hostile mais remarquablement bien vu. Et bien écrit. Ils ont oublié l'aspect marxsiste sous-jascent plus ou moins : être acteur quoiqu'il arrive, faire avancer le schmilblick. Agir contre les frontières dans ce cas. Mais je n'ai pas envie d'en faire des zaffreux non plus. Vive les gens soucieux et actifs, après tout...
Via Novopress, c'est du Zentropa :

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les inhumanistes
Zentropa



Ce qu’il y a de plus insupportable et, disons-le, de profondément abject dans la posture du gauchiste contemporain c’est sans doute la véritable et totale sécheresse de cœur que masque son humanitarisme superficiel et larmoyant.

Car si le gauchiste ne supporte pas le spectacle de la misère c’est parce que celui-ci dérange son confort et l’empêche de jouir en toute quiétude morale de son satut de petit bourgeois bien à l’aise dans le conformisme du temps.

La confrontation visuelle avec la pauvreté et le malheur (son esprit matérialisto-occidentalisé jusqu’au trognon l’empêchant d’imaginer une quelconque différence entre les deux situations…) lui est insupportable car elle agresse sa tranquilité. Il cherche donc à toutes forces à dissiper cette vision qui le torture quotidiennement.

Peu importe si cette disparition n’est que ponctuelle, factuelle, voir virtuelle ou porteuse de maux futurs encore plus importants et dramatiques… Fis des catastrophes à venir tant que celles-ci ont le bon goût de se tenir éloignées de lui et de son téléviseur.

Quel qu’en soit le coût, il faut que son âme s’apaise et se réjouisse bien vite du doux sentiment du devoir accompli.

Le gauchiste confond ainsi ontologiquement mauvaise conscience et charité sincère.

Notre ami le gauchiste s’auto-congratule donc avec délectation de son courageux militantisme en faveur de la régularisation des clandestins et de la promotion de l’immigration sans contrôle même si cet activisme imbécile et sans risque fait en réalité de lui le fourrier empressé du plus écoeurant des néo-esclavagismes.

Que ses prétendus protégés soient quasi-exclusivement destinés à devenir sous nos latitudes les domestiques serviles et exploités de la méga-machine capitaliste l’indiffère car ce qui compte vraiment n’est pas la finalité concrète de son action mais l’image sociale de lui-même que cette agitation « citoyenne » va projeter sur son environnement et son entourage.

Nul altruisme, nul don de soi, nulle remise en cause des règles fondamentales du système dans la bruyante gesticulation du gauchiste version 2008 mais simplement une mise en scène de son égoïsme, conforme aux référents valorisants de l’époque.

La tragi-comédie de l’Arche de Zoe est ainsi à la fois emblématique et archétypale de cette délirante dérive psychiatrique au cœur de laquelle la certitude absolue d’être dans le camp du bien finit par faire réfuter de manière catégorique et systématique toute référence à la réalité.

Peu importe le fait que les enfants tchadiens soient orphelins ou pas, peu importe les sentiments de leurs familles, de leur communauté, peu importe l’avis des populations locales ou les conséquences de ce rapt organisé, seule compte la prétendue « pureté » de l’intention… Ceux qui osent s’opposer à cette névrose désincarnée ne peuvent alors qu’être d’abominables « méchants » auxquels on doit vouer une haine absolue, inextinguible, sans pitié ni pardon.

Le schéma mental et idéologique des adeptes exaltés de la secte des « droits de l’homme » doit s’imposer à tous et en tous lieux, de grès ou de force, sans tenir compte le moins du monde des éventuelles réticences et autres objections, forcément maléfiques, des incroyants.

Les condamnations et les séjours en prison plus ou moins prolongés qui conclueront peut-être la geste grotesque et criminelle de l’arche de zoe ne changeront strictement rien à la flamboyante certitude en leur bon droit de ces mercenaires de l’idéalisme dévoyé qui n’ont absolument pas conscience d’avoir commis un quelconque forfait.

Impossible en effet de ne pas lire sur leurs visages l’arrogante certitude qu’ils ont d’être des martyrs de la croisade humanitaire, bien qu’ils n’aient jamais servi d’autre cause que celle du traitement psychologique de leurs névroses d’occidentaux à la fois repentants et dégueulants d’orgueil.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
in http://fr.novopress.info/?p=10237#more-10237

(@ Maggle : les Hutus ce sont les dindons de la farce.
S'ils avaient été plus christianisés ils ne se seraient jamis fait entraîner comme ça. Comme des païens adorateurs de l'envie qui remue, majoritaires en France 2008 hélàs. Les Tutsis sont au pouvoir actuellement, renforcé. Les gros des Hutus a finalement été expulsé/massacré hors des terres sur-convoitées depuis qques décennies. Les élites Tutsi ont cassés quelques oeufs...) (c'est une thèse réelle et confirmée, à défaut d'être unique facteur.)

Et merci à tous vous pour les liens Lugan...

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Néro dans ses oeuvres. Que des grosses idioties enrobées de détails intelligents.

L'esclave comme le demi-smic ne consomment pas. Evidemment qu'ils achètent des nouilles, c'est du 'débat' de futurs adolescent là... Ils ne 'consomment' pas. Ils n'achètent pas de crédits conso comme le travailleur autochtone bien payé. Le travailleurs immigré qui maintient les salaires trop bas ne tire pas la croissance.
laurent666 a écrit:
l'Omnivore Sobriquet a écrit:
Ben non. L'esclave comme le demi-smic ne consomment pas
D'abord c'est faux, il bouffe et se loge.

Bravo !
Rends moi ma console !
laurent666 a écrit:
De plus, on s'en fout pas mal dans une économie ouverte comme la nôtre, ou la plupart du surplus des ménages sert à acheter des marchandises importées (... [et ma Logan coupé sport pardi] ...) Si ça contribue sans doute à la croissance chinoise, ça ne contribue pas à la croissance française ...

L'argument Attali invoque Keynes & c° pour notre économie, pour nous. C'est ce qu'ils disent. C'est bon pour nous qu'il nous dit. Pour augmenter la population en France (qui "vieillit", horreur gastro-publicitaire. En fait il n'y a aucun problème, d'âge, seulement de chomage), donc croissance yabon. Moi je conteste l'argument pour chez nous. C'est pas bon pour chez nous. Pas si bon que certains croient. On n'a que paupérisation et bouchage de perpectives économiques (créations, développements) et désespoir, ici.
Si les petits boulôt étaient payés décemment on n'en serait pas là, j'en sais quelque chose. Que les infirmiers pakistanais (ou philippins) à trois-quart SMIC ('étudiants', et bien sûr pas à temps complet..) achètent des nouilles, il n'empèche qu'ils ne soutiennent pas la croissance, surtout la française. De plus ils épargnent et dépensent 'là bàs'.
Ce que je dis c'est qu'il n'y a même pas à s'en foutre, c'est que c'est faux. Le travailleur importé ne soutient pas la croissance. Pas beaucoup. A peine un frémissement chez Buitoni.
laurent666 a écrit:
...ça ne contribue pas à la croissance française ... qui elle, par contre, se retrouve handicappée par des salaires élevés. Ecoute donc JC Trichet (enculé), il est justement en train d'essayer de modérer les syndicats allemands, qui voudraient des augmentations.

Il leur dit qu'ils sont concurencés par des produits quasi identiques fabriqués moins chers ailleurs, il ne leur dit pas qu'il faut plus d'immigration en Allemagne pour écouler leurs produits.
laurent666 a écrit:
l'Omnivore Sobriquet a écrit:
... et travaillent moins bien que le Français décemment payé.
Ah ah mon cul, oui. J'en connais plein des français décemment payés pour boire du café et qui n'en branle pas une à coté.

Et des XXXX qui foutent rien, qui bossent comme des XXXYX, sans parler de ceux qui m'obligent à payer trois vigiles macqués pour acheter mes nouilles dans la supérette du coin, t'en n'a jamais vus m'sieur Pichu ? (option Néro) ? Evidemment, pas question sur ASforum-le forum qui ose- de mettre tes gros mots pour décrire les XXXX.
Super.

laurent666 a écrit:
Citation:
Le reste, c'est des ragôts de comptoir (le Français incapable de bosser etc.)
Ouaih, alors que de dire, comme toi, que l'étranger travaille moins bien que le français, ça c'est pas un cliché ...Sacré Omnivore. :-)

J'ai écrit précisemment
Citation:
...et travaillent moins bien que le Français décemment payé.

Tu fais la soustraction avec ton jus de dialecticien validé Marie-Georges Duclot-Thorez, et on constate le reste !


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Samedi 12 janvier 08

http://alainsoral.frbb.net/soralissimo-f4/decu-par-soral-t2708.htm#56498

Courage Juju !

Pense qu'il y a des catholiques qui clapottent dans ce forum verdâtre bave-des-zenvies...
Allez ! On en chie nous aussi !


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Dimanche 13 janvier 08

http://alainsoral.frbb.net/hybride-f6/vos-dernieres-lectures-t1420-60.htm#56591

Pas lu... Mais Emmanuel Ratier en parle délicieusement dans le bulletin de réinformation de vendredi, que je trouve ici : http://fr.novopress.info/?p=10241

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/soralissimo-f4/decu-par-soral-t2708-40.htm#56603

Pour ce qui est de la question du nationalisme (ou du 'nationisme', je préfère; il faut se refaire une virginité pour les temps qui viennent, vraiment), oui Prométheus et Docteur Bon cette question mérite d'être reposée et redébattue, et moi je l'ai déjà pas mal argumentée avec mes trouvailles, le seul bagage que j'aie. Qu'une telle réflexion conduise aux positions du FN, ce n'est pas un défaut du tout.

J'ai bien regardé les propositions économiques du Fn l'année dernière, et je les trouve bonnes. Le coup des droits de douanes remboursables, modulables et bonifiables, c'est très bien et très moderne et performant. Le consommateur va trouver que le prix de la trousse à tournevis '1er prix' va singulièrement monter, de même que celui de la voiture 'française' (dont une grosse partie des composants sont importés et donc seraient soumis à ce droit de douane, bien qu'il soit REMBOURSABLE et donc un patron bien avisé pourrait se garder d'augmenter le moindre prix de ses fournitures...), mais dans le même temps la boîte pour laquelle il bosse aura des commandes (les remboursement du droit de douane, en achats français), ce qui avec des syndicats qui syndiquent se traduit par une augmentation illico.
Le coup du "le programme économique du Fn est une savate immonde, si vous l'aviez lu vous le sauriez" est... une vieille savatte immonde, qui traine et ressurgit dans les débats internet, je me suis battu avec toute l'année dernière.

Tout est dans cette tâche pavlo-remuglesque qui drive si bien les cervelles actuellement : "protectionisme." A ranger avec "Extrème droite" (Besancenot lui, c'est "la gauche de la gauche", nuance...), et les stars de la précampagne du réflérendum 2005, que furent les immondes "Replizidentitaires" et "zégoïsmes nationos." L'année passée ça a été la tronche pas-glop du vieux Le Pen qui pue de la gueule, et sa mimique hostile, et bien sûr "les remugles", les fameux remugles nauséabonds. Se dit avec menton et bouche qui tombent, en soufflant légèrement par le nez, à la Besancenot-deVilliers comme ça...
Avez-vous remarqué comment tous les acteurs télé, quelle que soient leurs fonctions (présentateurs quoi), sur-utilisent la mimique ? la grimace ? les pros des zigomettes, les sourcils, les commissures, les oreilles même ! C'est devenu l'essentiel du travail 'pro' de... lopette du système, option télévisuelle dans ton salon. Des marionettes code-mimiques. Le moindre jeux TV, la moindre présentation météo... L'année dernière, à la suite de Renaud grand maître du genre, c'était sourcils-froncés qui étaient en vogue très, avec l'image spectrale de la vieille bouche à Lepen mimique-hostile subliminée dans l'écran (lumineux avec des tâches qui remuent, entrelardé de white-flash, avec du son. De quoi hypnotiser même un hamster), fronçage général de sourcils sur le plateau, puis plus ou moins rapidement, invariablement, 'les remugles' qui redébarquent, avec ce si rarissime et donc très cher instant de silence, bouche à la Charles Quint narines qui remuent imperceptiblement grâce à lexpirationdiaphragmique controlée, réservés pour la cause "extrème".
Voyez comme tout se détend se jovialise dès que de Villiers apparait... C'est quand même pas moi qui ait inventé tout ça... On passe de Renaud "ami entends-tu" à Philippe Bouvard-RTL.
Ouf !

Donc Soral 'déçoit', car il fréquente les remugles, et ne bande pas des pommettes quand de Villiers ou Dupont-Aignan sont évoqués cervelle droite. Ne saillit point la ride verticale du front quand Alain Minc Louis Schweitzer ou Pascal Lamy nous expliquent le sèche-cheveux chinois, la sécu mondiale et "l'issue de l'immigration", et le progrès de la croissance quand le Zimbabwé téléporté à Sarcelles pourra en acheter avec nos dettes. Euh... avec leurs dettes aussi, d'ailleurs, les Zimbabwéens, toutes neuves les dettes, et solvables ce coup-çi car bien rangées dans le clapier colonisé bien. Nous on fournit l'aspect 'solvable', c'est à dire l'hypothèque, levée plus tard, dans quinze ou trente ans. Mais que reste-t-il à saisir ? Ah.., mais... tout ce qui pose problème, c'est à dire "les koulaks".
Les petites propriétés, l'énergie nucléaire, qui pourrait dessaler de l'eau de mer vous rendez-vous compte, ils pourraient croître et prospérer... Hors contrôle


De même qu'on passe subrepticement de "nationalisme" à "nationisme", plus virginable et réellement conscient des autres échelles politques, et donc de leurs vertus respectives (d'où la résurgence de la nationale, basée sur QUELQUES régions organiques distinctes, dont les vertus politiques sont éclatantes), bien moderne et au fait de la situation actuelle et à venir, de même devrait-on passer subrepticement de "protectionisme" à .. "responsabilisation." Concept qui, il faut bien l'expliquer, n'existe qu'avec des frontières. Maîtrisées. La responsabilisation, c'est de facto définir un 'domaine de'. C'est du souverainisme, c'est vrai. (Et donc je suis pote avec les villiéristes quand même, (malgré eux), et d'ailleurs pour moi Paul-Marie Coûteaux est l'intellectuel le plus intéressant en France en ce moment (dans le monde?), avec Alain Soral justement.)

Réconcilier les Français passe justement par ce fracas de la diabolisation de la pensée frontiste, par sa fréquentation et sa libre dicussion, par la fréquentation des rombières, et des barmen oï, et des humoristes qui font rire. Bien fracasser ce colosse en verre clignotant de "L'extrème droite". Sans jamais se méprendre sur l'erreur politique ou l'horreur sociétale, éventuelle... mais réconcilier, surtout en France, c'est détendre du gland et discutailler de tout, en moquant bien les tabous et les marionnettes du système à faire peur aux enfants. Libérer les Français en rang humbles et sales et soumis du "Que ça vous plaise ou non" et du "On ne peux pas revenir en arrière" (c'est remonter dans le temps qui est impossible, toutes les options sont ouvertes sinon, inédites ou anciennes ou mélange, toujours), c'est à dire d'un certain marxisme de convenance, rabatteur des âmes... (voyez comme je suis de composition diplomate ce bon matin fleuri de dimanche janvier ....) Ce n'est pas en cirant les pompes à Dupont-Aignan et à Mélenchon tout en condamnant "les remugles" et bien sûr "Les propos inadmissible de Jean-Marie Le Pen sur la Shoa",
(alors qu'il s'était excusé de tout malentendu dès le lendemain, c'était il y a 20 ans, et que depuis messieurs-mesdames l'histoire scientifique a effectivement PROUVÉ que les chambres à gaz d'Auschwitz sont INDÉNIABLEMENT un point de détail de la Seconde guerre mondiale, on les recherche actuellement "mobiles" à l'extérieur du camp. Ca n'enlève évidemment rien à la réalité des faits de cette période, tous biens comptés et explicités et hiérarchisés selon tel critère ou tel autre. Des faits et de la logique, la science historique, assez performente sur cette période. Le reste c'est de la religiosité. Du néo-pseudo christianisme sous contrôle bunkérisé des mémoriaux accusateurs, avec Shoa dans le rôle de la passion-crucifixtion, et louis Shweitzer dans celui du rescussité... Quand Israel Shamir, dont une partie de la famille a tout de même disparu dans les camps nazis (ses propres parents n'ont dû leur salut que par l'invasion soviétique de la Pologne en 39, aspect sous-estimé de ces évènements-là (l'horrible Staline antisémite des docteurs en blouse blanche etc), est passé à Paris conférencer il y a quelque temps, un jeune homme m'avait demandé de lui traduire la question : "Croyez-vous aux chambres à gaz monsieur Shamir?", la réponse fut cinglante : "I believe in Jesus Christ."),
donc disais-je pour E&R-réconcilier les Français entre eux et avec la pensée politique libre et française, c'est à dire passionnée de bien commun et sans autre entrave que l'amour du prochain, et bien, il faut embrasser de façon voyante et sonore le bannis le puant le proscrit, la cible du discours dominant, le bouc, si justement il a quelque chose d'intéressant à apporter. Sinon la simple charité chrétienne (psychédélique) suffit. Et c'est bien le cas avec Le Pen et le FN (sans même parler de Gollnisch, Martinez ou Marine...), et c'est bien ce que fait Soral.
Il ne me déçoit pas, je lui repproche un peu trop de suivisme marxiste (les effets d'échelle sont très bien connus en physique, pour tous domaines, pas besoin de "Marx a inventé ça" du tout. Même chose pour "les processus"), et un romantisme Robespierro-SaintJust qui, justement, me parait introuvable... De même que j'aime bien PM Coûteaux, il ne me déçoit pas, mais je lui reproche juste un peu de frilositer envers le Fn (mais lui n'a pas l'idiotie d'y être hostile, il inclu tjrs poliment JMLP dans les gens 'qui pensent comme lui' et 'qui se battent comme lui.') Il est victime de son statut d'homme de salons; je crois que c'est ça. Et je lui reproche un peu. Comme avec Soral et ses processus historiques, ça reste suffisemment intelligent pour que je ne lui entienne pas rigueur.

Non pas déçu !


Ah, autre chose aussi, lu ici : certains qui aiment bien les idées d'ici, mais "ne voterons évidemment jamais Fn", car ils ne "sont pas masos." Sous entendu, ils sont, de dans leurs chairs, des 'issus de.'
Donc "évidemment impossible."

Bon. Je ne vais pas m'étendre sur le fait qu'on peut très bien être issu de l'immigration et avoir une conscience politique qui fonctionne, et souhaiter une entité politique souveraine dans ses frontières et ses prérogatives, et qui choisisse changer la politique immigratoire actuelle. On peut très bien être 'issu de' et souhaiter en même temps un arrêt de l'immigration, et même trouver qu'il y en a eût trop dans le passé récent. Il m'est arrivé myself de trouver qu'il y avait beaucoup trop de Français à Londres, je le voyais très bien puisque j'étais sur place. Si ça avait été possible, j'aurais voté pour un truc qui proposerait de débarraser Londres de son trop de Français... Je ne vois pas en quoi être 'issu de' empêcherait de voter pour une politique responsable, d'arrêt (plus ou moins strict et 'éphémère') de l'immigration. Non, je vais simplement vous dire, parce que j'en ai marre de votre 'sa propre chair' balancée comme ça dans le débat comme une "impossibilité" à être sympathisant FN :
Moi, je ne suis pas 'un 'issu de', et bien que métisse de racines de régions françaises fort différentes, je suis tout français tout bien avec tous les ancêtres enterrés en France bien (TOUS dans DEUX régions nettement marquées vous dis-je!), et par ailleurs tout blanc, pour ceux que ça intéresse. Je suis, depuis quelques années "en situation de" RMI (on dirait du Ségolène R.). Avant j'étais au chomage. Suis célibataire et sans zenfants.
Et bien je vote FN, ma chair propre ne me l'empèche en rien.

Je vote pour la réduction du poid de l'état,
(non pas vraiment par principe, mais par pragmatisme opportun. Ce poids est ces temps-ci monstrueusement excessif, il faut le réduire, c'est tout. Obligatoire et urgent. Politiquement, par principe, je suis en plus enthousiasmé par la proposition toute simple du FN - et de lui seul - , qui est de fixer dans la constitution le maximum admissible en pourcentage PIB des contributions étatiques, sous quelque sorte que ce soit (TVA, revenu, CSG etc., toutes), et pour tout 'état' que ce soit, de la commune à la région et la nation, et même à l'Europe et au monde à venir tous additionés.. (Je suis pour un impôt continental et pour un impôt mondial, étant entendu que l'assiette énorme de ces entités - 7milliards de contribuables pour l'ONU -, implique en retour un taux ridiculement faible par tête, sinon on crée des monstres impériaux. Il faudrait que ce soit dégressif de l'entité la plus petite qui à le plus fort taux, jusqu'à l'entité la plus large (la république inter-galactique.) : de la commune qui à le moins de contribuables et qui peut déjà faire tant, puis moins (par tête) pour la région (par sa taille elle a déjà dans ses compétences l'hopital et les trois lycées et une université, et le port et l'aéroport et l'orchestre symphonique préfectoral , langues régionales et patois, et recette de la tarte au yaourt, races d'ici etc.), puis un peu moins pour la nation, qui à la part du lion cependant car c'est elle la meilleure, puis saut qualitatif très gros vers le bas pour un truc riquiqui pour l'Europe des salons et des chambres hautes et des cours de cassations internationales, et puis à peine un soupir contribuant pour le monde. Dans ces conditions oui, je suis favorable à un impôt européen et aussi (en plus) à un impôt mondial. A coté des impôts communaux, régionaux, nationaux, bien connus...)
Toutes les contributions donc, par la constitution - nationale, seule souveraine et compétente - bloquées à un maximum fixe du PIB national, à régler par des spécialistes, la visée idéale à 35% telle que proposée me paraissant effectivement belle et souhaitable (on en est à 55 -60% actuellement), et 35 me parait en théorie fort bien, à la fois 'modeste'- hm, sous Louis XIV c'était 5% à peine - et puissante pour faire de l'état ce que nous voulons, un simple acteur puissant souverain éclairé dans le monde naturel, et la société chrétienne, pour le bien public.)
... pour la réduction du poids de l'état je vote donc, et spécifiquement pour une certaine réduction des aides sociales dans leur ensemble, intelligemment bien sûr, mais à coup sûr une réduction de la masse RMI... en particulier pour les mâles célibataires capables de travailler et sans enfants. Comme moi, ma chair et mon sang. Et mes oignons. Je ne vote pas pour le malheur, ni pour la déportation des chômeurs dans les usines à pâtés, mais, par amour du bien commun je vote FN, parce que ce sera mieux dans l'ensemble, pour la réduction de mon RMI. Et je ne suis pas maso.


[ok un peu long et fouillis mais c'est comme ça.]
_________________
Les frontières créent les responsabilités.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/hybride-f6/vos-dernieres-lectures-t1420-60.htm#56623

Subversivio a écrit:
La ferme des animaux d'Orwell

Alors connais-tu l'indispensable "Animal Farm, part2" d'Israël Shamir ?
A tomber ! Je ne sais pas s'il existe une traduction en français, mais ce texte est à lire sur son site, anglais ou éventuel français s'y trouvent... Lequel est en caraffe depuis vendredi mais on espère qua ça ne durera pas, le provider a subit un assaut de connexions sur son site (une attaquer donc) et l'a temporairement fermé. C'est http://www.israelshamir.net/

"Animal Farm 2" (ou "Animal Farm Continued", ou "Followed" je ne sais plus), est absolument tordant de réalisme économico-social, sur la chute du communisme en fait. C'est assez vieux, un des textes qui a lancé Shamir je crois, à coup sûr auprès des Juifs russes fraichement débarqués en Israël, dont le texte est contemporain. S. écrivait dans leur gazette à l'époque.
Bref, socialisme et capitalisme, avec déjà l'habituelle préférence de S. pour le premier, et 'sens de l'histoire' avec les profiteurs de l'un qui se ruent vers l'autre, en strict continuation des 'personnages' et situation de l'Animal Farm d'Orwell, bien sûr... Tordant. Un classique des années 90, et de l'internet qui monte...

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/mondo-2008-f5/connaissez-vous-ce-film-t2705.htm#56626

phalangiste a écrit:
D'aucuns prétendent même qu'il est toujours indicateur de Police...

Et toi tu es un forumiste sympa, internaute gentil mais oui anti-discrimination des Converses mauves la mèche plastifiée citoyenne qui ne cherche que le bien partout et qui nous vient en aide.
T'as pas son numéro de sécu non plus ?

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/mondo-2008-f5/30-ans-ca-suffit-t2186-60.htm#56632
Subversivio a écrit:
A tous les érudits et adeptes de la science infuse de ce forum :Ma cousine de 18 piges s'est faite engrossé par son mec (erreur de jeunesse et inconscience évidemment) ... rassurez-moi, elle a eu raison ou c'etait criminel que d'avorter ?

C'était criminel que d'avorter.
L'inconscience n'implique pas la stérilité, faire un enfant n'a pas à être décidé. Jouer au sexe n'est pas gratuit, et le bébé en est la preuve. 18 ans c'est un bon age pour enfanter, ça se faisait beaucoup avant. Et c'est un très mauvais âge pour se traumatiser de mort. Une erreur de jeunesse n'implique en rien un assassinat, en plus. Que l'enfantement soit douloureux n'est pas une nouvelle, généralement on en meure pas surtout à 18 ans; ce qui est nouveau ce sont les injections de produit lors de l'accouchement. Et il y a les piscines d'eau de mer, aussi. Vous en parlez comme si l'enfant 'tombé du ciel' était une horreur à éviter à tout prix... Et son papa, ça lui aurait sorti les doigts j'en suis sûr. Quoiqu'il en soit en crime reste un crime, après autour on se construit la société qui le règle.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem
http://alainsoral.frbb.net/mondo-2008-f5/30-ans-ca-suffit-t2186-80.htm#56709
environ..


ADAM2 a écrit:
Personne ne t'en veux KIKI , si tu te fais engrosser par un inconnu , et que tu décides de pas avorter ! c'est ton droit , et jamais je ne me permettrai la moindre critique sur ce que tu fais de ton corps = parce que c'est le tiens ! ...Autre termes / même sens : chacun est propriétaire de son cul , et doit le respect à celui des autres . (*)


Toujours la même erreur : il ne s'agit plus de 'son' corps, dès lors qu'un embryon est de la partie. Ce n'est plus le corps de la femme. C'est quelqu'un d'autre.
Tout l'abrutissement actuel sur la question est basé sur cette erreur objective : considérer que la cellule fécondée c'est 'comme un ongle', alors que non, ce n'est plus le corps de la femme/mère, c'est déjà quelqu'un d'autre. Progrès de l'obscurantisme d'autant plus étonnant (sidérant, à hurler!) que la génétique est apparue ces temps-ci : c'est la seule cellule 'du corps' qui n'ait pas le même ADN que toutes les autres. C'est pourtant simple (ongles inclus.) Je ne comprends pas qu'on sorte du collège républicain de la république républicaine en ne l'ayant pas compris ni intégré. Ni même soupçonné.

D'ailleurs le cul sans conséquence n'existe pas, et le meilleur moyen de mettre le père dans ladite conséquence est le mariage.
Si tu te fais engrosser par un inconnu, je te plains sincèrement (c'est le degré zéro de l'humanité), mais l'embryon ne sera toujours pas 'ton cul'. Le b-a-ba des cours de biologie de quatrième, normalement...

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

France a écrit:
C'est toujours un inconnu qui nous féconde. Nous le (re)connaissons dans l'enfant que partage notre couple.

C'est l'humanité qui se déploie.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem too

France a écrit:
Refuser de mettre un enfant au monde est un droit inaliénable. Il n'y a pas mort d'homme quand même !

Ce n'est pas un ongle non plus.
Cette mise à mort est très civilisable au contraire. Bientôt on espère. Pour l'instant on est dans l'âge du pâté mondain... Ca ne durera pas.


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Lundi 14 janvier 08


http://alainsoral.frbb.net/mondo-2008-f5/30-ans-ca-suffit-t2186-80.htm#56728

Citation:
Il n'y a pas mort d'homme quand même !

Oui et non.
J'ai répondu que "ce n'est pas un ongle non plus" (on parle de l'embryon, de la cellule fécondée, du foetus), et je trouve que c'est très important de répondre ça; mais développons.

D'abord, athée ou pas, croyant ou pas, en s'en renant au niveau zéro rationnel pur, athée-tournevis-mode d'emploi, toujours garder en tête que 'ce n'est pas un ongle', c'est à dire qu'on a affaire à un 'organisme' dont chacune des cellules porte dans ses chromosome un ADN parfaitement inédit, systématiquement très différent de celui de la mère, et de tous les 'ongles' que vous voulez... De même que de celui du père, qui existe forcément et qu'il ne faudrait pas oublier dans cette histoire. (on raisonne sans, on envisage le papa irresponsable et le cul hors mariage, le cas le pire, bien sûr...) On a donc bel et bien un 'organisme', singulier et 'étranger', bien qu'évidemment les liens de filliations soient contraires à cette naspect d''étranger', mais déjà un être unique et singulier, différent.

"Ce n'est pas homme quand même." C'est vrai aussi. Il n'est pas baptisé n'a pas fait sa première communion, n'a pas ouvert ses cinq shakras etc. Il maitrise mal la langue française, est ridicule à la diction, ce qui est un grave défaut il faut bien le dire... Il n'empêche qu'il entend, dès très tôt dans la gestation, qu'on a même crû pouvoir établir qu'il rit, et que si on introduit une aiguille pour le piquer il se retourne violemment pour éviter ça... Voilà qui dépasse de très loin le stade de l'andouille, de l'amorphe et même du végétal... Et même de l'organe très développé de la mère, (comme un foie, un rein...) parce qu'il a son ADN propre redis-je. Et pourtant, oui, il n'est pas indépendant du sein maternel, il y a quelque chose 'qui n'est pas là'.

A force d'échographies et de découvertes émerveillées récemment de 'la vie incroyablement riche et développée du foetus', et cependant que la gueuse "des lumières" s'enrage à insister que "ce n'est qu'un tas de cellules sans status juridique envisageable", gave de francmac sacreubleu!, que c'est comme un ongle nous disent-ils pédagogique sur le service public 'des lulmières' à longueur d'années, un jeton 'liberté du sexe inconséquent' 'inaliénable', acquis cliquet et tout et tout... à force de découvrir l'exact contraire donc, la vie complexe et merveilleuse de l'embryon dans son monde enchanté, on en finirait par oublier l'importance incroyable de... la naissance. La mise au monde. A ce moment là le foetus/nourrisson se met à respirer... et (si mes souvenirs son exacts) son sang s'inverse de sens de circulation... et le cordon ombilical n'est plus qu'un entrave inutile. Ce n'est quand même pas rien ! Et je ne parle ni d'astrologie, ni de baptème...

Et pourtant même né, pour un indou tant qu'il n'a pas ouvert tout ses shakras (jusqu'à 7 ans genre) ce n'est qu'un tas de viande approximativement, et que pour le chrétien si pas encore baptisé c'est un peu pareil, et que pour tous l'âge de raison c'est quelque chose d'important, et qu'apprendre le respect citoyen dans les valeur de la républik-Orange sans frontières ça nous est déjà prévendu comme la condition sine-qua-non du droit à exister...
On peut s'amuser à dire comme les indous que tant que le gamin ne s'est ouvert à la spiritualité, le 'dernier shakra' (oui je sais, hindouisme de cuisine... mais je n'ai pas besoin -ni vous - d'en connaitre plus, ni tous les détails toutes les variantes pour être dans le vrai, ne me sortez pas votre science hindoue, je suis dans le vrai concernant ce raisonnement, parfaitement universel-humain d'ailleurs), tant qu'il n'a pas fait sa première communion quoi, est bien "ce n'est pas un homme quand même!", et c'est vrai. Pourtant le droit inaliénable de femme n'autorise personne à en faire du pâté... Ce qui est hélàs ce que ceux "...qui n'ont gardé que le pire de Rousseau, que le pire de la révolution française" (dixit Soral - fort bien - dans l'entretien Desouche voire la page 'vidéo diverses' pas loin) ont en tête, à défaut de savoir s'agenouiller devant Dieu.
De même, par un autre point de comparaison, on peut comparer avec... le chien de onze ans par exemple, ou l'albatros de 50 (avec encore 30 ans à vivre devant lui en moyenne...). Le chien de onze ans est un truc sacrément développé, qui pourrait en remontrer à bien des nourrissons humains voire même des babins. C'est étonnant la sagesse et la connaissance de ces trucs là. "Ce n'est pas un homme" non plus, et pourtant son assassinat n'est pas célébré comme une victoire des processus en marche, ni remboursé par notre Grand Organisme de crédit.

On voit qu'on ne s'en sort pas avec ces raisonnements "ce n'est un homme quoi!" C'est vrai que ce n'est pas un homme, mais c'est déjà, dès le début, beaucoup plus qu'une fleur magique, qu'un brin d'épautre...

L'oeuf fécondé, l'embryon et à fortiori le foetus doivent bénéficier d'un statut juridique très proche de l'être humain, du citoyen déclaré à la mairie. Les parents ont forcément leur droits sur leurs procréations... mais dès qu'il y a 'être', organisme vivant (un poisson ne respire pas l'air, maitrise mal la langue française, et pourtant il est vivant...), ce n'est plus un ongle. On voit l'incroyable abîme juridique de notre 'société' qui s'acharne à lui dénier toute existence, toute protection, on mesure toute la béance de notre monstruosité 'sociétale' à voire s'acharner hirsutes, salles ou maquillées, mais toujours 'qui débloque' au quart de tour, reprenant involontairement le rôle qu'autrefois (année 70, 80) on faisait tenir à la télé à 'la foldingue anti-avortement avec ses poupées ensanglantées' (pas plus tard qu'il y a 3 ans, à la radio sur France-Culture, j'aurais juré une comédienne, payée, c'est grossièrement caricatural, limite comique Stéphane Bern Ruquier, avec zéro commentaire vite passé tellement c'étais VOYANT), inversant les rôles disais-je, le mensonge rabatteur, la foldingue (ou le,) qui érucque ses outrances et le maximum de slaoperies 'choque-bourgeois' à la minute, prenant sous nos yeux effarés de plus en plus la place de 'la foldingue avec ses poupées maculés pour nous décrire je vais vous montrer', qu'on nous a tant infligée... (depuis que je suis né, je n'ai vu que ça grosso-modo.) Aujourd'hui, entre trois jurons qui trainent en attendant les glaviots en direct sur les plateaux, c'est "j'fais c'que j'veux avec mes ongles ! tiens r'garde!", et c'est un signe qui ne trompe pas. Le mensonge et la culture de mort s'enfoncent; on commence à voir les masques tomber.

Bref, la position politique Fn 2007 était exactement ce qu'il fallait. Egalité et réconciliation, un certain respect des parents à devenir parents, ou pas tout de suite puisqu'on est dans ce clapot là en ce moment, mais la stricte interdiction des incitations, telle que la loi Veil l'avait inscrite, et au contraire la mise en oeuvre dédiée de moyens étatiques pour éviter ça. Puis, enfin, le débat.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/aktu-f8/relancer-la-croissance-par-l-immigration-t2698-40.htm#56843

Je vous ferais remarquer qu'il y a aujourd'hui énormément de desouches à faire de la plomberie, du plâtre et de l'électricité et du changement de pare-brise, pôt-minute etc. Et c'est pas payé 3000€.
Des poubellistes desouches et des égoutiers, j'en ai connu. Moi même j'ai fais du sous-prolétariat (portage de presse, courses etc. plusieurs années), où il y avait bcp d'immigrés tout frais mais pas mal de desouches aussi et c'était carément souspayé, et je sortais de la fac. Y'avait même des instits qui faisaient des heures le matin (avant l'école) pour payer la pension alim de madame libérée, la deuxième caisse après la (le) casse etc.
Le boulôt que 'les Français ne veulent pas faire alors c'est les immigrés', c'est bien simple, ça n'existe pas. A votre avis, qui c'est qui ramassait les patates dans les (immenses) champs dans l'Aisne, avant 1974 (les machines), c'étaient des Portugais peut-être ???

La vérité c'est que oui, quand tu débarques immigré dans un pays sans qualif, et bien tu t'en sors en allant chercher les boulots pénibles, et mal payés, ceux qui restent, parce qu'il y a du turn-over (de l'embauche.) Mais que les autochtones ne fassent plus ces boulôts là, 'par tranche' (sociale), c'est de la légende urbaine, de la vérité de trotsko-des-plateaux. Il en faut des petits boulôts payés pas lourds, pour que vous et eux et moi puissent attrapper un quelque chose quand les circonstances le demandent; ce qu'il faut, c'est que ça ne 'pollue' pas le reste du travail, que ça reste marginal par rapport à un monde du travail où la paye digne doit être la norme, même si la diversité (inégale) est souhaitée, et réelle.

C'est qui est très faux, c'est de croire que 'on a besoin des immigrés pour faire tel ou tel type de boulôt.' Ca n'a jamais existé, ce n'est pas vrai. Il y a des boulôts pénibles, c'est tout. On joue sur nos répulsions naturelles à nous tous , parfaitement normales et standards face à une tache pénible et pas cher payée, rien de plus naturel, et on nous injecte, nous inflige une honte face à l'immigré pour ça. C'est faux. Il y a la répulsion à accepter 3 mois de curage de fosses à la brosse à chien-dent pour 3 pesets d'une part, et la vision d'immigrés (visibles) qui sont en train de le faire au bout de la rue ou à la télé d'autre part, mais le lien logique est une tromperie culpabilisatrice. Le boulôt serait fait par d'autres de toute manière, probablement au même prix (mais mieux payé, un peu!, ça aide évidemment), ou même par vous ou moi, ça arrive il suffit de s'y mettre je vous assure. Quand tout le monde accepte ça et le fait autour de soi, ça passe tout seul je vous l'assure. Les fins de journée sont sympas je vous l'assure.

Voilà juste pour dire qu'il ne faut pas trop se traumatiser avec ça, même si le progrès social construit ça existe, et ne surtout pas le prendre comme hypothèse socio-économique. Accepter ce genre de taf, 6 ans en ce qui me concerne, ça peut arriver à tout le monde. Le 'dégoût de classe' est complètement oublié dès la première paye, c'est étonnant... Il faut s'y mette puis être obligé, ça va tout seul.
Une paye plus honnête ça serait mieux.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mardi 14 Janvier 08

http://alainsoral.frbb.net/aktu-f8/relancer-la-croissance-par-l-immigration-t2698-60.htm#57027

pimpam a écrit:
Tout ça pour dire que l'équation "Les immigrés volent le travail des français", c'est, très souvent, du pur foutage de gueule parce que dans la réalité, y a un paquet de jobs que beaucoup de "français de souches" n'accepteront jamais de faire, même pour 1500 € par mois, et oui, même pour 2000 !


Je suis un contre exemple à moi tout seul.

J'ajoute q'un vrai Noir de chez Noir, un vrai Arabe, dans son milieu naturel avec un statut de Man élevé comme un Man, vous feront grand spectacle en vous faisant bien comprendre qu'ils conchient ces boulôts de macquaques sous-payés, et n'accepteraient absolument jamais de le faire...

Pas mon genre.

Et pourtant je suis d'une classe sociale bourgeoise (fonctionarisée), et de souche en plus. Alors ?


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Vendredi 18 janvier08

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/18/le-tabagisme-passif.html

L'haleine aussi est un gaz pathogène... L'haleine de l'autre est gavée de microbes et de gaz toxiques : tout ceci provoque des maladies n'en doutons pas, dont certaines très horribles à la télé. Je suis sûr que l'on peut mettre en place une batterie de test cliniques qui le démontre (inhalations forcées d'haleines diversement 'chargées', en dosages adéquats..)
Pour éviter d'avoir à subir l'haleine de l'autre, je suppose qu'on pourrait aussi interdire l'haleine dans les lieux publics. Ce serait 'rationnel', comme ils disent.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/17/europhobe.html

"Propos europhobes."
Dans la cervelle droite ça fait 'pas glop' et finalement ça suffit... pour mettre en cage. Inutile de s'embarrasser de lois liberticides que personne n'aime et qui feraient naître un mouvement de résistance... Non, l'opprobre est déjà là : "les propos europhobes de monsieur Gollnisch" ou de quiconque ensuite...; sans Tchéka ni Gestapo, c'est quand même plus propre... C'est totalitaire pareil mais ce n'est pas vraiment terroriste au sens fort : c'est sidérant.
On n'est pas dans l'âge de la terreur, on est dans l'âge de la sidération. Nuance.


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Lundi 21 janvier 08

http://alainsoral.frbb.net/hybride-f6/fermons-directement-ce-forum-t2759-60.htm#57729

Tout à fait d'accord avec LNéro. Il serait probablement plus important d'adhérer à E&R maintenant et faire partie de la bécane, mais je considère qu'un 'festival off' est toujours nécessaire. Qu'un forum qui se déclare, se veut soralien sans l'autorisation du sieur est bienvenu, à côté bien sûr de l'appareil lui-même (E&R), la bécane, là où une discipline minimale (envers la tête) doit exister et d'où je serais certainement exclu rapido, vu que j'ai l'imagination incorrecte, et suis soupçonnable de tout.
A mon avis: virer la photo-montage soralophobe ci-dessus et garder le nom soralien, mais se passant de façon voyante de l'onction du 'référent.' Un forum 'off' donc, où tout le monde est bienvenu, souvent ou pas, Marc Georges et Alain Soral aussi bien sûr, s'ils veulent tâter du bouillon. Ca sera toujours un peu bordélique et Ajax aura toujours des envies ("Je m'en vais!", "Je m'en vais!", "Fermez ce forum!", "Robespierre sinon rien!" etc.), et il faudra toujours se subir le Gontrant BAC+1 entre deux Lut'fin'l et renieurs de soupes, en attendant le retour de Snake et la nièce de Protéa !

edit : je n'ai rien contre du remaniement ici cependant, un peu de balais... Voilà, ce que j'en dis.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://alainsoral.frbb.net/hybride-f6/fermons-directement-ce-forum-t2759-80.htm#57823

@LNéro : à propos de wiki.
J'ai bataillé 3 mois il y a 1 ou 2 ans sur la fiche de basse police sur Israel Shamir que le wiki anglo persiste à afficher : http://en.wikipedia.org/wiki/Israel_Shamir

Evidemment que moi - et un ou deux autres - avons rapidement appris le principe (encyclopédique) du No Point Of View (NPOV) et autres guidelines wikis : impossible néanmoins de faitre modifier la fiche, flicquée par un trio cagoulé de parfaits j't'emmerdes.
J'ai commencé, direct, par être bannis non pour ignorance de NPOV ou manque de sourcing mais parce qu'un des trois permanentés avait décrété que je n'étais qu'un sockpupett d'un autre intervenant ! : c'est à dire un simple relais informatique d'un type déjà banni par leurs bons soins (je lui aurais prèté mon IP en qque sorte, ce qui était évidemment faux) : ça m'a pris 3 (trois) semaines de batailles sur leur forum interne pour qu'on daigne m'accorder le bénéfice du doute et laisser intervenir sur le wiki, dans la Discussion Page j'veux dire. Le type voulait absolument que la 'fiche Shamir' soit basée sur le fait de savoir s'il était Suédois ou Israélien. Avec Roland Rance et le fanzine "Spotlight' comme principale source d'information sur l'homme subtil. Son oeuvre ramenée environ à une réssucée du "Blood Libel', ce comme quoi les Juifs suceraient le sang des enfants gentils. Shamir ayant en effet pondu un article sensible où il part de cette légende interâge pour discourir librement comme il sait. Impossible, à moi et à un certain Jo Domingo de faire modifier quoique ce soit dans cette p.tain de fiche de basse police, malgré trois (3) mois de batailles quotidiennes, particulièrement honnêtes et informés de sa part (et de moi aussi, à mon moindre niveaux.) C'était Hongrie 1949.
La fiche est toujours là, inchangée. Tu/vous pouvez cliquer ci-dessus et voir ça et consulter les archives de la discussion page, Ajax passerait pour un assitante sociale à côté d'eux.
Jean-Pierre Petit, retraité du CNRS, a été bannis à vie l'année dernière pour avoir, lors de la discussion sur sa fiche même!, finis pour trouver et réveller qu'un petit con cagoulé qui lui déniait toute autorité scientifique à longueur de fiche et discussion n'était en fait qu'un étudiant de deuxième année... en donnant son identité documentée, dans la page de discussion... Un admin avait pareil pour moi, mais de façon hypocryte... Et caetera.
On est tous d'accord que l'idée wiki a ses vertus, mais chanter les louanges du singe, ça non.

Encore un hors sujet passionnant...


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mercredi 22 janvier 08

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/blaspheme-et-reciprocite-t2652-120.htm#58099

@ Zatopek : le fait que le corps ait besoin de lipides, protides et glucides à consommer n'est pas antireligieux. C'est d'ailleurs dans des universités que ça a été montré (les universités sont des créations papales.) Les athées devraient cesser de nous balancer la réalité à la face, persuadés que ça va nous confondre d'effroi. Elle mérite mieux que ça.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/wikipedia-ou-le-savoir-du-monde-sous-des-millions-d-yeux-t2767.htm#58100

Je n'ai pas été foutu dehors, et mon témoignage ne parlait pas vraiment de moi, mais de Joh Domingo, pour ce qui est de la bataille elle-même. Ceux qui savent lire l'avaient compris. Tu dis me répondre, mais à côté de ce que j'affirme. Scolaire. Tu n'est qu'un gastrique, c'est pour ça que ça ne marche pas.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


La photo du site aussi, est provisoire je suppose.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Lutfi a écrit:
Quand sur le plateau d'Ardisson, Ardisson lui demande comment il peut justifier Staline, et qu'il répond que c'est facile, parce qu'un homme du tiers-monde maltraité par un Américain lui a répondu que Staline le punirait, si c'est un concours de blagues sur un plateau télé, d'accord.

Immédiatement j'ai pigé, tel qu'écris ci-dessus : Soral montre qu'on justifie Staline par sa capacité à faire vivre l'espoir chez les exploités, par son idéologie égalitaire sans concesson, et la puissance de l'URSS qu'il peut y manoeuvrer. Le vrepo a espoir et fierté, bien présents immédiatement dans son esprit, l'assurance qu'il y a un maréchal Staline et qu'il pourra frapper du marteau de la justice. Une sorte d'entité spirituelle. Encore un grumeau...
Sinon j'aime beaucoup la blague sur l'éternuement et le discours fleuve.
Lutfi a écrit:
Quant à Hitler, à part le système concentrationnaire, effectivement, je ne vois pas ce que l'on peut lui reprocher, et ce système visait deux catégories en fonction de leur origine, les juifs et les tziganes.

Le système concentrationnaire, consistait à débarrasser le Reich des éléments considérés nuisibles répartis un peu partout, pour les concentrer dans un petit espace bien clôt, hermétiquement séparé du bo Reich tout bien propre comme ça. Je ne suis pas nazismologue mais il me semble avoir compris ça. Ca a été certes une horreur du nazisme, mais c'est très mal que de limiter les reproches à ca. On peut citer les crimes de guerre par exemple, plutôt gratinés. (Puisque c'est un film que tu dis aimer beaucoup, "Le vieux fusil", est à propos d'un de ces crimes de guerre pas du tout du système concentrationnaire.) Il n'y a guère de différences d'avec le bolchocommunisme, c'est vrai, mais eux au moins ont aidé les agressés à se défendre, alors que les nazis brandissaient nietchéennement le fait de nous imposer ça à travers la gueule. En fait, ma position sur la question est assez proche de celle du Vatican, finalement.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/23/ump-le-rapport-attali-met-le-feu-aux-poudres.html

C'est le chiffon rouge : les 'plus courageux' vont 'oser' batailler sur.. quelques points parmis les plus outrageants, dont on peut se demander s'il n'ont pas été mis là exprès, accompagnés de ce "prenez tout" si provoquant... Belle offensive des braves et des preux nous diront-ils, longue sans doute, qui peut-être réussira. Pendant ce temps la révision de la constitution puis le vote du maxi traité passeront pour bien mièvres...
Et bien j'espère que ça ne se passera pas comme ça, mais j'ai bien peur que nombre de députés qui savent qu'il vont voter l'euro-constitution vont se jeter sur cet os vindicatif, pour se donner genre. Il faut hiérarchiser : traiter les scribouilles mongoles d'Attali (la commission Attila) comme des cris de corneilles dans le ciel gris, en chantant par exemple, mais réellement combattre le réel attentat européiste mondialiste.
Et hiérarchiser, c'est préférer le FN.


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Jeudi 24 janvier 08

http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/forum-sur-alain-soralsans-alain-soral-t463-80.htm#58323

Bref, son chauvinisme et ses contradictions lui font perdre sa crédibilité.

Comme c'est creux tout ça...

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/pour-qui-roule-eric-zemmour-t67-220.htm#58324


Thomas Demada a écrit:
Les "de souche" ont le vote FN. C'est leur carcasse calcinée à eux, le moyen d'envoyer un message...

Le vote FN c'est beaucoup plus qu'un vote protestataire, qui lui même est beaucoup plus que de la jalousie oppressive de quartier.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/acte-discriminatoire-et-xenophobe-distribution-de-soupe-t2411-200.htm#58331

De mieux en mieux.... /////////////////////////////////////////////////

Lettre ouverte à Monsieur Gaudin, préfet de police de Paris
Par Henri Dubost
Bénévole de l’association Solidarité Des Français
Objet : soupe au cochon vs chicha


Monsieur le préfet,
Vous n’êtes pas sans savoir que la soupe servie par l’association Solidarité Des Français est loin d’être la seule soupe proposée aux sans-abri de la capitale. De nombreuses autres soupes populaires y sont en effet servies chaque jour, toutes exemptes de viande de porc. Certaines sont même explicitement hallal ou casher et bénéficient de subventions publiques, ce qui n’est pas le cas de la nôtre.

Vous n’êtes pas non plus sans savoir que la sourate VI, verset 145, autorise explicitement un mahométan à consommer de la viande de porc lorsque cela lui est nécessaire : « Quant à celui qui est contraint d’en user, par nécessité, sans être pour cela rebelle ni transgresseur, ton seigneur lui pardonnera car il est miséricordieux ».

Le directeur de la communication du Secours musulman, Ouhid Abassi, pourra d’ailleurs vous le confirmer, qui déclarait il y a un an à l’agence Novopress : « Pour moi, tout projet social est le bienvenu. Si le but est de soulager la souffrance des nécessiteux, soit en France, soit ailleurs, il faut l’accepter […] Je ne vois pas où est le problème. Si certains ne mangent pas de cette soupe préparée avec du porc, c’est leur choix. Chacun est libre de ce qu’il mange. Nous ne sommes pas là pour exiger des gens un certain mode vie ou un certain mode alimentaire. Nous ne sommes pas là pour imposer ni des choix ni des valeurs »

Ainsi, Monsieur le préfet, un sans-abri musulman qui exigerait que lui soit servie une soupe sans viande de porc n’aurait que l’embarras du choix parmi les nombreuses associations caritatives opérant sur la capitale et si d’aventure, il était contraint de recourir aux services de l’association Solidarité Des Français pour avoir son bol de soupe, l’ingestion d’un bout de viande de suidé qui viendrait à s’y trouver ne le mettrait nullement en délicatesse par rapport à la loi islamique.

Le cochon n’est donc ni discriminatoire à l’encontre de qui que ce soit, ni attentatoire aux lois de la République. De plus, il ne pose aucun problème de santé publique, bien au contraire, puisqu’il s’agit d’une viande riche, calorique, qui « tient bien au corps » - et qui est, en plus, peu onéreuse.
Or, vous interdisez la distribution de cette soupe.


Permettez-moi de vous faire remarquer, Monsieur le préfet, que le tabac est aux antipodes du rapide portrait que je viens de brosser de notre ami le cochon. Le tabac est discriminatoire à l’égard des très nombreuses personnes souffrant d’allergies respiratoires – j’en fais malheureusement partie –, il est clairement établi qu’il constitue un problème majeur de santé publique et sa consommation dans les lieux publics constitue une contravention, en particulier, depuis le 1er janvier dernier, dans les restaurants, cafés et débits de boissons.

Mais si vous allez vous promener dans certains arrondissements nord de Paris, comme j’ai eu moi-même, très récemment encore, l’occasion de le faire, vous constaterez, Monsieur le préfet, que de nombreux « bars à chicha » ignorent totalement la loi relative à l’interdiction du tabac : au vu et au su de tous, les patrons de ces bars mettent en effet des narguilés à la disposition de leurs clients et laissent ces derniers fumer à leur guise. Impossible de pénétrer dans ces débits de boissons sans être immédiatement agressé par une épaisse et nauséeuse fumée qui vous ôte toute envie de consommer un thé à la menthe ou un café turc et vous pousse bien vite vers la sortie. Que la République se laisse narguer par des narguilés est proprement intolérable.


Je veux croire, Monsieur le préfet, qu’on vous a caché ces agissements regrettables et j’ai la conviction que, dès que les faits vous apparaîtront en pleine lumière, vous saurez immédiatement y mettre bon ordre.
Comptant sur une action ferme et rapide de votre part à l’encontre des « bars à chicha » contrevenants, je vous prie d’agréer, Monsieur le préfet, l’expression de ma considération distinguée.

Henri Dubost

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

in http://fr.novopress.info/?p=10366

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Un rendez-vous très parisien.

Pour ceux qui peuvent, c'est ce soir.
Je n'y serai point, c'est dommage. Le sujet est il me semble important, entre la Robespierrolâtrie 'de gouvernement' des entonnoirs ferreux (comprenne qui pourrat), et ce "Livre noir" qui s'annonce, il y a un mouvement de pensée qui emmerge, ici et maintenant. Les abandons et les progrès. Un processus cérebral qui démarre, quoi, hein. 'Accepter tout' de l'histoire de France, c'est bien joli, mais ne doit pas égarer nos jugements.

On est à la fin d'un cycle, commencé à cette époque-là à peu près. Celui de "l'engrais", pour faire court. "On leur mettra des électrodes, et on leur enverra du bonheur", extrait du film "Ridicule!", dans une scène 1770 environ montrant une expérience d'électricité dans un salon parisien branché cocarde lumineuse à trois bandes.
Il faut réfléchir et bien connaitre ce qui s'en détache, de tout ce fratras révolutionnaire, qui a transformé des paysans petits propriétaires en prolétaires pauvres de la terre qu'il ne possèdent plus, et endettés, et agaux aux nobles, avec droit de chase et tout et tout... La fin de la dihmitude en sorte, mais catholique, c'est à dire bien mieux. Le tout en écrivant et brandissant de fort belles choses, c'est vrai. Alors ?
"Le goulag ? Mais de quoi me parlez-vous ? Est-ce que vous parle de votre grand-mère moi ?", ça c'est l'époque Georges Marchais, c'est l'école du mensonge systématique, tel la bétonneuse; ce discours ne tient plus. Il faut comprendre aujourd'hui, et savoir sur quoi cracher.

Connaitre les éléments du dossier, avant de réfléchir sur les formes politiques que nous souhaitons pour les décennies qui arrivent. ////////////

Conférence le jeudi 24 janvier :
Le livre noir de la révolution française

Des exemplaires de ce magnifique ouvrage collectif seront en vente en avant première !
7 jours avant la sortie officielle !
Avec
Renaud Escande
Renaud Escande est Dominicain et éditeur aux éditions du Cerf. Il a dirigé le Livre noir de la révolution françaiseauquel ont notamment participé Pierre Chaunu, Jean Tulard, Emmanuel Leroy-Ladurie, Jean Sévillia, Jean-Christian Petitfils…
Stéphane Courtois
Stéphane Courtois est professeur à l’Instituy Catholique d’Etudes Supérieures et spécialiste de l’histoire du communisme. Il a écrit et dirigé plusieurs ouvrages dont le Livre noir du communisme (1997) et le Dictionnaire du communisme (2007).
Conférence animée par
Antoine Foncin
Professeur, rédacteur à la revue Les Epées.

Jeudi 24 janvier à 20h
Salle Pierre Nicole
9 rue Pierre Nicole ou 270 rue Saint-Jacques
75005 PARIS
Entrée libre
RER B Luxembourg, Port-Royal
BUS 21, 27, 38, 81, 82, 83, 84, 85, 91
Programme à télécharger
La révolution française a désormais son livre noir. C’est historique. Historique aussi la contribution de Stéphane Courtois, qui avait coordonné un autre livre noir, celui du communisme. Coïncidence, filiation ? La révolution est un bloc…

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

in http://fr.novopress.info/?p=10365
A mon avis exactement l'endroit intéressant pour y faire de vraies rencontres politiques.

Au fait il nous faudrait une section "Rendez-vous" sur ce forum nouveau... c'était sympa ça.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


MAGGLE a écrit:
Ca commence à être pénible les gusses qui remettent cent fois la question sur le tapis alors qu'ils n'ont jamais réfuté cet argument décisif.

Cet argument n'a jamais été énoncé. Depuis il quand un fromage serait obligatoire dans une distribution de soupe au lard ???
Quand à savoir s'ils devraient distribuer des macdos avec, ils distribuent du quatre-quart, aussi, pour les faux musulmans qui refusent de manger de la soupe au cochon en prétendant qu'ils ont faim.
Vous avez tord sur ce point, c'est démontré sur ce fil. Il falloir l'admettre au lieu de mentir carrément comme ci dessus.
Pas la peine de réécrire en rouge tout gros caractères, SDF n'est pas une cantine scolaire. Vous n'avez qu'à comprendre leur argumentation encore une fois bien énoncée ci-dessus.

Elément nouveau, en plus des soupes identitaires juives et musulmanes (strictement!), les bars à chicha pour montrer qui emmerde qui.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

MAGGLE a écrit:
D'autre part, les aliments casher ou hallal n'ont jamais été interdits aux non juifs et non musulmans.

Les alimentations casher interdisent le porc à ceux qui le souhaitent.
Même chose pour pour les fruits de mer avec le Halal, et le vin.
Ce sont des interdits alimentaires.
SDF n'interdit personne.

Les interdits religieux, (mal compris en plus!), ne peuvent pas être appliqués à ceux qui ne les pratiquent pas.

Ou alors il faut une royauté, comme au Maroc, ou comme en France catholique et royale, là on peut progresser, être plus unis.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/24/700-000.html

Je n'ose même pas écrire ce que j'en pense.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/forum-sur-alain-soralsans-alain-soral-t463-80.htm#58420

Lestat

Tu peux t'en sourire si tu veux.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/vous-etes-ici-f7/refonte-du-forum-nouvelles-sections-suggestions-tout-ca-t2774-80.htm#58425

Lestat a écrit:
Le truc c'est que ça ne marche pas comme ça juridiquement les intervenants ne sont pas responsables des propos tenus, cela incombe à la modération.

Un afficheur dont le boulot ne consisterait qu'à bien afficher. Un éditeur qui n'est qu'un banquier afficheur (mets-le en haut à gauche coco), et des auteurs responsables de leurs contenus. Graphique ou littéraire.
Ca ce serait de bonnes lois sous un bon gouvernement... Rien ne nous en empèche, de bien gouverner aujourd'hui et demain, il n'y a pas de cliquet.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/robespierre-hitler-t2049-120.htm#58429

Bé non, la Révolution Française simplement, de Mirabot au 18 bBrumaire.
L'Inquisition (française?) elle, c'est sur plus d'un siècle. Mille morts.
Juridiquement, les tribunaux de l'inquisition furent en immense progrès à la face du monde. Quelques abus sur la fin.. (Torquemada...français?)
Le tribunaux de la Révolution furent une immense régression. Quand aux chiffres de la Révolution... victimes.. dégats...
Le communisme et la dernière guerre civile européenne viennent en sus. Mais j'enfonce des portes ouvertes. Il y a vraiment un problème d'archaïsme politique chez les attila-cathophobes français. Changez de disque ! L'heure du savoir honnête et vrai !


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Vendredi 25 janvier08

MAGGLE a écrit:
Mais la, nous ne sommes pas encore dans le brut du sujet. La question, c'est : Quand bien même Ranucci aurait été coupable à 10000%, aurait-il du être condamné à mort.

Le droit français était bien pour ça : il y avait un procès d'abord, disons 'normal' puis, si la peine de mort était reconnue en jeu, un procès supplémentaire était instruit uniquement pour savoir si il y aurait condamnation à mort. C'est le bon système pour moi, ça permet de débattre au cas par cas. Il me semble que ça fonctionne aux Etats-Unis.

Pour ce qui est du principe, je reste qd mme assez acquis au : "L'état ne tue pas." Ca me semble une bonne idée. Néanmoins, puisqu'on admet que notre état puisse faire la guerre, en cas de besoin, on doit pouvoir admettre qu'il condamne à mort, en cas de besoin, par protection du public.

Pour ce qui est du mérite, effectivement, c'est de l'ordre métaphysique.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem
http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787.htm#58493



Citation:
A priori, on n'a plus à se défendre d'un criminel emprisonné.

@ Maggle : oui. Tant qu'il ne ressort point, en état d'être prêt à recommencer (ça arrive.)

Il y a aussi l'aspect "exemple" qui a son efficacité civile, voire ses vertus.

Mais il y a enfin l'aspect, bien décrit par Benoît XVI récemment, à ce propos (je vous le posterai à l'occasion), que certaines personnes arrivent à se défaire de leur humanité... Les 'monstres', quoi. Ce n'est plus un homme qu'on tue, c'est... une bête qu'on abat.

Autre argument en faveur de la peine de mort (je reste circonspect, perso) :
Un cas d'un de ces monstres, que je ne retrouve pas [EDIT si, cf plus bas, c'est 'pierrot le fou', Pierre Bodein] mais qui avait bcp émus (le juge, tout le tribunal chialaient pendant la lecture des 'faits', cependant que la gauche médiatique (Charlie Hebdo en tête) se glosait du martyre de la petite fille (famille nombreuse, cathos etc.), il y a 8 mois il me semble) avait également soulevé la critique suivante, de la part des pro peine de mort : l'accusé avait été reconnu coupable, quand même, mais le fait qu'il persiste à nier lui valait automatiquement un allègement de la peine, alors qu'en cas de peine de mort possible, se sont ses aveux au contraire qui aurait allégé la peine (il échappait à l'échaffaud, plus probablement.) Sa culpabilité réelle étant acquise. Les [EDIT 16 coaccusés : cf http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/07/pierrot-le-fou-.html, également Daoudal : http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/07/05/bodein.html , et Voxgalliae, toujours plus tonique : http://voxgalliae.blogspot.com/2007/04/jeanne-marie.html], qui avaient tous avoués en donnant séparément des précisions factuelles qui montraient leurs sincérités, à l'instruction, se sont au long du procès tous rétractés eux-aussi, pour la même raison : le mensonge était plus profitable pénalement que la vérité. Même établie malgré eux. Avec la peine de mort, le condamné aurait été gracié en établissant (avouant) la vérité, et faisait sa juste prison; dans l'autre cas, moins bon mais hélas réel, le condamné faisait aussi de la prison, mais en mentant. Sa 'remise de peine' était obtenue par le mensonge, entravant ainsi dans les faits la marche de la justice, alors que dans l'autre cas sa 'remise de peine' (même en simples décomptes d'années d'incarcération) eût été obtenue par ses aveux honnêtes, et la meilleure connaissance de la vérité, mieux jugée ainsi, et pouvant porter des enseignements. C'est un peu lourd ma bafouille mais vous avez compris.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

En attendant B16, un petit coup de Pie12 qui s'en approche :
Citation:
[size=12]Quant à la légitimité du pouvoir d’État, Pie XII remarque : «Même quand il s’agit de l’exécution d’un condamné à mort, l’État ne dispose pas du droit de l’individu à la vie. Il est réservé alors au pouvoir public de priver le condamné du bien de la vie en expiation de sa faute après que par son crime il s’est déjà dépossédé de son droit à la vie».
[/size]

Et tant qu'on y est, puisque'il s'agit pas problème moral on va gagner beaucoup de temps avec le Catéchisme de l'Eglise catholique :
Citation:
Le Catéchisme de l'Eglise catholique soutient que : "l'enseignement traditionnel de l'Eglise n'exclut pas le recours à la peine de mort si cette dernière s'avère être la seule voie praticable dans la défense efficace de la vie des êtres humains face à l'agresseur injuste. Si, à l'inverse, ces moyens pacifiques sont suffisants pour se défendre de l'agresseur et pour protéger la sécurité des personnes, l'autorité se limitera à ces derniers, étant donné qu'ils sont les plus à même de répondre aux conditions concrètes du bien commun et les plus conformes à la dignité de la personne humaine."(CEC, n. 2267)


Voilà ça éclairci tout de suite beaucoup mieux. Les deux citations sont extrait de la page Salon µBeige, bien intéressante ma foi, commentaires inclus : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/02/de_la_peine_de__1.html

je cherche tjrs ma citation B16

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

C'est tout ce que j'ai pu trouver, avec un commentaire d'un pseudo qui dit que c'est Saint Augustin (et non B16) qui a dit que le meutrier se dépossédait de son humanité, et pouvait donc (éventuellement) être condamné à mort. Pour la position de l'Eglise, voir ci-dessus, ou alors ci-dessous, en n'omettant point de lire la remarque du SalonB à la suite que j'ai grassouligné.
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Déclaration du Saint-Siège sur la peine de mort


Extrait d'un message envoyé à un congrès d'Ensemble contre la peine de mort la semaine dernière(via le FC):

Tandis que l'Eglise catholique continue à maintenir que les autorités légitimes de l'Etat ont le devoir de protéger la société des agresseurs, et que certains états ont traditionnellement inclus la peine capitale parmi les moyens utilisés pour parvenir à cette fin, il est difficilement possible de justifier aujourd'hui le choix d'une telle option. Les états ont à leur disposition de nouveaux moyens de prévenir de manière efficace les crimes, rendant celui qui a commis une offense incapable de faire le mal, sans lui enlever définitivement la possibilité de se racheter. De telles méthodes non létales de prévention et de punition correspondent mieux aux conditions concrètes du bien commun et sont plus conformes à la dignité de la personne humaine.




C'est la réitération presque mot pour mot de l'enseignement du Catéchisme (§2267).

LifeSite rappelle (car certains entretiennent la confusion) que cette réprobation n'est pas du même niveau que la condamnation, absolue, de l'avortement et de l'euthanasie. (Ici, un texte de 2004 du cardinal Ratzinger traitant très explicitement de cette hiérarchisation, v.o. anglais)



////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////



in http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/02/dclaration_du_s.html
le 08 fevrier 07.

Je préfère l'extrait du Cathéchisme posté plus haut. C'est plus complet comme point de vue.
Ca m'ira pour aujourd'hui.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Le péché originel, c'est exactement ce qui fait dire à tant d'athées qu'ils préfèrent les animaux aux hommes.
("Eux au moins sont innocents" : c'est ce qu'il y a toujours là dessous. De purs athées oui !)


Pour le reste j'en ai marre, remerciez donc Robespierre et Hitler pour leurs grandes oeuvres constructives, et le réchauffement de la spiritualité des femmes, sans oublier le fin savon. Je parle à des murs.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/c-est-moi-ou-bien-ryssen-et-le-lay-c-est-fini-t2788.htm#58511

Ca fait depuis tout à l'heure que je cherche un jeu de mots dans le titre... Ah, Bibi, ggggrrmphmphmph...

////////////////////////////////////////////

idem

Ris saine et le laid Séfie nie

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/gaza-un-million-et-demi-de-personnes-t2789.htm#58518

"un million et demi de personnes sont emprisonnées sans nourriture ni médicaments."

Bonne description, bonne réaction, bonne intelligence. C'est le communiqué des chefs des églises chrétiennes de Jérusalem, ville bien connue.

Extraits choisis, via Daoudal, mis en gras par moi : //////////////////////////

Les patriarches et autres chefs des Eglises chrétiennes de Jérusalem ont lancé un appel pour « mettre fin au siège de Gaza », « au nom de Dieu », parce qu'« un million et demi de personnes sont emprisonnées sans nourriture ni médicaments ». 800.000 personnes sont sans électricité. « C'est une punition collective illégale, un acte immoral de violation du droit humanitaire et naturel, tout comme du droit international. Cela n'est plus tolérable. Le siège de Gaza doit prendre fin immédiatement. » « Nier aux enfants et aux civils les produits de base n'est pas un moyen pour garantir la sécurité, mais plutôt pour détériorer ultérieurement la situation dans la région et la rendre encore plus dangereuse. »

Exhortant « la communauté internationale et l'Union européenne à agir », ils demandent aussi aux chefs palestiniens de « s'unir pour mettre fin aux controverses internes pour le bien du peuple de Gaza ». Et ils disent aux miliciens palestiniens : « Tant que les tirs de roquettes sur Israël ne cesseront pas, vous encouragerez l'opinion publique qui vit hors de cette terre à penser que ce siège est justifié ».

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

C'est fin.

puis de l'actu toute fraiche :////////////////////////////////////////////

Face aux croissantes pressions internationales, le gouvernement israélien a légèrement atténué le blocus, permettant l’entrée d’une quantité limitée de gasoil et de médicaments pour les hôpitaux et les services d'urgence.

A la frontière égyptienne, c’est la confusion la plus totale. L’Egypte avait annoncé que la frontière serait fermée à 13h. De nombreux Palestiniens sont retournés chez eux, les bras chargés de ce qu’ils ont pu acheter en Egypte. Mais d’autres continuaient de quitter Gaza...

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/25/gaza-les-eglises-denoncent-une-punition-collective-illegale.html



Pendant ce temps là je reçois des émiles (mails) qui me parlent de bombes lachées de F-16 sur des batiments officiels, et sur un mariage à côté, de vingtaines de morts, de mitraillages par hélicoptères etc. Et nous on pense uniquement que "ils franchissent la frontière pour faire leurs commissions maintenant, oh là oh là ça doit être dur, quand même, un petit peu..."

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/25/gaza-les-eglises-denoncent-une-punition-collective-illegale.html


Rien à redire, c'est exactement cela qu'il fallait.
Bonne description, bonne réaction, bonne intelligence.
J'apprécie particulièrement la finesse et l'exactitude de la phrase sur les tireurs de roquettes.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/une-ecole-nationale-choisie-par-nous-t1566-20.htm#58528

Pour ce qui est de la libéralisation de l'enseignement, tendance libéralisme 'de gouvernement' bien sûr ! , et oui succube!, Président Sarko a pensé à tout... :

La commission Attila, bien sûr !
Elle-même !
"Mon horloge brassière ? mais c'est une Boloré&Sarkozy hmpf grand fou!"

La commission Attila "condamne l’école catholique en ce qu’elle peut avoir de catholique, interdit les écoles hors contrat et l’école à la maison." (YDaoudal)

Quel vent de liberté ! Et vous allez voir que l'EN va applaudir ! Laïcité grand frère ! "Le chèque scolaire ? mais bien sûr camarade, c'est garanti Attali. Euh enfin Attila..., enfin euh... c'est garanti 'progrès vers les processus' quoi. Tout va bien. Manif puis accord."
Nous pendant ce temps, on passe au hachoir.

Mais d'abord, les faits.

Il FAUT lire le court exposé de Daoudal de mercredi : ////////////////////////


Le chèque scolaire dans le rapport Attali


Dans le fatras des 316 « décisions » que comporte le rapport Attali (puisque ce sont des « décisions » et non des propositions…) on relève celle qui vise à « permettre aux parents de choisir librement le lieu de scolarisation de leurs enfants ». La plupart des commentateurs s’en tiennent au premier paragraphe, qui concerne un « libre choix total de l’établissement par les parents et les élèves », c’est-à-dire la suppression de la carte scolaire. « Dans un premier temps », précise le rapport. Qu’est-ce à dire ?

C’est que le rapport va beaucoup plus loin, car il s’agit ensuite d’attribuer à l’enfant des « droits à l’école » : « ce dispositif permettra d’établir une véritable liberté de choix, pour que chacun puisse bénéficier dans son voisinage d’écoles publiques ou privées conventionnées. En pratique, l’Etat affectera aux parents une somme d’argent par élève. Chaque parent pourra l’utiliser dans un établissement public ou privé de son choix ».

On retrouve ici une vieille revendication de la droite nationale, inscrite dans le programme du Front national.
Alléluia, est-on tenté de s’écrier. Voici le « chèque scolaire » : pour le coup une véritable révolution.

Mais attention. Il s’agit de permettre aux parents de choisir une école publique ou une école privée conventionnée. Et le rapport précise : « Le conventionnement des écoles privées devra être très strict sur la nature des enseignements et le respect des valeurs de la République. »

Et là on comprend que brusquement il n’y a plus de choix. L’école privée devra avoir le même enseignement que l’école publique, les mêmes méthodes, et respecter scrupuleusement les valeurs de la République, qui sont notamment la laïcité (eh oui), la non-discrimination universelle, la promotion de l’homosexualité et de l’avortement, etc.

Et là, le chèque scolaire, le « droit à l’école », comme dit le rapport, devient une inexorable contrainte. On vous donne de l’argent pour scolariser votre enfant, vous êtes obligé de le dépenser dans une école publique ou une école privée identique à l’école publique.
Si cette mesure est appliquée, elle ne pourra que s’accompagner d’une interdiction de l’école à la maison, de la fin des écoles hors contrat, et de la fin de toute école catholique pour ce qu’elle aurait de catholique.
Les parents ne pourront même plus « payer deux fois », comme ils le font aujourd’hui, en finançant l’école publique par leurs impôts et l’école de leurs enfants par leurs deniers : ils auront une somme qu’ils devront apporter à une école « conventionnée », et leur enfant sera évidemment obligé de fréquenter cette école.

La liberté qu’apporte la suppression de la carte scolaire est assortie d’une contrainte sans précédent depuis un siècle, et d’une persécution des enfants et des parents non conformes. On en revient à Jules Ferry, Emile Combes et René Viviani.
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/23/le-cheque-scolaire-dans-le-rapport-attali.html



Puis, éventuellement, ce délicieux développement du jour : ///////////////

Oui, Attali a programmé la fin de toute liberté scolaire



J’ai été stupéfait de voir que personne ne relevait (voir ma note de mercredi) que la « décision 6 » du rapport Attali condamnait l’école catholique en ce qu’elle peut avoir de catholique, interdisait les écoles hors contrat et l’école à la maison. Comme il y a dans la blogosphère catholique des gens beaucoup plus attentifs que moi, et beaucoup plus « sensibles » que moi, à ces questions-là, j'en suis venu à me demander si je n’avais pas commis une erreur d’interprétation. Mais je ne voyais pas où.

Or voici que Jeanne Smits confirme mon interprétation, dans Présent de ce jour. Elle remarque elle aussi que cette « véritable bombe » est passée inaperçue, et surtout elle était à la présentation du rapport. La confirmation de mon interprétation est donc confirmée par l’auteur du rapport lui-même :

« Véritable bombe passée inaperçue, le rapport Attali propose l’instauration de « droits à l’école » – en clair : le bon scolaire ou le chèque éducation – (décision 6), expérimentale dans un premier temps (décision 153). La gueule enfarinée, j’ai posé la question qui fâche : « Où commencera l’expérimentation, et les parents qui choisissent les écoles hors contrat pourront-ils en bénéficier ? » Le visage d’Attali se ferme, sa voix devient blanche : On commencera dans les banlieues défavorisées. (…) Quant aux écoles hors contrat, certainement pas. Seules sont concernées les écoles privées sous contrat, qui respectent strictement les programmes officiels, et, surtout (pause…) la laïcité ! » C’est le comble de la tromperie : par le biais du chèque scolaire, c’est un verrouillage complet de l’enseignement qui se mettra en place, le peu de liberté étant d’abord réservé aux banlieues… ethniques. »

Lundi dernier, lors de l'audience accordée aux membres de l'assemblée plénière de la Congrégation pour l'éducation catholique, le pape Benoît XVI a rappelé :

« Depuis toujours, le secteur de l'éducation est particulièrement cher à l'Eglise, appelée à faire sienne la sollicitude du Christ. La Tradition a vu dans l'enseignement - et plus généralement dans l'éducation - une manifestation concrète de la miséricorde spirituelle, qui est une des premières œuvres d'amour que l'Eglise a la mission d'offrir à l'humanité ».

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/25/oui-attali-a-programme-la-fin-de-toute-liberte-scolaire.html#comments

Voilà. Notez bien que ma proposition perso pour l'école, exposée en premier poste de ce fil, n'appelle en rien une école religieuse, ni à la maison. Mais l'actualité m'entrave scrogneugneu.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/vous-etes-ici-f7/refonte-du-forum-nouvelles-sections-suggestions-tout-ca-t2774-100.htm#58534

"Le Forum des vrais hommes", ça me va assez faute de mieux. Et puis, opur répondre à Gin-kas, je trouve plutôt rigolo les pubs que l'automate se fatigue à nous remonter en bandeau... Pauvre zitroog-mauv+ qui se décarcasse à comprendre de quoi ça parle ici... C'est l'image qu'il faut choisir bien alors. Ce qu'il faudrait c'est un bon drapeau français dans l'image, quelque chose qui affiche nos idées... 'soraliennes', genre. Les vrais hommes, pas les atomes plumés de l'individualisme de masse...
Moi c'est un peu comme France et d'autres, sans être bigot je suis fan d'Alain, et je veux me regrouper sous cet étendart.
L'idée de Maggle pour le titre n'est pas mauvaise, mais ça manque de... enfin de... enfin ça en manque quoi.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-20.htm#58555

MAGGLE a écrit:
L'omni a écrit:
LifeSite rappelle (car certains entretiennent la confusion) que cette réprobation [ndr : de la peine de mort] n'est pas du même niveau que la condamnation, absolue, de l'avortement et de l'euthanasie.
J'en déduis donc logiquement que la réprobation de l'éventuelle condamnation à mort d'une mère qui se serait fait avorter aurait pour l'Eglise un caractère moins absolu que celle de l'avortement lui-même...

Bé oui bien sûr, enfin si j'ai réussi à naviguer dans ce sous-bois de conjectures vertes et poilues; si la condamnation à mort de cette personne se justifie bien, vraiment pour un truc horrible, par exemple si tout a été tenté pour la condamner/prévenir autrement mais ne peut suffire, (cf le Catéchisme de l'église catholique cité plus haut), sa condamnation sera moins grave moralement que l'anhihilation cruelle, qui plus est, de l'enfant à naître innocent tel que nous l'avons tous été. J'approuve tout à fait. C'est logique, aussi.
Là où je reste circonspect c'est sur la décision politique de l'interdire à l'état, ou de l'autoriser (la peine de mort), mais la direction morale est claire. Je suis beaucoup plus militant politique sur la prévention de l'avortement.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/indigenes-de-la-republique-et-souchiens-t2792.htm#58597

On dit 'de souche', pas 'souchiens'.
Ne se conjuge pas.

D'autre part, reprendre ce flashage cérébral qu'est le nom "Indigènes de la république", quand il s'agit d'allogènes hostiles aux indigènes (= autochtones), et prônant le sans-frontiérisme qui est anti-républicain forcément, bruisse ma cervelle. Cette association a très mal choisi son nom, et à chaque fois qu'il se présente dans chaque esprit ça fronce l'âme, ça assaille l'intelligence. Encéphaliquement, ça claque.
Evidemment, je fuis, et ne veux pas entendre ce que ces épaves psycho-nerveuses pourraient tenter de tousser.

De l'importance de la bannière..
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/une-ecole-nationale-choisie-par-nous-t1566-20.htm#58605
Mes inserts sont entre "//////...", c'est très clair à l'écran comme ça. Si je ne veux mettre que le lien, je le fais, souvant. Le texte simple créerait-il des pages plus lourdes ?

Ma proposition n'a rien de révolutionnaire, juste faire tourner quelques chaises. J'y faisais allusion ci-dessus, c'est en début de fil je le répète. (Plus spécialement pour collèges et lycées en fait.)

Tu décrètes que je prones la révolution, et toi l'évolution, Démada ?

Et c'est quoi cette caguade :
Citation:
Pour les obsédés de la question migratoire: plus de français dans le BTP et la restauration, ça veut dire moins d'appels aux immigrés... Pensez-y...
Merci de ne pas me faire parler à ma place, surtout pour sortir ce genre de glaviots, on se croierait chez MO Fogiel...

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Thomas Demada a écrit:
l'Omnivore Sobriquet a écrit:
Mes inserts sont entre "//////...", c'est très clair à l'écran comme ça. Si je ne veux mettre que le lien, je le fais,
Je ne parlais pas des citations mais justement des liens, des url, les adresses internet. Comme elles sont d'un bloc, elles rallongent la page sur la droite.

Exact. Tout à fait d'accord. C'est une vraie plaie ce truc, et j'ai horreur de ça. Normalement, je vérifie à chaque fois que ceux que je mets n'élargissent pas l'écran. J'ai horreur de ça moi aussi, ok.

Bon, mes propositions, c'est juste ce que j'ai lu de mieux jusqu'à présent, vive la concurrence, mais c'est de l'amateur bien sûr, comme toujours avec moi. Ca en défriserait quelques uns certainement mais techniquement ça reste facile j'en suis certain. Même nombre de classes, même nombre de chaises. Les profs passent progressivement pendant l'année de classes difficiles de la diversitudes politique à des classes plus faciles, quelque soit le niveau. Enfin, mes trucs quoi...
Les gens renoncent complètement avec l'éducation.

Ceci dit, le rapport Attila est un véritable appel à l'émeute, voire mieux.
Pour l'école libre, c'est Mexique 1923, ça y est c'est la Révolution. On pourrait mais oui facilement compter sur une majorité de... hordes gastriquement hostiles à "l'école des bigots", et après Fogiel et Clémentine et Joey Star et Lilian, + un vieux 'référent des racines' genre BarbaThorez néo-AbbéPierre ou même Thierry Roland bien filmé, nuées crêtées rêvant spontanément à des violences barricades envers tous ceux qui réclameront de conserver la liberté de l'enseignement religieux, catholique surtout. (le catholique est universaliste.)
Bande de gargouillons l'oeil fou et les mirettes pleines de vécus gavroches (j'ai inauguré ça en 86, avec les lois Devaquet, en très jeune lycéen ouahou mais culturellement 'mainstream' je veux dire), qui avec oncles et parents et une minorité - celle de 68 - de grand-parents, nous viendront à 65% nous ÉCLATER ! TOUT CA ! ça va aller vite ! Orange Attali et SFR Ockrent ! Roland Courbis ! Carlos ! message inédit de la clinique ! Maman ! Sourcils ! ... Le mouvement violent de masse n'a rien d'une utopie ces jours-ci, seulement, ce sera tous Orange-bigarés des voilettes mauves, avec notre (leur) planche carrée perso en floppée d'individuels de masse, omnubilés par la tâche lumineuse qui remue avec du son cette fois ce sera, pour, je cite Pierre Perret et Bernard Pivot il y a 15 (quinze) mois suite au premier flingage, "Éradiquer ça".
Ils perdront.


Pour le reste nos enguelades Thomas.. on va enterrer la hache de guerre si tu veux bien, n'ai pas lu ton truc...
Ca fatigue ces Fogièleries Guycarlières. (Celui qui a passé les deux semaines de l'entre-deux tours le midi sur France-Inter à nous mettre des chants nazis (vintage) en gueulant "Le Pen ! Le Pen !" par dessus.) Il y a un profond ras-le-bol de ces méthodes éculées. "Soyons froid et cultivons le pire avec méthode, comme ça on éliminera les plus prometteurs, les fragiles. Restera les têtes de pioches." Vieilleries. C'est parti pour deux siècles et demi de mise au ridicule ces 'erreurs' là. Rendez-vous 'revival du Moyen-Âge' en 2320... C'est tout le but de mes appels désespérés (Robespierre = Hitler) à une révision de fond sur nos/vos approches de la Révolution Française. Si vous/nous ne le faites pas vous/nous sommes cuits. Et pour longtemps. Tendance lourde, continentale. Mais si c'est pour brâmer aux "nostalgiques de l'ancien régîme qui espèrent remonter dans le temps"...


[nan !, c'est pas dans le fil , et y'a +ieurs sujets.
J'aime bien écrire chacun ses tares svp...]

edit : et quand on est mauvais critique on ne donne pas de leçons.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-40.htm#58626

Protea a écrit:
Tuer un enfant dans le ventre de sa mère n'est-il pas incomparablement plus grave que de de châtier un criminel ?

Si si. Enfin, je ne me prononcerais pas sur le 'incomparablement', mais si si, c'est bien comme cela que spontanément j'ai vu les choses. De plus, le jeune Ratzinger en 2004 a expliqué cette hiérarchie c'est dans un des liens Salon Beige que j'ai posté plus haut ce midi, celui qui est annoncé en anglais. (allez, je le mets ici.)

D'autre part, Médiator, ta fiche wiki ignore la position de l'église catholique. C'est lourdingue, le moins qu'on puisse dire. On a droit au soviétique - impossible de s'opposer au feu roulant et réseau ferré - déroulement temporaire, l'historique, avec je lis le sommaire : l'émoustillant "Grèce antique", le vieux "Rome antique", le suivant "Moyen Âge", où je suppose on trouve les principes chrétiens, puis "Les Lumières", aaahh, puis enfin, "Abolition".
La Catéchisme de l'Église catholique, réactualisé plusieurs fois par siècle, est pourtant sur la question le pivot sensible apte à conquérir la Chine, l'Inde et même les japs. C'est forcément basique aujourd'hui. C'est ça le point de départ, pas la fiche wiki qui nous raconte les rapports de force entre cagoulés. La vérité raffinée par les siècles, vaticane, discutée toujours mais soviétisée jamais. Puisque vous êtes méchants à ne pas le vouloir ni voir, je vous le remets, en lisible mieux :

Le Catéchisme de l'Eglise catholique soutient que :

"L'enseignement traditionnel de l'Eglise n'exclut pas le recours à la peine de mort si cette dernière s'avère être la seule voie praticable dans la défense efficace de la vie des êtres humains face à l'agresseur injuste. Si, à l'inverse, ces moyens pacifiques sont suffisants pour se défendre de l'agresseur et pour protéger la sécurité des personnes, l'autorité se limitera à ces derniers, étant donné qu'ils sont les plus à même de répondre aux conditions concrètes du bien commun et les plus conformes à la dignité de la personne humaine."(CEC, n. 2267)

Une fois qu'on a intégré ça, les traditions papoues ou statistiques aztèques sont tout de suite relativisées.

(Et bonne nuit et bons débats ! y'a de la viande par ici)

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/25/quand-jouyet-casse-sarkozy.html

[un peu longuet, désolé. Je le ferai.... moins. l'o.s.]

Des phrases sympathiques comme un politburo...


Alors qu'il s'agit, de toute manière, de cadenasser le réseau washingtonien ici comme là, je vois bien ce projet sarkoziste de soit disant Union Méditéranéenne devenir un jouet politique de Président Sarko, plutôt efficace... Efficace comme jouet.

Discorde ici, concorde là, puis dans un autre temps l'inverse, une sorte de babale communicationnelle, politique admettons-le, hochet qu'on agite dans un sens puis l'autre sans jamais servir vraiment, qui tantôt fâche "l'Europe de Bruxelles' à peu de frais, et peu d'enjeu réels sur ce plan là, en la jouant très franco-méditéranéen... puis... se montrant par exemple comme un 'instrument d'ouverture', comprendre d'expansion, à la future "Union européenne" des quarante-douze, tout en infligeant ses 'critères d'admission' à la candidature... à toute une ribambelle d'états-nations, de la 'région', toujours la même digestion impériale ou oligarque...
Puis éventuellement en empêchant tel le Schweitzer toute 'discrimination' inter union, c'est si pratique, voire en créant une monnaie pourquoi pas, quelque chose de provisoire mais qui n'empèche pas d'être 'utile' un temps, hein, ou une roue de secours du dollars, et de quoi s'amuser avec Israël aussi, tous les registres sont disponibles...; et construire un 'précédent', un 'modèle' 'd'expansion-union' rapidement reproductible ailleurs cette fois. Un "template" comme ils disent, à moins qu'ils ne préfèrent "pattern", plus marxiste des processus dans l'expression. Levant les envies ici, denonçant les vilains là-bas, surtout, loin, là-bas les vilains...

Une baballe politique vraiment. A usage interne, surtout, sorte de sous-gaulisme des magazines, sous l'oeil attristé ou complice de nos grands voisins. Il faut bien distraire la - très 'grande' - Francarabia se diront-ils... Quelques grandeurs au passage même... kouchnériennes.

J'en ai peur, Président Sarko ça risque de lui plaire. Une sorte de hochet.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/australian-way-of-life-soral-attitude-t2793.htm#58635

Hmm, Thomas, pour le coup, l'Edwards n'a pas vraiment causé respect des indigènes, il a plutôt causé édifications chrétiennes, constructions, labeurs, unissons. Il ne dit pas vraiment : "ici, c'est un pays anglais, anglophone", il dit : "ici, c'est un travail anglophone, une construction, une érection, une édification anglo-chrétienne." C'est plus un impératif de chantier, de colons dans le désert (si, quand même...), un mot d'ordre d'équipe, qu'une protestation de préscéance.
Juste une remarque comme ça, qui ne change guère, mais recadre un peu.

On imagine mal Fillon...

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/quel-est-le-dernier-film-que-vous-avez-vu-t19-420.htm#58643

Patrick122 a écrit:
Il ne comprenait pas qu'on puisse trouver bon un film censé se passer dans le futur assez lointain, mais où les indigènes se battent avec des espèces de mitraillettes à la con toutes droit sorties de 14-18.


Le coutelas est toujours utilisé dans les commandos. Et pas chez les brèles.

Une bonne mitrailleuse portable, ça m'a l'air d'un grand classique parti pour durer longtemps, difficilement remplaçable dans ses emplois favoris : sulfater de la bastos loin et fort et beaucoup.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Samedi 26 janvier 08

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/le-concept-de-republique-t1942.htm#58658

La Vième république est morte !

Hara-kiri, le 4 février. Et encore, "Hara-kiri" c'est accorder trop d'honneur au geste. Trop de clairvoyance, trop d'éclat. Non, on a droit à une fin shkrouuuïtt. La fin du petit suisse dans l'assiette sous le dos de la cuillère. La petite flatulence versaillaise l'air de rien.

QUEL RÉGIME VOULONS-NOUS ENSUITE ?
Pour l'entité nationale ? réglant les échelles inférieures aussi ? réglant aussi les échelles supérieures (nos rapports avec) ? Primant tout ? Quelles architecture des pouvoirs, mise en texte de référence, souhaitons-nous ?
Un simple règlement de l'échelle nationale ? ou un choix souverain ?
Une station météo 'Al Gore avec vous" ? Une noblesse, une église, un tiers état ?
Un abonnement ?

Lisons les extraits du SB le la plume de salon de PM Coûteau : //////////////


La Ve République est morte

C'est le constat que fait Paul-Marie Coûteaux à l'approche du 4 février :

"la Ve République est morte depuis longtemps dans son esprit comme elle l’est maintenant dans sa lettre, drame d’ailleurs habituel aux républiques françaises : la Ire République finit dans la Terreur, la IIe dans le coup d’État, la IIIe dans le désastre, la IVe dans le ridicule : voici qu’à présent la Ve s’achève dans l’abdication pure et simple, ce dont le grand Congrès du 4 février restera sans doute, pour l’histoire, le symbole le plus marquant.
C’est donc une triple responsabilité qu’endosseront nos parlementaires à Versailles : en permettant la ratification du traité supranational, ils renonceront à presque tout ce qui reste à la France de souveraineté ; réformant encore la Constitution, ils renonceront aussi à la Ve République ; enfin, ils contrediront à angle droit la voix du peuple telle qu’exprimée le 29 mai 2005, c’est-à-dire qu’ils nieront le primat du suffrage universel, dont pourtant ils procèdent eux-mêmes. Nous entrerons alors dans une tout autre ère, qui ne sera pas plus républicaine (au sens de la res publica, primat de l’intérêt supérieur de la nation) que démocratique, et qui ressemble fort à ce stade oligarchique que décrivait déjà Aristote quand il prévoyait les décadences fatales des républiques."

Pas de RIP.

Michel Janva

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
in http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/01/la-ve-rpublique.html


J'aurais bien ouvert un fil tonitruant sur le sujet. Mais j'ai trouvé celui-là, vaguement pareil, alors j'utilise...

Il y a aussi quelques postes 2006 dans celui-ci ("orientations-pour-une-republique-sociale-et-independante"), et aussi celui-ci ("une-republique-federale-comme-sixieme-republique") même chose.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/australian-way-of-life-soral-attitude-t2793.htm#58665

Non lajacte l'Australie n'était pas peuplée d'Aborigènes. Il y en toujours eut très peu dans ce continent immense, c'est un aspect important à garder en tête. Evidemment, la "chasse aux bushmen", qui "attaquent les troupeaux"... a duré jusqu'en 1950 environ, mais.. bon... c'est à savoir et on le sait. (belle photo Thomas...) Il n'empèche que si les Aborigènes ont habité depuis très longtemps en Australie, l'Australie elle n'a jamais été habitée ('peuplée') par les Aborigènes. Il faut saisir cette nuance. Ce n'est pas Carthage. Ni Mexico d'ailleurs.
D'autre part dire qu'elle a été colonisée par des bagnards est une grossière exagération. Il y avait les matons aussi.
J'insiste, les merveilles de l'excellence australienne, collèges, églises, élites et masses type 'classe moyenne' de haut niveau d'instruction et même d'éducation, ingénieurs et administrateurs chrétiens on été installées, instillées, dès le début avec. Des taulards n'auraient fait qu'un repère de pirates, comme Dubaï encore maintenant ou l'Algérois jusqu'en 1829. La différence est de taille.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/une-ecole-nationale-choisie-par-nous-t1566-20.htm#58670

laurent666 a écrit:
C'est ce qui existe déjà .

N'importe quoi Lolo66, je parlais de ma proposition poste numéro un de ce fil. Ami lecteur, garde le fil !


Remonté ces jours-ci à cause de la 'libéralisation' très... franc-maçonne française propsée par Attila en ce moment. Des "décisions" que toto présente sous la forme de la lettre de Turgot à Louis XVI. 'Acceptez ces réformes, sinon...' Pas de problème répond grantoto : "[à part deux points (seulement...)] Tous ce que vous proposez, nous le ferons. "
Le premier ministre coupe les citrons à la troisième mi-temps.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

« peine de mort »
MAGGLE a écrit:
l'Omnivore Sobriquet a écrit:
(...) Il y a aussi l'aspect "exemple" qui a son efficacité civile, voire ses vertus.
Qu'est-ce qui te permet d'étayer ton propos (mensonge profitable au criminel en cas d'abolition de la peine de mort) au niveau de la procédure judiciaire ? Peut-être as-tu raison, mais il ne suffit pas de l'affirmer. Encore faut-il le démontrer...

Je répète ce qu'en disait l'avocat de la défense just'après le procès sur radio courtoisie. Sur tu veux les preuves, fais donc une analyse du procès, moi je n'ai pas le temps. En tout cas, même s'il mentait sur les faits, et ce n'est pas le genre (ni de cet avocat parlant publiquement en direct sur une radio de son procès à peine terminé, ni de ladite radio), la logique est limpide.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-40.htm#58684

Subversivio a écrit:
J'ai bien compris ta blague ... mais sérieusement, j'ai déjà entendu que la peine de mort pouvait avoir son charme en tant qu'effet dissuasif pour la récidive ... j'attends donc des chiffres concernant la récidive de "crimes lourds"

Lutfi a écrit:
Intéressant: pourrais-tu donner des liens sur ces recherches universitaires?

Le Salon Beige a écrit:
(le dernier chiffre est le résultat d'une étude nationale menée en 2003 par des chercheurs de l'Emory University).

Le texte du Salon Beige que j'ai mis dans la première page de ce fil nommait aussi le Profeseur Norman Mocan, qu'on peut chécherr sur la toile.
Citation:
Pour Naco Mocan, un professeur d'économie à l'Université du Colorado à Denver : "La science donne réellement une réellement une conclusion... c'est sans équivoque. La conclusion, c'est qu'il y a bien un effet dissuasif."


Sinon j'ai trouvé du pro avec le Seattle Times, en lien plus bas. Evidemment c'est du gliche, dans l'université française si tu proposes un pareil sujet d'étude tu te fais flinguer ta carrière (et si tu es trop con pour le comprendre de toi même, on te l'explique de vive voix, voire par écris. cf le cas de celui qui voulut faire une thèse sur la Vendée 1793, il y a 20 ou 30 ans... ah ! le TEmmmppllleeuh du SAvvvvoooiiiirrr...)

//////////////////////////extrait//////////////////////////////////////////////////
Statistical studies like his are among a dozen papers since 2001 concluding that capital punishment has deterrent effects. They all explore the same basic theory: If the cost of something (be it the purchase of an apple or the act of killing someone) becomes too high, people will change their behavior (forgo apples or shy from murder).
To explore the question, they look at executions and homicides, by year and by state or county, trying to tease out the impact of the death penalty on homicides by accounting for other factors, such as unemployment data and per-capita income, the probabilities of arrest and conviction, and more.
Among the conclusions:


• Each execution deters an average of 18 murders, according to a 2003 nationwide study by professors at Emory University in Atlanta. (Other studies have estimated the deterred murders per execution at three, five and 14).
• The Illinois moratorium on executions in 2000 led to 150 additional homicides over the next four years, according to a 2006 study by professors at the University of Houston.
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
in Seattle Times ici.

La quantification de la chose sera toujours sujette à débats, c'est de la pseudo-science vous ne devriez pas exiger de la preuve.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/le-concept-de-republique-t1942.htm#58690

Il y a vraiment un absolu d'échelle. L'esprit du prince se déplace de la capitale de province vers les caves de Bruxelles, puis Washingtonia, mais ce n'est que l'envie du baveux qui se bouge. Il reste du solide, absolu et immobile, dont seules les entournures sont molles.



Une province ne peut avoir qu'une ville vraiment 'pleine'. Une université, Un hopital avec son service de pointe (pathologies rares, lourdes etc.), Un aéroport vraiment international (avec les liaisons subventionnées s'il le faut), Un port eaux profonde si la province le permet, Un axe de communication national/continental, Une télé fournie, Un salon littéraire valable, Un théatre, Un orchestre, Un tribunal prèt à tout Un industrie mondiale (Michelin etc.), etc.


La nation elle montre un saut qualitatif, qui ne se 'dissout' dans rien, ni ne se banalise (s'assimilerait à une région.) La nation combine QUELQUES régions, imposées par l'histoire/géographie mais déjà distinctes. Ainsi la nation joue-t-elle d'une concurrence entre excellences uniques (université de Montpellier, de Paris, Lile, Strasbourg etc.), ou si vous voulez 'bénéficie-t-elle d'une diversité' d'excellences, qui n'est pas encore une liophilisation (échelle supérieure, cf + loin.) Dotés de (non pas 'diversité', ce mot mot est vraiment trop connoté de l'actuelle 'floppée de plumes multitaches', "individualisme de masse", mais disont plutôt..) pluralité d'entités régionales, qui sont elles organiques, la nation (l'homme), est aussi par contre sous 'l'étrange malheur' du choix de Dieu, l'étrange condamnation de son bouquet d'organes, QUELQUES, qui sont comme ça et pas autrement, qui éventuellement lui refusent l'accès à la mer, ou les puits de pétrole, ou les défenses naturelles. Comme un homme se retrouve moche, ou con, ou beau, ou doit subir avec courage "l'étrange drame.. d'être une femme." (té les références Lutfi!)

Ainsi par son échelle la nation qui combine des 'pays' différents et déjà est obligée d'être 'complète', être 'homo' et non simple organe, et son articulation politique ne peut être qu'un sommet de la philosophie humaine, qu'elle soit royale ou républicaine. Impossible de la tenir par la mafia familiale, ni la seringue Orange. On va en reparler dans ce fil j'éspère. Ici je discute du cadre, du simple cadre à considérer. Et de même, par le nombre restraint de ses QUELQUES organes, chéris ou qui font mal, la nation est obligé de batailler avec la réalité, construire le meilleurs et laisser faire la réalité les deux pieds dans sa merde combinée, et non pas appuyer sur le bouton pervers et masturbatif du distributeur impérial.


Car l'échelle suivante, saut qualitatif indéniable, c'est quand on passe de la pluralité à la diversité, quand on passe de 5 ou 10 ou 20 régions, länder, Province, à.. 350, 600 ou que sais-je.
Ici pas recherche énergétique, juste un choix entre les bassins pétroliers et leur maques, forcément disponibles, c'est l'effet d'échelle qui veut ça. On a de tout, c'est la masturbation devant l'écran.
On ne chérie plus ses organes, on les feuillette, ce n'est plus une pluralité, c'est un bottin.
On enduit une Bretagne de 20 centimètres de lisier de porc industriel, on refile un Brabant à l'Islam voisin, on remplace le Güttborg par un champ de derrick (là j'affabule), peut importe on en a quatre-cent-cinquante-douze, des Güttborg, des Brabant, des Bretagne. L'échelle continentale, si elle est centralisée et politiquement dominante (par rapport aux nations), est forcément néfaste, infichue de s'occuper du progrès en réalité. C'est le prince enfermé dans les caves sublimes du palace unique de l'empire clignotant, avec les réseaux qui se marchent dessus pour lui arracher un contrat de herse continentale, irresistible.


Au dessus, saut qualitatif, il y a le monde. La, plusieurs continents, et plusieurs civilisations parce qu'à mon avis celles-ci vont durer. Si un empire continentale devait dominer, un autre se lèverait pour sy' opposer, parce que l'échelle planétaire,parce que la distribution continentale/civilisationnelle.


Je n'ai pas parlé des petites communes, ou caglomérations, villes, pas le tant le riz comment à griller.

Donc toujours même disque : communes = cellules
régions = organes
nations = hommes
continents/civilisations = congrégations
monde = multitude.

Il faut donc savoir comment combiner tout ça. Ce n'est pas le plus gros le mieux...

Pour l'entité interstélaire faudra me passer un fax. L'intergalactique est difficle pour mes neurones.. Et les amas !

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/societe-generale-mon-general-t2784.htm#58711

Reçu de Manfred Sticker, dont la lettre électronique est toujours bien marrante... Deux textes :
le court premier n'est qu'une réflexion commentaire, mais si juste, si nécessaire.
Le deuxième et une bonne théorie de... complot, ou disons d'actions concertés, basée sur une bonne analyse et des faits bien établis. Les ricains on bossé dessus. Indispensable à connaitre dans cette affaire, il me semble. Même si le scénario n'était pas avéré, il est toujours bon d'en connaitre le mécanisme. Ca peut arriver, anyway.
//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

La bourse est l'un des meilleurs moyens jamais inventé pour dépouiller
une personne, une famille, une entreprise et une nation.
Manfred Stricker

La seule chose qui n'est enseignée nulle part est que les cours de bourse
sont manipulables. Bernard Baruck, le financier américain qui s'est payé
Roosevelt et Churchill — sans doute pour le compte d'un tiers invisible,
comme la plupart de ses opérations de bourse — s'en vante dans ses mémoires.
C'était même sa spécialité.
Un beau coup fut sans doute la crise boursière de 1929. Organisée selon
Curtis Dall, ex-gendre de Roosevelt, lui-même un professionnel de la bourse
(le gendre).
Quand on parle de milliards d'euros perdus par la Société générale, on ne
parle pas de ceux qui ont empoché ces milliards.
Mon hypothèse est qu'il y a des chasseurs en bande qui détecte[nt] un
professionnel qui joue gros. Et ils aide[nt] ce professionnel à jouer plus gros encore en lui faisant faire de temps en temps un bénéfice (la même méthode est utilisée par les casinos). Et une fois que ce professionnel a bien mordu, ils ferrent.
J'ai remarqué que certaines personnes parlent à haute voix de leurs succès
en bourse. Et puis un jour ces personnes ne parlent plus de bourse. C'est
probablement qu'elles se sont faite dépouiller, et de cela peu de personnes
en parlent.
ls


//////////////////////////////////deuxième////////////////////////////////////////

------ Message transféré
De :xxxxxxxxxxxxxxx
Date : Fri, 25 Jan 2008 xxxxxxxxxxxxxx


James Bond à la SocGen ...


Depuis quelques heures, toute la planète finance vibre autour d'une nouvelles tar, un certain trader francais sensé être l'unique responsable d'une perte de 5 milliards d'euros à la Société Générale. Un type "seul", "en fuite" et"en difficultés familiales" selon la version officielle; en gros, Lee Harvey Oswald version camembert. Je prétends que toute cette histoire est un mauvais James Bond imaginé en 5 minutes par des communicants à 2 balles pour cacher une possible opération barbouzarde sur Futures ayant pour but de forcer Bernanke le docile et Trichet le récalcitrant à baisser leurs taux... Passons en revue les éléments qui corroborent cette thèse:

De qui parle-t-on ? D'un opérateur de marchés universitaire (Lyon-2) de 31
ans payé moins de 10K€/mois. Bref, pas de quelqu'un ayant "les grands
moyens" dans son établissement plein à craquer de bigshots facon
"X-mines/MBA Harvard Business School" (un X-mines, c'est un polytechnicien sorti dans les 20 premiers de promo qui fait partie du "corps des mines", le plus prestigieux). Mais voila, c'est un "génie de l'informatique", un hacker (comme Mathew Brodderick dans Wargames) et cela expliquerait tout ... Et bien sur, un génie, ca passe son temps à poster sur les forums de boursorama, parce que c'est là qu'il est sur de trouver plein d'autres génies comme lui!

Les blogs américains sont bien plus rapides que nous à faire 2+2; allons
voir ce qu'en pense Barry Ritholz. Lui, il fait un lien direct entre ce
débouclage massif de positions Futures lundi et la baisse des taux de la FED dès mardi, et comme beaucoup d'opérateurs de marché, il y voit un très mauvais coup pour la crédibilité de Bernanke qui à coup sur aura une
carrière bien plus courte que Greenspan! En gros, aux USA, on a compris que les -75 points ne sont que la conséquence du -5% sur les futures US lundi, qui était (comme par hasard) un jour de fermeture des marchés. La question naturelle est donc: mais pourquoi la SocGen aurait choisi un jour de fermeture de Wall Street pour liquider les positions de son psychopathe de trader ?

A ce niveau, il devient nécessaire de mettre en avant les doutes exprimés
par les pros du trading, comme par exemple ici. Donc tout le monde commence à douter, d'autant que les tetes tombent, mais pas celle du PDG de la banque qui est, on le rappelle en passant, le No.1 mondial des dérivés actions (je vous dis meme pas comment ca fait sérieux devant les gros clients). Or, maintenant, on commence à nettement mieux comprendre la conférence de presse de J.-C. Trichet hier: à savoir un message codé disant en gros que "je suis au courant que ce mouvement sur les Futures est bidon, je ne bouge pas les taux et Bernanke a fait une clownerie".

Bien entendu, il faudra des jours, voire des semaines avant de connaitre la
vérité sur cette affaire (un peu comme l'Arche de Zoé) ou se mèlent des
grands patrons, des membres du gouvernement (rappelons que Sarkozy veut des baisses de taux) et beaucoup d'argent ... Le problème, c'est qu'il y a déjà des victimes collatérales: au premier chef, la FED et Bernanke (déjà soupconné d'etre la Wall Street Bitch), puis les banques francaises en général, et enfin les diplomés des universités francaises (remarquez à quel point la presse reste discrète sur les traders issus des Grandes Ecoles).

Par contre, Jean-Claude Trichet pourrait etre considérablement renforcé au
sortir de tout ce micmac qui fait penser aux manipulations de l'affaire
Clearstream (qui a déserté nos écrans TV depuis que Villepin est devenu
avocat d'affaires).


Par Laurent Gosse le 24 janvier 2008

http://www.leblogfinance.com/

------ Fin du message transféré

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/26/retour-sur-la-decision-6.html

Bref, à terme, les écoles qui n'ont pas le droit n'auront plus le droit.

Pas abilitées à recevoir le 'droit' (le coupon) = pas abilitées à enseigner... plus le droit !

Pas de droits = pas le droit ?

Plus le droit à exister, ces écoles qui (ne) seraient : "pas de droit"...

Pas 'de droit' = pas le droit ?


On peut craindre effectivement que les choses - délicates on le sait en matière d'école - ne se fassent plus subrepticement : en mettant dans les mains et sous les yeux la 'somme d'argent' que les parents citoyens-qui-n'ont-pas-les-moyens, sacrifieraient à la poubelle s'ils souhaitaient une école avec d'autres valeurs pour leurs enfants, 'sans droits'.

Puisque en France : 'démocratie = état de droit', ces écoles 'sans droits' seraient donc 'a-démocratiques' en quelque sorte, assimilées antidémocratiques facilement. Tous cela sent mauvais.

Il faut couper cette sémantique, cette utilisation du mot 'Droits'.
La bataille continue...


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Dimanche 27 janvier 2008-01-27

[Mais non c'est pas long. l'o.s.]


Moi je pense qu'il faut limiter voire stopper toute immigration d'Afrique vers la France, et dans le même temps établir à l'inverse un mouvement de la France vers l'Afrique.
Comme toute personne sensée, je ne suis pas contre l'immigration per se, c'est basique dans la vie. Mais la situation actuelle est évidente. Cesser, provisoirement mais sur plusieurs années au minimum. Je répète qu'il faut aussi établir un mouvement réel de la France vers l'Afrique, un mouvement de la société organisée vers les grands espaces.
Il ne s'agit pas de renvoyer les 'gris' chez eux, il s'agit de développer le monde. Chacun chez soi, tout théorique d'ailleurs, n'aidera pas les Africains ni dans leur 'bonheur traditionel', ni dans leur désirs de soins dentaires (exemple.)


Il n'y a qu'à voir nous, chez nous. L'anarchie, l'abandon et le renoncement, les entraves aux essais chétifs, le gel des jeunes pousses, dans l'oeuf, par la mafia-isation du moindre centimètre carré d'activité économique ou même mentale (je causais récemment à 'quelq'un', qui se vantait (ventait..) de ce que pour monter le moindre buizeness ('chez lui'), même louer un simple garage, il fallait "d'abord lourder beaucoup d'argent", tout content de lui, l'air bien méchant des fois que ça aide, 19 ans au café avant que de retourner dans sa Béhèm à 20 patates, voyez la régression d'avec la libre entreprise dans notre société hélàs passée d'esprit chrétien), il n'y a qu'à voir ce qui se passe chez nous blancs de blancs (par exemple), en France terre qui fut développée longtemps, cette 'glaciation' (on est coulé dans le plexiglass, j'ai l'impression), pour saisir l'erreur qu'il y aurait à laisser le même phénomène, l'anarchie, envahir l'Afrique.

Renoncer, dénoncer la colonisation, être contre, c'est plus pour moi être contre une manière de faire que le principe simple lui-même, de tenter l'organisation et le partage des 'richesses'... Des richesse comme... ces organisations justement. Savoir lier le bois au bois tout ça... Bref, être contre la colonisation de grand-papa, c'est être contre la gestion de grand-papa, c'est à dire 'le contrôle des moyens de productions', voyez le genre, une fois appliqué là bas...
Je souhaite de nouveaux échanges Occident(s)-Afrique(s), mais je refuse certainement d'aller leur exporter le socialisme, comme je le refuse chez moi. Ou l'Orange-socialisme si vous voulez, pour contenter tout le monde ici. (A l'heure d'Attali Boloré&Sarkory, je pense que ces manières de l'ambassadeur n'ont plus court, c'est du socialisme en un franc mot, disons 'maconnique', culturellement plus que strictement si vous voulez...)
Mais la colonisation-socialomaçonnique, de France à Afrique, nous n'en sommes plus là aujourd'hui depuis longtemps. C'était Jules Ferry plutôt. Aujourd'hui disais-je c'est l'abattement, l'anarchie, la pourriture en containers. L'irresponsabilité sans frontières, anarchique, avec son corolaire éternel de petits caïdats de quartiers qui émergent, domaines tyranniques microscopiques, puis guerre des gangs. Les rats dans la cuve.



Je vois trois grandes époques, dans l'histoire de "l'envahissement" dit blanc occidental en Afrique(s). C'est évolutif, oui, il y a progrès. La troisième n'a pas encore eut lieu, et je l'appelle de mes voeux, je la souhaite. Ce que raconte B.Lugan à propos du Congo illustre parfaitement les deux premières .


- La première est la plus barbare. C'est la caravelle 'portugaise' et le comptoir à épices et tissus, grains, alcools, et la chasse aux nègres, à l'ivoire, à l'or etc. La poudre à canon, la cohorte cuirassée, le deal avec les brigands africains, la traite atlantique, l'esclavage, ou (?) semi-eclavage sur place, le Congo propriété personnelle du Roi des Belges, bref l'Afrique maudite, tout juste bonne à améliorer la condition de la société occidentale en Occident, grace à son travail ses ressources naturelle et au commerce. Le tout sous le museau du fusil de l'armée. Dans les fers.

Cette période est aussi celle de la christianisation, mais là ça va. Remarquons que cette christianisation fut opposée à ces injustices esclavagistes, le missionnaire étant beaucoup plus un 'emmerdeur' aux yeux des pilleurs et exploiteurs et négriers, qu'un complice comme on le dit trop connement dans les éditions Hachette et Fernand Nathan. (Et sur ARTE. Bref dans l'appareil pédagogique pour tous, ensembles soyons attentifs lalala.)
Un chrétien ne peut être mis en esclavage je vous le rappelle, un principe aussi vieux que la chrétienté organisée et sur laquelle elle n'a jamais faillit. (Ce fut un élément important des 4ième et 5ième et 6ième siècles en Occident, qui structura la société en mutation à cette époque (et marqua la différentiation d'avec les paiëns, les Juifs, les barbares.)) Le servage, bien sûr oui est autorisé... Mais le serf a des droits, beaucoup, et beaucoup plus que les animaux... vous voyez tout de suite la gêne... Il est exact que la Vatican enfumé un moment avait émis une certaine permission de mise en esclavage des Nègres ou de l'Afrique Noire, un temps, à un des pires instants de son histoire politique, cela était destiné surtout envers les têtes couronnées, les hautes autorités politques d'Europe, pour leur accorder ça... Leur permettre d'autoriser les compagnies. (idem, le code noir français, succédant au ténèbres précédentes.) Bien sûr que cela eût des conséquences...
Or dans les faits, sur le terrain les missionaires menaient l'action inverse : en christianisant à tout va ils empêchaient la mise en esclavage, et les négriers ou leurs sous fifres étaient obligés d'aller chercher leur 'came' plus loin... Ce qu'ils faisaient: ils attrapaient ramenaient achetaient concentraient transportaient revendaient et exploitaient leur "bois d'ébène." Il est bon de bien réaliser que le cureton en soutane blanche sur la terre africaine, le missionnaire, était réellement un emmerdeur et un empêcheur d'enchaîner en rond...
Il doit bien y avoir des contre-exemples troublants quand même, mais je maintiens. Je parle des catholiques, bien sûr. La législation vaticane sur l'incompatibilité entre la nature chrétienne (bénie et sacrée comme il faut) et le statut d'esclave, étant of course jetée au panier par les protestants comme un 'archaïsme idolâtre', cependant qu'ils transformaient les Hôtels en pavés pour parvis ou même parkings de leurs 'temples.' C'est par la suite, aux Amériques et bien plus tard, qu'on vit apparaitre des abolitionnistes protestants, souvent des jeunes filles (c'est le cliché) qui firent Bible en main le travail superbe du "Brisez vos chaînes."


- La deuxième période, c'est le colonialisme francmacque, puis refilé à la droite pour maintenir l'ordre et guerroyer l'Anglais ou les rebelles cannibales.
C'est la race supérieure qui va développer les races inférieures dixit Jules Ferry, le 'gauchiste' socialo(non pas vraiment) maçon(oui). C'est les grands traits tirés au crayon sur les cartes lors des réunions francmaçonnes belle époque ou les jours ouvrables, dans les ministères, les préfectures, les conseils d'administrations (des grandes compagnies.) Traits de frontières 'étatiques', de lignes de chemin de fer, fils de wagonnet à minerais, de flux d'instituteurs et de médecins militaires, 'coloniaux'. C'est un peu rustique, 'de campement', colonial quoi, mais ça apporte vraiment, au locaux je veux dire. Progrès. Les dégats principaux sont surtout d'ordres spirituels, identitaires, voire politiques.

Ce fut mis en oeuvre, de façon très voyante et quasi-caricaturale dans le Congo Belge deuxième période par exemple, 1900-1960 grossomodo, sous administration de l'état belge cette fois. On 'contrôle les moyens de production', on peigne la population, lui dit de se mettre là et de faire là, ne manque plus que le ministère du bonheur.
Ce développement prend un certain temps, il n'est pas si facile de transmettre des ancêtres gaulois à tout ce petit monde... L'économie en occident se développe, 'booste', et dans les colonies aussi. Le 'socialisme de développement', le 'grand kibboutz' disons, fait progressivement place au grand capitalisme grand prédateur et à la prolétarisation pure et simple. On peut comparer avec la France rurale.

C'est un peu naïf et machinal, mais telle la pelleteuse ça fait son chemin. Il faut regretter que cette période n'ait pas pu être achevée comme elle le méritait, comme elle le devait. Trop d'injustices, économiques ou racistes, ou spirituelles même, trop d'inadaptations ou d'ignorances du pays africain, d'incompatibilités ça non je ne veux pas le croire, trop de bêtises, de brutalités et de lâchetés, de décadences ; l'échec retentissant de Napoléon en Espagne sur 12ans est en fait en train de se répéter plus doucement, longuement et à l'échelle du monde... Et d'autre part, Léon Trotsky a décrété que le chemin de la Banque de France passait par Bamako.
Tout a été détruit avant terme, toutes les décolonisations ont complètement loupé. De l'Inde au Zimbaboué. L'Algérie aurait dû accéder à l'indépendance complète en 1980, l'Afrique Noire aujourd'hui, ou en 1995... Au bout de processus bien sûr, progressifs tout en maintenant un certain effort, qui auraient dû commencer sérieusement dès 1945. La petite Belgique a planifié son développement du Congo par un mécanisme d'étages, de marches, et non par des tâches qui s'étendent (avec des élites et toute la verticalité dès le départ, puis on étend...), elle fit : d'abords de bons paysans, partout, puis de bons soldats, partout, puis de bons agents de police, partout, puis de bons chefs de gare, partout, puis de bons infirmiers, partout... et... ils en était aux 'bons instituteurs, partout' en 1960... manquaient les administrateurs, les proviseurs, les ingénieurs, les médecins, les avocats, les universitaires, les évêques. Il fallait absolument compléter la construction sociale, fut-ce à la va-vite, avant de tout laisser tomber... Le Congo est l'exemple de la décolonisation ratée, uniquement parce que faite trop tôt. L'Algérie elle est l'exemple du pire scénario envisageable, pire que l'effondrement de type congolais.

Dans cette deuxième période l'Eglise catholique est cette fois carrément collabo, sur place en particulier... Il faut dire qu'il n'est question que d'éveils des âmes, de bonheur et de progrès. D'édifications, religieuses, civilisationnelles... On bénit les locomotives et les canonnières, qui partent chasser le fauvisme tordu.

Les socialo-communistes n'y voient pas de problème non plus, seuls le sabre et le goupillon les insupportent - ce sont des 'moyens de productions' qui leur échappent c'est très vrai - , et bien évidemment le Capital en liberté. Mais éradiquer l'ordre ancien, contrôler toutes les âmes, toutes les bouches, toutes les routes, toutes les couches tous les bras et tous les terrains, ça ne leur pose aucun problème dans le principe, c'est 'un pas dans la bonne direction.' Ils ne gueuleront que contre le sabre, qu'ils saboteront, le goupillon, qu'ils vomiront, comme toujours, et le capital, mal possédé, qu'il laisseront volé puis refilé à d'autres. Je parle des communistes surtout, PCF en tête, pas des gauchistes en général, qui étaient maintenant plutôt anti-colonialistes tout connement, par principe égalitaire. Faute de patience et de raison, c'est l'inégalité et le malheur qui triomphent maintenant, avec pour seules perspectives un 'visa' ou un mariage d'immigration de peuplement pour le(la) jeune Algérien(ne), ou un poste d'infirmier au CHU de Maubeuge pour le médecin pakistanais.


- La troisième période, il faut s'y mettre et sans tarder.
Il y a la liberté à promouvoir d'un côté, avec la démocratie aussi, certes. Mais dans mon esprit ce n'est pas tout, ce n'est pas totalitaire. (et c'est pour ça que la désignation "démocratie" ne me convient pas, il ne s'agit pas d'interdire d'autres constructions en son sein, forcément plus contraignantes, mais d'un simple 'fond démocratique' plutôt. Même chose avec le "libre marché".) C'est bien joli la liberté et la démocratie en Afrique, mais il y a d'autres choses en plus à faire.
Un montage, sans exclure les entreprises privées non plus - ce n'est pas forcément nuisible -, mais un montage étatique, politique, selon notre volonté et par l'impôt.
Ah, la capacité de s'assembler pour construire du bénéfique au commun, fonder un objet utile longtemps ou lancer un processus vertueux, baigner parmi les exemples inspirants et motivants, avoir fait ça déjà, suivre ce mouvement comme les autres, être encouragé à l'initiative libératrice, non à l'accaparement alentour, savoir s'approprier ses richesses sans nuire ni être incompris, faire en sorte comme l'écrivait le candidat V.Hugo en 48 qu'on "partira de ce principe qu’il faut que tout homme commence par le travail et finisse par la propriété, assurera en conséquence la propriété comme la représentation du travail accompli, et le travail comme l’élément de la propriété future", lors de travaux d'intérêt généraux très réels, et nécessaires et urgents; ne pas avoir peur d'être à l'unisson, savoir l'être autrement que sous la menace du flingue de quartier, ou de cousins, tribal ou de parrains.. et pouvoir s'isoler dans son espace vital privé, et méditer librement, et décider isolément aussi, éventuellement, facilement, tout cela nous ne l'avons plus hélàs et ça manque en même temps cruellement en Afrique.
Le temps des mensonges haineux ne durera pas. J'attends, au contraire, un 'retour de bâton' comme dit Milla sur cette épopée inachevée, tout à fait spectaculaire. J'ai déjà écrit que le FLN algérien est maintenant un perdant de l'histoire, et non un gagnant comme le croient les marxistes; ils ne pourront pas réécrire les 40 dernières années. La bas comme ailleurs en Afrique, une vraie attente couve. Ici aussi. Qu'une solution viable émerge, de coopération et de conquête 'française' en Afrique, et ce sera le grand Hourra.
A l'heure des grands espaces nécessaires pour le monde et des organisations intelligentes et durables (oui!), il n'y a pas que la Sibérie le Canada et l'Australie devant nous, il y a l'Afrique. Elle nous concerne nous Français, et les Africains eux aussi espèrent ce que j'espère pour moi : une action de l'état français, insoumis à Al Gore, insoumis à la City Londonienne, avec l'accord des représentants légitimes locaux qui savent, qui parmi démocratie neutre et liberté économique me propose une édification civilisée. Vertueuse.


Il n'y a pas de racisme là dedans mais ce n'est pas non plus un programme d'antiracisme ni de pulvérisation égalitaire 'par le fait.'

Je le répète : il faut des sanctuaires purs, et des mélanges riches.

Il doit exister une France blanche et chrétienne quelque part, une Afrique toute noire bien pure et nègre par ailleurs, arabe là où il faut, mais à ces sanctuaires aux frontières à peine poreuses il faut juxtaposer des terrains de mélanges riches. Et si un concert afro au Bataclan en fut un, de ces terrains vagues et dynamiques des mélanges riches, nos campements imaginatifs bienvoulants et organisés, pour le salut de l'humanité nombreuse et méritante, maintenus par de la religion au dessus du rang de bêtes à viande, seront ceux de demain.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/marxisme-foi-tradition-et-modernite-t2717-40.htm#58814


Merci Maggle, bonne doc. Je vais lire ça.
En attendant, droit dans le fil, une brève :
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le communisme contre l'Eglise


Deux informations s'entrechoquent :

· La première provient de radio Vatican et relate les terribles violences dont ont été victimes les catholiques vietnamiens qui réclamaient leurs biens confisqués par la dictature communiste.
· L'autre nouvelle, c'est la restitution par le gouvernement tchèque des biens spoliés à l'Église par le régime communiste.


Que cette dernière donne espoir aux vietnamiens dans leur détermination de lutter contre ce totalitarisme "intrinséquement pervers", que certains dans le monde refusent malheureusement de condamner et d'interdire.

Lahire

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Par contre, c'est Shamir qui a écrit : "Le communisme avec l'église est invincible." C'est juste qu'il faut changer le 'communisme'. J'ajoute que le science récentes (complexité, chaos..) donne les bâtons, pour battre le clébard, et les outils pour bâtir.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/vous-etes-ici-f7/refonte-du-forum-nouvelles-sections-suggestions-tout-ca-t2774-120.htm#58864

Solidarité avec le camarade Lufti de l'ère primaire :
Virez-nous cette photo insupportable, VITE !

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/forum-sur-alain-soralsans-alain-soral-t463-120.htm#58884

Chie chiche tic chichisque !

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/rions-un-peu-avec-asia-argento-t2800.htm#58885

Bientôt sur vos écrans : Nupié Socgen, avec son tatouage Attila là.
Elle a joué dans le clip de Johnny. On l'attend incessament chez Ruquier.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Lundi 28 janvier 08

http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/le-roi-est-mort-vive-le-roi-t1778-20.htm#58919

Une division de moins chez les adversaires, une !
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Le mythe du droit de cuissage à la trappe


La conclusion d'Alain Boureau, auteur d'un livre "Le droit de cuissage, la fabrication d'un mythe, XIII°-XX° siècle" est éloquente :

"Le droit de cuissage n’a jamais existé dans la France médiévale. Aucun des arguments, aucun des faits insinués, allégués ou brandis, ne résiste à l’analyse".

Par ailleurs, un vieux Larousse familial en donne la définition suivante et montre que les mythes perdurent malgré tout :

"Droit, qu'une légende a attribué aux seigneurs du moyen-âge, de passer avec la femme d'un serf la première nuit de noces, et qui interprète de façon fantaisiste la redevance levée sur les mariages serviles".

Article intéressant ici.
Lahire (via fdesouche)
//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
in Le Salon Beige ou plus long desouche

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/posez-vos-questions-a-eric-zemmour-t2807.htm#58956

Eric, qu'est-ce qui vous différencie d'un militant du front national ?

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Vous parlez souvent de frontières. Pour moi elles vont de pair avec la responsabilité.
Ne croyez-vous pas que la responsabilisation pourrait devenir un thème de clivage politique majeur dans les années qui viennent, face à la démission généralisée (i.e 'sans frontières') ?

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/hybride-f6/la-mu-si-que-oui-la-musique-t27-1020.htm#59036

Le lecteur portable est désactivé "by request", alors voici l'adresse :
http://www.youtube.com/watch?v=W8gX61_FI1s&NR=1

"Le mal intérieur" : Isabelle Adjani.
On dirait le clip parfait, en fait c'est un show télévisé (direct? pas direct?). Le 5 octobre 1984... Ca chante Gainsbourg (qui se caricature presque), c'est l'époque 'Pull Marine.' Y'en a qui n'aiment pas sa voix de fil dingue, moi j'adore. Et puis, il y a tout le reste.

Très belle, d'apparence parfaite. Ok, ça c'est déjà bien.
Bonne chanson, bien ou très bien chantée (play back). Oui, ça fait un bon ensemble...
Ca va déjà très bien, pour une chanteuse. Mais Adjani est une actice, ciné, et de tout premier rang. C'est pour ça que je vous propose ce morceau de télé d'anthologie : elle joue. C'est du Marlon Brando. On ne voit jamais ça avec une simple chanteuse, même exceptionelle. Là c'est du cinéma, chaque instant, et sans faute. Un nectar.


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mercredi 30 janvier 08

http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/le-roi-est-mort-vive-le-roi-t1778-20.htm#59178

[Ce fil n'est pas 'aktu', mais devrait être 'mondo'.]

En 1947, le Conte de Paris publiait sa proposition de constitution, où le roi n'avais aucun pouvoir politique. Il disposait d'un réseau propre 'd'honnètes citoyens' répartis dans l'ensemble du pays, qu'il pouvait faire s'exprimer (causer) à sa guise : un super pouvoir consultatif donc, mais rien de réel politiquement. Il avait aussi quelque chose du côté de la justice, du même genre.
Parler de 'monarchie' (Staline, Mussolini, Hitler), c'est vraiment être le perroquet du système, la plume-couleur du pédagogisme Fernand-Nathan Orange-marchandising 'de gouvernement'. L'abonnement libre (free), l'individualisme de masse...
D'accord, une république bien faite n'est pas à rejeter à-priori évidemment, mais tel Snake et d'autre je réfléchi à ce qui nous manque aujourd'hui et demain, et comment y remédier.
Citation:
...mais tu ne peux pas soutenir que la monarchie n'est pas un retour en arrière, Snake...

Penser "tramways."
La ré-introduction des tramways est-elle un "retour en arrière" ?
A-t-on remonté dans le temps ?
Sont-ils, dans leur utilisation et intégration urbaine même, les mêmes qu'avant ?

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/aktu-f8/pendant-ce-temps-la-a-tripoli-t2810.htm#59179

Thomas Demada a écrit:
A la différence de la France, la Libye n'a jamais prétendu être la terre du droit, de la liberté et de la justice pour tous. Ce qu'il reproche à notre pays, c'est d'accepter l'immigration mais dans la limite des quotas patronaux.Si nous avions un discours clair faceà ce phénomène, on aurait déjà fait un grand pas...

Mon pays n'a pas vocation à être un empire 'pour tous'.
Poser ses frontières et prendre ses responsabilités.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-80.htm#59180

Dans une société chrétienne c'est le roi qui apporte la justice. Le roi (ou reine ou duc ou empereur), de "droit divin" bien sûr c'est à dire obéissant à la loi divine. C'est ainsi que la justice de Dieu est dite sur terre, en toute contrainte et en toute souveraineté, et je préfère de loin ce système au coranisme.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2008/01/26/retour-sur-la-decision-6.html

Bonne imagination FP.
A défaut de conséquences légales, il y aura déjà l'aspect social : ces gens seront considérés comme ceux "qui payent l'impôt sur la fortune" aujourd"hui. Ce seront les gens qui ne veulent pas "de l'école de droits." Qui ne respectent pas l'école de la république quoi, qui est laïque, gratuite et, pointe de haine en prime, "pas assez obligatoire apparemment.'
Enfin, souhaitons le meilleurs...


Hélas.
A écouter Bernard Antony tout à l'heure, vient un aspect assez retors pas encore évoqué ici. Je vous le livre tel qu'entendu sur RC ce soir, ce que j'en ai compris :
Le système Attali, la décision6, c'est (attention tout le monde entonne la mantra avec moi : ) "Comme dans les démocraties du nord." En effet, la chose a été appliquée en Suède, où, tous en coeur one more tayime: "ça se passe bien." Bon, à y regarder dans les faits..., il y a un aspect dans la manière suédoise qui peut bien 'marcher" ou ne 'pas marcher' là-bas peu importe, mais qui s'annonce redoutable dans sa version importée socialofrancomaçonique d'ici hélàs trop prévisible, en mélangeant les deux ingrédiants suivants :

1 - Dans 'la démocratie du Nord', où, (le saviez-vous?), "ça se passe très bien", les... chefs d'établissement privés n'ont aucun droit de regard sur qui est inscrit chez eux : c'est le principe du premier arrivé premier servi, obligatoire... Le directeur n'a pas le droit de choisir, c'est par ordre d'arrivée des incrits. Pas le droit de choisir, j'insiste...

2 - En France, le paradis universel des progres et des cliquets, la 'promotion de la diversité' vient tout juste de se mettre en place. C'est bien sur cette discrimination dite positive d'état, j'ai nommé le racisme anti-desouches dont l'expérience américaine a montré la totale inefficacité. ON ne rigole pas avec ça ces temps çi, les droits de l'homme sont en jeux nous disent-ils... Et... un officiel récemment (Atali ?, le ministre? ah, il faudrait rechercher la source...), a d'ailleurs déjà annoncé que ces coupons scolaires seraient distribués *en priorité* à... bé divenez... devinez qui.

A ceux qui 'socialement' 'bénéficient de la préférence' 'de gouvernement'; la diversitude, l'individualisme de masse, la nuée d'insectes multichromes de nos publicités les plus chères ('de gouvernement'), l'égalitarisme quoi, les besoins sociaux. Et même, nouveauté de saison, rendue nécessaire par 'la croissance', telle que la commission idoine 'de gouvernement' l'a 'décisionné'.
Il a été annoncé que dans ce domaine comme les autres, la "promotion de la diversité" se fera. En directives internes et par le coupon scolaire en ce cas, fut-il soufflé, distribués "en priorité" à...

Voilà, je pourrais vous laisser conclure vous-mêmes...
N'oubliez pas
3- la vieille haine franco-athéïste 'de gouvernement' envers cette école privée catho avec ses classes trop bonnes, dont il s'agit de faire la peau hhrachmmh't'tt.


Vous avez compris ? mélangez bien point 1 et point 2, gardant point 3 en contexte... et vous avez 'les services' de l'état qui vont placer en priorité, de force, d'autorité, les enfants "qui en ont le plus besoin" dans les écoles des 'riches blancs et cathos'.
Vous voyez le tableau, le 'combat'.
L'écatombe...

[désolé pour le verbiage je suis comme ça...]

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-80.htm#59237

C'est l'église qui vérifie que le roi est 'de droit divin'. Qu'il est conforme au droit, spécial de l'église en ce qui le concerne. Qu'il soit 'chrétien' ou 'très chrétien'. Ca inclut le texte qu'il doit jurer à Reims etc.

Il n'y a pas exactement de texte de la justice divine, en chrétienté. Le décalogue certes, mais c'est à peu près tout. Il est par contre facile de dénoncer un roi comme 'non chrétien' s'il fait de grosses fautes, envers les Evangiles, l'Eglise etc. Il a une liberté (souveraineté) tte spéciale, même envers Rome, mais il doit avoir une justice 'chrétienne', telle son royaume. C'est un aspect où me semble-t-il église et noblesse , pouvoirs spirituel et temporel, chrétiens, sont le plus mêlés : la justice royale. Interconnectés, mais de la responsabilité du roi qd mme. C'est sa fidélité à l'Eglise et ses bénédictions qui font qu'il 'valide' la justice, écrite et dite et faite en son nom.

Moi qui me prénomme Yves, je peux témoigner qu'après l'aovcat Saint Yves (haut moyen âge, Bretagne), il n'était plus possible de juger chrétiennement sans un procès avec défense honnète et bien exposée de l'accusé. Même pauvre... Les procédures ont évolués par la suite, au cours du temps, mais il n'était pas possible de se dire roi chrétien de droit divin et avoir une justice, en son nom, qui dit et fait n'importe quoi. Et ainsi de suite...


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Jeudi 31 novembre 08

http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-100.htm#59261

Thomas Demada a écrit:
Le roi n'est pas divin parce que fils de Dieu, c'est un roi oint, comme ceux de l'Ancien Testament.

@ Thomas est à Jay : le roi n'est pas divin !
Il est "de droit divin", c'est à dire qu'il obéit à 'la loi divine' ! Vieille méprise ! mauvais enseignement !

Son sacrement n'en fait pas un surhomme encore moins un dieu : tout comme la Confirmation, le Baptême, le Mariage, etc. Il a un sacrement spécial à lui, en plus, voilà tout.
Ce n'est pas en référence avec Jésus 'roi des Juifs' non plus, mais c'est en déférence envers 'le Christ roi', qui doit gouverner nos actions et sociétés, par le coeur et spirituellement. Sans texte légal précis ni rigide. Thème assez complexe et flou que le 'Christ Roi', mais qui, c'est sûr, lie fortement royauté et chrétienté... Vous pouvez mater un site ouèbe d'un spécialiste ici, Ingomer un type bien rencontré chez desouche.

Son sacrement, au roi, comme les autres (Première communion...), ça aide et ça contraint. Voir mon précédent message sinon. Mais par rapport à ce fil, il est évident qu'on ne condamne pas à mort sans se référer à de la religion, et le système royal n'est pas mauvais vu sous cet angle. La république laïcque et antichrétienne (elle confond, hélàs) a tourné la difficulté en abolissant purement et simplement ladite peine, ce qui est cohérent. Cohérent mais peut-être pas suffisant...

Quand au pouvoir de guérir les Ecrouelles (une maladie de peau) par le toucher ("le roi te touche, Dieu te guéris", et hop!), c'est un des mystères de la psychopathologie...

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/l-eurocratie-en-horreurs-t2827.htm

(titre : L'eurocratie en horreurs)

Le bêtisier, le livre noir.
Le problème c'est que ce n'est même pas du passé, c'est du présent...

Premier dépôt :
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Parlement européen : la dictature se durcit !


Communiqué de Bruno Gollnisch

Il ne se passe désormais plus un jour sans que l'on apprenne que la France a dû se plier aux diktats de l'Europe de Bruxelles, qui devient de plus en plus autoritaire.

Le Parlement de cette Union européenne qui donne des leçons de démocratie à l'ensemble de la planète vient d'adopter une "interprétation" de son règlement intérieur qui abolit de fait les droits politiques des députés.

Désormais en effet, il relèvera du bon vouloir - ou de l'arbitraire - du seul Président du Parlement de déterminer quelles sont les demandes d'intervention ou de scrutin public qui seront ou non recevables.

Un député britannique du PPE (démocrates-chrétiens) qui a eu l'audace de s'élever publiquement, en séance, contre cette disposition honteuse, s'est vu signifier aussitôt tout aussi publiquement par son Président de groupe l'ouverture à son encontre d'une procédure d'exclusion !

Ainsi, dans une enceinte prétendue être la représentation de la diversité des peuples européens et de leurs opinions, seuls ont droit de cité les bénis oui-oui de l'Eurocratie.

Les Français doivent savoir dans quelles mains députés et sénateurs nationaux s'apprêtent à remettre leur destin. Plus que jamais, il faut exiger l'organisation d'un référendum, en France mais aussi dans tous les autres Etats membres.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

in Daoudal encore ici.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


http://vraishommes.frbb.net/mondo-2008-f5/la-peine-de-mort-t2787-100.htm#59312


Thomas Demada a écrit:
Ce qui emmerde beaucoup nos amis cathos puisque nous sommes dans le mince vernis chrétien sur les anciens usages païens...

Nous sommes dans l'épaisse réalité chrétienne, mal dégrossie par nos amis païens.

De plus :
La vérité n'emmerdera jamais le chrétien. Ca a l'air dur à comprendre ça on dirait...

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


idem

Lutfi a écrit:
"tu ne tueras point" se trouve dans l'Ancien Testament, même si en réalité la traduction est fautive. Je peux me tromper, mais je ne crois pas que le "tu ne tueras point" se retrouve dans le Nouveau Testament (mais enfin il faut vérifier).

C'est le Décalogue. Lequel est chrétien. Vérifier quoi ?

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Hey! I am about to start my own website and was wondering if
you know where the best place to acquire a blog url is? I am not even sure if that's what its called? (I'm new to this) I'm referring to "http://www.blogger.com/comment.g?blogID=6454334099684764883&postID=3547747771009243065". How do I go about acquiring one of these for the website I'm making?
Cheers

Review my website ... vaga

Anonyme a dit…

Browsing digg.com I noticed your website bookmarked as: Blogger: l'Omnivore Sobriquet. I'm assuming you book marked
it yourself and wanted to ask if social bookmarking gets you a good deal of
targeted traffic? I've been contemplating doing some social bookmarking for a few of my websites but wasn't certain if it would generate any positive results.
Appreciate it.

Also visit my website Http://Winterapplebye.Blogspot.Com

Anonyme a dit…

Hello! This post couldn't be written any better! Reading this post reminds me of my good old room mate! He always kept talking about this. I will forward this page to him. Pretty sure he will have a good read. Many thanks for sharing!

Here is my blog post; action stump