mardi 27 janvier 2009

Regardez-moi cette bande de p...


C'est Taranis, un bloggeur sympa de chez Desouche qui a pondu le meilleur commentaire sur ce sujet âprement discuté qu'est le dernier communiqué en date de notre HALDE, que le monde nous envie, dont l'illustration collégiale re-tramée ci-dessus égaye nos mornes journées sans diou.
/----------------------------------------------------------------------------------------------/
Taranis Commentaire Nº84 - 26/1/2009 - 22:18
Regardez-moi cette bande de pines d’huîtres et de connasses frigides et ménauposées, mélange grotesque de milliardaires douteux et d’ex-syndicalistes dont plus personne ne savait quoi foutre, de grabataires pisseux à sonotone et calvitie, de rastaquouères à chevelure prolifique et de collectioneuses de coléoptères ; cette bande ignoble de ringards vivant hors du temps, bétail élevé hors sol, mais dotés des pouvoirs de la Gestapo doublés de l’arrogance humanitaire abbépierresque.

Eh bien ce sont ces marginaux méprisables mal finis qui ont la responsabilité de dire aux Français avec qui ils doivent vivre et travailler, à qui ils doivent confier leur patrimoine, qui ils doivent accueillir en priorité chez eux.
C’est Louis Schweitzer le voyou milliardaire sans scrupule qui va aller expliquer au retraité de 65 ans avec ses 1100 euro de pension mensuelle qu’il ne doit pas refuser de louer le F2 qu’il s’est payé après 40 ans de turbin au premier pygmée qui passe avec ses 4 femelles et sa tribu de 18 gosses.
C’est Nicole Notat la parasite professionnelle, vieille bique auto-satisfaite, qui va faire condamner le prolo à 15 000 euro d’amende et 6 mois avec sursis parce qu’il aura refusé de prendre un musulman comme apprenti dans sa charcuterie qui lui rapporte 2000 euro par mois.
C’est cette bande de collabos exécrables surpayés avec nos impôts qui va ruiner une agence immobilière et ses 6 employés parce que son directeur aura conseillé à un client d’éviter de louer son appartement à un Malien, après 28 expériences malheureuses du même genre.

Ces apprentis totalitaires sont les pires ennemis du peuple, l’union enfin ouvertement consommée de la gauche humanitaire et du grand patronat, qui non contents de nous faire vivre dans une société qui n’a plus de sens ni plus de fondements, voudraient encore nous ôter le droit de nous arranger au mieux en préservant le minimum.
Inutile de dire que tout cela n’ira pas bien loin et qu’on ne peut pas tout saccager trop longtemps sans avoir à le payer soi-même.
/----------------------------------------------------------------------------------------------/
Merci, Taranis.

Aucun commentaire: